Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : création de personnage au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 20/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (2 PLACES)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Des ados en pleine cambrousse
[Histoire Terminée]
Auteur: Yokai-chan Vue: 52287
[Publiée le: 2009-09-20]    [Mise à Jour: 2010-03-10]
G  Signaler Romance/Humour/School-Fic/Amitié Commentaires : 46
Description:
Nos jeunes adolescents sont en route pour un séjour champêtre avec au programme: sport, défis bizarres et prises de tête en tout genre. Quand l'air de la campagne libère les mœurs et délie les langues ça donne une fiction déconseillée à ceux qui dépassent la moule niveau Q.I.


~ Extrait du chapitre 6 ~

- Rends moi ce truc... tout de suite !
Au loin on entendit Naruto et Lee crier quelque chose à Sasuke pour qu'il les rejoigne. Celui-ci se leva mais fut retenu par la jeune femme de plus en plus furax.
- Rend le moi, ordonna Sakura en plantant son regard glacial dans les prunelles de Sasuke qui semblait beaucoup s'amuser.
- Considère ça comme.. .le prix à payer pour m'avoir fait chier pendant une plombe, dit-il en s'éloignant de la jeune fille qui avait pris une délicate teinte carmin, signe d'une explosion imminente...
Et l'explosion retendit lorsqu'elle vit Sasuke exhibant son trophée tout en se bidonnant avec ses potes.
- VA DONC TE NOYER DANS TON POT DE GEL, CONNARD ! cria Sakura dont les nerfs venaient de lâcher.
Malgré le nombre de décibels émis par la jeune femme, Sasuke l'ignora comme il savait si bien le faire.
- Cette fois c'est décidé, plus jamais je ne parlerai à ce sale con, jura Sakura tout en sachant qu'elle ne respectera pas cette promesse ; elle devait lui parler encore une fois, ne serait-ce que pour récupérer son bracelet.
Ça c'était la raison officielle mais au fond d'elle et sans qu'elle ne sache pourquoi, Sakura voulait découvrir ce que cachait ce masque de froideur. Peut-être à cause du mystère qu'il représentait ? Peut-être à cause de la lueur de tristesse qu'elle avait aperçu dans ses yeux ? Et puis après tout, ne dit-on pas que les plus beaux trésors sont les mieux gardés ? Et celui-ci devait être vraiment précieux vu l'armada qui le protégeait...
Crédits:
Les personnages ne m'appartiennent pas, malheureusement.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Fou rire et engueulades

[2844 mots]
Publié le: 2009-10-10Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Tadaam! Voici le chapitre 4 mes petits poulets. J'espère que vous allez aimer, laissez votre avis =)
Prochain chapitre: week end prochain =)

Le lendemain Ino se réveilla alors que le soleil n'était pas encore levé. Elle enfila son short, pris son baladeur et sorti. Elle marcha jusqu'au sommet d'une colline d'où elle pouvait apercevoir les premiers rayons du soleil qui passaient à travers les montagnes. Ino ferma les yeux pour profiter d'un petit bain de soleil et commença à faire des étirements. Elle choisi une musique zen sur son mp3 et débuta ses mouvements de tai-chi. En se tenant parfaitement droite sur une seule jambe, les bras écartés, elle réfléchi à ce qui la préoccupait le plus: son défi. Vraiment elle n'avait pas eu de chance de tomber sur quelque chose d'aussi difficile que changer la vie de quelqu'un. Surtout que certains comme Choji avait eu quelque chose de vraiment facile, il devait simplement manger cinq fruits et légumes par jour. Elle changea de position et regarda les alentours, elle vit Neji qui venait de finir son jogging dans la forêt, il avait du se lever à l'aube! Lee quant à lui tapait la balle sur le terrain de football. Ino ferma les yeux et inspira à pleins poumons, sa respiration se faisait profonde et elle laissait doucement son esprit vagabonder dans cette nature si apaisante.
Elle enchaînait ses figures de tai-chi dans le calme le plus total quand soudain une bestiole non identifiée vint perturber ce pur moment de silence. Ino sentit un choc comme ses mollets et failli perdre l'équilibre. Heureusement qu'Akamaru était encore un petit chien car sinon elle se serait longtemps souvenue du moment où il lui avait sauté dessus. Face à la bouille de chiot d'Akamaru, Ino fut vite obligé de pardonner au perturbateur. En s'agenouilla et la caressa puis elle aperçu Kiba qui attendait au bas de la colline.
-Kiba ! Viens chercher ton chien ! Cria Ino qui pouvait pardonner le chien mais pas le maître.
-Hum non toi viens plutôt.
Non mais il laissait son idiot de chien -mignon certes mais pas très malin il fallait l'avouer- faire n'importe quoi et en plus il ne se bougeait pas pour le récupérer ?
Ino se contenta de hausser un sourcil éloquent et cela suffit à Kiba pour comprendre le message. Il commença l'ascension de la colline mais s'arrêta à mis parcours. Il appela Akamaru mais celui-ci préféra jouer à attraper sa queue. Kiba fronça les sourcils et soupira avant de continuer à monter. Au bout d'un moment il était assez près pour saisir son chien et le replacer à l'intérieur de son pull. Sans échanger le moindre mot avec Ino il redescendit rapidement la colline. Ino était restée perplexe face à cette scène, Kiba était sportif, on allait tout de même pas lui faire croire qu'il n'avait pas assez de force pour grimper cette petite colline de rien du tout ? Alors pourquoi autant d'hésitations ? La jeune femme décida d'aller directement demander à Kiba. Elle dévala la colline et rattrape vite le brun.
-Hé Kiba ! T'as pas la forme ou quoi ?
-Quoi ? Non ça va pourquoi ?
-Ben...tu mets une demi-heure pour franchir une minuscule colline...avoua Ino en haussant les épaules
-Euh...j'avais une crampe c'est tout, lâcha Kiba nerveusement. Bon je dois y aller j'ai kick-boxing là.
Ino ne crut pas un seul instant à l'excuse de Kiba mais décida de laisser tomber pour l'instant.
-Ah oui ! Shikamaru a réussi à se lever au faite ? demanda Ino d'un ton moqueur
-Tu parles ! On a littéralement du le tirer du lit pour qu'il émerge. Et d'ailleurs ch'ais pas ce qu'il fout mais il va être en retard s'il ne rapplique pas bientôt, dit Kiba avec un sourire, trop heureux d'avoir échappé à l'interrogatoire d'Ino.
-Ouais Asuma-sensei va de nouveau lui tomber dessus, dit Ino amusée.
-Et d'ailleurs, regarde qui viens par ici avec l'air d'un condamné à mort, dit Kiba en pointant du doigt un Shikamaru mal réveillé qui se traînait péniblement en direction du gymnase –ou de la salle de torture selon les points de vue.
-Hey Shika ! Le salua Kiba enthousiaste.
-Ghrmm, se contenta de répondre la bête mi-homme mi-marmotte.
-Bon Kiba je compte sur toi pour l'empêcher de se rendormir, dit Ino
-Pas de problème ! répondit Kiba en faisant le salut militaire.
-A plus tard !
La blonde s'éloigna en laissant à Kiba le soin d'emmener Shikamaru à la salle de sport où se trouvait divers tapis de sol, punching-ball et barres en tout genre. A cette vision -d'horreur- Shikamaru maudit de toutes ses forces Temari et souhaita que cette sorcière soit expédiée en enfer sans autre forme de procès. Il ne pensait pas qu'il aurait à regretter ses paroles de si tôt...

Pendant ce temps, les adolescents se réveillaient en douceur, se prélassant encore quelques minutes dans leurs lits avant de descendre prendre le petit-déjeuner. Sakura, Tenten et Hinata descendaient les escaliers pour aller au réfectoire quand elles croisèrent Kankuro qui apparemment était très en retard à son cours de kickboxing. Malgré le fait qu'il était pressé, il prit tout de même le temps de dire bonjour aux filles et de faire les bises à Tenten. Ils échangèrent quelques banalités avant que Kankuro ne se rende compte de l'heure qu'il était. Il reprit son sprint et disparut dans le couloir. Quand Tenten tourna la tête vers ses amies elle rencontra leur regards inquisiteurs.
-Quoi ? demanda Tenten déjà sur la défensive
-Depuis quand tu connais si bien Kankuro ? demanda Sakura
-C'est vrai que vous ne vous parliez jamais...avant, ajouta Hinata curieuse
-On dirait que les vacances changent bien des choses...dit Sakura malicieuse
-Rah mais lâchez-moi à la fin ! Je vous l'ai dit, c'est pour ce stupide défi que j'ai commencé à lui parler. Et vous savez quoi ? Non rien, laissez tomber, lança Tenten furieuse.
La brune fusilla ses amies du regard avant de s'enfuir dehors. Elle marcha un peu au hasard et finalement aperçu le terrain de basket. Voilà qui était parfait. Elle s'empara d'une balle et commença à dribbler en tâchant de se calmer. Se concentrer pour marquer des paniers, voilà ce qui la détendait bien plus que de la musique zen ou tout autre truc stupide qu'Ino lui avait conseillé pour la relaxer. Il est vrai que Tenten avait un tempérament de feu et qu'elle avait une légère tendance à s'emporter facilement...
Au bout de quelques paniers à trois points parfaitement réussis Tenten fini tout de même pas en rater un. La balle avait rebondit sur l'anneau sans pour autant entrer à l'intérieur. Tenten s'apprêtait à aller chercher la balle qui avait roulé derrière elle mais c'est à ce moment qu'elle revint d'elle-même, décrivant une courbe pour finir tout droit dans l'anneau. Tenten se retourna et aperçu Neji qui arborait son habituel visage neutre et impassible. Sans un mot il approcha, reprit la balle et marqua à nouveau un point. Ils échangèrent ainsi quelques paniers dans le silence le plus total. Le coté taciturne de Neji avait toujours énervé Tenten au plus au point cependant aujourd'hui elle reconnu que c'était également une grand qualité.
Au bout d'un moment, Tenten fut totalement calmée, fatiguée certes, mais calmée. Elle s'assit dans l'herbe au bord du terrain et Neji sembla hésiter une seconde avant de l'y rejoindre. Tenten l'observa un moment tandis que lui fixait l'horizon, ses yeux blanc scintillants au soleil -tout comme sa couronne en plastique toujours fixée dans ses cheveux. Quand Neji tourna les yeux vers elle, elle comprit qu'il attendait qu'elle dise quelque chose.
-Euh...tu es super fort en basket,dit-elle ne sachant absolument pas comment briser la glace.
C'était une phrase complètement stupide mais Neji sembla amusé, enfin c'est ce qu'on pouvait deviner face à la légère ombre de sourire qui étirait les commissures de ses lèvres.
-Tenten.
Entendre prononcer son prénom par sa vibrante voix de ténor donna des frissons à la jeune fille.
-Si tu me disais ce que tu as ? Continua-t-il en plantant son regard si troublant dans les prunelles noisette de Tenten.
Face à ses yeux blancs, Tenten resta un instant hypnotisé ne pouvant pas s'enfuir, ni lui mentir. Impression cependant un peu perturbé par le diadème planté dans ses longs cheveux qui donnait un ensemble tout a fait ridicule à la mine sérieuse de Neji. Elle se força à détourner les yeux et baissa la tête à la fois pour cacher ses joues rosies mais aussi pour étouffer un rire. Finalement elle reprit son sérieux et commença à triturer un brin d'herbe nerveusement.
-Et ben...tu vas vraiment trouver ça stupide...Des histoires de filles...
Comme il ne disait rien mais continuait à la fixer, elle continua.
-Enfaîte, pour mon défi, je dois faire un truc avec Kankuro et du coup on doit se parler de temps en temps. Et puis je me suis rendu compte qu'il était vraiment sympa et on s'entend bien mais rien de plus sauf que...Forcément le fait que je lui parle comme ça du jour au lendemain y a de quoi se poser des questions mais...Elles ne sont pas obligées de me harceler comme ça. Et puis surtout ça me force à leur mentir et j'ai horreur de ça.
Neji hocha légèrement la tête, c'est vrai que Tenten était une personne honnête, intègre et qui parlait franchement.
-Mais...Tu ne leur mens pas vraiment, dit Neji d'une voix calme.
-Peut-être...mais tu vois...on s'est toujours tout dit. Depuis qu'on est gamines on n'a pas de secrets les unes pour les autres. Et là, je me fâche avec mes amies pour ce défi débile.
-Ça pour être débile...lâcha Neji et bougeant une peu sa couronne de strass.
Tenten regarda un instant le brun puis éclata soudainement de rire. Il écarquilla les yeux cherchant à comprendre la cause de son hilarité mais les rires de Tenten redoublèrent. Neji fronça les sourcils et se renfrognât, il détestait de ne pas comprendre quelque chose mais encore plus d'être le déclencheur d'un fou rire. Au bout de longues minutes Tenten réussi à se calmer et tenta de s'excuser auprès de Neji mais celui-ci était visiblement...vexé.
Tenten, ayant remarqué l'attitude boudeuse de Neji, voulut rapidement s'excuser avant que cette inconfortable situation s'éternise mais malheureusement c'est à ce moment que Naruto interpella Neji pour « balancer Gaï-sensei à la flotte ». Ce genre de chose était complètement stupide et Tenten était sûre que jamais Neji accepterait de faire ce genre de chose et bien elle fut vraiment surprise de le voir se lever et rejoindre Naruto sans un mot. A cause de son fou rire, il préférait même faire une chose aussi idiote que ça plutôt que de rester pour parler avec elle ? Pff mais quel fichu caractère de cochon il avait celui-là ! Malgré le fait que, d'après Tenten elle n'ait rien à se reprocher, elle ne pouvait tout de même pas s'empêcher de culpabiliser et de regretter de s'être moqué de lui. Mais au moins le fait que Neji lui fasse la tête avait fait oublier à Tenten sa dispute avec ses amies. Et c'est comme si de rien était qu'elle alla les retrouver pour le déjeuner après être allé à son cour de tir è l'arc. Bizarrement Ino et Hinata n'étaient pas encore là mais elle ne posa pas de question et alla rejoindre Temari et Sakura qui faisaient la queue avec leurs plateaux. Avant de pouvoir atteindre les desserts Gaara se planta devant elles, une étrange expression collée au visage.
-Quelle est la différence entre un policier et une cocotte-minute ?
-...
-Il n'y en a pas parce que pour tous les deux, dès qu'ils sifflent c'est cuit.
Pour toute réaction, Sakura arqua un sourcil, Tenten le regarda affligée et Temari le bouscula en continuant son chemin, sans oublier de lâcher un « tu crains » bien mérité il fallait l'avouer.
-Qu'est-ce qu'il lui prend à ton frère ? demanda Tenten en la rattrapant.
-Je ne veux même pas savoir ce qu'il lui passe par la tête...
-Gaara le comique insoupçonné ? dit Sakura en les rejoignant à son tour.
Les trois jeunes filles se regardèrent pendant une seconde avant d'éclater de rire au même moment. Cependant, leur hilarité fut brusquement stoppée au son d'une voix reconnaissable, à la fois grave et profonde, chaude et vibrante mais surtout envoûtante. Sasuke.
-Hé princesse ! Héla le beau brun
Des rires surgirent d'un bout de la salle, provoqués par Neji qui s'était retourné à l'entente de cette interpellation. Cette diversion permis à Sakura d'essayer de calmer son cœur qui s'était emballé quand elle croisât le regard de Sasuke non pas posé sur Neji mais braqué sur elle. Le garçon fit un signe de tête et Sakura compris qu'il voulait lui parler. Prenant son courage à deux main et rejoignit l'adolescent installé à une table un peu à l'écart des autres. Elle resta debout face à lui tout en essayant de se rassurer. Il y avait beaucoup de monde, il n'essaierait pas de lui faire du mal en public. N'est-ce pas ? Quoique, est-ce que quelqu'un oserait vraiment l'arrêter ?
-Assied-toi, lui ordonna Sasuke d'une voix neutre.
Sakura s'exécuta et s'installa à la place en face de lui et posa son plateau. Elle conservait les yeux braqués sur son yaourt en attendant qu'il annonce la sentence pour sa témérité de la veille.
-Tu ne manges pas ? demanda Sasuke en désignant son plateau-repas du menton
- Euh, je n'ai pas vraiment faim, dit Sakura car c'était vrai.
Sa gorge était tellement serrée et son estomac tellement noué qu'aucune sorte de nourriture n'aurait put franchir le tube digestif sans être renvoyée à la case départ.
-Sérieux t'as une tronche de cadavre, si tu veux dégobiller merci d'éviter mon secteur.
Vraiment charmante cette conversation.
-N...non ça va, mentit Sakura qui prit son verre d'eau d'une main tremblante.
Elle but une gorgée et se sentit un peu mieux. Elle essaya de reprendre contenance et de garder son calme. Il fallait sérieusement qu'elle arrête d'avoir tellement peur de lui.
-Bon alors qu'est-ce que tu me veux au juste ? demanda Sakura qui tenta de mettre dans sa voix, toute la froideur et l'indifférence dont elle était capable.
-Aaah que d'agressivité, franchement Princesse c'est pas comme ça qu'on commence une conversation polie, dit Sasuke d'un air faussement déçu.
Non mais lui alors ! Il se foutait de qui ?! Sakura lui lança un regard noir et après un petit sourire moqueur, il consentit à répondre à sa question.
-Et bien je suis plutôt du genre curieux comme mec et te voir débarquer hier ça m'a intrigué. Mais tu as dépassé les bornes avant de m'avoir dit de quoi tu voulais me parler.
-J'AI dépassé les bornes ?! Ne put s'empêcher de dire Sakura offusquée.
-Il me semble que tu as était la seule à insulter l'autre et à utiliser la violence physique. Tu as bien failli m'écrabouiller le pied hier, j'ai presque senti un picotement dans mes orteils.
Sakura n'en revenait pas de l'arrogance et de l'insolence dont il faisait preuve. Mais au moins cela lui permettait d'oublier sa peur et d'être aussi méprisante que lui.
-La prochaine fois que tu me touches tu le sentira passer je te le garantie, lança Sakura, bravache.
Sasuke ne répliqua pas mais un sourire insolent étira ses lèvres.
-Quoi qu'il en soit, je ne voulais pas te parler de ça mais de ce que tu me voulais hier, donc...pourquoi tu voulais me parler ?
-Hum de choses et d'autres, dit vaguement Sakura qui prenait un malin plaisir à faire languir Sasuke.
- Allez Princesse dit le moi. Ma patience est infinie mais elle a ses limites, grogna Sasuke visiblement irrité de l'attitude de la jeune fille.
-Et bien si ça se trouve je voulais vraiment te vendre le calendrier des scouts qui sait ? Lâcha-t-elle avant de se lever et de sortir du réfectoire.
Elle essayait de le cacher mais en vérité elle jubilait d'avoir réussi à clouer le bec à ce sale type. Cependant elle se doutait bien qu'une fois de plus elle avait était trop téméraire et que Sasuke pourrait lui faire regretter son insolence.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales