Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Derrière le masque
[Histoire Terminée]
Auteur: Mimichan Vue: 29091
[Publiée le: 2009-11-21]    [Mise à Jour: 2010-05-09]
13+  Signaler Action-Aventure/Yaoi (HxH)/Policier Commentaires : 34
Description:
Naruto, 18 ans, jeune Chef anbu, se voit asséner différentes déconvenues comme le refus au titre de Hokage et la mort de son meilleur ami Sasuke Uchiha, nukenin de son état.
Il travaille en solo pour affronter ses peines mais cette situation ne peut plus durer aux yeux de Tsunade.
Elle le met en équipe avec le second de Danzou pour qu'il en apprenne le plus possible sur les magouilles de la racine afin de les faire tomber. Tsunade et Naruto sont prêts à démanteler cette organisation.
Naruto n'apprécie pas la situation se retrouvant avec un supérieur très séducteur.

Sasuke Uchiha quant à lui n'est pas mort, loin de là. Il se fait oublier quelques temps dans son repère après avoir fait croire à tout le monde son décès. Il usurpe ensuite l'identité du second de Danzou pour faire tomber l'organisation de l'intérieur. Il jouera ainsi double jeu se confrontant aux désirata crapuleux de Danzou. Il devra aussi se faire à son coéquipier fouineur et désespérement attiré par lui.

Vous l'avez bien compris, les deux meilleurs amis seront de nouveau coéquipiers sans le savoir. Leur relation évoluera d'une naturelle méfiance jusqu'à l'amour déclaré.

Que dire de plus ? Spoil sans aucun doute, Shonen ai Naru/Sasu et l'Akastuki ne sera pas en reste, je ne les ai pas oublié.
Crédits:
Les personnages appartiennent à Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Un enfant disparu

[1942 mots]
Publié le: 2010-02-13Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Konoha, la douce Konoha, se réveillait aux sons des jolis petits oiseaux, à la fraicheur toute matinale de la rosée et aux odeurs de pain fraîchement enfourné avec amour quand une Hokage à la voix aussi forte que sa poitrine généreuse se mit à hurler.

« Quoi ? Comment çà, il a disparu ? »

Les anbus proches vinrent se renseigner sur l’origine de ce charivari matinal de leur supérieur dont Candy.

Naruto entra à la suite de nombreux de ses collègues pour voir ce qui dérangeait autant la Godaïme.

« Je veux une équipe d’anbu prête à décoller, et que çà saute.

-    Oh, calmez-vous deux secondes ! Qu’est-ce qui se passe ?

-    Il se passe qu’on m’a enlevé au nez et à la barbe un enfant qui est témoin protégé dans la nuit, voilà !

-    On va le retrouver. C’est l’Atari », demanda Naruto alors que ses collègues commençaient à s’éparpiller à la recherche de leur coéquipier de la racine.

Tsunade hocha la tête.

« Je veux retrouver ce môme. Il nous a lâché des informations très intéressantes sur la racine qui a attaqué les Atari. Je pense que c’est eux qui nous l’ont pris. Danzou n’a pas intérêt à ce que ce petit témoigne. J’ai peur qu’il ne soit déjà mort. Alors, méfie-toi de ton coéquipier sur cette mission.

-    Nuit d’été ne veut pas de mal au petit Atari, je le sais. Confiez-nous le soin de le retrouver. »

Naruto se retourna ayant senti la présence de Nuit d’été.

« Je suis là, nous pouvons partir sur le champs, Godaïme sama.

-    Allez-y. Commencez vos recherches dans la maison des Hyuggas, c’est là qu’il était gardé. »

Naruto se rapprocha de Nuit d’été avec crainte. Sur ce coup-ci, ils étaient ennemis.

Ils se dépêchèrent d’accourir au manoir des Hyuggas où Hinata les accueillit en balbutiant.

« Je vous conduis aux gardes, ils ont été assommés. »

Hinata leur permit d’adopter un pas rapide pour pouvoir interroger les gardes.

Les deux Hyuggas de leur état affirmèrent n’avoir rien vu passer même avec leur Byakkugan. Naruto se retourna pour laisser passer Kiba avec son chien.

« Bonjour. On m’a mis sur l’affaire. Vous êtes les deux anbus que je dois seconder », affirma-t-il en guise de bienvenue.

Nuit d’été lui fit un vaste geste vers la salle l’invitant à poursuivre les investigations.

Naruto s’isola un instant de Nuit d’été et de Kiba qui restaient ensemble pour étendre ses sens.

Il combina son chakra avec celui de Kyubbi pour projeter son esprit hypersensible dans la salle. Il s’aperçut alors que l’enfant avait séjourné dans cet endroit assez longtemps pour y laisser son empreinte de chakra et corporelle. Il laissa divaguer son esprit pour sentir les traces des deux gardes puis pour enfin percevoir une marque mouillée qui ne pouvait appartenir qu’à une seule personne : Suigestu. Que faisait-t-il encore ici ?

C’était étrange de retrouver le coéquipier de Sasuke mêlé à cette affaire car Sasuke avait toujours critiqué la racine voire tenté d’éliminer purement et simplement Danzou. Ce n’était pas anodin que Suigestu veuille aider la racine. Il fallait qu’il s’attarde là-dessus.

 

Sasuke restait aux côtés de Kiba essayant de trouver une parade à son flair infaillible. Kiba reniflait l’atmosphère de la chambre avec méticulosité.

« J’ai une piste, affirma-t-il avant que Candy ne vienne les rejoindre. C’est apparemment un ancien membre de la team Taka de Sasuke. Il faut qu’on se dépêche de le poursuivre. »

Candy acquiesçât montrant ainsi son accord.

Il n’aurait jamais dû confier ce travail à Suigestu, il n’était réellement pas discret même s’il savait qu’il avait sûrement brouillé les pistes à un moment ou à un autre. Il valait mieux prendre certaines précautions tout de même.

Sasuke lança discrètement son justu alors que Candy et Kiba discutaient de la meilleure formation à adopter avec les ninjas supplémentaires qui venaient de leur être assigné. Candy râla qu’ils pouvaient très bien se débrouiller tout seul avant de se figer net.

Sasuke le rejoignit pour voir les nuages s’amonceler dans le ciel, un petit cadeau de sa part. La pluie bloquait l’odorat des Inuzuka, il le savait parfaitement bien. Et il avait eu l’occasion de pratiquer ce justu dans l’Akatsuki car il était vraiment très efficace pour semer les troupes de Konoha avec leurs chiens pisteurs.

« On ferait bien de se mettre rapidement en route avant qu’il ne pleuve, décréta Candy.

-    C’est une technique de la team Taka pour nous arrêter. Il doit y avoir l’un des membres à proximité, affirma Kiba. Je pense qu’il vaut mieux se focaliser sur lui. J’ai toutes leurs odeurs. »

Sasuke se réjouit d’avance d’avoir modifié son odeur corporelle assez souvent pour que Kiba ne puisse pas l’identifier dans les environs immédiats.

« Je ne sens pourtant l’odeur que de ce Suigestu.

-    Alors, Inuzuka san, on part à sa recherche maintenant. »

Un grondement sinistre envahit le ciel après un éclair, c’était un petit bémol à sa technique. Etant d’affinité raïton, il provoquait souvent un bel orage.

Les gouttes commencèrent à déchirer le ciel.

« Suivez-moi », proposa Kiba.

Tous les anbus ne tardèrent pas à le suivre dans cette course vaine. Sasuke regarda le ciel avec reconnaissance, il fallait quelques conditions atmosphériques particulières pour provoquer la pluie.

Ils ne tardèrent pas à rentrer bredouille sous un torrent d’eau.

Candy lui adressa un regard plein de compassion alors qu’il sortait de chez Tsunade.

« Je suis navré, Nuit d’été. Tu devais tenir à cet enfant.

-    Non, pas tant que cela. Je me suis habitué à ne plus avoir d’attaches pour ne plus en souffrir, répondit-t-il du tac au tac. Je t’avais pourtant prévenu qu’il n’était pas en sécurité à Konoha.

-    J’aurais dû t’écouter. Tu en sais souvent plus que moi. Je déteste rester sur un échec.

-    Nous assurerons sur notre prochaine mission, le rassura-t-il. On a le reste de la journée libre. Tu veux prendre un verre avec moi ?

-    Pourquoi pas. »

 

Naruto suivit Nuit d’été jusqu’à un bar proche. Ils avaient gardé leur tenue d’anbu pour intimider ceux qui viendraient les importuner. Kyubbi se réjouissait de passer du temps avec Nuit d’été. Cet homme les émoustillait un peu trop.

Nuit d’été prit place en amenant sur lui les regards appréciateurs habituels. Il resta impassible en leur commandant des cafés.

« Tu dois quand même être mécontent de la perte de cet enfant.

-    Je pense que Tsunade et Danzou ont un réseau d’informations suffisants pour retrouver ce Suigestu. Il paraît qu’il n’a pas mal bougé ces temps-ci. Va savoir ce qu’il trouve à cet enfant. »

Nuit d’été semblait sur ses gardes comme s’il cherchait à le biaiser. Naruto commençait à savoir quand est-ce qu’il essayait de la jouer fine sans toutefois forcement lui mentir. Nuit d’été lui cachait des informations capitales. Naruto comprenait maintenant toute l’utilité d’avoir son propre réseau d’information. Pour l’instant, le sien se limitait à ses connaissances proches et à certains Kage ou représentants des autres villages mais pas à des malfrats comme Nuit d’été.

« Que sais-tu de lui ?

-    C’est un des sept épéistes, il a fait parti de la team Hebi qui fut renommée Taka à son entrée à l’Akatsuki. Il manie l’élément Suiton presque aussi bien que Kisame. Il est maintenant un nukenin indépendant.

-    Je sais. Et ce n’est pas son genre de s’attaquer à un gamin à part s’il y a une prime sur celui-ci.

-    Tu veux que je consulte mes informateurs là-dessus ?

-    Ce serait bien. »

Il vit Nuit d’été envoyer un texto à ses collaborateurs.

« D’autres précisions, demanda-t-il.

-    Est-ce qu’il peut faire tomber la pluie ? Dans mes souvenirs, il me semble que seul Sasuke arrivait à le faire.

-    Il faut bien se rendre à l’évidence que non, il est mort.

-    Je sais, soupira-t-il.

-    Pas de primes particulières. On a dû le contacter directement pour ce travail.

-    Ce sont sûrement les commanditaires de l’attaque contre les Atari.

-    Tu déduis beaucoup trop vite.

-    Que veux-tu dire ?

-    Je suis étonné que les Atari soient morts aussi facilement. Peut-être qu’ils sont encore en vie et ont voulu récupérer le leur.

-    Cela m’étonnerait qu’il fasse appel à quelqu’un qui les a attaqués.

-    Dans le milieu de nukenin, on se retourne comme sa veste pour un peu d’argent. Il n’y a pas de fidélité.

-    Je le sais, pas la peine de me faire la leçon. J’envisage seulement le pire. Je sais qui est derrière cette attaque maintenant. Tsunade me l’a dit.

-    Tu ferais d’être plus prudent dans tes propos Candy. Ce n’est pas à moi que tu dois fanfaronner ce genre d’informations.

-    Je voulais voir ta réaction. Et puis, si tu étais tellement au courant que ta faction y est pour quelque chose, pourquoi m’as-tu poussé à y mettre mon nez ?

-    Peut-être pour avoir une bonne raison de te tuer, plaisanta-t-il en éludant la question. Les choses ne sont pas simples, je te laisse mener l’enquête, sache que je ne te faciliterai pas la tâche. »

 

Sasuke respira un bon coup. Candy l’avait un peu découvert mais il ne fallait pas qu’il remonte plus sa couverture. Il avait déduit qu’il avait fait exprès de lui révéler certaines informations qui mettait en danger la racine.

« De toute manière, Tsunade allait être au courant à un moment ou à un autre. La racine n’est en aucun cas menacée par ce petit garçon maintenant, il n’y a plus de témoin.

-    Tu dis tout ceci, Nuit d’été, avec un calme affolant alors qu’il s’agit d’un enfant.

-    C’est étrange n’est-ce pas ? Mais comme je te l’ai déjà dit, je ne suis pas attaché à eux.

-    Alors quel est ton but ?

-    Te former à récolter par toi-même tes informations. Je suis ton supérieur, et il est de mon devoir de te former. »

Sasuke se réjouit en son for intérieur d’avoir réussi à trouver une telle excuse en peu de temps.

« Tu n’es pas assez au courant de ce qui se passe autour de toi. Tu es le second de Tsunade, tu n’es pas là pour téter les informations à son sein mais pour lui en apporter aussi et être constamment au courant de tout.

-    Je comprends.

-    Je ne t’ai rien dit de ce qui pourrait devenir public à part ce qui m’est personnel.

-    Et c’était peut-être une comédie pour m’impliquer davantage en le faisant passer pour une faveur.

-    Je n’irais pas jusque là, ricana-t-il.

-    Je suis sûr que tu le pourrais.

-    En tout cas, maintenant tu doutes de ma sincérité, c’est tant mieux.

-    Je commence à savoir quant tu mens. »

Sasuke sourit derrière son masque. Il adorait converser avec Candy, il se révélait toujours plein de surprise. Il était vantard.

« Oh, petit veinard ! Quand tu auras tout compris de moi, tu me feras un rapport que je puisse rire de toi et de toutes tes théories foireuses. »

Candy croisa ses bras sur sa poitrine dans une attitude boudeuse ce qui plut à Sasuke. Il aimait bien l’embarrasser. Il était encore immature à certains points de vue. Il n’avait pas vécu autant de pression que lui ce qui le poussait à être moins prudent que lui en matière de se tenir informé. Il ne pouvait pas lui en vouloir. Il serait pareil s’il n’avait pas eu à affronter Madara et toute sa clique.

Il reçut un nouveau message, l’Akatsuki bougeait après n’avoir pas supporté la mort de Zetsu. De toute façon, il ne restait que Kisame et Madara de dangereux. Il fallait qu’il recrute sinon ils disparaîtraient bientôt.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales