Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1052 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Et si ... Dépossédé Auteur: Elerosse Vue: 45839
[Publiée le: 2008-01-20]    [Mise à Jour: 2009-06-03]
13+  Signaler Général Commentaires : 136
Description:
Lorsque Naruto et Jiraiya partent retrouver leur cinquième Hokage, l'impensable se produit, Jiraiya laisse Naruto pour une femme, après quelques heures, quelqu'un frappe à la porte mais ce n'est pas Jiraiya
Crédits:
Les personnage de Naruto ne m'appartiennent hélas pas, ils sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Extraction

[1922 mots]
Publié le: 2008-01-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Et si … Dépossédé.

 

 

 

Salut à tous, c’est encore moi, pour une nouvelle fiction (encore), que je comptais réserver pour mon blog, comme me l’a fait remarquer Titmo, c’est plus pratique pour que vous puissiez lire pleinement alors je la poste ici aussi.

Je ne vous fait pas languir plus longtemps, place au premier chapitre, plus court que je ne fais d’habitude mais ce n’est qu’une mise en bouche ^^.

 

 

Chapitre 1 : Extraction.

 

Deux heures, deux heures que Naruto l’attendait, il avait tout fait, exercice de concentration, étirements, pompes, abdominaux, flexions et même répéter les deux premières phases de sa futur nouvelle technique, au point de ne plus avoir besoin de l’artifice inventé pour s’aider, c’est à dire : utiliser sa seconde main pour faire tourner son chakra dans tous les sens, dans l’étape de la puissance, ce n’était pas encore parfait mais il avait à peu près compris le truc pour la doser, par contre en ce qui concerne la dernière étape, réunir les deux premières, il était toujours au point mort, rallant sur le fait que son sensei attitré n’était toujours pas revenu, depuis qu’il avait vu que le sennin pervers l’avait laissé seul à l’auberge pour suivre une femme …

 

 

« Reprenons dès le début, si je suis là, dans cette auberge miteuse, songea Naruto, c’est parce que Jiraiya et moi cherchons notre nouveau Hokage et une femme en plus, quel galère aurait dit Shikamaru, m’enfin, le plus important, c’est qu’elle est soit disant la meilleure med-nin du monde connu, je ne sais pas si l’ermite pas net m’a dit ça pour me calmer ou autre chose mais le fait étant, je l’ai accompagné pour la retrouver, enfin pour la retrouver … c’est surtout pour les techniques qu’il est censé m’apprendre que j’ai accepté.

Tout ça pour me retrouver dans cette auberge à l’attendre, alors qu’une simple femme l’a attirée par un simple clin d’œil minable.

Des coups sont frappés à la porte, trop ivre pour trouver la poignée ? ça ne m’étonnerai pas vu qu’il est capable du meilleurs mais surtout du pire, je m’approche et tourne la poignée, ce n’est pas Jiraiya, un grand type ressemblant à Sasuke qui me demande de sortir de la chambre, ce que je fais naïvement, un autre au teint bleu me menace … c’est de la folie, puis un coup qui part sans prévenir … »

 

 

Il était partit comme une fusée, Kakashi devait l’entraîner mais il ne s’était pas présenté au rendez-vous … enfin si car il était déjà présent mais dès que Sasuke l’eut rejoint, il était partit aussitôt en disant qu’il revenait d’ici dix minutes, il l’avait attendu plus d’une heures puis ayant marre d’attendre, il était partit à sa recherche, en allant chez l’épouvantail, Sasuke avait entendu des voix, il était rentré pour trouver Kakashi dans un état déplorable, puis un junnin était arrivé dans son dos en sous-entendant qu’Itachi Uchiha, le frère qu’il haïssait tant, était revenu au village et qu’il en avait après Naruto, Naruto … ce dernier de la classe l’enrageait, il avait fait des progrès monstrueux lors de l’examens chunins, que pouvait bien lui vouloir Itachi, il alla rapidement voir chez Ichiraku ramen pensant l’y trouver, là-bas, Teuchi lui apprit que Naruto était partit vers une ville proche de Konoha accompagné d’un sannin, rien que ça …

Sasuke arriva rapidement à cette ville, fouillant tous les hôtels de la ville, quand il pensa être tombé sur le bon hôtel, il trouva deux personnes répondant à la description de son « ami » et du sannin mais ce n’était pas eux, il sortit vite fait et pénétra dans l’hôtel d’en face, il y eut un bruit de fracas alors il s’arrêta à l’entrée du couloir puis il s’avança silencieusement jusqu’au croisement et regarda le couloir, une chose le choqua profondément : la longue étendu de sang sur le sol.

Aucuns mouvements, il s’y engagea, marchant dans la flaque carmine, par terre, il ramassa la veste orange et bleu de Naruto déchiré et imbibé de sang, un simple bruit dans la chambre ouverte lui fit tirer un kunai et activer ses sharingans, le sang faisait une glissé vers la chambre, si le sang était bien celui de Naruto, celui-ci avait dût rentrer dans la pièce en rampant, coupant la lumière qui traversait par la fenêtre, Naruto dont les bras et le jambes était à vif, reposait inconscient sur l’épée du grand homme d’une forte carrure, à ces côtés et plus petit, Itachi regardait le nouvel arrivant avec dédain.

 

-         C’est drôle, c’est le deuxième autre utilisateur de sharingan que l’on rencontre aujourd’hui et celui-ci te ressemble, je peux savoir qui c’est ? demanda le requin.

-         Aucune importance, c’est mon frère cadet …

-         Je croyais que toute ta famille avait périt sous ta lame ?

-        

 

Sasuke regarda une dernière fois Naruto puis il lâcha la veste que sa main libre serrait encore fermement et se jeta contre son frère …

 

Quand Jiraiya arriva fatigué mais satisfait, il changea son air joyeux par et autre du genre inquiet, quant à la place de Naruto, il retrouva le jeune Uchiha, inconscient et gravement blessé devant une piste rouge dont le sang utilisé pour la tracer ne lui appartenait pas.

Il sortit en trombe de la chambre, quel imbécile il avait été, même en arrivant, il n’avait pas remarqué la marre de liquide rubis qui parcourait le quart du couloir, il cria le nom de Naruto, une fois, deux fois, cinq, dix … mais la seul réponse qu’il recevait était l’écho de son propre désespoir.

 

 

 

Naruto se réveilla par un tremblement de terre dans une caverne sombre, éclairé seulement par les reflets de silhouettes transparentes en hauteur, il se sentait nauséeux, son visage plaqué contre la roche fraîche, il entendait des voix autour de lui, des voix … les sons qu’il entendait étaient étouffé, la souffrance qu’il ressentait aux bras et aux jambes le rendait « sourd ».

L’immense type l’avait frappé de sa grande épée, avant de tomber dans l’inconscience, il avait rampé jusqu’à sa chambre, pourquoi ? il ne saurait le dire car les deux étrangers l’avaient suivis d’un pas lent, le requin lui avait dit que son épée ne tranchait pas … qu’elle déchirait, merci pour les explications, il aurait rigolé si la peau de ses bras et jambes n’avait pas été arraché en même temps que sa veste et les manches de son pantalon, toutefois la perte de sang et ses derniers efforts pour tenté de « fuir » l’avait assommé, il aurait pût attendre Jiraiya très longtemps.

Les faibles chuchotements se turent puis il se sentit soulevé par une force invisible, ça ne le serrait pas mais le retenait comme s’il flottait dans de l’eau, quelque chose lui comprima le cœur au point de se sentir transpercé, il hurla … pendant trois jours et trois nuits sa souffrance se répercuta dans toutes les fibres de son corps pour au final s’atténuer, Naruto se sentait partir ne se rappelant pas même de son nom, il finit par sombrer.

 

-         Il est encore vivant, constata un reflet aux yeux jaunes.

-         Impossible, le contredit un autre dont le reflet le rendait borgne.

-         Deidara, au lieu de me contredire ainsi, regarde donc par toi même, siffla le voix du premier.

-         Du calme Zetsu, j’y vais de ce pas …

 

Le fantôme descendit d’où il se tenait et s’accroupit devant le blond, il vit le torse monter et descendre graduellement mais irrégulièrement.

 

-         ça alors, c’est vrai qu’il vit … je croyais qu’un jinchuuriki mourrait lorsqu’on lui retirait son bijuu…

-         La réserve de son propre chakra a aussi singulièrement augmenté, annonça Itachi, je dirais qu’il dépasse d’une petite longueur celui de Kisame.

-         Impossible, répliqua le sabreur de Kiri.

-         Et pourtant, acquiessa celui qui semblait être le chef, c’est la vérité et si tu ne le sent pas, Kisame, c’est que tu es un imbécile.

-         Le chakra de Kyubi devait le brider ou un truc comme ça, supposa Sasori, même si sa réserve de chakra n'est pas aussi grande que celle du Kyubi, comme le dit Itachi, la sienne à bien augmenté.

-         Mouai … dommage que je ne sois pas physiquement présent, je l’aurais transformé en œuvre d’art, gloussa Deidara.

-         Des œuvres qui ne valent pas un rond, au fait, on peut y aller ?

-         Tu peux y aller Kakuzu, après tout, ton temps, c’est de l’argent mais j’aimerais que vous en profitiez pour vous renseigner sur le jinchuuriki de Nibi, elle se trouve à Kumo no kuni.

-         On l’a ramène maintenant ? demanda une nouvelle voix.

-         Non, Hidan, juste vous renseigner, maintenant que nous avons Kyubi, nous pouvons prendre notre temps pour capturer les autres.

 

Les dénommés Hidan et Kakuzu disparurent de l’assemblé laissant les autres finaliser le débat sur le sort de l’ex-jinchuuriki.

 

-         Que faisons-nous, alors ? demanda Itachi qui laissa lentement un kunai glisser hors de sa manche.

-         Laissons-le là, décida Pain, de toute façon, au fond d’une caverne perdu du pays des roches, personnes ne le trouvera.

 

Les deux seules silhouettes présentes partirent tandis que les autres disparurent comme par enchantement …

 

Une longue semaine avait passé à Konoha depuis l’enlèvement, Jiraiya était revenu avec Sasuke et une femme brune du nom de Shizune, il avait bien retrouvé Tsunade, le seul bon geste de celle-ci avait été de soigner le Uchiha qu’il avait emmener avec lui, puis lorsque qu’il lui avait demander de devenir le cinquième Hokage, elle lui avait rit au nez, puis la sannin alla jusqu’à tenté de soigner Orochimaru pour revoir ses proches mort, Jiraiya ne pouvant laisser faire ça, la tua.

Au retour de ces trois personnes, le village apprit ce qui était arrivé au blond, les jeunes camarades de Naruto ainsi que les quelques autres qui avaient reconnu en lui un ninja méritant, pleuraient sa disparition et sa supposée mort, le reste des ninjas et les villageois prenaient tellement bien la nouvelle qu’une fête avait été organisé, sous le dégoût du premier groupe.

Finalement, ce fut Jiraiya qui fut nommé Godaime Hokage, il instaura une règle qui lui tenait à cœur, celui qui médira du nom de Naruto Uzumaki sera incarcéré pendant une période indéfinie.

Sasuke s’était encore plus renfermé sur lui-même, son frère avait l’air de prendre un malin plaisir à le faire souffrir, d’abord en assassinant ses parents puis maintenant son meilleur ami … la perte de Naruto lui avait ouvert les yeux sur les liens qu’il entretenait avec le blond, bien qu’il ne voulait voir personne, il recevait souvent la visite de Jiraiya qui ne voulait pas le voir s’enfoncer plus dans les ténèbres et aussi celle de Sakura et Ino qui se montrait bien moins braillardes, sans doute attristés elles-aussi de la disparition du blond.

Hinata était effondrée, bien que pas très apprécié, Naruto avait inspiré de l’admiration et du respect de la part des Hyugas depuis son match contre Neji, le père de la fille, sévère mais compréhensif se montrait beaucoup moins strict envers elle et aussi attentionné.

Kakashi lui allait plus souvent à la stèle des M.A.C , bien que Naruto n’ait pas son nom inscrit dessus, il lui fallait un endroit où se recueillir.

Iruka était très joyeux mais ce n’était qu’une façade, en réalité, il souffrait terriblement de cette disparition et remplaçait dignement le petit blond à l’échoppe d’Ichiraku qui avait renommé son stand : Naruto Ramen, Naruto étant aussi le nom d’un ingrédient entrant dans la composition des ramens, souvent les passants ne faisaient pas du tout le rapprochement.

 

 

 

Voilà, j’espère que ça vous à autant plus que « Abandonné ».

Comms please et à plus tard pour un nouveau chapitre.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales