Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : création de personnage au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 20/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (2 PLACES)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Des ados en pleine cambrousse
[Histoire Terminée]
Auteur: Yokai-chan Vue: 52283
[Publiée le: 2009-09-20]    [Mise à Jour: 2010-03-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic/Amitié Commentaires : 46
Description:
Nos jeunes adolescents sont en route pour un séjour champêtre avec au programme: sport, défis bizarres et prises de tête en tout genre. Quand l'air de la campagne libère les mœurs et délie les langues ça donne une fiction déconseillée à ceux qui dépassent la moule niveau Q.I.


~ Extrait du chapitre 6 ~

- Rends moi ce truc... tout de suite !
Au loin on entendit Naruto et Lee crier quelque chose à Sasuke pour qu'il les rejoigne. Celui-ci se leva mais fut retenu par la jeune femme de plus en plus furax.
- Rend le moi, ordonna Sakura en plantant son regard glacial dans les prunelles de Sasuke qui semblait beaucoup s'amuser.
- Considère ça comme.. .le prix à payer pour m'avoir fait chier pendant une plombe, dit-il en s'éloignant de la jeune fille qui avait pris une délicate teinte carmin, signe d'une explosion imminente...
Et l'explosion retendit lorsqu'elle vit Sasuke exhibant son trophée tout en se bidonnant avec ses potes.
- VA DONC TE NOYER DANS TON POT DE GEL, CONNARD ! cria Sakura dont les nerfs venaient de lâcher.
Malgré le nombre de décibels émis par la jeune femme, Sasuke l'ignora comme il savait si bien le faire.
- Cette fois c'est décidé, plus jamais je ne parlerai à ce sale con, jura Sakura tout en sachant qu'elle ne respectera pas cette promesse ; elle devait lui parler encore une fois, ne serait-ce que pour récupérer son bracelet.
Ça c'était la raison officielle mais au fond d'elle et sans qu'elle ne sache pourquoi, Sakura voulait découvrir ce que cachait ce masque de froideur. Peut-être à cause du mystère qu'il représentait ? Peut-être à cause de la lueur de tristesse qu'elle avait aperçu dans ses yeux ? Et puis après tout, ne dit-on pas que les plus beaux trésors sont les mieux gardés ? Et celui-ci devait être vraiment précieux vu l'armada qui le protégeait...
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas, malheureusement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Ferme-la et range ce flingue

[3885 mots]
Publié le: 2009-10-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Pour fêter les vacances, voici le chapitre 6.
Shikamaru n'a pas la classe c'est vrai mais il se rattrapera plus tard, don't worry ;)
Chapitre 7, la semaine prochaine.
N'oubliez pas de laissez votre avis =)
Durant tout le dîner, l'estomac de Sakura ne cessait de danser le cabri dans son ventre et aucun aliment ne pu franchir ses lèvres. Cependant elle bu plusieurs litres d'eau dans l'espoir de rendre sa gorge un peu moins sèche que le désert de Suna, sans succès. La perspective d'une conversation avec Sasuke Uchiwa avait toujours le don de lui donner la nausée et pas seulement parce que ce type était imbuvable, elle était aussi angoissée car elle devait comme qui dirait s'excuser et essayer d'oublier leurs différents afin d'établir un semblant de contact avec ce...cet...individu. C'était ce que s'était promis Sakura dans une ultime tentative de réaliser son défi.
Constatant que cela ne servait à rien de retarder l'échéance, elle salua ses amies, rangea son plateau et sortit du réfectoire. La brise fraiche de fin de journée fit du bien à Sakura et elle resta un moment immobile, profitant des derniers rayons du soleil pour se donner du courage avant d'affronter Sasuke. Heureusement, ou malheureusement selon le point de vue, elle le trouva rapidement. Il était seul, assis sur les tribunes près du terrain de foot, entrain de fumer une cigarette.
En marchant, Sakura essayait de chercher comment elle pourrait bien...expliquer la situation. Elle décida finalement de jouer franc jeu et de tout mettre à plat. Une fois arrivée, Sakura grimpa les gradins et s'assit près de Sasuke...enfin pas trop près non plus...Le garçon prêta à peine attention à la nouvelle venue et se contentât d'aspirer la fumée en regardant au loin.

-Sasuke, tu veux toujours savoir pourquoi je t'ai adressé la parole l'autre jour et pourquoi j'insiste autant ?

Le brun ne répondit rien, ne regarda pas Sakura mais recracha un nuage de fumée.

-Oui ou non ? Insista Sakura qui était fermement décidée à faire parler cet agaçant taciturne.

Celui-ci leva les yeux au ciel mais consentit enfin à tourner la tête vers sa voisine.

-Vas-y déballe, dit-il d'une voix profondément ennuyée.
-Et ben parce que j'y suis en quelque sorte obligée.

Sasuke leva un sourcil moqueur et pour clarifier ses propos, Sakura lui tendit un bout de papier froissé. Il lui prit des mains et le lu rapidement.

-Hm je vois, se contenta-t-il de répondre après avoir découvert le défi de la jeune femme.

Il porta sa cigarette à ses lèvres et leva la tête vers les traînées blanches dans le ciel laissées par des avions.

-Mais ce que je ne vois pas par contre, c'est pourquoi moi ? Continua-t-il. Sérieux, t'avais personne d'autre à aller emmerder ?
-Tu es dans ma classe depuis deux ans et on ne s'est jamais parlé, j'ai pensé que c'était idiot de s'ignorer comme ça, répondit-elle en haussant les épaules.
-Tu trouves ça idiot mais moi j'avais la paix. Et maintenant je me coltine la déléguée collante.
Sakura lui adressa un regard noir en s'empêchant de faire remarquer que Naruto aussi était délégué.
-Mais t'sais quoi Princesse ? Tu fais ce que tu veux mais...compte pas sur moi pour devenir ton espèce de cause humanitaire ou je sais pas trop quoi. T'approches pas de moi, ça vaut mieux pour nous deux, crois moi.
-Tu...ce n'est pas parce que j'ai...pitié ou quelque chose comme ça et ne crois pas que je veuille devenir...amie avec toi ni rien mais je veux juste réussir cette saleté de défi et après t'en fait pas, on recommence à s'ignorer comme d'hab', ça me va parfaitement.
-Tu sais que t'es chiante ? dit-il en soufflant la fumée de sa cigarette vers Sakura qui fut prise d'une violente quinte de toux.

Une fois sa gorge calmée, elle se rendit compte de ce qu'il venait de dire. Est-ce que...il...capitulait ? Et acceptait que Sakura...le connaisse un peu plus ? Elle en était là dans ses réflexions lorsque Sasuke la fit vite déchanter. Il eu un sourire moqueur, écrasa sa cigarette et planta ses yeux noirs dans ceux de Sakura. Celle-ci tressaillit, son regard était encore plus dur et glacial que d'habitude. Qu'est-ce qui avait bien pu rendre quelqu'un aussi froid, insensible et...triste ?

-Tu peux essayer de me parler, je ne te répondrai pas. Tu peux essayer d'être gentille, je resterai désagréable. Tu peux essayer de me connaître, je t'ignorerai. Laisse tomber Princesse, tu perds ton temps.
-Tant pis. Que tu le veuilles ou non, je lâcherai pas l'affaire, lança Sakura avec un regard de défi.

Sasuke, qui en avait marre de la ténacité de Sakura, décida de reprendre son activité préférée : ignorer la jeune femme. Celle-ci triturait nerveusement son bracelet et décida finalement qu'elle en avait assez fait pour aujourd'hui et qu'elle essayerait de le décoincer un autre jour. Elle se leva, descendit une marche mais ne pu aller plus loin. Elle se figea sur place et tourna lentement la tête vers Sasuke qui lui avait attrapé le poignet.

-Qu'est-ce que...commença la jeune femme avant de se rendre compte que Sasuke l'avait retenu afin de décrocher son bracelet et qu'à présent, il le faisait glisser dans ses doigts, un air perplexe accroché au visage.
-C'est quoi ce truc ? demanda-t-il en lorgnant l'objet d'un œil mauvais.
-Ça se voit non ? cracha Sakura qui n'avait pas apprécié le ton de Sasuke. Et pourquoi ça t'intéresse d'ailleurs ?
-J'te l'ai dit, ch'uis curieux.
Sakura roula des yeux mais consentit à répondre à sa question.
-C'est un genre de...bracelet de l'amitié enfaite. C'est des gens proches qui m'ont donné une breloque à accrocher à la chaîne.

Sasuke ricana et Sakura se vexa. Le jeune homme inspectait le bijou en passant de l'étoile argentée de la grand-mère de Sakura au pendentif d'ACDC offert par Temari.

-Bon t'as assez fait mumuse, tu me le rends maintenant ? demanda Sakura en tendant la main pour récupérer le bijou.
-Hum je ne crois pas, répondit-il en fourrant le bracelet dans la poche de son jean.

Sakura ouvrit de grands yeux puis fronça les sourcils en sentant la colère monter. Sasuke venait de trouver un nouveau truc pour l'énerver et elle n'aimait vraiment pas ça.

-Rends moi ça...tout de suite !

Au loin on entendit Naruto et Lee crier un truc à Sasuke pour qu'il les rejoigne. Celui-ci se leva mais fut retenu par la jeune femme de plus en plus furax.

-Rend le moi, ordonna Sakura en plantant son regard glacial dans les prunelles de Sasuke qui semblait beaucoup s'amuser.
-Considère ça comme...le prix à payer pour m'avoir fait chier pendant une plombe, dit-il en s'éloignant de la jeune fille qui avait pris une délicate teinte carmin, signe d'une explosion imminente...Et l'explosion retendit lorsqu'elle vit Sasuke exhibant son trophée tout en se bidonnant avec ses potes.

-VA DONC TE NOYER DANS TON POT DE GEL, CONNARD ! Cria Sakura dont les nerfs venaient de lâcher.

Malgré le nombre de décibels émis par la jeune femme, Sasuke l'ignora comme il savait si bien le faire.

-Cette fois c'est décidé, plus jamais je ne parlerai à ce sale con, jura Sakura tout en sachant qu'elle ne respectera pas cette promesse ; elle devait lui parler encore une fois, ne serait-ce que pour récupérer son bracelet.
Ça c'était la raison officielle mais au fond d'elle et sans qu'elle ne sache pourquoi, Sakura voulait découvrir ce que cachait ce masque de froideur. Peut-être à cause du mystère qu'il représentait ? Peut-être à cause de la lueur de tristesse qu'elle avait aperçue dans ses yeux ? Et puis après tout, ne dit-on pas que les plus beaux trésors sont les mieux gardés ? Et celui-ci devait être vraiment précieux vu l'armada qui le protégeait...


Le lendemain, après la séance de kickboxing matinale – trop matinale-, Shikamaru détacha sa queue de cheval, se déshabilla et se glissa sous le jet brûlant de la douche. Ses muscles endoloris se détendirent peu à peu sous l'effet de la chaleur et Shikamaru se sentit instantanément beaucoup mieux. Il paressa longtemps sous la douche, s'appuyant d'une main sur le mur carrelé, tête baissée pour laisser l'eau s'écouler sur sa nuque et le long de son dos. Soudain, un bruit interrompit cet agréable instant. Shikamaru releva la tête, éteignit la douche et mit une serviette autour de sa taille en s'accroupissant derrière le muret pour écouter la conversation des deux élèves qui venaient de rentrer dans les vestiaires. Shikamaru reconnut l'un des deux individu grâce à sa voix grave profondément emprunte d'une idiotie sans borne, il s'agissait de Rikou(1) rapidement rebaptisé Oroka(2). C'était une espèce de gros tas de muscle mais dont le cerveau était vraisemblablement atrophié.

-Ce soir y a la soirée de bienvenue. T'as prévu quelque chose? Dit l'homme non identifié qui semblait aussi brillant que Oroka
-Ouais. Ce soir c'est décidé, cette blondasse va regretter.
-C'est clair! Elle va s'en mordre les doigts d'avoir rigolé quand tu t'es...
-Ferme-là! J'ai dit qu'on ne devait plus jamais parler de ça!
-Compris boss
-Ok donc ce soir tu vas éloigner ceux qui veulent s'approcher d'elle pendant que moi, je l'emmène dehors.
-Entendu.

Les deux garçons rirent bêtement et sortirent du vestiaire. Shikamaru se releva et s'assit sur un banc tout en cherchant de qui ils voulaient parler. Soudain, un souvenir lui revint en mémoire. C'était pendant les cours de natation au lycée il y a un mois, Oroka était sorti des vestiaires mais il marcha sur une savonnette et se vautra lamentablement devant sur le sol devant toute la classe pliée en deux et plus particulièrement devant Ino qui l'avait d'ailleurs déjà humilié avant en refusant de sortir avec lui. Ino! C'était elle la cible! Shikamaru s'habilla en quatrième vitesse et couru à la recherche de son amie afin de la prévenir. Il chercha dans toute la colonie, demanda à toutes les personnes qui croisaient son chemin mais il ne put trouver Ino. Puis le soir arriva et toujours aucune trace de la jeune femme.
Tous les jeunes étaient rassemblés dans le gymnase A qui avait était débarrassé pour l'occasion de tous les tapis de gym et autres accessoires du même genre même si une odeur tenace de transpiration avait visiblement imprégnée les murs...Une grand table accueillait chips, boissons et biscuits et au fond de la salle, Lee avait investi une grosse chaîne hifi et jonglait avec les chansons et les styles de musiques qui mirent rapidement une bonne ambiance. Cependant Shikamaru resta indifférent à l'atmosphère festive et était posté dans un coin en scrutant les alentours de plus en plus inquiet. Plusieurs filles l'invitèrent à danser mais il ne prit même pas la peine de les envoyer balader correctement, se contentant de les ignorer purement et simplement.
Cette histoire commençait vraiment à le fatiguer et il s'apprêtait à faire un tour dehors lorsque Ino fit enfin son arrivée. Et quelle arrivée! Elle avait sûrement due passer toute la journée pour se préparer mais le résultat était époustouflant. Elle avait portait une robe bleu saphir avec des bord en dentelles et une cascade de cheveux blonds élégamment formés en anglaise lui descendait jusqu'aux creux des reins. Même Shikamaru ne put conserver son air blasé face à cette beauté cependant il se reprit vite, elle était resplendissante et cela pouvait inciter Oroka à agir plus vite. Il joua des coudes pour atteindre son amie mais elle lui fila entre les doigts s'élançant sur la piste de danse en riant. Après quelques minutes il réussi enfin à être seul avec Ino.

-Qu'est-ce qu'il y a Shika? Demanda-t-elle avec un beau sourire

Le jeune homme s'apprêtait à parler mais une scène qui se déroulait à l'autre bout de la salle attira son attention. Oroka avait fait son apparition dans le gymnase et s'était directement dirigé près de la chaîne hifi, un sourire carnassier aux lèvres. Shikamaru fronça les sourcils, il ne pensait pas que Lee était son genre. Cependant il écarquilla les yeux lorsqu'il vit quelle blonde se tenait près de là. Bon sang! Pourquoi il n'y avait pas pensé?! Temari! Le souvenir du cours de natation lui revint plus clairement en mémoire, Temari était sans doute celle qui avait le plus rit et qui n'avait cessé d'ajouter quelques commentaires personnels qui avaient certainement beaucoup marqué Oroka.
Il planta là Ino et se précipita à travers la piste de danse, se moquant complètement des personnes qu'il avait bousculé. Évidemment lorsqu'il arriva là où ils se trouvaient juste avant, Oroka et Temari avaient disparu.

-Lee! Ou est passé ce crétin d'Oroka? Demanda Shikamaru passablement énervé.
-Oh il était là juste avant.
-Je le sais bien ça, je te demande où il est maintenant!
- Hum et bien il a dû partir...quelque part.
-Lee! Cria Shikamaru en se pinçant l'arrête du nez pour atténuer sa migraine grandissante. C'est important!
-Oh tiens regarde! Il est là bas. Dit-il en pointant la porte d'entrée du doigt. Temari est avec lui? Ajouta-t-il étonné.

Cette phrase eu pour effet de stresser d'avantage Shikamaru qui courrait déjà vers la sortie. Il allait atteindre son but quand l'ami d'Oroka lui barra le passage.

-Et dit moi tu vas où comme ça? Demanda-t-il en fronçant les sourcils.
-Aucune idée! Lança Shikamaru qui n'avait pas le temps pour réfléchir à une réponse cohérente.

Il bouscula le garçon devant lui et sorti précipitamment du gymnase.
Il n'y avait pas la moindre trace d'Oroka ou de Temari dehors, il chercha près du lac et effectivement il ne tarda pas à entendre les cris bien reconnaissables de Temari qui possédait un fantastique catalogue d'insultes bien senties. Shikamaru se cacha derrière un arbre et écouta leur conversation.

-Non mais t'as pété un câble ou quoi? Comme si j'allais me laisser faire par une espèce d'abruti répugnant dans ton genre! Cria Temari en s'éloignant vivement du dit abruti.

Shikamaru ne put retenir un sourire, évidemment, Temari savait très bien se débrouiller toute seule, jamais il n'avait connu de fille aussi forte et indépendante et sûrement aussi folle qu'elle. Et de toute façon, qu'est-ce qu'il comptait faire de toute manière? Aller...casser la gueule à ce type? Oroka devait bien faire deux têtes de plus que lui et devait au moins être trois fois aussi large. En plus les bras d'Oroka étaient monstrueux comparé à ceux de Shikamaru. Il soupira, il n'aurait eu aucune chance face à lui...Heureusement que Temari n'avait pas besoin de lui...enfin...


Pendant ce temps, Sakura avait également déserté la fête, elle était assise près du lac et avait replié ses jambes contre elle. Elle regardait la lune qui se reflétait sur l'eau et ne cessait de soupirer. Évidemment elle pensait à ce crétin de Sasuke. Il lui avait volé le bracelet qu'elle chérissait par-dessus tout et était entrain de trouver un moyen de le récupérer. Quand elle en avait parlé à ses amies, Hinata suggéra de lui demander « gentiment » et Temari se dévoua pour « aller lui casser sa belle gueule ». Cependant Sakura préféra user d'un moyen moins...extrême...enfin si elle ne trouvait vraiment rien elle se promis de réfléchir à la proposition de la blonde.

-Sasuke je te déteste! Dit-elle à voix haute en lançant une pierre dans l'eau qui perdit son aspect de miroir.
-Vraiment? Dit une voix derrière elle.

La jeune femme sursauta. Non! Pas LUI! Elle se retourna vivement et constata que Sasuke se tenait debout les mains des les poches avec son traditionnel sourire moqueur fixé sur son visage.

-Qu'est-ce que tu fous là? Cracha Sakura en se mettant debout
-On a plus le droit d'aller prendre une bonne bouffée d'air pur? Répondit-il avec un air innocent
-De l'air pur? Demanda Sakura en arquant un sourcil. C'est le mec qui tire sur ses clopes à longueur de journée qui me dit ça?
-Hum je n'apprécie pas le ton que tu emploies Princesse. Dit-il en attrapant le menton de Sakura entre ses doigts.

Cette proximité eu pour effet de faire rougir Sakura qui bouilla de colère quand Sasuke la lâcha en ricanant.

-C'est bien ce que je me disait...Dit-il avec un air satisfait.
-Quoi? Demanda-t-elle en le fusillant du regard.
-Mon charme naturel n'épargne personne.
-QUOI?! Cria Sakura offusquée. Non mais pour qui tu te prends sale égocentrique? Ton « charme naturel » non mais quelle blague! ET ARRETE DE SOURIRE COMME ÇA!

Sasuke ignora le mini ouragan devant lui et tourna la tête en fronçant les sourcils. Il plaqua sa main sur la bouche de Sakura pour la faire taire et s'avança un peu vers une rangée de buis. Il s'accroupit et sembla regarder quelque chose de l'autre coté. Sakura s'était calmée et s'approcha à son tour pour voir la scène qui avait attiré l'attention de Sasuke.
Un peu plus loin se trouvait un homme qu'elle qualifia de « balèze » entrain d'avoir une discussion animée avec une jeune fille. Non, pas n'importe quelle fille: Temari! Le garçon avait attrapé la blonde par les poignets ce qui l'empêchait de le frapper même si elle continuait de lui donner des coup de pieds en se félicitant d'avoir mis ses rangers et pas ses sandales. Cependant, Temari ne pouvait pas avoir le dessus et Oroka semblait de plus en plus énervé. Shikamaru assistait à la scène depuis quelques minutes mais ne savait pas quoi faire, à présent Temari semblait en mauvaise position mais ses jambes refusaient de bouger pour aller l'aider.
Son estomac était noué et il...tremblait. Il serra les poings en rageant contre sa propre inutilité. Une de ses amies était en danger et lui restait planté là, mort de trouille. Il sentit son ventre se tordre lorsqu'il entendit Temari pousser un cri mais la peur l'avait complètement paralysé. Oroka avait plaqué la jolie blonde contre un arbre, elle était prise au piège, foutue.
Soudain un bruit se fit entendre et une silhouette fit son apparition, Shikamaru plissa les yeux et remarqua qu'il s'agissait de Sasuke qui s'avançait vers Oroka et Temari. Ils n'allaient tout de même pas s'en prendre tous les deux à elle? Sa gorge se serra quand il comprit que Sasuke était aller aider Temari. D'un geste il avait écarté Oroka d'elle et celui-ci semblait légèrement effrayé par le regard noir de Sasuke. Cependant il ne semblait pas vouloir lâcher l'affaire comme ça et gonfla sa poitrine en prenant l'air aussi imposant que son 2m05 lui permettais.
Sasuke mis une main dans son dos et sortit un objet qui fit immédiatement reculer Oroka d'un bon mètre. Un éclat brillant parvint à Shikamaru et il écarquilla les yeux lorsqu'il comprit qu'il s'agissait d'un pistolet argenté et que Sasuke pointait son arme sur Oroka. Celui-ci agita les mains en continuant de reculer, Sasuke fit un signe de tête et Oroka s'enfuit vers la forêt sans demander son reste.
Temari reprit son souffle et même si l'arme de Sasuke l'avait surprise et effrayé, il l'avait quand même sauvé.

-M...merci beaucoup Sasuke. Dit-elle avec un sourire sincère.
-Hn. Se contenta-t-il de répondre. Il semblait encore intrigué par quelque chose et fixait l'endroit où Oroka avait disparu.
-Tu retournes à la fête? demanda-t-elle en tâchant d'aborder un sujet plus léger. Tu veux bien m'accorder une danse? Ajouta-t-elle avec un sourire charmeur.

Shikamaru fut décontenancé par cette demande, lui qui pensait qu'au moins Temari n'était pas tombée sous le charme de Sasuke et qu'elle était...différente. Apparemment il s'était fait de faux espoirs...Sasuke regarda Temari de la tête aux pieds et un sourire apparu sur ses lèvres.

-Si tu me trouves un truc à boire plus fort que du coca je ferais tout ce que tu veux ma puce.

Shikamaru s'attendait à voir Temari insulter Sasuke et le traiter de macho comme elle le faisait si bien avec lui mais il resta abasourdi quand il la vit s'accrocher au bras de Sasuke en riant.

-Ça devrait pouvoir se trouver. Dit-elle d'un voix charmeuse.
-Par contre j'ai encore deux ou trois trucs à régler avant ma puce. On se retrouve là-bas.
-Ok.
-Et n'oublie pas de me trouver un truc à boire hein?
-Oui oui.

Shikamru ne put en supporter plus, Temari entrain de draguer pitoyablement Sasuke était un spectacle trop dur à supporter pour lui. Jamais elle n'accepterait habituellement de se faire commander ainsi et de se laisser appeler « ma puce ».
Shikamaru frappa rageusement contre le tronc d'arbre et se dirigea vers les dortoirs. Temari l'avait...déçue mais c'était surtout à lui qu'il en voulait le plus. S'il était allé l'aider, ça aurait était pour lui que Temari aurait adressé son sourire. Il s'écroula sur son lit et s'endormi immédiatement en se jurant que la prochaine fois, c'est lui qui sauverait Temari, plus jamais il n'aurait peur.


Sasuke laissa Temari et se dirigea là où était parti Oroka. Il avait courru vers une rangée de buisson, juste là où Sasuke avait demandé à Sakura de l'attendre sans bouger. Il espérait que cet abruti d'Oroka n'avait pas croisé la jeune femme. Cette fille était vraiment un aimant à problème décidément...Lorsqu'il se trouva derrière les buis, il ne vit personne. Il regarda dans les environs et aperçue enfin une touffe de cheveux roses au bord du lac. Il s'approcha et en l'entendant, Sakura sursauta une nouvelle fois ce qui fit rire Sasuke. Ou plutôt ricaner. Il fourra une main dans sa poche et voulut rendre son bracelet à Sakura. Seulement...sa poche était vide.


Temari n'était pas retournée à la fête. Comme si elle allait servir Môssieur Sasuke! Non mais il rêve en couleur lui. Déjà que faire sa petite mijaurée lui avait crevé le cœur. Enfin, au moins elle avait réussi. Elle sortit de sa poche une petite chaîne argentée qu'elle comptait bien rendre à sa véritable propriétaire. Elle sourit et parti vers les dortoirs très satisfaite sans savoir que son attitude avait beaucoup déçue un de ses amis.



Commentaire de l'auteur (1)Sage, intelligent
(2)Stupide
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales