Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Des ados en pleine cambrousse
[Histoire Terminée]
Auteur: Yokai-chan Vue: 52213
[Publiée le: 2009-09-20]    [Mise à Jour: 2010-03-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic/Amitié Commentaires : 46
Description:
Nos jeunes adolescents sont en route pour un séjour champêtre avec au programme: sport, défis bizarres et prises de tête en tout genre. Quand l'air de la campagne libère les mœurs et délie les langues ça donne une fiction déconseillée à ceux qui dépassent la moule niveau Q.I.


~ Extrait du chapitre 6 ~

- Rends moi ce truc... tout de suite !
Au loin on entendit Naruto et Lee crier quelque chose à Sasuke pour qu'il les rejoigne. Celui-ci se leva mais fut retenu par la jeune femme de plus en plus furax.
- Rend le moi, ordonna Sakura en plantant son regard glacial dans les prunelles de Sasuke qui semblait beaucoup s'amuser.
- Considère ça comme.. .le prix à payer pour m'avoir fait chier pendant une plombe, dit-il en s'éloignant de la jeune fille qui avait pris une délicate teinte carmin, signe d'une explosion imminente...
Et l'explosion retendit lorsqu'elle vit Sasuke exhibant son trophée tout en se bidonnant avec ses potes.
- VA DONC TE NOYER DANS TON POT DE GEL, CONNARD ! cria Sakura dont les nerfs venaient de lâcher.
Malgré le nombre de décibels émis par la jeune femme, Sasuke l'ignora comme il savait si bien le faire.
- Cette fois c'est décidé, plus jamais je ne parlerai à ce sale con, jura Sakura tout en sachant qu'elle ne respectera pas cette promesse ; elle devait lui parler encore une fois, ne serait-ce que pour récupérer son bracelet.
Ça c'était la raison officielle mais au fond d'elle et sans qu'elle ne sache pourquoi, Sakura voulait découvrir ce que cachait ce masque de froideur. Peut-être à cause du mystère qu'il représentait ? Peut-être à cause de la lueur de tristesse qu'elle avait aperçu dans ses yeux ? Et puis après tout, ne dit-on pas que les plus beaux trésors sont les mieux gardés ? Et celui-ci devait être vraiment précieux vu l'armada qui le protégeait...
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas, malheureusement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Voilà que le mec avec une couronne à paillette sur la tête se la joue Chevalier Blanc...

[4447 mots]
Publié le: 2009-12-13Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Booon j'avouuue le coup de "vermifuger un abribus" c'est pas de moi mais c'est une des répliques de "La Tour Montparnasse Infernale" J'ai pas pu m'empêcher de le mettre ^^
A le semaine prochaine mes petits pamplemousses ^^
Elle tourna la tête dans sa direction et afficha un sourire gêné.

-Je crois que je devrais m'excuser, j'ai pas été sympa avec toi et cette histoire de défi...

Shikamaru secoua la tête de gauche à droite.

-C'est moi qui dois m'excuser pour les horreurs que je t'ai dites, je ne les pensais pas...

Ils échangèrent un sourire de connivence et se plongèrent dans la contemplation de la grande ourse au-dessus de leur tête.

-Et...désolée pour mes frangins...j'ai appris ce qu'ils t'avaient dit mais ils ne ferrons rien t'inquiète...pas après la raclée que je leur ai collée.
-Euh ouais...Ne le prend pas mal mais je crois que tes frères ont quand même un léger pète au casque...
-C'est surtout qu'ils ont trop regardé Scarface plutôt...dit Temari en souriant comme attendrie par la réaction de ses frères.
-Et...c'est tout ce que tu voulais me dire? Enfin ça aurait put attendre demain matin...
-Non j'ai encore quelque chose à te montrer. Suis-moi.

Shikamaru n'eut même pas le temps de peser le pour et le contre que Temari s'avança dans la forêt d'un pas rapide. Il courut pour la rattraper et sentit que les courbatures de la journée de marche revenaient à la charge.

-Et on va où comme ça?
-Tu verras. Mais bouge-toi sinon on va arriver trop tard.
-Trop tard pour quoi?
-Ne poses pas trop de questions...si tu tiens à la vie, marmonna Temari avec une voix inquiétante
-Toi aussi tu te prends pour Tony Montana?! Famille de malades...rigola Shikamaru en hochant la tête d'un air consterné.

Ils continuèrent leur marche un petit moment en parlant de choses légères, riant des frasques de Naruto ou aux défis de leurs amis.

-Et au faite c'est quoi ton défi?
-Je te l'ai déjà dit, c'est secret...
-Oh allez, s'il te plaît Tem', dis-le moi.

La jeune fille tiqua en entendant son surnom, elle dût faire preuve de toute sa volonté pour ne pas lui révéler son défi surtout que Shikamaru avait utilisé la plus redoutable de ses armes; son fameux sourire crousti-fondant. Heureusement ils étaient presque arrivés et qu'elle pourrait bientôt lui dire en quoi consistait son défi.
Cinq minutes plus tard, ils sortirent de la forêt et arrivèrent au bord d'une petite falaise. Au loin on distinguait la rive opposé du lac du camp de vacances et l'horizon était découpé par les montagnes de la région. Temari s'assit dans l'herbe sans un mot et attendit. Shikamaru, lui, ne comprenait toujours pas pourquoi la blonde l'avait emmené ici, certes l'endroit était joli mais pas de quoi vermifuger un abribus - ou de réveiller un Nara endormi tout du moins. Le brun s'installa près d'elle et attendit, longtemps, longtemps...Même si Shikamaru était du genre patient, le fait de ne pas savoir la raison de leur venue ici finit par le faire craquer.

-Aaah mais qu'est-ce qu'on attend?! Que le soleil se lève?!
-Précisément...
-Quoi? C'est...ça ton défi?
-Ouaip', regarder le soleil se lever...
-Mais...c'est super bidon! S'indigna Shikamaru en fronçant les sourcils.
-C'est vrai, j'ai eu du bol.
-Pff, c'est pas juste, grommela Shikamaru en posant son menton sur ses genoux repliés contre lui.

Temari rit en voyant la réaction de son ami puis s'étira en baillant avant de s'appuyer sur ses mains posées légèrement derrière elle. Shikamaru tourna la tête vers elle et aperçu un détail intriguant. Doucement il avança la main vers le ventre de la jeune fille et caressa du bout des doigts la partie de peau découverte entre son jeans et son t-shirt blanc. Temari frissonna à ce contact mais, sans trop savoir pourquoi, le laissa faire voulant connaître la raison de son geste. Le brun continua son exploration sur la peau chaude et bronzée de son amie et remonta légèrement son t-shirt un peu plus haut jusqu'à découvrir complètement son nombril.

-Hé, tu as un tatouage, dit finalement Shikamaru en observant le dessin tracé sur le bas de son ventre.
-Ouais, c'est une patte de tigre, je l'ai fait à l'anniversaire de Tenten.
-Pourquoi un tigre?

Temari rougit soudainement et détourna le regard.

-C'est...personnel.

Le brun usa encore une fois de son arme déloyale et cette fois Temari craqua.

-C'est...à cause du mec avec qui je sortais à l'époque, Sasori, avoua-t-elle sans remarquer la soudaine crispation du brun à coté d'elle. Il...il...m'appelait...tigresse...,marmonna-t-elle en sentant ses joues devenir de plus en plus rouges.

Shikamaru ne put réprimer un sourire moqueur même si au fond de lui il ne pouvait s'empêcher de trouver que ce surnom lui allait comme un gant.

-Mais bon je regrette un peu maintenant, Sasori m'a largué une semaine après que je me le suis fait faire...Enfin on s'était bien amusés ce soir là, même si on avait un peu trop bu...Tu ne devineras jamais où Hinata à son tatouage, continua Temari d'un ton plus léger.

Shikamaru sentit à son tour le rouge lui monter aux joues en imaginant les différentes possibilités mais avant que la blonde ne lui révèle l'endroit, un rayon de soleil dépassa les montagnes et éblouit les deux adolescents. Le spectacle commençait.
Peu à peu l'étoile lumineuse faisait son apparition, baignant le sommet des montagnes d'une douce lumière qui se propagea dans tous les environs. Les rayons atteignirent la surface du lac qui se mit à scintiller en reflétant les quelques nuages cotonneux qui se promenaient paresseusement dans le ciel. Pour compléter la sensation de bien-être qui avait soudainement envahi les deux spectateurs, une brise se leva rafraîchissant l'air juste assez pour garantir une journée chaude sans être étouffante.
Un large sourire était installé sur le visage de Shikamaru qui ne regrettait absolument pas de son réveil matinal, surtout qu'il pouvait apprécier ce spectacle en bonne compagnie. Il tourna la tête vers Temari qui affichait un visage serein, rayonnant, laissant ses cheveux blonds des blés danser au gré du vent. Soudain elle rompit cet instant de bonheur et se remit sur ses pieds.

-Bon allez, on ferrait mieux de rentrer avant qu'on s'aperçoive de notre absence.
-Hm ok, dit Shikamaru à contrecœur.

Ils reprirent donc le chemin inverse, laissant leur coin de tranquillité derrière eux mais gardant en tête un précieux souvenir.

-Je peux te poser une question? Demanda Shikamaru alors qu'ils allaient atteindre le camping.
-Je t'écoute.
-Pourquoi tu m'as emmené avec toi?
-Il me fallait un témoin, au cas où un prof me demande si j'ai vraiment réussi mon défi.
-Et...pourquoi moi?

Après un petit temps de réflexion Temari lâcha simplement

-Ça, ça fait deux questions Nara.

Avant qu'il n'ait eu le loisir de répliquer, elle avait déjà atteint le campement et se précipitait dans la tente qu'elle partageait avec son frère. Shikamaru dut donc lui aussi rejoindre sa tente, sa question restée sans réponse.


Quelques heures plus tard, Gaï-sensei se fit un plaisir d'entamer une chansonnette pour réveiller les adolescents qui râlaient déjà.

-Allez, on se bouge les jeunes! On a encore beaucoup de kilomètres à faire!
-Achevez-moi, pitié, grogna Kiba en rampant hors sa tente avec la tête de quelqu'un qui aurait passé la nuit à lutter contre des moustiques envahisseurs.
-Allez Inuzuka, on s'étire et on commence à marcher avec tout l'enthousiasme de la jeunesse!
-Pff va faire ton footing et laisse nous pioncer le vieux, marmonna le brun qui n'était décidément pas du matin.

Heureusement pour Kiba, Gaï ne l'entendit pas se contentant de secouer un peu plus loin, Sasuke qui arborait son regard le plus meurtrier.
Après ce réveil mouvementé, les adolescents reprirent leur route après avoir replié - non sans quelques difficultés- les tentes et les sacs de couchage. Une heure plus tard cependant, Gaï ordonna l'arrêt et fit face aux adolescents avec un sourire qui ne présageait rien de bon.

-On a une surprise pour vous. Aujourd'hui au lieu de marcher nous allons...ramer!

Il fit signe à la troupe de le suivre et ils descendirent jusqu'à la rivière en contrebas où les attendaient plusieurs kayaks.

-Ramer...c'est le cas de le dire...grogna Sasuke en devinant déjà que la journée sera longue...
-Allez prenez une pagaye, un gilet de sauvetage et mettez-vous par deux. Les professeurs seront dans des canoës individuels pour transporter les sacs trop encombrants.
Les pairs se firent rapidement et Gaara, se souvenant de son défi, ne put s'empêcher de faire une remarque en voyant sa sœur et Ino se mettre ensemble.
-Alors, c'est l'histoire de deux blondes dans un kayak, l'une d'elles tombe à l'eau...

Sans le laisser finir, le rouquin se prit un coup dans le bras et une claque à l'arrière de la tête de la part des deux blondes en question. Tenten, qui se trouvait à coté, éclata de rire mais se rendit soudainement compte de quelque chose de dérangeant.

-Hé Gaara, t'es avec Lee?
-Ouep.
-Et Kankuro?
-Avec Saï.

Tenten grimaça, c'est vrai qu'il voulait discuter avec lui pour savoir s'il ne pourrait pas les aider à faire leur défi commun: peindre les décors du spectacle. La brune observa les alentours en inspectant les pairs déjà formés. Sakura aidait Hinata à attacher le gilet de sauvetage, Sasuke, qui avait préféré le silence de Shino au débordement d'énergie de Naruto, semblait apprécier ce calme inhabituel, Shikamaru bâillait à coté de Choji, Kiba et Naruto se prenait pour des chevaliers Jedi avec leurs pagayes et enfin Neji...qui croisa son regard au même moment, comprit qu'ils devraient former la dernière pair.

-Avant de partir, je dois vous avertir qu'à un croisement il faudra prendre à droite. Vers la gauche il y a des rapides peu profonds où il est très facile de se blesser si vous tomber. Alors faites attention, prenez à droite, déclara Kakashi en observant tout particulièrement Naruto et Kiba qui ne semblaient pas vraiment avoir écouté, comme à leur habitude.

Peu à peu, les adolescents partirent de la rive, certains hésitant quelque peu face au bon maniement d'une pagaye tandis que d'autres, plus érudits, filaient déjà plus loin. Neji et Tenten faisaient partis de ceux-là, tous les deux très sportifs et habitués à cette activité, n'avaient aucun problème à avancer. Tenten était assise devant Neji qui jeta un regard en arrière pour voir s'ils étaient déjà suffisamment loin des professeurs. Lorsque la distance lui sembla acceptable, il détacha son gilet de sauvetage orange fluo et s'en servit comme cousin pour soulager son dos endolori.

-Hn, Neji joue son rebelle ? Demanda Tenten amusée.
-Aucun risque que je tombe à la flotte, lâcha-t-il en haussant les épaules.

Tenten sembla hésiter un moment avant de l'imiter jugeant que son bronzage n'aimerait pas de vilaines traces dues au gilet. Elle se sentit immédiatement mieux, vêtue uniquement de son short et de son haut de maillot de bain rouge. Cependant sans trop savoir pourquoi, elle se sentit gênée en sentant le regard de Neji se poser sur son dos. Celui-ci laissa un sourire flotter sur son visage en songeant que finalement ce n'était pas si grave si Lee avait préféré aller avec Gaara plutôt qu'avec lui...


La journée passa relativement vite, Neji et Tenten s'étaient arrêtés pour manger leurs sandwichs et avançaient tranquillement sans pour autant laisser les autres les rattraper, pas même un de leurs professeurs.

-Je rêve ou tous les autres sont super lents? Demanda Tenten qui aurait bien voulut trouver quelqu'un de moins taciturne dans les parages.
-C'est nous qui sommes rapides plutôt.
-Peut-être. Et en parlant de rapides, on a toujours pas vu le fameux croisement où il faut prendre à droite si?
-Non...Mais c'est pas ça devant?

Tenten plissa les yeux et distingua enfin l'endroit où la rivière se séparait.

-Ouais c'est ça, donc la droite hein?
-Oui.

Quelques mètres plus tard le croisement s'approchait mais ils n'avaient pas suffisamment bifurqué.

-Tenten, à droite.
-Je sais bien mais...
-Mais?
-Je crois que ma pagaye est coincée dans un truc, j'arrive plus à la sortir de l'eau.

Neji tenta de ramer plus vigoureusement mais le canoë commençait à être attiré par le courant.

-Lâche la rame tant pis.

La brune s'exécuta mais se fut trop tard, leur kayak se faisait entraîner dans les rapides et percutait déjà les rochers. Neji agrippa d'une main le rebord du canoë et voulut saisir Tenten de l'autre mais une nouvelle secousse l'en empêcha. La jeune femme essayait de garder l'équilibre mais se cessait de glisser, la surface de l'embarcation devenue glissante à cause de l'eau. Le canoë heurta violemment un rocher qui fit définitivement perdre l'équilibre à la jeune femme qui tomba dans la rivière. Heureusement l'eau était relativement profonde à cet endroit ce qui lui évita de trop se faire mal lorsque son corps percuta le sol. Cependant elle fut légèrement assommée ce qui l'empêcha de pouvoir remonter à la surface, sa vision se troubla quelque instant avant que la brune ne ferment complètement les yeux...


A peine revenu, sur la terre ferme, Tenten se redressa en crachant toute l'eau qu'elle avait avalé. En toussant, elle essayait de se remémorer ce qu'il venait de se passer. Elle tourna la tête à sa gauche et vit Neji, trempé, se tenant à quatre pattes par terre, essayant de reprendre son souffle. Il avait la tête baissée sur le sol et ses longs cheveux empêchaient Tenten de voir son visage mais elle était sûre qu'il ne serait pas ravi par ce bain forcé.

-Nej...commença-t-elle timidement.
-Tenten, tu vas bien? L'interrompit-il en levant la tête vers elle.
-Euh, j...oui ça va.
-Bien.

Apparemment il n'en voulait pas à la jeune femme, en fait, il semblait juste...avoir mal.

-Neji! Tu es blessé! S'écria Tenten en le voyant s'appuyer seulement sur une seule main.
-Je crois que je me suis foulé le poignet...
-Attends, fait voir.

Neji hésita une seconde puis se retourna pour s'asseoir laissant Tenten inspecter sa main.

-Hum mouais, foulé, diagnostiqua-t-elle en tâtant prudemment le poignet du jeune homme. Il faudrait faire une attelle ou un truc du genre.
-Hum bien sûr, tu vois un hôpital dans le coin?
-Laisse moi faire, je suis une pro.

Neji arqua un sourcil visiblement peu convaincu mais se résigna par se laisser soigner par la brune qui était allée chercher deux morceaux de bois à quelques pas de là. Elle revint près du blessé puis d'un geste, retira les deux élastiques qui maintenaient ses chignons attachés. Neji fut surprit de voir une cascade de cheveux ondulés tomber jusqu'aux hanches de la jeune femme, elle avait des cheveux plus longs que les siens! Sans tenir compte du regard du brun qui la détaillait, la jeune femme s'appliqua à faire tenir les deux morceaux de bois autour du poignet de Neji.

-Hum, ça avait l'air plus facile sur Youtube, grogna-t-elle alors que son attelle improvisée venait à nouveau de se détacher.

Neji roula des yeux, il aurait dût plus se méfier de son charlatan de médecin soit disant “ pro ” .
Après quelques minutes de lutte, Tenten réussi à la fixer correctement et sourit visiblement fière d'elle. Neji la remercia avant se laisser s'installer le silence.
Ils restèrent assis en regardant la rivière couler face à eux. Lorsque leurs deux gilets de sauvetage passèrent, flottant tranquillement à la surface de l'eau, ils ne purent s'empêcher de leur lancer un regard noir en se maudissant intérieurement. Cependant, Neji sembla se rendre compte de quelque chose, il passa sa main sur le haut de son crâne et laissa un sourire s'étaler sur son visage.

-Au moins il y aura eu un avantage au fait qu'on ait failli se noyer...J'ai perdu cette saleté de couronne.
-Euh Neji? Dit Tenten en posant sa main dans le dos de celui-ci et en retirant un diadème plein de strass en parfait état des cheveux du brun.

Ce dernier fixa avec horreur cette monstruosité de jouet pour bébé avant de la reprendre en jurant. Il la vissa sur sa tête en marmonnant quelques gentilles choses au sujet de celui qui avait eu la brillante idée de lancer ces défis.
Le silence se réinstalla et cette fois ce fut Tenten qui le brisa.

-Au faite, comment tu t'es foulé le poignet?

Le brun ne répondit pas, essayant d'inventer quelque chose à raconter.

-Neji?
-Je suis aussi tombé dans l'eau et j'ai percuté un rocher.

C'était à moitié vrai en réalité.

-Tu mens très mal.
-Je sais...
-Alors dit moi la vérité.

Le jeune homme soupira et planta ses yeux nacrés dans ceux de Tenten.

-Quand t'es tombé, j'ai plongé pour te repêcher sauf que à cause du courant j'ai été poussé vers un rocher et donc pour éviter de me le prendre en pleine tronche, j'ai bêtement mis ma main devant moi...Tu savais qu'un poignet ça peut que se plier dans un seul sens?

Tenten ne rit pas à son trait d'humour, elle semblait juste attristée.

-Désolée...Tout ça c'est ma faute alors...
-Non Tenten, ce n'était qu'un accident.
-Mais si, c'est déjà à cause de moi qu'on s'est tapé les rapides et en plus je suis tombé et tu t'es fait mal en voulant me sauver...Si tu savais comme je m'en veux...
-Tenten, arrête de culpabiliser, ce n'était pas de ta faute, juste un accident, point barre.
-Mais Neji...
-C'est bon puis en plus je n'ai déjà plus mal, assura le brun en tentant un sourire réconfortant qui ne fit que renforcer la culpabilité de l'adolescente.
-Je te l'ai déjà dit...tu mens très mal...
-Et toi tu t'inquiètes trop...

Ils esquissèrent un sourire avant de se plonger à nouveau dans la contemplation du cours d'eau qui glouglouttait devant eux.

-On devrait essayer de retrouver les autres non? Signala judicieusement Tenten qui avait depuis un moment oublié leurs amis et professeurs qui devaient se faire un sang d'encre pour eux.
-Oui sauf que je ne sais pas si t'as vu, on est bloqué sur un tout petit îlot et il faudrait traverser à nouveau les rapides pour aller de l'autre coté.
-Et dans ton état, tu ne peux pas nager, acheva-t-elle en soupirant.

Tenten frissonna en sentant l'air frais du soir se lever, elle qui n'avait même pas de t-shirt commençait déjà à grelotter. Encore une fois c'est Neji qui lui vint en aide, il s'était approché et avait passé un de ses bras autour de ses épaules. Il avait incroyablement chaud alors que son t-shirt était encore humide, tout comme ses cheveux. Cependant sans se poser plus de question sur la régulation thermique de son ami, elle se pelotonna contre lui cherchant d'avantage de chaleur avec, en bonus, la possibilité de se lover contre l'un des mecs les plus sexy de son lycée.


Ce fut Sakura et Hinata qui arrivèrent les dernières au bout du parcours de canoë, il était 18h et les autres adolescents commençaient déjà à installer les tentes un peu plus loin. Elles traînèrent leur kayak hors de l'eau et le placèrent dans la remorque de la camionnette du magasin qui les leur avaient prêté.
Sakura s'installa exténué près du feu en enfilant un pull qui couvrait ses jambes nues jusqu'aux cuisses. Hinata la rejoignit et s'assit près du feu, cherchant à se réchauffer après cette journée de calvaire. Elle était tombée à l'eau deux fois, avait perdu un des ses sandales dans la rivière lorsqu'elles s'étaient arrêtées pour manger et pour couronner le tout, elle s'était prit un coup de soleil sur les épaules.
Lorsque Temari vit son amie trembler comme une petite fille traumatisée, elle la serra dans ses bras en riant.

-Hina ma poupée, on ne devrait pas t'infliger ça.
-Je...je trouve aussi, confirma Hinata en gelottant de froid et en se remémorant amèrement qu'elle avait choisit l'option sport juste pour ne pas être séparée de ses amies - et de Naruto bien sûr. Décidément, elle avait tendance à oublier un peu trop souvent son petit ami ces temps-ci...
-Et au faite où est Tenten? Demanda Sakura qui ne voyait pas son amie aux macarons.
Ino, qui était venue, elle aussi près du feu, s'assit près de Sakura visiblement inquiète.
-Je viens de demander à Shika, Neji non plus n'est pas là. Pourtant c'était les premiers...
-Ils ont dût s'arrêter quelque part pour aller...s'amuser, rigola Temari en affichant un sourire plein de sous-entendu.
-Ne...Neji-nii-san, ne ferrait jamais quelque chose comme...ça, signala Hinata de plus en plus inquiète.
-Hum mouais...c'est vrai, avoua Temari en reprenant son sérieux.
-Mais où peuvent-ils être alors? Demanda Ino.
-Ne me dites pas...qu'ils ont pris les rapides?! S'exclama Sakura en se relevant.

Elles signalèrent la disparition de leurs amis aux professeurs qui se décidèrent à former des petits groupes pour ratisser la zone. Chacun prit une lampe torche car la lumière se faisait de plus en plus rare et ils partirent à la recherche de Neji et Tenten.


A présent, le soleil était complètement couché et le vent refroidissait considérablement l'atmosphère.

-Et si...ils ne nous retrouvaient pas? Demanda Tenten en brisant le silence qui s'était installé depuis plusieurs minutes.
-...ça ira, ne t'inquiète pas...dit Neji avec, cependant, une pointe d'inquiétude dans la voix.

Il resserra un peu plus son étreinte autour des épaules de Tenten afin d'apporter un peu plus de chaleur à la jeune femme même s'il commençait également à avoir froid.
Tenten commençait vraiment à s'inquiéter même avec la présence de son ami près d'elle, elle n'avait jamais vraiment été à l'aise la nuit. Neji, quant à lui, essayait de trouver quelque chose à dire pour rassurer son amie mais, n'étant pas du genre bavard, ne trouva rien.
Enfaîte, son esprit était quelque peu distrait...En effet, cela faisait plusieurs minutes qu'il se concentrait sur un point au sol pour éviter que son regard ne louche sur le décolleté de Tenten. Enfaîte il se concentrait pour ne pas la regarder tout court, déjà que de la sentir tout contre lui avait tendance à...le distraire...Il se mordit la langue en se remémorant que la jeune fille était sensée être “ comme une sœur pour lui ” selon les mots de Lee et qu'il ne devait pas laisser ses pensées dévier sur ce genre de sujet...
Tenten avait fermé les yeux, épuisée par sa journée et avait posé sa tête contre l'épaule de Neji. Sa respiration se fit plus calme et Neji se demanda si elle s'était assoupie.
Il se pencha vers elle et fut soudainement absorbé par la vision de ses lèvres roses, légèrement entrouvertes. Neji sentit son souffle chaud sur son épaule en même temps qu'une délicieuse odeur de cannelle envahit ses narines. Sans trop savoir pourquoi une pensée surgit dans l'esprit de Neji, quel goût pouvait bien avoir les lèvres de son amie? “ Amie ”. Est-ce qu'il pouvait encore la considérer comme ça alors que cela faisait près de dix minutes qu'il ne rêvait que de l'embrasser? Il fronça les sourcils en songeant aux conséquences de ce qu'il s'apprêtait à faire.
Réduire à néant la distance qui séparait ses lèvres des siennes et calmer cette furieuse pulsion? Ou alors s'écarter et rester sage tout en ne cessant de se demander “ et si? ” ?. Et s'il l'embrassait? Et si elle se réveillait? Et si elle aimerait ça? Et s'ils finissaient par sortir ensemble? Neji frissonna en songeant à cette dernière question. Non ça sera trop...étrange...Tout simplement impossible. Après tout, il y a certaines règles à respecter. Comme par exemple de ne pas embrasser l'une de ses amies alors qu'elle est endormie.
Mais Neji se rendit compte de quelque chose: à ce moment précis, il n'en avait absolument rien à secouer des règles.
Il s'approcha doucement de Tenten, son cœur battant la chamade dans sa poitrine. Leurs lèvres eurent à peine le temps de se frôler que des voix brisèrent soudainement le silence de la nuit.

-Neeejiiii! Tenteeeeen! Vous êtes là?

Neji s'écarta rapidement alors que Tenten ouvrait brusquement les yeux. Ils n'eurent pas le temps de répondre que déjà, Gaï, dont ils avaient reconnu la voix, les éblouissait avec sa lampe torche.

-Gaï-sensei! S'écria Tenten en se relevant.
-Tenten, Neji, tout va bien?
-Moi ça va mais Neji est blessé.
-Rien de grave sensei, une petite foulure, ajouta Neji en se remettant lui aussi sur ses pieds.

Après cinq minutes à rassurer leur professeur, ils purent enfin prendre la route pour rejoindre les autres qui devaient sans doute être morts d'inquiétude. Gaï les conduisit de l'autre coté de l'île où se trouvait un petit chemin permettant de rejoindre la terre ferme.
Et dire que Neji et Tenten auraient put rentrer depuis longtemps! Neji rumina son mécontentement à la fois à cause de cette perte de temps à rester sur ce maudit îlot mais aussi parce qu'il avait été interrompu par Gaï. Cependant, sa mauvaise humeur s'envola dès qu'il croisa le regard de Tenten. Elle marchait devant lui, à coté de Gaï et n'avait put s'empêcher de tourner la tête vers l'arrière. Lorsque leurs regards se rencontrèrent, la brune rougit avant de tourner la tête. Neji songea soudainement à quelque chose...
Et si tout à l'heure...elle n'était pas vraiment endormie?

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales