Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Conflits
    Dissonances
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Comme un cochon
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : policier - noir
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Imaginarium
    Editions L'Imaginarium
    Nb de signes : 240 000 - 500 000 sec
    Genre : imaginaire - steampunk - dystopie - science-fiction - fantastique - fantasy - uchronie
    Délai de soumission : 04/12/2020
  • Chaud comme la braise
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Collection Atlantéïs
    Éditions Exæquo
    Nb de signes :
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Arachno et autres phobies
    animal DEBOUT
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • La France des villes moyennes
    La Fabrique de la Cité
    Nb de signes : 10 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2020
  • Emmenez-nous au bout de la Terre !
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : 5 000 - 100 000 sec
    Genre : récit de vie
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • K-Pop - K-Dramas
    K! World
    Nb de signes : 300 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/10/2020
  • Musique enchantée
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 05/01/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 23 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 21 novembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr

Victor Sierra : financement participatif pour leur 5ème album
 par   - 207 lectures  - Aucun commentaire

Victor Sierra est un groupe français de musique steampunk.

Jje les suis depuis plusieurs années et nous sommes devenu amis.
Ils lancent un financement participatif pour leur cinquième album sur indiegogo :
Victor Sierra's 5th album

Ils chantent dans plusieurs langues : français, anglais, un peu d'espagnol et de yiddish dans certains titres.

Vous pouvez écouter des morceaux et voir des vidéos sur leur sites https://victorsierra.net/ ainsi que sur youtube, itunes, spotify...

 

Problème d'alimentation
 par   - 134 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour à toutes et à tous.

Désolé pour les interruptions réccurentes. Il y a un gros problème avec l'alimentation des serveurs. L'onduleur à laché.
Je les ai momentanément branché directement, mais ça eut dire qu'en cas de coupure de courant il faudra attendre que celui-ci revienne.

 


Lire la suite...
La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 1734 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Après l'avoir perdue ?
[Histoire Terminée]
Auteur: tookuni Vue: 28140
[Publiée le: 2007-09-02]    [Mise à Jour: 2010-09-16]
G  Signaler Général/Romance/Humour Commentaires : 68
Description:
Naruto et Sasuke se sont battus sur le toit de l’hôpital.
Mais si Kakashi n’était pas arrivé à temps ? Si dans leur précipitation ils avaient bien touché Sakura lorsqu’elle s’est mise entre eux ?

Regrets, efforts, prises de conscience, les deux garçons devront faire face à leurs responsabilités…
SasuSaskur, le moins d'OOC possible.

MAJ : Fic éditée
Crédits:
Pas n'a moi, n'a Kishimoto.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Après l'avoir perdue ? 2

[2025 mots]
Publié le: 2007-09-10
Mis à Jour: 2010-09-16
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Titre : Après l’avoir perdue ?

 

Auteur : Tookuni

 

Résumé : Naruto et Sasuke se sont battus sur le toit de l’hôpital… Mais si Kakashi n’était pas arrivé à temps ? Si dans leur précipitation ils avaient bien touché Sakura lorsqu’elle s’est mise entre eux ? Regrets, efforts, prises de conscience, les deux garçons devront faire face à leurs responsabilités…

 

Rating : K ou G

 

Note : Ca va peut-être partir dans un peu d’OOC après, du moins, un seul côté du personnage, ça m’agace, mais je me suis aperçue que ça s’interpréterai peut-être comme ça.

 

 

 

Après l’avoir perdue ?

 

Chapitre 2

 

 

Si les deux garçons de l’équipe sept passèrent une nuit blanche sans même s’en rendre compte, ce fut à des endroits bien différents et en pratiquant des activités purement opposées.  Naruto, malade de douleur, sentant sa rage envers lui-même le dévorer, était allé s’entraîner. S’entraîner n’était pas vraiment le bon terme, puisqu’il avait plutôt saccagé le terrain de l’équipe sept à coups de taijutsu, rageant contre ses blessures qui guérissaient trop vite pour qu’il les sente. Il ne restait plus un seul arbre intact, même les plots avaient été défigurés, sauf un, celui de droite, celui où Sakura s’était assise à la formation de leur unité. Il s’était finalement écroulé au sol, empêchant comme il pouvait le démon renard de le guérir, et avait attendu une heure avant de prendre son courage à deux mains et de se rendre à l’hôpital pour revoir la jeune fille et se prendre en pleine face la réalité. Sasuke, lui, incapable de montrer quoi que ce soit, incapable même de définir ce qu’il ressentait, était resté dans la même position toute la nuit. Il n’avait pas lâché la main de Sakura, comme si elle allait définitivement partir s’il ne la retenait pas. C’était juste parce qu’il ne s’était toujours pas rendu compte de la légère caresse qu’il y appliquait qu’il gardait le contact. C’était venu tout seul, un étrange réflexe, comme si c’était une habitude. Une infirmière était passée en vitesse pour déposer un plateau sur la commode. Il n’avait rien vu, rien senti, rien réalisé. Il n’avait même pas vu que c’était le jour, il n’y avait devant lui que le joli visage de Sakura qui dormait.

Tout à coup, quelque chose le frappa. C’était un détail stupide, mais ce fut le déclic pour lui car il se leva lentement et remit en place, de sa main gauche, une mèche de cheveu qui barrait le front de la jeune fille. Ce n’était pas que cette mèche de cheveu la rende plus ou moins belle, et ce n’était pas que Sasuke était un grand maniaque et ne supportait pas que tout ne soit pas parfait. Il ne le comprit pas immédiatement, c’était pourtant simple : Sakura n’avait jamais de mèche sur le visage. En tout cas, pas quand il la regardait. Elle voulait tant rester parfaite vis à vis de lui qu’il lui avait toujours été impossible de voir ses défauts autres que professionnels, ou même sa vraie personnalité. En fait, c’était uniquement grâce à Naruto qu’il avait pu la cerner légèrement au delà de la groupie dégénérée. Face au blond, Sakura devenait enfin quelque chose de plus consistant, elle s’offusquait de certaines remarques, elle le frappait. Elle riait légèrement de ses gaffes et de ses blagues, ne pouvant parfois se contenir totalement, même devant lui, surtout quand lui-même se permettait aussi un sourire en coin, mélange de satisfaction, d’assurance et d’amusement. Il aimait la voir tirer la langue et se gratter nerveusement la tête comme le faisait Naruto, cela lui donnait un petit air vrai et réaliste. Il aimait sa façon de crier son nom qui lui rappelait son existence et lui garantissait qu’il ne se battait pas pour rien. Bien sûr, au delà de ça, il y avait son frère, mais un combat de mission semblait vraiment trop loin d’Itachi pour qu’il puisse lui tenir à cœur de cette façon. Sasuke aimait aussi la détermination parfois ridicule de la jeune fille, sa façon de s’accrocher à lui et son air déçu quand il la rembarrait. Ca l’occupait, il avait déjà eu plusieurs fois l’impression qu’il s’ennuierait sans, pire, que ça lui manquerait atrocement si cela venait à cesser. En fait, Sakura lui servait à beaucoup de choses, entre autres à canaliser ses sentiments pour les situer à hauteur humaine, normale, à le motiver à l’échelle du quotidien et non du passé.

Lorsque Naruto entra dans la pièce, il n’y fit pas attention. Lorsqu’il posa comme la veille sa main sur son épaule, s’étant assis sur sa chaise, Sasuke se tourna vers lui et le regarda droit dans les yeux. Avant même qu’il le réalise, les mots sortirent de sa bouche :

 

« Je te jure que je ne me battrais plus jamais contre toi. »

 

Naruto le regarda avec des yeux ronds alors que Sasuke posait sa main sur celle qui était sur son épaule et serrait en tremblant ses doigts. Il avait l’air sérieux qu’il prenait au début de chaque combat, il avait ce petit froncement de sourcils qui traduisait son inquiétude, et sa voix grave sonnait comme la plus grande loi ninja jamais énoncée. Le blond savait que le brun était affecté. Plus que ce qu’il croyait, en fait, même si c’était indéfinissable pour l’un autant que pour l’autre. Alors il tourna la tête vers le lit et dit doucement :

 

« Si tu veux me dire quelque chose, à propos d’Itachi ou d’autres trucs du style, n’hésites pas. Je ne pourrais peut-être pas t’aider, mais au moins ça m’évitera de mettre les pieds dans le plat… »

 

Sasuke fit silence, puis il énonça lentement :

 

« Tu sais que le clan Uchiha a été détruit dans son intégralité, pas vrai ?

– Oui, répondit Naruto, fixant un point du drap de Sakura. Par ton frère aîné Itachi, d’après ce que j’ai compris.

– Exact, fit Sasuke en serrant les dents. Pour me venger de lui, je suis prêt à tout. Enfin… Je… hésita le garçon en lâchant la main du blond qui put tomber sur son genoux, dans un bruit sourd. Je crois que j’aurai même pu te tuer. »

 

Naruto resta interdit une fraction de seconde, choqué par la déclaration, et se tourna vivement vers Sasuke pour crier, abasourdi :

 

« Quoi ?

– Pour obtenir la pupille aux incroyables pouvoirs qu’Itachi possède, on doit tuer son meilleur ami. »

 

Naruto se tut de nouveau, bouleversé par l’aveu, puis finit par bégayer :

 

« Sasuke… Tu…

– Mais après ça je suis certain que je serais incapable de le faire ! s’exclama le brun, plantant ses Sharingan allumés dans les océans de son camarade. Ca me rend déjà malade de penser qu’on aurait pu la tuer… »

 

La douleur se fit visible sur le visage du brun. Les sourcils se froncèrent d’avantage, les dents crissèrent légèrement et le poing saigna. Naruto avala bruyamment, les larmes aux yeux. Il n’avait retenu que le plus important dans les déclarations de son camarade.

 

« Sasuke, c’est pas ça. Ca, je le sais très bien. Je ressens la même chose que toi en ce moment, mais c’est… Ce que tu as dit. Ca veut dire que… »

 

Sasuke détourna les yeux et les colla à la vision de ses mains, les deux à présent, qui caressaient la peau pâle des doigts de Sakura, refusant de répondre l’implicite, laissant Naruto conclure ce qu’il ne pouvait se permettre d’avouer lui-même dans les circonstances.

 

« Tu me considères vraiment comme… Ton meilleur ami ? »

 

Le plissement au coin des yeux de Sasuke suffit à Naruto pour sa réponse. Le blond de nature bavarde ne put s’empêcher de continuer, parce qu’il avait besoin de parler, lui, parce qu’il ne pouvait pas laisser ce mélange de bonheur et d’inquiétude s’encrer uniquement dans son cœur.

 

« Tu sais, ça me fait vraiment plaisir. »

 

Naruto regarda avec insistance ses mains qui se tordaient au niveau de ses genoux. Un petit sourire tout ce qu’il y avait de plus sincère ornait ses lèvres et si Sasuke ne le vit pas, il le sentit si fort qu’il ne pu que friper ses yeux d’avantage pour retenir la boule dans sa gorge. Lui aussi en était heureux.

 

« On fait la trêve définitive ? »

 

Le blond avait lancé ça au dessus de tout le reste, comme si c’était la plus simple des conclusions. Après tout, songea Sasuke, c’était Naruto. Alors il releva la tête, adressant un sourire à son ami, et de sa voix la plus neutre, celle qui allait avec toutes les ambiances et qui ne laissait filtrer des sentiments que pour ceux qui le connaissaient bien, il murmura :

 

« Pour Sakura ?

– Pour Sakura ! » s’exclama Naruto sans hésiter.

 

S’il fallait une raison à la fin de la guerre, la première qui semblerait valable ferait l’affaire, et Sakura était certainement pour les deux la plus belle raison du monde de montrer qu’ils s’adoraient malgré tout. L’accord tacite fut scellé par un regard rempli d’assurance, droit, fier, et des dents serrées en un magnifique sourire. Lorsque Kakashi entra dans la chambre de Haruno Sakura, il découvrit avec surprise un silence absolu et parfaitement neutre. Les deux garçons avaient tourné leurs yeux vers la jeune fille et leur enthousiasme s’était envolé en la voyant toujours plongée dans le sommeil. Ils s’étaient entendus, à présent, ils consacraient leur absence de parole entièrement à leur coéquipière, sans plus penser à leur guerre personnelle. Le ninja copieur étudia la scène, étonné. Il s’attendait à trouver un Naruto bouleversé seul au chevet de son amie et a découvrir un Sasuke absolument pas atteint sur un terrain d’entraînement ; certainement pas deux tombes humaines à l’air passablement inquiet et coupable, pour ne pas dire complètement désespéré –ce qui était un air désespéré pour un Uchiha et ce qui l’était pour un Uzumaki, cela allait de soi. A la rigueur, il les aurait trouvés en train de se taper dessus pour rejeter la faute sur l’autre, surtout Naruto, provocateur, mais tout, sauf ce calme olympien. Il se décida à avancer, lentement, faisant bien résonner ses pas, mettant une certaine pression bien palpable au dessus de la tête de ses élèves.

Kakashi leur en voulait. Il savait que Naruto et Sasuke étaient des rivaux éternels. Il savait aussi que Sasuke était dans un état psychologique instable, mais il n’avait pas pu penser un seul instant que cela aurait pu dégénérer à ce point. A la rigueur, qu’ils se frappent l’un l’autre, oui, qu’ils tentent de s’égorger à coups de taijutsu, oui, mais impliquer Sakura dans leur querelle, rien que lui faire regarder la scène, et donc l’informer de leur état d’âme, c’était insupportable. Ils s’étaient tous les deux conduits en gosses, de vrais irresponsables qui ne connaissaient pas leurs limites.

 

« Vous vouliez à ce point vous tuer tous les deux, que vous avez utilisé le Chidori et le Rasengan ? »

 

Les garçons sursautèrent. Ils ne s’attendaient pas à ce que Kakashi parle si facilement, si rapidement, et de façon si détachée. Ils se tournèrent vers lui lentement, Sasuke ne lâchant pourtant pas la main de Sakura, et Naruto murmura :

 

« On a perdu conscience de ce qu’on faisait. »

 

Kakashi s’apprêta à répliquer lorsque Sasuke, à son grand étonnement, ajouta :

 

« On sait que ça n’excuse rien. »

 

Les yeux remplis de honte de ses pupilles, baissés, navrés, renseignèrent assez Kakashi sur leur état. Changeant de sujet, voyant bien qu’il n’y avait rien à dire de plus, l’homme demanda :

 

« Et comment va t’elle ?

– Coma léger, aucun signe d’amélioration », résuma le brun, redevenant celui qu’il était, faisant frémir Naruto de sa remarque froide.

 

Le ninja copieur resta quelques instants. Ayant remarqué le plateau repas que personne, même Naruto, n’avait touché, il se l’appropria. Puis il esquissa un mouvement vers la porte et déclara avant de s’évaporer :

 

« Je ne vous donnerais aucune sanction parce que je pense que vous vous êtes assez punis tous seuls de vos écarts de conduite, mais si cela venait à se reproduire… »

 

La phrase inachevée qui avait sonné comme une menace ne déstabilisa aucun des deux. Ils étaient persuadés qu’ils ne recommenceraient pas.

 

 

A suivre

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales