Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021
  • Choc
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • La première fois que Mathilde vit Alexandre (...)
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 1 000 - 2 800 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 18/09/2020
  • C'était un dimanche de décembre (...)
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Solde
    LE SOC
    Nb de signes :
    Genre : atypique - art visuel - absurde - poésie - avant-garde
    Délai de soumission : 25/10/2020
  • Sexe et sexualité dans le futur et ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 06/12/2020
  • Métamorphoses
    Éditions GandahaR
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • En attendant septembre
    nsanzimana édition
    Nb de signes : > 169 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 29/08/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1586 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto


Défi : Un Naruto déchiré
Entre Yamanaka et Uchiwa Auteur: Asawari Vue: 10614
[Publiée le: 2008-10-16]    [Mise à Jour: 2009-07-30]
G  Signaler Romance/Action-Aventure Commentaires : 36
Description:
Suite à la dernière volonté du Yondaime, Naruto a passé sa petite enfance dans le foyer des Yamanaka, grandissant avec Ino et développant une relation fraternelle avec cette dernière. Mais lorsqu'à 7 ans, une soudaine colère réveille le démon Renard, le conseil prend la décision de le confier à Itachi Uchiwa... Entre séparation douloureuse avec Ino, et complot pour le contrôle de Kyubi, Naruto va devoir grandir malgré tout...


Voila ma tentative de réponse au défi de Belnonm. C'est la première fois que j'essaye d'écrire une fiction dont la trame a été donné par quelqu'un d'autre, et seulement ma deuxième fiction tout court (D'ailleurs, l'autre continue!). J'espère ne pas trop sortir du cadre fixé, mais celui-ci permet quand même pas mal de liberté. J'espère que ça vous plaira...
Crédits:
Les personnages sont la propriété de Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Dans la Nuit Noire

[1997 mots]
Publié le: 2008-10-16Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

                                              

 

Par une nuit noire, non loin de Konoha…

 

L’apocalypse. Il n’y avait pas d’autres mots pour décrire la scène qui se déroulait à quelques kilomètres du village caché de la Feuille. Une créature qui semblait venue d’un autre monde dominait le paysage de toute sa taille ; C’était un renard gigantesque, aux canines effrayantes et aux yeux rouges comme les flammes de l’enfer. Mais le plus étonnant étaient les neuf queues qui battaient l’air derrière lui. Aucun doute n’était permis ; Il s’agissait bien de Kyubi no-Yohko, le démon-renard.

            Devant lui, une armée de vaillant shinobis, qui combattaient leur peur en même temps que le démon. Autour d’eux, des corps par dizaines, par centaines mêmes, qui se vidaient de leur sang. Une odeur nauséabonde remplissait l’air, celle du sang mélangé aux larmes et à la sueur. Sur le champ de bataille, l’ombre de la mort planait. Les ninjas de Konoha avaient beau déversé toute leur énergie dans le combat, chacun d’eux n’avait plus qu’un minuscule espoir en tête. « Yondaime-Sama, venez vite, par pitié… »

 

La même nuit, au même instant, dans le bureau du Hokage.

 

            Deux hommes de vingt-cinq ans environ se faisaient face, silencieusement. Le premier avait de longs cheveux blonds, attachés en  une longue queue de cheval. La tête basse, la tristesse se lisait sur son visage. En face de lui, un homme aux cheveux tout aussi blonds, qui encadraient son visage aux yeux bleu azur. Contrairement à son interlocuteur, on pouvait lire sur son visage toute la détermination possible. Sur le dos de son manteau blanc, la lueur de la nuit permettait de lire l’inscription Yondaime Hokage…

-Vous êtes bien sûr de vouloir faire ça, Hokage-Sama, rompit soudainement le premier homme d’un ton où on sentait pointer une sorte d’incompréhension.

Son interlocuteur regarda sur un des murs les portraits de ses prédécesseurs. Sans détourner de son regard de ces ninjas que l’histoire retenait comme parmi les plus forts de toute l’histoire, il répondit calmement:

-Un Hokage doit être capable de sacrifier sa vie pour le village. Aujourd’hui, c’est à mon tour de le faire. Le Sandaime pourra reprendre le poste. Pour un certain temps, du moins…

-Il n’y a donc pas d’autres solutions ?

-Non, Inoichi. Kyubi-no-Yohko est bien trop puissant pour qu’on puisse l’empêcher de nuire sans dommages. Cette technique est le seul moyen. Mais plus que Kyubi lui-même, quelque chose d’autre m’effraye. Cette apparition n’a pas de raisons d’être… Le renard n’apparaît normalement que dans certaines conditions, lors d’épidémies ou de famines par exemple. Ce n’est pas le cas du tout aujourd’hui. Alors, pourquoi ? J’ai peur que quelqu’un n’ait réussi à utiliser pour son propre compte le démon… Inutile de préciser que ce quelqu’un doit être un des plus redoutable ninjas de l’histoire…

-Mais… Qui aurait pu… Vous pensez à quelqu’un ? demanda le dénommé Inoichi, visiblement choqué par ce que l’Hokage lui avait dit.

Une nouvelle fois, celui qu’on surnommait l’éclair jaune de Konoha resta un instant pensif, avant de murmurer, plus pour lui-même que pour son interlocuteur :

-Il y aurait bien un clan… Mais aucun d’eux n’est assez fort actuellement… A moins que… Mais comment ?

L’Hokage secoua la tête, et s’adressa à nouveau à Inoichi :

-La seule chose que je regrette, c’est pour mon fils. Inoichi, s’il te plaît, que ton clan veille sur lui. Sceller le démon-renard à l’intérieur d’un être n’est possible que si cet être a la force nécessaire pour pouvoir résister à son emprise maléfique. J’ai confiance en Naruto pour cela… Mais je préfère être sur que le sceau ait bien marché. Les justus des Yamanaka pourraient être un moyen de le vérifier. Je ne pense pas que les autres clans et les conseillers verront d’un bon œil le fait que la puissance du renard soit dans un clan, mais je suis persuadé que c’est la meilleure solution. Il faut à tout prix éviter que sa force soit mise entre de mauvaises mains, et je sais que ça ne sera pas le cas avec vous. Utilise tout les arguments que tu voudras… Ne leur laisse  pas le choix. Ce n’est pas l’Hokage qui te l’ordonne, c’est Minato qui t’en supplie…

Inoichi, touché par la demande de celui qui était, en plus d’être l’Hokage de son village, un ami fidèle, accepta immédiatement. Minato fit un petit sourire, rassuré par les paroles de son ami, reprit la parole :

-Et puis, il aura de la compagnie avec Ino… Ils ont à peine plus de deux semaines d’écart.

Inoichi acquiesça. L’Hokage ouvrit la fenêtre de son bureau, avant de se retourner une dernière fois vers son ami.

-Une dernière chose… Ne dites pas mon identité à Naruto pour le moment… Attendez qu’il soit assez mûr… Merci, Inoichi. Aimes-le de tout cœur, même si il t’en fait voir de toutes les couleurs. Pour Kushina et moi…

 

Sur ces dernières paroles, l’Hokage disparut, avec la vitesse qui l’avait rendu célèbre. Dans le bureau, Inoichi pensait tristement que la prochaine fois qu’il verrait le Yondaime, ça serait sûrement à travers son fils…

 

 

 

Quelques heures plus tard, dans la salle du conseil de Konoha.

 

Une dizaine de personnes étaient présentes, dans un silence quasi-religieux. Il y avait, outre les chefs des principaux clans de Konoha, les deux conseillers, le Sandaime Hokage, ainsi qu’un homme étrange dont la moitié du visage était caché par des bandages. Ce fut ce dernier qui prit la parole, d’un ton dédaigneux, et presque haineux :

-Très bien, je m’incline. Le vieux Sarutobi reprend le poste de Hokage. Que ce soit lui ou moi, ce n’est pas ma principale préoccupation, même si je pense qu’il est dépassé désormais. Par contre, sur le sujet de l’enfant-démon, je m’y oppose complètement. Je ne vois pas pourquoi il devrait aller dans le clan Yamanaka.

-Êtes-vous bien sur de m’avoir écouter quand je vous ai exposer les dernières volontés du Yondaime, Danzou-Sama ? Demanda Inoichi, visiblement énervé par l’attitude du chef de la Racine, et par les quelques murmures approbateurs.

-Le Yondaime est mort, avec tout le respect que je lui dois. Et qui nous dit que vous n’avez tout simplement inventé ses paroles dans votre propre intérêt ?  répliqua  Danzou.

Le chef des Yamanaka eut un mouvement de recul, choqué par l’insinuation du partisan de l’aile dure. Mais avant que la situation ne dégénère, le Sandaime prit la parole.

-Du calme, Danzou. Inoichi est suffisamment réputé pour sa droiture pour qu’on ne prononce pas de telles accusations contre lui. De plus, je suis certain que c’est exactement ce qu’aurait voulu Minato. Et puis, que voulez-vous faire ? Le mettre dans un autre clan ? Le tuer, tout simplement ?

-Cela serait la meilleure solution, affirma un des deux conseillers, ce qui fit sortir Inoichi de ses bonds.

-C’est comme ça que vous respectez la mémoire et la descendance d’un homme qui a sacrifié sa vie pour sauver le village de la destruction ? Est-ce rendre hommage à toutes les personnes qui sont mort pour le protéger, que d’assassiner celui qui, en recevant le démon en lui, a participé, inconsciemment certes, à sauver le village ?

-Inoichi, c’est bon. Je pense que tout le monde ici honore le sacrifice du Yondaime. Maintenant, si personne d’autres n’a de solutions différentes à proposer, je pense qu’un vote s’impose…

Une femme aux marques rouges sur les joues se leva et prit la parole.

-Pourquoi ne pas le confier au clan Inuzuka ? Nous sommes suffisamment puissant pour pouvoir raisonner le démon par la force si jamais il le faut.

A son tour, un homme au village en parti caché par sa tenue et une paire de lunettes noires se leva.

-Je pense que le clan Aburame est tout aussi qualifié, si ce n’est plus. Nos insectes pourraient nous permettre de toujours garder un œil sur lui, et d’intervenir si nécessaire.

Le Sandaime soupira. Tous ne pensaient qu’à eux…

-Je pense que le clan le plus apte à accueillir Naruto, puisque c’est comme ça qu’il s’appelle, et non pas enfant-démon, reste les Yamanaka. C’est un clan qui n’a pas pour habitude de penser à soi-même avant le village, n’en déplaise à certains. De plus, comme l’a dit le Yondaime, leurs techniques pourraient être un atout pour contrôler Kyubi. Enfin, je suis d’avis de respecter la dernière volonté du Yondaime. Mais puisque tout le monde ne semble pas être de mon avis, je propose un vote. Je vous laisse cinq minutes de réflexions. Au bout de ces cinq minutes, chacun donnera son avis. La majorité l’emportera.

 

Alors que tout le monde s’agitait, Inoichi réfléchissait. Il y avait Danzou, les deux conseillers, le Sandaime, Shikaku Nara, Shibi Aburame, Tsume Inuzuka, Chozâ Akimichi, Hiashi Hyuga, Fugaku Uchiwa, et lui-même. Soit onze votants… Il fallait donc six avis positifs. Il était sûr de la décision du Sandaime ; Shikaku et Chozâ, ses deux meilleurs amis et coéquipiers, seraient assurément de son côté. Avec lui, cela faisait quatre. De l’autre côté, Danzou et les deux conseillers, voteraient forcément contre. D’après ce qu’ils avaient dit, les chefs des clans Inuzuka et Aburame, voteraient contre également. Tout allait donc dépendre des votes des deux plus grands clans de Konoha… Inoichi craignait la décision de Fugaku Uchiwa. Cet homme était tout à fait capable, même s’il n’en avait pas émis l’idée, de demander à ce que l’enfant soit placé dans le clan Uchiwa. Après tout, les pouvoirs du Sharingan seraient un atout maître dans le contrôle du démon. Quand à Hiashi Hyuga, il ne savait pas trop quoi penser de sa future décision.

La voix du Sandaime, annonçant la fin du délai de réflexion, le tira de ses pensées. Tout allait se jouer maintenant…

Les trois premiers à donner leur avis furent Danzou et les deux conseillers. Comme Inoichi l’avait deviné, ils votèrent tout les trois contre. Heureusement pour Inoichi, ses prédictions continuèrent de s’avérer exact, puisque Shikaku et Chozâ, se rangèrent de son côté. Tsume Inuzuka vota, comme elle l’avait laissé entendre, contre. Ce fut au tour de Shibi Aburame de se prononcer. Il surprit son monde en déclarant un simple « Pour », sans justifier son choix. Décidemment, drôle de clan que celui-ci…

La joie de Inoichi fut cependant de courte durée ; Hiashi Hyuga venait de voter contre, sans justifications également. Cinq voix à trois… Il ne restait plus que lui-même, le Sandaime, et Fugaku Uchiwa. Après s’être lui-même prononcé, Inoichi ne pouvait plus rien faire d’autre qu’attendre la décision de Fugaku Uchiwa… Celui-ci réfléchit un moment, puis prit la parole :

-Je pensais que le clan Uchiwa serait le plus apte pour s’occuper du réceptacle de Kyubi. Mais, après réflexion, ce n’était qu’un avis purement égoïste. Le clan qui recevra Naruto pourra, d’ici quelques années, l’utiliser comme une arme. N’étant pas personnellement certain, à l’heure actuelle, de pouvoir résister à la tentation, je pense que je dois éviter de demander la garde de Naruto. Le clan Yamanaka, et Inoichi notamment, me paraissent plus digne de confiance sur le sujet. Je vote donc pour.

Inoichi n’en croyait pas ses oreilles. A moins d’une mauvaise blague de la part du Sandaime, la volonté de Minato pourrait être respecté.

-Bien, comme vous pouvez vous y attendre, je suis moi-même pour cette décision. La majorité étant pour, la garde de Naruto par les Yamanaka est officiellement approuvée. Quelques détails devront être réglé, mais je pense que nous devons nous intéresser aux autres points. Le village a beaucoup perdu cette nuit…

Le conseil discuta pendant toute la nuit, sur de nombreux sujets. Ce n’est qu’à l’aube seulement que Inoichi put aller récupérer Naruto. C’était une jeune chuunin, du nom de Kurenaï, qui s’en était occupé. Après l’avoir chaleureusement remercié, Inoichi ramena l’enfant endormi chez lui. Après l’avoir installé près de sa propre fille, Inoichi les regarda tendrement… La maison allait être animé, les nuits courtes et marquées par les réveils incessants des deux enfants… Mais la volonté du Yondaime allait pouvoir être respectée.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales