Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Questionnaire auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions !
 par   - 881 lectures  - 4 commentaires [3 décembre 2022 @ 16:04]

Bonjour tout le monde,

Je me permets de poster sur ce site afin de m'aider dans une étude que je mène actuellement sur les auteur.ices et lecteur.ices de fanfictions. Nous nous appelons Lucie, Maud, Pauline et Manon et sommes en master 2 de Médiation et Création Artistique à l'Université Sorbonne Nouvelle.
Dans le cadre d'un cours sur la Conception de projet et la participation culturelle, nous nous intéressons au public (lecteur.ices et auteur.ices) des fanfictions en France.
Si vous habitez en France et que vous êtes lecteur.ices et auteur.ices de fanfictions, ce questionnaire est pour vous !

Les données recueillies ne seront utilisées qu'à des fins d'analyse et ne seront divulguées qu'à notre professeur.

Voici le lien si vous êtes lecteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc6_1itz9IVJhUfLejHlxD4zotRwUFU8wl2bTlfC_hHKzoRWg/viewform?fbclid=IwAR2T-hRSCR1g2Sys-LUqyEU4M4KA9uNKNmUB0gWXr_cnSXosVq_gsro6_qQ

Voici le lien si vous êtes auteur·rice·s :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSccZedHtCGfet4edRy2iPPhTXYEUusmsZU2feTEqGByRPrgDQ/viewform?fbclid=IwAR1RkBx6Fj1ZZ9_oH1I2L1-YaoMUg6fCZPWZbjH4nkF-BOC5rNctEsmCPqI

Vous pouvez bien entendu répondre aux deux questionnaires si vous vous sentez concerné.es par les deux.

Merci pour votre aide qui nous sera précieuse !!

Lucie, Maud, Pauline et Manon

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 4043 lectures  - 6 commentaires [1 septembre 2022 @ 23:42]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Destins scellés
[Histoire Abandonnée]
Auteur: latinwarrior47 Vue: 1430
[Publiée le: 2009-06-24]    [Mise à Jour: 2009-07-25]
13+  Signaler Romance/Drame/Action-Aventure Commentaires : 3
Description:
Kaito Hatashi rentre d'une très longue mission de quatre ans qui l'a marqué à vie. Quand il revient à Konoha, beaucoup de choses ont changées : tout le monde le croyait mort, son frère jumeau a déserté, et sa meilleure amie, Hinata, lui en veut à mort. Lui-même se sent perdu, sans goût pour la vie.

Au fil du temps il va se réintégrer à son village, mais que faire lorsqu'il faut choisir entre d'un côté ses amis et son amour, et de l'autre sa famille et sa fierté.

Pourtant il devra choisir, car Sasuke menace Konoha, et il n'est pas seul.

C'est l'histoire de cinq ninjas : Kaito, son frère Kenji, Hinata, Naruto et Sasuke.

Des vies qui se croisent, lient des liens, et s'achèvent brutalement.

couples (il en faut bien ! ): KaiHina, NaruSaku

( Pour ceux qui connaissent, ça sera dans le même genre que « Un shinobi presque banal », en plus sombre et dramatique, et avec toujours autant de combats ! )
Crédits:
Personnages et univers à notre dieu à tous, Kishimoto-sama évidemment.

Les personnages inventés sont de moi.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Familles

[1799 mots]
Publié le: 2009-07-25
Mis à Jour: 2009-07-25
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

 

 

Familles

 

 

Pendant qu’Hinata regardait par la fenêtre, pensive, je me surpris à l’admirer, elle et ses longs cheveux bleus couchés sur le lit, s’étalant autour d’elle, le soleil se reflétant dessus …

Quelqu'un rentra sans toquer à la porte. Je me tournai vers lui dès que je vis le visage pétrifié d'Hinata.

_ … Pè ... Père. Prononça-t-elle faiblement.

 

 

… Hiashi Hyuga !!

 

Le patriarche du clan Hyuga se tenait devant moi, comme dans mes souvenirs : froid et fier. Hinata semblait presque terrifiée face à ces yeux blancs semblant vous transpercer de toutes parts.

_ Qui es-tu, toi ? me demanda Hiashi avec dédain.

_ Hatashi Kaito, Hyuga-sama. Me forçais-je à dire avec politesse.

_ Alors c’est toi qui a battu ma fi…. Quelle honte, et ça se dit juunin ? Alors qu’un genin te bat ?

Hinata ne répondit rien, mais des larmes perlèrent aux coins de ses yeux, me déchirant le cœur.

_ Si je peux me permettre elle s’est très bien défendue et n’a pas utilisé toutes ses techniques ; et puis c’était une sorte de combat amical.

_ Ca n’excuse en rien une telle défaite, c’est indigne de l’héritière du clan Hyuga ! Et contre lui en plus … il ne fait même pas parti d’un clan !

_ Eh j’existe ! ais-je envie de crier.

_ Dépêche-toi de guérir, on réglera ça au manoir. Et toi, sors de cette chambre.

_ Pas la peine de discuter, ce gars est un vrai monstre. Oui, désolé Hyuga-sama. Répondis-je en sortant.

Je me dirigea vers la porte, et risqua un dernier regard pour mon amie ; elle me vit et sourit ; mais je sortis rapidement avant que son père ne s’énerve encore plus. Je trainais un peu dans les couloirs de l'hôpital, songeant à tout ça, puis me dirigea vers le hall d’entrée.

Je sortis de l’hôpital à contre cœur, insultant de tous les noms ce type qui faisait souffrir sa meilleure amie d'antan.  Je me dirigeai vers le bâtiment central, heureux d’avoir quand même retrouvée ma meilleure amie - malgré la rencontre avec son ignoble père. Par contre je devrais arrêter de la mater autant, je sais pas ce qui me prends, c’est vrai que c’est une bombe … euh, enfin bref, c’est mon amie faut pas tout gâcher !

C’est donc le cœur léger que j’entrai dans le bureau de l’Hokage, qui visiblement attendait ma visite.

_ Bien, Kaito. Tu es passé voir Hinata ?

_ Oui, elle va mieux.

_ Bien. Vous deux, vous vous n’êtes pas battus à fond, mais le peu qu’on a vu, c’est-à-dire ta maîtrise du katana, du Doton et du Suiton, et enfin du Kugutsu (marionnettes); a suffit de nous convaincre. En plus de ... survivre à cette pénible mission, et de l’appui de ton sensei. Tu es officiellement promu juunin à partir de maintenant. Pour l’instant tu n‘as pas de missions, tu comprends pourquoi, mais ça ne saurais tarder. Tu peux y aller.

_ Merci. Au revoir Hokage-sama.

 

 

 

Maintenant que je suis juunin, mon niveau est reconnu à sa juste valeur ! Je devrais remercier Daiki-sensei pour m’avoir soutenu ! 

 

Je le croisai … à la sortie d’un bar, puant l’alcool !

_ Sensei, sensei !

Il se retourna, et je compris qu’il s’était passé quelque chose.

_ Ah, Kaito. Tu vas bien ? Commença-t-il, l’air morose.

_ Moi oui, mais vous on dirait que non. Que vous est-il arrivé ?

_ Je … ma femme croyant que j’étais mort, s’est remarié. Elle ne veut plus me voir, et je … Je me retrouve sans logement.

_ C’est … mais c’est dégueulasse ! Après ces quatre années de misère !! Criai-je abasourdi. C’est pas possible, on peut vous en vouloir d’avoir vécu un enfer ! …. Vous avez trouvé un logement ?

_ Un ami m’héberge pour un temps.

_ Vous avez reçu le salaire de la mission ?

_ Oui. C’est beaucoup, mais ce n’est pas suffisant pour m’acheter un logement, surtout que mon compte en banque a été vidé par mon ex femme quand elle m’a crut mort… mais changeons de sujet, le plus important c’est que nous soyons là, chez nous ! De toute façon, ma femme et moi, s’était déjà un peu tendu avant mon départ, et j’ai vraiment pensé à elle pendant notre mission.

_ …

_ Quoi de neuf pour toi ?

_ Je viens d’être promu juunin.

_ Tu es sérieux ?

Je lui racontai comment.

_ Je savais bien que tu en avais le niveau. Tu sais, je pense que tu m’as dépassé depuis longtemps.

_ Grâce à vous, Daiki-sensei ! avouais-je.

_ C’est vrai, je n’aie plus rien à t’apprendre maintenant. Et puis, il n’y a plus de sensei et d’élève, surtout depuis que tes deux compagnons sont … sont morts. Nous sommes tous les deux des juunin de Konoha.

_ Oui … répondis-je, mélancolique du temps de l’équipe 5.

_ Bon je dois y aller. A bientôt !

 

 

Je continuai mon chemin. J’étais dans les couloirs gris de l’immeuble ou je vivais quand j'aperçus Sakura passer devant moi en courant, et surtout en pleurant. Je passai devant chez Naruto et je le vit, dépité, appuyé à la porte, la tête baissée.

_ Naruto ?

_ Désolé chui occupé. Dit-il avant de claquer la porte.

_ Qu’est-ce qui a bien put se passer entre eux ? Pensais-je.

 

 

 

Je continuai à monter les escaliers, entra dans  mon appartement et ouvrit une fenêtre. Je m’appuyai sur le rebord et admira le village, pensif.

 

Juunin …

 

 

FLASH BACK :

Deux garçons blonds, quasi-identiques, tenaient chacun un bandeau de Konoha dans la main. Ils se faisaient face, se défiant du regard. A côté d’eux, le fleuve traversant Konoha.

_ On est des vrais ninjas de Konoha maintenant, des genins. Déclara Kenji avec une certaine fierté.

_ Ouai. Acquiesça Kaito.

_ On est orphelins … on nous as sou estimés car personne ne nous entrainé, parce qu’on a pas de clan, pas de jutsu familial …. Maintenant on va prouver notre valeur !   Comme Naruto, on n’abandonnera jamais ! T’es avec moi ?

_ Oui. Promis.

_ Génial ! Maintenant … j’ai envie de me battre contre toi ; ça fait trop longtemps qu’on l’a pas fait ?

_ Eh, pourquoi !?

_ Rien de mieux pour s’améliorer que de se battre contre un ninja du même niveau !

_ …

Tous deux attachèrent leur bandeau et sortirent un kunaï.

_ C’est parti !

Ils s’élancèrent l’un vers l’autre. Ils en vinrent d’abord aux mains, alternant coups, parades, esquives et blocages, puis leur kunaï s’entrechoquèrent, des éraflures et des coupures entamèrent leur peau.

Mais Kenji prit finalement le dessus et envoya Kaito vers la rivière. Ce dernier glissa sur les gravillons du sol puis tomba lourdement à l’eau ; il coula quelques secondes, puis remonta à la surface pour finalement se remettre debout, toujours sur l’eau. Il commença alors une longue série de signes que son frère ne connaissait pas.

_ Il va vite et pourtant il n’a pas finit … quel est ce jutsu ?s’interrogea Kenji, curieux.

Kait, super concentré, recula et acheva les signes.

_ Suiton, suiryuudan no jutsu.

L’eau s’éleva par fines colonnes et prit la forme d’un dragon. Kenji admira la beauté du jutsu, que ce soit sa forme, sa difficulté, et l’eau reflétant la lumière du soleil.

_ Bien joué …

La masse d’eau fonça droit vers lui ; il tenta de l’esquiver mais fut trop lent. Il fut emporté par la vague, éloigné violemment de la rivière. Kaito, essoufflé par le jutsu, sauta hors du fleuve et se précipita vers son frère.

Il le trouva, inconscient, couché sur le ventre.

_ Kenji ?

_ …

Celui-ci se releva subitement et faucha Kaito d’un coup de pied circulaire, le faisait tomber. Mais Kaito se rattrapa sur ses mais et effectua un saut arrière.

Mais, alors qu’il reculait, entrainé par son saut,, un clone de Kenji l’attrapa par les bras, le bloquant. Le vrai Kenji se posa devant lui et plaça un couteau sous sa gorge.

_ J’ai gagné.

Le faux Kaito explosa, découvrant un parchemin explosif attaché à un rondin de bois.

_ Un henge, merde …

L’explosion le projeta bien plus loin,  d’abord dans les airs, avant de glisser sur plusieurs mètres.

 

 A nouveau Kaito  avait l’avantage, posté devant son frère, blessé, et couché au sol.

_ C’était bien joué Kenji, mais après ces deux chocs tu ne vas plus tenir longtemps tu sais …

_ C’est peut-être vrai ... Kenji se releva difficilement, mais toi … non plus tu ne vas pas tenir longtemps !!

Il exécuta une série de signes et lança :

_ Katon, Housenka no jutsu !

Kaito, surpris, et presque à court de chakra, n’esquiva pas toutes les boules de feu et une d’entre elles explosa contre lui, le projetant au sol.

Aussitôt son frère se retrouva au dessus de lui, un kunaï en main, le menaçant.

_ Perdu.

Kaito hocha la tête et se releva difficilement.

_ Comment ais-je pus perdre …

_ Ta tactique était bonne, j’étais blessé, presque assommé, mais j’ai réussi à encaisser les deux fois, c’était tout ce que j’avais à faire. Toi tu t’es épuisé avec un jutsu élémentaire, une substitution, une transformation … résultat tu étais épuisé au moment de ma contre-attaque !

_ …

_ Aller, sans rancune frérot.

_ Kenji … je te jure que la prochaine fois, quand  on sera tous les deux plus forts, je t’affronterais, et je gagnerais. Déclara Kaito en serrant les poings.

_ J’y compte bien, frérot !

 

FIN FLASH BACK

 

 

Puis, quelques semaines après, j’étais parti en mission. Je me demande à quel point il est devenu fort ... s’il est encore en vie !

Puis mes pensées dérivèrent sur Hinata, et, préférant contenter mes hormones plutôt que de les combattre, je sortis afin de trouver une file avec qui passer la soirée.

 

 

 

 

 

 

A des dizaines de kilomètres de là, dans une caverne aménagée et éclairée rustiquement, le dernier des Uchiwa, entouré de son équipe : Suigetsu, en train de siroter un verre d’eau ; Juugo, attendant patient que Sasuke prenne la parole ; et enfin Karin, fixant avidement l’Uchiwa.

Ce dernier se leva et attrappa une cape noir qu’il enroula autour de lui.

_ Maintenant ? se plaignit Suigetu.

_ Oui.

_ Tu veux pas attendre …

_ La ferme tête de poisson ! Si Sasuke veut y aller on y va !! hurla Karin.

_ Je t’ai rien demandé la folle !!

_ Silence vous deux !! coupa l’Uchiwa, sharingan activé.

Les équipiers malgré eux se turent, un peu effrayés.

_ Juugo, va avertir nos homes de notre départ imminent. Ils ont une heure pour se préparer.

_ Bien.

Ilse leva et s’engouffra dans un couloir sombre.

_ Tu compte attaquer qui avec nous quatre et une vingtaine d’hommes ? demanda Suigetsu, préssé d’en découdre à présent.

_ Si c’est Konoha on av droit à la catastrophe ! prévint Karin, inquiète.

_ Pas Konoha … mais sa tête.

Ses coéquipiers ne comprirent pas au début, puis se levèrent pour se préparer.

 

Ce n’était ni une guerre, ni une invasion : c’était une mission commando dans la but d’assassiner certaines personnes.

 

 

 

Kaito s’est réconcilié avec Hinata, bien que ce ne sera pas toujours aussi simple ! Mais entre temps, Sasuke complote contre Konoha …

A bientôt pour la suite !

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2023