Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Des ados en pleine cambrousse
[Histoire Terminée]
Auteur: Yokai-chan Vue: 52224
[Publiée le: 2009-09-20]    [Mise à Jour: 2010-03-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic/Amitié Commentaires : 46
Description:
Nos jeunes adolescents sont en route pour un séjour champêtre avec au programme: sport, défis bizarres et prises de tête en tout genre. Quand l'air de la campagne libère les mœurs et délie les langues ça donne une fiction déconseillée à ceux qui dépassent la moule niveau Q.I.


~ Extrait du chapitre 6 ~

- Rends moi ce truc... tout de suite !
Au loin on entendit Naruto et Lee crier quelque chose à Sasuke pour qu'il les rejoigne. Celui-ci se leva mais fut retenu par la jeune femme de plus en plus furax.
- Rend le moi, ordonna Sakura en plantant son regard glacial dans les prunelles de Sasuke qui semblait beaucoup s'amuser.
- Considère ça comme.. .le prix à payer pour m'avoir fait chier pendant une plombe, dit-il en s'éloignant de la jeune fille qui avait pris une délicate teinte carmin, signe d'une explosion imminente...
Et l'explosion retendit lorsqu'elle vit Sasuke exhibant son trophée tout en se bidonnant avec ses potes.
- VA DONC TE NOYER DANS TON POT DE GEL, CONNARD ! cria Sakura dont les nerfs venaient de lâcher.
Malgré le nombre de décibels émis par la jeune femme, Sasuke l'ignora comme il savait si bien le faire.
- Cette fois c'est décidé, plus jamais je ne parlerai à ce sale con, jura Sakura tout en sachant qu'elle ne respectera pas cette promesse ; elle devait lui parler encore une fois, ne serait-ce que pour récupérer son bracelet.
Ça c'était la raison officielle mais au fond d'elle et sans qu'elle ne sache pourquoi, Sakura voulait découvrir ce que cachait ce masque de froideur. Peut-être à cause du mystère qu'il représentait ? Peut-être à cause de la lueur de tristesse qu'elle avait aperçu dans ses yeux ? Et puis après tout, ne dit-on pas que les plus beaux trésors sont les mieux gardés ? Et celui-ci devait être vraiment précieux vu l'armada qui le protégeait...
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas, malheureusement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Descente en rappel à hauts risques

[3355 mots]
Publié le: 2009-12-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Vous voulez du Sasuke très méchant? Des disputes? De la romance?
Alors lisez ce chapitre sans plus attendre! =)
Et Joyeuses Fêtes chers lecteurs! (ne forcez pas trop sur la dinde et la buche hein?)
“ Ziiip ”
Ce bruit venait de briser le silence apaisant de la nuit. Bruit bien caractéristique de quelqu'un qui ouvre une fermeture éclair. Il s'agissait ici de l'ouverture de la tente que partageait Kiba avec Sasuke. Ils avaient dû changer de compagnon de campement parce que Naruto s'était mis à faire sa tête de mule et boudait Sasuke qui lui avait fait une remarque sur le fait qu'il était arrivé bien après lui et Shino. Naruto avait donc contraint Shikamaru à partager sa tente au détriment de Kiba qui se retrouvait donc en compagnie du très agréable et loquasse Sasuke...
Aux questions de celui-ci, Kiba avait inventé une envie pressante avant de s'éclipser le plus rapidement possible. Il marcha le plus discrètement possible vers la tente qui se situait à quelques mètres et ouvrit doucement la fermeture.

-Ino, t'es réveillée?

Pour toute réponse il vit la silhouette allongée à l'intérieur se relever.

-T'en as mis du temps.
-Je voulais m'assurer que tous les profs seraient endormis j'ai pas tellement envie de me faire capter.
-C'est bon, dépêche-toi d'entrer.
-Hmmm mais bordel qu'est-ce que vous foutez, grommela Sakura qui venait de se faire réveiller. Hein, Kiba?! S'écria la jeune femme après une seconde de réflexion.
-Chuut Sakura. Kiba est venu pour euh...un cours de méditation. C'est euh pour son défi, répondit Ino.

C'était à moitié vrai mais Ino avait déjà suffisamment de mal à mentir à sa meilleure amie.

-Euh ouais voilà, confirma Kiba qui avait eu peur, l'espace d'une seconde, qu'Ino révèle sa phobie à Sakura.
-...un cours de méditation? Demande Sakura plus que sceptique.

Ino et Kiba hochèrent la tête vivement avec des sourires gênés. Ils n'étaient pas très convaincants mais Sakura décida de ne pas insister.

-Bon faites ce que vous voulez tant que vous me laisser dormir...

La blonde et le brun échangèrent un regard inquiet.

-Euh, enfaîte...
-Quoi?! Vous allez me vire de ma propre tente?! Hors de question.

-

“ Je les déteste... ” pensa Sakura alors qu'elle marchait dans la fraîcheur de la nuit. Ses faux amis avaient bel et bien réussi à la virer de sa tente pour faire elle ne savait quelle activité sûrement interdite.
En plus Kiba lui avait dit qu'elle pouvait aller dans sa tente et que l'occupant était déjà endormi de toute façon. Sakura hésitait encore entre aller réveiller Tenten et Hinata pour dormir à trois dans une tente deux places ou alors partager celle d'un garçon encore inconnu car Kiba n'avait pas précisé son identité. Elle se trouvait devant la tente de Kiba lorsqu'elle décida de faire demi-tour et d'aller chez Tenten mais le hasard en avait décidé autrement. Avec horreur elle entendit distinctement la fermeture de la tente de Kakashi s'ouvrir et sans réfléchir et entra dans celle de Kiba avant de refermer l'ouverture derrière elle. Elle espéra de tout son cœur que Kakashi n'irait pas vérifier si tout le monde était dans la bonne tente et surtout que l'occupant de celle-ci ne s'était pas réveillé.
Le garçon était dans son sac de couchage, de dos ce qui fait qu'elle ne connaissait toujours pas son identité. La jeune femme s'allongea et essaya de trouver le sommeil mais savoir qui était la personne à coté d'elle l'intriguait plus que tout. Finalement elle se redressa et se rapprocha du jeune homme. Alors qu'elle allait apercevoir son visage, celui-ci se coucha soudainement sur le dos les yeux grands ouverts.

-Je pourrais porter plainte pour harcèlement tu sais ça Princesse?

Il faisait suffisamment sombre pour masquer les rougeurs sur les joues de Sakura mais pas assez pour camoufler le petit sourire moqueur qui s'était épanouie sur le visage de Sasuke.

-Je...c'est pas du tout ce que tu crois, se justifia précipitamment Sakura en s'écartant.
-Vraiment? Et qu'est-ce que je crois?

En prononçant cette dernière phrase, il s'était lui aussi redressé et, en s'appuyant sur son avant-bras, il regardait Sakura dans les yeux, leurs visages à quelques petits centimètres l'un de l'autre. La jeune femme, comme à chaque fois, fut troublée par cette proximité et se dépêcha de s'écarter en croisant les bras sur sa poitrine.

-C'est...c'est Kiba il m'a viré de ma tente pour faire je sais pas quoi avec Ino...
-Ino? Hum il a pas de mauvais goûts...

Sakura tourna les yeux vers lui, à la fois surprise et...étrangement, mécontente.

-Ne parle pas de ma meilleure amie comme s'il elle était un morceau de viande!
-Jalouse?

L'adolescente se contenta de lancer un regard plein de mépris avant de s'allonger en lui tournant le dos.
Cependant, quelques minutes plus tard elle sentit Sasuke se rapprocher d'elle. Il avait posé sa main sur sa joue et doucement il tourna son visage pour qu'elle le regarde. Il était penché au-dessus d'elle et la regardait avec un air étrangement grave et sérieux. Ses cheveux ébène encadraient son visage et la lueur diffuse de la lune rendait son visage encore plus pâle et encore plus séduisant. Ses yeux d'un noir d'encre étaient braqués sur elle, faisant battre le cœur de la jeune femme à une vitesse folle. Il avait gardé sa main contre sa joue et caressait doucement les rougeurs apparues sur ses pommettes.

-Désolé

A ces mots, simplement murmurés, Sakura failli perdre pied. Sasuke, plus attirant que jamais, venait de s'excuser?

-Sasuke...souffla la jeune femme le cœur gonflée d'une sensation nouvelle.

Le jeune homme lui sourit -étais-ce possible?- tendrement avant d'approcher son visage du sien. Le cœur de Sakura manqua un battement lorsqu'elle sentit son souffle contre ses lèvres, il était si près et elle ne savait pas comment réagir. Le laisser l'embrasser? Le repousser?

-Je t'ai eu.

Le sourire moqueur avait réapparu sur le visage de Sasuke suivit d'ailleurs de son fameux ricanement. Cela suffit à Sakura pour comprendre qu'il n'avait fait que la manipuler, lui faisant croire qu'il était désolé et que...qu'il voulait l'embrasser...
Sakura sentit la colère monter rapidement, presque aussi rapidement que la tristesse qui eu cependant raison de la jeune femme qui ne trouva pas la force de faire payer Sasuke. Elle se tourna sur le coté croisant ses bras contre elle et essayant de refouler vainement ses larmes. Habituée à pleurer en silence pour ne pas inquiéter quiconque, aucun signe de sa tristesse ne parut, ni sanglots, ni tremblements et Sasuke dut sûrement croire qu'elle s'était simplement endormie même si son absence de colère l'avait surpris. Si elle ne réagissait plus à ses provocations, leur petit jeu n'était plus drôle du tout.

-

Le lendemain Kiba se réveilla avec un affreux mal de ventre. Aujourd'hui était le dernier jour de leur randonnée et donc c'est aujourd'hui qu'ils devraient escalader une paroi, crapahuter sur une montagne ou encore faire il ne savait quelle activité suicidaire - pour lui en tout cas. Il essayait de se souvenir ce que lui avait dit Ino la veille, respirer profondément et calmement, fermer les yeux et imaginer un endroit tranquille mais l'angoisse et l'appréhension étaient toujours présentes malgré ses efforts.

-Hé Kiba si tu comptes gerber tu sors de la tente...

Sasuke venait de se réveiller et était en train de s'étirer. Pour tout réponse Kiba grogna et fit glisser la fermeture de leur tente pour respirer un peu d'air frais. Pour éviter que les professeurs ne remarquent le changement de tente, Kiba était revenu dans la sienne après que Ino lui ait donné ses derniers conseils et avait transporté Sakura, profondément endormie, dans celle de la blonde.
En se remémorant ce dernier événement il se souvenu d'un détail qui l'avait tracassé; lorsqu'il avait porté Sakura, il avait remarqué que son visage était mouillé et que des sillons tracés par des larmes étaient encore visibles sur ses joues.

-Sasuke? Tu...tu n'as rien fait à Sakura hier n'est-ce pas?

Le brun vrilla soudainement son regard dans celui de Kiba face à cette accusation sous-entendu.

-Pourquoi tu dis ça? Demanda-t-il agressivement.
-Elle pleurait.

Sasuke resta silencieux pendant une minute avant de tourner son regard de coté en reniflant.

-Pas la peine de t'inquiéter à chaque fois qu'elle se met à chialer sinon tu passerai ton temps à t'angoisser.
-La plupart du temps elle pleure après t'avoir parlé. C'est étrange tu trouves pas?

Sasuke sembla amusé par cette remarque.

-Je m'amuse c'est tout...Et de toute façon, en quoi ça te regarde?
-C'est une amie.
-C'est ça, dit plutôt qu'en apparaissant comme le brave héros, le gentil toutou, tu espères qu'Ino voudra bien te reprendre, ricana Sasuke en plantant son regard dans celui de Kiba qui finit pas baisser les yeux.
-C'est pitoyable, acheva Sasuke en sortant de la tente.

Cette discussion eut au moins l'avantage d'avoir fait oublier sa peur à Kiba l'espace de quelques minutes même si à présent il se sentait lamentable et un peu idiot. Une chose était sûre cependant, c'est que Sasuke Uchiwa se comportait vraiment comme un sale con parfois...

-

Une heure plus tard, les tentes étaient remballées pour la dernière fois et tous les adolescents s'étaient remis en route pour achever les derniers kilomètres qui les séparaient de leurs confortables lits du camp de vacances. Cependant la fatigue de ces deux derniers jours commençait vraiment à faire son effet et c'est à un rythme ralenti que toute la troupe avançait sur le terrain accidenté sous leurs pieds. A midi, tout le monde accueillit avec joie la pause offerte même si elle leur avait parue bien trop courte lorsque les étudiants avaient dû remettre leurs lourds sacs à dos sur leurs épaules. Deux heures plus tard, Gaï, toujours en tête du cortège, d'arrêta en souriant.

-Nous y voilà les jeunes!

Des murmures perplexes s'élevèrent parmi les adolescents qui ne voyaient pas ce qui déclenchait la bonne humeur de Gaï. Soudain, un cri s'éleva et Tenten, qui s'était approchée, pointait du doigt le précipice à quelques mètre de là.

-Ne me dites pas qu'on va descendre par là?!

Le sourire de Gaï s'agrandit en voyant l'expression terrorisée des jeunes qui s'étaient approchés du ravin.

-On avait prévu un peu d'escalade mais certains avaient jugé ça trop dangereux, expliqua Gaï avec une évidente déception dans la voix. A la place on ferra une descente en rappel. Allez un peu d'enthousiasme, ça va être amusant!

Même Lee ne consentit pas à approuver son professeur préféré et observait lui aussi le précipice avec appréhension.
Après quelques minutes pour équiper correctement les adolescents, Kakashi expliqua les mouvements et fit une démonstration. En quelques minutes, il parvint en bas du ravin et afficha un sourire encourageant.
Les élèves descendirent deux par deux plus ou moins rapidement. Naruto s'était porté volontaire pour essayer en premier et avait finalement touché la terre ferme en fanfaronnant jusqu'à ce qu'il aperçoive Gaara qui était arrivé bien avant lui. Les adolescents se succédèrent ainsi pendant de longues minutes et Sakura passa à la suite de Temari et Saï.
Elle commença à descendre doucement avec des gestes pas tout à fait maîtrisés mais parvint à la moitié du parcours sans trop de difficultés. Cependant, suite à un faux mouvement, sa corde se bloqua et elle ne parvint plus à avancer, immobilisée dans le vide à plusieurs mètres de hauteur. Elle leva les yeux et cria à Asuma qu'elle était bloquée et celui-ci lui conseilla de ne pas paniquer et qu'on allait l'aider à descendre. Sakura tâcha de garder son calme en attendant qu'un professeur ne l'aide sauf qu'elle eut la mauvaise surprise de voir que c'est Sasuke qui s'apprêtait à descendre. En trois bonds parfaitement mesurés, il était jute à coté de Sakura et arborait son agaçant sourire en coin.

-Toujours à se mettre dans des situations pas possibles pas vrai Princesse?

Sakura lui lança un regard mauvais ce qui fit rire le brun qui se rapprocha d'elle. Il examina sa corde qui s'était apparemment emmêlée et empêchait la jeune femme de descendre. Sasuke passa un bras autour de la taille de Sakura qui le repoussa fermement.

-Ne me touche pas!
-Du calme. T'as réussi à faire un magnifique nœud dans ta corde alors tu vas t'accrocher à moi et je vais t'aider à descendre.

Sakura mordit la lèvre inférieure, l'idée de devoir s'en remettre à Sasuke ne lui plaisait pas du tout mais alors vraiment pas.

-T'es pas obligé de m'aider hein, je veux bien attendre que quelqu'un d'autre descende.
-Sauf qu'après moi c'est tous des bras cassés qui n'ont jamais fait d'escalade de leur vie alors si tu veux t'écraser par terre c'est ton problème...

Sakura fronça les sourcils mais dût finalement admettre qu'elle n'avait pas d'autre choix.

-Hm ok...

En suivant les instructions de Sasuke, elle s'accrocha à lui et enroula ses bras autour de son cou.

-Maintenant il faut que tu te détaches de la corde.

La gorge de Sakura se fit plus sèche, détacher sa corde voudra dire qu'elle ne sera plus attachée à rien du tout et qu'elle devra faire entièrement confiance à Sasuke. S'il faisait un faux mouvement, ils pourraient tomber de plusieurs mètres et s'écraser sur le sol.
Elle secoua la tête, non elle ne devait pas penser à ça, elle devait lui faire confiance, il savait ce qu'il faisait. D'un geste tremblant, elle détacha le mousqueton qui reliait son harnais à la corde et se dépêcha de remettre son bras autour de Sasuke. Celui-ci entreprit d'achever cette descente et en plusieurs bonds ses pieds touchaient enfin la terre ferme. Cependant Sakura, effrayée, avait fermé hermétiquement les yeux et gardait son visage enfoui contre le dos de Sasuke. Son odeur l'apaisait, elle se sentait en sécurité contre cet homme si sûr de lui et prétentieux.
Pourtant elle devrait le détester, l'éviter, l'ignorer mais...elle n'y arrivait pas. Après tout ce qui lui avait fait subir, ses remarques, ses moqueries elle ne pouvait s'empêcher de désirer sa présence. Elle commençait même à ce demander si elle allait bien mentalement parlant. Peut-être souffrait-elle du syndrome de Stockholm? (1)

-Hé, c'est fini Princesse, tu peux te décoller maintenant.

La voix grave et inhabituellement douce de Sasuke la sorti de sa rêverie. Elle ouvrit les yeux pour remarquer qu'ils étaient arrivés en bas de la paroi. Tout le monde la regardait fixement et elle sentit le rouge lui monter aux joues lorsqu'elle se détacha de Sasuke qui l'observait, visiblement amusée par sa gêne. Elle tourna les talons avec toute la dignité qui lui restait et rejoignit Temari, Tenten et Hinata qui l'attendait un peu plus loin.
Quelques mètres plus haut, c'était la panique complète. Kiba avait attendu que la plupart des élèves soient descendus pour passer à son tour. Il était plus pâle que jamais et faisait les cent pas en essayant d'oublier le précipice qui s'étendait près de lui. Ino consciente de la peur de son amie avait décidé de passer en même temps que lui mais semblait inquiète.

-Écoute, si tu ne veux vraiment pas passer, dit le à Asuma c'est pas grave.

Kiba secoua la tête, il ne pouvait pas se dégonfler maintenant, déjà parce que ça serait afficher clairement sa plus grande peur et ensuite...que penserait Ino? Il ne voulait pas la décevoir, surtout pas maintenant alors qu'ils étaient plus proches que jamais.
Kiba et sa fichue fierté s'avancèrent donc près de la falaise et se mirent en position. En tâchant de se remémorer tous les conseils d'Ino, Kiba commença à descendre très prudemment. Ses mains étaient moites et il tenait la corde aussi fortement qu'il put de peur qu'elle ne lui glisse des mains. Cependant alors qu'il descendait d'un mètre, la roche sous laquelle il venait de poser son pied s'effrita et Kiba paniqua complètement. Il tenait la corde aussi fort qu'il pouvait et fixait la paroi devant lui d'un air terrorisé. Ino remarqua sa panique et s'approcha de lui.

-Kiba, Kiba, ça va aller ne t'inquiète pas. Pose ton pied un peu à droite, tu as une prise.

Mais le jeune homme ne bougeait pas, si ce n'est les tremblements qui parcouraient son corps.

-Kiba, respire tranquillement souviens-toi de ce que je t'ai dit. Regarde-moi Kiba, lève les yeux vers moi.

Le brun ne fit aucun geste et paraissait toujours aussi effrayé .

-Kiba! Regarde-moi!

Ino avait dû hausser le ton pour que l'adolescent réagisse mais ce fut efficace. Lentement il tourna son plongea son regard dans celui de la blonde et s'y noya complètement. Les yeux bleus d'Ino lui faisaient penser à deux grands lacs dont la surface refléterait le soleil, faisant miroiter les rayons sur l'eau limpide. Instantanément il se détendit et sa respiration reprit un rythme normal.

-Kiba, prends appui contre le mur et descends. Lentement.

Il s'exécuta sans lâcher Ino des yeux qui tâchait d'utiliser le même timbre de voix que pendant leurs séances de méditations. Après ce qui semblait être quelques secondes, Kiba eut la surprise de toucher la terre ferme. Lorsqu'il se rendit compte de ce qu'il venait de faire, il lança un immense sourire à Ino qui s'était jeté dans ses bras.

-Tu l'as fait! Kiba tu te rends compte?!
-Grâce à toi Ino. Merci. Je serais peut-être un peu moins trouillard maintenant.
-Tu veux rire? Tu es l'homme le plus courageux que j'ai jamais rencontré! S'exclama la blonde plus sincère que jamais.

A ces mots, Kiba rougit et baissa les yeux très gêné.

-Merci, répéta-t-il dans un murmure.
-C'est moi qui devrais te remercier plutôt.

Kiba releva la tête un peu étonné.

-Grâce à toi, je viens de réaliser mon défi, révéla-t-elle en lançant son sourire le plus radieux.
-Ahem, dites le si on vous dérange...

Ino, toujours dans les bras de Kiba, tourna la tête pour apercevoir l'ensemble des étudiants ainsi que leurs quatre professeurs les regarder avec un petit sourire entendu fixé sur les lèvres. Kiba et Ino s'écartèrent vivement l'un de l'autre en rougissant mais s'était trop tard, les rumeurs et les ragots étaient bel et bien lancés.

-

La fin de la randonnée s'acheva sans incidents notables si ce n'est les rougissements fréquents d'Ino ou de Kiba lorsqu'ils croisaient le regard de l'autre.
A coté d'elle marchait Sakura également troublée par l'événement avec Sasuke et Tenten qui n'avait cessé de penser à Neji...Lorsqu'il la croyait endormie la veille, il avait essayé de l'embrasser, elle en était sûre puisqu'elle avait nettement sentit son souffle chaud à quelques centimètres de ses lèvres. Ce geste, bien qu'interrompu par Gaï, amenait cependant bien des questionnements. Que faire? Lui en parler? Faire comme si rien ne c'était passé? Mais en était-elle seulement capable? Et puis Neji restait pour elle un simple ami, même si elle le trouvait très attirant elle n'avait jamais sérieusement pensé à aller plus loin avec lui. Après tout, Neji n'était pas du genre à s'encombrer d'une petite amie, surtout une petite amie aussi banale qu'elle...


Commentaire de l'auteur (1) Syndrome de Stockholm: comportement paradoxal constaté chez des victimes de prises d'otages notamment, qui développent une forme d'empathie voir d'affection pour leurs geôliers.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales