Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Animaux fabuleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Terre du futur
    Cabinet d'édition Plumes Ascendantes
    Nb de signes : < 59 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La midinette et l'homme sandwich
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 17/02/2020
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 472 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Et si ... Dépossédé Auteur: Elerosse Vue: 45491
[Publiée le: 2008-01-20]    [Mise à Jour: 2009-06-03]
13+  Signaler Général Commentaires : 136
Description:
Lorsque Naruto et Jiraiya partent retrouver leur cinquième Hokage, l'impensable se produit, Jiraiya laisse Naruto pour une femme, après quelques heures, quelqu'un frappe à la porte mais ce n'est pas Jiraiya
Crédits:
Les personnage de Naruto ne m'appartiennent hélas pas, ils sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Cécité

[2292 mots]
Publié le: 2008-01-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 2 : Cécité.

 

 Deux semaines plus tard, un jeune garçon blond ouvrit les yeux, il était plus maigre que d’habitude effet d’une longue diète forcé, ses cheveux s’était éclaircis, toujours blond mais très clair presque platine et ses marques sur les joues dût à l’influence de Kyubi avait disparut, il cligna les yeux pour les habituer à l’obscurité mais rien n’y fit.

Il faisait tout noir, ses muscles étaient endoloris et respirer lui était pénible, le garçon, malgré son malaise sentait un main chaude lui serrer la sienne, ne pouvant rien distinguer dans les ténèbres et encore moins à qui appartenait cette main, il hésita.

 

-         Sakura ? Est-ce toi ?

 

Sa voix n’était qu’un murmure rocailleux mais amplement suffisant pour attiré l’attention du propriétaire de la main.

 

-         Vous êtes réveillé ? s’exclama une voix féminine.

 

Cette voix, il ne l’a reconnaissait pas, ce n’était pas celle de Sakura, mais qui alors, à part Sakura qui était dans son équipe, quelle fille du village n’aurait pas peur d’être proche de lui ? lui, qui était considéré comme un monstre, Hinata peut-être, mais même si cette voix qu’il entendait était aussi douce que la sienne, la phrase avait été dite sans hésitation ou bégaiement propre à la Hyuga, Ino avait une voix plus stridente et jamais elle ne lui tiendrait la main, la fille du groupe de gros sourcil … il ne l’a connaissait pas alors autant ne pas y penser … il ne restait personne.

 

-         Qui êtes-vous ? demanda Naruto.

-         Je m’appelle Sae, je suis apprentie med-nin dans cet hôpital, se présenta la fille.

-         Toutefois, excusez moi de vous avoir réveiller …

-         Ne vous en faite pas, je vous veille depuis hier midi où mon père m’a demander de m’occupez de vous, j’ai pas dormis de la nuit.

-         Mais, il fait encore nuit.

-         Je, hésita t-elle, … en fait, il est midi passé …

-         Mais pourquoi … où suis-je ? qu’est-ce qui m’est arrivé ?

-         Laisse moi répondre à tes questions, lui proposa une forte voix d’homme, mais d’abord, je me présente, Kaseigan, septième Tsuchikage du village d’Iwa no kuni.

-         Salut papa, je ne t’avais pas vu arriver …

 

Naruto en resta sans voix, l’homme qui se tenait près de lui était le chef d’une nation ennemie et que faisait-il au village cachée de la roche, il ne l’avait même pas sentit entrer, normal s’il est vraiment Kage mais son ego venait d’en prendre un coup, pourtant, il n’y avait pas de quoi, c’était normal qu’un Genin ne puisse sentir un Kage s’approcher mais bon, Naruto le voyait pas mais le Tsuchikage mesurait un bon mètre quatre-vingt dix, dans sa toge officiel de Kage, ses cheveux soigneusement tiré en arrière tombant entre ses omoplates, une barbe finement ciselé et des yeux bleu aussi acéré que ceux d’un aigle mais dont l’éclat pétillait de malice … et cette fille l’avait appelé papa ? cette fille était SA fille ?

 

-         Qu’est ce que je fais à Iwa no kuni.

-         Il y a une semaine, une équipe de mes anbu t’a retrouvé, baignant dans ton sang, dans une caverne de la région, tu étais …

-         Sous alimenté, déshydraté, plusieurs plaies saignantes aux bras et aux jambes, continua la fille, un vrai miracle que tu sois en vie.

-         Sae, pourrais-tu nous laisser seuls ?

-         Pourquoi, j’ai 13 ans, je peux très bien écouté ce que vous avez à dire, protesta la jeune fille.

-         Vu les cernes sous tes yeux, je doute que tu ais beaucoup dormis depuis hier.

-         Mais …

-         Et si tu t’écroule de fatigue, qui s’occupera de lui ?

-         D’accord … accepta Sae à contrecœur, au revoir …

-         Naruto.

-         Au revoir Naruto, au fait, mon père peut avoir l’air sévère mais il est aussi mignon qu’un ourson.

-         Qu’est-ce que tu raconte, siffla le Tsuchikage, va t’en avant que je me fâche.

 

Le blond entendit un léger ricanement puis un claquement de porte, rester seul avec le Kage ne le rassurait pas trop puis rassemblant son courage, il fut le premier à rompre le silence.

 

-         Suis-je prisonnier ?

-         Pourquoi cette question ? répliqua son interlocuteur d’un ton amusé.

-         Et bien, parce qu’aux dernières nouvelles, Iwa et Konoha n’était pas en très bon terme.

-         C’est vrai, acquiesça Kaseigan, en fait, il y a trois semaines, le nouvel Hokage a été élu.

-         TROIS SEMAINES ? s’écria Naruto, c’est impossible.

-         Et pourtant … si nous te traitons comme un invité c’est parce que j’ai l’intention de signe et traité de paix avec Konoha et Suna, avec une telle alliance, il faudrait être fou pour s’attaquer à nous et depuis la dernière guerre, il est grand temps de laissé le passé derrière nous.

-         De toute façon, même si vous leur envoyer un ultimatum, ils vous riraient bien aux nez à Konoha, comme je les connais, ils doivent être bien content de s’être débarrassé de moi …

-         Pourquoi ?

-         Je … ne préfère pas en parler …

-         Pourtant, tu y retourneras, j’ai envoyé un émissaire dès que nous t’avons trouvé, quatre jours pour faire le trajet … en ce moment, il devrait être de retour d’ici un ou deux jours.

-         Ma … vue.

-         Ah … je vais être franc avec toi, d’après les médecins, même s’ils ne sont pas aussi performant qu’à Konoha, les chances que tu retrouve la vue sont … nul, je suis désolé.

-         Je vois … ma vie de ninja s’arrête ici alors … j’aurais mieux fait de mourir dans cette grotte.

-         Imbécile, soupira le Tsuchikage, tu crois que parce que tu es aveugle que tu ne vaut plus rien.

-         Parce que vous connaissez beaucoup de ninja aveugle ?

-         Il se trouve que oui, pas mal même, à Iwa, il existe un clan de shinobi dont les membres sont aveugles de naissance, d’ailleurs l’un des anbu qui t’as trouvé en est un.

 

Naruto avait écouté d’une oreille intéressé puis baissa la tête de résignation.

 

-         Comme vous l’avez dit plus tôt, je rentrerais bientôt à Konoha et puis rien ne dit que ce clan aurait accepté de partager ses secrets avec un étranger comme moi.

-         Hum … je pense que tu baisse les bras un peu trop vite … enfin bon, repose toi, quelqu’un va t’apporté à manger, ce ne sera pas de la bonne nourriture mais de toute façon, ton estomac ne supporterait rien de costaux.

-         J’ai pas trop faim …

-         Je m’en doute mais tu ferais mieux de manger quand même, tu ressemble à un squelette, à plus tard.

 

L’aura écrasante mais qui lui semblait protectrice de l’homme disparut de la pièce, seul dans la salle, il porta une main à ses yeux qui avaient pris une teinte laiteuse, aveugle, le destin se montrait encore une fois cruel envers lui, puis sa main descendit vers son ventre, il essaya de joindre le renard pour se faire soigner comme lorsqu’il avait besoin de son chakra mais il ne ressentit que du vide.

 

-         Kyubi …

 

Naruto savait maintenant qu’il était dépossédé du démon, d’un côté, il été heureux que la source de tant de ses malheurs ne soit plus là, mais d’un autre côté, la présence du renard lui apportait en sentiment de puissance, lui qui lui apportait beaucoup de chakra pour technique ou quand il était en danger, sentant un vertige le prendre, il s’endormit.

 

Deux jours plus tard, Naruto qui n’avait quelques jours plus tôt que la peau sur les eaux, reprenait un peu de forme sans être comme avant, il parlait beaucoup avec la petite Sae, son père profitait de Naruto pour tester la détermination de sa fille à vouloir devenir med-nin, Naruto avait apprit son rêve, celui de devenir la meilleure med-nin d’Iwa no kuni, elle disait qu’elle ne deviendrait peut-être pas aussi performante que ceux de Konoha mais ferait de son mieux pour briller dans son village, elle avait fait de son mieux pour se décrire au garçon, à peu près un mètre cinquante, les cheveux violacés tombants sur ses épaules dont une petite mèche tombait devant sur le côté droit alors que des broches retenaient ses cheveux de l’autre côté du visage, les yeux couleur améthyste, c’était les grandes ligne que Naruto avait retenu, pour le reste, il se fiait à son imagination, maintenant le plus beau pour lui restait sa voix, claire et sereine, d’une douceur majestueuse.

Le blond ne lui avait pas révélé son rêve de devenir Hokage, il se disait que maintenant, il ne servait plus à rien de rêver à cela, alors il écoutait Sae parler, elle lui soignait les bras et les jambes, la puissance de son Shousen no jutsu n’était pas très puissant, c’est pour ça qu’elle s’y prenait à plusieurs fois en recommençant à chaque fois que ses réserves de chakra se restauraient, puis en milieu de la troisième matinées, Naruto reçut de la visite autre que son infirmière attitré.

 

La porte s’ouvrit, Sae avait dit qu’elle était partie à la réserve chercher des médicaments pour son traitement, elle devait encore y être.

 

-         Bonjour Naruto, comment te porte tu ?

-         Kaseigan-sama ? votre travail vous laisse assez de temps pour me rendre visite ?

-         Oui et puis je venais t’annoncer que tu rentreras chez toi demain, une délégation de Konoha est arriver pour officialiser notre alliance … tu disais qu’à Konoha, ils étaient heureux de s’être débarrasser de toi ? Mais pour que ce soit l’Hokage en personne qui se déplace, tu dois être quelqu’un d’important à ses yeux.

-         Qui est-il ?

-         Ah oui, tu n’es pas au courant …

-         Ce ne devait pas être la sannin Tsunade ?

-         Non, d’après les dernières nouvelles, elle aurait tenté de soigner un criminel de rang S, c’est celui qui l’a tué qui est devenu Hokage, Jiraiya-sama.

 

Si Naruto avait été en forme, il se serait lever d’un bond pour manifester sa colère, depuis son réveil, il avait accumulé une certaine rancœur à l’écart du sannin, pas une haine qui le pousserait à le tuer mais des reproches pour ce qu’il avait fait … ou plutôt pour ce qu’il n’avait pas fait : le protéger.

 

-         Je vais le faire venir.

-         Ce n’est pas la peine de le déranger, refusa poliment Naruto, il doit être occupé à mater les femmes de votre village …

-         Euh … non, en fait il est derrière la porte, vous pouvez entrez Jiraiya-sama, l’appela le Tsuchikage en levant la voix.

-         Merci, Kaseigan-sama, salut gamin, le salua Jiraiya, comment tu te porte ?

-         Bien, répondit Naruto en souriant, mais ce n’est certainement pas grâce à vous.

 

Jiraiya qui était rayonnant de retrouver son disciple en vie quelques secondes plus tôt perdit toute joie à l’annonce de cette phrase, Naruto était en colère, cela se voyait mais Jiraiya ne pouvait pas le blâmer, il le méritait, son élève ainsi que fils de son premier meilleur apprenti et filleul, aurait pût mourir alors qu’il était partit s’amuser, Jiraiya fut tiré de ses penser par une autre pique de Naruto.

 

-         Je me demande comment ils ont pût élire un homme comme vous au titre d’Hokage …

-         Naruto, je sais que tu m’en veux mais …

-         Ah ? qu’est-ce qui vous fait dire ça ? le coupa Naruo d’une voix tremblante.

 

Sous son drap, Naruto serrait ses poings, les bandages qui les recouvraient se teintèrent de rouge et des larmes perlèrent alors aux yeux voilés de blanc de Naruto.

 

-         Allez vous en, cracha Naruto, je ne veux plus vous voir … d’ailleurs je ne pourrais plus jamais rien voir …

-         Mais et …

-         Kyubi ?

 

Kaseigan qui écoutait l’échange tête basse releva la tête au nom du démon.

 

-         Naruto, silence … le pria Jiraiya.

-         A quoi bon s’en soucié maintenant, Kyubi n’est plus en moi, c’est cela que ces types me recherchaient, sinon croyez-vous vraiment qu’après plusieurs semaines j’aurais encore mes membres en lambeaux et une cécité permanente ?

-         C’était un jinchuuriki ? s’étonna Kaseigan, Peut-être que sa cécité est un traumatisme dût à l’extraction du bijuu ... et je comprend aussi maintenant sa réticence de retourner chez lui,

-         Oui, acquiesça le blond, là-bas personne ne m’attend, à part la rancœur des gens du village.

-         C’est faux, protesta Jiraiya, beaucoup de monde t’attend avec impatience, Kakashi, Iruka, Sasuke, Sakura et les autres de ta génération.

-         … Sortez s’il vous plait, j’ai besoin de me reposer, conclu Naruto en tournant la tête vers la fenêtre ouverte.

 

Kaseigan accompagna Jiraiya au palais des Tsuchikage, où ils parlèrent de l’enfance de Naruto, Sae avait entendu toute la conversation, quant elle avait vu le Hokage avec un rouleau dans le dos, elle avait tendu l’oreille derrière la porte puis s’était caché quand son père l’avait réouverte, celui-ci en sortant c’était tourné vers sa cachette puis était partit avec l’albinos sans rien dire, elle était entrée dans la chambre de Naruto et s’attela à changer ses bandages qui commençait à rougir les draps, elle avait entendu parler de ces gens qui étaient possédés par les démons, ils gagnaient beaucoup de puissance mais en échange perdait leur humanité, pour elle, Naruto n’avait rien d’un monstre et cette perte d’humanité était sûrement dût en fait à la haine des autres, le jeune blond avait dût beaucoup souffrir et pourtant, il avait un cœur en or, avait-elle pensée du peu qu’ils avaient parlés ces trois derniers jours.

Le reste de la journée et le lendemain matin, l’apprentie med-nin et fille du Tsuchikage, se montra très attentionné avec Naruto, celui-ci était loin d’imaginer qu’elle savait son état d’ex-jinchuuriki, d’ailleurs s’il le savait, il aurait prit cette attention pour de la pitié, elle n’attendait rien en retour, juste le voir sourire, ce qu’il fit jusqu’à midi où on le transporta à l’extérieur, quatre jounins de la garde personnel de Jiraiya tenait chacun un coin de la civière, ils étaient fin prêt à rentrer à Konoha, Sae lui fit ses au revoir ainsi que son père qui l’invita à revenir quand il le voudrait puis ils partirent.

 

 

Fin du second chapitre, triste hein ? ça va continuer un peu sur cette lancée mais uniquement pour mieux rebondir.

Commentaire s’il vous plait.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales