Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 291 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Deuxième chance Auteur: edochan Vue: 95598
[Publiée le: 2008-02-23]    [Mise à Jour: 2010-08-05]
13+  Signaler Général/Mystère Commentaires : 293
Description:
Et si..Naruto se retrouvait à l'époque du Yondaime, avant l'attaque de Kyubi?
Et si Sasuke retrouvait sa famille, famille qu'il a vu se faire massacrer?
Et si l'équipe 7 se retrouvait à l'époque de Yondaime?
Que ce passerai-t-il?
Ils pourraient profiter du moment, savourer des instants perdus, ou inexistants.
Malheureusement, ce n'est pas aussi facile que ça.

Ma fic suit la logique du manga. donc les couples ne seront pas beaucoup mentionnés. après tout, "Naruto" est un shonen ;)


Crédits:
Tous les personnages de cette fiction appartiennent au merveilleux manga "Naruto".
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre XVI

[2373 mots]
Publié le: 2008-12-03
Mis à Jour: 2008-12-03
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre XVI


Non!


Au secours!


Il arrive!


Au secours!


Pitié!


Nooonnn...


À ce dernier cri, Naruto se leva brusquement dans son lit. Essoufllé, il resta ainsi assis dans son lit la mine horrifiée.

Au bout de quelques minutes, il se mit à regarder frénétiquement dans tous les recoins de se chambre à le recherche d'une quelquonque présence ; mais il ne regardait pas là où il fallait...

Un rire guttural lui parvint aux oreilles, le fesant sursauter.

-Qui est là? Demanda-t-il d'un voix fébrile.

Aucun son ne lui vint en réponse. Il attendit quelques secondes un nouveau son, puis sauta de son lit.

Il ouvrit la porte d'entrée, mais ne trouva persinne. Il alla voir par les fenêtres, mais les rues étaient désertes, comme d'habitude au commence ment de la matinée. Comme d'habitude tout cours, dailleurs.

Jetant un dernier regard inquièt aux alentours, il alla dans sa salle de bains, histoire de se rafraîchir un peu. En fesant couler l'eau de son robinet, il se remémora sa dernière journée, puis le va la tête en direction de son miroir. Il y vit une tête blonde, le visage humide, en train de lui sourire sournoisement.

-Tu ne m'auras pas comme ça! S'écria Naruto le regard déterminé.

Le blond en face de lui élargit son sourire:

-Penses ce que tu veux; tu verras bien ce qui arrivera...

Jettant un regard furieux à son reflet;Naruto sortit de sa salle de bains, s'habilla, puis sortit de son appartement/ Il descendit l'escalier miteux, et se mit à courir dans la rue;

Il courut, pendant un temps indéfini, histoire de se vider la tête. Naruto arrive bientôt aux différents terrains d'entraînement, qu'il observa avec un pincement au coeur.

Il n'effectuerai plus de missions avant un moment...mais un jour, il recommencera à en faire! Car il n'étais pas question que Sasuke, Sakura et lui restent dans cette situation! Il en deviendrait malade...Il ne s'imaginait pas mener une vie de civil indéfiniement. Son être, son escence même était conditionnée au combat.


Préférant quitter ces lieux pleins d'histoire, il se remit à courir. Au cours de sa course, il arriva bientôt au bord d'un lac. Durant son enfance, il y allait souvent; mais quand il s'aperçut qu'Itachi, puis Sasuke y allaient aussi, il décida de ne plus y aller, question d'amour propre!

Mais maintentant qu'il y était de nouveau seul, il décida d'arrêter sa course folle, et, essouflé, il se laissa tomber dans l'herbe encore humidifiée par la rosée matinale.

Fermant les yeux, il sentit le soleil estival qui lui léchait le visage; un brise lui soulevait paresseusement les cheuveux. Seuls quelques oiseaux troublaient le calme environnant avec leur petits piaillements.


Alors qu'il allait sombrer dans les bras de Morphée, il sentit qu'on lui fesait de l'ombre. Voulant savoir qui osait le déranger alors qu'il se sentait en paix pour la première foix depuis des jours, il ouvrit un oeil et tomba sur le visage deKushina, la mine songeuse.

-Bonjour, murmura Naruto.

-Bononjour, répondit doucement la rousse. Qu'est-ce que tu fais là?

-Ah, merci je vais très bien, et toi? Ironisa le blond.

Devant le manque de réactions de la jeune femme il soupira puis dit:

-Je me suis levé tôt ce matin; j'en ai profité pour venir ici.

-...
-Quoi?

-C'est que...quand je t'ai vu dormir, tu m'as fait penser à quelqu'un...

-Ah...ben justement, j'étais en train de dormir, alors si tu veux bien...

-Tu ne vas quand même pas passer ta journée à glander! Je te signale que tu bosses, aujourd'hui!

-...
Naruto, la mine songeuse, se mit en position assise sur l'herbe. Observant la tête qu'il fesait, Kushina se mit à pouffer.

-Ne me dis pas que tu ne sais pas où tu travailles!

-...c'est pas drôle! Répliqua le blond d'un ton boudeur.

Sous les rires de la rousse, Naruto se leva et se dirigea à grands pas vers le village; Kushina se dépêcha de le suivre.

-Franchement! Tu fais fort pour ton premier jour!

-Oh, ça va hein!

-Ouulaaaa...monsieur n'est pas du matin!

-...
Préférent ignorer les propos de la jeune femme, Naruto se mit à marcher plus vite, accélérant ducoup la fréquence de marche de la future maman.

-Eh! Tu pourrais penser un peu à ma condition! Moins vite!

-Je ne t'ai jamais demandé de me suivre, que je sache!

-...c'est bon...t'as gagné, marmona la rousse.

-Gagné quoi?

-Je sais où tu dois travailler...

Au milieu d'un de ses grands pas,Naruto s'arrêta, la jambe encore en l'air. I ltourna lentement la tête vers son amie; le corps suivit bientôt. D'un voix menaçante, il déclara:

-Et...Tu ne pouvais pas me le dire plus tôt.

-Ah ben no alors! Tu aurais vu ta tête!

La mine boudeuse, Naruto demanda alors où il devait passer sa journée. À cette question, un large sourire apparut sur le beau visage de Kushina.

-Tu verras, dit-elle. Tu vas adorer!





Minato était en train de lire des documents; cela fesait des heures qu'il s'y attelait. Il s'était levé dès l'aube pour pouvoir finir à temps sa pénible tâche; ou plutôt, on l'avait réveillé... Kushina était plûtot matinale, contrairement à lui. Et depuis qu'ils attendaient leur enfant, elle l'était devenue encore plus. Elle l'avait donc réveillé à sa façon. Ils s'étaient pourtant couchés tard! Après leur balade dans le village (où il avait senti bon nombre de regards braqués sur eux), il étaient allé regarder les étoiles, comme Kushina aimait le faire. Ce moment de détente était pour eux un moment à ne jamais rater. Depuis la fin de la guerre, depuis la venue de Kushina à Konoha, ils allaient au bord du lac dès que possible, profitant pleinement de la paix éphémère. Car ils le sentaient bien...le monde ne sera jamais completement en paix; la nature même des hommes s'y opposait, mais, comme qui disait Kushina avec son ton ironique, ça fesait tourner le business!

Malheureusement, cela n'empêchait pas le nombre de victimes de guerre de croitre continuellement; pour preuve, les trois adolescents qu'il avait recueuilli, il y a un peu plus d'une semaine. Mais...il sentait que quelque chose clochait chez eux...plus particulièrement chez le jeune blond..quelque chose de familier émanait de chez lui... et pas plus tard que ce matin, Fugaku lui apportait d'étranges nouvelles du jeune Haru...

Poussant un gros soupir, il abandonna sa lecture pour regarder le ciel bleu...ce ciel qui, dans ses souvenirs , était plus souvent parsemé de fumées à l'odeur acre , mais caractéristuque, du sang. Il fut interrompu dans ses pensés par un courant d'air. Ce courant d'air fut suivi d'un toussotement. En se retournant, Minato esquissa un sourire chaleureux.

-Bonjour Kakashi, je sui ravi que tu aies répondu a l'appel que je t'ai lancé il y a deux heures de cela.

-Bonjour Hokage-sama; veuillez m'escuser, j'ai été retenu par les memebres de ma dernière équipe.

-...

-Ils m'ont retenu pour parler de notre dernière mission, Sensei, ajouta Kakashi devant l'absence de réaction de son maître.

-On m'avait dui que tu t'étais un peu lâché, ces derniers temps, mais apparemment tu as toujours ces vieillez habitudes formalistes.

-Je n'ai pas de vieilles habitudes, Senso; je vous ai appelé comme il se doit que l'on vous appelle.

-...Ok, Kakashi; laisse tomber, dit l'Hokage dans un soupir. Comment s'estpassé ta dernière mission?

-Nous l'avons rempli avec succès, Sensei.

-Parfait! J'aimerai maintenant, si ça ne te dérange pas trop bien sûr, te confier un autre mission un peu... spéciale.

Kakashi, sentant les choses sérieuses arriver, se raidit. Se levant de son fauteuil, Minato contourna son bureau pour s'y assoir. Croisant les bras, il regarda son ancien élève dabs les yeux et se mit à parler:

-Il y a environ une semaine, trois de tes confrères ont recueuilli trois adolescents qu'ils ont ammené au village.

-Oui...j'en ai entendu parler.

-Or, j'ai quelques petits soupçons sur ces trois personnes...peut-être sont-ils des espioins, des mercenaires, ou de simples civils, je n'en sait rien.

-...

-Quoi qu'il en soit, j'aimerais que tu te rendes sur le lieu où l'on a trouvé nos trois invités; vois si tu peux trouver quelques indices sur leur identité. Quand on les a trouvé, ils étaient dans un sale état, un des trois est même resté inconscient plusieurs jours. Cjercje des traces de lutte ou des armes; des choses qui s'y raccorderaien, en somme.

-J'ai compris. Je pars tout de suite.

-Merci, tâches quand ême de revenir sain et sauf!

-Ne vous inquiétez ...

À ce moment, la porte s'ouvrit dans un grand fracas.

-Oh non, pas elle; marmonna Kakashi.

-Salut la compagnie! S'écria joyeusement Kushina.

-Bonjour, Kushina-san;

-Tiens! Kakashi! Comment vas-tu?

-Ça allait bien...avant que vous n'arriviez ici.

-Kakashi, tu te rebelles! Remarqua l'Hokage d'un ton innocent.

-Mais c'est que tu as raison Minato! Répondit la rousse; il faudra punir ce vilain garnement...

-Kushina-san. Je dois aller en mission; coupa Kakashi. Je vous dis donc au revoir. Au revoir, Sensei.

-Au revoir , mon petit Kakashi! S'exclama Kushina en le prenant dans ses bras, dans une étreinte qui s'apparentait plus à une prise de lutte.

S'extirpant avec peine des bras de la rousse, l'épouvantail disparut dans une nuage de fumée, ses yeux exprimant un certain empressement. Après la fuite du jeune ninja, Kushina eut un sourire satisfait. Se levant de son bureau, Minato alla prendr sa compagne dans ses bras.

-Tu commences à le faire réagir, dit-il doucement.

-Mais un jour viendra où je l'embêterai temment qu'il finira par ppéter un cable!

-J'aimerai bien voir ça! Dit Minato dans un franc sourire.

-Ouais...murmura la rousse.

Elle s'abandona quelques instants à la douce étreinte que lui offrait le blond, quand un troisième être manifesta sa présence.

-Ah, remarqua Minato. On dirait que Naruto n'aime pas les débordements de tendresse!

-Tant pis pour lui, il devra s'y faire! Répondit Kushina. Au fait , tu as parlé à Jiraya?

-Mmh, pas encore. Il n'est pas encore revenu de sa petite escapade. Dieu sait ce qu'il est en train de faire...

-Il doit sûrement passer sa joournée dans les bains, tu vas voir, quand il va revenir, il aura une peau toute molle!

-Sûrement!

-Au fait, j'ai amené Hiro à son nouveau lieu de travail!

-Tu l'as emmené?

-Figures-toi que je l'ai trouvé près du lac en train de dormir!

-Voyez vous ça! J'aurais du le laisser aux Nara, comme convenu! Ils se seraient bien entendus!

-Probablement...quoi qu'il en soit, je l'ai observé pendant qu'il dormait; j'ai trouvé qu'il te ressemblait beaucoup!

-Ah bon? C'est drôle que tu me fasses remarquer ça. J'ai trouvé qu'il avait plutôt tes yeux...tu n'as pas vraiment de frère caché?

-Non! Et toi, petit cachotier, tu n'aurais pas de fils caché par hasard?

-Quoi?!? Mais n'importe...

Au moment où Minato allait finir sa phrase, Sarutobi entra dans le bureau, sa pipe dans la bouche.

-Eh bien! On a l'air de bien s'amuser ici...

-Pas du tout, répondit le Yondaime. On discute, c'est tout.

-Oui, enrichit Kushina. Et dailleurs il faut que je lui montre quelque chose. Tu peux garder le bureau grand père?

-Avec plaisir! Bonne chance Minato.

-...

Sous les yeux amusés du vieil homme, le jeune blond, d'un air résigné, se laissa traîner hors du bureau.

-Ah les jeunes...





Jai écrit au départ un long chapitre de huit pages ^^

Pour votre commodité, je l'ai séparé en deux ^^

La suite arrive après quelques commentaires !

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales