Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Revue Encre[s] n°1
    Encres
    Nb de signes : 1 000 - 10 000 sec
    Genre : noir - romance - blanche - poésie - conte - libre - nouvelle
    Délai de soumission : 09/09/2018
  • Rouge
    Les vagabonds du rêve
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 15/10/2018
  • Réchauffement climatique
    Editions du Saule
    Nb de signes : > 300 000 sec
    Genre : anticipation - post-apocalyptique
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Surpopulation
    Editions du Saule
    Nb de signes : > 300 000 sec
    Genre : anticipation - réaliste - nouvelle
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Entre l'égoïsme darwinien et l'altruisme humain
    ROSSO éditions
    Nb de signes :
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/12/2018
  • Le graffiti du Château de Vincennes
    Éditions 12-21
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2018
  • Les plus belles plumes Lips
    Lips and Co. Editions
    Nb de signes : > 250 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - mystère - romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : Ouvert jusqu'à nouvel ordre
  • Ultimatum
    Revue Étherval
    Nb de signes : 10 000 - 36 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 11/11/2018
  • Prix 2018 Femme Actuelle
    Éditions Prisma
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/08/2018
  • Conte horrifique
    Allée des Conteurs
    Nb de signes : 6 000 - 60 000 sec
    Genre : conte - horreur
    Délai de soumission : 15/09/2018

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Les Editions du Flamant Noir cherche de nouveaux Talents
 par   - 1892 lectures  - Aucun commentaire

Plumavitae s'associe avec Flamant Noir Editions

Plumavitae.co, vous vous souvenez ? Si non, rendez-vous sur plumavitae.co !
Mais ce n'est pas le sujet ! Nous avons le plaisir de vous annoncer notre partenariat avec Flamant Noir Editions, une maison d'édition exigeante consacrée au polar, le thriller ou encore le roman noir.

A partir du 2 mai 2018, grâce à Plumavitae, Flamant Noir Editions rouvre la réception des manuscrits par internet ! Auteur(e) de Thriller, de Polar ou de Roman Noir ? Envoyez-nous votre manuscrit !

Conditions d’envoi :

- Envoyez votre projet à cette adresse : manuscrits.flamantnoir.ed@gmail.com
- Votre manuscrit doit être cohérent avec la ligne éditoriale des Éditions Flamant Noir (plus d'infos sur http://editions-flamant-noir.com/)
- Adressez-nous au maximum les 50 premières pages de ton écrit (soit 37000 mots), accompagnées d’une présentation générale de vous et de votre projet

Alors, à vos claviers et que la Plume du Flamant Noir soit avec vous !


Lire la suite...
Concours d'écriture by Shaku #1
 par   - 2052 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour, je vous propose un concours d'écriture dont les règles sont plutôt simple. Je répondrais à toutes vos questions si vous en avez.

Par contre, sachez avant toute chose que je m'excuse envers les personnes n’habitant pas en France. Je ne peux accepter votre texte, car je ne pourrais pas financer les frais de port si jamais vous gagnez un lot... Cependant, vous pouvez participer si vous ne souhaitez rien gagner !

Le principe de ce premier concours

• Ce concours est anonyme.
○ Les participants m'enverront leur texte par mail en PDF à cette adresse (morganeperro@outlook.fr)
○ Titre du mail : Prompt#1 + Titre de leur fiction + n° du prompt
○ Le titre de leur fiction devra être au-dessus du corps du texte. Ce nombre de mot ne sera pas compris dans la limite autorisée.

• Écrire une fiction entre 3000 et 10 000 mots sur la base d’un prompt choisi au préalable à partir du 15 avril sur le document google indiqué en bas de la page.
○ Le prompt choisi doit être libre au moment de la réservation. Dans le cas contraire, choisissez un autre prompt où il n’y a pas marqué (réservé par « nom »)

Mais… qu'est-ce qu'un prompt ?
• Un prompt c’est un petit plan ou idée de quelques lignes pour écrire une fiction. On remplace aussi "A", "B", ect, par le nom du personnage.

○ Exemple :
• A et B se promènent dans la forêt et se font téléporter par des extra-terrestres. Comment vont-ils s'en sortir sans que ces monstres ne décident de copuler avec eux ?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Kuroko no Basket

le royaume de Mineralis Auteur: mystrale93 Vue: 2115
[Publiée le: 2016-06-22]    [Mise à Jour: 2018-01-21]
G  Signaler Yaoi (HxH)/Univers alternatif Commentaires : 50
Description:
alors comme le montre la categorie cette histoire et un UA. C'est la premiere que je fait ça
ensuite sacher que bien que se soit sur le manga kuroko no basuke, ici pas de basket: juste une histoire reprenant les personnages.
***************
ça c'était le point infos maintenant la description :

le royaume de Mineralis est un royaume dans le quel tout est basé sur les ressources minérale et plus particulièrement sur 6 types de gemmes :
-l'onyx - l’émeraude
-le saphir -l’améthyste
-la topaze - le grenat
ces pierres sont si précieuse pour le royaume qu'elle sont devenue l’emblème de chacune des 6 régions princière du territoire.

chacune des sous régions est donc gérée par un prince différent.

chaque prince est le fils du roi actuel mais aucun n'a la même mère.

la seule ressemblance qui liait les prince se trouvait dans leur sang.

dans leurs destin.

et se résumais à un mot : malédiction

quel sort attendra les héritiers prisoniés d'un fardeau trop lourd pour eux depuis leur naissance? Arriveront ils à surmonter les complication de leur vie de souffrance par eux même?

pour le savoir venez donc lire^^
Crédits:
les personnages ne m'apartienent pas ( j'ai bien essayer de corrompre leur créateur avec des cookies maison mais en vain) sinon ça fait longtemps que Kuroko sortirais avec Kagami dans le manga papier^^
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 14 : premières heures...

[2430 mots]
Publié le: 2017-07-12Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur ATTENTION : ce chapitre commence par une scène qui, bien que non hard pourrait perturber les âmes pures et chaste de se forum . merci d'en tenir compte.

pour les autres et bien ...bonne lecture^^


Il aimait chacune de ces deux personnalités.


Avec leurs defaults et leurs qualités


Cependant, celle qu’arborait son souverain en ce moment donnait plus de fil a retordre que d'habitude au jeune conseiller au cheveux brun.


Conseiller qui se trouvait en ce moment même comme épingler contre l'un des mur du palais a endurer les baiser et caresse trop torride de son prince...


Car à peine avait il endormit hayama avec une pierre de soumission après l’avoir amené dans sa chambre, que dès qu'il était sortit il avait subit le courroux de l'écarlate.


"Ahh...Se...Sei chan...pas...pas ici! On pourrait nous surpr...Aahhh!" Tenta tant bien que mal de protester le brun tendis que l'héritier légitime n'en faisait qu'a sa tête et laissait ses doigts jouer avec la virilité du brun sous son kimono...


Sans pour autant mettre fin au supplice de son serviteur, l'écarlate lui répondit d'une voix mortellement sérieuse :

- c'est ta punition pour m'avoir provoqué Réo...

- provoqué? Mais je ne t'ai jamais...

- tu crois sérieusement que je ne sais pas pourquoi tu as choisis ce muteur lors de la réunion? J’ai vu ton regard sur lui...

- mais voyons Sei chan! Kotaro et moi n'avons pas ...

- "Kotaro"? Tu l’appel déjà par son prénom ? Je crois que tu as besoin que je te rafraichisse la mémoire sur les choses que je ne tôlerais pas te concernant ...


Sur ces ultimes paroles l'écarlate retroussa le kimono du brun jusqu’ au niveau du torse.


Bien entendu cet acte alerta immédiatement son conseiller...


"Se...sei chan? Tu ne va quand même pas...pas ici n'es ce pas?" demanda le brun le rouge au joue.


Pour toute réponse, le jeune héritier le fixa de son regard carmin d'un air qui semblait dire : «empêche moi si tu le peux" avant de se mettre à déposer ses lèvres sur la partie la plus sensible, intime et érogène du corps de son conseiller...


Bien évidement le brun ne parvint pas à rester insensible à de telles sollicitations...


"Rahhh! Sei chan arrête ça! Je...c'est trop...je t'en pris sto...Aahhhh!" Tenta il de protester entre deux gémissement quand son prince poussa la "taquinerie "sur son membre inferieur a un peu plus que des baiser et des caresse.


Ne s’arrêtant pas pour autant, l'adolescent écarlate continua savamment jusqu’à ce qu'il remarque que son conseiller était haletant sous l’effet du désir et qu'il était prêt à se relâcher a tout moment.


C'est le moment ou le prince décida à mettre fin a son petit jeu avec un sourire moqueur aux lèvres.


Ce qui ne manqua pas de perturber sa "victime" qui l'interpela...


"Sei chan?"


Le prince rougeoyant se retourna vers le brun et lui demanda comme si de rien était : "il y a un souci Réo?"

En guise de réponse, le conseiller lui désigna fébrilement du regard sa virilité que l'on devinait toujours bien au garde a vous sous le kimono (qui lui, était retomber a sa juste place).


Devinant le questionnement du brun, le jeune héritier lui répondit d'un air satisfait de lui : "débrouille-toi tout seul avec ça. C'est ta punition pour avoir flirter avec ce muteur devant moi."


Ces ultimes paroles lâché, le prince héritier s'éloigna pour retourner dans ses quartiers privés laissant le brun seul avec son "inconfort"...


********


L'inconfort qu'il éprouvait allait crescendo depuis qu'il avait été embarqué par le géant violet et ceci a tel point qu'il n’osait plus parler.


Sans compter que de ne pas savoir ce qu'il était advenu de Kagami l'inquiétait grandement...


Tout d'un coup cependant, il perdit son poker face en sentant les doigts du géant toucher son visage le faisant sursauter.


Reportant son attention sur le violet, le muteur prédateur n'eu pas l'occasion de poser la moindre question que déjà, le prince prit la parole et déclara d'un air agacé :

- ton visage... c'est a cause de Makoto n'est ce pas? Il t’a fait quoi exactement?

- ...

- tu peu me le dire je ne dirais rien a mes frère si tu ne veux pas mais ils faux que tu me raconte ce qu’il t a fait pour que Wei te soigne.

- pourquoi vouloir me soigner? Votre peuple aime massacrer et torturer le notre alors pour...

- c'est faux!

- hein?

- c'est votre peuple qui nous fait du mal en permanence! Que se soit a mido-chin, notre peuple ma mère ou...tout le monde soufre a cause de vous!

- si ce que tu dis est vrai, pourquoi m’a tu protégé?

- je ne sais pas...surement par ce que Wei est seul ...

- hein?

- Wei est toujours seul. Mido chin dis qu'un muteur en captivité peu mourir de tristesse si il est seul. Je ne veux pas que Wei meurt.

- qui est Wei?


"C'est moi" répondit un garçon brun qui venait d'arriver dans la pièce avec dans la main, une pierre verte de grande taille.


Prenant place a coté du violet, le nouveau venu s'adressa à Himuro:

- mon nom est Wei. Wei Liu. Tu peu te contenter de m’appeler Liu. Je suis le muteur à tout faire de ce paresseux de prince ici présent ainsi que son herboriste et infirmier. Et toi? Quel est ton nom?

- ...

- tu n as pas l'air très à l'aise dis moi...tu veux que l’autre grand dadet nous laisse seul ?


Une nouvelle fois Himuro fut soufflé par la désinvolture avec la quelle ce type qui se disait un muteur parlais de ce prince qui, d'un mot d'un seul aurais pu le faire exécuter.


Et bien entendu, Liu interpréta l'absence de réaction du muteur renard comme un "oui" et réagit en conséquence...


"Murasakibara, laisse-nous. Tu fais peur au nouveau. Retourne dans ta chambre je viendrais te chercher quand ce gars sera plus à l'aise" ordonna le brun au violet qui obéit.


Cependant, un éclat de tristesse qu'Himuro perçu dans les yeux du géant le poussa à intervenir...


"Attendez! Il ne me fait pas peur! Laissez le rester" s'écria le muteur renard à l'adresse de Liu qui le dévisagea avec autant de surprise que le prince violet.


La surprise passée c'est Liu qui repris contenance le premier et demanda :

- tu es certain que tu veux qu'il reste? Tu sais il...

- sans lui je serais mort.

- bien, bien, désolé. Je ne voulais pas te vexer. Dans ce cas si il ne te fait pas peur tu peu peut être te présenter ?

- je m’appel Himuro Tatsuya. Je suis un muteur…

- renard. Je les deviner à ton physique et ton attitude. De plus, ton odeur a des similitudes avec la mienne.

- tu es un renard aussi ?

- oui. Ma terre d’origine se trouvait dans l’est du pays mais pendant la terrible guerre mes ancêtres on choisi de se cacher parmi le peuples de l’ennemi pour permettre à leur descendance de survivre. Apres le massacre, certains se sont divisé en petite colonies qui sont parti se chercher un havre de paix et d’autre, comme ma lignée, ont estimés qu’ils ne devaient pas partir car si un autre conflit éclatait personne ne penserai à les chercher ici.

- tu es pourtant esclave pour ce prince ?

- pas vraiment… je suis un muteur née à Mineralis je sui donc considéré comme un citoyen ordinaire par le peuple. Par ailleurs, seul les princes Akashi, Midorima, Kuroko et Murasakibara sont au courent de mon appartenance racial. Sans compter que j’ai choisi par moi-même d’être au service d’Atsushi.

- pourquoi ?

- parce que, crois le ou non, mais ce grand nigaud, aussi fort qu’il puisse être est certainement le plus innocent de ces frères.

- comment ça ?

A ce stade de la discussion le regard de Liu se fit plus sombre et c’est d’une voix amère qu’il demanda : « sais-tu avec quoi ses pierre dont nous tirons de nombreux pouvoir sont faites ? »


Himuro hocha la tête pour signifier que non et le sourire de Liu se fit encore plus triste…


« Moi je le sais. » déclara simplement Liu avant d’ajouter : « tout les princes à part Midorima le savent. Cependant, ça ne les empêchent pas de les utiliser à outrance. Un jour peut être, tu découvriras la vérité sur ces gemmes. Mais pour l’heure, ce que tu dois savoir c’est qu’Atsushi est le seul des princes qui n’utilise jamais de gemmes. Quand il se blesse il préfère un soin traditionnel à celui d’une émeraude quand bien même il métra plus longtemps à guérir. Les autres princes sont égoïstes, cruel, capricieux, sadique et imbu d’eux même ; Atsushi est seulement paresseux. »


Pendant tout le temps ou Liu c’était expliquer Himuro n’avait pu s’empêcher de fixer le prince violet dans le regard du quel il avait crus voir apparaître un voile de douleur.


« Tu ne me dis pas tout n’es ce pas ? » demanda de but en blanc Himuro à l’autre muteur renard qui répondit du tac au tac :

- exact. Mais toi tu n’as pas répondu à la question d’Atsushi : que t’a fait Makoto ?

- …

- Il t’a emmené dans l’arène pas vraie ?

- …

- Quel âge il avait ? Celui qui t’a…

- Un enfant. C’était…un enfant…

- Je vois… tu l’a …

- Je ne pouvais pas ! Je ne pouvais pas faire ça !

- Alors…

- Ce type…

- Makoto ?

- Non …l’autre…

- Si ce n’est pas Makoto…Haizaki ?

- Oui, c’est comme ça que Makoto l’a appelé…quand ils ont vu que je refusais de me battre contre cet enfant…Haizaki l’a abattu sous mes yeux. Apres ça, Makoto m’a piqué avec quelque chose qui a engourdi mes muscles et Haizaki m’a frappé jusqu'à ce que Makoto revienne pour la réunion...

- je comprends…désolé d’avoir éveillé ce mauvais souvenir. Quoi qu’il en soit, il faut que je te soigne. Retire ton haut que je vois tes blessures.

- comment tu…

- tu empestes le sang et ça ne vient certainement pas de tes blessures au visage.


Obéissant, le muteur prédateur ôta la tunique dont il était affublé révélant ainsi son torse recouvert de traces de morsures et de griffures ainsi de marques faites à l’arme blanche…


« Ils ne t’ont pas uniquement frappé à ce que je vois… » Déclara Liu sur le ton du constat en observant les marques sur le corps du brun.


Mal à l’aise devant le regard réprobateur de l’autre renard Himuro admit :

- le temps ou j’étais groggy par ce que Makoto m’a injecté…ils ont lâché... Un loup dans la cellule ou j’étais…

- un loup n’a pas une mâchoire assez large pour laisser de telles marques…

- c’était peut être un muteur loup.

- Ça me semble hautement improbable.

- Pourquoi ?

- La dernière fois qu’un muteur loup a été vu date du règne du seigneur Akashi 2ème du nom.

- Je sais encore reconnaitre un canidé. C’était un loup.

- Puisque je te dis que…


« Ça suffit Wei. Si Muro chin dit que c’était un loup je le crois. Maintenant soigne le. Je t’autorise à utiliser le pouvoir d’une émeraude si nécessaire. » Déclara froidement le prince violet avant de quitter la pièce l’air visiblement agacé.


Une fois le géant violet parti, Himuro demanda d’un ton inquiet à Liu :

- un problème ?

- Il est juste frustré. ne t’inquiète pas.

- Frustré ?

- Le prince Murasakibara déteste Makoto et Haizaki alors savoir qu’ils ont eu l’occasion de te torturer doit le mettre hors de lui.

- Pourquoi ne pas les punir alors ?

- Ce n’est pas si facile… d’une part parce que si tout le monde sais que l’arene existe personne ne semble savoir ou elle est. Et d’autre part, Hanamya Makoto est le fils du général Gendo Makoto. Quand ce dernier est mort en Mission le régent a décidé d’adopter hanamya car son père avait sauvé la vie du prince Kuroko d’une tentative d’assassina qui avait couté la vie a dame Kizuna Kuroko. Assassina perpétré par un muteur fauve. Ces facteurs pris en comptes font que Makoto est considéré comme un prince par « alliance » mais bon nombre de personnes le qualifie de prince « batard ». Et à cause de ce titre de prince par alliance il est impossible aux princes de lever la main sur Makoto. Quand à Haizaki…beaucoup de mystère plane autour de lui. Tout ce que je sais c’est qu’il a le même genre de lien avec Makoto que Hyuga avec le prince Midorima.

- c'est-à-dire ?

- il s’acharne à dire qu’il le déteste mais il n’hésitera pas un seul instant à sacrifier sa vie pour le protéger.

- …

- déroutant n’es ce pas ? Quand tu aura passé un peu plus de temps ici tu finiras par voir que nombreux sont les princes qui savent crée des liens de confiance profondes avec leur serviteur.

- comme toi et…

- et le prince Murasakibara ? Non. Pour lui je suis juste une sorte de nounou agaçante…

- j’ai l’impression qu’il est difficile à gérer…

- on s’y fait… il est plus difficile à supporter que le prince Kuroko ou Kise mais infiniment plus simple à endurer que le prince Midorima. Celui de tes compagnons qui a été choisit par ce dernier risque fort de le sentir passer…


« Takao… » Murmura le renard d’un regard douloureux en redoutant le pire.


Liu de son coté, ne dit rien. Se contentant de dévisager furtivement ce jeune muteur prédateur qui lui semblait très prometteur.


Car après tout, rares étaient les individus capables de piquer au vif l’intérêt du souverain d’Ametisthiryte.


« Liu ? »


L’interpelé reporta son attention sur Himuro qui le dévisageait et demanda avec un sourire cordial :

- oui Himuro ?

- je veux savoir… dans quelle aile de ce palais se trouvent mes camarades ? Ceux qui on été capturé en même temps que moi…je n’arrive pas à sentir leur odeur.

- c’est tout à fait normal.

- pourquoi ?

- parce qu’ils ne sont pas en ces murs.

- quoi ?! Où sont-ils ? Où sont mes amis et mon petit frère ?!

- tu n’as toujours pas remarqué n’es ce pas ?

- remarqué quoi ?


En guise de réponse, Liu posa les différentes fournitures de soin dans un écrin en ébène laqué et d’une démarche élégante se redressa pour attraper la main d’Himuro…


« Suis-moi. » déclara le muteur herboriste au plus jeune en l’entrainant d’un pas gracieux vers la fenêtre de la pièce.


Arrivé devant la dite fenêtre il lâcha la main du jeune muteur prédateur et s’inclina respectueusement…


« Je vous propose de regarder par vous-même. Ainsi vous comprendrez mieux. » Déclara Liu sans établir de contact visuel.


Obéissant, Himuro se pencha contre la vitre.


Et là, ces yeux s’écarquillèrent d’effrois devant ce qu’il découvrit…




  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2018 / Mentions légales