Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Romans
    Plumes de Marmotte
    Nb de signes : > 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - thriller - romance - bit-lit - chick-lit - young adult - mystère - suspense
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Persona non grata, (l’indésirable)
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 29/12/2019
  • Malpertuis XI
    Éditions Malpertuis
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 01/01/2020
  • No limit
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/11/2019
  • Témoin de l'Apocalypse ?
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 4 500 - 8 000 sec
    Genre : science-fiction - libre
    Délai de soumission : 25/10/2019
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire la folie de son personnage au Comics Corner (2 PLACES) [ Le 27/10/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 20 octobre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Derrière le masque
[Histoire Terminée]
Auteur: Mimichan Vue: 29025
[Publiée le: 2009-11-21]    [Mise à Jour: 2010-05-09]
13+  Signaler Action-Aventure/Yaoi (HxH)/Policier Commentaires : 34
Description:
Naruto, 18 ans, jeune Chef anbu, se voit asséner différentes déconvenues comme le refus au titre de Hokage et la mort de son meilleur ami Sasuke Uchiha, nukenin de son état.
Il travaille en solo pour affronter ses peines mais cette situation ne peut plus durer aux yeux de Tsunade.
Elle le met en équipe avec le second de Danzou pour qu'il en apprenne le plus possible sur les magouilles de la racine afin de les faire tomber. Tsunade et Naruto sont prêts à démanteler cette organisation.
Naruto n'apprécie pas la situation se retrouvant avec un supérieur très séducteur.

Sasuke Uchiha quant à lui n'est pas mort, loin de là. Il se fait oublier quelques temps dans son repère après avoir fait croire à tout le monde son décès. Il usurpe ensuite l'identité du second de Danzou pour faire tomber l'organisation de l'intérieur. Il jouera ainsi double jeu se confrontant aux désirata crapuleux de Danzou. Il devra aussi se faire à son coéquipier fouineur et désespérement attiré par lui.

Vous l'avez bien compris, les deux meilleurs amis seront de nouveau coéquipiers sans le savoir. Leur relation évoluera d'une naturelle méfiance jusqu'à l'amour déclaré.

Que dire de plus ? Spoil sans aucun doute, Shonen ai Naru/Sasu et l'Akastuki ne sera pas en reste, je ne les ai pas oublié.
Crédits:
Les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Révélation

[2032 mots]
Publié le: 2010-05-09Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Bonjour à tous, ceci est le dernier chapitre. Cette fiction se vera certainement retravaillée. J'espère qu'elle vous a tout de même plut.

Le procès de la racine fut long. Sasuke obtint facilement son rang de témoin protégé et put ainsi prouver son engagement envers Konoha. Par contre, la racine fut difficile à condamner. Danzou trouvait toujours une parade à chaque accusation et effectuait des recours juridiques à chaque fois qu’il le pouvait retardant de plus en plus la décision finale des jurés. Tsunade œuvra avec beaucoup de patience et d’intelligence commençant par les dossiers mineurs tels que des histoires de pot de vins jusqu’à asséner le coup final avec l’accord de Danzou avec l’akatsuki. Il y eut des moments forts comme la réapparition de Kushina ou le témoignage d’Atari outrés ou le retournement de veste de certains fidèles de Danzou. Il se passa près de six mois avant que la condamnation à mort pour Danzou ne soit prononcée pour trahison. La racine n’existait plus.

 

Naruto était quelqu’un de courageux. Il avait toujours bravé tous les dangers avec succès. Il lui arrivait d’éprouver de la peur mais elle laissait souvent place à de l’émulation par la suite.

Cette fois-ci, il tremblait de tout son être au côté de Sasuke.

Le procès venait de se terminer.

Il avait donc calmement discuté avec Tsunade de la possibilité de révéler à Sasuke sa véritable identité. Après des heures de disputes justifiées, il était parvenu à arracher l’autorisation à son supérieur de ne pas se cacher de sa tendre moitié.

Ils faisaient à présent les courses.

Durant le procès, Sasuke avait jugé préférable de squatter chez lui. Ils vivaient ensemble depuis six mois, et leurs affaires traînaient dans le même panier de linge sale ou pour mieux résumer la situation tout se passait bien à part quelques disputes dues à leur proximité.

Naruto avait adopté une apparence banale pour se promener aux côtés de Sasuke gardant tout de même ses yeux bleus, histoire de jouer un peu avec le feu pour voir si Sasuke ferait le lien avec sa véritable identité. Mais Sasuke ne semblait pas le reconnaître. Peut-être niait-t-il l’évidence ? En tout cas, il ne tentait véritablement rien pour découvrir son identité.

A présent, Naruto avait la trouille de dire enfin à Sasuke qu’il était son meilleur ami.

Naruto ne cessait d’être nerveux.

« Détends-toi, qu’est-ce qui se passe ? »

Sasuke lui attrapa la main pour le rassurer en lui faisant partager le lien Atari.

« Ce n’est rien…heu…j’ai une surprise pour toi…quand on sera à la maison. »

Les yeux de Sasuke s’allumèrent de curiosité.

Naruto soupira. Il était attiré par l’âme de Sasuke comme un papillon par une lumière la nuit. Physiquement, il lui plaisait. Il ne pouvait pas nier que la silhouette masculine élancée lui faisait envie plus qu’il ne voudrait bien l’avouer. Les yeux de Sasuke, aussi, c’était dément comme il aimait la lueur électrique de désir qui les consumait pendant l’acte. Ses cheveux, ils étaient doux. Et sa peau satinée avait tout pour lui plaire.

Il avait un sale caractère mais il devenait agréable avec ses proches. Quand il faisait confiance, il se laissait aller à une nature plus pure et plus franche mais tout en gardant le tranchant de son intelligence et de sa vivacité. Toujours en train de lui lancer des piques, il n’était pas vraiment méchant mais taquin.

Il devait bien la vérité à son homme.

 

Sasuke sentait Candy anxieux. Il ne savait pas ce qui le faisait se comporter aussi étrangement. Il devait se passer quelque chose de grave pour le mettre dans cet état. Quand il lui indiqua qu’il lui réservait une surprise, il se douta que ce n’était pas n’importe laquelle. Le procès venait de se terminer. Ils vivaient ensembles depuis six mois. Candy allait certainement lui révéler enfin son identité.

Sasuke ressentait à la fois de l’excitation et de la peur.

Il avait vraiment envie de savoir qui se cachait réellement sous ce masque d’anbu, sous ses capacités exceptionnelles et sous ce tempérament mâture et serein. Et en même temps, il craignait d’être déçu. Se retrouver avec quelqu’un qu’il n’envisageait même pas comme ami serait le summum de la surprise. Il se raisonna. Il aimait Candy peu importe son vrai nom.

En six mois, ils avaient pu consolider cet amour. Sasuke savait que rien ne pouvait le détruire.

Ils passèrent à la caisse tranquillement. La caissière ne cessait de les regarder avec le nez froncé. Joueur, Sasuke caressa du pouce la main qu’il tenait à Candy. La caissière rougit avant de baisser le nez sur les produits qu’ils achetaient. Ils sortirent avec leurs paquets sous les bras.

« Tu n’as pas honte, le sermonna Candy. Faire rougir les caissières.

-         Tu n’es pas contre qu’on s’affiche.

-         Non mais je ne veux pas faire tourner de l’œil toutes les femmes fantasmant sur les couples mignons homosexuels.

-         Je ne suis pas mignon.

-         Bon, c’est vrai. Tu es sexy. »

Candy lui pinça la peau au contact des côtes flottantes, son petit point faible pour le faire rire.

« Arrête, pouffa Sasuke. Et ma surprise ?

-         A l’intérieur. »

Sasuke ouvrit leur maison avec fébrilité ne sachant pas à quoi s’attendre.

Candy passa devant reprenant une apparence typique d’anbu avec le masque et la combinaison qui allait avec. Ils déposèrent les paquets dans le salon. Une certaine tension s’installait entre eux alors que Candy mettait les mains sur les hanches tout en regardant Sasuke droit dans les yeux.

« Sasuke, je vais te révéler ma véritable identité. Tu ne devras le dire à personne.

-         C’est compris.

-         Et s’il te plaît…ne me rejette pas. »

Sasuke soupira avant d’enlacer Candy. Il déposa un baiser sur son masque.

« Je t’aime, voyons…

-         Je ne suis pas sûr que tu apprécies qui je suis.

-         Je t’ai pourtant prouvé à quel point je pouvais t’apprécier.

-         Oui mais tu ne sais pas qui je suis.

-         Je sais comment tu es, çà me suffit.

-         Je ne peux pas vivre en te cachant un si lourd secret.

-         D’accord. »

Sasuke s’éloigna alors que Candy s’apprêtait à retirer son masque. Sasuke retint son souffle quand le masque glissa le long du visage qu’il désirait tant voir.

Sasuke mit sa main devant sa bouche pour cacher son ébahissement quand il reconnut les cheveux blonds, les yeux saphirs, les traits du visage si connus de son meilleur ami : Naruto.

Pour l’instant, il était simplement choqué. Comment n’avait-t-il pas pu se rendre compte que c’était lui ? Et puis, c’était Naruto. Il n’avait aucune réaction, pour l’instant, que la surprise.

Il ne s’y attendait pas du tout. Candy n’avait pas le même caractère que Naruto même si ces derniers mois, quand ils étaient ensembles, il redevenait un peu le gamin insouciant qu’il avait toujours été au lieu du chef anbu vénéré qu’il était devenu.

Le nez de Sasuke se fronça.
La colère irraisonnable pointait son nez.

Il la contint difficilement. Naruto ne pouvait être l’homme de sa vie. Il était puéril. Derrière un masque, il jouait un rôle mais ce n’était pas véritablement lui. Il aurait dû s’apercevoir qu’une telle liaison aussi forte émotionnellement n’était que mauvaise.

 

Naruto attendait, impuissant, une quelconque réaction de Sasuke autre que la stupéfaction. Sasuke restait là devant lui digérant l’information.

Naruto se recroquevilla sur lui-même quand l’orage éclata avant de riposter. Cela avait toujours été explosif entre eux.

« Comment as-tu pu me cacher cela quand tu as découvert qui j’étais, hurla Sasuke.

-         J’avais des ordres, Sasuke.

-         Je ne te parle pas d’ordres ! Notre relation est spéciale ! Jamais, je n’aurais cru que c’était toi. Je te connais trop bien pour ne pas te reconnaître quand je te vois !

-         Et bien, tu n’y es pas arrivé cette fois-ci ! Moi non plus d’ailleurs si çà peut te réconforter dans ta fierté !

-         Je m’en fiche de ma fierté. Naruto, Candy ce n’est pas vraiment toi ! »

Naruto resta abasourdi par cette phrase que Sasuke venait de lui jeter à la figure. Il répliqua alors froidement comme Candy l’aurait fait.

« Explique-toi ! »

La rage passa un instant dans les yeux de Sasuke.

« Je ne t’ai pas reconnu, râla-t-il. Ce comportement mâture, ce n’est pas toi ! Cet aura de commandement, ce n’est pas toi ! Ce self-control, ce n’est pas toi ! Cette force, ce n’est pas toi ! Tu es un gamin puéril accroché à des rêves irréalisables alors que Candy est quelqu’un de raisonnable et de posé.

-         J’ai changé. Je ne suis plus un gamin. Je me contrôle maintenant. Et je deviens véritablement le prochain Hokage. Mes rêves sont loin d’être des chimères », répliqua Naruto sur le qui vive.

Naruto observa Sasuke bouger de droite à gauche comme s’il vivait un mauvais rêve dont il voulait s’extirper. Naruto était peiné. Il ressentait un poids dans son cœur.

« J’aime çà chez toi, ce côté gamin, un peu casse-cou et un peu fou…Que tu sacrifies cette part de toi, çà me dégoûte. Sois toi-même ! »

Naruto lui sourit.

« Ce n’est pas ce qu’on attends d’un chef.

-         Où est passé le brin de folie qui s’agitait dans ta petite tête de pioche ?

-         Je ne suis pas une tête de pioche.

-         Ah, bon…Crétin !

-         Mais, enfoiré !

-         Idiot !

-         Imbécile !

-         Empoté !

-         Cà suffit ! Tu crois que c’est en me traitant de tous les noms que nous reviendrons à notre ancienne relation. Je ne sais pas ce que tu en penses mais nous sommes beaucoup mieux en couple qu’en perpétuelle compétition. »

Sasuke baissa les yeux avec un visage triste et grave.

« Je ne voulais pas reproduire ce qui s’était passé entre Naruto et moi avec Candy. Je pensais avoir une seconde chance de bâtir quelque chose de stable mais maintenant il y a tout notre passé qui nous rattrape…

-         Ce n’est pas le passé qui compte mais ce que nous ferons de notre avenir. »

Naruto s’approcha de Sasuke avec prudence pour finir par le prendre dans ses bras.

 

Sasuke se détendit quand il sentit l’étreinte de Naruto. C’était une présence qui lui faisait du bien. La chaleur du lien Atari se répandit dans ses veines gonflant son cœur de l’amour qu’il portait à l’homme qui le tenait dans ses bras. Il n’y avait pas de doute. Son âme sœur l’implorait de faire table rase de leur passé douloureux pour se reconstruire une histoire à deux.

Sasuke se tourna vers Naruto. Sa tête lui tournait un peu à cause de l’ivresse du lien Atari. Il plongea dans le regard de Naruto pour y voir toute la confiance qu’il lui portait.

Maintenant, il n’y avait plus la vengeance qui noircissait son cœur. Il avait eu la revanche sur la vie qu’il espérait. Pourquoi n’aurait-t-il pas droit au bonheur en se consacrant à Naruto ?

Il approcha timidement ses lèvres de celles de son amant.
Le baiser fut doux avec un arrière goût de première fois.

Il était pour la première fois conscient de tout ce qui impliquait leur liaison.

Le pardon devait laver leur passé mais n’y avait-t-il rien de mieux que l’amour inconditionnel qu’ils se portaient pour effacer la souffrance de la séparation.

Sasuke s’éloigna en ricanant.

« C’est étrange d’embrasser son meilleur ami, commenta-t-il.

-         Tu ne peux pas savoir comme çà m’a fait étrange quand j’ai su qui tu étais, lui avoua Naruto.

-         J’en ai une petite idée, vois-tu ! »

Naruto lui sourit. Et là, Sasuke se rendit compte que cette expression de joie lui avait manqué.

« En fait, c’est très bien comme çà. C’est un peu logique, lui confessa Sasuke.

-         A force de te courir après, je n’aurais jamais cru que ce serait toi qui viendrais à moi.

-         C’est moi qui t’es séduit le premier.

-         Oui parce que contrairement à toi, je ne mélange pas boulot et sentiment.

-         Je respectais mon personnage. Et puis, tu as fini par céder.

-         Si tu savais ce que pense Kyubi de tes petites fesses, tu aurais peur de te les faire croquer.

-         Par toi, jamais ! »

Naruto l’embrassa une nouvelle fois plus passionnément. Sasuke sentit ses mains baladeuses l’inviter à plus de luxure alors que sa langue s’enroulait autour de la sienne faisant chavirer son cœur.

Anbu, c’est se cacher des autres mais c’est aussi se révéler sous un autre jour.

 

  

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales