Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Parlement des choses spatiales
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 26/10/2020
  • Elle n'avait rien remarqué d'anormal
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/08/2020
  • Histoires de fleurs
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/03/2021
  • Body Positiv
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1000 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Et si ... Dépossédé Auteur: Elerosse Vue: 45822
[Publiée le: 2008-01-20]    [Mise à Jour: 2009-06-03]
13+  Signaler Général Commentaires : 136
Description:
Lorsque Naruto et Jiraiya partent retrouver leur cinquième Hokage, l'impensable se produit, Jiraiya laisse Naruto pour une femme, après quelques heures, quelqu'un frappe à la porte mais ce n'est pas Jiraiya
Crédits:
Les personnage de Naruto ne m'appartiennent hélas pas, ils sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Le temps passe et l'examen chuunin recommence.

[3149 mots]
Publié le: 2008-12-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 11 : Le temps passe et l’examen chuunin recommence.

 

 

 

Pendant plusieurs semaines, Naruto reçu l’apprentissage de la lecture et l’écriture grâce à un scribe du clan Kokoro, il réussi rapidement cette étape ainsi que réparer les parchemins des kunai spécial mais pour réutiliser la technique du scintillement du corps, il n’y arrivait pas, en ce qui concernait le Taijutsu, Mayuri était intraitable, Auparavant, Naruto se battait de façon anarchique, usant plutôt d’un style … bourrin, le Taijutsu utilisé par le clan Kokoro devait permettre des blocages et contre-attaques rapides de l’utilisateur, le temps que Naruto se remette en position de défense après ses attaques : dites lourdes, était trop long et il comprenait parfaitement la manœuvre, alors il se mit a calquer sa position par rapport à celle de son sensei, au bout d’une semaine, il maîtrisait parfaitement les bases, Mayuri le laissa s’entraîner seul avec ses clones pour parfaire sa maîtrise.

 

Entre temps, Naruto apprit avec déception, la désertion de Sasuke, il savait que son ami recherchait la puissance, surtout depuis que son frère l’avait kidnappé pour lui arracher Kyubi avec l’Akatsuki mais pas au point de se tourner vers le meurtrier du Sandaime pour rechercher ce pouvoir, Sakura devait être déprimé d’après Naruto, elle qui n’arrêtait pas de lui courir après, Sae lui avait dit qu’une fille du nom de Sakura prenait sa place pour apprendre le ninjutsu médical, elle ne se souvenait plus du nom de la candidate mais Naruto ne connaissait pas d’autre kunoichi portant ce nom, peut-être était-ce une orientation dans laquelle elle s’épanouirait.

Comme Naruto y voyait à présent, Gamakichi qui avait été désigné pour lui servir d’yeux était rentré au mont Myouboku.

 

 

Deux ans plus tard.

 

Naruto retomba au sol, et ce pour la vingtième fois depuis le début de son entraînement qui pourtant n’avait débuté que depuis dix minutes, il essuya rapidement le sang qui coulait sur son menton, se releva et reparti à l’assaut, il n’était pas le seul à affronter « cet adversaire », sa louve, Kiba, aussi essayait de blesser la cible, quant à Sae qui participait aussi, restait en arrière prête à soigner si nécessaire mais ne prenant aucun risque, elle se contentait que d’envoyer quelques shuriken et kunai quand une ouverture se faisait apercevoir, bien qu’aucuns projectiles ne touchaient leur cible.

Naruto fut une nouvelle fois repoussé, il prit et déroula un parchemin avant d’en extirper un kunai à trois branches avant de le lancer sur l’ennemi, cet « ennemi » après quelques mudra fit jaillir un mur de terre sur lequel le kunai se ficha, Naruto fit aussi quelques signes et se téléporta au niveau du kunai, il remonta le mur à la verticale et au moment de passer de l’autre côté, il fut accueillit par un coup de poing en plein visage, le blond retomba par terre, Sae l’aida à se relever alors qu’une explosion eut lieu.

 

-         Et boom, ricana Naruto.

 

Avant de recevoir le coup, Naruto eut juste le temps de placer un parchemin explosif sur le bras de l’attaquant.

 

-         Naruto, ce n’est qu’un entraînement, ça va pas d’en arriver là, rouspéta Sae.

 

Naruto sourit à cette réplique, en deux ans, il n’avait pas beaucoup changé, il avait toujours les cheveux blond coiffé en pétard si ce n’est deux plus longues mèches qui encadraient son visage, il portait un ensemble noir, sandales, pantalon long et sweat-shirt à capuche et manche longue descendant jusqu’aux coudes, l’extrémité de chaque manches, pantalon et sweat étaient ornés de flammes de couleurs oranges, une ceinture également orange soutenait une sacoche dans son dos, un petit katana d’une longueur de trente centimètres derrière l’épaule droite et deux parchemins tombant sur la cuisse droite, contenants ses réserves de kunai-balise reforgés qu’après deux ans, il maîtrisait assez bien pour ne pas dire parfaitement, car il pouvait maintenant s’y téléporter mais quand il lui fallait faire une série de téléportation, il perdait sa concentration au neuvième kunai.

Sae avait un peu changé elle aussi, elle portait un kimono retenu par un ceinture rouge qui descendait à mi-cuisses de même couleur que ses cheveux violet relevés derrière elle en chignon et maintenu sur un côté du visage par des barrettes, avec une sacoche par devant et des bottines de ninja.

 

-         Bien joué Naruto, le félicita leur adversaire, tu as beaucoup progressé, battre un de mes clones terreux qui représente soixante-dix pour cent de ma force réel, c’est un exploit.

-         Merci, faut dire que Mayuri-sensei était terrible comme prof … mais efficace.

-         Laisse tomber ta fausse modestie baka, t’aurais pu gravement blesser mon père, bouda Sae.

-         Allons, ma fille, je suis trop fort pour me faire avoir comme ça et puis tu as bien progressé aussi, tu aurais pu me soigner efficacement.

-         Mais tout de même …

-         En tout cas, je suis satisfait de votre niveau, à partir de maintenant, vous allez faire équipe, expliqua t-il, vous n’êtes pas sans savoir que l’examen chuunin aura lieu la semaine prochaine.

-         Et où se passera t-il cette fois? voulut savoir Naruto.

-         A Suna, Kiba sera avec vous … mais il vous faudrait un autre coéquipier.

 

Sae n’avait pas suivit le même cheminement que les autres ninjas, elle n’était pas passé par l’académie, son père jusqu’à ce qu’elle décide de devenir med-nin l’avait placé sous la tutelle d’un instructeur, toutefois, Naruto cherchait parmi les personnes de son âge qu’il avait rencontré à Iwa, un ou une qui était encore genin, le Tsuchikage aussi cherchait mais ne voyant pas, commença à s’en aller.

 

-         Je vais envoyer un message au Kazekage pour voir si il y a un moyen de s’arranger.

-         D’accord, Naruto-kun, tu m’invite au resto ? demanda Sae.

-         Oohhh, lâcha Naruto.

-         C’est bon, cache ta joie, ricana Sae, je sais que ton compte est vide.

-         Faut dire, que tu t’arrange toujours pour que je te paye le resto.

-         C’est vrai, mais moi, je ne mange pas comme dix.

-         Un point, acquiesça le blond.

 

Naruto et Sae s’étaient beaucoup rapproché lors de ces deux dernières années, on les voyaient bien se tourner autour sans jamais rien tenter, certains adultes qui le remarquaient trouvaient ça vraiment drôle.

Kiba les sortit de leurs rêveries dans laquelle ils s’étaient plongés, les deux jeunes rentrèrent donc à leur logement, Sae chez son père, Naruto chez Shijima, son père d’adoption.

 

 

Après quelques échanges de courrier, le Kazekage autorisa Naruto et Sae à participer à l’examen chuunin à deux, et demi si on compte la louve, Naruto était surprit et heureux d’apprendre que Gaara, son ancien ennemi avait changé du tout au tout et suivit sa propre voie en devenant le nouveau Kage du village de Suna.

 

Une semaine avant l’examen, l’équipe de Naruto se rendit avec un escorte au village de Suna, Naruto se faisait de mauvais films en songeant que l’imbécile de serpent pourrait de nouveau jouer les troubles fêtes.

Arrivé sur place, en se déplaçant dans les rues, Naruto mit sa capuche, il n’avait vraiment pas envie qu’on le reconnaisse et qu’on l’identifie au Yondaime Hokage, de plus, des ninjas de Konoha participait aussi à l’examen chuunin, Sakura étant seule, intégra l’équipe d’Asuma avec Ino et Choji, Shikamaru étant déjà passé moyenne classe, il y avait aussi l’équipe de Kurenai, la semaine passa tranquillement, Naruto préféra rester dans le logement que Gaara leur avait attribué puis vint le début de l’examen.

 

 

Toutes les équipes furent emmenés dans une salle où était éparpillé des lits en étoile à trois branches au-dessus desquels reposait un globe de verre pour chaque bloc.

 

-         Silence je vous prie, ordonna un juunin de Suna, portant un uniforme de réglementèrent et un voile recouvrant tout son visage hormis de quoi voir, Vous allez tous vous allonger sur les lits regroupés par équipe.

 

Les candidats obéirent donc et s’allongèrent puis l’examinateur reprit.

 

-         Comme nous n’avons pas de terrain adapté à tout type d’intervention comme la foret de Konoha, les galeries souterraine à Iwa ou le labyrinthe brumeux de Kiri, nous allons donc, avec des experts en genjutsu, vous plonger dans un monde fictif, une première fois seulement par équipe où ils vous sera demandez de réaliser une mission et une seconde fois où toutes les équipes serons réunies dans un même genjutsu pour la seconde épreuve … mais nous en sommes pas encore là, des questions ?

-         Est-ce dangereux ? demanda un candidat de Kiri.

-         Evidemment, les dégâts subit dans le genjutsu affectera vos corps, faites vous trancher une artère dans le genjutsu et vous mourrez d’une hémorragie interne ici, autre chose ?

-        

-         Bien commençons.

 

 

 

Naruto, Sae et Kiba furent plongés d’un sommeil et se matérialisèrent au abord d’un village, de la brume empêchait toute visibilité au-delà de cinq mètres, une silhouette noir se dessina et traversa la brume, la personne était entièrement recouverte d’une cape intégrale, elle salua brièvement l’équipe.

 

-         Ce village, infiltration, rouleau dans la maison centrale, le voler, revenir ici et l’ouvrir, dit la silhouette avec une voix déformée.

 

Puis la silhouette disparut dans la brume.

 

-         Super bavard le type, remarqua Naruto.

-         Oui, Naruto, comme le brouillard ne t’affecte pas, Kiba et moi te laissons nous guider.

-         Sans problème, allons-y.

 

En effet le brouillard n’était pas un problème pour Naruto, il filait rapidement entre les rues de se qui semblait être une reconstruction de Konoha, peut-être que parmi les experts en genjutsu présents, il y en avait un de Konoha, Naruto s’arrêta brusquement, levant le poing pour faire signe aux autres de s’arrêter, plus haut sur un toit, il avait repéré une présence, il fit signe à ses compagnons de contourner le bâtiment et de le rejoindre au palais, c’est alors que l’équipe se sépara.

 

Naruto avança lentement juste en dessous du garde et prit son kunai-balise qu’il gardait au cou depuis sa trouvaille lors de son « évasion », il le lança en l’air juste assez fort pour qu’il se stop à hauteur du visage de la sentinelle, celle-ci recula sur le coup puis après une brève illumination, Naruto apparut devant lui et d’une main rattrapa le kunai, de l’autre, il abattit le tranchant de sa main sur la gorge du surveillant qui s’effondra à la suite, ce n’était qu’un monde illusoire alors pas la peine d’épargner des vies se dit Naruto mais comme il s’agissait d’une épreuve autant faire comme il ferait en réalité alors il cacha le corps.

 

 

Dans la réalité, devant les lits, une juunin portant le bandeau frontal de Konoha restait ébahi devant la boule de cristal de l’équipe de Naruto, en venant prêter ses dons en genjutsu pour cette épreuve, Yuhi Kurenai n’imaginait pas voir ce qu’elle venait de voir, que cet inconnu, ce ninja d’Iwa maîtrise cette technique … Elle se pencha vers le jeune homme et tendit une main pour abaisser sa capuche et voir le visage cacher par l’ombre de celle-ci, mais une autre main se ferma délicatement sur le poignet de la kunoichi, elle releva la tête vers la personne qui l’en avait empêché, devant elle se trouvait un jeune homme roux, ses yeux cyan entourés de cernes noires définitives.

 

-         Kazekage-sama …

-         Oui, je sais qu’il est tentant de démasqué ce jeune homme mais il ne s’est pas camouflé pour rien, d’ailleurs même avec sa capuche, je suis sûr que nous nous doutons tout deux de l’identité du personnage, dit Gaara en lâchant Kurenai.

-         Mais … il concours sous la bannière d’Iwa alors qu’il est originaire de Konoha.

-         Je comprend votre trouble, mais ce n’est pas une désertion, Jiraiya-sama est au courant, je l’ai tenu informé et d’ailleurs, le Tsuchikage aussi … d’après ce que je sais, il aurait été adopté par un clan du village d’Iwa, vous devriez être heureux pour lui.

-         Mais il est l’héritier du Yondaime Hokage, tenta de justifié Kurenai, il devrait être parmi nous …

-         Non, avant de l’apprendre, vous vous moquiez bien de savoir qui il pouvait être, il était comme moi, considéré comme un démon, il m’a ouvert les yeux, m’a aidé à me relever sans continuer mon chemin vers la haine, je lui en serais éternellement reconnaissant.

-         Je comprends mais plus tard, il pourrait devenir un redoutable ennemi, s’entêta la brune.

-         Je ne vois pas pourquoi, après tout, maintenant, le village caché de la terre est notre allié.

-         Vous avez sûrement raison, accorda la kunoichi avec un léger sourire, je me fais sûrement de mauvais film.

 

 

De retour au genjutsu, alors que Naruto continuait son avancée furtivement, Sae fit de même avec Kiba en faisant attention au cas où il y aurait d’autres surveillants, bien que le brouillard couvre assez bien les déplacements, elle traversa le village avec aisance, neutralisant les rares gardes avec des senbons empoisonnés, puis sans autre résistance, ils se retrouvèrent sur le toit de bâtiment central.

 

-         Alors ? demanda Naruto.

-         Ça à été, il n’y avait pas grand monde sur le chemin.

-         En même temps, c’est de niveau chuunin, il n’allait pas mettre une armée devant nous.

-         Oui, tu as raison.

-         Allons prendre ce foutu rouleau et barrons-nous d’ici.

-         Oui.

 

Le groupe descendit silencieusement du toit et pénétrèrent par une fenêtre ouverte, dans le bureau du Hokage.

Ils fouillèrent le bureau vide, cherchant quelconque parchemin, mais ne trouvèrent rien, la porte s’ouvrit ni lentement, ni trop rapidement, la personne qui leur avait donné les instructions entra, elle rejeta sa capuche en arrière, ouvrit le manteau et le laissa glisser au sol, c’était une femme, brune aux cheveux longs et bouclés, les yeux grenats, habillé d’un amoncellement de bandelettes blanches à fins motifs noir ainsi qu’une manche longue et rouge descendant sur son bras droit.

C’était Kurenai, elle leva sa main gauche dans laquelle reposait le rouleau et de son autre main, elle désigna le plafond, autrement dit, rejoignez-moi sur le toit puis disparut.

 

Naruto et Sae se regardèrent et ensuite le garçon regarda la louve dont les yeux jaune et noir étincelait d’une ruse malveillante puis d’un commun accord, Naruto et Sae partirent devant sans la louve.

Arrivant sur le toit de bâtiment, le couple s’aperçut que la météo avait changé, le brouillard avait disparut pour laisser place à un ciel bleu ensoleillé.

 

-         Je dois vous féliciter pour vous être infiltrés ici, ils ne vous restes plus qu’à prendre ce parchemin pour sortir du genjutsu.

-         Je suppose que vous n’allez pas nous le donner comme ça, dit Sae.

-         En effet, répondit Kurenai en empochant le rouleau, venez le chercher.

 

Naruto tira son petit katana de son fourreau et pointa Kurenai avec, celle-ci fronça les sourcils puis le sol se craquela sous ses pieds, la brune aux yeux sanguins se rappela le loup qui les accompagnaient.

Le fauve sortit du sol en claquant sa mâchoire vers une jambe de la juunin, la kunoichi de Konoha se recula et créa une vingtaine de Bunshin qui entourèrent le groupe d’Iwa, malgré que ce soit de simples clones et non des clones de l’ombre, on ne voyait pas la différence avec l’original, d’habitude, on reconnaissait le vrai avec la poussière qu’il soulevait ou à l’odeur mais là rien, ils étaient piégé dans un bon genjutsu.

Les illusions attaquèrent Sae et Kiba reculèrent devant les coups et tentèrent des contre-attaque, Naruto restait immobile en jouant avec la lame de son katana en la faisant tourner dans la paume de sa main, les illusions qui l’attaquaient, passaient à travers son corps, de sa main libre, il claqua ses doigts, Sae et Kiba le regardèrent ne rien faire puis le rejoignirent avec prudence.

Soudain, Naruto cessa de jouer avec sa lame en l’empoignant et se baissa, il sabra l’air devant lui, la tunique d’une Kurenai se déchira légèrement puis Naruto s’élança à sa poursuite, elle joignit ses mains et enchaîna une rapide suite de mudra puis disparut.

 

-         ça ne sert à rien de continuer ainsi, nous tournons en rond, fit remarquer Sae, c’est un genjutsu de juunin, il n’a pas lieu d’être dans cet examen, l’examinatrice doit attendre quelque chose de nous …

 

Naruto acquiesça mais ne dit rien, il suivait un point invisible qui se déplaçait autour d’eux puis rapprocha ses mains :

 

-         Rupture, lâcha t-il en concentrant un masse de chakra.

 

 

 

Il y eut un cri, Kurenai tomba au sol, le nez en sang, elle posa sa main contre son front étourdit, deux bras prirent les siens et l’aidèrent à se relever, puis la mémoire lui revint aussitôt, Naruto avait brisé son genjutsu, chose impossible, même si elle était le catalyseur de ce groupe, le genjutsu était soutenu par une salle d’expert en matière d’illusion.

 

Sur la table, le corps encapuchonné de Naruto s’instillait encore de chakra, à l’opposé de Kyubi qui possédait un chakra maléfique, celui de Naruto était d’une pureté angélique.

Il se releva lentement et décrispa son cou en le massant, puis Sae se leva aussi, ainsi que Kiba.

 

Première épreuve … réussite, lâcha Naruto.

 

 

 

 

Père Noël :Yohohoho joyeux Noël les enfants.

Elerosse : Qu’est-ce tu fous là toi ? Je t’ai pas invité, barre toi.

 

P-N : Mais il est de mon devoir de …

 

Elerosse : Oh ta gueule, ici c’est mon le roi, c’est moi qui envois mes vœux de bonne fête.

 

P-N : hum, pas faux, autre chose à dire ?

 

Elerosse : Ecoutez moi, amis fan-fictionneuses et fantionneurs, oubliez les magasins et autres échoppes à la C.. et autres S…….. de business, quel merde cette censure, père noël, c’est toi qui fait ça ?

 

P-N : Evidemment, c’est un message important et puis peut-être que des enfants lises alors les insultes, censurés.

 

Elerosse : Lire ? tu rigoles, on entre dans un nouveau monde où les gosses ne savent et surtout ne veulent plus lire, ça s’oublie et c’est bien triste … eux préfère s’éclater les yeux et se ramollir le cerveau devant la Télé ou les jeux vidéos, parents, acheté des livres à vos enfants, ils se cultiveront un peu et paraîtront moins stupides … bon ou j’en étais avant que tu viennes me distraire …

 

P-N : Noël = fête commerciale.

 

Elerosse : C’est ça, t’es pas si inutile finalement … donc vous avez dû le remarquer, Noël c’est devenu de la merde, vous avez oublié le vrai sens de cette fête, amitié, famille et joie.

 

P-N : C’est profond … j’en suis émut aux larmes.

 

Elerosse : Ouais, t’as vu ça un peu ? Bon tout ça pour dire :

 

Elerosse et P-N : Passez un joyeux noël et profitez bien de votre entourage, que vos fêtes soit amour et si vous avez des liens instables, profitez-en pour vous réconcilier avec vos proches.

 

P-N : voilà c’est dit, j’apportes la boisson ?

 

Elerosse : Tu bois ?

 

P-N : Un an à rien faire, tu crois quoi, je dois vivre moi, alors Gnomes, usine et …

 

Elerosse : Mise en bouteille ?

 

P-N : Exact, je ne dirais rien sur le contenu, tu verras, viens, c’est ma tournée.

 

Elerosse : Pas de problème et vous autres, pendant les fêtes, l’alcool avec modération.

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales