Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nutty Kyds : Oups
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 5 000 - 15 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 25/05/2021
  • Océans merveilleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 25/06/2021
  • Nocturnes
    Revue Ecriture de soi-R
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/03/2021
  • Basse-cour
    LE SOC
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : art visuel - poésie
    Délai de soumission : 22/03/2021
  • Surréalisme
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Road trip
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 000 - 8 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 16/02/2021
  • Ode à l'indépendance
    L'Indé Panda
    Nb de signes : 3 500 - 35 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • PEG Prix d'Ecriture descerné à Gruyère
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • PIJA Prix International Jeunes Auteurs
    Editions de l'Hèbe
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2021
  • Problème
    Editions du Sagittaire
    Nb de signes : 25 000 - 75 000 sec
    Genre : théâtre
    Délai de soumission : 30/06/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 1619 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Areuh? Auteur: FlyingPatatoes Vue: 5039
[Publiée le: 2013-04-12]    [Mise à Jour: 2015-06-24]
13+  Signaler Humour/Drame/Action-Aventure/Angoisse/Univers alternatif Commentaires : 6
Description:
Un combat qui tourne mal, Naruto qui régresse physiquement et mentalement parlant, Sasuke qui passe en mode super-papa, Konoha et ses traîtres, l'Akatsuki qui s'en mêle et.. Le reste du monde aux premières loges ? Ouais. Les dieux devaient sacrément leurs en vouloir !

- P'paa ! Diiit on fait comment les bébé ?!

> Gros délire en perspective tout ça ! Venez lire ! :33
Crédits:
Les personnage & le monde de Naruto appartienne au grand vénérable Masashi Kishimoto. Le reste est à moi !
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

L'AVANT PARTY

[2803 mots]
Publié le: 2015-06-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hey ?! -PASTAPERPASTAPERPASTAPER.-

Je saaaais je n'ai rien posté depuis un moment *tousse* 2013 *tousse* et je m'en excuse sincèrement ! J'imagine qu'avec les cours, les examens et tout, l'idée d'écrire m'es totalement sortit de la tête, et je ne m'en excuserais jamais assez.

Mais héhé. Je suis de retour ! (Pour vous jouer de mauvais tour :smileyquifoulesboulessisi: )

J'aimerais, avant de vous laissez aller lire de ce chapitre qui, j'espère vous plaira, vous remercier tous autant que vous êtes pour le soutiens que vous m'avez apporter depuis le premier chapitre ! Je n'imaginais que vous seriez autant à me suivre et ça me fais vraiment plaisir ! Alors sincèrement, merci à vous tous, reviewver, follower & favoriteur (a). (Puis même aux petit lecteurs fantôme, bises sur vos fesses c: )

Voilà voilà !

Je vous laisse sur le résumé des chapitres précédents, avant de vous remettre dans le bain~

Previously dans Areuh ? !

Au cours d'un mission qui foire légèrement sur les bords, Naruto Uzumaki se voit régresser autant physiquement que mentalement. Désormais haut comme trois pommes et âgé de trois ans, il est confié par Tsunade à son coéquipier, Uchiha Sasuke. Jusque là, tout semble bien se passer, cependant, comme rien n'arrive jamais au hasard, un Shinobi de Konoha fait acte de trahison envers son village, en prévenant la nation sur Son. Très vite alors, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre: Le Kyûbi est aussi fort qu'un caneton unijambiste et voilà l'occasion pour les villages ennemies, de s'en emparer ! Tendis que Tsunade rapatrie tout les Ninja de Konoha et met en place une protection autour de Naruto, devenu bébé, ce dernier, qui entre-temps, passa un pacte avec Kyûbi, est soudainement emmené à l'hôpital à cause de subites crises tout à fait inconnue. Non loin de là, l'Akatsuki se prépare elle aussi à frapper fort en envoyant Itachi Uchiha et Deidara sur la route de Konoha, la même route, sur laquelle ils croiserons l'armée d'Oto. La question se pose alors, Itachi retourna t-il sa veste, ou pas ? Dans un même temps, Kabuto Yakushi et Sakura Haruno se préparent à lancer l'assaut. Utilisant une technique interdite; La Réincarnation des âmes, Kabuto envois donc sur Konoha: Fugaku Uchiha, Hizashi Uchiha, Tomirama Senju et Kimimaro Kaguya avec l'ordre de ramener vivant, l'Uzumaki. Et comme l'auteur aime foutre la merde, un peu; semblerait que Karin soit aussi dans le coup.

ENJOY.

Silencieusement, Deidara laissa le corps du Ninja d'Oto s'effondrer à ses pieds, tel une poupée de cire. Bon. Visiblement ce dernier ne savait vraisemblablement rien. Un peu comme les dix autre qu'il venait de supprimer, songea-t-il en lança un regard circulaire à la pleine. Non sans soupirer, lassé, le Shinobi d'Iwa vint essuyer la lame de son Kunaï sur le vêtement du mort. Bon, au moins il aurait servit à quelque chose au moins une fois dans sa vie. Pas comme les autres, qui étaient simplement morts en suppliant la vie sauve. Enfin. Peu lui importait. Ces types étaient de simples pions sur le grand échiquier de la vie. Ou de la guerre.. Ou de la mort. Ça dépendait du point de vue. Se redressant avec lenteur, l'assassin aux cheveux d'ors, fit craquer les os de sa nuque, avant de venir poser ses pupilles bleutés sur son coéquipier, assis nonchalamment contre un rocher, les bras croisé sur son torse et le regard moqueur.

Enfin. 'Le regard moqueur' c'était relatif hein. Personne n'aurait réellement pût deviner ce à quoi pouvait penser un Uchiha. Surtout cet Uchiha là, qui semblait aussi expressif qu'un mort. Enfin. Deidara étant qui il était, fût irrité par le comportement ennuyé du Nukenin aussi, ne tarda t-il pas à s'en détourner, son regard venant cette fois-ci, se poser sur une medic-nin plutôt bien saucissonnée et calée contre un arbre. Sans une once de pitié aucune, Deidara la traîna un peu plus loin et comme pour les autre, se mit-il en quêtes de réponses.

« J'espère sincèrement pour ton cul, que tu vas être plus bavarde que tes potes. Tu ne voudrais pas finir comme eux humm ? »

La captif lui lança un regard moqueur, facilement traduisible par un "Je sais que tu veux que je parle parce que tu commence à en avoir marre de te payer l'affiche devant ton pote le coincé-sexy mais je ne parlerais pas parce que de toutes façons de vais crever dans les deux cas, alors autant se taire et continuer d'emmerder sa blondasserie."

« Je commence sérieusement à tous vous détester mmh. »

Le blond grommela longuement dans sa barbe inexistante sur le pourquoi du comment il se retrouvait toujours avec les missions les plus ennuyeuses, et les gens les plus ennuyant. Il observa silencieusement la jeune femme en face de lui qui, sous le baillons, semblait afficher un très large sourire condescendant. Il soupira.

« Okay mmh, commença t-il en se pencha vers elle de manière à pouvoir lui parler sans que son coéquipier ne l'entende, Un marché ça te tente ? »

En voyant la lueur curieuse dans les pupilles carmine de la jeune femme, il sût qu'il avait touché le bon point. Un rictus presque machiavélique s'installa sur son faciès androgyne, tendis qu'il mettait en place ses idées dans sa tête. Alors. Que pouvait bien souhaiter une femme dans son genre mmh ? Avisant de l'absence d'alliance et de quelconque bijoux, le sourire de Daidara s'élargit considérablement. C'était paaaaaaaaafait. Il tenait peut-être bien là sa revanche chérie.

« Sais-tu qui est mon coéquipier mmh?~ devant le froncement de sourcils de l'inconnue, il poursuivit: Il s'agit du trèèès sexy célèbre Itachi Uchiha mmh ~ »

Les yeux de la jeune femme s'écarquillèrent subitement aux paroles du Nukenin. Aaah c'était presque trop facile, pensa-t-il avec délectation. Il tapota l'épaule de sa captif, alors qu'il se penchait un peu plus vers elle, baissant la voix, comme sur le ton d'une confidence.

« Je sais de source sûr qu'il est encore tout pur de partouuuut mmh~ »

La prisonnière laissa échapper un son plutôt bruyant, identifiable comme le cris qu'un fan-girl en puissance. Elle était peut-être un bonne Kunoichi prête à résister à la douleur et tout le tralala. Mais face à l'Uchiha et bien. Elle n'avait au-cu-ne chance. Il s'en serais presque sentit coupable, d'user ainsi du Konohanien.

Ou pas.

Un ricanement le prit en traître et il le camoufla sous une toux exagéré, tout en reportant son attention sur la captif.

« Alors, alors, ce marché mmh ? »

Le regard de la jeune femme s'illumina. 'Je le veux nu, pour moi toute seule pendant quatre bonnes heures !'

« Impossible, on est déjà très en retard mmh.. Que dirais-tu de.. Quinze minutes, seule avec lui ?»

Aaah non ! Ça ne vaux pas mes informations ! Une heure, une chanson d'amour et topless!

« Je t'ai dis, une heure c'pas possible on est à la bourre. Vingt minutes, un kage-bushin, topless et une mort pas trop douloureuse mmmh? »

La fille plissa les yeux: Une mort pas trop douloureuse ? C'est quoi ton marché pourris mec ?

« C'est pas comme si tu savais pas que tu y passerais de toute façon humm. »

Merde. Son premier baiser, topless, le kage-bushin et une mort tout à fait indolore et rapide.

« T'es dur en affaires mmh. Okaay je veux la bouffe dans ton sac aussi mmh. »

Marché conclu !

Un large sourire éclaira le visage de la jeune femme qui dés lors, commença à gigoter sur place, impatiente. D'un geste rapide et non sans lui intimer de se taire, Deidara lui retira le baillons et héla son coéquipier.

« Oï Uchiha viens voir par là mmh. Je crois que ses yeux vont t'intéresser ! »

Intrigué, Itachi daigna finalement lever son royal fessier de son royal trône, soupirant au passage. Qu'est-ce que le blond, pouvait-il bien encore mijoter ? Il ne le sentait absolument pas. Cependant, la curiosité bien présente, il se dirigea vers le duo qui avait aperçu parler comme si de rien n'était. Soit Deidara avait réussit à lui soustraire des informations.. Soit ils avaient juste tapé causette. Mieux valait pour lui que ce soit la première solution.. Quoiqu'il en soit, le temps qu'il n'arrive jusqu'à eux, Deidara avait obtenu les informations promise et bien que tenir parole n'était pas forcément son genre, rien que pour emmerder un certain brun et bien il était prêt à honorer les désirs de cette Kunoichi.

« Que se passe-t-il avec ses yeux, Deidara. »

La voix plate et ennuyé de l'Uchiha lui étira un sourire moqueur qu'il camoufla bien vite par un air faussement interdit. Le blond se décala sur le côté, laissant sa place au Nukenin, il lui fit signe d'approcher, ce qu'il fit. À ce moment la médic-nin ouvrit subitement les yeux et un échange de regard plus tard avec un certain kamikaze et ce dernier poussait en toute innocence bien-sûr, le brun contre la rouquine toujours saucissonnée au sol. Alors ce qui devait se passer se passa sous les éclats de rire, du Shinobi d'Iwa.


À trois jours de marches de là, plus exactement dans le village caché du Sable et encore plus exactement dans le bureau de Kazekage on pouvait y sentir que la tension était palpable. Il y a peu, Gaara no Sabaku l'actuel et second plus jeune Kage n'ayant jamais foulé le sol du continent Ninja, avait reçu une missive d'urgence venant de Konoha, de leurs Kage pour être exacte. Et quiconque avait été présent lors de la lecture de cette missive, avait pût affirmer que non. Gaara n'avait ab-so-lu-ment pas apprécié ce qu'il y avait lut. À commencer par la nouvelle expliquant l'état de faiblesse de Naruto, son plus cher ami, la personne à laquelle il tenait le plus. Comment par tout les dieux, Naruto avait-il pût encore se retrouver dans une telle situation hein ? Comme s'il avait eut besoin de ça !

« Non mais je rêve, avait-il marmonné comme s'il n'en revenait pas. Naruto mais qu'as-tu encore fait .. »

Exaspéré, Gaara avait pris sa tête entre ses mains et soupirer très, très longuement, devant son frère et sa sœur, pour le moins surprit. Puis il avait reprit sa lecture, et l'aura meurtrière qu'il avait soudainement émit en avait alerté plus d'un.

« Non mais c'est pas vrai ! Je rêve ! »

Il s'était relevé brusque de sa chaise de bureau, ses non-sourcils froncés au plus haut point. Ses doigts se resserrèrent fortement sur la missive signe plutôt évident qu'il était en colère. Bon ok. Furieux aurait été plus juste.

« Gaara ? Tout vas bien ? »

Le cadet des Sabaku releva la tête vers sa sœur, la foudroyant consciemment du regard. Est-ce qu'il avait l'air d'aller bien ? PAR LES COUILLES DE SON PÈRE. NON IL N'ALLAIT PAS BIEN ! Son sable fit fracasser son fauteuil de Kage contre le mur et dans un bruit plutôt conséquent, ce dernier tomba en morceau sur le parquet fraîchement lustré. Et la raison de cette rage soudaine ? En deux mots. Uchiha Sasuke. Comment par tout les saints, Tsunade Senju avait-elle pût confier la garde de Naruto à ce renégat, nukenin ancien chien d'Orochimaru Nunkenin lui-aussi de renom ?! Oh bien sûr, il avait toujours soutenu son ami dans sa quête un peu folle, de ramener son coéquipier du bon côté de la balance. Il n'y avait jamais crus avec sincérité, mais il l'avait soutenu de tout son cœur. Parce que c'est ce qu'un ami était censé faire. Alors lorsque finalement, l'Uchiha était revenu la queue entre les jambes à Konoha, Gaara avait été un peu soulagé. L'Uzumaki ne chercherait plus à se mettre en danger constamment pour les beau yeux de ce type. Mais quoiqu'il en soit, lui, ne l'aimait pas. Il le haïssait pour avoir fait plus de mal que quiconque au porteur du Kyûbi. Il s'était d'ailleurs même attendu à ce que Tsunade le punisse ou un truc dans le genre. Mais non. Il avait été mit en examen pendant une simple petite semaine.. Et maintenant quoi ?

On lui confiait la garde d'un bébé. Ledit bébé étant son seul et unique ami à qui il tenait plus que tout.

Qu'est-ce qui lui disait que Sasuke n'était pas à la solde de l'Akatsuki hein ? Il ne lui faisait pas confiance. Et voir écrits noir sur blanc que Tsunade avait mit la vie du blond entre ses mains, l'horripilait.

Enfin. Et comme les mauvaises nouvelles ne venaient jamais seules, bien évidemment, la Senju le mit au courant qu'un traître courant dans les rangs de Konoha avait fait filtrer l'information vers les autres pays. Un juron inhabituellement coloré passa les fines lèvres du rouquin alors qu'il songeait à prendre une soudaine retraite.

« Je part à Konoha, annonça-t-il subitement à son frère et sa sœur, tenez-vous prêt. »

« Quoi ? Gaara bon sang! C'est du délire ! »

« Temari a raison vieux, tu ne peux pas décider de partir sur un coup de tête ! Tu est le Kazekage bon san- »

« C'est tout réfléchit, coupa le roux en leurs faisant passer la missive, Bougez-vous. »

Les deux plus vieux Sabaku parcoururent rapidement les mots de la Godaime Hokage. Ah. Évidemment. Dés que Naruto entrait en compte, leurs frère devenait évidemment ingérable. Temari secoua vivement la tête, s'approchant de son petit frère, elle posa sa main sur son épaule, un air sincèrement désolé au visage.

« Gaara, crois-moi quand je te dis que je suis navrée pour Naruto.. Seulement.. »

« Seulement le village passe avant lui, fit avec sérieux Kankurô. Je suis désoler. Naruto est un bon ami, mais tu est Kazekage, tu ne peux juste pas foutre le camp, comme ça. »

« Je lui dois la vie. »

« Et nous lui en serons éternellement reconnaissant.. »

Temari mordilla ses lèvres nerveusement. Elle n'était pas du genre à faire dans les actes de douceurs non. Elle avait un caractère de merde, donnait de bon gros coup de pieds au cul quand il le fallait et elle l'assumait. Seulement là, il n'était plus vraiment question de Gaara le Kazekage a qui elle devait obéissance et respect, mais Gaara, son petit frère mort d'inquiétude pour un proche, qu'elle devait réconforter ! Elle soupira longuement.

« Écoute, laisse-moi y aller avec Kankurô et quelques hommes. Je te promet de tout faire pour protéger ton ami. À condition que tu promette de rester sagement ici et d'agir objectivement en tant que Kage. »

Tout d'abord septique, Gaara consentit à hocher la tête avec lenteur. Il bouillait de rage contenu, mais à l'évidence, il devait avouer que sa sœur n'avait pas totalement faux. Il avait des responsabilités et aussi dur que cela puisse être, il devait déléguer et qui de mieux pour effectuer cette tache, que sa sœur, ou son frère ? Justement, son frère lui, les sourcils froncés et les bras croisés sur son torse, ne semblait pas en accord avec la seule femme de la pièce.

« Une seconde Temari, l'apostropha-t-il subitement, Il n'est pas question que nous laissions Gaara seul et sans protection. »

Le plus jeune émit un son presque scandalisé. Comment ça, sans protection ? Le rouquin plissa les yeux.

« Enfin Kankurô, il est parfaitement à même de prendre soin de lui ! Baki-senseï veillera sur lui ! »

« On reparle de l'Akatsuki peut-être ? haussa le brun, Dois-je te rappeler que ton frère y est passé ? »

« La faute à qui hein ! »

La réplique furieuse de la blonde, heurta son frère, qui accusa le coup en silence. Oui, il se sentait toujours coupable de n'avoir pût arrêter Sasori et Deidara. Entre autre, il se disait que s'il avait réussit à les supprimer, son petit frère n'aurait pas souffert et n'aurait pas été mort. Douloureusement, Kankurô fût replongé dans ses souvenirs tendis qu'il secouait la tête vivement. Non. Tout ça était du passé. Gaara était vivant, en bonne santé et toujours protégé par ce sable à la volonté propre.. Alors pourquoi se sentait-il encore si responsable ? Quoiqu'il en soit, le plus jeune mit fin à ces récriminations.

« Il suffit ! Temari il ne sert à rien de ressasser le passé. Vous feriez bien mieux de vous mettre en route. Konoha ne résistera pas indéfiniment si les pays non alliés profitent de cette occasion. »

Les deux abdiquèrent en silence avant de disparaître du bureau du rouquin. Exténué, Gaara se laissa choir contre son bureau, son fauteuil ayant été réduit plus tôt, à l'état de rien du tout, une légère moue désappointée s'imprima sur son faciès. Levant légèrement la tête vers le plafond, il fit signe aux AMBU chargés de sa protection et toujours parfaitement camouflés, d'aller lui chercher un fauteuil de remplacement. Il avait de la paperasse à remplir avec tout ce bordel.


Bien plus encore que plus tôt, à quelques dizaines de kilomètres de l'avant-poste de Konoha, dans l'un des nombreux anciens repaire du sanin renégat Orochimaru, une ombre se tenait droite, comme assise sur ce qui semblait être un trône aux multiples ornements fait d'or et d'argent. On ne pouvait apercevoir aucun signes distinctifs chez cette personne. Était-elle un homme ? Une femme ? Un vieil homme ? Une petite fille ? Personne n'aurait vraiment pût le dire. Un large voile blanc cachait bien comme il fallait son visage et ses épaules et cette personne semblait vêtu d'une toge blanche et autre divers ornement coûteux. Même les garde qui semblaient veiller sur cette personne, ne connaissaient son identité. Identité que cette personne, qui quelle soit, avait réussit à cacher au nez et à la barbe de tous. Si seulement ils savaient..

Étouffant un rire dans la manche de sa toge, cette personne reprit rapidement contenance lorsqu'on lui annonça qu'elle avait de la visite. Se redressant autant qu'elle pût, se tenant de façon élégante et distingué, elle fit un geste de la main, signifiant au Shinobi censé tenir l'entrée de l'antre, de laisser passer l'opportun. Ledit opportun qui se présenta sous les traits de Kabuto Yakushi.

« Maître, murmura le Nukenin, Votre bataillon est sur le point de passer l'avant-garde.. »

La silhouette inclina la tête sur le côté, comme songeuse. La seconde qui suivait, elle éclatait d'un rire cristallin.

« Bien, bien, souffla t-elle joyeusement, C'est parfait .. À nous Uzumaki Naruto ~ »


Commentaire de l'auteur COUPEEEY.

Oui je sais. Vous me haïssait de façon haïssable de vous couper ici et tout. Rassurez-vous je me hais aussi c:

Aloooors les enfants, What's Up depuis le temps ? Racontez-moi tout je suis curieuse et tout ! Comment se passe vos examens ? Des Bacheliers par ici ? Je vous dis courage et tout Puisse le dieu des pandalbinos vous soutenir dans cette dure épreuve ! **

- Okaaay plus sérieusement, j'espère que vous avez apprécié ce petit chapitre.

- Personnellement je me suis amusée à l'écrire surtout le passage avec Itachi et Deidara x)

- Content de voir apparaître Gaara ? ** Je pouvais décemment pas le laisser à l'écart celui-là x)

- Don't panic ! Naruto & Sasuke reviendrons dans le prochain chapitre.

- Ça vas être laaaaaaaaa fiesta.

- Bon pas forcément dans le sens OUAIS C'EST TROP COOL C'EST LA FÊTE du terme.

- Vous m'avez compris. c:

- Je ne ferais pas de RAR pour l'instant mais je vous promet de répondre à vos prochaines review dans la minute ou je les recevrais pour les inscrits ! Pour les autre petits panda qui ne souhaitent pas s'inscrire, pas de soucis ! Laissez-moi, si vous le souhaitez de quoi vous joindre ! ** (N'oubliez pas les espaces tout ça ou FF ne prendra pas en compte tout ce qui est adresse and cie. )

Voilàà voilàà.

Bisous sur vos fessiers.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales