Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : création de personnage au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 20/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (2 PLACES)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Des ados en pleine cambrousse
[Histoire Terminée]
Auteur: Yokai-chan Vue: 52285
[Publiée le: 2009-09-20]    [Mise à Jour: 2010-03-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic/Amitié Commentaires : 46
Description:
Nos jeunes adolescents sont en route pour un séjour champêtre avec au programme: sport, défis bizarres et prises de tête en tout genre. Quand l'air de la campagne libère les mœurs et délie les langues ça donne une fiction déconseillée à ceux qui dépassent la moule niveau Q.I.


~ Extrait du chapitre 6 ~

- Rends moi ce truc... tout de suite !
Au loin on entendit Naruto et Lee crier quelque chose à Sasuke pour qu'il les rejoigne. Celui-ci se leva mais fut retenu par la jeune femme de plus en plus furax.
- Rend le moi, ordonna Sakura en plantant son regard glacial dans les prunelles de Sasuke qui semblait beaucoup s'amuser.
- Considère ça comme.. .le prix à payer pour m'avoir fait chier pendant une plombe, dit-il en s'éloignant de la jeune fille qui avait pris une délicate teinte carmin, signe d'une explosion imminente...
Et l'explosion retendit lorsqu'elle vit Sasuke exhibant son trophée tout en se bidonnant avec ses potes.
- VA DONC TE NOYER DANS TON POT DE GEL, CONNARD ! cria Sakura dont les nerfs venaient de lâcher.
Malgré le nombre de décibels émis par la jeune femme, Sasuke l'ignora comme il savait si bien le faire.
- Cette fois c'est décidé, plus jamais je ne parlerai à ce sale con, jura Sakura tout en sachant qu'elle ne respectera pas cette promesse ; elle devait lui parler encore une fois, ne serait-ce que pour récupérer son bracelet.
Ça c'était la raison officielle mais au fond d'elle et sans qu'elle ne sache pourquoi, Sakura voulait découvrir ce que cachait ce masque de froideur. Peut-être à cause du mystère qu'il représentait ? Peut-être à cause de la lueur de tristesse qu'elle avait aperçu dans ses yeux ? Et puis après tout, ne dit-on pas que les plus beaux trésors sont les mieux gardés ? Et celui-ci devait être vraiment précieux vu l'armada qui le protégeait...
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas, malheureusement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Les paris à la con ou l'art de se foutre dans la merde

[3372 mots]
Publié le: 2010-01-04Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello la folle jeunesse! (damned voilà que je parle comme Gaï -_- )

Tout d'abord, merci à tous les courageux qui mettent des commentaires, ils me font tous super plaisir :D

Et puis, voici le chapitre 15 qui commencent au même moment que le chapitre précédent. C'est un "Pendant ce temps là" si vous voulez ^^

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture =)

Temari et Kankuro venaient tout juste de sortir du réfectoire, suivis des trois professeurs qui commençaient aussi à s'inquiéter de l'absence de Gaara. Sasuke lui s'en foutait. Il était installé sur une des chaises inconfortables du réfectoire et essayait d'ignorer les babillages de Naruto à sa droite.

-Naruto, tu vas la fermer oui?

Le blondinet allait protester mais lorsqu'il vit Hinata se lever, mettre son imperméable et sortir, il s'interrompit et resta pour la première fois de sa vie, muet. Il suivit du regard la silhouette de la brune se faufiler maladroitement entre les tables et garda son regard fixé sur la porte qu'elle venait de franchir.
Naruto avait agit plutôt bizarrement mais Sasuke ne posa pas de questions. Il s'en foutait. D'ailleurs il pensait à autre chose et ça ne concernait absolument pas les agissements de son meilleur ami. A vrai dire, il était comme la plupart des adolescents présents et avait été étonné de l'attitude de Kiba. Cet abruti avait toujours était impulsif et agissait sans réfléchir mais Sasuke pensait qu'il craquait plutôt pour Miss Décolorée plutôt que pour Sakura. Et puis...cette idiote avait aussi répondu au baiser, alors quoi? Elle aimait les bruns baraqués sans une once de cervelle ou alors n'était-elle pas assez maligne pour se rendre compte qu'ils n'avaient rien à faire ensemble?
Sans trop s'en rendre compte, Sasuke avait commencé à fixer Sakura qui semblait avoir vu son regard. Évidemment elle rougissait et semblait mal à l'aise avec le bras de Kiba autour de ses épaules. D'ailleurs lui non plus ne semblait pas très détendu. Il s'agitait sur sa chaise et lançait de temps en temps des coups d'œil à Ino un peu plus loin. Si Sasuke n'était pas Sasuke, il aurait éclaté de rire devant le ridicule de la situation. Sakura et Kiba? On aura tout vu...

-Psst Naruto, chuchota-t-il en se tournant légèrement vers son voisin. Miss Bonbon et Inuzuka, ça tient combien de temps à ton avis?

Un sourire apparut sur les lèvres de Naruto qui semblait, lui aussi, trouver le nouveau couple, plutôt comique.

-Hmm ch'ais pas trop. Tu sais Sakura a tendance à garder ses copains un bon bout de temps...
-Pff tu parles! Je te parie que ça tiendra pas deux jours.
-Pari tenu !
-Comme tu voudras mais si je gagne...tu devras obéir à tout ce que je te demanderai pendant toute une journée.
-Si tu veux mais quand j'aurai gagné tu devras porter le justaucorps de Gaï pendant 24 longues heures...

Sasuke regarda Naruto sévèrement mais celui-ci resta imperturbable.

-Ok. Mais je ne perdrai pas.

Sur ces mots, Sasuke se leva et alla s'asseoir à coté de Kiba sur la chaise que Sakura venait de déserter pour aller aux toilettes.

-Alors...comme ça on a un faible pour les nanas aux tifs transgéniques?

Kiba grimaça et évita soigneusement le regard inquisiteur de Sasuke.

-Euh...ouais...on peut dire ça comme ça...
-Nan mais sans blague, tu la largues quand?

Kiba semblait de plus en plus gêné mais n'osait pas l'envoyer balader trop directement.
-Pourquoi je la jetterais? Ah moins bien sûr que ça te dérange que je sorte avec elle?

Sasuke tiqua avant de laisser un sourire moqueur s'épanouir sur son visage pâle.

-Pourquoi ça me gênerait? Au contraire maintenant c'est dans tes pattes qu'elle se collera. Je te souhaite bien du plaisir vieux! Railla-t-il avant de se lever et de s'éclipser avant que Sakura ne revienne et ne commence à être pénible.

Sasuke revint s'asseoir aux cotés de Naruto qui le regardais en secouant la tête.

-Le pauvre...ça s'appelle de l'intimidation et c'est pas très réglementaire.
-Le pari n'excluait pas la possibilité d'influencer les gens.
-Prépare ton justaucorps alors...lança Naruto en se levant.

Il se dirigea lui aussi vers Sakura et Kiba qui riaient tranquillement. Il saisit une chaise et la posa à l'envers devant eux avant de s'asseoir dessus et de poser ses bras sur le dossier.

-Hey, ça va vous deux? Vous roucoulez bien?
-Naruto nous prendrais-tu pour des pigeons?

Il éclata de rire avant de regarder Sakura et Kiba tour à tour.

-Nan mais ce que je voulais dire c'est...vous formez un très joli couple, je suis content pour vous. Certains trouveront ça...surprenant ou trop brusque mais je pense que quand on est jeunes il faut en profiter au maximum! Vous êtes pas d'accord?

Avant d'attendre la réponse, Naruto se leva et repartit sans oublier de leur adresser un sourire franc et rayonnant.

-Alors que dis-tu de ça? Demanda le blond en revenant s'asseoir à coté de Sasuke.
-Bof t'as pas fait grand-chose...

Naruto sourit, triomphale et pointa du doigt Sakura et Kiba avant d'éclater de rire. Ils avaient recommencé à s'embrasser et cela sembla agacer Sasuke au plus haut point. Hors de question que sa peau délicate n'effleure le lycra dégoûtant de la combinaison de Gaï...Il fallait absolument qu'il trouve un moyen de les séparer.

Alors que Sasuke réfléchissait à la solution la plus efficace, Asuma déboula dans le réfectoire ruisselant de pluie. Apparemment Hinata avait retrouvé Gaara et il lui fallait des clés. Une fois le professeur repartit Anko et Kurenaï se détendirent immédiatement et lâchèrent un soupir de soulagement aussitôt suivit d'une exclamation de la part de Lee.

-Hé! Il s'est arrêté de pleuvoir!

Suivit alors un concert de raclements de chaises sur le carrelage et peu à peu, les adolescents sortirent de la salle où ils étaient resté cloîtrés trop longtemps.

-

-Tu trouves pas que Naruto était super bizarre tout à l'heure?
-Tu veux dire...encore plus que d'habitude?

Sakura frappa légèrement le bras de Kiba avant de sourire, complice.

-Tu vois très bien ce que je veux dire!
-Ouais je vois mais pour être honnête, c'est plutôt Sasuke qui me stresse...

Kiba s'empêcha de déglutir bruyamment lorsqu'il repensa à leur conversation.

-Sasuke...murmura Sakura en repensant elle aussi au regard qu'il lui avait lancé un peu plus tôt. Elle frissonna.
-Mais on s'en fout d'eux de toute manière pas vrai? Lâcha soudainement Kiba en essayant de détendre l'atmosphère.

En guise de réponse Sakura lui sourit sans vraiment y croire et le laissa emprisonner son menton entre son pouce et son index et poser rapidement ses lèvres sur les siennes. Immédiatement une chaleur réconfortante l'envahie mais une image s'incrusta dans son esprit. Celle de son père embrassant son -vaste- front pour lui souhaiter bonne nuit. Étais-ce vraiment normal de penser à son père lorsque votre petit ami vous embrassait? Certainement pas.
Sur le coup Sakura failli éclater de rire mais reprit son sérieux in extremis. Kiba s'écarta, libéra son menton et tourna son regard vers la grosse boule de feu dans le ciel -ouais le soleil quoi...Sakura quant à elle replia ses genoux contre sa poitrine et laissa les questions affluer dans son esprit en même temps qu'une vague de tristesse. Pourquoi avait-elle ce pressentiment? L'impression de faire quelque chose de mal? Pourquoi avoir oublié ses rêves de prince charmant pour se contenter d'un espèce de petit ami de substitution? Et puis Sasuke, ses yeux qui lui revenait sans cesse en mémoire et qui semblaient crier « Idiote! » à tous bouts de champs.

-Idiote.

Sakura sursauta en sortant de sa rêverie.

-Sasuke?
-Lui-même, soupira-t-il en s'essayant nonchalamment aux cotés de la jeune fille sur un des gradins devant le terrain de football.

Bizarrement, le fait que Kiba soit parti sans la prévenir ne lui fit ni chaud ni froid alors qu'être près de Sasuke lui donnait la fièvre. La fièvre avec tous ses symptômes: un incroyable mal de crâne et une chaleur fulgurante.

-Pourquoi t'es là? Lança-t-elle sans préambules.

Elle fixa le profil du brun qui ne lui avait pas encore adressé un seul regard.

-Aux dernières nouvelles, c'était pour respirer le bon air pur de la campagne et décompresser après les exams en compagnie de mes chers camarades de classe.
-On t'as déjà dis que t'étais super marrant Sasuke? Parce que si c'est le cas on t'as menti.

Il gardait toujours la tête résolument tournée vers le paysage.

-Quelle répartie Princesse! Siffla le brun en mimant l'admiration.
-Au lieu de jouer au plus con tu pourrais me répondre non?

Sasuke garda toujours son regard face à lui ce qui exaspéra Sakura plus que de raison.

-Oh et puis tu sais quoi? T'as réussi, tu me gaves pour de bon!

Elle ne savait pas pourquoi elle lui avait crié dessus, ni pourquoi elle était tellement folle de rage. Elle voulait qu'il lui parle franchement et sans manière, elle en avait assez de ses phrases à double sens et ses mystères. Elle était énervée du gâchis qu'avait fait Kiba en l'embrassant elle plutôt que Ino. Elle voulait arrêter ses changements d'humeur qui l'épuisaient. Elle voulait...elle ne savait même plus. Que tout rentre dans l'ordre une bonne fois pour toute.


Sasuke quant à lui, resta près des gradins, à moitié assis comme s'il hésitait entre rattraper Sakura ou rester là. Peut-être devrait-il la rattraper, au moins pour lui faire regretter de lui avoir parlé de façon aussi insolente? Ou alors pour lui dire la véritable raison de sa venue: qu'il essayait de la convaincre de rompre avec Kiba? Et puis la colère soudaine de Sakura l'avait laissé perplexe, son regard n'était pas comme d'habitude, quelque chose n'allait pas. Prenant une décision, Sasuke se mit sur ses deux pieds avec l'intention de faire parler la jeune fille mais il s'immobilisa. Elle était déjà trop loin et un Uchiwa ne court pas après les filles. Et de toute façon, Kiba s'approchait déjà de la jeune femme...Il allait la prendre dans ses bras, caresser ses longs cheveux roses au parfum de vanille et elle lui offrirait son charmant sourire avant de l'embrasser et tout irait bien dans le meilleur des mondes. Et cela mit Sasuke de mauvaise humeur.

-

La nuit passa. La lune, bientôt pleine, éclaira les sommets des majestueuses montagnes. La brise fraîche balaya les nuages de pluie. Demain sera une belle journée.
Shikamaru soupira. Un bruit se fit entendre dans la chambre derrière lui. Kiba ne cessait de se retourner dans son sommeil. Et voilà encore un adolescent tourmenté. Shikamaru reposa son regard vers l'extérieur et resta accoudé à l'encadrement de la fenêtre encore quelques minutes. Il n'arrivait pas à dormir. Lui aussi faisait partis des adolescents tourmentés et le plus gros de ses tracas était une blonde survoltée à la coiffure improbable. Voilà pourquoi les filles étaient tellement pénibles; elles vous entraînaient dans des sorties bizarres - regarder le soleil se lever par exemple- et faisaient ensuite comme si vous n'existiez pas. Galère.

-

Sasuke enchaînait cigarette sur cigarette pour se détendre les nerfs. En effet il était 18h et Sakura et Kiba étaient résolument scotchés l'un à l'autre. Si Naruto avait le malheur de le trouver, il était sûr qu'il viendrait annoncer sa victoire et forcerai Sasuke à respecter sa parole coûte que coûte. Ce dernier vit enfin la chance lui sourire lorsqu'il vit Ino venir s'asseoir à coté de Sakura et Kiba près du lac. Sasuke écrasa sa cigarette dans l'herbe et s'approcha d'un pas déterminé de ce trio à quelques mètres.
Au fur et à mesure qu'il marchait, il voyait une idée toute simple s'infiltrer dans son esprit torturé. Il agirait rapidement, sans un mot, efficace et puis c'est tout. Il y avait certes un risque que son plan rate et lui attire d'avantage de problèmes mais il devait prendre le risque, c'était ça ou les fringues de Gai...Non, il n'avait d'autre choix que de miser sur la jalousie de Kiba.
Il ne lui restait qu'une dizaine de mètres mais il dut accélérer le pas car il venait d'apercevoir que Naruto se dirigeait vers lui un grand sourire aux lèvres. Un sourire...victorieux...
Maintenant il était trop tard pour reculer. Il ne vit que le regard étonné de Sakura avant d'agripper le bras de la jeune femme et de poser ses lèvres sur les siennes. Les yeux fermés, il ne put voir la réaction des deux autres mais il eut bien l'occasion de sentir la douleur qui s'en suivit.

Sasuke s'était planté devant Sakura, Kiba et Ino et, sans un mot, il avait embrassé cette dernière à pleine bouche. Et la puissance du coup de poing que lui avait envoyé Kiba l'envoya par terre...Kiba respirait bruyamment tout en gardant son poing toujours serré. Ino regardait tour à tour Kiba et Sasuke l'air complètement déboussolée tandis que Sakura continuait à fixer l'endroit où Sasuke et sa meilleure amie s'embrassaient quelques secondes plus tôt. C'est Ino qui réagit la première, elle regarda Kiba et comprit enfin. Elle lui sourit pour lui faire comprendre que elle aussi, elle était toujours amoureuse de lui. D'adorables fossettes apparurent sur les joues du brun lorsqu'il s'en rendit compte et qu'il lui répondit avec son plus beau sourire.
Kiba tourna les yeux vers Sakura qui avait également comprit ce qu'il venait de se passer et qui hocha les épaules avec désinvolture.

-C'est bon mais je dirais que c'est moi qui t'ai largué.

Kiba rit avant de tourner son regard vers Sasuke toujours par terre.

-Tes méthodes sont brusques vieux mais...merci. Et puis euh...désolé pour le coup, met des glaçons dessus...

Sasuke lui répondit d'un geste de la tête et laissa Kiba et Ino s'éloigner, ils avaient beaucoup de choses à rattraper...Il vit également Naruto qui s'était arrêté net à quelques mètres de là, il semblait surpris mais après quelques secondes il secoua la tête pour signifier sans doute quelque chose comme: « Tu l'as échappé belle cette fois-ci.». Le brun lui répondit d'un sourire mesquin puis, lorsque Naruto disparut de son champ de vision, il porta son regard vers Sakura debout face à lui.

-Alors toi, t'es vraiment...
-Génial?
-Tordu.

Sasuke encaissa et répliqua.

-Toi aussi tu l'es dans ton genre. T'es tellement désespérée que t'es prête à sortir avec n'importe qui.
-A parce que toutes ces filles pendues à ton bras en boîte, c'est pas « n'importe qui » peut-être ?
-C'est pas pareil...moi je sors pas avec, c'est juste pour un soir...

Sakura lui lança son regard le plus méprisant avant de répondre.

-Ça c'est encore plus triste tu vois...autant les chercher sur le trottoir alors.
-Ouch, un point pour toi Princesse. On a la dent dure aujourd'hui? J'ai fait quelque chose de mal peut-être? Ajouta-t-il en lançant un regard timoré.
-Tu veux dire à part briser mon couple et provoquer la colère d'un de tes potes?
-Je ne faisais que réparer vos conneries.
-C'est bizarre je te vois mal en Cupidon...
-Bon ok c'était pour un pari...mais n'empêche c'était contre-nature...Kiba et toi...

Sakura laissa son regard dévier vers le soleil qui disparaissait lentement derrière les montagnes.
Elle finit par reporter son regard sur Sasuke et lui concéder ce point avec un petit sourire. Le brun le lui rendit et tendit sa main pour qu'elle l'aide à se relever. La jeune femme la lui prit et tira mais Sasuke ne bougea pas d'un centimètre. Son sourire s'élargit tandis qu'il la tirait vers lui sans difficulté. Sakura, surprise par ce geste, s'écroula par terre sans avoir put se retenir. Elle était à genoux au dessus de Sasuke et avait posé ses mains sur son torse. Voyant leur proximité, elle s'éloigna rapidement et s'assit correctement face à lui.

-'Spèce de con! Pour une fois qu'on s'engueulait pas, grogna-t-elle d'un ton blasé.
-Justement. Notre petit jeu n'est pas tout à fait fini Princesse.
-Et d'ailleurs quand est-ce que tu compte arrêter de jouer à ça? Quand tu m'auras définitivement fait péter une pile?
-Hum...ça dépend. Il a failli se terminer aujourd'hui.
-Ah bon?
-Ben ouais...si c'était vraiment sérieux avec Inuzuka, ça aurait était moins marrant...Et...je n'aurai plus l'occasion de voir ses délicieuses rougeurs sur tes joues quand je fais...ça...

Tout en murmurant cette dernière phrase, il s'était approché de Sakura et avait laissé sa main caresser doucement sa joue qui avait effectivement prit une teinte rosée.

-Dis plutôt que t'aurais eu la trouille qu'il te casse la gueule s'il te voyait faire ça...répliqua Sakura qui tentait de s'immuniser contre le charme Uchiwesque.

Sasuke reprit sa place d'origine en laissant un rire lui échapper.

-Tu t'endurcis Princesse, bravo.
-Ouais mais méfie toi...tu risques bien d'être pris à ton propre piège...

Sasuke parut légèrement surprit en entendant cette réplique provocatrice de la part de Sakura mais encore davantage en la voyant s'approcher de lui. Elle se redressa et plaça un genou de chaque coté du brun avant de le faire basculer dans l'herbe. Elle glissa les doigts de sa main gauche sous l'encolure de son t-shirt avant de placer sa seconde main sur sa nuque.

-Tu joues avec le feu là, souffla Sasuke lorsqu'il sentit le souffle de Sakura lui effleurer l'oreille.

Cependant, malgré son apparente indifférence, Sasuke restait humain et, s'il ne voulait pas perdre la face, il devait faire cesser cette comédie. C'est pourquoi il agrippa fermement les épaules de Sakura et se redressa en la repoussant légèrement. Cependant, ils restaient toujours très proche l'un de l'autre et c'est pourquoi ils sentirent un important malaise les envahir lorsqu'une voix grave leur lança un « ahem » impatient. Sasuke et Sakura tournèrent la tête brusquement et aperçurent le bien nommé Gai-sensei fermement campé sur ses pieds. En une seconde à peine, les deux adolescents étaient sur leurs jambes et à une distance respectable l'un de l'autre.

-Je euh...Sensei ce n'est pas...balbutia Sakura qui chercha de l'aide du coté du brun taciturne qui resta obstinément muet. On...j'étais en train de m'entraîner à faire les massages cardiaques! J'essaye de devenir secouriste vous savez...

L'explication était plus que bancale mais cela sembla suffire à Gai dont le visage s'illumina.

-Mais c'est une excellente idée!
-Comment ça? Demanda la jeune femme les yeux ronds.
-C'est important que tout le monde connaissent les gestes de survies essentiels, je vais tout de suite organiser ça! Merci les enfants et continuez à vous entraînez à sauver des vies!

Le professeur exubérant planta les deux élèves abasourdies et de dirigea vers le réfectoire d'un pas guilleret.

-Sans dèc' il t'as vraiment cru?
-Faut croire...Mais il était vraiment sérieux là? On va vraiment avoir un cours de secourisme?
-Ouais et c'est grâce à toi Princesse, bien joué...
-Oh ça va, la ferme...

-

Au loin on entendit Tenten appeler Sakura et celle-ci quitta Sasuke avec un dernier coup d'œil par-dessus l'épaule. Son pas était léger tout comme son cœur. Elle s'était faite comme qui dirait, larguée par un mec qui s'était aussitôt mit avec sa meilleure amie mais elle ne se sentait absolument pas triste, au contraire elle était heureuse pour lui et Ino. Ce sentiment d'allégresse dura toute la soirée et, pour la première fois depuis des jours, elle passa une nuit paisible.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales