Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : création de personnage au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 20/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (2 PLACES)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Des ados en pleine cambrousse
[Histoire Terminée]
Auteur: Yokai-chan Vue: 52282
[Publiée le: 2009-09-20]    [Mise à Jour: 2010-03-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic/Amitié Commentaires : 46
Description:
Nos jeunes adolescents sont en route pour un séjour champêtre avec au programme: sport, défis bizarres et prises de tête en tout genre. Quand l'air de la campagne libère les mœurs et délie les langues ça donne une fiction déconseillée à ceux qui dépassent la moule niveau Q.I.


~ Extrait du chapitre 6 ~

- Rends moi ce truc... tout de suite !
Au loin on entendit Naruto et Lee crier quelque chose à Sasuke pour qu'il les rejoigne. Celui-ci se leva mais fut retenu par la jeune femme de plus en plus furax.
- Rend le moi, ordonna Sakura en plantant son regard glacial dans les prunelles de Sasuke qui semblait beaucoup s'amuser.
- Considère ça comme.. .le prix à payer pour m'avoir fait chier pendant une plombe, dit-il en s'éloignant de la jeune fille qui avait pris une délicate teinte carmin, signe d'une explosion imminente...
Et l'explosion retendit lorsqu'elle vit Sasuke exhibant son trophée tout en se bidonnant avec ses potes.
- VA DONC TE NOYER DANS TON POT DE GEL, CONNARD ! cria Sakura dont les nerfs venaient de lâcher.
Malgré le nombre de décibels émis par la jeune femme, Sasuke l'ignora comme il savait si bien le faire.
- Cette fois c'est décidé, plus jamais je ne parlerai à ce sale con, jura Sakura tout en sachant qu'elle ne respectera pas cette promesse ; elle devait lui parler encore une fois, ne serait-ce que pour récupérer son bracelet.
Ça c'était la raison officielle mais au fond d'elle et sans qu'elle ne sache pourquoi, Sakura voulait découvrir ce que cachait ce masque de froideur. Peut-être à cause du mystère qu'il représentait ? Peut-être à cause de la lueur de tristesse qu'elle avait aperçu dans ses yeux ? Et puis après tout, ne dit-on pas que les plus beaux trésors sont les mieux gardés ? Et celui-ci devait être vraiment précieux vu l'armada qui le protégeait...
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas, malheureusement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Dernière promesse

[4078 mots]
Publié le: 2010-03-04Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Le dernier chapitre de cette fiction! Je tiens à vous remerciez tous chers lecteurs, vos commentaires m'ont vraiment fait chaud au cœur =) (ça rime en plus! *o*)
Je posterai bientôt un épilogue.
Naruto, confortablement installé sur son lit, lisait la dernière page de son roman. Lorsqu'il lut le mot Fin il lâcha un soupir de satisfaction mêlé à une soudaine montée de mélancolie. Déjà, ses camarades l'appelait afin qu'il descende sa valise près du bus, à l'extérieur. Il ferma son livre et sonda une dernière fois le dortoir avant de sortir du lieu qu'ils avaient habités durant tout un mois.
C'est avec un sentiment de nostalgie qu'il descendit les escaliers en traînant son sac derrière lui. Il remarqua Hinata qui marchait un peu plus loin, elle était accompagnée de Gaara qui portait le sac de la jeune fille sur l'épaule. Naruto ralentit un peu pour laisser s'éloigner le couple de l'année. Il faudrait qu'il tire au clair cette histoire une bonne fois pour toute et...il faudrait qu'il rompe avec Hinata -ça l'étonnait d'ailleurs qu'elle ne l'ait pas encore fait.

-Tu déprimes Naruto?

Le blond tourna son visage sur le coté et aperçu Choji en train de manger...des bâtonnets de carotte. Il portait son sac sur l'épaule et commença à marcher à coté de Naruto.

-Régime?
-Les défis sont toujours pas finis et puis...c'est pas si mal que ça les carottes enfaîte.
-Si tu le dis.
-Allez vas-y, qu'est-ce qui va pas?
-Hm...le blues de partir d'ici je suppose...
-Ouais...c'étaient des vacances très chouettes. Et y en a qui en ont bien profité, fit-il en désignant du menton un coin sombre où on pouvait apercevoir une silhouette à queue de cheval noire coiffée en pétard ainsi qu'entendre des rires féminins.
-Pff est-ce qu'ils se sont décollés depuis hier soir? Demanda Naruto en levant les yeux au ciel.
-Pas sûr, répondit amusé Choji en poussant la porte d'entrée pour aller dehors.

Là, professeurs et élèves s'activaient pour mettre les bagages dans le bus garé un peu plus loin.


D'ailleurs Tenten était en train de placer son sac dans le coffre quand une voix l'interpella.

-Hey salut Ten'
-Ah Kankuro, ça va?
-Ouais ouais...euh dis, tu te mets à coté de moi pour le voyage du retour?

Avant que Tenten n'ait pu répondre, une voix grave se fit entendre.

-Désolé mais elle s'assied à coté de moi.
-Ah...alors vous sortez vraiment ensemble maintenant, demanda Kankuro en regardant Neji qui venait d'arriver.
-Oui, répondit Neji en prenant Tenten par les hanches dans un geste clairement possessif.

Kankuro les observa avant de sourire.

-Bah, on est toujours potes non? Demanda-t-il à Tenten
-Bien sûr!
-Alors ça me va, sourit Kankuro avant de s'éclipser.

Une fois le brun parti Tenten s'écarta de l'emprise de Neji pour lui faire face.

-T'étais jaloux!
-Quoi? Mais pas du tout.
-Alors c'était quoi ce regard de tueur que tu lui as lancé? Et puis la façon de me ramener contre toi?
-Je ne vois absolument de quoi tu parles, répondit Neji visiblement sur la défensive.

Le brun tourna la tête sur le coté pour éviter de croiser le regard de Tenten cependant elle posa sa main sur sa joue pour qu'il tourne son visage vers elle.

-Tu n'as rien à craindre, tu vois bien qu'on est juste amis lui et moi.

Elle lui fit son plus beau sourire avant de lever la main qu'elle avait posé sur sa joue. Elle la fit glisser sur le haut de son crâne et retira le diadème en plastique qui trônait toujours au milieu des longs cheveux sombres.

-T'as réussi ton défi, félicitations.

Neji passa une main dans ses cheveux l'air plutôt soulagé.

-Dommage, à force t'aurai peut-être lancé une mode...

Tenten rit avant de se mettre sur la pointe des pieds pour poser sa bouche contre celle du brun. Elle sentit contre ses lèvres, celles de Neji s'étirer dans un sourire.

-'tention vous deux!

Tenten et Neji eurent juste le temps de faire un pas sur le coté que Gaï déversait un tas impressionnant de bagages juste à l'endroit où le couple se trouvait un peu avant.

-D'ailleurs puisque vous ne faites rien d'intéressant, vous allez mettre tous ces paquets dans le coffre du bus.
-...d'accord...grognèrent Neji et Tenten à contrecœur.


Plus loin, les élèves qui avaient déjà mis leurs bagages dans le coffre du bus discutaient en petits groupes, se remémorant déjà les meilleurs moments du séjour ou en débattant de qui s'assiérait à coté de qui. Hinata et Gaara faisaient partis de ceux là.

-Hm...Gaara? Tu...tu te mets avec moi?
-Tu parles de la place dans le bus? demanda le roux avec un sourire taquin.

Hinata s'empourpra en comprenant ce qu'il avait voulut dire.

-Euh oui...J'ai...pas encore dit à Naruto que...Pfff comment je dois m'y prendre pour rompre avec un garçon??
-Bah...d'après l'expérience que j'ai pu avoir avec tous mes anciens petits copains...commença Gaara en souriant.
-Roo te moques pas! Je n'ai pas envie de lui faire de mal c'est tout...
-Bah dis lui la vérité tout simplement...Et d'ailleurs tu vas pouvoir le faire tout de suite, il se ramène par ici, signala Gaara en s'éclipsant instantanément, laissant Naruto seul avec Hinata.
-B...Bonjour Naruto, comment tu vas?
-Hm ça va. Hinata...
-Il faut qu'on parle, dirent-ils en cœur.

Leurs regards se croisèrent et Naruto décida de commencer.

-Hm c'est...à propos de...
-Gaara, souffla Hinata.
-Ouais...écoute j'ai bien vu vos regards tout ça et je suis pas si con que ça...alors on arrête là, ça sera mieux pour tout le monde, dit Naruto, la voix un peu rauque.
-Naruto...je suis désolée, vraiment...C'est juste que...
-T'es plus amoureuse de lui que de moi.
-Désolée, balbutia la brune avec les larmes aux yeux.
-Hm bah, je suppose que je m'en remettrais, et puis de toute manière on part dans des villes différentes l'année prochaine, donc ça sera plus simple comme ça.

Hinata leva ses yeux humides vers Naruto qui souriait alors que ses prunelles bleues montraient une grande tristesse.

-Par contre, ajouta-t-il, cette fois, parle à ton père, ne te caches plus. D'accord?

Elle hocha la tête en tentant même un petit sourire.

-Bon je te laisse, je crois que le rouquin veut pouvoir t'embrasser en toute « légalité » maintenant, lança Naruto en regardant Gaara qui discutait avec son frère non loin de là et qui leur jetait des coups d'œil réguliers.

Et effectivement, dès que Naruto fut parti, Gaara revint près d'elle et lui prit la main tendrement. Il la contempla un moment puis se rapprocha d'elle avant de murmurer à son oreille:

-Tu connais la blague de la chaise? Non? Dommage elle est pliante.

Hinata leva les yeux au ciel en lâchant un gros soupir.

-Désolé, mais c'était la dernière, j'ai réussi mon défi maintenant, expliqua Gaara en riant.
-Hm ouais...mais j'aurai quand même préféré que tu me murmures plutôt des mots doux...
-Oh mais je peux aussi faire ça, commença le jeune homme en saisissant Hinata par la taille et en lui soufflant dans le cou pour la chatouiller.
Le couple s'amusa ainsi sans tenir compte de ceux qui les regardaient.


-C'est tout simplement écœurant, lâcha sombrement Sakura en détournant le regard de ses amis qui semblaient si heureux en couple.
-Hm ouais, répondit distraitement Ino qui observait un point près du bus.
-Franchement! Regarde, Neji et Tenten, Hinata et Gaara et même Temari et Shikamaru! Raa! Mais c'est quoi, une colonie de vacances ou un club de rencontre?!
-Bah...le cadre prête bien à ce genre de...trucs...
-Ouais mais quand même! J'trouve ça plutôt révoltant...
-Hm hm.
-Ino? T'es avec moi là? Grogna Sakura en claquant ses doigts devant les yeux de son amie qui continuait de fixer un point plus loin.
-Hm...quoi? Oh oui bien sûr tu as raison Sakura.
-Ouais laisse tomber...Et puis tu mates quoi au fait?

Elle suivit le regard de son amie et aperçu...Kiba qui se chamaillait avec Lee près du bus.

-Oh bon sang, soupira Sakura en levant les yeux au ciel.
-Mais je euh...c'est pas lui que je regardais, balbutia Ino en rougissant.
-Mais bien sûr, c'est Lee que tu fixes alors? Sans blague tu craques pour Kiba, lui aussi et puis vous arrêtez pas de flirter! Alors qu'est-ce que t'attends pour aller lui rouler un bon gros patin?
-On est en période d'essai, je...je ne veux pas aller trop vite...
-N'importe quoi.

Ino regarda son amie un peu surprise, pour une fois qu'elle voulait rester raisonnable c'est Sakura, la jeune fille modèle, qui la poussait à céder à ses envies?

-Ino, Kiba semble vraiment amoureux de toi et c'est un mec bien alors...vas-y, fonce, tu sais bien que les hommes comme ça sont en voie de disparition.
-Tu crois vraiment?
-Bien sûr.

A ces mots, Ino sembla rayonner. Elle serra Sakura contre elle et courut se jeter dans les bras de Kiba qui tomba à la renverse sous le choc. De là où elle était, Sakura entendait les rires et les sifflements des autres qui félicitaient Ino et Kiba.

-Et voilà, un couple de plus, marmonna-t-elle en faisant volte-face.

Même si elle était heureuse pour ses amis, il lui restait un goût amer dans la gorge. Et cet impression s'intensifia lorsqu'elle aperçu Sasuke en train de sortir des dortoirs avec son sac sous le bras. Elle resta immobile pendant quelques secondes mais juste au moment où Sasuke allait lever les yeux, Sakura tourna la tête et s'éloigna rapidement. Elle ne pensait pas être capable d'affronter son regard noir une nouvelle fois. Elle allait juste...l'oublier. Après tout peut-être que ça allait être facile, cet idiot partait le soir même pour cette idiotie d'armée.
Sakura baissa les yeux vers l'herbe et se dit que finalement c'était elle la plus grande idiote. Une idiote amoureuse.


-Hey! Les jeunes! C'est l'heure de partir! Dites au revoir à ce coin magnifique et tout le monde dans le bus!

Sakura monta dans le bus sans enthousiasme à l'idée de devoir voyager à coté d'un boulet puisque ses amies iront toutes se mettre à coté de leurs chers petits copains...Cependant elle sourit lorsqu'elle vit que Temari avait gardé une place libre à coté d'elle.

-Tu t'assoies pas à coté de Shikamaru?
-Pour servir d'oreiller toute la journée? Très peu pour moi. Et puis mon baladeur est à plat et tu es la seule à avoir une playlist à peu près correcte.
-Merci...Les autres sont toutes trop heureuses et scotchées à leurs copains...
-Bah c'est l'excitation du début c'est tout, ça leur passera t'inquiète.
-Et toi ça t'es déjà passé?! Vous sortez ensemble seulement depuis hier pourtant...
-C'est juste que nous montrons une très grande preuve de maturité, expliqua Temari sans vantardise aucune.
-...
-Et puis parce que Anko nous a vu en train de nous embrasser -langoureusement- derrière des arbres et que du coup elle arrête pas de nous surveiller, continua Temari qui avait les joues nettement plus roses.

Sakura éclata de rire, Temari était la personne idéale quand on voulait se changer les idées, pas de doutes là-dessus.


Le voyage de retour se déroula donc dans la bonne humeur générale surtout depuis qu'on avait bâillonné Gaï pour qu'il n'essaye pas de chanter à nouveau.
Mais à vrai dire, il y avait encore deux personnes qui restaient moroses et abattues. Il s'agissait de Naruto et de Sasuke, assis côte à côte, qui déprimaient en silence. Silence que Naruto -même mélancolique- s'empressa de rompre pour essayer de détendre l'atmosphère pesante.

-Enfaîte mon défi était plutôt agréable. Je pense que je vais recommencer de temps en temps.
-De quoi? Tu veux dire lire?
-Un gros bouquin, ouais.
-Que le ciel nous protèges, se moqua Sasuke qui était devenu tout le même un peu plus gai.
-Toi aussi tu recommencera?
-Hein?
-A chanter. Mais cette fois je veux que la chanson soit pour moi, réclama Naruto en lançant à son ami un clin d'œil accompagné d'un sourire pervers.
-Aarghh dégage!

Les deux garçons se chamaillèrent en rigolant, trop heureux d'oublier leurs problèmes sentimentaux pendant quelques minutes. Mais finalement ils se calmèrent lorsque Sasuke immobilisa le blond avec sa ceinture de sécurité.

-Ha, sale gosse, j'te jure, soupira le brun en camouflant un sourire.
-T'as pas répondu à ma question avant.
-Tu veux dire si je vais me mettre de mon propre chef dans la ridicule position de celle de...chanteur? Ch'uis pas maso.
-J'ai trouvé la chanson bien pourtant...Elle avait une signification...particulière aussi...
-Non, elle ne l'était pas. Et elle n'avait aucune signification particulière.
-T'es sûr?
-Absolument aucune signification, trancha froidement Sasuke en fusillant Naruto du regard.
-Si tu le dis...

Naruto n'ajouta rien et s'endormit rapidement tandis que Sasuke recommençait à se poser milles questions. Il posa son front contre la vitre froide du bus et fixa les montagnes qui défilaient, et déjà le paysage s'aplatissait et le bus empruntait un chemin goudronné avant de prendre l'autoroute.
Qui aurait crut que le camp de vacances lui manquerait finalement?


Finalement le bus arriva à Konoha en début de soirée, quand le ciel d'été se colore de rose et d'orange et qu'une brise fraîche se lève pour chasser la chaleur de l'après-midi. S
akura sortit rapidement du bus pour se dégourdir les jambes et faire craquer son dos endolori. Elle chercha son sac et dit au revoir à ses amis, sauf à Sasuke à qui elle n'accorda pas un seul regard.
Voulant chercher un mouchoir dans son sac, elle tomba sur quelque chose de dur au fond. Elle en sortit son téléphone portable éteint depuis un mois. La jeune fille sourit en repensant à la crise qu'elle avait faite lorsqu'elle s'était rendue compte qu'il n'y avait pas de réseau au camp. Et là, elle ne prit même pas la peine de lire la trentaine de messages qu'elle avait reçue durant ce long mois et fourra le téléphone à sa place, au fond du sac.
Elle commença à rentrer chez elle d'un pas allègre, grâce à Temari, sa mauvaise humeur s'était envolée et elle avait décidé de ne pas se morfondre à cause de Sasuke. Après tout il n'y pouvait rien s'il n'était pas amoureux d'elle, c'est elle qui s'était accrochée à lui alors que de toute évidence il ne ressentait rien pour elle.


Sakura disparût au coin de la rue sans se rendre compte qu'elle se trompait lourdement sur les sentiments de Sasuke qui n'avait cessé de la suivre du regard. Naruto -devenu expert officiel en problème de cœur- observait son ami en soupirant.

-Qu'est-ce que t'attends? Rattrapes là crétin!
-Hm...Non, ça sert plus à rien maintenant. Elle me déteste.
-Bien sûr que non, je suis sûr qu'elle ne te déteste pas.
-De toute façon je prends le bus ce soir pour la marine...
-Mais enfin quoi Sasuke, t'as peur de te prendre un râteau?
-...
-Pff tu sais quoi? Fait ce que tu veux après tout, mais si t'as des regrets après...
-...bordel Naruto, depuis quand t'as tellement d'empathie pour les gens toi?
-Mais j'en ai toujours eu, fanfaronna Naruto avant de reprendre son sérieux. Aller Sasuke, dit lui ce que tu ressens avant qu'il ne soit trop tard.

Sasuke hésita une demi seconde puis commença à courir vers la rue que venait d'emprunter Sakura.
Il courut aussi vite qu'il le pouvait mais arrivé au carrefour, il ne sut quel chemin prendre. Il se fit à son instinct et bifurqua à droite. Le trottoir se transformait en piste cyclable longeant le canal.
Il cherchait Sakura des yeux depuis plusieurs minutes lorsqu'un qu'un homme en vélo manqua de le renverser. Il s'arrêta pour reprendre son souffle et pour se rendre à l'évidence: il s'était trompé de chemin et n'avait pas la moindre idée d'où Sakura habitait. En plus depuis qu'une de ses groupies avait eu son numéro de portable il avait du se séparer de l'appareil pour qu'on arrête de le harceler.
Il s'accouda à la rambarde face au canal pour regarder des gros nuages sombres d'accumuler dans le ciel. Et alors que l'orage grondait déjà et qu'une boule s'était formée dans la gorge de Sasuke, il entendit un bruit sourd accompagné des petits couinements. Il se retourna et constata que sur le trottoir d'en face, une jeune fille avait fait trébucher un passant à cause de la valise qu'elle traînait derrière elle.
Elle se rependait en excuse et ne cessait de s'incliner face à l'homme en colère. Elle avait...des cheveux rose pâle. Le cœur de Sasuke fit un bond tant il avait du mal à croire que pour une fois, il avait de la chance. Il traversa la route rapidement et arriva derrière Sakura si bien qu'elle ne se rendit compte de sa présence que lorsqu'il ouvrit la bouche.

-Désolé monsieur, elle regrette. Vous savez, elle a des problèmes psychomoteurs ce qui fait qu'elle a du mal à marcher correctement, alors en tirant une valise pensez vous....

Sasuke avait posé une main sur l'épaule de Sakura et secouait la tête de gauche à droite comme pour dire qu'elle était un cas désespéré.

-Hm oui je comprends. Et bien surveillez là un peu mieux jeune homme.
-Bien sûr, répondit le brun en s'inclinant légèrement.

L'homme disparut au coin de la rue, laissant Sasuke seul avec une Sakura scandalisée.

-Des « problèmes psychomoteurs » ! Comment oses-tu?! Et c'est même pas vrai que j'arrive pas à marcher correctement d'abord!
-Hm il m'a cru très facilement pourtant.

Sakura pinça les lèvres en lançant son regard le plus meurtrier. Sasuke fit glisser sa main de l'épaule de la jeune fille jusqu'à son front pour lui donner une pichenette et laissa un sourire flotter sur son magnifique visage. Sakura fronça les sourcils en frottant son front douloureux et, alors qu'elle s'apprêtait à dire quelque chose, elle s'interrompit en se rendant compte que Sasuke ne faisait pas son habituel petit sourire arrogant mais un vrai sourire, tranquille et doux.

-Sa...Sasuke? Qu'est-ce que tu fais là?

Pour la première fois, le brun sembla un peu déstabilisé. Il avait perdu son sourire et avait tourné la tête sur le coté.

-Je...

Comment pouvait-il dire ça? Après tout ce qu'il lui avait fait? Tout ce qu'il lui avait dit? Et puis il se sentait tellement ridicule.
Sakura vit les lèvres de Sasuke bouger mais au même moment, un bruit de tonnerre assourdissant l'empêcha d'entendre le garçon.

-Je ne pensais pas ce que j'ai dit l'autre jour.
-Quoi? Sasuke j'entends rien. On va être trempés si on reste là!
-Je m'en fiche. Sakura écoute...je suis désolé, je...

Mais le tonnerre continuait à gronder si bien que Sakura n'avait même pas remarqué que pour la première fois, Sasuke l'avait appelé par son prénom et venait de s'excuser. Le brun leva les yeux au ciel comprenant que visiblement Sakura ne comprenait rien.
Et comme on dit, les actes valent mieux que les paroles.
Il plaça ses deux mains contre la mâchoire de Sakura et posa doucement ses lèvres contre les siennes alors qu'au même moment, la pluie commençait à s'abattre sur eux.
Le baiser dura une dizaine de seconde mais Sakura ne bougea pas et se contenta de fermer les yeux. D'un coté elle avait été totalement choquée par ce geste et de l'autre coté, le baiser était si bon qu'elle était victime de la « jambe de poulpe » et son corps refusait de lui répondre puisque son cerveau était apparemment partis en vacances en Gogolie.
Bon sang! Elle était en train d'embrasser Sasuke Uchiwa! L'homme qu'elle avait tant de fois détesté, si arrogant, si prétentieux, si fier, si imbus de lui-même, si égoïste.
Mais elle eut a peine le temps d'assimiler cette idée que Sasuke s'écarta d'elle, gardant son visage entre ses mains. Le pluie tombait drue si bien qu'ils étaient déjà trempés. Mais ils s'en fichaient éperdument.
Cependant, Sakura sembla soudainement triste et...déçue. Comment était-ce possible après avoir embrassé un Uchiwa?!

-Qu'est-ce qu'il y a?
-Ça n'a pas marché...
-Quoi?
-Tu ne t'ais pas transformé en prince charmant...
-Attends...tu me traites de grenouille là?

Sakura éclata de rire en voyant la mine incrédule de Sasuke.

-Hm...dans ce cas ça veux dire aussi que tu n'es pas une vraie princesse, reprit le garçon en levant un sourcil.
-Ou alors c'est le baiser qui n'allait pas.
-Qu'est-ce qu'il n'allait pas dans le baiser? Demanda Sasuke piqué au vif.
-Il n'a pas duré assez longtemps, répondit Sakura en souriant.

Sasuke se pencha à nouveau vers elle pour sceller leurs lèvres dans un tendre baiser au beau milieu d'une rue déserte sous la pluie d'un orage d'été.
Cependant alors qu'ils reprenaient leur souffle -et leur esprit- Sakura remarqua le sac de Sasuke à ses pieds et son cœur se serra immédiatement.

-Tu...tu vas quand même partir dans la marine?

Sasuke parut surpris par la question, il hocha vaguement la tête avant de se rapprocher pour poursuivre leur séance de bécots mais Sakura le repoussa.

-Mais...c'est...tu t'en fous enfaîte.
-De quoi?
-De nous! Je...je pensais que...enfin on aurait pu...je croyais...

La tête de Sakura tournait, elle avait le souffle court et un horrible sentiment s'emparait d'elle. Sasuke fronça les sourcils en signe d'incompréhension mais peu à peu il saisi ce qu'elle voulait dire.

-Je ne peux pas...sortir avec quelqu'un...Tu sais pourquoi...Itachi...il court toujours.

Sakura mit une main devant sa bouche alors que ses yeux se remplissaient de larmes.

-Je ne peux pas mais si tu savais à quel point je le veux. Je suis désolé Sakura...

Il semblait vraiment sincère et triste. Il ramassa son sac par terre et le mis sur son épaule avant de regarder une dernière fois Sakura et de commencer à marcher loin d'elle. Loin d'elle...
Sasuke serra les dents et continua à marcher sous cette pluie battante alors que son cœur lui hurlait de faire demi-tour.
Et soudain il sentit une pression contre son dos, il se retourna et vit la frêle silhouette de Sakura s'agripper à son bras.
Elle se mit sur la pointe des pieds et l'embrassa avec tout l'amour dont elle était capable. Ce fut bref mais ils furent tous les deux parcourus d'agréables frissons.

-C'est un baiser d'adieu? Demanda le garçon avec résignation.
-Un baiser d'au revoir. Sasuke, reviens vite d'accord? Dit-elle en prenant la main du brun.
-Promis.


Alors que l'orage s'éloignait et qu'un arc en ciel remplissait le ciel de milles couleurs flamboyantes, un jeune homme marchait seul, les mains dans les poches. Il sortit sa main droite et l'ouvrit pour regarder le trésor qui y était caché. Un bracelet argenté auxquels étaient accrochés plusieurs pendentifs.

« Comme ça même si tu m'oublies, il faudra que tu reviennes pour me rendre mon bracelet.
-Parce que tu crois qu'une fille comme toi ça s'oublie si facilement?
-On sait jamais...
-Je t'ai fais une promesse Princesse. »
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales