Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • La journée avait bien commencé
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/07/2020
  • Romance paranormale
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance - fantastique
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Repas de famille
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/07/2020
  • Des Astres humains
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/09/2020
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire 2021
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 600 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Une fumée épaisse recouvrait le village
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/06/2020
  • Ado et jeunes adultes
    Marathon Editions
    Nb de signes : > 350 000 sec
    Genre : enquête - suspense - young adult - réaliste - thriller - policier - noir
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Célibataire sans enfant
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2020
  • Halloween
    Les Éditions Octoquill
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : épouvante - bit-lit - fantastique
    Délai de soumission : 30/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 541 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Des vacances pour Konoha.
[Histoire Terminée]
Auteur: Vivinata Vue: 5619
[Publiée le: 2013-09-19]    [Mise à Jour: 2013-09-26]
13+  Signaler Romance/Amitié Commentaires : 3
Description:
Océan, plage, repos, que de bonnes choses pour nos héros de Konoha. Jusqu'à ce que les vacances prennent une tournure imprévisible pour quelques uns d'entre eux... surtout deux d'entre eux... Il s'agit donc d'un NaruHina, et uniquement cela.
Crédits:
Tous les personnages que j'utilise dans cette histoire ne m'appartiennent pas, mais appartiennent à Masashi Kishimoto, l'auteur de Naruto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Quelques progrès

[2560 mots]
Publié le: 2013-09-23Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

La journée s’annonçait pluvieuse, voir orageuse. Les nuages étaient bas et sombres, alors que la température était élevée et le vent presque inexistant.

-          Je crois qu’il ne faudra pas aller à la plage aujourd’hui, déclara Hinata en regardant le paysage par la fenêtre, la mer s’énerve et les nuages menacent.

-          Ouais… Mais je me demande ce qu’on va faire alors…

-          Ben, on va déjeuner ?

-          Haha, T’as raison, c’est un bon début.

Le couple partit alors dans la salle de restaurant pour prendre le petit déjeuner copieux comme à leur habitude et dans un silence presque gênant retournèrent dans leur chambre.  Hinata qui voulait se détendre, alla prendre un bain de plus d’une heure. Autant dire que Naruto s’ennuyait. Il était donc sur le lit, à penser à tout et rien mais surtout à Sakura, sa chère Sakura. Ça l’embêtait qu’elle ne lui accorde pas beaucoup d’attention, à vrai dire, en ce moment, il n’y a que Hinata qui lui accorde de l’attention. Enfin… quand elle n’est pas dans son bain.

Au bout d’une heure et demi, la brune sortit enfin. Naruto avait sa position de flemmard vétéran sur le lit.

-          Je… Je t’ai fait attendre ?  demanda-t-elle.

-          Bah, tu as le droit, t’inquiète.

-          Oui mais… c’est impoli.

-          Mais non, t’as le droit de vivre ta vie. Tu ne vas pas tout faire en fonction de moi j’espère.

-          Mmh… marmonnait-elle en s’asseyant sur le lit.

Naruto se redressa alors et regardait la brune à coté en train de s’essuyer les cheveux. Elle le remarqua du coin de l’œil et rougis légèrement mais ne dit rien. Midi approchait, le blond sortit après avoir averti sa colocataire qu’il allait peut-être ne pas manger au restaurant avec tout le monde. Il allait inviter Sakura à manger avec lui. Il partit donc vers la chambre de sa bien-aimée frappa et après un mielleux ‘’c’est qui ?’’, on lui ouvrit.

-          Ah… C’est toi, cracha Ino, Sakura ! C’est Naruto.

-          Ouai attend, j’arrive, fit une voix parmi un tintamarre de bricole qui se renversaient.

Voilà la fille aux cheveux étrangement roses prête à écouter le garçon au sourire étrangement grand.

-          Bon je vais ranger ton bordel Sakura, dit Ino en s’éclipsant.

-          Ouai désolé, j’vais t’aider après, Naruto ? Qu’est-ce que tu veux ?

-          Je… Je me demandais si tu étais libre cet après-midi, on pourrait manger dans un petit restau’ et aller à la fête qui s’est installée dans le bourg après.

-          Je ne crois pas que ça va être possible, je passe toute l’après-midi avec la blondasse pour faire les boutiques, on mange ensemble aussi.

-          Qu’est-ce qu’elle a dit la rosasse ?

-          Ino, je t’ai déjà dit que ce surnom ne marchait pas…

-          Ah… Je vois… Bon ben demain peut-être ?

-          Non plus, demain j’avais envie d’aller aux sources chaudes donc je ne pourrais pas.

-          Mmh… Je vois, une autre fois alors, soupira le blond déçu.

-          Ouais, c’est ça, une autre fois, répéta-t-elle avec un petit sourire, à plus.

La porte se referma, puis plus un bruit, Naruto repartit à une vitesse frôlant celle d’une limace asthmatique, en direction du restaurant de l’hôtel pour y retrouver les autres ninja de Konoha. Ils étaient presque tous présents, sauf Lee et Neji ainsi que les deux filles qu’il venait de voir.

-          Yo ! salua Kiba enjoué, installe toi, on va commander.

-          Salut… soupira-t-il en s’écrasant sur une chaise aléatoire.

-          Tiens ? Tu boudes ? T’as pas l’air en forme.

-          Sakura-chan a refusé mon invitation à manger pour aujourd’hui et demain, un futur de solitude et de désolation m’attend.

-          Euh, elle l’avait dit hier qu’elle profiterait de ses vacances avec Ino… Mais tu ne l’as pas écouté, expliqua Shino.

-          Ah… Je suis méprisable… S’insulta Naruto en se cachant dans ses bras.

-          Naruto, arrête de faire l’idiot, la serveuse arrive.

-          Naruto… Même si Sakura n’est pas présente avec toi, tu peux trouver des occupations. Et puis ce n’est pas la première fois que tu te fais rejeter. Ne me fait pas croire que tu vas perdre ton morale pour ça, dit Shikamaru.

-          Non, mais c’est juste la façon dont elle l’a dit, je la dérangeais. M’enfin… je ne vais pas pourrir l’ambiance… remarqua-t-il en voyant Temari sourire en le regardant, cette après-midi, il y a des forains qui se sont installés dans le village. Ça dit à quelqu’un d’aller voir ?

-          T’es fou ? T’as vu le temps ?

-          Bah c’est pas deux ou trois gouttes qui m’arrêteront. Si vous ne venez pas, tant pis.

-          En plus il y en a déjà eu hier…

Le reste du repas sombra dans la banalité la plus suprême donc nous reprenons au moment où Naruto préparait ses affaires pour aller aux stands.

-          Grmph… Ils passent leurs vacances à glandouiller… C’est pas comme ça qu’ils s’en souviendront.

La porte s’ouvrit discrètement et une voix essoufflée se fit entendre depuis le couloir.

-          Naruto-kun ? T’es toujours là ?

-          Oui, oui, qu’est-ce qu’il y a ? répondit-il le plus calmement du monde.

-          Attend moi… Je viens, sinon je vais m’ennuyer, dit-elle en allant vers la salle de bain.

-          Hinata… je ne te conseille pas de te maquiller ou te coiffer, l’interrompit-t-il en regardant par la fenêtre.

-          Pourquoi ? s’étonna-elle.

-          Vu le temps qui menace, s’il pleut, ça risque de couler et j’ai déjà vu Sakura avec une tête comme ça, ce n’était drôle que pour les autres. Et le vent te décoiffera en cinq minutes, expliqua-t-il.

-          Je vois… je prends mon manteau et j’arrive.

Et les deux compagnons de la chambre 4 se mirent en route vers la rue concernée. Leur papotage à propos des nuages, des grains de sables dans les yeux et des rafales de vent n’en intéresseront pas beaucoup donc on attaque directement avec le premier stand. Bien que Naruto parlait surtout avec l’excentrique forain, Hinata, elle, regardait les poissons rouges dans le bassin. Mais ils ne se décidèrent pas à faire ce stand, le suivant était un lancer d’avion en plastique. On lance l’avion et s’il touche une cible, on remporte un lot au choix. Naruto essaya mais l’avion était si mal équilibré qu’il partit sur la gauche puis sur le sol. Hinata essaya à son tour, l’avion semblait s’approcher dangereusement d’une grosse cible et l’aile toucha le bord.

-          Bien joué mademoiselle, vous avez le choix entre tous ces lots, montra le forain.

-          Euh… Le… Le petit renard s’il vous plait.

-          Bien sûr, tenez et merci d’avoir joué.

-          T’es forte Hinata, moi l’avion est parti en vrille.

-          Oui mais tu as été surpris, ça aurait été pareil si j’avais commencé.

Troisième stand, le forain interpelle la jolie demoiselle au renard, et l’encourage à venir dans la maison hantée la plus effrayante de la région, mais c’est Naruto qui refusa, tout blanc. Elle se mit à rire sous les agacements de son partenaire et refusa gentiment les propos du forain. A l’attraction suivante, le couple devant tant de lumière. Le forain ou plutôt la foraine, les coupa dans leur rêve et les invita à contempler les portraits sur les murs de son stand. Pour quelques ryos, elle pouvait faire le portrait d’une personne au fusain, en deux minutes. Et quatre minutes trente plus tard, les deux adolescents quittèrent le stand avec leur portrait plastifié pour le prochain forain. Mais la pluie ne l’entendait pas de cette oreille. Presque instantanément, une averse cauchemardesque se leva, surprenant les deux ninja paniqués.

-          Là ! Un abri, Hinata, vient, la prit-il par la main, pfiou, je ne l’ai pas vu venir celle-là. J’suis trempé.

-          Oh mince ! Kyubi-kun est tout mouillé, dit-elle en le secouant et l’essorant.

-          Le pauvre… Je me demande s’il va y survivre… Dit-il en se tenant le ventre.

Les deux jeunes gens étaient sous un kiosque parmi une dizaine d’autres personnes, ils s’étaient assis  contre une paroi pour attendre que l’eau s’arrête.

-          Je me demande ce que fais Sakura…

-          Je… ne sais pas, répondit-elle un peu déprimée.

-          Si seulement elle pouvait être là… Dit-il tous bas.

-          Tu… Tu aurais préféré que ça soit Sakura plutôt que moi ? demanda Hinata la tête tournée de l’autre côté.

-          Hein, je… euh non, bien sûr que non, se rattrapa le blond, et puis c’est avec toi que je partage la semaine, donc c’est normal que je passe mon temps avec toi.

Elle baissa la tête et scruta le sol.

-          Et puis tu es loin d’être désagréable. Même quand je fais des bêtises, tu souris mais c’est juste que Sakura-chan…

Elle baissa encore plus la tête, donnant l’impression qu’elle pesait trente kilos.

-          Est-ce que tu sais ce que c’est d’aimer quelqu’un qui en aime un autre ? Tu jalouses la troisième personne sans trop qu’elle ne sache pourquoi, c’est désagréable de voir la personne qu’on aime toujours tournée vers l’autre. On existe plus quand il est dans les parages et même quand il n’est plus là, elle ne pense qu’à lui… M’enfin, je dois te déranger quand je parle de mes problèmes. Parlons d’autre chose.

Bien qu’elle écoutait, elle ne voulait pas réagir, elle ne voulait pas non plus s’enfuir en courant ni assassiner tout le monde pour passer ses nerfs. Elle ne voulait pas crier de toutes ses forces. Bien sûr qu’elle connaissait ce sentiment désagréable qui te colle à la peau chaque fois que tu croise cette personne, ou que tu entends son nom. Elle le ressentait en ce moment. Elle était seule avec lui mais il pensait à Sakura. Pourquoi ? Sans doute parce qu’elle est bien mieux qu’une fille effacée qui n’osait même pas profiter de ce moment en seule à seul. Naruto et Hinata pensaient tous deux à Sakura, mais chacun à leur manière. La brune serrait Kyubi-kun contre elle en tentant de passer ses mauvaises pensées.

-          Hinata ? Hinata ?! Ça ne va pas ? Tu veux qu’on rentre ?

-          Non, non, ça va passer.

-          Un coup de barre ?

-          Je… Je ne sais pas, dit-elle en serrant toujours le renard tout neuf.

-          Aller, la pluie s’est calmée, on va se changer les idées en mangeant un petit truc. Tu veux quoi ?

-          Je n’ai pas trop faim.

-          Roh. Aller, lève-toi, on va se prendre des chichis, dit-il en lui tendant la main.

Elle s’en saisi et le suivit, écoutant de nouveau ses pitreries. Elle ressouriait enfin, et pu de nouveau se détendre, Kyubi-kun pouvait de nouveau respirer. Ils s’achetèrent des chichis, puis visitèrent le reste des stands sans rien s’offrir. Ils papotaient juste pour passer l’après-midi tranquillement.

-          Alors comme ça, Neji n’est pas aussi sérieux qu’il veut le faire croire ?

-          Oui, mais ne lui dit pas que je te l’ai dit, sinon je vais me faire gronder.

-          Et bien nous, on avait une mission avec Kakashi-sensei, et comme il était toujours en retard, on l’a suivi depuis chez lui pour savoir pourquoi. A notre grande surprise, il est sorti tôt, et deux minutes plus tard, il a aidé une grand-mère à porter ses courses. L’excuse qu’il sortait tout le temps était donc vraie, notre Kakashi-sensei n’est pas un fainéant retardataire, c’est un altruiste fini !

-          Ah bon ? Qui l’eut cru ?

-          C’était la seule fois où on n’a pas engueuler Kakashi-sensei pour son retard. Eh bien, on dirait qu’on a tout fait… On rentre ? Il va bientôt être l’heure du repas.

-          Allons-y.

Après avoir rangé leurs affaires dans la chambre, ils coururent jusqu’à la tables du restaurant, s’installèrent l’un à côté de l’autre, montrant ainsi à leurs camarades que leur complicité s’était améliorée.

-          Tiens, tiens, regarde Neji, Hinata et Naruto ont le même sourire, blagua Kiba.

-          Ouai, j’ai vu ça, je les surveillerais de près, menaça-t-il en fixant le couple en face de lui.

-          Neji-nii-chan… Je serais très attentive à ton chakra, et si je perçois la moindre activation de byakugan… J’irais voir les filles et leur déballerais mes deux plus belles perles te concernant, répliqua la brune en gardant le sourire, je parie sur deux jours pour que ça fasse le tour de Konoha en entier.

-          Tu nous sous-estime Hinata, se vanta Ino.

-          Ça… Neji, ça veut dire qu’ils ne veulent pas être dérangés dans leur intimité.

-          Quant à toi Kiba-kun, si tu continues tes insinuations… Je veillerais personnellement à ce que ta dignité humaine disparaisse dans les pires conditions.

-          Glups… Elle fait peur la Madame, couina-t-il.

-          Hinata… Je ne te savais pas si persuasive avec ta voix de coton.

-          Ça m’arrive parfois.

Après ce repas sympathique, on retrouve nos deux héros sur lit, l’une lisait, l’autre somnolait.

-          Hinata ? T’es sure que ça ne te dérange pas d’être avec un gars plutôt qu’une fille ?

-          Si ça n’avait pas été toi, j’aurais été seule, il est clair qu’aucune filles ne m’aurait choisi.

-          Pourquoi ? T’es sympa, je vois pas pourquoi.

-          Ino et Sakura c’était sûr. Temari et Tenten s’entendait bien sur trajet donc c’est logique qu’elles soient ensemble. Et puis je ne regrette pas d’être avec toi, sinon je me serais ennuyée.

-          Tant mieux. Et tu lis quoi ? Ça fait un bout de temps que je te vois dessus.

-          Hein ? Euh… Ça ? pointa-t-elle le livre du bout du nez, c’est une histoire assez triste, je l’aime bien alors je la lis et relis.

-          Ouai mais quand tu connais la fin, c’est plus drôle.

-          La première fois que tu lis un livre, tu attends la fin, voir si elle est bien. Une fois que tu connais la fin, si tu le relis, tu te concentre plus sur le chemin du personnage pour en arriver là, tu remarques des détails que t’avais pas vu la première fois.

-          Oh, je vois… AHH, bailla-t-il, moi je dors, bonne nuit Hinata.

-          Mmh, moi aussi, bonne nuit, dit-elle en éteignant la lumière.

Commentaire de l'auteur Merci à vous, et a demain pour la suite.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales