Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 23 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 207 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 134 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1734 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Après l'avoir perdue ?
[Histoire Terminée]
Auteur: tookuni Vue: 28139
[Publiée le: 2007-09-02]    [Mise à Jour: 2010-09-16]
G  Signaler Général/Romance/Humour Commentaires : 68
Description:
Naruto et Sasuke se sont battus sur le toit de l’hôpital.
Mais si Kakashi n’était pas arrivé à temps ? Si dans leur précipitation ils avaient bien touché Sakura lorsqu’elle s’est mise entre eux ?

Regrets, efforts, prises de conscience, les deux garçons devront faire face à leurs responsabilités…
SasuSaskur, le moins d'OOC possible.

MAJ : Fic éditée
Crédits:
Pas n'a moi, n'a Kishimoto.
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Après l'avoir perdue ? Epilogue

[1931 mots]
Publié le: 2008-01-15
Mis à Jour: 2010-09-16
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Titre : Après l’avoir perdue ?

 

Auteur : Tookuni

 

Résumé : Naruto et Sasuke se sont battus sur le toit de l’hôpital… Mais si Kakashi n’était pas arrivé à temps ? Si dans leur précipitation ils avaient bien touché Sakura lorsqu’elle s’est mise entre eux ? Regrets, efforts, prises de conscience, les deux garçons devront faire face à leurs responsabilités…

 

Rating : K ou G

 

 

 

Après l’avoir perdue ?

 

Epilogue

 

 

Si Itachi était réapparu plusieurs fois au cours de l’adolescence de Sasuke, jamais le brun n’avait faibli face à lui, cherchant toujours à se rappeler qu’il y avait des gens autour de lui avec lesquels il pourrait progresser. L’expérience avec Sakura lui avait appris à réagir moins violemment, et si à chaque fois Itachi parvenait à se sauver en s’en sortant sans une seule égratignure, Sasuke était devenu assez fort pour résister au Mangekyou Sharingan. Plus important, il avait remarqué que le brun avait de plus en plus de mal à le briser, même uniquement physiquement. Il encaissait toujours mieux et même, depuis quelques temps, il parvenait à lui donner de véritables coups que l’autre devait parer, ne pouvant plus les arrêter uniquement avec sa main. Itachi était fort et Sasuke avait compris que tout était alors une question de temps. Il passait ses journées à s’entraîner ou en mission, il rentrait chez lui le soir à pas d’heure, Sakura ne disait rien. Elle s’était installée avec lui dans une petite maison à la périphérie de Konoha depuis plusieurs mois. Elle ne lui avait jamais rien demandé. C’était toujours lui qui prenait les devants, lui qui lui avait montré leur nouvelle demeure, lui qui parfois s’autorisait des gestes de tendresse toute typique Sasukesque pendant les missions.

Il n’aurait pas cru que Sakura respecte aussi bien cette espèce de marché qu’ils avaient fait. Il aurait pensé qu’elle réclamerait de temps à autre des attentions qu’il ne pouvait pas donner, mais rien. Avait-elle décidé de se satisfaire de ce qu’il donnait ? De se dire que c’était déjà un magnifique pas en avant ? Avait-elle compris qu’il était incapable d’aimer ? Là dessus, en revanche, il s’était peut-être trompé. Il n’avait certes pas eu le temps ni l’occasion de tomber dans la folie d’un de ces amours de jeunesse passionnés qui commençaient en coup de foudre et finissaient en lambeaux à l’âge adulte. Il était resté avec Sakura, elle était restée avec lui, et la routine s’était si bien installée que Sasuke ne pouvait même plus envisager vivre sans elle. C’était son besoin vital, un bout de lui même, elle faisait vraiment partie de sa vie. Est-ce que c’était un pur sentiment égoïste ? Il n’aurait vraiment su le dire, mais alors que tous les autres couples s’aigrissaient à la longue, sauf Naruto et Ino qui passaient leur temps à se faire surprendre dans des positions compromettantes dans tous les lieux plus ou moins publics de Konoha, Sasuke s’était vu ressentir pour Sakura un désir incroyable.

La première fois qu’il lui avait fait l’amour, il venait de rentrer d’une mission de plusieurs mois, harassante, au cours de laquelle il avait du se fondre dans la population et adopter un autre style de vie. Le soir même, il avait déposé sa démission de l’Anbu pour rester jounin de haut niveau et il avait marché d’un pas excessivement calme vers le petit studio de Sakura. Elle lui avait affreusement manqué, alors il avait voulu la sentir de tout son corps. Il se souvenait très bien de la façon sauvage dont il l’avait embrassée et de tout ce qui avait suivi. Et puis il en était là, à triturer calmement une petite boite dans sa poche, attendant patiemment que son amie revienne de mission. Il avait pensé qu’il devait aimer Sakura. Il n’avait jamais rien ressenti d’aussi fort pour quelqu’un, et en même temps d’aussi simple. La routine pour eux installée d’office avait fait qu’il n’envisageait la suite de sa vie qu’avec elle. Un amour puissant, il ne pouvait pas le vivre, il en était incapable, Sakura elle aussi avait usé ses fantasmes sur lui et tous deux se connaissaient parfaitement. Il n’y avait qu’une seule solution pour Sasuke à présent s’il voulait se garantir Sakura à vie, histoire d’officialiser un peu les choses : c’était de l’épouser. Par principe. Il s’était trompé, il aimait Sakura, d’autant plus qu’elle était devenue une femme accomplie et assez raisonnable pour lui, médic-nin et kunoichi de talent, mais il refusait de croire que c’était le genre d’amour qui rendait fou. C’était une petite affection toute simple liée aussi à ses hormones –Sakura était décidément charmante, et ça suffisait. Si les sentiments avec lesquels il avait défini Sakura précédemment étaient bien ceux là, oui, il l’aimait.

Lorsque la jeune femme rentra, il attendit qu’elle ait fini de se poser. Il était dans le salon à regarder sans la voir une émission stupide, comme toutes les émissions d’ailleurs, selon ses propres critères. Lorsqu’elle vint s’asseoir à côté de lui, dégustant tranquillement une barre de chocolat –il avait réussi à lui faire comprendre que premièrement, le chocolat à 70% de cacao ne faisait pas grossir, et deuxièmement, qu’elle n’avait pas besoin de faire de régime, tout ça en langage Uchiha, s’il vous plait, il lui sourit. Sakura, encore étonnée de ce genre de démonstration –ça lui prenait parfois sans qu’elle arrive à comprendre d’où ça venait, le regarda d’un air interrogatif.

 

« Qu’est-ce qu’il y a Sasuke-kun ?

– Naruto est fiancé, répondit-il d’un ton neutre.

– Je dois prendre ça comme une demande en mariage ? demanda Sakura d’un air détaché, s’attendant à ce que ce jour arrive et que Sasuke se serve d’un prétexte –ou même peut-être pas- pour amener la conversation sans ressasser tous leurs antécédents selon le stéréotype.

– Prends-le avec ça, fit Sasuke en sortant la boite de sa poche et en la lui présentant sèchement sans la regarder. »

 

Sakura posa son chocolat et ouvrit l’écrin. Elle regarda Sasuke, la boite, puis de nouveau Sasuke, puis encore la boite, et finit par dire :

 

« Tu es sûr de ce que tu fais ?

– Quoi ?

– Je veux dire, nous deux, c’est un accord, tu ne crois pas que tu va tomber amoureux un jour, vraiment ? »

 

Sasuke éluda la question. Jamais il ne reconnaîtrait qu’il ressentait plus que de l’affection ou du simple désir pour elle aussi facilement, il n’avait pas à faire de confessions, et de toute façon, même si ça non plus il ne le dirait jamais, il préférait cent fois une vie entière à côté de Sakura que toutes les galères que représentaient les amours fougueux. C’était une solution de facilité de se contenter de Sakura, mais il était bien connu qu’il avait tendance à préférer ces solutions à toutes les autres –Si Sakura n’avait pas été blessée, il aurait été chez Orochimaru… Au début en tout cas, ça avait du être ça, mais maintenant, c’était différent, alors il se justifia autrement :

 

« Ecoute, je n’envisage pas de passer ma vie avec une autre personne que toi. Je suis trop habitué à toi pour ça.

– Mais peut-être que tu ne m’aimes pas… souffla Sakura alors que ses yeux luisaient d’envie en admirant l’argent de la bague de fiançailles.

– Ca ne change rien, je ne vois que toi à cette place.

– Tu ne me l’a jamais vraiment dit, tu sais.

– Si, plusieurs fois, mais à ce moment là tu cries tellement fort que tu ne m’entends pas. »

 

Sakura piqua un fard monstrueux. Sasuke eut un sourire en coin devant la réaction, ça ne lui faisait ni chaud ni froid, il était habitué, et il avait dit ça pour éviter d’avoir à le prononcer en vrai. Parce que s’il le faisait maintenant, il serait complètement dévoilé. Il n’acceptait toujours pas l’état de fait.

 

« Et… Tu ne peux pas me le dire en dehors ? fit-elle d’une voix hésitante, sachant qu’elle brisait leur accord de ne rien demander.

– C’est que c’est plus facile de le ressentir alors…

– Mais tu peux me le dire non ? »

 

Sasuke prit une grande inspiration. Il aimait trop cette fille, même si ce n’était peut-être pas d’amour –après tout, il n’avait jamais ressenti plus fort quelque chose-, pour ne pas lui faire plaisir. Se mettant en apnée, il finit par déclarer :

 

« Je t’aime. Maintenant je réitère ma demande de façon plus explicite, est-ce que tu vas te décider à m’épouser ? »

 

La voix glaciale et agacée incitait à tout sauf au oui. Une femme normalement constituée et en bonne santé mentale aurait certainement giflé Sasuke et serait partie en courant. Mais Sakura, qui seule connaissait à ce point le brun, sourit et répondit :

 

« Je vais même ajouter que je voudrais plein de petits Uchiha ! »

 

Sasuke eu soudain l’air effrayé. Il n’avait pas du tout envisagé cette possibilité. Sakura, elle, s’inquiéta légèrement.

 

« Qu’est-ce qu’il y a ?

– Dis-moi que ta couleur de cheveux n’est pas génétiquement transmissible. »

 

La surprise passée, Sakura manqua encore gifler son futur mari. Mécontente, et en même temps angoissée, elle finit par lancer :

 

« Et qu’est-ce qu’ils ont mes cheveux ? »

 

Sasuke réalisa sa bourde. Il n’était décidément pas très délicat avec les mots. Dire qu’à l’origine il voulait se détendre tout seul pour éviter de penser soudainement à assumer d’avoir des gosses… Pourquoi les femmes voulaient-elles toutes aller si vite dès qu’elles étaient casées ?

 

« Tes cheveux te vont très bien, mais avec le Sharingan, tu ne va pas me dire que ça sera joli…

– Sasuke, le sang des clans prend toujours le dessus sur le reste. »

 

Sakura était médecin, il avait oublié…

 

« Zut. Pas d’yeux verts. »

 

Si Sasuke n’avait pas été lui-même, il aurait ajouté « beaux » juste avant les yeux, mais cela n’empêcha pas Sakura de le comprendre. Sasuke n’avait jamais été doué avec les mots, en revanche, une fois qu’on avait vécu avec lui pendant un certain temps, on pouvait aisément cerner son caractère et deviner tout ce qu’il ne savait pas dire tout haut. La femme se jeta sur lui, le renversant sur le canapé, et lui donna le plus langoureux baiser qu’il ait jamais obtenu. C’était si bien que ça de la laisser faire à son gré parfois ? Il était même prêt à accepter une balade au clair de lune si c’était pour avoir un autre baiser comme celui là. Sasuke aurait pu riposter. Il aurait même du, parce que ce n’était pas dans l’ordre des choses qu’elle lui saute dessus. Normalement, elle ne faisait jamais un seul geste vers lui. Quand il voulait un baiser, il le prenait. Quand il voulait sentir son corps contre lui, il le lui signifiait par deux ou trois caresses. Jamais Sakura ne l’avait embrassé d’elle même. Sasuke décida de ranger son ego et ses principes dans un coin de sa tête. Sakura, à quatre pattes au dessus de lui, glissant sa langue dans sa bouche d’une façon si sensuelle, ça méritait bien des écarts au règlement. Il exprima clairement sa pensée en entourant sa future femme de ses bras et en grognant :

 

« Oh et puis merde. »

 

Sakura comprit que la loi s’achevait, on changeait de république, et Sasuke avait l’air d’apprécier. Lorsqu’ils se détachèrent l’un de l’autre, à bout de souffle, Sasuke chuchota :

 

« Je t’aime. »

 

Et celui là n’était ni froid, ni dit pour la forme, ni empli de désir. Neutre et paisible, celui-là crevait de sincérité.

 

 

 

FIN

 

 

Je n’aime plus cette fin… Je ne sais pas pourquoi…

Avis ?

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales