Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 173 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 106 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1720 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto


Défi : Un Naruto déchiré
Entre Yamanaka et Uchiwa Auteur: Asawari Vue: 10619
[Publiée le: 2008-10-16]    [Mise à Jour: 2009-07-30]
G  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 36
Description:
Suite à la dernière volonté du Yondaime, Naruto a passé sa petite enfance dans le foyer des Yamanaka, grandissant avec Ino et développant une relation fraternelle avec cette dernière. Mais lorsqu'à 7 ans, une soudaine colère réveille le démon Renard, le conseil prend la décision de le confier à Itachi Uchiwa... Entre séparation douloureuse avec Ino, et complot pour le contrôle de Kyubi, Naruto va devoir grandir malgré tout...


Voila ma tentative de réponse au défi de Belnonm. C'est la première fois que j'essaye d'écrire une fiction dont la trame a été donné par quelqu'un d'autre, et seulement ma deuxième fiction tout court (D'ailleurs, l'autre continue!). J'espère ne pas trop sortir du cadre fixé, mais celui-ci permet quand même pas mal de liberté. J'espère que ça vous plaira...
Crédits:
Les personnages sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Satisfaction et Désillusion

[3077 mots]
Publié le: 2009-04-06Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

-Naruto ! Dépêche-toi, ou on va être en retard !

A peine Sasuke avait-il prononcé ces mots qu’une tornade blonde dévalait dans la cuisine, se jetant sur un bol de ramens – alors qu’il était huit heures du matin. Le brun soupira, sans pouvoir cependant réprimer un sourire. Décidemment, le blondinet était un vrai phénomène.

-Alors, les enfants, c’est ce matin que la composition des équipes de genins est annoncée, non ? Demanda un homme de vingt-cinq ans environ, qui venait de rentrer dans la pièce.

-Exactement, Yamato-San ! S’exclama  Naruto, la bouche pleine de ramens.

Yamato était depuis trois ans maintenant, c’est-à-dire depuis le massacre du clan Uchiwa, le tuteur de Naruto et Sasuke. Cet homme brun était d’un tempérament calme et relativement réservé, et les deux garçons étaient plutôt satisfaits d’avoir été placés sous sa responsabilité. Bien sûr, Naruto avait un temps espéré qu’on le remette, ainsi que Sasuke, chez les Yamanaka ; mais bien qu’Inoichi ait proposé cette éventualité, certains membres du conseil s’y étaient opposés, et leur choix s’était finalement porté sur Yamato. D’après ce que Naruto savait, il possédait une caractéristique unique lui permettant de contrer une éventuelle « sortie » de Kyubi, mais il n’en savait pas plus. Il n’y avait en effet pas eu de manifestations du démon Renard depuis l’incident qui avait conduit à son « renvoi » du foyer des Yamanaka. Il n’y avait donc eu pas d’opportunité pour Naruto de savoir si Yamato était vraiment capable de « contrôler » Kyubi, et il n’avait pas vraiment envie de pouvoir le vérifier. Il faisait confiance à celui dont il savait qu’il occupait un poste important au sein des Anbus.

Un brin rêveur, Naruto réfléchissait quand à la composition des équipes. Bien sûr, l’équipe idéale serait qu’il soit avec Sasuke et Ino. Il avait conservé, voire étoffé, les liens qu’il entreprenait avec la Yamanaka malgré qu’ils n’habitaient plus ensemble. Quand à Sasuke, bien qu’il n’était pas aussi proche de lui que d’Ino –l’Uchiwa n’était par exemple pas au courant pour Kyubi-, les trois années de vie commune les avaient bien entendu rapprochés, créant également une légère rivalité. Sasuke était naturellement (sur)doué, mais Naruto faisait tout pour ne pas céder un pouce de terrain au ténébreux. L’Uchiwa était bien sûr assez marqué par la décimation de son clan, mais la bonne humeur continuelle de Naruto était plutôt contagieuse, si bien que Sasuke n’avait pas sombré dans le mutisme ou un désir frénétique de vengeance. Cependant, le frère cadet d’Itachi avait parfois des moments où il était d’humeur plus sombre, et il gardait malgré tout un très fort ressentiment à l’encontre de son frère. Logique… Naruto n’avait jamais dit à Sasuke qu’Itachi avait voulu l’emmener avec lui, ni de la façon dont il lui avait faussé compagnie. Il craignait que son ami prenne cet acte comme un signe de préférence d’Itachi envers Naruto plutôt que lui-même... Comme beaucoup d’Uchiwa, Sasuke était fier, presque arrogant. Il avait été élevé dans l’idée que l’appartenance à son clan était une marque de supériorité, et bien que sa relation avec Naruto, un « sans clan », lui avait montré que ce n’était pas forcément une « nécessité », il restait imbibé de cette éducation. De ce fait, on pouvait souvent prendre son attitude taciturne comme un signe de défiance, surtout lorsqu’on ne le connaissait pas. Mais Naruto savait, à force de le fréquenter, que derrière cette façade d’impassibilité se cachait un garçon qui parlait peu mais « bien », un garçon qui pouvait se montrer généreux et agréable avec ceux qu’il appréciait. Ceux-ci étaient rares, il est vrai.                                                                                                                                                                                                                                                    

Outre Sasuke et Ino, il aurait « accepté » avec bon cœur de se retrouver dans la même équipe que Sakura, Shikamaru, Chôji ou encore Kiba. La première était toujours l’amie et rivale d’Ino, bien que leurs prises de bec soient toujours aussi virulentes, et toujours causées par la même raison… Sasuke. Ces crêpages de chignons étaient devenus si fréquent que plus personne n’y prêtait attention, même Naruto. Il était certes bien moins proche de la Rose que d’Ino, car la fleur de cerisier semblait souvent être complètement obnubilée par l’Uchiwa, ce qui était moins le cas d’Ino. Mais Naruto ne pouvait s’empêcher d’apprécier sa délicatesse et son côté « frêle ».

Quand à Chôji et Shikamaru, ils s’étaient encore rapprochés de Sasuke et Naruto, bien que le Nara ne semblait pas toujours apprécié l’Uchiwa autant que Naruto. Cela n’empêchait pas les quatre garçons de se lancer dans de grandes discussions ensemble, quand les deux représentantes de la gente féminine de la bande partaient dans des conversations mystérieuses, qu’aucun garçon ne devait écouter, quel que soit le prétexte. Naruto appréciait tout particulièrement le Nara et l’Akimichi, qu’il côtoyait depuis tout petit. Chôji était un bon copain, du genre de ceux sur lesquels on peut toujours compter. Toujours de bonne humeur, il était toujours là pour remonter le moral avec une plaisanterie ou une sucrerie… Surtout une plaisanterie, vu qu’il préférait garder pour lui les sucreries. Quand à Shikamaru, il représentait pour Naruto une sorte… d’équilibre. Il était flemmard autant que Naruto était énergique, blasé de tout autant que Naruto semblait toujours intéressé par n’importe quoi. Mais Naruto appréciait les rares paroles de son ami, toujours pertinentes, un peu comme avec Sasuke. Un jour, Naruto avait demandé au Nara de l’initier au Shôgi. Le blondinet avait vite pris le pli, montrant là une rare capacité d’apprentissage, pas forcément toujours bien exploitée à l’Académie. Mais Shikamaru avait perdu patience devant les gesticulations continuelles de Naruto, et lorsque le blond avait renversé le plateau de jeu par un geste un peu brusque, le Nara avait jeté l’éponge, et s’était allongé dans l’herbe non loin de là, pour regarder les nuages dans le ciel. Galère.

Kiba lui, évoluait plus dans le même registre que Naruto, c’est-à-dire celui d’un excité chronique, mais qui savait pourtant se montrer des plus sérieux lorsque les circonstances l’exigeaient. Il avait depuis peu son propre chiot, comme le voulait les traditions de son clan… Akamaru, puisque c’était son nom, n’était pour l’instant qu’une petite boule de poil, mais Kiba avait affirmé à Naruto, avec fierté, que son chiot grandirait bien assez vite…

Les autres enfants de l’Académie n’avaient pour tout dire pas forcément beaucoup d’intérêts aux yeux de Naruto. Il ne leur trouvait rien de « particulier », rien qui soit apte à attiser sa curiosité. A la rigueur, il y avait bien cette fille aux yeux de nacres, Hinata, ou ce garçon aux petites lunettes noires, Shino… Mais aucun des deux n’étaient de nature très expansive.

Après avoir salué Yamato, les deux garçons prirent donc la direction de l’Académie. Malgré les craintes initiales de Sasuke, ils arrivèrent à l’heure dans la salle de l’Académie, déjà bondée. Les deux compères cherchaient des places libres du regard, lorsqu’une voix féminine les interpella :

-Naruto, Sasuke, par ici !            

En voyant Ino leur faire de grands signes, les deux garçons se dirigèrent vers elle et le reste de leurs amis, qui leur avait gardé deux places. Naruto s’assit à côté d’Ino, qui déposa comme à son habitude une légère bise sur la joue de son ami. Naruto sourit à la jolie blondinette, et commença à discuter avec elle, mais il se tût rapidement, comme tous les autres enfants dans la salle : le professeur Iruka venait de rentrer dans la salle. Le ninja balafré n’était pas vraiment un monstre d’autorité, mais chaque aspirant ninja attendait avec impatience de savoir dans quelle équipe il allait se retrouver. Ce fut dans un silence quasi-religieux qu’Iruka commença à annoncer d’une voix claire la composition des équipes. Après l’annonce des six premières équipes, Naruto et ses amis n’avaient pas encore été annoncés…

-Equipe Sept : Haruno Sakura, Uzumaki Naruto et Uchiwa Sasuke.

Etrangement, aucun des trois gamins ne pipa mots, comme s’ils ne savaient pas quelle attitude adopter. Puis, Sakura adressa un sourire timide à chacun de ses deux coéquipiers. Sasuke ne montra aucun signe visible, quelque fût son sentiment, mais au fond de lui, il était heureux de cette nouvelle. Quand à Naruto, il semblait encore plus surpris que ceux qui étaient désormais ses deux coéquipiers. Alors que tous ses amis s’attendaient à ce qu’il hurle sa joie, le blondinet se contenta d’un sourire tout aussi timide que Sakura. Oh, ce n’est pas qu’il était mécontent d’être avec Sasuke et Sakura, bien au contraire ! C’est juste que…. Qu’il aurait bien aimé faire équipe avec Ino.

 

 

Une dizaine d’heures plus tard, au foyer des Yamanaka

Alors que le jour commençait à peine à décliner au dehors, Naruto et Ino se trouvaient dans la chambre de cette dernière, assis sur le sol. Naruto se tenait contre le mur, un oreiller dans le dos, tandis que la blonde était assise en tailleur en face de lui. Si Naruto semblait légèrement abattu, Ino avait, elle, son entrain habituel. Elle parlait de tout et n’importe quoi, Naruto se contentant d’acquiescer de temps à autre. Pour l’instant, aucun des deux n’avait évoqué la composition des équipes, comme d’un accord tacite. Ce fut Ino qui aborda le sujet la première, quoique de façon un peu détournée :

-Au fait, votre senseï, il est comment ?

Naruto fronça les sourcils, comme s’il était plongé dans une intense réflexion. Ino ne put s’empêcher de pouffer légèrement ; il faut dire que l’expression de Naruto était assez comique.

-Assez étrange. Il a un masque qui lui cache les trois quarts du visage, les cheveux en bataille, et il lit en permanence un bouquin bizarre. Mais il a l’air plutôt sympa… Il a dit que demain il nous ferait passer une sorte de test. J’ai hâte de pouvoir lui montrer ce que j’ai dans le ventre ! 

Ino sourit. Dans sa réponse, on retrouvait l’énergie habituelle de Naruto. Ino savait à quel point il était important pour le garçon de montrer de quoi il était capable, notamment par rapport à Sasuke.

-C’est cool ! Le notre, il a toujours une cigarette à la bouche… Je déteste la fumée, ça fait pleurer, et du coup, mon maquillage avait un peu coulé, la catastrophe quoi ! A part ça, il est sympa aussi. Il est assez imposant, bon pas autant que le père de Chôji c’est sûr, mais d’un côté, je connais personne qui le soit autant que Chôza !

-Tu dois être contente d’être avec Chôji et Shikamaru, non ?

-C’est clair ! Ca a fait marrer mon père, tu comprends, il était déjà dans l’équipe de leurs pères lorsqu’il…

Ino s’interrompit lorsqu’elle vit, l’espace d’un instant, une expression un peu triste passer sur le visage de Naruto. Elle se leva souplement, posa les mains sur les hanches et reprit la parole.

-Ecoutes-bien, Naruto. Je veux bien que tu sois pas toujours très attentif en cours, mais je pense que t’as malgré tout entendu parler de la règle n°1 du shinobi. Si tu veux, je peux te rafraichir la mémoire, mais je ne pense pas que ça soit très utile, si ? Être ninja n’est pas quelque chose de facile, et je ne parle pas seulement des techniques à apprendre. Il faut être fort dans sa tête, savoir accepter les choses, être déterminé. Et surtout, il faut faire tout son possible pour ne pas laisser interférer ses sentiments personnels. Ces équipes de Genins, c’est un premier aperçu de ce qu’est la vie de ninja. Donc demain, t’as intérêt à donner tout ce que t’as, sinon t’as pas intérêt à revenir me voir, foi d’Ino Yamanaka !

La fille des fleuristes avait presque hurlé ces derniers mots, et Naruto s’était inconsciemment recroquevillé devant la fureur de son amie. C’était loin d’être la première grosse colère que piquait Ino, mais c’était toujours aussi impressionnant. Le choc passé, il vit la belle Ino, déjà calmée, se baisser pour venir se réfugier dans ses bras, posant sa tête dans le creux de son épaule, et murmurant d’une voix douce :

-Moi aussi, j’aurais aimé être dans ton équipe, Naruto.

Ainsi était Ino. Capable des pires colères comme de la plus grande tendresse, et cela à quelques secondes d’intervalle. Naruto sourit tout en pensant que elle seule  savait comment il fallait se comporter avec lui et quand est-ce qu’il était nécessaire de lui mettre un coup de pied au c…

La porte s’entrouvrit alors, laissant apparaître la tête d’Inoichi, qui sourit devant le spectacle qui s’offrait à lui. Sa fille se décolla légèrement de son ami, et lança un regard interrogateur à son père.

-Je voulais juste savoir si Naruto voulait bien rester manger avec nous ?

Le visage de Naruto s’illumina, ce qui ne laissa aucun doute quand à sa réponse.

-Très bien, dans ce cas, je vais aller prévenir Yamato-San !

-Pas la peine oncle Inoichi, je m’en occupe, s’écria Naruto. Kage Bunshin !

Un clone du blond apparut à ses côtés, et s’élança par la fenêtre. Ino regarda s’éloigner la copie conforme de son ami, et soupira :

-T’as de la chance de maîtriser cette technique, elle est super pratique… J’aimerais bien y arriver aussi.

-Désolé Ino, mais seuls des êtres exceptionnels peuvent y parvenir !

Le blond avait à peine fini sa réplique un peu trop moqueuse au goût d’Ino que celle-ci lui assénait un monstrueux coup d’oreiller sur le crâne. Inoichi, toujours présent dans la chambre, sentit une goutte de sueur lui couler dans la nuque. Décidemment, sa fille lui ferait toujours un peu peur…

 

                Deux mois passèrent. Les équipes de Genin accumulaient les missions de rang D, ce qui était un brin ennuyant aux yeux des deux garçons de la Team 7, qui avaient réussi à obtenir une mission de rangC. La dite-mission consistait à assurer la sécurité d’un constructeur de ponts, un dénommé Tazuna, jusqu’au pays des vagues. Très vite, la mission s’était révélée bien plus dangereuse que prévue –Pour le plus grand plaisir de Naruto et Sasuke…  Quoique, peut-être un peu trop dangereuse quand même –, et une semaine après leur retour, Naruto était toujours aussi enthousiaste lorsqu’il racontait à Ino comment lui et son équipe – Surtout lui – étaient venus à bout du terrible Zabuza. Cependant, la voix du blond fléchissait un peu lorsqu’il arrivait au moment de la mort de Haku, « le garçon au cœur pur comme la neige qui ressemblait vachement à une fille quand même »

Ce jour-là, alors qu’il se trouvait avec Ino dans Konoha et qu’il était encore une fois en plein récit, Naruto ne remarqua pas que son amie faisait grise mine. Alors que le blond était complètement captivé par son propre récit, la jolie Yamanaka laissa son esprit vagabonder. Elle ne savait pas quoi penser. Elle était comme perdue…

-Dis, Ino, tu m’écoutes ?

Ah, apparemment, Naruto avait fini par remarquer qu’elle n’était pas vraiment attentive à son récit, alléluia. La blonde hésita un instant sur la conduite à adopter. Finalement, elle se força à sourire à son ami.

-Excuses-moi Naruto, mais je ne me sens pas très bien. Je crois que je ferais mieux de rentrer à la maison…

Lorsque son cerveau fit la connexion entre « Ino » et « Pas bien »,  Naruto devient de suite beaucoup plus sérieux. Il décréta qu’il trouvait Ino « un peu pâle » maintenant qu’elle le disait, et qu’en effet il valait mieux qu’elle aille se reposer sans attendre, et qu’il allait l’y aider. Sans lui demander son avis, Naruto prit Ino dans ses bras, et s’élança à toute allure sur les toits. Une fois arrivée devant la demeure Yamanaka, il rentra dans ce qui avait été le foyer de son enfance, et alla déposer Ino sur son lit. Une fois ceci fait, il regarda son ami l’air un peu gêné, se grattant l’arrière de la tête de la main droite. Il s’attendait à des remontrances de la part d’Ino, comme quoi « ce n’était pas un comportement adéquat » à adopter  avec une jeune fille se sentant mal… Mais non, rien, nada. Un peu surpris, et devant le silence de la fleuriste, il préféra la laisser seule. Une fois sorti de la demeure, il chassa cette histoire de sa tête, et décida d’aller s’entraîner au terrain n°7, celui qui avait été le théâtre des débuts de leur équipe. Alors qu’il commençait à peine, Sasuke arriva alors, tout essoufflé. De suite, Naruto devina qu’il se passait quelque chose d’anormale ; l’excitation de Sasuke était palpable.

-Hé Naruto ! Je viens d’apprendre par Shikamaru que l’examen Chuunin allait bientôt avoir lieu ici, à Konoha ! Tu te rends compte ? Si on arrive à convaincre Kakashi-senseï de nous y inscrire va pouvoir se mesurer à tous les meilleurs genins des autres villages !

La réaction du blond ne se fit pas attendre. Un large sourire s’étala sur son visage, tandis que ses yeux brillaient d’excitation. Puis, sans prévenir, il partit à toute allure en direction de Konoha.

-Il faut que j’aille le dire à Ino !

Lorsqu’il arriva devant la maison des Yamanaka, il ne perdit pas de temps et rentra directement, faisant écarquiller les yeux de la mère d’Ino devant  cette apparition brutale. Sans s’en soucier, Naruto courut jusqu’à la chambre d’Ino, dont il ouvrit brusquement la porte, et il se mit à crier :

-Tu sais quoi Ino ? Sasuke vient de m’apprendre que l’examen pour devenir ninjas de moyenne classe allait bientôt se dérouler ici, à Konoha !

Contrairement ce à quoi Naruto s’attendait, Ino n’eut pas la même réaction hystérique que lui, loin s’en faut. La Yamanaka baissa la tête, et c’est à peine si Naruto entendit les mots qu’elle prononça :

-Naruto, il faut vraiment que je me repose là…

Naruto fut si surpris par la réaction de son amie qu’il ne réagit même pas quand celle-ci se leva de son lit, s’empressa de le ramener à la porte de sa chambre, qu’elle referma dès qu’il eut mis le pied dehors. Naruto était perplexe... Que signifiait la réaction d’Ino ?

Pendant ce temps, la jeune fille sanglotait, la tête dans son oreiller, ses larmes coulant sur ses joues…

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

Voila le Chapitre 6, désolé du retard ! Pas grand-chose de très très intéressant dans ce chapitre je le reconnaît… J’espère quand même que la lecture n’ait pas trop péniable et « niannian » !

Malheureusement, le bac approche, ainsi que le concours IEP début juillet… J’espère pouvoir continuer de poster un ou deux chapitre d’ici là ! (Sachant qu’un chapitre de mon autre fiction, Ombres et éclats, devrait bientôt voir le jour).

N’hésitez pas à me faire parts de vos impressions !

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales