Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Premier catalogue
    Edition Fictum
    Nb de signes :
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 09/09/2019
  • Nouvelles imaginaires
    L'Arlésienne
    Nb de signes : 6 000 - 45 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - policier - thriller - anticipation - humour - imaginaire - parodie
    Délai de soumission : 31/07/2019
  • Nouvelles ères
    Livr'S Éditions
    Nb de signes : 60 000 - 210 000 sec
    Genre : science-fiction - dystopie
    Délai de soumission : 01/12/2019
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 700 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 28/02/2020
  • Un verre de Vin Jaune
    Editions Aréopage
    Nb de signes : 4 500 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2019
  • Banquet
    Nutty Sheep
    Nb de signes : 1 000 - 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 18/09/2019
  • Sous l'océan
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 500 - 7 500 sec
    Genre : anticipation - conte
    Délai de soumission : 09/07/2019
  • Imaginaire
    La Conférie de l'Imaginaire
    Nb de signes : > 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - romance - bit-lit - steampunk - paranormal - space opera
    Délai de soumission : 17/06/2020
  • A nos amours
    Association Coulisses production
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : épistolaire
    Délai de soumission : 05/08/2019
  • Sarthe ou Mayenne
    Editions de la Reinette
    Nb de signes : > 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 05/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Apple and Ananas
[Histoire Terminée]
Auteur: jessnal Vue: 23007
[Publiée le: 2011-04-23]    [Mise à Jour: 2011-12-12]
13+  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 92
Description:
Miwa est une jeune fille ordinaire... fan de manga en tout genre, mais surtout de Naruto.
Elle se réveille un jour, non pas dans son lit, mais perdue en pleine forêt de Konoha. La surprise est de taille, mais cela reste tout de même une excellente nouvelle. Très vite, elle rencontrera ses héros préférés, se liera d'amitié (ou pas) avec eux et devra s'adapter à cette vie nouvelle, dans l'affreux doute de devoir tôt ou tard retourner dans son monde.
Des couples à prévoir, pas mal de spoils pour ceux qui ne suivent que l'anime...
Ceci est ma première fiction et j'ignore quelles seront vos réactions. N'hésitez pas à me dire ce qu'il vous plaît... vous déplaît... j'y serais très attentive.
Bonne lecture.
Crédits:
Kishimoto... of course. mis à part le personnage de Miwaku.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 10 : l'amour

[1847 mots]
Publié le: 2011-05-17Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Tsunade regardait la jeune femme écrire activement. Depuis quelle lavait embauchée, on pouvait dire que la princesse était bien moins débordée. Neji était venu lui rapporter tôt le matin même que Miwaku supportait mal le rythme de travail quils lui infligeaient. Jamais elle navait prêter attention à létat de fatigue de sa protégée et elle culpabilisait.

Tsunade : Miwaku

La jeune femme leva les yeux de son parchemin.

Tsunade : Il fait un temps magnifique aujourdhui, nest-ce pas ?

Miwaku : Oui maître.

Tsunade : Je crois que la plupart des ninjas de ton âge sont de congés aujourdhui Tu devrais aller les retrouver

Miwaku : Mais maître, le rapport

Tsunade : Va-t-en avant que je ne change davis, mais avant

Tsunade se servait un verre de Saké.

Tsunade : Tu trinques avec moi ?

Miwaku répondit par un sourire et bu un verre dun trait pour accompagner lHokage. Elle la remercia avant de fermer la porte de son bureau.

Elle ignorait pourquoi Tsunade lui avait permis de prendre congé cet après-midi là mais ce dont elle était certaine, cest quelle allait lutiliser afin daméliorer son ninjutsu. Elle se dirigea aussitôt chez elle pour vêtir sa tenue de ninja et se rua au terrain dexercices. Alors quelle allait pénétrer sur les lieux, une main saisit son bras avec force et la tira en arrière. Elle riposta et voulu repousser son adversaire avant se sapercevoir quil sagissait de Neji.

Miwaku : Neji ? Que tu mas fait peur.

Neji : Je savais que je te trouverais ici. Si Tsunade et moi-même nous mettons daccord pour taccorder un peu de congé, ce nest certainement pas pour que tu le passes à tentrainer.

Miwaku : Mais, Neji je

Neji : Je ne veux rien savoir. Lentrainement reprendra demain.

Miwaku : Mais jai besoin de progresser davantage pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés !

Neji : Et comment comptes-tu ty prendre ? En continuant de perdre du poids ?

La jeune fille se mordit la lèvre.

Neji : écoute, je navais pas du tout conscience de létat dans lequel les entrainements te mettaient.

Miwaku soupira et passa une main dans ses longs cheveux quelle navait pas encore tressés dans lempressement daller sexercer.

Miwaku : Cest Shikamaru qui ta dit ça ?

Le jeune homme se raidit.

Neji : Pourquoi ?

Miwaku : Il est passé me voir hier soir, et ma fait remarqué que javais maigrie

Il déglutit. La jalousie le rongeait encore et ne lavait pas quitter depuis la veille.

Neji : Non, il ne me la pas dit.

Miwaku : ça se voit donc tant que ça

Neji : Tu as fait beaucoup de progrès ces derniers temps, et je pense que nous pouvons ralentir la cadence de tes entrainements.

Miwaku : Mais, Neji je

Neji : Jai dit non.

Miwaku baissa la tête et ses lèvres formèrent une moue enfantine tout à fait adorable, cela arracha un sourire au jeune Hyuga.

Neji : Demain, je reprendrais lentrainement avec toi afin de le surveiller. Et si tu ne reprends pas un minimum de poids, nous avons convenu avec le maître Hokage que tu irais faire un stage chez les Akimishi.

Miwaku se mit à rire doucement.

Miwaku : Tu prends soin de moi, Neji Senseï.

Neji : ça ne fait pas bien dans mes rapports davoir une élève en mauvaise santé.

Elle leva les yeux au ciel. Elle se concentra quelques secondes sur ses cheveux quelle prit soin de tresser fermement.

Miwaku : Bien, quest-ce quon fait ?

Neji : Comment ça quest-ce quon fait ?

Miwaku : Si tu ne veux pas que je mentraine, il va falloir me surveiller de très près et pour cela passer laprès-midi avec moi

Neji : Je ne suis pas très doué pour mamuser Miwaku.

Miwaku : Cest pas grave, je peux tapprendre.

Sans lonce dune hésitation, elle le prit par le bras et lentraina avec elle.

Le jeune homme se laissa guider dans Konoha par la jeune fille. Peu bavard, il se contentait dacquiescer se quelle disait elle parlait pour deux. Il était aux anges, mais malheureusement pour lui, ils arrivèrent dans un parc ou dautres ninjas étaient assis parmi eux, Shikamaru Nara. Il neut pas le temps de répliquer que le visage de Miwaku se fendait déjà dun large sourire. Il distingua une lueur étrangère dans ses yeux lorsquils croisèrent ceux de celui quil considérait désormais comme son rival.

Miwaku : Les amis !

Elle sélança vers eux à toute vitesse, le laissant derrière elle. Il reconnut de nouveau toute la cruauté dont il avait fait preuve en lisolant dans son entrainement. Miwaku était une jeune femme qui aimait vivre plus que tout au monde, et le simple fait de retrouver ses amis emplissait son cœur de joie. Et ce qui lui importait vraiment, pour lheure, cétait de lentendre rire comme elle le faisait.

Il navait pas remarqué la présence de Tenten.

Neji : déjà là ?

Il avait quitté la jeune femme peu de temps auparavant. Elle avait toujours été sa complice et lavait soutenue à chaque moment de sa vie. Ils se voyaient souvent, en bons amis.

Tenten : Comme tu peux le constater. Tu nous as ramener Miwaku ? Cest super !

Il sourit à son amie, prit au dépourvu par la situation.

Tenten nétait pas stupide, et savait que Neji ressentait quelque chose pour sa belle élève. Cela lui brisait le cœur, mais elle essayait de faire avec, comme elle sétait toujours préparer à cette éventualité. Depuis toujours, elle avait été dans lombre de ses deux compagnons, bien trop effacée pour se mettre en avant. Elle avait suivie leur prouesse et les avait encouragé. Son regard avait toujours été tourné vers Neji, depuis lenfance. Celui-ci lavait accepter comme une amie et jamais il navait sembler vouloir changer la forme de ses liens qui les unissaient tous les deux.

Elle avait toujours su au fond delle que jamais il ne sintéresserait à elle, mais elle en avait tout de même frôlé lespoir. Neji était un génie, un ninja remarquable issue du clan le plus puissant de tout Konoha. À supposé quil ne lui soit pas imposé une Hyuga pour préserver le byakugan, il lui préférerait certainement une jeune fille ou plus douée, ou plus jolie quelle. Cétait ce quil se produisait. Miwaku nétait pas très forte, mais elle était admirable, tant par sa beauté que par sa gentillesse. Face à elle, elle ne se serait pas choisie. Elle se résignait donc à supporter les regards de celui quelle aimait pour une étrangère quelle ne pouvait même pas se résoudre à détester.

Cette dernière était déjà en pleine conversation avec Rock Lee qui lui demandait des nouvelles de son entrainement.

Shikamaru lança un regard satisfait à Neji qui le traduisit par du mépris.

Neji : un problème ?

Shikamaru : non.

Neji : Bien.

Shikamaru savait quil avait aidé Neji à se rendre compte de létat de Miwaku, et le simple fait de lavoir écouter suffisait à lapaiser. Il poussa un soupire, sallongea sur le dos tout en expirant la lourde fumée de sa cigarette.

Bien que Lee soit assez dynamique, Miwaku appréciait le calme qui régnait autour delle. Elle sallongea à son tour dans lherbe et contempla le ciel au dessus delle.

Lorsquelle tourna la tête à sa droite, elle pu remarquer que Shikamaru la regardait.

Shikamaru : ça fait du bien non ?

Miwaku : De ne rien faire ?

Shikamaru : ouais.

Miwaku : Cest vrai.

Ils se sourient un instant, avant que le rouge ne monte aux joues du jeune homme et quil détourne son regard du sien.

Miwaku aussi redressa sa tête vers le ciel, un peu perdue. Elle sentait de nouveau son cœur papillonner dans sa poitrine, comme lorsquelle était adolescente auprès dun garçon qui lui plaisait. Cette sensation avait beau être agréable, elle ne devait pas avoir lieu. Elle se linterdisait. « Cela commence toujours comme ça ! » se disait-elle intérieurement, un léger battement de cœur, quelques regards, et on tombe désespérément amoureux. Ce sentiment, elle lacceptait, pour le village, pour ses amis mais elle ne voulait pas quil surpasse ces liens. Commencer à sépanouir dans une relation équivalait à accepter de souffrir tôt ou tard dune séparation. Elle le savait, elle nétait pas destinée à vivre éternellement à Konoha. Pourquoi sautodétruire en conscience de cause ? Cependant, elle avait beau chercher à contrôler les battements de son cœur, elle ne le pouvait pas. Quelque chose lattirait à lui Shikamaru un magnétisme énigmatique. Elle savait quelle lavait toujours préféré aux autres, mais cétait au-delà de ce favoritisme de lecteur Cétait autre chose. Elle admirait sa nonchalance, sa manière tout à fait féline de sétirer, la sensualité avec laquelle il fumait sa cigarette, son sourire en coin envoutant Il était réellement séduisant. Mais encore au dessus de cette attirance physique, elle le trouvait agréable, intéressant, incroyablement gentil Il avait pensé à elle la veille, il sétait fait du souci pour elle. Cette petite marque dintérêt faisait toute la différence à ses yeux. Pouvait elle imaginer quelle et lui un jour Et quand bien même, dun commun accord il accepterait de vivre dans langoisse dêtre séparé si il devait bien vouloir delle pouvait-elle être aussi égoïste et lui imposer le risque de la perdre ? Elle ne se souhaitait pas cette souffrance, alors comment lui infliger cela ? Elle ferma les yeux sur cette conclusion, jamais, non jamais elle ne nouerait dautres liens quamicaux avec une personne de ce monde.

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales