Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Nature et biodiversité du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 16/02/2020
  • Femmes fortes
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/09/2019
  • Le fleuve
    Revue CONGO ECRIT
    Nb de signes : 250 - 2 000 sec
    Genre : poésie - conte
    Délai de soumission : 21/09/2019
  • La ville de Somnore
    Otherlands
    Nb de signes : < 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 10/01/2020
  • Le grand jeu
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : réaliste - théâtre - poésie - libre - pastiche - imaginaire - art visuel - contemporain
    Délai de soumission : 14/10/2019
  • Nutty Seas : débauche marine
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : romance - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 23/11/2019
  • Revue Encre[s] N°4
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 12/09/2019
  • Insurrections
    ImaJn'ère
    Nb de signes : 22 500 - 27 500 sec
    Genre : policier - science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/10/2019
  • Fantasy humoristique
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : humour - fantasy
    Délai de soumission : 20/12/2019
  • Livres Oubliés
    Aeternam AS Éditions
    Nb de signes : 200 000 - 800 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique
    Délai de soumission : 31/12/2019

Studio Infinite

  •  [ Le Atelier d’écriture : créer un univers imaginaire]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

A Vouloir Trop En Faire, On Risque De Se Brûler Les Ailes... Auteur: Marf Vue: 15654
[Publiée le: 2007-11-05]    [Mise à Jour: 2009-02-18]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Heroic Fantasy Commentaires : 123
Description:
Sakura et Temari, anges gardiens, ont comme toute première mission dans le monde des Humains, de veiller sur Tenten et Hinata et de leur redonner la joie de vivre qu’elles méritent…
Dans le Royaume des Mortels, nos deux Anges vont retrouver leur meilleur ami, Naruto, qui les aidera dans leur tâche.
Mais tout cela se révèle plus compliqué que prévu et elles devront affronter de nombreux ennemis au péril de leur vie…

#*_.oOSasuSakuOo._*#
#*_.oOShikaTemaOo._*#
#*_.oONejiTenOo._*#
#*_.oONaruHinaOo._*#

[#] Chapitre 13 : Psychopathes en vois-tu en voilà... [#]

[Réponse des commentaires en bas des commentaires eux-mêmes ^^]

#_Oo.Sae-Chan.oO_#
Crédits:
Pas à moi !! Masashi Kishimoto ? Tu me les donnes quand ?
*Chibi Eyes*
Quoi jamais ?! O_o
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Le Pourquoi Du Comment...

[3044 mots]
Publié le: 2008-02-06
Mis à Jour: 2008-02-08
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Je suis désolée d’être aussi lente ! Mais avec Carnaval (C’est finiii !! Nooooon T_T) et ma paresse naturelle… Je suis nulle !! ><

Mais j’ai bossé sur ce chapitre hier et aujourd’hui… Et j’ai triomphé !!

Mais je suis triste maintenant… Ce chapitre est horrible !! =( Bref… Je crois que ce chapitre est un peu plus long que les autres… ‘Fin, je sais pas trop… xD

 

Bonne lecture !!! (Je vous aimeeee ! ^^)

 

#_Sae-Chan_#

 

 

Chapitre 7 : Le Comment Du Pourquoi…

 

 

 

 

Tous les soirs, depuis que le monde existait, la lune veillait sur la ville, bienveillante. Sa lumière se heurtant doucement aux nombreux bâtiments qui occupaient le quartier des deux amies. Rien ne venait jamais perturber la tranquillité de la nuit. Enfin du moins, rien de bien grave…

 

Mais voilà, ce soir-là, ce calme avait été bouleversé. Là-haut, parmi les étoiles, deux silhouettes ailées s’affrontaient. Leurs mouvements étaient fluides et précis. Rien ne laissait place au hasard…

 

Un peu plus bas, Naruto observait ce combat céleste, fasciné. Si sa meilleure amie ne se battait pas contre l’Uchiwa et si de ce fait, sa vie n’était pas en danger de mort, il applaudirait sûrement, un sourire niais sur le visage. Car oui, cet affrontement était vraiment stupéfiant… Il assistait à une vraie danse de coups de pieds et de poings. L’Uzumaki avait bien regardé le combat. Ce qu’il en avait déduit était très… Surprenant. Oui, c’était cela… Surprenant. Voilà ce qu’il en était : si l’Ange et le Démon ne se faisaient pas concurrence mais, au contraire, travailleraient en équipe, ils ne formeraient probablement qu’une seule et même personne. C’était sidérant… Il avait déjà pu constater ce phénomène par le passé, mais à ce moment-là, ce n’était pas aussi flagrant…

 

Sakura était à bout de souffle ; son adversaire méritait vraiment de faire partie de l’élite des Démons… Elle soupira. Malgré toute la haine qu’elle éprouvait envers lui, elle ne pouvait le battre. Un sentiment d’impuissance mêlé de faiblesse l’envahit, tandis qu’elle esquivait une énième boule d’énergie. Si seulement… Si seulement rien de tout cela n’était arrivé. Si seulement Il n’était pas apparu…

 

« Sakura, Sasuke, Naruto, Temari. J’ai une mission très importante pour vous, annonça Tsunade, assise derrière son bureau.

-  Hn… Quelle est-elle ? demanda Sasuke, indifférent.

-  Vous devez tuer un Démon…, leur expliqua sombrement Tsunade.

-  Un Démon ?! C’est tout ? Rien qu’un seul ? Nan mais tu rigoles là ?! Demande ça à d’autres ! On est des bons, nous !! la coupa Naruto, indigné.

-  Naruto ! gronda Tsunade, menaçante, laisse-moi finir et on en reparlera !

-  Hmpf…

-  C’est un Démon de très haut niveau… »

 

Elle jeta un coup d’œil au cadet Uchiwa puis, continua :

 

« Un Démon Déserteur, pour être plus exact…, acheva-t-elle, fixant intensément Sasuke qui avait maintenant les poings serrés.

-  Itachi..., souffla-t-il tout en serrant les dents. »

 

Sakura, qui avait tourné la tête en direction du brun, reporta son attention sur la Déesse.

 

« I… Itachi Uchiwa ?! Le frère de… Non… Enfin… Oui… Mais non…, balbutia Sakura.

-  Vous n’êtes pas sérieuse…, s’informa Temari en écarquillant les yeux.

-  Je suis tout cela qu’il y a de plus sérieuse, déclara fermement Tsunade, vous êtes les meilleurs de votre promotion, ne me décevez donc pas.

-  Ooooh, ouiiii ! s’exclama Naruto, excité comme une puce, enfin ! Ce jour est enfin arrivé !! Celui où je montrerais à tous que je suis le meilleeeuuur !!

-  Naruto…, commença la No Sabaku.

-  Oui quoiii, Tema-chériiie ?

-  Tais-toi..., acheva-t-elle tout en le frappant à la tête.

-  Aiiiie ! Sakuuu, aide-moi ! supplia la victime en s’accrochant au bras de la Rose.

 

Mais celle-ci semblait étrangement ailleurs, les yeux fixant le brun. Celui-ci avait baissé le regard, les poings toujours aussi serrés. Toutes les personnes présentes dans la salle l’observaient, appréhendant la réaction du frère du plus grand Déserteur. Puis, après quelques minutes d’intense réflexion pour le ténébreux, il leva son regard luisant de haine sur sa supérieure et déclara froidement :

 

« Quand commençons-nous la mission…

-  Demain à la première heure, lui répondit-elle calmement. »

 

L’Uchiwa n’attendit pas une seconde de plus et sortit de la pièce.

 

Par la suite, après de nombreuses semaines d’errance, ils le trouvèrent enfin… Itachi Uchiwa était tranquillement adossé à un vieux manoir, un sourire détestablement supérieur étirant les coins de sa bouche. Le manoir où avait eu lieu une chose terrible, un véritable massacre. Le manoir de la famille maudite. Le manoir des Uchiwa…

 

Le cadet s’était jeté sur lui. Mais l’aîné n’en fut qu’une bouchée. Sasuke était très affaibli. Itachi l’avait rabaissé, humilié alors qu’il gisait encore à terre, en sang. Puis, Itachi s’était retourné et lui avait balancé ces quelques mots à la figure. Ces quelques mots qui avaient, en une seconde, terrassé Sasuke. Ces quelques mots avaient suffit à l’enfoncer encore plus dans le monde de la haine, ne lui laissant, cette fois, aucun espoir, aucune échappatoire :

 

« Tu es trop faible, petite frère… »

 

C’est à ce moment-là que ses amis et coéquipiers comprirent qu’il était perdu. Plus rien ne pourrait le sauver, plus rien ne pourrait plus jamais compter à part sa vengeance. Et ils ne savaient pas à quel point ils avaient raison…

 

Après cela, il ne fut plus jamais le même. S’entraînant d’arrache pied, toute la journée, sans pause. Se levant à l’aurore pour terminer tard dans la nuit. Vint enfin le jour tragique de sa désertion… La désertion de Uchiwa Sasuke. Sans s’en rendre compte, il suivait le chemin que son frère lui avait déjà tout tracé. Sans s’en rendre compte, en faisant cela, il devenait comme lui…

 

Elle laissa échapper une larme, mais se ressaisit immédiatement après, ne laissant pas la satisfaction de l’Uchiwa prendre place sur son visage. Sans le savoir, elle relâchait sa concentration. Pourquoi ses souvenirs venaient-ils la hanter maintenant ? Pourquoi fallait-il qu’ils resurgissent alors qu’elle combattait Sasuke ?

 

Un coup trop puissant. Un jet de lumière blanche qui tombe.

 

[#*_*#]

 

Neji tenait l’Ange par le cou, la maintenant au-dessus du sol sans le moindre effort. La No Sabaku étouffait ; il était bien trop fort pour elle, vraiment trop. Pourtant, au début du combat, elle croyait vraiment avoir l’avantage sur lui. Faible, oui, elle se sentait faible. Décidément, elle n’aurait peut-être pas dû lésiner sur l’entraînement…

 

Sa vision devenait de plus en plus floue. Les larmes lui montaient aux yeux sans qu’elle ne puisse les arrêter. Elle rageait. Un homme ne pouvait pas avoir le dessus sur elle ! Et surtout pas une saleté de Démon à la botte de ce sale Serpent ! En plus, ce regard indifférent mêlé à de la joie que lui servait le Hyûga l’énervait au plus haut point ! Une lueur déterminée traversa les iris verts de Temari : elle ne se laisserait pas faire.

 

Alors que la blonde allait retourner la situation déplaisante dans laquelle elle se trouvait à son avantage, la porte de la maison s’ouvrit brusquement. Lorsqu’elle détourna les yeux de son bourreau, un sentiment de peur s’insinua sournoisement en elle sans qu’elle ne comprenne pourquoi : Shikamaru se tenait sur le seuil, essoufflé, inquiet.

 

Un sourire amusé étira la bouche du Hyûga : il allait pouvoir s’amuser encore un peu… Il jeta Temari au sol puis, s’avança dangereusement en direction de l’Humain. La blonde leva les yeux vers celui-ci : il avait l’air de se demander pourquoi il était là. C’était étrange… Lorsqu’elle croisa son regard, il lui adressa un sourire rassurant, soupira et prononça un « Galère » tout beau comme on les aime.

 

Le Nara se mit en position de combat. Il paraissait savoir quoi faire mais dans son esprit tout n’était, hélas, pas si clair. Il se voyait déjà un membre arraché, des côtes cassées, sa tête servant de ballon aux Démons de l’Enfer qui s’ennuieraient trop… Bref, c’était pas la joie. Mais il fallait faire avec… (Pour sa blonde !! Muahaha)

 

Alors qu’il s’apprêtait à se jeter sur Neji, deux personnes apparurent à la porte. Temari les reconnut aussitôt : Hinata et Tenten. Elle voulut leur hurler de s’en aller mais sa voix ne fut qu’un simple murmure qui vint se perdre dans sa gorge… Le Démon s’était arrêté, il fixait maintenant les deux nouvelles venues, indifférent. Chose surprenante, c’était Hinata qui s’exprima la première :

 

« Ne… Neji… C’est Hina… Ta sœur… »

 

Le Hyûga l’observait intensément. Tenten, voyant qu’elle ne tiendrait pas, prit la parole à son tour :

 

« Neji ? C’est Tenten ! Tu te souviens ? Je suis… Enfin, j’étais ta… Ta petite amie… Neji… Tu te rappelles ? L’accident… »

 

Les larmes roulaient maintenant sur ses joues en même temps qu’elle parlait. Hinata n’était pas mieux, elle sanglotait à ses côtés. Tenten essuya les quelques gouttes salées qui noyaient ses yeux, puis continua :

 

« Ta demande… Ton père… La… »

 

L’Hitora étouffa un sanglot.

 

« … La rambarde… »

 

Le Hyûga fronça les sourcils ; un souvenir remontait à la surface. Il ferma les yeux…

Deux personnes se tenaient devant un immense bureau en bois de chêne, main dans la main. Derrière celui-ci, un homme plus âgé était assis, le menton posé sur ses mains croisées, les yeux clos. Il dit simplement :

 

« Je t’écoute, Neji… »

 

Le concerné s’avança, encouragé par le contact chaud de sa compagne sur sa main.

 

« Père…, commença-t-il, hésitant. »

 

Il semblait chercher les mots justes. La fille qui se trouvait à ses côtés resserra le lien qui les unissait.

 

« Tenten et moi, nous voudrions nous fiancer…, annonça-t-il enfin après quelques secondes de silence. »

 

Hiashi écarquilla les yeux de surprise, puis, se ressaisit :

 

« Pardon ? »

 

Le silence régna durant quelques minutes. Constatant qu’ils ne répondraient pas, il réitéra sa question :

 

« Pardon ? répéta-t-il, augmentant d’un ton.

-  Vous avez très bien entendu, père, annonça calmement Neji.

-  Vous… Fiancer ?! répliqua le chef des Hyûga, tu as perdu la tête, mon fils ?!

-  Non, je vais bien, très bien même. Tenten et moi allons nous fiancer, répéta-t-il, insensible au ton qu’avait pris son « père ».

-  Ne me réponds pas aussi naturellement !! hurla Hiashi, vous ne vous fiancerez pas, un point c’est tout !!

-  Je crois que vous avez mal interprété mes paroles. Je ne suis pas venu ici pour vous demander la permission…, déclara le jeune homme, fixant froidement son tuteur. »

 

Hiashi se redressa de sa chaise, furieux. Il fit le tour de son bureau et attrapa le bras de Tenten d’un geste brusque.

 

« Ahahaha, te fiancer !! Tu veux te fiancer avec elle ?! Cette pimbêche ? s’écria-t-il comme dément, alors que Neji tentait de libérer Tenten, sais-tu au moins d’où elle sort, hein, en es-tu seulement conscient ?! lui demanda-t-il, tout en entraînant la jeune fille vers la sortie, je vais te dire moi d’où elle vient, cette misérable fille ! Elle vient de ces bas quartiers… Ces quartiers de pauvres ! Elle n’est pas digne de toi, Neji, tu m’entends ?! »

 

Ils se trouvaient maintenant en dehors du bureau, près de la rambarde. Tenten tentait vainement de se dégager, les larmes ruisselaient sur son beau visage. Elle avait mal ; il la serrait trop fort, bien trop fort. Neji l’avait prévenue qu’il réagirait de façon violente, mais ni elle ni lui n’avait imaginé que cela se passerait aussi mal…

 

Neji se jeta une énième fois sur son père pour essayer de la libérer. Elle aurait tant voulu qu’il ne le fasse pas… Tout aurait été si simple si il ne l’avait pas fait… Mais voilà, il l’avait fait…

 

Impuissante, désemparée, elle avait assisté à sa mort… Et le pire, c’était que tout était de sa faute… Jamais il n’aurait dû la rencontrer…

 

Hiashi repoussa Neji, le faisant basculer dans le vide. Des cris de désespoir, une phrase, un bruit sourd, le noir…

 

« Tenten, je t’aime… 

-  Ten… Ten…, souffla le Hyûga, perdu. »

 

[#*_*#]

 

« Sakuraaaa !!! hurlait une voix inquiète. »

 

Naruto… ? Elle tombait, plus bas, toujours plus bas… Ses joues sillonnées de gouttes salées… Il l’avait touchée. Il ne l’avait pas reconnue. Il ne l’aimait plus… Son cœur était brisé… Comment pouvait-il la confondre avec son frère ? Avec ce Démon… Celui qui avait tué tout un clan rien que pour tester sa force… Détruite. Il l’avait détruite… Sakura était en miettes...

 

Elle ferma les yeux, attendant le choc qui ne vint pas. En effet, une personne l’avait rattrapée… Sasuke ? Non… Elle eut un rire nerveux. Pourquoi l’aurait-il rattrapée ? C’était complètement stupide… Ils ne se trouvaient pas dans un conte de fée où le prince qui avaient été envoûté par une méchante sorcière (Orochimaru ? xD) se réveillait à la vue de sa princesse. Puis, après s’être marié, vivait heureux avec sa femme et ses enfants. Non… C’était la réalité. Et malheureusement, elle savait que cela n’arriverait jamais. Néanmoins, un petit espoir persistait dans un coin de son cœur… Que voulez-vous… On est tous pareils…

 

Naruto déposa sa meilleure amie contre un bâtiment délabré. La voir ainsi, son visage strié de larmes, ça le bouleversait… Il ne l’avait plus vu aussi triste depuis leur rencontre…

 

« Naruto, j’ai une mission pour toi, annonça Tsunade, le regard sérieux.

-  Une mission ?! répéta-t-il tout en sautillant sur place, je n’en ai jamais eue !! »

 

Tsunade soupira, puis continua :

 

« Calme-toi, Naruto…

-  Alors, en quoi consiste-t-elle ? Hein ? demanda-t-il de plus en plus excité.

-  Tu vas devoir apprendre le métier à deux nouvelles recrues ! lui expliqua-t-elle.

-  Quoi ? C’est tout ? Mais…

-  Ne discute pas ! le coupa-t-elle d’un ton qui ne laissait aucune réplique, suis-moi…

- Hmpf, bougonna-t-il tout en la suivant hors de son éternel bureau. »

 

Ils traversèrent un long couloir éclairé par la faible lueur des chandelles accrochées à la paroi. Après quelques minutes, la blonde bifurqua à droite et ils entrèrent dans une immense salle. Les murs semblaient être sculptés dans une grotte. Un beau tapis bleu y était étendu et en son centre, se dressait un chêne imposant.

 

Naruto voulut ouvrir la bouche pour lui demander des explications mais il sentit que ce n’était pas vraiment le moment. De plus, cette salle intimait au silence. Tsunade s’approcha de l’arbre centenaire, se positionna juste devant lui et prit la parole :

 

« Ô Grand Chêne, toi qui sais tout, toi qui vois tout, toi qui es le plus sage parmi les sages, montre-lui le passé de Sakura et de Temari… »

 

Aussitôt dit, aussitôt fait…

 

« Arrêtez !!! Vous n’avez pas le droit de nous faire ça !! hurla une fille aux cheveux roses.

-  Pas le droit ? Ahahah, ricana un homme d’un quarantaine d’années environ, et alors ? Personne ne sait que vous êtes ici…

-  Lâchez-nous ! insista Temari, vous n’êtes que des ordures ! Profitez de nous pendant toutes ces années ! Ordures ! cracha-t-elle avec haine. »

 

Temari n’eut pas le temps d’éviter la grosse main sale qui s’abattit avec force sur sa joue gauche. Le bruit de la gifle résonna dans toute la chambre où ils se trouvaient.

 

« Justement… Vous faites cela depuis tant d’années déjà, vous devriez en être habituées, déclara-t-il avec mépris, ne rêvez pas mes belles… (ça m’écoeure d’écrire ça ><)Vous ne sortirez jamais d’ici… »

 

Il s’approcha de Sakura qui était retenue par deux autres types, lui caressa la joue et lui susurra ces mots à l’oreille :

 

« Vous qui êtes mes deux meilleures filles… Les plus convoitées… »

 

Il fit signe aux autres de partir, puis, après avoir jeté un dernier regard pervers sur les deux adolescentes, il ferma la porte.

 

Que feriez-vous, vous, si votre avenir se résumait à ça ? Orphelines, enfermées dans une chambre, contraintes de coucher avec plusieurs hommes différents tous les jours, tous les soirs ? Aucune porte de sortie… Même passé, même présent, même futur… Souillées corps et âmes… Les plus convoitées de toutes les filles… Subir les pires tortures physiques tout comme mentales… Je pense qu’à la fin, vous aboutiriez à la même solution qu’elles…

 

Une fenêtre. Le sol. Plusieurs mètres de haut. Le sol. Deux mains qui se serrent. Des larmes qui coulent. Un dernier regard. Un sourire rassurant. Une promesse. Celle de se retrouver là-haut. Un pas. Une chute. Un bruit sourd. Une fin…

 

Indigné par ces images, Naruto leva la tête en direction de Tsunade :

 

« Je commence quand ? »

 

Ces filles avaient déjà trop souffert… Sakura méritait de battre Sasuke à plate couture. Mais il était trop fort… Il la fixa. Les yeux de sa meilleure amie étaient vides, noyés de larmes… Il serra les poings.

 

« Pathétique… Laisse-moi l’achever Naruto, elle est tellement faible que j’ai du mal à croire qu’elle ait pu massacrer mon clan, constata froidement Sasuke en se posant à côté du blond.

-  Ne la sous-estime pas ! gronda l’Uzumaki en agrippant le col de l’Uchiwa.

-  J’aimerais comprendre pourquoi…, commença Sasuke, pourquoi tu la défends ?!

-  Itachi, dit-il simplement tout en resserrant sa prise. »

 

Naruto voulait lui décrocher une droite, le battre à mort. Mais une question de l’Uchiwa retenu son geste.

 

« Mon frère ? Qu’est-ce qu’il a avoir dans cette histoire ? demanda le Démon tout en levant un sourcil interrogateur.

-  Tu ne te rappelles donc pas ? C’est lui qui a tué ton clan ! Pas Sakura !! hurla Naruto tout secouant violemment son ancien meilleur ami, Orochimaru est donc si fort que ça, hein ?! Tu t’es laissé prendre dans son jeu ? Les Uchiwa ne sont décidément que des nuls !! continua-t-il de plus belle.

-  N’insulte pas mon clan !! répliqua Sasuke, Sharingan activé.

-  Tu ne te souviens de rien ? Sasuke ? l’interrogea Naruto.

-  Je… Oui… Je me souviens… Oh mon Dieu ! s’écria-t-il, horrifié, qu’est-ce que je t’ai fait Sakura !! »

 

Le brun s’agenouilla au côté de la Rose qui s’était maintenant évanouie. L’Uzumaki s’en approcha, heureux d’avoir pu raisonner le brun. Il se retourna pour faire face à la lune, un sourire aux lèvres. Soudain, quelque chose le frappa à la tête. Juste avant de s’effondrer, il entendit :

 

« Toujours aussi naïf… »

 

A suivre…

 

 

 

Chapitre bouclé !!

Rah lala… C’est un triste et piètre chapitre… Snif…

Des commentaires, mes amis ?

 

* « Sae_Chan » *

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales