Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Elements
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Début(s)
    Débuts - la revue
    Nb de signes : < 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Isthme
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - libre - poésie
    Délai de soumission : 20/12/2020
  • Folies
    Editions Hurle-Vent
    Nb de signes : < 31 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 15/01/2021
  • Artistes (re)confinés
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction réaliste - témoignage - contemporain - fiction - récit de vie - réaliste
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Revue Encre[s] N°7
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : poésie - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 30/11/2020
  • Enfance
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 500 - 40 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Eclats d'Etoiles
    Eclats de Lune Editions
    Nb de signes :
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 02/11/2020
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 306 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 372 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1867 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Comment ai-je pu être si naïf?
[Histoire Terminée]
Auteur: Black Dragon Vue: 16402
[Publiée le: 2009-11-29]    [Mise à Jour: 2010-11-27]
13+  Signaler Romance/Amitié Commentaires : 23
Description:
Suite à la mort de son frère, Sasuke apprend la vérité concernant la destruction de son clan. Enragé, il veut raser Konoha avec l'aide de Taka mais pas tout de suite. Deux ans passent et il décide de mettre son plan à exécution. Arrivé au village, les années font qu'il ait changé malgré sa haine. Et face à ses anciens amis, submergé par ses anciens sentiments du temps qu'il était le ninja qui ferait tout pour son village, il abandonne l'idée sous les yeux stupéfaits de tout le monde et va remarquer que ses sentiments sont plus forts qu'il ne le pensait…

En parallèle avec l’histoire de Sasuke, le village continue de vivre, ainsi que ses habitants. Une nouvelle va chambouler la vie tranquille de Naruto et avoir des répercutions. C’est à lui de choisir entre bonne et mauvaise nouvelle et à lui de faire les bons choix. Mais pas de soucis à se faire, il n’est plus seul…
Crédits:
Les personnages apparaissant dans ma fiction appartiennent tous à Masashi Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Voilà les conséquences…

[3016 mots]
Publié le: 2010-10-10
Mis à Jour: 2010-10-17
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hello ! ^^
How are you ? Bon, j’arrête avec l’anglais et je passe au français.
Je vous lance ce chapitre qui a un passage où Naruto casse un doux moment entre amoureux et un autre de ses nombreux envols, un où on traite Sasuke de la même "chose" qu’est Naruto, un vent de la part du ténébreux pour le bavard de blond, un gosse qui s’incruste et une superbe humiliation pour "mon" très cher et adoré Sasuke Uchiwa. Je l’aime ce gars, vous ne l’imaginez pas ! Mais c’est vrai ce que je vous dis, ce n’est pas ironique !
Conscience de Black Dragon : Pour une fois, je la défends. Elle a raison : Sasuke est son personnage favori.
Moi : Oh conscience ! Merci ! Toi aussi, je t’aime !
Conscience : Mince, pourquoi j’ai dit ça ?

Je remercie encore une fois doudou, qui est l’auteur de bonnes fictions, qui m’a autorisé à reprendre un peu l’idée d’un passage dans une de ses fictions. En même temps, j’en profite pour lui faire un peu de publicité.
Désolée doudou de ne pas avoir demandé ton avis là-dessus mais je pense que tes fictions méritent d’être lues. Je dis encore une fois que tes fictions sont superbes et continues ainsi.

Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture ! ^^

Chapitre 11 : Voilà les conséquences…

 

Il fallait intervenir et vite. Alors pourquoi le maître Hokage s’obstinait à rester caché encore plus longtemps ? Sakura avait déjà lâché prise et gisait sans force dans la poussière. Kakashi était ligoté et son bandeau couvrait son Sharingan. Sasuke avait les jambes flageolantes et haletait comme jamais, à bout de souffle. Il avait depuis un moment désactivé son Doujutsu et suait beaucoup. L’état de Naruto n’était pas mieux et il restait encore beaucoup d’adversaires. À croire que toute la cour du clan était venue.

Seul Hiashi ne s’était pas battu et attendait gentiment à l’ombre. Il attendait évidemment que le réceptacle se vide d’énergie pour lui donner le coup fatal. Quel lâche !

Il pensait que le chef du clan allait attendre la fin du combat pour intervenir et c’est pour cela qu’il se stupéfia face à ce qu’il se passa ensuite.

 

Ayant sûrement assez d’attendre que les deux jeunes hommes se rendent, Hiashi se décida à en finir une fois pour toutes. D’une lenteur calculée, il marcha vers eux, les bras croisés. Il sourit de jubilation quand il vit Naruto tomber de fatigue sur les fesses. Il arracha un kunaï de la main d’un de ses hommes et dit :

- Fais ta dernière prière, démon !

Il allait se jeter sur le blond pour l’immobiliser et ensuite lui trancher la gorge mais l’arme rencontra un autre corps, avant même que son propriétaire ait eu le temps de se pencher. Visiblement, toute la partie coupante était entrée dans le flanc gauche de la victime et du sang rouge sombre coulait de la même manière qu’un torrent. Si personne ne faisait rien, l’hémorragie tuerait.

- Tsss, pauvre imbécile…

- L’imbé-bécile ici, c’est v-vous…

Naruto Uzumaki était un ninja de Konoha, tout comme lui. Naruto Uzumaki était le réceptacle du Démon Renard à Neuf Queues et le Biju appartenait à Konoha lui aussi. Et il se devait d’assurer sa protection en cas de danger car sans Naruto le monstre serait libre. Surtout que les dégâts seraient nombreux. Mais le plus important : Naruto Uzumaki était son meilleur ami. Il avait risqué sa vie pour lui plein de fois. À son tour maintenant de lui venir en aide… D’une manière ou d’une autre.

La suite, il n’en eut aucune idée. Il avait compris qu’il avait perdu connaissance quand les ténèbres remplirent son champ de vision.

 

Il entrouvrit les paupières mais les referma aussitôt face à toute cette clarté. Il pouvait y avoir de la lumière mais si claire, si blanche… Il fallait aussi qu’il sache où il se trouvait. Faisant attention cette fois-ci, ces pupilles se dévoilèrent pour voir un plafond blanc. Il tourna la tête à droite et vit la fenêtre entrouverte, par où une fine brise entrait en balayant les légers rideaux de la même couleur que la pièce, après observation. La décoration n’était pas du tout recherchée vu qu’il finit par comprendre qu’il se trouvait dans une chambre d’hôpital du village. La seule chose qui se distinguait, c’était Sakura, occupée à écrire sur une table à sa gauche. Elle n’avait toujours pas remarqué qu’il s’était réveillé.

- Alors, on ne fait pas attention quand le malade revient à lui ? Demanda-t-il difficilement.

Elle se retourna d’un bloc, tombant presque de sa chaise.

- Normalement, tu aurais dû rester endormi encore un peu mais, visiblement, c’est déjà assez.

Il essaya de s’assoir sur le lit mais un élancement dans son flanc le dissuada. Il se laissa tomber en arrière comme une masse.

- Tu as perdu connaissance à cause de la perte de sang. Nous t’avons recousu et on attend de voir comment réagi ton corps. On évite d’utiliser toujours le ninjutsu médical. Si ça s’aggrave ou que cela te fait trop souffrir, on efface tout. Aussi, tu as eu un apport de sang.

- Très bien…

- Quelle idée de te mettre ainsi devant un ennemi !

- Je pensais juste à Naruto. Ma vie importait peu.

- Oui mais tu n’étais pas tout seul. D’ailleurs, Naruto attend impatiemment que tu te réveilles pour te tirer les oreilles.

- Bon, je vais me rendormir alors.

- Tu feras moins le malin quand tu le verras… Tu ne veux pas savoir ce qui s’est passé ?

- Oui, histoire de savoir de quoi va me parler Naruto…

Sakura lui raconta alors qu’après sa chute, Tsunade, Sai et quelques ANBU étaient arrivés sur les lieux. C’était Sai qui était allé prévenir la blonde. Il devait venir s’entraîner avec eux après avoir rendu le rapport de sa dernière mission, ce qui expliquait son retard. Et quand il était proche du terrain, il avait remarqué de l’agitation. Il était tout de suite parti avertir le maître Hokage, suite à ce qu’il avait vu. Protégés, ils avaient attendu, cachés et masquant leur présence. Par contre, ils n’avaient jamais pensé que quelqu’un allait se mettre devant Naruto, qui commençait peu à peu à se transformer en renard, après ça. Et se fut à ce moment qu’ils apparurent, interrompant toute action. On emmena Sasuke à l’hôpital et les autres attendaient d’avoir des nouvelles de lui.

- Et qu’est-ce qu’ils vont faire de Hiashi Hyuuga ?

- Tsunade-sensei ne peut pas faire grand-chose avec lui mais elle va serrer un peu plus la vis. Aussi, dire une telle chose Sasuke ! Tu n’as donc pas froid aux yeux, toi.

- J’ai chuchoté ça à Naruto ! Faut dire qu’il y en a qui ont une bonne ouïe.

- Il a profité de tout pour régler ses problèmes en une fois, ce qui est logique.

Elle s’était approchée du lit avec la chaise et continua, après avoir repoussé le drap jusqu’au ventre de Sasuke.

- La cicatrice fait environ une quinzaine de centimètres. Si tu ne l’as touche pas, aucune trace ne restera.

Un grand bandage blanc serrait ses flancs pour maintenir la compresse sur la blessure fraîchement cousue. Il était torse nu et on voyait bien la quantité de tissu que les médecins avaient utilisée.

- Il faudra régulièrement changer de pansement mais vu que tu as un médecin personnel, cela ne devrait pas poser de problèmes, si j’ose dire.

Elle lui souriait, tout en le recouvrant, et il lui répondit de la même manière. Il lui avait fait peur et cela se voyait encore. Il posa sa main sur sa nuque et l’approcha de son visage. Ils allaient s’embrasser quand Naruto se décida d’entrer dans la pièce bruyamment. Sympa hein, si le patient était en train de dormir…

- Je vois qu’on fait semblant d’être souffrant pour profiter du bon temps, constata Naruto.

- Tu crois que j’allais faire quoi ? Le contraire ? Ah Naruto, tu me connais mal… Se lança dans le jeu le ténébreux. Et puis, tu dois bien comprendre, tu aurais fait la même chose !

- Ouais, c’est vrai…

Sakura hésitait entre rigoler ou fuir discrètement de cette situation. Elle n’aimait pas trop montrer en public sa vie privée et sentimentale, même si tout le monde savait qu’elle était amoureuse de Sasuke depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, il lui en était reconnaissant d’être ainsi car lui non plus n’aimait pas s’afficher, contrairement à certains.

Mais reprenant son "sérieux", Naruto s’avança pour s’asseoir sur le lit, à droite de son ami. Puis, éclatant d’un coup, il s’écria :

- NON MAIS QU’EST-CE QUI T’AS PRIS DE TE METTRE DEVANT MOI ?! TU ES VRAIMENT TROP CON ! JE POUVAIS TRES BIEN M’EN SORTIR ! N’OUBLIES PAS QUE J’AI KYUBI ! IL AURAIT FAIT QUELQUE CHOSE, COMME TOUJOURS QUAND JE SUIS EN SITUATION DE MORT !

Il continua sa tirade, pendant que les deux autres se bouchaient les oreilles. Même si le son parvenait plus difficilement, ils arrivaient toujours à bien le comprendre. Et bien sûr, ce qui devait arriver arriva…

La porte s’ouvrit brusquement, provoquant un courant d’air à cause de la fenêtre ouverte, et quelque chose arriva à toute vitesse sur Naruto pour l’envoyer balader par la baie. Pas un mot, pas un son à l’intérieur. Juste le cri d’effroi du blond qui piquait dangereusement vers le sol dur de l’extérieur.

Sasuke et Sakura regardaient Tsunade-sama reprendre ses esprits. Elle se tourna vers eux et dit, avant de tourner le dos pour partir :

- Dites-lui de ne pas crier dans un hôpital.

Ils hochèrent la tête en silence. Sûr que plus personne n’allait élever la voix après ça… La chute de Naruto était une blessure en plus qu’il devait ajouter à son répertoire médical. Il en avait tellement mangé avec sa coéquipière, heureusement qu’il guérissait vite !

Finalement, l’Uchiwa put rentrer chez lui le soir même et tout le monde se coucha tôt pour affronter la journée du lendemain.

 

Tsunade avait pour l’occasion installé suffisamment de chaises pour tout le monde dans son bureau. Elle les regardait un par un, les examinant sous toutes les coutures, s’arrêtant plus longtemps sur Sasuke. Il ne se tenait pas droit et semblait avoir des difficultés à respirer.

"Cet imbécile a dû ouvrir sa plaie… Pire que Naruto quand il veut !"

L’équipe 7 au complet était présente et attendait bien sagement qu’elle dise quelque chose dans un silence qui aurait pu être parfait, si on n’entendait pas la respiration sifflante de Sasuke.

- Vous savez mieux que moi sur ce qui s’est passé. Pourtant, pour pas qu’il ait du favoritisme, on fouillera la mémoire de Hiashi Hyuuga et de ses acolytes, y compris vous cinq.

A la pensée que quelqu’un puisse s’introduire dans sa tête, des frissons d’appréhension parcoururent le corps de l’Uchiwa, le faisant grimacer quand sa peau blessée se tendit. Il ne voulait pas que qui que ce soit découvre sa vraie face. Il n’acceptait ça que si c’était ses amis, mais voilà, à par Ino – et il ne lui laisserait pas ce plaisir – personne de son entourage n’en était capable. Il allait devoir se laisser faire…

L’idée ne plaisait pas non plus aux autres. Cependant, personne ne protesta. Tsunade était très énervée qu’ils se soient attirés des ennuis, même s’ils avaient déjà créé beaucoup de problèmes. Il était rare qu’au retour d’une mission Naruto et Sasuke n’aient pas fait des leurs. C’était plus Naruto mais étrangement le ténébreux finissait toujours par être mêlé à l’affaire. Le seul souci était évidemment l’importance de cette histoire. Ce n’était pas une simple mission où malencontreusement Naruto avait frappé la personne qu’ils escortaient et que Sasuke l’ai soutenu.

- Mais qu’est-ce que je vais faire de vous ? Pensa-t-elle à voix haute, lasse.

- …

- Naruto et Sasuke. Sasuke et Naruto.

Elle appuya sa tête sur sa main, posant son coude sur sa table de travail.

- Sasuke… Qu’est-ce que tu as dit ?

- Qu’il était borné, répondit-il sans hésitation. Hier, j’ai dit qu’il était encore plus borné que je le pensais.

- Imbécile ! Pourquoi tu te le mets à dos ?! Tu as beau être un Uchiwa et, par-là, être chef de clan même si tu es le dernier mais ce n’est pas une raison pour faire ça !

- Faut croire que j’ai chuchoté trop fort…

- Et pour Naruto, c’est parce qu’il a mis Hinata enceinte. Vous êtes des cas désespérants…

- Eh ! Je n’ai pas fait exprès !

- Ne me mettez pas dans le même tas que ce gars ! Aïe !

Ils avaient réagi en même temps, sans que ce soit une provocation de la part de la blonde.

"Ils s’aiment tellement qu’ils se soutiennent à fond. Pas vrai, Sasuke ? Pas meilleurs amis pour rien…"

- Franchement, faites un peu attention à ce que vous dites et faites. Je ne peux pas être toujours derrière vous et vous protéger. Je dois être égale pour tout le monde.

Elle se tut un instant pour qu’ils se mettent bien ces mots dans la tête, puis prit congé en leur donnant l’heure à laquelle ils allaient passer le test.

La nouvelle de l’attaque de Hiashi Hyuuga contre la Team Kakashi avait vite fait le tour du village. Ils avaient fait le maximum pour garder ça secret mais quelqu’un avait vendu la mèche. D’un côté, ce n’était pas plus mal après tout. Les civils et les autres ninjas savaient maintenant ce qui se passait autour d’eux. Le chef des Hyuuga s’était pris un certain coup quand il apprit l’anecdote.

 

Quelques jours plus tard, Naruto, ses deux coéquipiers et Hinata s’étaient donné rendez-vous aux sources chaudes pour profiter de leur temps de répit avant de recommencer les missions. Exceptionnellement, Sakura avait utilisé le ninjutsu médical pour soigner la blessure de Sasuke.

Le temps était plutôt chaud et l’idée de se rafraîchir un peu était bienvenue. Après être arrivés et s’être changés, ils se dépêchèrent d’entrer dans l’eau.

- Ça fait du bien… Aaahhh…

- On avait remarqué, Naruto, dit l’Uchiwa.

- Ce n’est pas grave pour ta blessure, Sasuke ? Demanda Hinata.

Pour réponse, il lui montra son flanc où, quelques minutes plus tôt, une ligne rouge barrait la peau. Le ninjutsu était vraiment très pratique et, de là, commença un exposé sur le domaine de la part de Sakura pour satisfaire la curiosité de la future maman.

On voyait bien l’avancement de la grossesse chez la jeune femme et son ventre rebondi était vraiment mignon. La conversation avait finalement vite tourné vers la maternité. Ce n’était pas vraiment la spécialité de Sakura mais elle répondait du mieux qu’elle pouvait. Pendant ce temps, Naruto tentait de mettre la tête de Sasuke sous l’eau. Il y eut vengeance et ce fut Naruto qui plongea le premier, bientôt suivi du brun. Les jeunes femmes s’étaient jointes à la bagarre un peu après, avec pour excuse le bébé. Enfin, plutôt Hinata car Sakura n’avait pas été épargnée.

C’est après la énième fois qu’elle sortit la tête de l’eau, le feu aux joues à cause de la température de l’eau, qui entre-temps s’était un peu chauffée, et des jeux, que Sakura déclara forfait. Même pour les jeux aquatiques, ses coéquipiers étaient plus doués qu’elle. Bon, c’est parce qu’elle n’utilisait pas sa force brute, sinon… Il aurait vu de quel bois elle se chauffait ! Ils n’étaient pas seuls dans le grand bassin et elle ne voulait pas attirer l’attention sur eux.

Naruto riait comme toujours, montrant toutes dents. Il était heureux. Il s’amusait comme un fou, vidait son énergie, se détendait en même temps dans l’eau bienfaisante. Les gens qui étaient dans le bassin l’avaient vite remarqué et, pour le voir ainsi le plus longtemps, s’étaient un peu écartés. Et pour accentuer sa joie, Sasuke n’hésitait pas à mettre une couche aux jeux de son frère de cœur.

Bientôt, ils furent rejoints par un petit garçon qui était venu avec sa famille (je précise que c’est des sources où il faut porter au maillot de bain). Innocent, il demanda à Sasuke, puisqu’il était à côté de lui :

- Je peux jouer avec vous ?

Le petit ne devait pas avoir plus de huit ans. Il avait les cheveux bruns et courts, avec des gouttes d’eau suspendues à ses mèches, tandis que ses yeux étaient bleus. Ses joues étaient légèrement roses, sûrement dû à la gêne de demander à Sasuke Uchiwa s’il pouvait jouer avec lui et avec Naruto Uzumaki. Deux shinobis très populaires au village. Il rêvait de devenir aussi fort qu’eux !

- Et ta maman sait que tu es ici ?

- Oui, répondit-il en tendant le doigt derrière lui sur une femme en compagnie d’un homme.

Ils lui firent un signe de la main, en disant à leur fils de ne pas embêter les gens. Ce à quoi, le garçon répondit qu’il ne faisait pas ça. Sasuke sourit face à la réaction du môme et lui dit de l’aider à chercher Naruto. Il apprit aussi qu’il s’appelait Hiroshi. Le blond avait disparu et cela semblait faire rigoler les filles, vu qu’elles se retenaient de pouffer.

Bientôt, ils virent une tâche jaune remonter à la surface lentement. La moitié du visage du futur père fit son apparition et, dans ses yeux azur, brillait une lueur de malice. Rapidement, il bascula Sasuke dans l’eau, qui se retrouva avec l’eau proche du nez. Habilement et d’une quelconque manière, il lui retira le maillot de bain, sans qu’il puisse faire quoi que ce soit.

- Sakuraaa ! Regarde ce que j’ai trouvééé ! S’exclama-t-il en brandissant son trésor, tout content.

Au vu de l’expression et de la couleur de son visage, Sakura ne s’attendait pas à une telle idée de la part de Naruto. Pendant ce temps, Hinata avait rendu les armes et rigolait à en pleurer.

Le propriétaire du short de bain noir concoctait des idées de meurtres pour son "ami", après avoir vu de quoi il était fier. Il n’attendit pas plus de temps pour réclamer son habit, tout en essayant de se montrer le moins possible. Mais Naruto fit la sourde oreille en continuant pour Sakura :

- Mais que suis-je bête ! Tu préfères lui à la place de ça !

Le "lui" désignait évidemment Sasuke. On pouvait dire qu’à ce moment Sakura avait atteint la même couleur que Hinata quand elle était plus jeune. Et Sasuke aussi. C’est la solidarité, quoi !

- IL Y A DES ENFANTS DANS LE COIN, BAKA ! Cria à son tour l’Uchiwa humilié.

Naruto se rendit compte seulement à ce moment de la présence du petit Hiroshi. D’un rapide geste, il lança le vêtement à Sasuke, qui le reçut sur le visage.

- Je vais te tuer, c’est décidé !

- Tu es venu jouer avec nous ? Demanda Naruto au garçon en ignorant l’Uchiwa.

- Oui !

"Bon, il ne semble pas choqué."

Naruto commença à jouer avec le garçonnet, pendant que Sasuke alla s’asseoir loin de lui pour ne pas passer vraiment à l’acte. Tout le monde l’avait vu dans cette situation embarrassante et ils n’allaient pas s’en priver de raconter au reste du village. Pauvre Sasuke ! Il prévoyait déjà de ne pas sortir de chez lui pendant quelques jours pour ne pas affronter les gens. Il essayait de rentrer au maximum dans l’eau, tout en se cachant derrière Sakura. Elle lui posa alors une question, avec un air désolé :

- Qu’est-ce que ça fait de se faire ainsi humilier ?

Il la regarda boudeur, puis détourna vivement le visage.

C’est alors que quelqu’un, un homme par la voix, s’écria :

- Ne t’en fait pas, Sasuke. On ne dira rien !

Commentaire de l'auteur Alors doudou, tu me pardonnes avec ce chapitre ? ^^
Qu’est-ce que vous en pensez de mon humour ? J’espère que je n’ai pas foiré…
C’est un chapitre où il y a du sérieux et de la rigolade. Deux thèmes totalement opposés. Je trouvais que c’était bien de les mettre ensemble.
Merci d’avoir lu et à la prochaine avec le prochain chapitre ! ^^
Bisous bien baveux pour vous tous, mes lecteurs chéris !
*voit tout le monde qui s’enfuit en courant*
… Bah quoi, qu’est-ce que j’ai dit ?
P.S. : il ne manque plus que deux chapitres et je signe la fin de cette histoire
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales