Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Parlement des choses spatiales
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 26/10/2020
  • Elle n'avait rien remarqué d'anormal
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/08/2020
  • Histoires de fleurs
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/03/2021
  • Body Positiv
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 964 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Et si... a bad Naruto
[Histoire Terminée]
Auteur: Elerosse Vue: 65167
[Publiée le: 2007-07-18]    [Mise à Jour: 2008-01-01]
13+  Signaler Général/Action-Aventure Commentaires : 105
Description:
Et si comme gaara, Naruto n'avait jamais vraiment connu l'amour, et si l'akatsuki était intervenu pour le manipulé dans sa jeunesse.

Couple: Naru/Hina et Sasu/Saku certainement
Crédits:
Les personnages de Naruto ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de M.Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Hachibi

[2788 mots]
Publié le: 2007-09-05Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Voilà le chapitre 11, comme j’ai plusieurs fics en cours, je crois que je vais un peu stagné mais je ne vous oublie pas, j’écrirais la suite au plus vite, bonne lecture.

 

Chapitre 11

 

Naruto marchait dans une ville abandonné, il ne portait sur lui plus qu’un short déchiré et sa sacoche, heureusement pour la sacoche car tout ce qui lui restait d’argent était dedans, au fur et à mesure qu’il avançait, ses pieds nues écrasaient des morceaux de verres qui devait appartenir au immeuble soufflé par des explosifs, preuve d’une bataille ancienne,  puis tourna à une intersection pour entrer ensuite dans un bâtiment en ruine, il y était venu qu’une fois il y a deux ans, c’était Itachi, l’homme en qui il avait le plus confiance qui l’y avait emmené, une planque où l’on trouvait de tout si on y mettait le prix, armes, vêtements et informations.

Au milieu du couloir, deux petites formes lui barraient le passage.

 

-         Tenka et Hina, ça fait un bail, les salua Naruto.

-         Tiens, l’homme qui sent le démon, Itachi-san n’est pas avec toi ?

-         Non pas vraiment.

-         Vu ta dégaine, je suppose que tu viens faire tes courses.

-         Ça se voit tant que ça, ironisa le blond.

-         Viens, on t’emmène voir la maîtresse.

 

Naruto fut emmené devant une vieille femme entouré d’une multitudes de nin-chat.

 

-         Bonjour, Neko-baa, mes respects.

-         Bonjour mon enfant, ça faisait longtemps, Itachi-kun n’est pas avec toi aujourd’hui ?

-         Non en effet, il m’a…

-         Trahit ?

-         Oui.

-         La voie qu’il a emprunté est dangereuse mais dit toi une chose, la dernière fois que vous êtes venu, j’ai vu les coup d’œil qu’il te jetait, il te considère comme un petit frère, il ne te causera jamais d’ennuis.

-         Même si ceux pour qui il travail lui demande de me tuer ?

-         … il fera le bon choix, j’en suis convaincu, bien de quoi as-tu besoin ?

-         Vêtements, armes et si vous saviez où je pourrais trouver l’Hachibi cela m’intéresserai.

 

Naruto fut prit en charge par une jeune fille le temps que la grand-mère se renseigne sur le Bijuu à huit queues, comme vêtement il changea complètement de style, optant pour une tenu noir intégrale composé de sandale de ninja, d’un short, d’un débardeur qui lui moulait sa musculature et des gants qui partaient des mains jusqu’aux biceps, une petite sacoche contenant quelques rouleaux vierge, des kunai et shurikens et pour finir une cape noir pour se déplacé incognito.

La grand-mère au chat revint, Naruto s’agenouilla devant elle et lui tandis une liasse de billet.

 

-         Garde ton argent, maintenant que tu as tout le monde à dos tu en auras besoin, souria Neko-baa.

-         Mais Itachi aussi est recherché par le monde en tant que criminelle de classe S et vous l’avez bien fais payer la dernière fois qu’on est venu.

 

La grand-mère souria de plus belle.

 

-         Disons que nous t’aimons bien, dit-elle en désignant ses chats, surtout ton odeur d’animal sauvage, tel un fauve qui même blessé continu d’avancer.

 

Le blond leva un sourcil « j’ai rien compris à son allusion, mais à son âge ça doit être la sénilité », puis rangea finalement son argent avant de la remercier.

 

-         En se qui concerne l’Hachibi, il a été scellé, annonça la vieille.

-         Par l’Akatsuki?

-         Non, en un jeune homme.

-         Et ?

-          J’ai organisé une rencontre, dans une semaine à la taverne de l’éclair jaune de konoha, c’est un brun aux yeux bandés, tu devrais le reconnaître facilement.

-         Intéressant, merci beaucoup Neko-baa, il n’y a vraiment rien que je ne puisse faire ?

-         Si tu pouvais réconcilié Itachi et son jeune frère, se serait bien.

-         Itachi à tué toute sa famille et borné comme le sont les Uchiha, ça m’étonnerai que Sasuke oubli son idée de vengeance.

-         Malheureusement…

 

Des pas se firent entendre dans le dos de Naruto, il accrocha vite fait sa cape et mit sa capuche, la porte de la pièce s’ouvrit.

Sasuke entra suivit de Kakashi et Sakura.

 

-         Bonjour Sasuke-kun, le salua la dame au chat, entre et assied toi, merci à vous pour vos infos, ajouta t-elle malicieusement à l’adresse de Naruto.

 

Le blond acquiessa et sortit en vitesse pendant que le cadet des Uchiha obéit à la grand-mère, Sakura s’assise au côté du brun, quant à Kakashi, il sortit prétextant une envie pressante.

 

Dans la rue délabré, l’épouvantail rattrapa le fuyard.

 

-         Tu nous quitte déjà Naruto ?

-        

-         Tu cache peut-être ton apparence mais mon odorat n’a rien a envier aux Inuzuka.

-         Je suis grillé on dirait, s’amusa le blond.

-         Que fais-tu là ?

-         Je pourrais vous poser la même question.

-         Tsunade-sama nous as demandé de chercher des infos sur Itachi Uchiha et Sasuke nous a amené ici.

-         Ah, il y a trois jours, Itachi était dans les environs de Kumo.

 

Kakashi fut surpris que Naruto lui dévoile cet info aussi facilement.

 

-         Où est ton partenaire ?

 

Naruto regarda autour de lui et s’exclama comme s’il ne s’en était pas rendu compte.

 

-         Mince, je crois que je l’ai perdu.

-         Quoi ?

-         Allons Kakashi, servez-vous de vos deux yeux, regardez mes fringues et mes mains.

 

Naruto accompagna ses paroles d’un geste pour montrer ses doigts.

 

-         Tu as quitter l’Akatsuki ? pourquoi ?

-         A votre avis ? A part le faite qu’ils voulaient me tuer ?

-         Que vas-tu faire maintenant ?

-         Ce ne sont pas vos affaires.

-         Tu reste quand même un déserteur, désolé mais je dois t’arrêter.

-         Comme si vous en étiez capable.

 

Sakura et l’Uchiha arrivèrent à ce moment là, ils virent Kakashi parler à l’inconnu en cape noir, ils se rapprochèrent pour rejoindre la conversation mais trop tard, Naruto combla la distance entre lui et l’épouvantail, enfonçant son poing dans le ventre de son ancien sensei, le corps de Kakashi se souleva et Naruto l’enchaîna d’un magistral coup de pied au visage qui l’envoya dans un bâtiment.

 

Sasuke dégaina son katana et Sakura enfila ses gants de combat et les deux coururent prêter main forte à leur camarade (Kakashi n’est plus considéré comme leur sensei), Sasuke fut le premier sur Naruto, les coups était extrêmement rapide et pourtant le renard les évitaient tous sans problème se qui faisait rager l’héritier du sharingan, comment un homme ne possédant pas cette fabuleuse pupille pouvait prévoir ses coups.

 

-Tu hésite trop avant de porté un coup, lui révéla le blond comme s’il lisait dans les pensé du ténébreux, c’est pour ça que j’arrive à les esquiver, le serpent ne t’a pas appris à tuer de sang froid ?

 

Sasuke fut surpris par les paroles de son adversaire et marqua une grande ouverture, le blond souria sous sa capuche et porta vivement une frappe qui brisa le bras gauche du brun, après un bref cri, Sasuke se releva pour riposter mais il fut repoussé contre un mur par une bourrasque de vent qui lui entailla l’épiderme aux bras et aux jambes.

Se fut au tour de la rose de combattre l’inconnu, elle porta ses poings chargé de chakra vers le visage de Naruto, celui-ci esquivait en riant et en se moquant : Trop lent, vraiment trop lent.

 

Elle attira son poing droit derrière elle et frappa le plus violemment possible, Naruto ne pensait pas subir trop de dégats et prit la décision de contrer l’attaque et frappa du gauche, les deux mains se rencontrèrent dans un craquement.

 

Sakura se tenait la main droite, fracturé à plusieurs endroit selon son pronostique, elle utilisa un jutsu de soin mineur sans signe, histoire de pouvoir mouvoir son membre puis une fois l’usage de sa main retrouvé, elle regarda son adversaire.

Naruto ouvrit et referma sa main puis sentant le regard d’émeraude sur lui, il leva ses yeux saphir vers la jeune fille.

 

-         Bravo, ton coup de poing m’a cassé le poignet, la félicita t-il.

-         Pourquoi vous en prenez vous à nous ?

-         Euh… votre sensei voulait m’arrêter.

-         Ce n’est plus notre sensei, nous sommes au même niveau et il devait avoir une bonne raison…

 

Sasuke s’était relevé et passait silencieusement dans le dos de Naruto, voyant ça Sakura décida de gagné du temps.

 

-         … pour vouloir vous arrêtez.

-         Ça c’est sûr, confirma Naruto, tu n’as toujours pas deviné mon identité ?

-        

 

Naruto abaissa sa capuche, mit ses mains dans ses long cheveux et les « coiffa » rapidement en arrière, les yeux bleu fendu croisèrent ceux, vert, de Sakura.

 

-         Naruto…

 

Sasuke en profita pour foncer pointe de son katana levé dans le dos de Naruto, qu’il traversa sans résistance, Naruto arracha l’arme des main de l’Uchiha et lui donna une claque dans le dos, le brun perdit l’équilibre et tomba de tout son long sur la rose.

C’est donc dans une position plus que dérangeante, l’un sur l’autre,  que le blond les encouragea.

 

-         Maintenant que JE vous ait réuni, vous allez pouvoir vous avouez votre amour et … vous trouvez une chambre d’hôtel, sur ce je vous laisse.

 

Le blond fit demi-tour et commença à partir, se souvenant d’un détail il se retourna pour voir Sasuke qui était toujours au-dessus de Sakura en train de l’embrasser.

 

-         Avant de poursuivre, vous devriez aussi voir l’état de Kakashi, j’ai entendu son crane craquer quand je l’ai frappé, bye.

 

Le brun se releva en sursaut et courut avec sa nouvelle petite-amie auprès de l’épouvantail.

 

 

La semaine passa vite fait, en hauteur sur une branche d’arbre, le blond lisait un livre qu’il aurait brûlé vite fait avant sa désertion, sentant le soleil commencer à se coucher, il descendit de son perchoir et marcha dix minutes avant de passer la porte du village de Konoha, le garde de faction voyait souvent des étrangers en cape alors un de plus ou de moins, il ne le dérangea pas.

Naruto entra dans la taverne qui lui faisait maintenant face, la fumée ne le gênait pas mais il aurait pu s’en passer,  il traversa la table observait méticuleusement chaque visage, des bruns il y en avait beaucoup mais aucune n’avait les yeux bandés, plus qu’un assis au bar, ces cheveux d’ébène tiré en arrière (comme Juugo) une tenu bleu nuit (comme Clad de Final Fantasy 7 Advent Children sans l’épaulette), les yeux scellé par un bandeau noir, il faisait tourné le liquide de son verre.

« Comment savoir si c’est lui, c’est le seul aveugle mais je préfère en être sûr, se demanda Naruto »

Le blond s’accouda au comptoir et dit :

 

-         Le peuple est de sortit ce soir, c’est le « neuvième » bar que je fais et il y a toujours la « queue »

 

A cette tirade, le brun releva la tête.

 

-         Vous avez raison mon ami mais vous êtes plus patient que moi, j’ai décidé d’en resté à mon « huitième ».

 

Le brun se leva et attira Naruto vers une table dans le coin le plus éloigné de la sortit mais aussi le plus à l’écart des oreilles indiscrètes.

 

-         J’ai reçu un message de la vieille aux chat qui concerne un marché ?

-         Exact, tu connais l’Akatsuki ?

-         Evidement, qui ne la connais pas, surtout pas les gens comme nous…

-         J’ai l’intention de la détruire.

-         Tu es ambitieux.

-         Je sais mais ce n’est pas impossible.

-         Tu compte foncer dans le tas ?

-         Non, d’habitude il se déplace en binôme mais après ma « désertion », ils ont dût former des trinômes ou plus.

-         Je croyais que l’Akatsuki n’était qu’un cercle restreint, une dizaine de membres au plus.

-         Ils sont bien plus que tu ne le crois, les binômes ne sont là que pour ce faire connaître et faire les missions dangereuses, en gros la dizaine reconnu forme l’élite, il existe beaucoup de cellule dormante même si se sont des faiblards, ils sont aussi le pilier de l’aka, finance, espionnage, etc.

-         Comment sais-tu tout ça ?

-         J’en ait fais parti ?

-         Et tu veux que nous fassions équipe ? Qui me dit que ce n’est pas un piège ?

-         Teste moi.

-        

-         Demande moi ce que tu veux.

-         Ces cellules dormantes… il y en a ici ?

-         A Konoha ? Oui, trois, une basé près d’ici dans un hangar désaffecté, une autre près du centre administratif, quant à la dernière je ne sais pas.

-         Ok on démonte celle du hangar.

-         Quand ?

-         Maintenant.

 

Le brun se leva et tendit sa main.

 

-         Dokuja.

-         Uzumaki Naruto.

 

La serveuse qui servait près de là, entendit le nom prononcé et laissa tombé son plateau, toute la salle se tourna vers elle, elle leva une main tremblante et désigna l’homme en noir.

 

-         C’est Kyubi, hurla t-elle.

 

La salle se vida avec précipitation et en moins cinq minutes se vida complètement, Dokuja leva un sourcil et ricana.

 

-         Je vois ça ne change pas, peut-importe où les jinchuuriki vont, nous n’apportons que la haine et la crainte.

-         Tout le monde n’est pas partit, commenta Naruto.

 

Toujours attablé, une femme continuait de boire son verre, sa longue chevelure noir-violacé cachais son visage pâle et un sourire non-dissimulé.

Naruto alla au comptoir et pris une bouteille de Saké, il alla ensuite jusqu’à la table de la demoiselle et y déposa l’alcool.

 

-         Tenez, un cadeau pour ne pas avoir eut peur, expliqua le blond.

-         Je n’ai aucun mérite tu sais, je ne vois pas pourquoi je devrais avoir peur de l’homme que j’aime.

 

Naruto sursauta, il prit le menton de la femme et releva son visage, elle avait les yeux blanc et la où d’habitude ses veines faciales enflaient, celle-ci étaient seulement coloré en noir en relief.

 

-         Hinata, s’exclama joyeusement Naruto avant de la serré contre lui et lui faire faire un tour de manège.

-         Moi aussi je suis heureuse de te revoir.

-         Tu as changé dit-donc, dit Naruto en la détaillant.

-         Surtout toi, vu ta taille … on dirait un adulte.

-         Et toi une adolescente, dire que je t’ai apporté une bouteille de saké, c’est une incitation à l’alcoolisme.

 

Hinata portait un ensemble en tissu léger, un débardeur noir qui se limitait en dessous des seins soutenu par un harnais qui accrochais un wakisashi dans le dos, une jupe noir lui faisait le tour des reins cachant en dessous un short et bandeau attaché au front, ses cheveux était coiffé comme sa petite sœur à la différence qu’il était attaché au cou par un ruban.

 

-         Tu m’as beaucoup manqué, dit-il en l’embrassant.

-         Bon, vous avez fini, s’impatienta Dokuja, je vous rappel qu’on à fait fuir un rassemblement d’alcoolique anonyme alors on va pas tarder à avoir les anbu sur le dos.

-         Oui tu as raison, soupira Naruto, cette fois je t’emmène avec moi, ajouta t-il à Hinata.

-         De toute façon, même si tu ne le voulais pas je t’aurais suivis.

-         Allons-y et … tu peux désactivé ton Byakugan.

 

Le regard d’Hinata se porta sur un point invisible du sol, Naruto la regarda et vit que le noir de ses veines avait disparut mais pas la couleur nacré de ses pupilles.

Prit d’un certain malaise, Naruto arracha le bandeau frontal de sa douce et vit le sceaux commun des membres de la famille secondaire avant que celle-ci ne puisse le caché.

 

-         Depuis quand ?

-         Trois mois après que tu sois partis, ta technique s’est dissipé et même en dehors du quartier Hyuga, la nouvelle s’est répandus rapidement … enfin disons plutôt que c’est Neji qui s’est fait un plaisir de rapporter la nouvelle à mon père.

-         Personne ne t’a aidé ?

-         Si bien sûr, Sakura-chan ainsi que Lee-kun, se sont les seuls qui était gentil avec moi après ce que tu sais et Tsunade Godaime, mais les Hyuga ont fais pression, la suite tu t’en doute, expliqua t-elle en massant son front.

-         Vous là, ne bouger plus, ordonna une nouvelle voix.

 

Dokuja, Naruto et Hinata se tournèrent vers l’arrivant, un jeune homme, emmitouflé dans un imperméable.

 

-         Shino, murmura Hinata.

-         Silence, on m’a envoyer ici arrêter des fauteurs de trouble et qu’est-ce que je trouve, la pute du démon et deux étrangers.

-         « La pute du démon ? », c’est classe comme surnom, souria Naruto.

-         ??? et toi étranger, tu en as un aussi ?

-         Oui  on m’appelle … le démon, susurra Naruto en retirant sa capuche.

-         TOI…

 

Shino se mit en garde mais il fut empalé par une épaisse tentacule bleu , derrière ses lunette noir, l’Aburame regardais l’appendisse qui le transperçait, son regard en remonta jusqu’à la source de sa mort et vit le visage de Dokuja, derrière son bandeau on devinait un regard contrarié, le Jinchuuriki de Hachibi était bras tendus devant lui, il les écarta l’un de l’autre et l’appendisse sombre se sépara en huit autre plus petite qui se libérèrent du corps du ninja par des directions différente.

Le corps de Shino tomba en pièce répandant, sang, entrailles, et une multitude d’insectes désorganisés.

 

- Assez perdu de temps, dit sèchement Dokuja en sortant.

- Impressionnant, commenta Naruto avec un sourire mesquin, je crois que je vais l’adorer.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales