Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 212 lectures  - 1 commentaire [21 novembre 2021 à 14:54:06]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Envie d'etre moi
[Histoire Terminée]
Auteur: fic-de-super-narutodu31 Vue: 41739
[Publiée le: 2009-01-31]    [Mise à Jour: 2009-05-29]
G  Signaler Romance/Drame/School-Fic Commentaires : 24
Description:
Sakura a un père alcoolique et sa mère à disparue mystérieusement deux ans auparavant. Elle déménage à Konoha ou, pour la première fois depuis la disparition de sa mère, elle va se faire des amies. Un soir, Sakura en a assez et décide de fuguer. Mais elle se perd dans cette grande ville trop nouvelle pour elle et elle est recueillie par l'Uchiwa...
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas.Ils appartiennent a l'auteur de "Naruto"
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 11

[1120 mots]
Publié le: 2009-03-06Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Je fus réveillée par une main me secouant par l'épaule. Redoutant que tout n'est était qu'un rêve, que la main qui me secouait était celle de mon père et que j’allais tomber sur son visage violacé et furieux, J'ouvris les yeux...Pour tomber sur le visage d'ange de Sasuke. Je dut paraitre soulagée car il me demanda:
-Sa va ?
Je confirmais d'un hochement de tête. Rassuré, il se redressa et déclara:
-Si t'as faim, y'a a manger sur la table de la cuisine. Moi je dois aller travailler. Je laisse la porte ouverte pour si t'as envie d'aller faire un tour.
-D’accord.
Pendant qu'il s'éloignait vers la porte, je lâchais un timide:
-merci.
Il ne se retourna même pas. Peut être n'avait t'il pas entendu. Je n'eu pas le temps de répéter que j'entendis la porte d'entrée claquer. Je restais plusieurs minutes sans rien faire. J’aurais pu rester longtemps comme sa, a fixer le vide, si mon estomac ne m'avait rappelé a l'ordre. Sasuke avait dit qu'il m'avait laissé quelque chose a me mettre sous la dent dans la cuisine. Marchant, titubant a cause de ma cheville, j'arrivais jusqu'a la porte que j'ouvris et me figeais. Derrière la porte, il y en avait pleins d'autres, toutes semblables. Je faillis me sentir mal. Laquelle menait a la cuisine ? Soupirant, je me dirigeais vers la porte en face de moi. Un bureau le sol d’un bois lustré, le mur en lambris, le bureau en ébène... Ce n'était pas ce que je cherchais. Refermant la porte, je passais a la suivante. Une salle de bain en carrelage avec une baignoire assez grande pour accueillir quatre personnes….Non, toujours pas. La porte a coté. Un salon. La porte encore a coté. Là je tombais sur une chambre sombre. Le lit avait été fait a la va-vite. Les rideaux étaient fermés et la lumière rassurante du jour ne passait pas. Cette ambiance lugubre me faisait frissonner. Apres un court moment d'hésitation, j'ouvris les rideaux. La salle m'apparut soudainement beaucoup plus accueillante. Mon regard tomba sur une photographie posée sur la table de chevet. Grace au sac de cour aperçu quelques instant plus tôt dans un coin de la pièce, je savais que je me trouvais dans la chambre de Sasuke. Je prit la photo et l'observais. Elle représentait Sasuke en plus petit, rieur, perché sur les épaule d'un jeune homme a peine plus âgé que je ne l'était aujourd’hui. A cote d'eux, se tenait un homme et une femme. L’homme avait une main posé sur l'épaule de la femme, tandis que cette dernière passait une main dans la tignasse de Sasuke.
Je souris, attendrie. Sur cette photo, Sasuke avait l'air tellement heureux, tellement différent du Sasuke actuel silencieux, renfermé et taciturne. C'est le cœur plus léger que je continuais ma recherche de la cuisine. La trouvant enfin, je m'affalais sur une chaise et engloutis les 3/4 du paquet de céréale, le reste du pain de mie et finit la bouteille de jus d'orange. Sa me changeait tellement de mon pain sec et de mon verre d'eau amer!
Une fois mon festin fini, je rangeais la table et retournait dans ma chambre. Avisant les vêtements propres, je me changeais après avoir changé mes bandages. Je me rendormis.
Je fus réveiller en sursaut lorsque Sasuke débarqua dans la chambre en ouvrant la porte a toute volée.
Il semblait furieux

Son visage d'habitude si neutre était rouge de colère. Il cria:
-Qu'est ce que t'as fait ?!
Encore a moitié endormie, je ne comprit pas. Il s'avança vers le lit, la main levée. En une fraction de seconde, je revis toute les fois ou je m’étais retrouvais dans cette situation alors que c'était mon père qui levait la main sur moi. D'instinct, je sus ce qui allait ce passer et me protégea le visage de mes bras bandés. Et j'attendis le coup. Qui ne vint pas. Méfiante, j'écartais les bras et ouvris les yeux. Sasuke s'était figé et regardait mes bandages, l’air hébété et hagard. Il semblait calmé. Je laissais retomber mes bras et demander d'une petite voix:
-pourquoi tu veux me frapper, toi aussi?
Sans répondre, il me demanda:
-Qu'est que t'es allée faire dans ma chambre?
Je balbutiais, terrorisée a l'idée qu'il se remette en colère:
-Je...Je cherchais la cuisine. J'ai jus...juste ouvert les ri...les rideaux, il faisait trop sombre...
Plus pour moi même que pour Sasuke, je me mit a murmurer:
-Ca me rappelais trop ce jour la.
La surprise avait remplacée la colère sur le visage de Sasuke:
-De quoi est ce que tu parle?
Mais je ne l'entendis pas. Plongée dans mes souvenirs, je revoyais la pièce sombre, les deux personnes qui se faisaient face, la voix dure qui hurlait des mots que je ne comprenais pas. Le sifflement dans l'air, le corps tombant au sol dans un grand fracas, ses longs cheveux faisant comme une auréole au dessus de sa tête...
-SAKURA!
J'ouvris les yeux. J'étais tombée du lit et le visage inquiet de Sasuke était penché sur moi. Comme seule explication, il me dit:
-Tu t'est mise a hurler en te tenant la tête. T'es sure que ca va ?
-Ou...oui.
Je me relevais mais mes jambes tremblèrent. Pressentant la chute, je m'agrippais au lit et m'assied. Ma respiration était saccadée. Chaque bouffée d'air me brulait la gorge. Lorsque ma respiration reprit un rythme normal, je sentis mes paupières se fermer. Une immense fatigue m'envahit, comme a la fin de chaque crise. Mais, consciente du regard de Sasuke posé sur moi, je me forcer a rouvrir les yeux et dis d'une voix hésitante:
-Je...Je t’expliquerais une autre fois d’accord ? La, il faut que je dorme.
Sans un mot, il se leva et se dirigea vers la porte. Juste avant de la franchir, il me dit, sans se retourner:
-D'accord. J’avoue que j'ai hâte de savoir.
Et il partit, me laissant seule, épuisée et désemparée.

 

POV Sasuke
Je n'avais pas menti, il me tardait vraiment de connaitre son histoire, de mesurer a quel point les épreuves qu'elle avait traversée l'avait rendue différente et a quel point nos passé se ressemblait. Car, pendant sa crise, elle avait appelée sa mère.
Je ne le lui avais pas dit mais elle criait:
-NON ! NON PAPA ! MAMAN ! NE LA TUE PAS !

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales