Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Parlement des choses spatiales
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 26/10/2020
  • Elle n'avait rien remarqué d'anormal
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/08/2020
  • Histoires de fleurs
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/03/2021
  • Body Positiv
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1000 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Et si ... Dépossédé Auteur: Elerosse Vue: 45823
[Publiée le: 2008-01-20]    [Mise à Jour: 2009-06-03]
13+  Signaler Général Commentaires : 136
Description:
Lorsque Naruto et Jiraiya partent retrouver leur cinquième Hokage, l'impensable se produit, Jiraiya laisse Naruto pour une femme, après quelques heures, quelqu'un frappe à la porte mais ce n'est pas Jiraiya
Crédits:
Les personnage de Naruto ne m'appartiennent hélas pas, ils sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Le ressentiment de Hinata

[2365 mots]
Publié le: 2009-06-03Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 12 : Le ressentiment de Hinata.

 

 

« - Première épreuve … réussite, lâcha Naruto. »

 

Autour de lui, les examinateurs le regardaient stupéfait, d’un autre côté, ils étaient le premier groupe à sortir du genjutsu.

 

-         Que c’est-il passé ? demanda le shinobi de Suna qui retenait encore Kurenai.

-         Je suis intervenu dans le genjutsu pour voir ce qu’ils valent et … le gars l’a brisé.

-         Impossible …

-         Et pourtant, « ce chakra … c’est grâce à ça qu’il a du pouvoir contenir Kyubi ».

-         Que fait-on ?

-         On les qualifies pour la suite.

-         Bien.

 

En attendant que la première épreuve se termine Naruto et son équipe rejoignirent tranquillement un banc dans un coin de la pièce, le blond révisa son armement, sans sortir ses kunai-balises, il ne voulait pas sortir « ces armes-ci » pour ne pas attirer l’attention des vétérans de Konoha présent, puis pendant que Sae caressait Kiba, Naruto sortit son tantô et se mit à le faire tourner dans le creux de sa main.

 

-         Je ne sais pas si tu as remarqué mais y’a plein de ninjas de Konoha qui te regarde, signala Sae à l’attention de Naruto.

-         J’ai vu … ils ragent de ne plus avoir un aussi bon élément que moi dans leur rang, répondit Naruto avec un sourire.

-         Attention, Naruto-kun, tes chevilles enflent.

-         Mais non, elles vont très bien mes chevilles.

 

Naruto arrêta la rotation de son sabre et le replaça dans son fourreau, Kurenai s’approcha du groupe.

 

-         ça fait longtemps Naruto.

-        

-         Allons même avec ta capuche, tout le monde sait qui tu es.

-         Ah, fit Naruto en rabattant sa capuche découvrant un visage serein et souriant, j’aurais dû m’en douter.

-         C’est vrai que tu lui ressemble.

-         Je m’en moque, cracha Naruto, je suis moi et je n’ai pas envie qu’on m’associe au spectre de mon paternel.

-         Mais c’est le Yondaime Hokage.

-         Excusez moi madame, la coupa sèchement Sae, Naruto reste Naruto, dans sa jeunesse vous n’avez pas cessé de le rejeter, alors maintenant, venir lui faire les beaux yeux pour qu’il revienne … c’est vraiment de l’hypocrisie de votre part.

-         Kazekage-sama m’a dit la même chose, soupira Kurenai, mais il fallait quand même que j’essai.

-         De toute manière, je ne reviendrai pas, le clan Kokoro d’Iwa m’a adopté et m’a apporté plus en quelques mois que vous en douze ans, je ne leur tournerais jamais le dos.

-        

-         Mais ça ne m’empêchera pas d’avoir de bon rapport avec Konoha, termina Naruto.

-         Tu me soulage.

-         Naruto !

-         C’est pas vrai … lâcha celui-ci.

 

Six genins et un chuunin arborant fièrement le bandeau de Konoha arrivèrent en courant dans leur direction, Naruto se leva lentement, Sakura, Ino, Choji, Hinata, Kiba chevauchant un grand Akamaru, Shino et Shikamaru se présentèrent devant lui.

 

-         Yo, dit le blond en levant une main.

-         Yo ? ça fait deux ans qu’on a pas de nouvelle de toi et la seule chose que tu trouve à dire, c’est « Yo » ? beugla Sakura en l’attrapant par le col de sa veste.

-         Bah, j’ai pensé à : salut, comment ça va mais bon, Yo est moins long.

 

Sakura le lâcha, soulagé par son état d’esprit, la dernière fois qu’ils s’étaient tous vu, Naruto avait un penchant pour le suicide.

A sa droite, Kiba descendit d’Akamaru et silencieusement lui décrocha un coup de pied vers le visage, Naruto se baissa vivement et lui balaya son pied d’appuis du tranchant de sa main, le Inuzuka s’écrasa par terre et se massa la cheville endolorie.

 

-         C’est tout ce que tu peux faire depuis deux ans, Kiba, se moqua Naruto sans lui jeter un regard.

-         « Bon sang, pensa Kiba, il m’a envoyé paître comme Hinata ou Neji lors de nos entraînements communs ».

 

Les autres rirent du maître chien et celui-ci se mit à bouder, les yeux couleurs neige de Naruto se baladèrent sur tout le monde puis il se tourna vers Sae.

 

-         Où sont mes bonnes manières, vous tous, je vous présente Sae, ma partenaire …

-         Enchanté, fit celle-ci.

-         … et Kiba, ma louve.

-         Ta quoi ? s’exclama l’Inuzuka.

-         Ma louve.

-         C’est toi qui l’a nommé ainsi ?

-         Ouais.

-         Mais ça va pas la tête, t’aurais pas pu lui trouver un autre nom ? En plus c’est une femelle.

-         Et alors, ça lui va très bien, n’est-ce pas Kiba ?

 

La louve se redressa et Naruto lui flatta énergiquement flanc, l’Inuzuka regardait la scène vexé, puis le fauve regarda l’humain partageant son nom et lui présenta ses crocs, d’un coup, le courant ne passa pas du tout entre les deux Kiba.

 

-         Et où l’as-tu trouvé ?

-         Dans une foret.

-         En tout cas, Naruto, tu parles beaucoup moins qu’avant, signala Choji.

-         Ah bon ? dit Sae surprise, pour ce qui est de dire des bêtises, il est champion.

-         Sae-chan … gémit le blond.

-         Bah quoi, c’est vrai non.

-         Plus important, Naruto, quand reviendras-tu à Konoha ? lui demanda Sakura.

-         … j’ai dit : , « je vous présente Sae, ma partenaire », qui dit partenaire, dit équipe et qui dit équipe, dit … même village.

 

Les genins de Konoha eurent une expression ébahit, n’ayant pas l’air de comprendre, Naruto attrapa sa fermeture éclair et la baissa, montrant sous sa veste au niveau du cou, le bandeau protecteur de Iwa no kuni.

 

-         J’ai été adopté par un clan là-bas, j’y ai ma nouvelle famille et j’y resterais.

-         Et ouais, rajouta Sae en s’accrochant au bras de Naruto avant de commencer à l’entraîner ailleurs, il est avec nous mais avec les projets de mon père …

-         Quels projets ?

-         Et merde, j’ai rien dit, tu le sauras plus tard.

 

Ils s’éloignèrent avec Kiba (le loup) aux talons puis Naruto s’arrêta et se tourna vers Sakura, elle avait l’air encore sous le choc.

 

-         J’ai appris pour Sasuke … quand tu prévoiras une mission de sauvetage, envois une lettre au Tsuchikage, il me la retransmettra et je viendrai t’aider.

-         Mais … je … merci …

 

L’équipe d’Iwa retourna aux couchettes pour attendre la seconde épreuve, les genins de Konoha en firent autant bien que leur visage arboraient une expression de déception, ils ne s’attendaient pas du tout à ça, Sakura qui était plus attentive que les autres, gardait une parcelles d’espoir à la phrase de Sae, « il est avec nous mais avec les projets de mon père …», quel projet, dit comme elle avait été commencé, cette phrase lui donnait dans l’idée, qu’ils reverraient souvent Naruto.

Une chose l’avait quand même déçu, le fait que cette fille d’Iwa s’accroche à son bras … tant de familiarité, pourtant, à ce geste Naruto avait l’air gêné, qui avait-il entre eux ?

 

Peu à peu, les équipes se réveillaient autour du groupe de Naruto, certains avaient l’air heureux, d’autres tristes et quittaient la salle au Genjutsu, escortés par des ninjas de Suna.

Le juunin qui avait donné les informations sur l’épreuve revint, tout le monde se tût pour l’écouter.

 

-         Bien, je tiens à féliciter les candidats présents pour avoir réussit la première épreuve, comme vous vous en êtes douté, elle avait pour but de tester vos méthodes à obtenir des informations, la suivante … n’aura pas lieu.

-         Quoi, s’exclama un genin de Ame, pourquoi cela ?

-         Ouvre donc les yeux, pauvre crétin, répliqua le juunin de Suna, vous n’êtes plus qu’une vingtaine, un simple tour éliminatoire suffira pour désigner ceux qui iront à la dernière épreuve, bon, levez-vous et suivez moi.

 

 

Les genins suivirent une concession qui les mena dans un énorme bâtiment sphérique à la périphérie du village, c’était un stade, l’intérieur était sombre, une petite ouverture au plafond éclairait seulement la zone de combat, laissant les gradins dans une obscurité.

Obscurité ? Pas exactement, le long des parois, des flambeaux laissaient filtrer une lumière tamisé, juste assez pour voir où l’on marchait.

L’examinateur alla au centre de l’arène et expliqua les termes de cette pseudo seconde épreuve, des matchs de qualification, tout simplement.

Deux genins furent appelés, un de Suna, l’autre de Konoha : Hyuga Hinata.

 

Le jeune du village du sable avait treize ans, c’était ça première participation et commença d’emblée à critiquer la jeune au byakugan que pour ne pas être déjà chuunin à son âge, qu’elle devait être faible.

 

Après que l’examinateur ait donné le signal de départ, le garçon de Suna se jeta sur Hinata, un poing en avant, Hinata recula d’un pas pour se mettre en position de contre, de la main droite, elle dévia le poing et porta un coup de sa paume gauche à la poitrine, le genin recula subitement, un filet de sang coulant de sa bouche.

 

-         Si tu t’étais renseigné, tu aurais sût qu’il faut être fou pour défier un Hyuuga au corps à corps, lâcha hautainement Hinata.

 

Puis elle bondit sur le jeune et enchaîna une rapide série de coup, son adversaire ne pût en contrer aucun, au dernier coup, il s’affala sur le sable de l’arène, prit de spasme.

Hinata se tourna vers les gradins où les genins observaient le match puis elle pointa Naruto du doigt, signe d’une menace silencieuse.

 

 

-         Qu’est-ce que tu lui as fait, demanda Sae au blond qui souriait devant le défis.

-         Quand j’ai perdu la vue, j’ai refusé son aide …

-         C’est tout ?

-         En lui lançant un kunai au cœur.

-         Waouh … t’es dangereux, rappel moi de ne jamais te proposer mon aide.

-         J’avais pas fait exprès, je visais le mur à côté …

-         Hum mais comme tu ne voyais pas …

-         Oui … j’ai l’impression qu’elle m’en veut.

-         Quelle arrogance dans son regard.

-         Son cousin était comme ça quand j’ai participé à l’examen pour la première fois, j’ai l’impression que je vais devoir lui donner une petite leçon comme à Neji.

-         Fait attention à toi quand même.

-         Hinata est une chic fille, elle se reprendra …

-         En tout cas, elle a les yeux d’une tueuse.

-         Mouais, une bonne fessée pour lui faire retrouver ses esprits.

 

 

La Hyuga retourna à sa place entre Shino et Kiba, Kiba souriait, Shino, on ne pouvait pas le deviner car on ne pouvait discerner aucuns traits de son visage.

L’équipe de Sakura, Ino et Choji avait l’air dégoûté, apparemment, le caractère de la nouvelle Hinata ne leur plaisait pas, le second match fut annoncer : Haruno Sakura contre Yamanaka Ino.

 

-         Et ça recommence, soupira Ino.

-         Ouais mais vois le bon côté des choses, dit Sakura, cette fois, je vais passer les éliminatoires.

-         Tu peux rêver, grand front.

-         Je vais t’exploser grosse truie.

-         Rêve pas, ce n’est pas parce que le Hokage t’a donné un parchemin spécial que tu vas gagner.

-         Shizune-sensei lui a dit que j’étais spéciale, apte à apprendre ce qu’il y avait dessus.

-         Un truc de nul, certainement.

 

Les deux filles rentrèrent dans l’arène se jetant un regard acéré.

 

-         Et c’est reparti, dit lacement Naruto.

-         Quoi donc ? dit Sae.

-         Meilleure amie, meilleur ennemie, la dernière fois, c’était du genre crêpage de chignon.

-         Ah …

 

 

Sakura sourit confiante et mit des gants, Ino lui demanda si c’était pour ne pas ce casser un ongle, la rose lui rétorqua que c’était pour limiter les dégâts et qu’à la suite, elle s’en voudrait que Ino ressemble plus à une truie avec un nez écrasé.

 

Le match commença et de la même manière que le premier, Ino s’attaqua vivement à Sakura, la rose esquivait les coups, contraits certains, en recevait et rendait la pareil à sa rivale.

Puis elles se séparèrent, quelques bleus sur leur visage, Ino joignit ses mains et visa Sakura.

 

-         Ninpô : Shinran…

-         Ino ! l’interrompit Sakura, il faut parfois garder un as dans sa manche, même aux yeux de ses propres alliés.

-         Pourqu…

 

Sakura leva son poing droit et l’abattit violemment par terre, le sol se craquela jusqu’à Ino qui déséquilibré, tomba par terre, Sakura courut jusqu’à elle et sauta à califourchon sur son ventre, elle lui saisit la gorge d’une main et la menaça de l’autre.

 

-         Alors, dit victorieusement Sakura.

-         J’a … j’abandonne, répondit la Yamanaka paniqué par la force titanesque de la rose.

 

Dans les gradins, beaucoup étaient les genins et sensei qui étaient ébahit de la prestation de Sakura, quelques uns reconnurent la force légendaire de la sannin renégate Tsunade et se demandèrent surtout comment et où ? Sakura avait apprit cette technique qui décuplait la force.

 

Le troisième match opposa un ninja du son à un autre de Kiri, le match fut très court et contre toute attente, ce fut le shinobi d’Oto qui remporta la victoire.

Le quatrième fut tout aussi expédié, Suna affronta Oto mais la victoire en reviens au village du sable.

Le cinquième alla commencer, Naruto se leva à l’annonce de son nom et se retrouva face à …

 

Le Inuzuka sauta de joie quand il fut désigné comme adversaire de Naruto, il s’excusa auprès de Hinata comme quoi il allait écraser le blond à sa place puis se rendit dans l’arène.

 

-         Quelle chance, me retrouver face à un aveugle, c’est vraiment pas de peau pour toi Naruto.

-         Ton pied ne te fait plus mal ? lâcha Naruto en faisant référence au coup que Kiba s’était prit plus tôt à la cheville.

-         Je vais venger Hinata, pour tout le mal que tu lui as fait.

-         A mon avis, elle est capable de se défendre seule …

-         Oui, elle s’est entraîné très dur, elle t’aimait et voulait que tu sois le premier à reconnaître sa force et tu l’as grièvement blessé.

-         * baille * Ouais, j’ai vu qu’elle était forte … dit moi Kiba … tu l’aimes ?

-         Quoi ?

-         Serais-tu devenu son petit toutou ? Et elle ta maîtresse à l’occurrence.

-         Toi, je vais t’exploser.

-         Moi, oui, examinateur ?

-         Commencé ! s’écria celui-ci.

 

 

 

 

Après un très très long moment sans chapitre, je vous offre celui-ci.

Je suis plutôt de bonne humeur et pourtant je suis en pleine période d’exam.

J’ai eu une épreuve ce matin et si je n’avais pas tellement mal au dos à cause d’un claquage musculaire, j’aurai pas éclaté de rire.

Les 80% du devoir n’étaient que de la copie : une question demandant telle chose avec la réponse sur le document technique, suffit de savoir chercher, en bref, de nos jours, les diplômes ne valent presque plus rien.

Mais ça reste mon avis.

 

Sur ce, rendez-vous au prochain chapitre. Pas de date prévu, prenez votre mal en patience.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales