Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

Another Life
[Histoire En hiatus]
Auteur: plumyplumy Vue: 53447
[Publiée le: 2012-02-23]    [Mise à Jour: 2012-05-17]
13+  Signaler Drame/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 169
Description:
Il pensait que tout était fini. Il pensait qu'il pourrait expier ses fautes en paix. C'était tout ce qu'il demandait à présent. Si seulement...

Alors que Naruto pense en avoir fini avec la guerre, il se retrouve propulser dans une sorte de réalité alternative où les Bijuus ne sont qu'une légende et où l'Akatsuki ne menace visiblement pas la stabilité du monde ninja.

Mais pourtant la paix semble n'être toujours qu'illusion dans un monde plein de faux semblants et de tensions. Comment Naruto va-t-il réapprendre à vivre dans ce monde si semblable mais si différent du sien ?

Prochain chapitre :
-Chapitre 16 : Famille & Investigations [Progression : En préparation]


ATTENTION : Il est préférable de suivre le rythme de publication des chapitres japonais pour lire cette fiction afin de ne pas se dévoiler des éléments encore inconnus si vous suivez le rythme français.

==> J'ai changé le statut, l'histoire est pour l'instant en hiatus. Je n'ai pour le moment pas le temps ni l'inspiration pour m'en occuper, je suis vraiment désolée. Dès que j'aurai la tête à ça, je reprendrais tranquillement. J'espère que ça ne durera pas trop longtemps ! Désolé encore pour ça !!
Crédits:
Tous les personnages de cette histoire appartiennent à l'auteur Masashi Kishimoto, je ne fais que les lui emprunter pour mon histoire. Cependant quelques rares cas que vous rencontrerez dans le texte sont de mon crû (Minako, Nea etc...)
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Lune Rouge & Sable noir

[5722 mots]
Publié le: 2012-04-24Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Enfin je sais xD Pas le temps avec les examens qui arrivent bientôt, mais ce sont les vacances alors peut-être que je pourrai posté plus souvent dans les deux semaines qui vont suivre ! Bonne lecture et pardon si vous trouvez des fautes, je n'ai pas trop relu la fin !

Naruto regarda Minako se concentrer. Il n’attendit que quelques instants, avant qu’elle ne rouvre les yeux, et lui chuchota les résultats de ses observations.

 

« Je crois qu’ils sont une dizaine. De puissants chakras. Sans aucun doute des niveaux Jounin. Je ne serais pas étonnée qu’ils fassent partis des forces spéciales de Suna. Et il y a deux sources de chakra dissimulées, je n’arrive pas à déterminer leurs positions et leurs niveaux. 

-Tu es un ninja sensoriel ?

-Ahah, pas vraiment. En fait, je crois qu’à la base je le suis mais je n’ai jamais développé mes talents dans ce domaine. J’ai préféré me concentrer sur ma maîtrise du Ninjutsu.

-Je vois. Attends deux secondes, je vais tenter d’en savoir plus sur tes mystérieuses sources de chakra.»

 

Minako haussa un sourcil, avant de se rappeler que le jeune homme maîtrisait l’art des ermites crapauds. Elle le regarda avec fascination fermer les yeux et se concentrer quelques secondes avant que ses paupières ne prennent une couleur rougeâtre. Elle sentit le chakra de Naruto se stabiliser et se mélanger à l’énergie naturelle nécessaire au Senjutsu. Elle avait toujours été fascinée par le mode sennin. Bien qu’elle n’aimât pas Jiraya pour son côté trop pervers, elle ne pouvait que s’incliner devant la puissance de ses techniques lorsqu’il prenait l’apparence d’un ermite et empruntait sa puissance à l’énergie naturelle. Et là, devant ses yeux, Naruto réussissait ce que jamais Jiraya ni Minato n’avaient réussi à faire (pourtant ce n’était pas faute d’avoir essayé) : maitrîser parfaitement l’énergie naturelle en obtenant un équilibre parfait entre les trois chakras et ainsi ne pas avoir de défauts d’apparence ou nécessiter la présence des deux grands ermites du mont Myôboku, Fukasaku et Shima.

 

Le blond ouvrit ses yeux bordés de rouge, laissant apparaître son regard jaune luisant semblable à celui des crapauds, une barre horizontale épaisse en guise de pupille.

 

« Ils sont exactement neufs d’un niveau Jounin voire un peu plus puissant. Il y a effectivement deux personnes qui se dissimulent un peu plus loin, et je pense qu’ils sont d’un niveau beaucoup plus important. Presque un niveau de Kage. Et je sens que le Kazekage se trouve près des neufs Jounin… Je pense que nous avons affaire à une attaque de Suna envers Konoha. »

 

Minako soupira. Elle s’en doutait. Cette histoire d’alliance n’était qu’un piège grotesque dans lequel Minato les avait envoyés sans douter un instant des intentions de son homologue du pays du vent.

 

« Il va falloir bouger, on ne peut pas rester caché ici indéfiniment. Les ninjas de Suna commencent à bouger dans notre direction. Je pense qu’ils ont un ninja sensoriel dans leur équipe. »

 

Comme pour renforcer ses paroles, une pluie de kunais leur tomba bientôt dessus. Naruto les évita sans problème, tandis que ceux se dirigeant vers Minako était purement et simplement déviés de leur trajectoire sans qu’elle ne lève le petit doigt. Naruto commençait à se douter du pouvoir que la jeune femme utilisait pour ainsi repousser les armes qui l’attaquaient sans effort. Son contrôle de l’acier devait aller en parallèle avec un autre don héréditaire : le Jiton.

 

Ils sortirent de leur cachette, sautant chacun sur le côté, Naruto vers la gauche, et Minako vers la droite, et ils se rejoignirent dans un espace large et à découvert, dos à dos, sans arme en main, en position de combat. Naruto sentit Minako bouger son bras pour toucher le sceau qu’elle avait au bras tandis que leurs ennemis sortaient de l’ombre pour les encercler.

 

« Fuukou Houin Joukyuu – Kai(1) »

 

Il entendit un léger bourdonnement. Il sentit plus qu’il ne vit une large quantité de chakra se relâcher du côté de Minako, et par curiosité, il jeta un œil derrière lui. Sans véritable étonnement, il reconnut une capacité qu’il commençait à rencontrer un peu trop souvent depuis quelques années, bien qu’elle ne fût réservée qu’à de rares ninjas : Satetsu, le sable noir, la technique secrète du Sandaime Kazekage, largement réutilisée et améliorée par le Yondaime Kazekage. Autant le métal utilisé par le Sandaime était noir et celui du Yondaime était l’or, celui de Minako était d’une douce couleur argentée, couleur caractéristique de l’acier. Ses doutes se confirmaient donc : la blonde maîtrisait le Jiton.

 

« Gamin, si tu n’arrêtes pas de mater ta coéquipière, tu vas finir par te prendre un kunai. Ça m’embêterait. »

 

Par "réflexe" il se baissa pour esquiver le coup d’un des ninjas qui s’était jeté sur lui et plongea, tournant latéralement sur lui-même en direction du sol, ses mains remplaçant ses jambes dans le rôle d’appuis au sol. Il remercia mentalement le renard mystique, bien que sa perception plus que développée grâce au mode sennin lui aurait de toute façon évité l’ennui de se faire transpercer. Avec souplesse et rapidité, il contra : dans la continuité de sa roue, il attaqua le ninja de Suna d’un coup de pied qui percuta avec violence le visage de son adversaire qui tenta de le parer. Malheureusement pour lui, le coup qui était bien trop puissant pour être arrêté, l’assomma, l’envoyant valser comme une poupée de chiffons quelques mètres plus loin. Sentant un autre shinobi venir sur le côté, il termina le geste effectué pour frapper son précédent ennemi et ses pieds reprirent contact avec le sol, lui permettant de se rétablir dans une position debout et d’arrêter le katana dirigé contre lui d’une main, le brisant d’un coup, sous le regard horrifié du roux qui l’avait attaqué. Profitant de la surprise de son adversaire, il concentra du chakra dans sa main droite, laissant apparaître un Rasengan en bonne et due forme.

 

« Oodama Rasengan(2) ! »

 

Le ninja roux d’un âge mûr ne put éviter une telle attaque qu’il se prit dans le ventre. Naruto ne se préoccupa plus de lui, attaquant déjà le prochain au Taijutsu.

 

Minako de son côté laissait paraître un sourire presque sadique, tandis que la limaille d’acier tournoyait autour d’elle. Les ninjas de Suna restaient prudents, connaissant la réputation de la princesse d’acier et ayant eu de nombreuses recommendations de la part de leur chef. Cependant l’un d’entre eux prit les devants et se mit à enchaîner des sceaux pour lancer une technique :

 

« Katon – Haisekishô(3) »

 

Une nuée ardente sortit de sa bouche, filant droit vers Minako qui ne s’en formalisa pas : ses mains firent simplement le symbole du Tigre, ses deux index l’un contre l’autre tandis que les autres doigts s’entrelaçaient, et la limaille se rassembla à toute vitesse autour d’elle, prenant l’apparence d’une sphère d’acier uniforme la recouvrant complètement.

 

Les ninjas de Suna ne virent plus rien durant un instant, la nuée ardente leur bloquant la vue. Ils étaient sur le qui-vive, attendant de voir si la jeune femme s’était sortie de la technique, n’osant pas attaquer tant que les cendres brûlantes n’auraient pas disparu.

 

« Satetsu Shigure(4) »

 

La plupart fut assez rapide, mais d’autres furent moins chanceux : à peine ces quelques mots furent-ils prononcés que de petites balles argentées sortirent à toute allure du nuage, tuant en quelques secondes les trois ninjas n’ayant pas eu la bonne idée de sauter pour éviter l’attaque.

 

Naruto ne prit que quelques minutes pour écraser son adversaire par la simple puissance du kata des crapauds contre lequel le shinobi du sable n’avait presque rien pu faire malgré son niveau plus que respectable. Il sentit alors Itachi se rapprocher de l’endroit où ils se trouvaient. Il ne s’était pas inquiété pour le brun dès l’instant où il l’avait senti, toujours dans le bâtiment censé les héberger pour la nuit. Visiblement il avait aussi été pris en traître un peu plus tôt, et s’était dépêché d’en finir avec ses ennemis pour les rejoindre.

 

L’Uchiwa atterrit avec souplesse sur le sol, sur la gauche de Minako et la droite de Naruto, formant ainsi à eux trois une formation en triangle quasi parfaite pour éviter les coups par derrière.

 

« Tu en as mis du temps imbécile d’Uchiwa, grogna la blonde sans lâcher ceux qui lui faisaient face.

-Je suis aussi ravi de te revoir Minako. »

 

Les trois shinobis de Suna restant se placèrent chacun devant l’un d’entre eux, s’attribuant arbitrairement un adversaire. Naruto s’étonna d’une telle stratégie : n’aurait-il pas été logique d’attaquer Minako à trois plutôt que de se répartir ?

 

« Leur attaque était sans doute prévue. Je pense qu’ils ont choisi leur adversaire en fonction de ce qu’ils savent de vous.

-C’est-à-dire ?

-Bon sang, on ne peut pas dire que le mode sennin te rend plus intelligent gamin ! En gros, ta petite blonde fan des Bijuus maîtrise l’acier et ça n’a pas l’air d’être un secret. Donc, sachant cela, ils ont dû prévoir un maximum de ninja possédant une affinité Suiton.

-Pourquoi ?

-Un métal aussi imparfait que l’acier est sensible à la corrosion. Et l’action d’une eau mêlée à du chakra ne fera que renforcer cet effet corrosif.

-Je dois donc l’aider en contrant avec Doton ?

-Fais comme tu le sens, mais tu n’es pas très bon encore avec Doton… Je pense qu’elle saura se débrouiller, elle doit être habituée. »

 

Naruto n’eut pas vraiment le temps de réfléchir aux paroles pleines de sagesse de Kurama que déjà le ninja en face d’Itachi était tombé au sol, le regard éteint, la bave coulant le long de son menton, comme complètement déconnecté du monde. Voyant leur compagnon d’armes s’effondrer, les autres s’agitèrent un peu : celui situé en face de Minako claqua ses mains l’une contre l’autre en concentrant son chakra. Le blond sentit la masse de chakra du shinobi de Suna augmenter et se rassembler : il allait utiliser toute son énergie pour cette seule attaque.

 

« Suiton - Bakusui Shouha(5) »

 

Minako grimaça, et tout le métal qu’elle utilisait pour sa technique se rassembla autour d’elle et entra dans sa main. Tout n’avait pas disparu lorsque le ninja se pencha en avant et se mit à cracher un véritable torrent d’eau qui envahit très rapidement l’ensemble du terrain. Les trois comparses de Konoha eurent le réflexe de sauter pour se percher sur des rochers toujours émergés, tandis que l’eau se calmait doucement et finit par cesser de couler, clapotant légèrement autour d’eux : un véritable lac avait pris la place du terrain sableux sur lequel ils évoluaient auparavant.

 

Le ninja s’était effondré à son tour sous l’effort, et il n’en restait qu’un seul à abattre sur l’ensemble de Jounin qui les avaient attaqués il y a à peine un quart d’heure. Itachi tourna légèrement le regard vers sa coéquipière et Naruto qui se trouvaient à présent à sa gauche, légèrement en arrière.

 

« Minako, tout va bien ? Naruto aussi ?

-J’ai la moitié de mon acier qui est sous l’eau à présent et donc inutilisable. Le reste est rentré au bercaille, mais je ne pourrais plus l’utiliser, je risquerai de tout perdre.

-Naruto ?

-J’ai perdu le mode sennin. Vu que je viens de l’utiliser je vais mettre un peu de temps à le récupérer. Laissez-moi juste le temps de… Attention ! »

 

Il poussa Minako sur Itachi et sauta en l’air, évitant l’immense Shuriken Fûma qui les visait. L’arme continua sa course après les avoir ratés et s’écrasa contre l’arbre le plus proche. Ils purent voir le shuriken redevenir de la boue en s’éclatant contre l’arbre. Minako eut un grognement de frustration.

 

« Ils font tout pour m’empêcher d’utiliser le magnétisme sur les armes. Bande d’idiots, j’ai aussi des armes. »

 

Comme pour prouver ses dires, elle forma un sceau avec son sang sur sa main et libéra ce qu’il contenait. Sans surprise, Naruto vit une besace en cuir se libérer et Minako sortir un rouleau de ce petit sac. Un sceau de rangement avec du sang. Pratique quand on savait parfaitement utiliser le sceau en question. Itachi retenait le shinobi qui semblait plus coriace que ses collègues grâce à son excellent niveau de Taijutsu (même si cela n’était pas sa spécialité, il pouvait facilement rivaliser avec bon nombre des meilleurs ninjas dans le domaine).

 

Minako ouvrit le rouleau qui portait le symbole de l’acier. Elle y colla sa main et libéra à nouveau ce qui était scellé. Naruto s’interrogea sérieusement lorsqu’il vit une vingtaine de shuriken à six branches d’une belle couleur acier : pourquoi sceller des shurikens ? Qu’est-ce que ces armes pouvaient avoir de différent avec les autres shurikens ?

 

Les shurikens flottaient doucement autour de Minako qui leva sa main droite, le poing à moitié fermé, ne laissant que deux doigts dirigés vers le ciel :

 

« Shuriken Kage Bunshin no Jutsu(6) »

 

La vingtaine de shurikens passa facilement à une centaine de shuriken flottant en face d’eux. Itachi profita de la démonstration de force pour frapper son adversaire et se replier derrière Minako et sa muraille de shurikens. Naruto, quant à lui, ferma les yeux pour rassembler de l’énergie naturelle, le temps que la blonde utilise son attaque : même s’il ne restait qu’un seul ninja en apparence, il sentait le Kazekage et deux autres inconnus qui attendaient sûrement le moment opportun pour les achever.

 

« Kôton – Ryuuseigun(7) »

 

Les shurikens se mirent tous ensemble à effectuer un mouvement de rotation très rapide, provoquant un léger chuintement dans l’air qui pouvait vite devenir désagréable. Le ninja de Suna se releva, titubant un peu, et sortit de son fourreau le katana qu’il avait dans le dos.

 

« Le fou, il ferait mieux de courir s’il tient à sa vie.

-Kurama, j’essaye de me concentrer

-Je m’ennuie. »

 

Naruto préféra ignorer le démon renard et reprit sa méditation : encore un peu et il retrouverait le mode sennin.

 

Minako avait la main levée vers le ciel et avec un petit sourire signifiant la fin pour son adversaire, elle la baissa, laissant les shurikens partir, filant à toute allure, comme s’ils avaient subi une pression les retenant dans leur lancée. Le ninja en évita quelques-uns, et en para d’autres, rehaussant le sourire de la blonde. Cependant, un des shurikens réussis à briser sa lame pourtant forgée dans le même métal. Il pensait s’en être sorti, mais il sentit comme un léger courant électrique le parcourir : il avait été magnétisé. Une expression d’horreur eut légèrement le temps de prendre place sur son visage que déjà les shurikens lancés auparavant faisaient marche arrière, attirés par l’aimant qu’il était devenu, effet renforcé par la capacité de Minako.

 

« Qu’est-ce que je disais ? C’est inutile de vouloir parer une attaque d’armes venant d’une personne ayant une capacité Jiton. Mais quand même, elle ne se débrouille pas trop mal cette petite. Mais elle doit être complètement épuisée. »

 

Naruto ouvrit ses yeux jaunes à présent bordés de rouge : le mode sennin était revenu. Il vit Minako sceller à nouveau ses armes à présent pleine de sang, l’air effectivement un peu fatigué, mais sans plus. Pour une fois Kurama avait tort : la blonde avait de larges réserves de chakra et Naruto sentait qu’elle pouvait encore se battre sans problème.

 

Un applaudissement lent et moqueur retentit alors, brisant le silence qui s’était installé suite à la mort du ninja du sable. Les deux blonds et Itachi se retournèrent brusquement, se retrouvant face au Kazekage qui avait troqué sa tenue pour un ensemble ninja, plus adapté aux combats, recouvert d’un gilet rigide pour amortir la plupart des chocs et coups pouvant lui être portés. Son regard semblait comme fou et ses lèvres étaient retroussées dans un sourire froid mais totalement satisfait.

 

« Quel spectacle. Dire qu’il s’agissait des meilleurs éléments des forces spéciales de Suna. Je suis soufflé par cette incroyable performance.

-Qu’est-ce que cela signifie Kazekage-sama ?! s’exclama Itachi d’une voix incroyablement posée malgré la situation, Nous attaquer revient à déclarer la guerre à Konoha… Ne vouliez-vous pas la paix avec notre village ?! »

 

L’interpellé éclata de rire : un rire sans joie qui donnait des sueurs froides à ceux qui l’entendait. L’homme semblait fou, presque possédé.

 

« Konoha ne saura jamais ce qu’il s’est passé ce soir et ne ressortira que plus affaibli devant la perte de ses meilleurs shinobis !

-Vous avez tort Kazekage, l’interrompit Naruto, Il y a bien d’autres ninjas puissants dans notre village et rien ne vous garantit que nous y restions.

-On va dire que… commença le dirigeant de Suna avec un large sourire toujours aussi fou, On va dire que j’ai pris toutes les dispositions pour m’assurer de votre mort, chers ninjas de Konoha. »

 

Il avait à peine terminé sa phrase que sortirent alors de l’ombre les deux mystérieux shinobis que Naruto et Minako avaient eu tant de mal à identifier. Flottant dans le vent apporté par la tombée de la nuit à présent complète, les longs manteaux noirs décorés de larges nuages rouges sang stylisés des individus alors apparus ne laissèrent aucun doute concernant leurs identités : deux membres de l’Akatsuki. Naruto détailla ces deux hommes qu’il n’avait jamais vus de sa vie : celui de gauche était très grand, d’une allure imposante, une véritable armoire à glace, mesurant sans doute près de deux mètres dont les cheveux d’un blond cendré, presque grisâtre, coiffés en bataille augmentaient encore la hauteur. De son visage maigre aux traits durs on ne voyait nettement que les yeux d’un noir profond sans émotion, qui lui conférait un air complètement détaché de tout ce qui l’entourait, le reste de son visage étant dissimulé sous un masque noir pareil à celui que Kakashi portait. Le manteau noir de l’Akatsuki cachait complètement la tenue qu’il portait en dessous, si ce n’est les classiques sandales noires qu’il portait aux pieds. Le second était plus petit, avec un physique fin et presque chétif : sûrement un ninja utilisant plus son agilité que sa force brute. Son visage était comme celui d’un enfant : encore rond et aux traits fins. Naruto ne lui donnait pas plus que vingt ans. Peut-être moins encore. Il avait de longs cheveux d’un roux vif éclatant attachés en négligemment en catogan contre sa nuque et quelques mèches venaient chatouiller son large front, passant de temps à autre devant ses yeux d’un beau vert pétillant d’une lueur étrange, presque malsaine. L’aura de ces deux hommes mis Naruto sur ses gardes : ils ne venaient pas pour partager un thé avec eux, cela était certain.

 

Il sentit Minako se tendre à ses côtés, prenant une position défensive. Il la vit concentrer son chakra dans sa main gauche et de l’intérieur de sa paume sortit un nuage argenté fait d’acier.

 

Elle fronça les sourcils, tandis qu’Itachi imitait sa position de défense, et déclara d’un ton sombre :

 

« Déserteurs de l’Akatsuki, si vous vous attaquez à nous, vous risquez la guerre avec Konoha. »

 

Le roux ricana en l’entendant prononcer ces mots. Visiblement la possibilité d’une guerre avec le village caché du pays du feu était le cadet de ses soucis.

 

« Nous ne sommes pas responsable de votre mort, Suna en prend l’entière responsabilité en nous engageant comme mercenaires. Et il n’y aura aucune guerre car vous ne sortirez pas de ce village vivant.

-Maintenant si vous le voulez bien Namikaze-san, nous pourrions peut-être commencer. » déclara le grand blond d’une voix caverneuse et éraillée.

 

Minako voulut prendre les devants en attaquant celui qui s’était adressé à elle avec sa limaille d’acier, mais une vague de sable doré la percuta avec violence, l’éloignant de ses deux camarades qui n’avaient pas eu le temps de réagir. Le Kazekage se déplaçait, debout sur son sable de poussière d’or, suivant la vague qu’il avait envoyé contre Minako. Itachi eut le réflexe de vouloir le suivre, mais le jeune roux de l’Akatsuki apparut brusquement devant lui, l’attaquant avec un sabre court. Itachi eut à peine le temps de parer avec un kunai, faisant sourire le rouquin.

 

« Quelle chance j’ai de me battre contre le célèbre Uchiwa Itachi. Tes cousins m’ont beaucoup parlé de toi. »

 

Itachi fut presque déstabilisé par la remarque mais il ne le montra pas. Il se contenta de repousser son ennemi et de faire apparaître à nouveau son sharingan.

 

Naruto serait bien intervenu, mais il se doutait que le blond de l’Akatsuki n’allait pas le laisser faire. Ainsi, il se tourna vers son adversaire, le fixant avec froideur. Celui-ci garda son visage sans expression et n’esquissa pas un mouvement.

 

« Quel est ton nom jeune ninja de Konoha ?

-Namikaze Naruto.

-Je vois. Je suis Tanchô Shûhei. Ne le prends pas pour toi, mais je dois te tuer.

-Essaye pour voir. »

 

La réplique provoquante du blond aux yeux jaunes bordés de rouge lança le début des hostilités. Avec une vitesse incroyable pour sa carrure, le mercenaire fut rapidement sur Naruto, l’attaquant d’une pluie de kunai. Le blond en esquiva certains et en repoussa d’autres avec facilité. Profitant de la distraction du Jinchuuriki, l’autre homme enchaîna en lançant une attaque de type feu :

 

« Katon – Zenshô(8) »

 

Une immense langue de flammes sortit d’entre ses lèvres, formant un cercle autour de Naruto. Encerclé par brasier, ce dernier vit celles-ci se diriger brusquement vers le centre de ce cercle où il se trouvait précisément. Avec souplesse et rapidité, il sauta le plus haut possible, et sentit la chaleur du feu lui chatouiller les orteils sans l’atteindre. Toujours en l’air, il concentra son chakra dans ses paumes de main.

 

« Fûton – Reppushô(9) »

 

Claquant ses mains l’une contre l’autre, son chakra prit la forme d’un vent très dense et se dispersa avec puissance en direction des flammes qui, au lieu de disparaître, prirent encore plus d’ampleur et se ruèrent vers leur créateur, suivant le souffle de la technique lancée par Naruto. Le mercenaire ne dut sa survie qu’au réflexe qu’il eut de plonger sur le côté pour éviter les flammes qui finirent par reprendre leur aspect d’origine pour finalement disparaître. L’homme blond se releva et sentit Naruto arriver derrière lui. Il esquiva le coup droit que voulait lui assener le plus jeune, mais à sa grande surprise, il sentit l’impact se faire contre son visage, l’envoyant valser sur quelques mètres en percutant le sol plusieurs fois avant que sa course ne soit arrêter par un large rocher. L’impact lui coupa littéralement le souffle, mais il n’eut pas le temps de se remettre. Avisant le pied qui allait lui écraser le crâne, il roula sur le côté, évitant le coup violent que son adversaire avait voulu lui mettre alors qu’il était à terre. Il roula le plus loin possible du jeune ninja de Konoha et se redressa enfin.

 

Naruto s’était arrêté, fixant l’homme de l’Akatsuki qui reprenait son souffle, le visage et sa cape noire écorchés et pleins de terre et de sable. Un mince filet de sang s’échappait de sa bouche et coulait le long de son menton. D’un geste brusque l’aîné des deux essuya le liquide carmin et constata avec une certaine humiliation que le ninja de la feuille n’avait pas une seule égratignure. Il grimaça très légèrement avant de se lancer vers l’autre blond qui ne bougea pas de sa place, attendant de voir l’attaque de son assaillant. Naruto vit avec surprise l’immense homme de l’Akatsuki disparaître de son champ de vision.

 

"Rapide" pensa-t-il.

 

Il sentit l’attaque venir de l’arrière, et esquiva dans un timing tout ce qu’il y avait de plus parfait. Son adversaire, surprit, fut déséquilibrer vers l’avant, mais se rétablit assez rapidement et enchaîna avec une balayette qui malheureusement pour lui fut esquivé d’un saut par Naruto. Profitant que le jeune sennin soit en plein saut, il frappa violemment dans l’estomac de Naruto qui n’eut pas la possibilité d’éviter le coup. Il fut propulsé en arrière, mais réussit à se réceptionner sans mal au sol, le ventre un peu douloureux, mais sans plus. Le mode sennin faisait des merveilles.

 

« Namikaze Naruto, tu ne fais pas défaut à la réputation de ta famille.

-Merci. »

 

Malgré les remerciements, Naruto n’esquissa pas un sourire devant la réflexion de son adversaire, et se contenta suite à son merci de faire le signe nécessaire à la technique du clonage de l’ombre. A ses côtés, un second Naruto apparut, sous le regard attentif du mercenaire qui réfléchissait aux possibilités d’attaque du jeune blond. Alors que l’original formait un rasengan dans sa main, le clone injectait du chakra sous forme Fûton dans le jutsu. L’homme de l’Akatsuki resta figé devant une telle masse de chakra qui s’accumulait devant lui. L’orbe tourbillonnante commença à se transformer et à prendre la forme d’un immense shuriken. Un bruit désagréable et strident se fit de plus en plus important, sûrement provoqué par le chakra Fûton intégré à la technique. Le clone disparut dans un nuage de fumée, et Naruto s’élança vers le blond, l’immense shuriken de chakra toujours en main.

 

Shûhei sentit ses poils s’hérisser en sentant tout ce chakra se diriger vers lui. Naruto n’était plus très loin, et par instinct de survie, l’autre blond préféra éviter le contact, ne sachant pas ce qui l’attendait s’il était touché, et sauta en l’air. Naruto stoppa net sa progression et jeta le shuriken dans les airs en direction du mercenaire.

 

« Qu’est-ce que… »

 

Les yeux de Shûhei s’écarquillèrent tandis qu’il se demandait comment ce gamin pouvait jeter aussi simplement une telle masse de chakra, mais surtout il prit conscience qu’il ne pouvait pas l’éviter.

 

« Fûton – Rasen Shuriken(10) » murmura Naruto en voyant le shuriken de vent percuter son adversaire.

 

C’était fini. Si miraculeusement l’homme de l’Akatsuki en sortait vivant, il ne pourrait plus jamais être un shinobi. Le dangereux jutsu percuta son adversaire et s’étendit dans ce bruit toujours plus strident, détruisant le chakra et les cellules de Shûhei. Le calme revient suite à la disparition de la technique, quand soudain, un hurlement déchira la nuit, le faisant sursauter. Il se tourna et se désintéressa du mercenaire blond.

 

« Kurama, qu’est-ce que… ?

-Tu ne le sens pas ? La p’tite a des soucis.

-Je vais aller l’aider. File-moi un coup de main Kurama… »

 

[…]

 

Minako sentit comme si chaque os de ses jambes éclatait en mille morceaux. Elle se mordit la lèvre sous la douleur mais ne tint guère longtemps : un hurlement lui échappa tandis que le sable doré qui bloquait le bas de son corps se tintait de rouge sombre.

 

« Quel dommage de te voir si obstinée à rester au village de Konoha, Minako. »

 

La blonde releva difficilement la tête et planta son regard bleu furieux dans celui sombre et dérangé de son oncle. Cet homme était fou. Dans un élan de provocation, elle cracha au sol, tentant de libérer ses poignets de la poussière d’or qui l’emprisonnaient. Malgré son don sur le magnétisme, elle ne pouvait pas contrôler la poussière d’or. Le Yondaime Kazekage était célèbre pour être un génie qui avait su dépassé son prédécesseur en réussissant un exploit : magnétiser un métal aussi stable que l’or. Minako ne savait pas comment il faisait, mais elle était sûr que le magnétisme qu’il utilisait n’était pas le même que celui qu’elle maîtrisait.

 

« Vous avez tout fait pour me formater et faire de moi votre arme pour le village, mais je suis maintenant une kunoichi de Konoha et j’ai le vie que j’ai choisi. Je préfère mourir dignement au combat que de revenir ici.

-Imbécile. Alors que ton souhait soit exaucé. »

 

Minako ferma les yeux en sentant la poussière d’or glisser autour de sa gorge. Elle cherchait une solution mais n’en voyait aucune : l’eau était inefficace contre l’or et de toute façon elle ne maitrisait pas l’eau, le vent était inutile contre le métal car celui-ci était trop lourd, et enfin son acier ne faisait pas le poids face à un métal aussi parfait que l’or.

 

Puis elle eut une illumination.

 

Elle concentra son chakra autour d’elle et lui insuffla une nature Raiton. Elle sentit l’électricité se former autour d’elle, mais avant qu’elle n’ait eu le temps de finir sa technique Raiton, elle sentit un incroyable chakra plus que familier arriver à la vitesse de l’éclair et quelques secondes plus tard, la prise du sable d’or sur elle disparut.

 

Elle ouvrit les yeux, surprise.

 

La première chose qu’elle remarqua se fut la soudaine luminosité qui était apparu. La seconde chose qui la percuta fut de constater que la source de la luminosité n’était en réalité qu’une personne. Et enfin, elle put constater avec une immense surprise que cette personne était Naruto, venu l’aider, sans doute après avoir entendu son hurlement de douleur.

 

« Naruto… ? »

 

Elle contempla avec ébahissement le corps devenu lumineux du blond. Il était inondé de puissance et de chakra. Au fond d’elle, le chakra qu’elle ressentit lui fit ressentir un profond respect pour le jeune homme et surtout une terreur sans nom : elle avait complètement sous-estimé le blond et s’il avait voulu, il aurait pu la briser comme une brindille lors de leur combat s’ils avaient été en situation réelle.

 

Elle entendit un grognement et baissa les yeux sur le Yondaime Kazekage qui tentait de se relever, sans doute suite à un coup porté par le blond. Il ne paraissait pas tant blessé que cela, mais Minako vit parfaitement que se lever relevait du miracle pour lui. Il leva faiblement un bras en direction de Naruto, pour envoyer son sable l’attaquer, mais dans la seconde qui suivit, Naruto était sur lui, le pied écrasant son bras au sol, tandis que celui-ci laissait échapper un gémissement de douleur. Le blond leva sa main droite en hauteur, et Minako vit alors se former dans sa main une sphère noire composée d’un chakra terriblement condensé. Il termina sa technique assez vite et s’apprêtait à l’écraser sur le corps du traître qu’était le Kazekage, mais une voix l’interrompit :

 

« Attendez !! »

 

Minako et Naruto levèrent le regard comme d’un seul homme, le plus jeune stoppant son geste. Une femme blonde d’âge mûr se dirigeait vers eux en courant, suivit par un jeune homme aux cheveux châtains presque roux. Minako fronça des sourcils en voyant Gaara et sa mère tenter de les arrêter alors que l’homme que Naruto s’apprêtait à tuer n’avait jamais été un homme respectable, et encore moins un bon père ou un bon époux.

 

Lorsque la femme et son fils furent en face d’eux, Minako exprima toute son interrogation :

 

« Karura-obasan ? Cet homme a essayé de nous tuer !

-Il n’est pas dans son état normal ! Il n’a jamais été un homme très agréable, mais jamais il n’aurait pris le risque de lancer une guerre contre Konoha. La sécurité du village l’importe beaucoup trop ! S’il vous plait, épargnez-le jeune homme, mon mari sera condamné pour ses actes et un nouveau Kage sera nommé. »

 

Gaara ne disait rien malgré le regard bizarrement insistant que posait le revenant de la famille Namikaze. A vrai dire, il se sentait terriblement mal à l’aise en sentant toute la puissance du blond, le même blond qu’il avait trouvé faible lors de leur première rencontre. Ce soir, celui-ci lui faisait peur.

 

Naruto soupira mais fit tout de même disparaître la bombe Bijuu miniature qu’il s’apprêtait à utiliser. Dans la seconde qui suivit, il était redevenu normal, abandonnant le chakra de Kyuubi : le combat était terminé.

 

Karura parut soulagée et Gaara reprit contact avec la réalité.

 

« Nous avons envoyé une équipe s’occuper de l’homme de l’Akatsuki qui s’attaquait à Uchiwa Itachi, déclara Karura, Je pense qu’ils en auront bientôt fini avec lui.

-Il s’est enfui, répondit Naruto en haussant les épaules, Dès que j’ai senti vos hommes se rapprocher d’eux, le mercenaire de l’Akatsuki s’est enfui. »

 

Comme pour confirmer ses dires, Itachi les interpella en se rapprochant : il semblait complètement épuisé, mais pas gravement blessé.

 

Naruto, pendant que le brun les rejoignait, se pencha vers la blonde blessée pour la porter mais celle-ci siffla de douleur lorsqu’il tenta de la soulever : ses jambes étaient dans un piètre état. Gaara demanda alors à l’un de ses hommes d’aller chercher une équipe médicale sur le champ, ce que celui-ci fit docilement. Minako fit une petite grimace à son "neveu".

 

« J’ai l’air minable là, c’est ça ?

-Un peu oui, répondit Naruto avec un petit sourire moqueur

-Ah, quelle merde… »

 

Puis, elle eut une étrange impression. Une impression familière qui lui rappelait bizarrement le jour où le blond était arrivé dans leur monde. L’air s’était comme électrifié d’un coup et elle sentit ses sens s’affoler. Levant des yeux affolés vers le ciel, elle sentit comme un chakra menaçant se rapprocher d’eux. Un chakra maléfique qui lui collait des frissons dans le dos.

 

« Naruto…

-Hm ?

-Y a quelque chose qui approche… 

-De quoi… »

 

Naruto n’eut pas l’occasion de finir sa phrase. Dans un vacarme assourdissant, ils virent tous le ciel se déchirer en deux puis une puissante lumière les aveugla un instant avant que le sol ne se mit à trembler, les faisant presque tous chuter à terre.

 

Ils ne perdirent pas un instant pour se relever lorsque le séisme cessa et un rugissement terrifiant les firent tous regarder dans la même direction avec une certaine appréhension : une immense masse venait d’apparaître à des dizaines de mètre d’eux, hurlant à la mort dans un rugissement terrible qui les effraya tous autant qu’ils étaient. L’animal faisait la taille d’un Gamabunta sur toute sa hauteur et sa largeur, et ils pouvaient voir une immense queue s’agiter de droite à gauche, arrachant le peu de végétation des lieux et soulevant des immenses vagues de sable.

 

Naruto sentit sa bouche s’assécher alors qu’il reconnaissait la créature qui était apparu si brutalement.

 

« Shukaku… »

 

[…]

 

Notes de fin de chapitre :

(1)   Fuukou Houin Joukyuu – Kai è Emprisonnement de l’acier, Deuxième niveau - Rupture

(2)   Oodama Rasengan è Orbe tourbillonnante géante

(3)   Katon – Haisekishô è Katon – Nuées ardentes

(4)   Satetsu Shigure è La pluie du sable noir

(5)   Suiton - Bakusui Shouha è Suiton – La vague explosive

(6)   Shuriken Kage Bunshin no Jutsu è Shuriken multi clonage

(7)   Kôton – Ryuuseigun è Kôton – Pluie d’étoiles filantes

(8)   Katon – Zenshô è Katon – Destruction totale par le feu

(9)   Fûton – Reppushô è Fûton – Les paumes de la bourrasque

(10)    Fûton – Rasen Shuriken è Fûton – L’orbe shuriken

 

Commentaire de l'auteur Voilà! Comme toujours pour les questions et suggestions, n'hésitez pas à m'écrire un commentaire, mais aussi pour vos avis sur le chapitre et l'ensemble de l'histoire ;) A la prochaine !!
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales