Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019
  • Sous l'océan
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 7 500 sec
    Genre : anticipation - conte
    Délai de soumission : 09/07/2019
  • Imaginaire
    La Conférie de l'Imaginaire
    Nb de signes : > 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - romance - bit-lit - steampunk - paranormal - space opera
    Délai de soumission : 17/06/2020
  • A nos amours
    Association Coulisses production
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : épistolaire
    Délai de soumission : 05/08/2019
  • Sarthe ou Mayenne
    Editions de la Reinette
    Nb de signes : > 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 05/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto


Défi : Un Naruto déchiré
Entre Yamanaka et Uchiwa Auteur: Asawari Vue: 10353
[Publiée le: 2008-10-16]    [Mise à Jour: 2009-07-30]
G  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 36
Description:
Suite à la dernière volonté du Yondaime, Naruto a passé sa petite enfance dans le foyer des Yamanaka, grandissant avec Ino et développant une relation fraternelle avec cette dernière. Mais lorsqu'à 7 ans, une soudaine colère réveille le démon Renard, le conseil prend la décision de le confier à Itachi Uchiwa... Entre séparation douloureuse avec Ino, et complot pour le contrôle de Kyubi, Naruto va devoir grandir malgré tout...


Voila ma tentative de réponse au défi de Belnonm. C'est la première fois que j'essaye d'écrire une fiction dont la trame a été donné par quelqu'un d'autre, et seulement ma deuxième fiction tout court (D'ailleurs, l'autre continue!). J'espère ne pas trop sortir du cadre fixé, mais celui-ci permet quand même pas mal de liberté. J'espère que ça vous plaira...
Crédits:
Les personnages sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Cruelle Douleur que celle des Enfants

[2037 mots]
Publié le: 2008-11-09
Mis à Jour: 2008-12-04
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

Inoichi et le Sandaime attendaient que Naruto revienne à lui, redoutant d’avance le moment où ils allaient devoir lui annoncer la nouvelle. Le Yamanaka soupira, regardant par la fenêtre le mont Hokage. Son regard s’attarda sur le portrait du Yondaime. Que pensait-il de tout ça, lui, où qu’il soit ? Inoichi avait la désagréable sensation d’avoir failli à sa mission. Jusque là, il avait fait tout ce qu’il avait pu pour assurer le bonheur de l’enfant, et il estimait de ne pas s’en être trop mal sorti. Mais désormais, allait-il pouvoir continuer de veiller sur le garçon ? Rien n’était moins sûr. Mais ce qui l’inquiétait plus encore était les répercussions que cette décision allait avoir sur le moral du garçon et de sa fille… Cette dernière sanglotait toujours, dans un coin de la pièce. Et sangloter n’était pas vraiment le mot approprié, tant la jeune fille pleurait toutes les larmes de son corps…

        

         Naruto remua alors légèrement, attirant ainsi toute l’attention des deux hommes. Le visage du Sandaime  était tout aussi sombre que celui du père adoptif de Naruto, tandis que le garçon se redressait. Ses yeux étaient légèrement embrumés, mais il ne présentait pas d’autres signes consécutifs à la première manifestation de Kyubi, du moins extérieurement. Inquiet malgré tout, Inoichi se pencha vers lui.

-Ca va, Naruto, tu n’as rien ?

-Je… J’ai un peu mal à la tête. Qu’est-ce qui s’est passé ? Pourquoi tu fais cette tête, oncle Inoichi ?

Ce fut Sandaime qui répondit.

-Kyubi s’est manifesté, Naruto. Tu ne te rappelles vraiment de rien ?

Le petit blond ouvrit la bouche de surprise, puis ferma les yeux, essayant de se concentrer.

-Je me rappelle que j’ai ressenti de la colère… Et de la peur… pour Ino, finit-il par dire. Où est-ce qu’elle est ?

A peine avait-il posé sa question qu’une mini tornade se jetait dans ses petits bras. Interloqué, Naruto regarda les larmes de sa sœur de cœur qui coulaient à flot sur ses joues.

-Qu’est-ce qu’il se passe, Ino-Chan ? C’est moi qui t’ai fait mal ? Demanda-t-il, inquiet.

-Naruto… Ils veulent nous séparer, sanglota Ino de plus belle.

Le visage du blondinet marqua l’espace d’un instant une expression d’incompréhension totale, mais il se ressaisit vite.

-Mais non… Pourquoi il ferait ça ? Tu as sans doute mal compris, petite sœur !

-Naruto… fit  l’Hokage, d’un ton las et triste. Suite à ce qui s’est passé, le conseil a décidé que tu devais aller dans un autre clan, plus apte à « le » contrôler que celui d’Inoichi…

Le blond se retourna immédiatement vers le père d’Ino. Quand il vit une larme couler de l’œil du ninja, il comprit alors que son amie disait vrai…

-Non ! Cria-t-il. Et Ino ? Et vous, oncle Inoichi? Je veux pas quitter la maison ! Ca ne se reproduira plus, promis !

-Le conseil ne voudra rien entendre, mon garçon… Ils n’attendaient que ton premier faux-pas…

 

Les larmes commencèrent à couler sur le visage du garçon… Comme plus tôt dans la journée, il sentit la colère monter comme une vague en lui, encore plus que précédemment même... Ses yeux devinrent d’un rouge sanguin, tandis qu’une aura de la même couleur l’enveloppa. Alors qu’elle était toujours accrochée à son coup, Ino fut comme repoussée, ce qui lui arracha un cri. Les deux autres ninjas sentirent sur leur peau tout le côté démoniaque de ce chakra… Comment allaient-ils s’y prendre pour le raisonner sans lui infliger de dégâts ?

-Naruto ! Cria soudain une nouvelle fois.

Le blond, toujours sous l’emprise de la colère et du Démon, se retourna vers le nouvel arrivant, les yeux remplis de fureur, montrant les dents. Son regard croisa alors deux pupilles tout aussi rouges que les siennes, avec en leur milieu trois virgules noires.

         Naruto eut alors l’étrange impression de refaire surface progressivement. Il finit par être complètement calmé, sans ressentir la moindre trace de colère. Interloqué, il regarda l’homme qui venait de faire son apparition. L’homme, ou plutôt le garçon… Il ne semblait pas avoir plus de quatorze ans, et semblait étrangement familier à Naruto, bien qu’il fût certain de ne pas le connaître personnellement. Ses cheveux d’un noir ébène étaient attachés en une sorte de couette, avec deux mèches lui encadrant son visage. Ses yeux, soulignés de profonds cernes, avaient repris une couleur noire. Naruto finit par retrouver la trace de ce garçon dans ses souvenirs. Il l’avait vu le matin même, à l’académie ; Il accompagnait ce garçon brun qui l’avait tant intrigué. Mais que faisait-il là ? Ce fut le Sandaime qui répondit à sa question muette.

-Itachi… Je suppose que tu es déjà au courant de ta nouvelle tâche. Penses-tu être capable de t’occuper de Naruto ? J’insiste sur le mot « occuper », je n’ai pas dit « surveiller ».

Le dénommé Itachi s’inclina comme de coutume devant l’Hokage, puis lui répondit, toujours baissé.

-Oui, Hokage-Sama, Danzou-Sama m’a parlé de cette « mission ». Je suis venu savoir quand est-ce qu’elle commençait exactement.

Le Sandaime soupira, tandis qu’Ino se serrait désespérément contre Naruto.

-Je pense que vu la façon dont la décision a été prise par le conseil, ses membres attendent qu’elle rentre en application le plus tôt possible. Mais il faut d’abord rassembler les affaires de Naruto pour les emmener chez vous ; Je pense que tu devrais aller le chercher d’ici trois heures.

-Je l’emmènerai chez les Uchiwa, coupa Inoichi. Si vous le permettez, Hokage-Sama.

-Très bien. Mais ne dépassez pas le délai. Plus vous attendrez, plus ce sera douloureux…

Inoichi s’inclina, puis sortit, prenant par la main Ino et Naruto.

 

         Le trio entama lentement le retour vers le foyer des Yamanaka.  Les deux enfants pleuraient toujours, et même Inoichi faisait grise mine. Lorsqu’ils franchirent la porte de la maison, une jolie femme blonde accourut aussitôt, le visage anxieux ; Kumiko, la mère d’Ino, avait entendu parler de l’accès de fureur de Naruto, et venait aux nouvelles, inquiète des possibles conséquences. Quand elle vit les visages des deux chérubins, elle comprit que ses craintes étaient fondées. Elle ouvrit ses bras pour y accueillir les deux enfants, tandis qu’Inoichi fermait tristement la porte, et commença à aller préparer les affaires de Naruto. Ce petit allait laisser un immense vide… Au loin, il entendit la porte de la chambre d’Ino claquer. Il soupira… Sa fille devait être parti en courant afin de s’enfermer dans sa chambre, pour pouvoir y laisser libre cours à son chagrin. Il se dirigea vers la chambre de sa fille, mais s’arrêta avant quand il vit que Naruto était déjà devant, tentant de communiquer avec la fillette :

-Ino, ouvres-moi, s’il te plaît…

-NON ! Cria la voix, qu’on devinait remplie de douleur, d’Ino.

-Je vais bientôt devoir y aller, sanglota Naruto.

-Justement ! Pourquoi tu m’abandonnes ?

-Je ne veux pas Ino… Mais je n’ai pas le choix… Et on continuera de se voir, promis ! Maintenant, ouvres-moi, ou je défonce la porte !

-Tu n’en es même pas capable ! Hurla la jeune fille, juste avant que la dite porte explose.

Interloquée, Ino regarda à travers ses larmes l’entrée de sa chambre, où elle s’attendait presque à voir Naruto. Surprise, elle le fut encore plus quand elle vit que c’était son père qui se tenait devant elle, la regardant d’une étrange manière, mélange de douceur et de sévérité.

-Ino, je sais ce que tu ressens. La vie est un combat où chaque coup peut te mettre par terre. A toi, à vous de vous relever. Tout l’amour qu’il y a entre vous survivra, et grandira peut-être même, à condition que vous soyez suffisamment  fort pour réussir tout les deux à surpasser cet obstacle. Naruto l’a bien compris, c’est à toi maintenant.

Derrière la silhouette de son père, Naruto apparut alors, comme gêné par la situation. Ino put voir les sillons que ses larmes avaient tracés…  A peine avait-il fait un pas vers elle qu’elle était déjà dans ses bras, lui murmurant quelques mots :

-Excuse-moi… Naruto… C’est juste que…

-Chut, Ino… Je comprends… Mais je te promets sur mon nindo que rien ne changera entre nous… Tu es trop importante pour moi…

Ino pleurait toujours, elle pleurait le frère qu’on lui arrachait, mais intérieurement, elle se faisait un serment, celui d’être aussi forte qu’il le fallait pour garder intact la relation qu’elle entretenait avec ce petit garçon aussi blond qu’elle et au cœur aussi pur… Naruto…

Ino était complètement perdue. Dans quelle direction devait-elle aller ? Elle avait l’impression qu’on lui avait enlevé tous ces points de repères, elle se sentait seule, sans aucun appui. Mais c’était faux, elle s’en rendait compte, malgré tout. Naruto était toujours là, à côté d’elle. Et même quand il serait parti, il resterait toujours un peu de lui en elle, avec elle.

Les pleurs d’Ino s’étaient arrêtés, mais elle avait décidé de se montrer forte, pour ne pas faire culpabiliser plus encore Naruto, et de l’accompagner avec son père vers la demeure principale des Uchiwa. Elle regardait curieuse, tout comme Naruto, ce quartier à part du village, où elle ne s’était encore jamais rendue. Inoichi ne s’arrêta qu’une fois arrivée devant la porte d’une demeure plus grande et plus belle que les autres, bien que d’apparence assez froide. Il frappa, et un homme du même âge que lui, au visage dur et aux cheveux noirs, vient ouvrir. Inoichi fit le salut de rigueur, ainsi que l’Uchiwa.

-Bonsoir, Fugaku.

-Bonsoir, Inoichi, répondit l’homme, d’un ton plus froid.

-J’amène Naruto à Itachi, comme il en a été convenu par le conseil.

-Très bien. Je m’occupe de lui désormais, vous pouvez y aller, Inoichi.

-Monsieur Uchiwa, est-ce que Naruto pourra venir jouer avec moi parfois ? Demanda timidement Ino, restée silencieuse jusque là.

-Jeune fille, c’est de la responsabilité d’Itachi désormais, répliqua Fugaku Uchiwa d’un ton sec.

-Bien sur, petite, répondit doucement une nouvelle voix.

Le nouvel arrivant n’était autre qu’Itachi, qui salua respectueusement Inoichi, et sourit à Ino, avant de poser sa main sur l’épaule de Naruto.

-Je suis chargé de faire en sorte que Kyubi ne refasse plus surface, rien d’autre. Je n’ai pas pour mission de l’empêcher de vivre une vie « normale » pour un enfant de son âge.

-Merci, Itachi. Ino, nous allons y aller. Il faut laisser Naruto s’acclimater à sa nouvelle demeure.

Même si la tension était toujours palpable entre les deux chefs de clan, l’intervention d’Itachi avait détendu Inoichi. Ino, qui faisait tout son possible pour ne pas fondre en larmes une fois encore, acquiesça de la tête, et après avoir serrer une dernière fois Naruto contre elle, elle s’en alla avec son père, ne se retournant pas pour ne pas que Naruto voit ses larmes une fois de plus…

 

 

 

Pendant ce temps-là, un peu à l’écart du village caché de Konoha :

 

Alors que la luminosité commençait à baisser, un homme vêtu de noir marchait d’un pas rapide dans la forêt. Il s’arrêta soudainement, tandis qu’un homme vêtu de la même façon sortait de derrière les arbres. Le nouvel arrivant pris la parole, d’un ton neutre :

-Alors ?

-Tout s’est passé comme nous l’avons prévu. Quand il a vu que je m’en prenais à la fille, il a été pris de colère, et Kyubi en a profité pour s’évader un peu du sceau…

-Très bien. Et la réaction du conseil a été conforme à celle que nous avions prévue ?

-En tout point semblable. Ils ont immédiatement confié la responsabilité de la garde et de la surveillance de Kyubi au jeune Uchiwa.

-Excellent… Ils sont tous si prévisibles… Itachi comme les autres. Il nous servira sans le savoir en voulant le protéger, et nous apportera l’enfant sur un plateau…

 

 

 

__________________________________________________________________________________

 

 

Voila le troisième chapitre, désolé du retard, la faute à pas mal de boulots. Si il a été plus simple à écrire que le précédent, je n’en suis pas forcément très satisfait, j’ai pas réussir à insister comme je le voulait sur la psychologie d’Ino et Naruto à l’annonce de la séparation.

Au prochain chapitre, apparition de deux autres personnages clés de l’histoire !

 

Désolé pour l’attente, je n’ai pas beaucoup de temps libre en ce moment…. Le chapitre devrait être là d’ici une semaine, voire un peu moins j’espère… !

Toutes mes excuses !...

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales