Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Travail scientifique: L´auteur fanfiction
 par   - 291 lectures  - 3 commentaires [05 décembre 2021 à 21:22:58]

Karl Helbig, un étudiant allemand, entreprend un travail scientific sur la fanfiction francaise comme genre litteraire. Quels sont vos opinions sur ses questions?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Naruto

- Lov'ly Devil - ( Un amour de démon )
[Histoire Terminée]
Auteur: Tenshi-kamoto Vue: 81925
[Publiée le: 2008-03-19]    [Mise à Jour: 2012-05-21]
13+  Signaler Romance/Humour/Drame Commentaires : 324
Description:
• Synopsis •

Depuis longtemps, Sakura Haruno, une belle étudiante en art légèrement décalée de la réalité est amoureuse de Sasuke, un camarade de fac : elle décide donc de lui avouer ses sentiments aux travers d'une lettre. Mais lorsqu'elle donne celle-ci par erreur à Naruto, la terreur de l'établissement, et fils du président de la Fac, c'est le début d'une période invivable qui commence pour Sakura, persécutée par Naruto, qui décide de faire d'elle son "esclave"...
Pour couronner le tout, la mère de cette-dernière lui annonce qu'elle va bientôt se remarier avec le père de Naruto!

Les ennuis commencent donc, et continuent de plus belle, entre les sentiments des amis ; la jalousie maladive et les coups bas de Hinata ; et Sasuke qui ne semble pas si indifférent face à la fleur de cerisier.

• Genre : Comédie romantique

• Couples

- Naruto x Sakura x Sasuke
- Hinata x …
- Temari x …

• Note de l'auteur : Et voilà, l'histoire est terminée. Je me suis sentie d'une nostalgie sans nom en faisant passer le statut de cette fiction de "en cours" à "Terminée". Depuis 2008 vous avez été nombreux à me suivre, et j'espère de tout cœur que les lecteurs des premiers jours me pardonneront les longues attentes de publication et que cette histoire vous ravira jusqu'à sa toute fin, que vous soyez un vétéran ou un nouveau lecteur.
A vous tous qui m'avez toujours encouragée et permis d'évoluer, Merci ♥
Crédits:
FanFiction inspirée du drama "Devil Beside You"

Les personnages de Naruto appartiennent à leur auteur Masashi Kishimoto
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

9) Comment mon coeur fut tien

[2619 mots]
Publié le: 2008-10-18
Mis à Jour: 2012-04-03
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre n°9

 

Comment mon cœur fut tiens

 

 

               

Alors que leur trajet en métro s’était déroulé dans le plus lourd silence, les deux étudiants finirent leur course à la gare de Shinjuku. Si Sasuke se sentait enfin soulagé loin du démon et près de Sakura, cette dernière, quant à elle, fulminait toujours dans son coin contre Naruto. D’une part parce qu’elle savait bien qu’elle n’était pas prête de retrouver son foulard, mais surtout car voir le garçon s’en prendre à un enfant ne faisait que l’irriter davantage. Elle ressassait, jouant dans sa tête mille scénarios dans lesquels elle rendait au blond la monnaie de sa pièce, tant et si bien qu’elle finit par ne plus prêter qu’une brève attention à celui qui l’accompagnait.

 

Frustré de cette distance, Sasuke inspira fortement, tentant de se donner du courage, puis prit la main de la jeune femme d’un geste si vif qu’il en effraya cette dernière qui, par un réflexe malheureux, la retira dans un sursaut.

 Il en fut blessé. Amer, il sentit sa bonne humeur s’effriter à l’idée que le seul responsable de cette situation était comme toujours cet insupportable privilégié de Naruto. Il savait combien le blond manipulait son monde, jouant constamment de son mieux afin de tourner les choses en sa faveur.

Et cette fois-ci, le détail le plus agaçant était bel et bien qu’en plus de savoir s’qu’en plus de savoir s’y prendre, le démon était pourvue d’une satanée chance.  

 

Alors que Sakura se remettait du sursaut qu’avait provoqué le geste de l’Uchiwa, elle rattrapa sa faute, enlaçant de nouveau la main du capitaine d’athlétisme. Ravi de ce changement de situation, il lui proposa d’aller profiter du quartier avant de se rendre à la salle de concert, ce qu’elle accepta tout en le gratifiant de son sourire le plus aimable.

 

***

 

- « Naruto !! Viens par-là, j’ai besoin de toi pour le projecteur rouge. 

- J’arrive » 

 

Assis dans un coin, entouré de diverses encablures, Naruto dut se relever pour aller prêter main forte à son ami. Sur la petite scène de cette salle de quartier, le jeune homme faisait de son mieux pour que le groupe phare du soir, composé pour la plupart de vieux amis de collège, termine ses installations à temps. Et ce n’était pour ainsi dire pas tâche facile. Après avoir monté la batterie en compagnie de Shuhei, il s’était empressé d’aller aider Lee pour les branchements finaux, et voilà qu’à présent Gin, le guitariste, se débattait du haut de son escabeau pour faire tenir l’un des projecteurs.

 

Instable, le garçon tenta de donner l’ultime coup de tournevis lorsque le pied de sa monture, mal calé, le fit vaciller. Sans aucune accroche possible, la chute fut inévitable.

Ce dernier fut rattraper au vol in extremis par Naruto, mais une fois au sol, il se lança dans de longues plaintes de douleur. Alertés par ses cris, les membres du groupe se rassemblèrent au complet :

 

- « Je me suis tué le poignet !! » Pesta Gin, tout en regardant impuissant son membre  devenue rouge enfler sous le choc du coup. « Je suis pratiquement sûr qu’il est cassé ! »

 

On  tenta de lui faire bouger la main, il ne put effectuer un seul mouvement. Il réitéra sans plus de succès. Pendant de longues minutes d’essais, malgré les bandes, les crèmes, et les attelles improvisées, il fallut bien se rendre à l’évidence : le garçon n’était même pas en mesure de déplacer correctement sa main le long du manche de son instrument.

 

- « Les gars, ça me tue de le dire mais faut se rendre à l’évidence. Je ne vais pas pouvoir jouer ce soir » Se lamenta le jeune musicien, une moue boudeuse au visage.

 

La situation semblait critique pour le groupe : déjà peu nombreux, le nombre de leurs fans n’allaient certainement pas augmenter après l’annulation d’un des rares concerts qu’ils étaient parvenus à organiser, et c’était sans compter sur la pression qu’allait mettre sur leurs épaules le seul manager qui avait bien voulu les lancer. Naruto qui s’était éclipsé quelques instants le temps d’appeler un docteur  fit son retour au beau milieu de ce chaos de pessimisme.

Ses amis ne cachaient désormais plus l’abattement total qui les prenait au ventre. Il aurait voulu pouvoir détendre la situation, mais ne sachant comme s’y prendre, il se contenta de rester dans son coin, jusqu’à que l’un d’eux l’interpelle.

 

- « Naruto… Tu sais faire de la guitare toi. »

 

Comprenant immédiatement où Shuhei voulait en venir, le démon protesta fortement. Bien sûr il savait jouer de la guitare, et avec la tablature devant les yeux, il en serait certainement capable, mais se lancer comme ça, sans même avoir jamais répété ne lui semblait pas être une idée des plus brillantes. Mais bientôt, alors que le médecin  confirmait la sérieuse entorse de Gin, il fallut bien prendre une décision. Le concert devait avoir lieu, mais ne le pourrait sans guitariste. Leurs solutions étaient aussi limitées que le temps qu’il leur restait.

                Pendant tout ce remue-ménage, le reste de l’équipe avait mis un point final à la décoration de la scène, et la salle commençait déjà à se remplir des quelques admirateurs des premiers jours.

 

- « Ok ! » Cria Naruto, après avoir poussé un long soupir découragé. « Mais je vous préviens tout de suite, il y’aura sûrement des gens  de ma fac dans le public. Si on me reconnaît, je vous tue !

- C’est pas un problème. T’as qu’à mettre ça ! » Fit Shuhei en lui tendant un loup noir en tissu. « Tu seras hyper sexe et personne ne te reconnaîtras ! Qu’est-ce que tu en penses ? »

L’étudiant hésita un moment, tout en tenant le masque dans sa main :

 

- « Il y’a pourtant quelqu’un que je veux voir me reconnaître.

- T’es vraiment chiant… Ne met pas de masque alors !

- J’ai dit une seule personne. »

 

Il tira alors de la poche de son cuir le petit foulard blanc qu’il avait dérobé à Sakura quelques heures plus tôt tandis qu’un sourire satisfait se dessinait sur ses traits.

 

***

 

               

Dans la salle à présent pleine à craquer, on appelait, hurlait, le nom du groupe pour qu’enfin il fasse son entrée et que démarre la musique. Sakura était au tout premier rang, vers la droite, entre le micro et une des guitares, Sasuke à ses côtés. Ce dernier la tenait fermement par la taille, peu désireux de la perdre dans le feu de l’action une fois le spectacle entamé.

 

La demoiselle semblait aux anges devant l’adrénaline qui envahissait la pièce : il s’agissait de son tout premier concert de rock, une expérience qu’elle pensait déjà réitérer en compagnie de ses deux inséparables amies. L’espace d’un instant, elle s’imagina même prête à y aller en compagnie de son persécuteur, qui selon son style vestimentaire semblait être un habitué à ce genre de musique, mais chassa très vite cette idée avant que la colère ou un autre sentiment de ce genre ne vienne lui gâcher sa soirée.

 

                Quand enfin, la salle fut plongée dans le noir, on entendit les cognements des baguettes du batteur à trois reprise, puis la scène fut enfin envahit par l’aveuglant éclairage ainsi que par les notes déchirante d’une musique endiablée. Deux chansons se passèrent sans qu’elle ne jette un regard en direction des artistes. Ce son la mettait en transe, et les accords de cette guitare faisait vibrer son cœur tant sa rythmique était puissante. Elle aurait vraiment voulu que ça ne s’arrête jamais, se sentant déjà accro.

 

Les dernières notes des premiers morceaux retentirent et le silence se fit pour laisser la parole au leader du groupe. Il se présenta, puis présenta chaque membre. Lorsque vint le tour du dernier, Sakura le regarda avec attention. Ses traits lui étaient étrangement familiers. La forme de son visage, ses lèvres, son corps aux allures athlétiques mis en valeur sous un ample maillot de corps noir, ainsi que tous ses bijoux en argent et acier. Oui, tout en lui lui rappelait…

 

- « Malheureusement, notre guitariste Gin, s’est blessé pendant que nous installions la scène » Commença le chanteur. « Mais comme vous avez pu le constater nous lui avons trouvé un remplaçant de choix afin de vous assurer le meilleur ce soir ! »

 

Soudain, le garçon masqué qui était à présent éclairé par un spot blanc, croisa le regard de Sakura. Ils se fixèrent, une seconde, deux peut-être, mais il fut l’instant le plus long de sa vie pour la demoiselle.

 

- « Mesdames et Messieurs, je vous prie de faire un triomphe à…. »

 

Il n’eut le temps d’achever sa phrase que le démon avait sauté de la scène, se retrouvant à présent face à Sakura, créant un mouvement de foule. Il n’y prêta pas attention, glissa sa main sur la joue de sa captive. Elle retint son souffle. Sûrement assez pour suffoquer : dans sa nuque, la sensation d’une étoffe qui s’enroule se fit sentir. Elle était à présent retenus par le cou, d’une part et d’autre du tissu par le guitariste. Ce dernier croisa de nouveau son regard. Et tandis que Shuhei hurlait un nom qui n’était pas le siens, elle, ne put que  murmurer le vrai dans un souffle :

 

- « Naruto… »

 

Tandis qu’elle prononçait son nom, fier qu’elle ne l’ait pas caractérisé de démon, Naruto releva la tête croisant alors fièrement les deux iris noirs de Sasuke qui semblait aussi surpris qu’enragé. Le jeune garçon repris sa place sur scène, et le show reprit son cours. Sans lâcher le blond du regard, Sakura n’eut besoin que de poser sa main sur l’étoffe qu’il avait passé autour de son cou pour savoir qu’il s’agissait de son foulard. Un rapide coup d’œil, et elle en eut la confirmation.

 

                Elle ne le lâcha pas des yeux de tout le concert, et Sasuke en fut le premier témoin. Elle était absente, vide. Il n’y a avait certes aucune admiration dans ce regard, mais il n’y avait pas non plus  de  colère. Elle semblait simplement perdue dans ses pensées, ne pouvant détacher son regard de la silhouette qu’elle avait tant repoussée.

 

Alors Sasuke la lâcha. Elle ne le sentit même pas. Il s’éloigna. Elle ne broncha pas. Elle ne réalisa le départ de son ami que quand ce dernier se fit bousculer en tentant de sortir de la masse, déjà bien loin d’elle. Sakura l’interpella, surprise de son comportement :

 

- « Je vais rentrer, je ne me sens pas très bien. Amuse-toi bien Sakura. On se voit demain en cours. »

 

Il n’attendit pas qu’elle réponde, elle n’eut même pas la force de l’en dissuader. Le concert se termina après presque une heure de musique en continue. La salle retrouva son éclairage initial. Tous les gens avaient désertés. Le staff démontait la scène : lumières, instruments, câblages, tout ne fut bientôt plus qu’un espace vide. Et elle, elle n’avait toujours pas bougé malgré les regards oppressant du personnel qui la dévisageait sans comprendre.

 

- « Hey mocheté ! Au cas où t’aurais pas remarqué t’es seule au monde. T’as pas assez de sens commun pour comprendre que quand la salle se rallume, tu dois rentrer chez toi ? »

 

Elle tourna la tête vers son démon. Il ne s’était même pas changé, s’étant contenté de retirer son masque, et de mettre une serviette autour de ses épaule afin d’éponger la sueur accumulée. Accoudé contre le mur, il la toisait du regard de son expression sans sourire et tellement séduisante.

 

Elle marcha vers lui, arriva à une distance minimum de son corps. Retirant doucement son foulard, elle le saisit du bout des doigts, et s’en servi afin d’essuyer les quelques gouttes de sueur qui perlaient à l’orée de son front et sur ses clavicules. Pas un mot, pas même un regard. D’une main il l’attira contre lui.

 

- « Tu ne m’as-tu pas quitté des yeux tout à l’heure : Tu étais surprise avoue ! »

 

Silence

 

- « Hey ça va pas ? Regarde-moi au moins !! »

 

Lui agrippant le visage, il la rapprocha au maximum de lui. Ses lèvres à demi entrouvertes, il la trouvait tout simplement sublime. Elle ne broncha pas.

 

- « Si tu ne te défends pas un peu plus, je ne vais pas pouvoir rester sage très longtemps… »

 

A nouveau il se retrouva face à son mutisme. Comme possédé par un élan de rage, il dégagea d’un geste vif les cheveux de la jeune femme de sa nuque sur laquelle il vint poser ses lèvres, avant d’infliger une douce torture à sa peau. Tout en affligeant ce doux traitement à sa servante, il avait passé sa main sous son tee-shirt, lui caressant doucement le dos, hésitant à descendre, avant de se contenir. Il s’écarta afin d’admirer le fruit de sa torture qui laissait à la fleur une trace rouge dans le cou. Le regard qu’elle lui offrait était plein de désir et pourtant, elle était toujours incapable de dire le moindre mot. Il s’empara alors des poignets de sa victime et la plaqua contre le mur, tout en la dévisageant profondément.

 

 - « Parles ou je t’embrasse ! »

 

Se heurtant encore une fois aux non-paroles de la jeune femme, il s’approcha dangereusement de ses lèvres. Ses paupières étaient closes à présent, mais son expression paraissait étrangement effrayée. Peu importe, elle n’avait qu’à s’exprimer. N’étant plus qu’à quelques millimètres de ses lèvres, il vint presser les siennes sur sa victime forcée, qui parut plus que surprise en réalisant que ses lèvres n’étaient pas emprisonnés et que son détenteur avait évité le baiser en déposant ses lèvres sur sa joue.

 

Devant le regard ébahis de sa protégée, le démon lui fit son sourire le plus séducteur :

- « La prochaine fois, je ne serais pas aussi gentille. »

Il lui prit alors la main et la traîna dehors alors que la salle venait d’être éteinte les laissant seuls dans le noir.

- « Je te ramène chez toi.

- Naruto ?

- Tu te décides enfin à parler

- Pourquoi ?

- T’as pas entendus ce qu’a dit Shuhei ? Gin s’est blessé pendant qu’ont installaient les projos, il a fallu que je le remplace.

- Je ne parle pas de ça.

- Oh ça… Parce que pour le moment tu ne m’appartiens qu’officieusement. Et je ne suis pas du genre à poignarder dans le dos. »

 

La réplique du démon la mit hors d’elle :

- « Je ne t’appartiens en aucun cas sale démon !!

- Allons bon ça faisait longtemps !! Je ne suis pas un démon je suis ton maître petite effrontée !

- Me parles pas comme ça !

- Je peux parler comme je veux à une groupie !

- Quoi ! Va te faire voir ! Je ne serais jamais…

 

- JE T’AIME !! »

 

Sakura stoppa net et se retourna vers Naruto à qui elle avait tourné le dos jusque lors.

 

Son teint avait pris une violente teinte rouge tandis que le blond de son côté semblait plus sérieux que jamais. Il fut d’ailleurs le premier à reprendre la parole :

 

- « Tu m’appartiens ! Officieusement, oui mais tu n’es rien qu’à moi ! Et il le comprendra très vite. Quant à toi, tu as intérêt à arrêter de faire ta tête de mule, car je te suivrais toute la vie s’il le faut pour que tu l’acceptes.

- T’es pas sérieux… ?»

 

Un sourire mauvais se dessina sur le visage du blond, qui la fit vaciller de son expression provocante.

 

 - « Prend toi au jeu et tu verras lequel de nous deux est le moins sérieux. »

 

Sans même laisser le temps à sa servante de répliquer, il l’empoigna et la traîna derrière lui sans tenir comptes des supplications de cette dernière. La soulevant dans les airs, il l’asseya sur sa moto avant de lui tendre son casque et de prendre lui-même place aux commandes de l’engin qui démarra en trombe avant de disparaître dans le soir.

 

 

A Suivre…

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales