Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Revue Encre[s] n°1
    Encres
    Nb de signes : 1 000 - 10 000 sec
    Genre : noir - romance - blanche - poésie - conte - libre - nouvelle
    Délai de soumission : 09/09/2018
  • Rouge
    Les vagabonds du rêve
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 15/10/2018
  • Réchauffement climatique
    Editions du Saule
    Nb de signes : > 300 000 sec
    Genre : anticipation - post-apocalyptique
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Surpopulation
    Editions du Saule
    Nb de signes : > 300 000 sec
    Genre : anticipation - réaliste - nouvelle
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Entre l'égoïsme darwinien et l'altruisme humain
    ROSSO éditions
    Nb de signes :
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2018
  • Le graffiti du Château de Vincennes
    Éditions 12-21
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2018
  • Les plus belles plumes Lips
    Lips and Co. Editions
    Nb de signes : > 250 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - mystère - romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Ultimatum
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 36 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 11/11/2018
  • Prix 2018 Femme Actuelle
    Éditions Prisma
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2018
  • Conte horrifique
    Allée des Conteurs
    Nb de signes : 6 000 - 60 000 sec
    Genre : conte - horreur
    Délai de soumission : 15/09/2018

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les Editions du Flamant Noir cherche de nouveaux Talents
 par   - 1892 lectures  - Aucun commentaire

Plumavitae s'associe avec Flamant Noir Editions

Plumavitae.co, vous vous souvenez ? Si non, rendez-vous sur plumavitae.co !
Mais ce n'est pas le sujet ! Nous avons le plaisir de vous annoncer notre partenariat avec Flamant Noir Editions, une maison d'édition exigeante consacrée au polar, le thriller ou encore le roman noir.

A partir du 2 mai 2018, grâce à Plumavitae, Flamant Noir Editions rouvre la réception des manuscrits par internet ! Auteur(e) de Thriller, de Polar ou de Roman Noir ? Envoyez-nous votre manuscrit !

Conditions d’envoi :

- Envoyez votre projet à cette adresse : manuscrits.flamantnoir.ed@gmail.com
- Votre manuscrit doit être cohérent avec la ligne éditoriale des Éditions Flamant Noir (plus d'infos sur http://editions-flamant-noir.com/)
- Adressez-nous au maximum les 50 premières pages de ton écrit (soit 37000 mots), accompagnées d’une présentation générale de vous et de votre projet

Alors, à vos claviers et que la Plume du Flamant Noir soit avec vous !


Lire la suite...
Concours d'écriture by Shaku #1
 par   - 2052 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour, je vous propose un concours d'écriture dont les règles sont plutôt simple. Je répondrais à toutes vos questions si vous en avez.

Par contre, sachez avant toute chose que je m'excuse envers les personnes n’habitant pas en France. Je ne peux accepter votre texte, car je ne pourrais pas financer les frais de port si jamais vous gagnez un lot... Cependant, vous pouvez participer si vous ne souhaitez rien gagner !

Le principe de ce premier concours

• Ce concours est anonyme.
○ Les participants m'enverront leur texte par mail en PDF à cette adresse (morganeperro@outlook.fr)
○ Titre du mail : Prompt#1 + Titre de leur fiction + n° du prompt
○ Le titre de leur fiction devra être au-dessus du corps du texte. Ce nombre de mot ne sera pas compris dans la limite autorisée.

• Écrire une fiction entre 3000 et 10 000 mots sur la base d’un prompt choisi au préalable à partir du 15 avril sur le document google indiqué en bas de la page.
○ Le prompt choisi doit être libre au moment de la réservation. Dans le cas contraire, choisissez un autre prompt où il n’y a pas marqué (réservé par « nom »)

Mais… qu'est-ce qu'un prompt ?
• Un prompt c’est un petit plan ou idée de quelques lignes pour écrire une fiction. On remplace aussi "A", "B", ect, par le nom du personnage.

○ Exemple :
• A et B se promènent dans la forêt et se font téléporter par des extra-terrestres. Comment vont-ils s'en sortir sans que ces monstres ne décident de copuler avec eux ?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Kuroko no Basket

le royaume de Mineralis Auteur: mystrale93 Vue: 2117
[Publiée le: 2016-06-22]    [Mise à Jour: 2018-01-21]
G  Signaler Yaoi (HxH)/Univers alternatif Commentaires : 50
Description:
alors comme le montre la categorie cette histoire et un UA. C'est la premiere que je fait ça
ensuite sacher que bien que se soit sur le manga kuroko no basuke, ici pas de basket: juste une histoire reprenant les personnages.
***************
ça c'était le point infos maintenant la description :

le royaume de Mineralis est un royaume dans le quel tout est basé sur les ressources minérale et plus particulièrement sur 6 types de gemmes :
-l'onyx - l’émeraude
-le saphir -l’améthyste
-la topaze - le grenat
ces pierres sont si précieuse pour le royaume qu'elle sont devenue l’emblème de chacune des 6 régions princière du territoire.

chacune des sous régions est donc gérée par un prince différent.

chaque prince est le fils du roi actuel mais aucun n'a la même mère.

la seule ressemblance qui liait les prince se trouvait dans leur sang.

dans leurs destin.

et se résumais à un mot : malédiction

quel sort attendra les héritiers prisoniés d'un fardeau trop lourd pour eux depuis leur naissance? Arriveront ils à surmonter les complication de leur vie de souffrance par eux même?

pour le savoir venez donc lire^^
Crédits:
les personnages ne m'apartienent pas ( j'ai bien essayer de corrompre leur créateur avec des cookies maison mais en vain) sinon ça fait longtemps que Kuroko sortirais avec Kagami dans le manga papier^^
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 16 : en terain hostile

[1413 mots]
Publié le: 2017-08-26Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur coucou^^
désolé de ma longue absence j'étais en vacance et on avait pas internet sauf sur nos tel.
voici donc le nouveau chapitre je pense continuer a ecrire sur GoP dans la semaine a moins que vous vouliez que j’avance une autre fic KnB à la place



Son arrivée au village avait fait l'effet d'un énorme coup de pied dans une fourmilière.

 

Cependant, elle passa sans difficulté parmi la foule qui lui lançait des regards assassins et des insultes à demis prononcées en colportant des rumeurs peu reluisantes à son sujet.

 

Elle avait d'autres choses à faire bien plus importante que de tenter de se défendre du venin de ces gens.

 

Venin au quel, par ailleurs, elle avait fini à s'habituer depuis le temps.

 

C'est donc sans un regard pour cette population hostile qu'elle se dirigea, Izuki à ses coté, vers la place centrale du village.

 

Une fois arrivée elle tomba sur une jeune femme de taille moyenne et aux cheveux blond avec des mèches noir.

 

La jeune femme l'ayant tout de suite détectée l'accueillit en demandant assez froidement :

- Alex. Que vient faire une bannie comme toi dans notre village?

- Bonjour à toi aussi Madoka. Je veux un entretien avec ton mari et les autres Alphas.

- Tojiro refusera de te voir. Tout comme les autres alphas d'ailleurs. Maintenant retourne chez toi Alex. Je ne tien pas a ce que les enfants du village me voit exécuter quelqu'un si tôt le matin.

- Je ne quitterai pas ce village tant que je n'aurais pas parlé aux Alphas. Par ailleurs Madoka, ma visite concerne aussi ton fils.

- Kotarô?

 

En guise de réponse, Alex hocha la tête.

 

L’instant d'après, Madoka avait muté en un splendide Léopard qui avait plaqué la blonde au sol dans un rugissement furieux avant de hurler par télépathie : "Où est-il? Qu’a tu fait à mon petit ?! Dis-moi où il est sale tueuse!"

 

Loin de se démonter, Alex muta a son tours et, d'un mouvement habile, se dégagea de la femme léopard avant de lui répondre par télépathie (tout en sortant les crocs):

- Je n'ai rien fait à Kotarô. Il a été enlevé avec Takao et mes garçons. C'est pourquoi je...

- C'est de la faute de tes deux bâtards! J’ai toujours su qu'ils étaient nuisibles pour le jeune héritier des oiseaux et mon fils ! Si ces parasites leurs on causés des problèmes je te jure que je les...

 

Cependant, elle n'eu pas le loisir de finir sa tirade qu’elle se retrouva projetée au sol par Alex (beaucoup plus massive qu'elle sous sa forme animal).

 

Et il n’échappa pas à Madoka que le regard de la blonde, sous sa forme animal, brillait d’une lueur meurtrière.

 

« Je te préviens Madoka : les gens de ce village peuvent me traiter de sorcière, de vendue ou de putain si ça leur chante mais personne, tu m’entends ? PERSONNE n’est autorisé à manquer de respect à mes enfants ! Et tu as de la chance que le petit Kotarô soit ton fils sans quoi, tu serais déjà morte pour avoir proférée de telles paroles ! » La menaça Alex par télépathie en dévoilant ses crocs étincelants à l’épouse de l’alpha des fauves.


Cette dernière, ayant bien conscience de la situation  délicate dans la quelle elle venait  de se mettre tenta brièvement de tempérer la louve...


"Allons Alex, tu ne compte pas rependre mon sang devant un enfant n'es ce pas?" L'interrogea télépathiquement la dominée en désignant Izuki d'un rapide mouvement de tête.


Reportant un bref instant son regard sur le jeune brun, la louve répondit  de façon cynique : "et pourquoi pas?  Ce n'est pas lui qui pourra me dénoncer..."


Devant un tel argument,  la femme léopards déglutie avec difficulté en comprenant que la louve ne plaisantait qu'à moitié.


Elle s'apprêtait à utiliser Izuki comme prétexte pour empêcher Alex de la tuer quand la louve lui coupa l'herbe sous le pied ...


"Ne t'avise pas de tenter de me culpabiliser à l'idée de te tuer devant Izuki : la discrimination dont il soufre est en majeur partie de ta faute. Alors surtout, surtout, boucle-la." Menaça télépathiquement la blonde avant qu'une voix masculine ne s'élève en demandant d'un ton passablement agacé : "eh bien, que se passe t'il ici?"


Alex détourna son attention de la mère d'Hayama pour reporter son regard sur le nouvel arrivant.


Nouvel arrivant qui  était loin de lui être inconnu...


"J'espère que tu as une bonne raison d'être là Bloody Alex... " déclara l'homme  en posant sur la louve un regard tout particulièrement aiguisé dans le but de la mettre mal à l'aise.


******


Imayoshi n'avait jamais eu de difficulté à mettre les gens mal à l'aise d'un simple regard.


Apres tout,  il s'agissait d'un talent propre aux muteurs oiseau.


Mais il avait su élevé cette capacité à l'état d'art : d'un seul regard  posé sur le plus courageux des guerriers que celui ci se mettait à rougir, blêmir, bégayer et, le plus souvent finissait par partir la queue entre les jambes.


Et c'est exactement ce qui arrivait a Takao en ce moment: depuis qu'il avait repris connaissance, le pauvre faucon  était captif du regard si déstabilisant du brun.


Au bout d'un moment, sans comprendre pourquoi, Takao détourna les yeux du brun en guise de soumission et demanda en fixant le sol:

- Que comptez-vous faire de moi?

- Vas savoir...que crois tu que nous pourrions avoir comme usage d'un si mignon petit moineau?


En disant ça, Imayoshi avait détaillé avec insistance chaque partie du corps de Takao  accentuant ainsi le malaise du jeune muteur quand celui ci tenta de protester...


"Je...je ne suis pas un moineau! j-je suis un faucon! Et je préférerais encore mourir que..." tenta de rétorquer le petit brun devant l'ainé qui le dévisageait avec amusement.


Cependant, il fut coupé dans sa phrase quand Imayoshi s'approcha de lui  pour lui ébouriffer les cheveux avec vigueur...


"Ça c'est des paroles dignes d'un faucon: se défendant jusqu'au bout par amour de sa liberté et ce, même en se sachant acculer par un adversaire plus puissant. Je suis fier de toi petit." lâcha le geôlier de Takao sans cesser de décoiffer le petit brun


Petit brun qui, pour sa plus grande stupeur se mit instantanément en position de "soumission du clan des oiseaux" : l’un de ses genoux au sol, l'autre au ramener contre son torse tendis que son cops et sa tête s'inclinait vers le sol et que ces bras tombais tel deux ailles briser de chaque coté de son corps, les paumes ouverte vers le ciel...


Satisfait de la posture que venais d'adopter le faucon Imayoshi décida de titiller encore un peu le jeune faucon...


"Ça c'est un bon petit oiseau " dit le plus âgé en attrapant avec amusement le visage de takao pour le forcer à le regarder.


Son amusement se changea intérieurement en amertume quand il vit dans le regard du faucon tout le mépris et  la  haine que lui vouais Takao.


Alors qu'il s'apprêtait à ajouter quelque chose, Imayoshi fut soudain coupé dans son élan par l'arrivée de Hyuga.


Et le moins que l'on puisse dire c'est que ce dernier n'avait pas l'air ravi de ce qu'il voyait...


"Imayoshi! Ça suffit, tu vois bien que ton numéro n'amuse que toi alors laisse ce petit tranquille" s'agaça hyuga à l'adresse de son coéquipier.


Ce dernier ne chercha pas plus loin et s'éloigna de Takao.

 

"Tu es si rabat joie Hyuga...de plus tu sais  très bien que je n’aurais rien fait au petit..." déclara le grand brun d'un air laconique avant d'ajouter : 

- Au fait, n'était tu pas sensé surveiller notre petit prince? Ne me dit pas que tu l'a encore laissé seul? 

-  Il est dans sa chambre. Les jumeaux le surveillent.

- Il dort?

- Oui. Son obstination à rester debout devant ses frères l'a poussé au delà de ses limites. Son corps avait besoins de repos. Tss… quel idiot...quand comprendra t'il qu'il doit apprendre à ne pas pousser son corps jusqu'à l'extrême?

- Le jour ou tu l'aura compris toi même tu pourras te permettre ce genre de réflexion. Après  tout...tu es aussi stupide que lui...

- Pardon?!

- Tu  sais de quoi je parle. Maintenant si tu veux bien m'excuser, j'ai à faire.


Ces paroles lâchées, le plus grands des deux geôliers s'apprêtait à sortir quand une voix le figea sur place…




Commentaire de l'auteur en espérant mériter vos revew
ciao a tres vite^^
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2018 / Mentions légales