Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • La journée avait bien commencé
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/07/2020
  • Romance paranormale
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance - fantastique
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Repas de famille
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/07/2020
  • Des Astres humains
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/09/2020
  • Entrez dans la cour de l'imaginaire 2021
    Rroyzz Editions
    Nb de signes : 300 000 - 600 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Une fumée épaisse recouvrait le village
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : < 3 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/06/2020
  • Ado et jeunes adultes
    Marathon Editions
    Nb de signes : > 350 000 sec
    Genre : enquête - suspense - young adult - réaliste - thriller - policier - noir
    Délai de soumission : 31/12/2020
  • Célibataire sans enfant
    Réticule
    Nb de signes : 3 000 - 30 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 30/06/2020
  • Halloween
    Les Éditions Octoquill
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : épouvante - bit-lit - fantastique
    Délai de soumission : 30/06/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 577 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Hakuôki Shinsengumi Kitan

Ainsi volent les pétales de cerisiers dans la bourrasque de la guerre.
[Histoire Terminée]
Auteur: Vincent Aguila Vue: 41640
[Publiée le: 2010-10-17]    [Mise à Jour: 2011-04-17]
13+  Signaler Drame/Mystère Commentaires : 89
Description:
Un jour, Chizuru est gravement blessé au cours d'une patrouille. Une révélation et c'est tout le quotidien de ses amis du shinsengumi qui s'en retrouve bouleversé.

Chapitre 42 réécrit!
Crédits:
Les personnages appartiennent à l'auteur du manga.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Un hiver qui s'annonce bien long.

[1255 mots]
Publié le: 2010-12-28Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
22. Un hiver qui s'annonce bien long.

Après sa première lettre, Keiko s'était mise à écrire très souvent. De ce fait, les jeunes parents recevaient environ une lettre par semaine. En général, le courrier suivait le même parcours. Chizuru était celle-ci qui le réceptionnait puis elle le donnait à Okita. Ce dernier s'empressait généralement d'aller le montrer et le lire à Kondo. Il n'était pas rare que tous deux en parlent pendant des heures. Enfin, le dernier maillon de la chaîne était Hijikata. D'ailleurs, c'était lui qui gardait le courrier. En effet, le vice-commandant savait que comme les deux jeunes parents et le parrain de leur fils pouvaient être distraits, il était mieux que ce soit lui qui garde le courrier dit "délicat". De ce fait, toutes les lettres que recevaient la mère et le père de Kenshiro finissaient toutes, sans exception, dans un tiroir de son secrétaire dont, bien sûr, le tiroir fermait à clé. Cela permettait de ne pas courir le risque qu'un indiscret tombe sur l'une des lettres et ne sème la zizanie.
Quant aux réponses des lettres, Chizuru en écrivait la première moitié et Okita la seconde. Kondo aimait à voir à quel point les deux jeunes gens s'étaient rapprochés. Toutefois, le commandant avait bien compris que pour la nouvelle maman' il ne s'agissait que d'une relation d'amitié, certes forte, mais uniquement d'amitié. Cela n'était vraiment pas le cas du nouveau papa que son ancien professeur voyait se morfondre d'amour pour la jeune fille. Malheureusement, le parrain de Kenshiro savait qu'il ne pourrait pas orienter la relation entre les deux jeunes gens dans le sens où il l'aurait voulu.
Le mois de décembre arriva vite. La neige n'était pas encore là mais le froid était déjà mordant. Le shinsengumi était parti du temple où il avait élu résidence pendant plusieurs mois pour s'installer dans une demeure que leurs avaient obtenue les moines du temple.
Ce matin-là, Chizuru balayait l'entrée du temple. La première division était en patrouille. Cependant, ce n'était pas Okita qui était à sa tête mais Nagakura. En effet, cela faisait au moins un mois que le capitaine de la première division avait arrêté de faire des patrouilles. Il assistait parfois à l'entraînement de ses hommes mais cela se faisait de plus en plus rare. Quand Kondo avait ordonné à Shinpachi de s'occuper de la division de Soji, le membre du trio infernal avait obéi mais avait insisté pour savoir le pourquoi du comment d'une telle situation. La situation s'était accentuée quand Sanosuke était venu appuyer son ami.
Ceci s'était passé pendant le dîner il y avait de cela plusieurs semaines. Bien qu'il ait gardé le silence depuis le début du repas, Hijikata avait déjà compris que le capitaine de la deuxième division ne lâcherait pas le morceau tant qu'il n'aurait pas au moins la réponse à l'une de ses questions. Ignorant que Chizuru savait à propos de la maladie du père de son enfant, le démon du shinsengumi l'avait congédiée en lui demandant d'aller chercher plus de riz. Il fallait dire que le baquet à riz était vraiment vide car les capitaines des deuxième et dixième divisions avaient, une fois de plus, fait démonstration de leur appétit hors du commun. De ce fait, ils avaient littéarelement descendu le riz.
Cela était tout le contraire d'Okita que Kondo et Chizuru avaient discrètement encouragés à manger à maintes reprises. A chaque fois, le malade n'avait pu avalé qu'une bouchée de riz. Ce fait n'avait pas échappé à Toshizo alors que les deux membres du trio comique étaient passés complètement au-dessus, trop absorbés par leurs habituelles et stupides discussions. S'ils essayaient de se montrer contents, les autres devinaient aisément que leur troisième larrron leurs manquait. Après tout, Saito et Heisuke étaient partis depuis environ huit mois car leur départ remontait au mois d'avril. Une fois que Chizuru fut sortie et que ses pas firent inaudibles, l'ambiance de la pièce changea drastiquement.

FLASH BACK
"Alors Kondo-san, pourquoi je dois m'occuper de la division de Soji? Demanda Shinpachi.
_J'ai la tuberculose. Déclara soudainement le malade d'une voix lasse et éteinte.
Cela étonna beaucoup Isami et Toshizo car c'était la première fois qu'ils entendaient le jeune homme aux yeux verts avouer de lui-même qu'il était atteint de cette maladie incurable.
_Mais, cela fait longtemps que tu l'as alors pourquoi du jour au lendemain, je dois m'occuper de ta division? Demanda Nagakura, se dénonçant par la même occasion.
_QUOI? Vous saviez qu'il était malade? Comment l'avez-vous appris? Leurs demanda le commandant d'une voix qui n'acceptait aucune absnece de réponse.
_On l'a appris il y a quelques mois en écoutant une conversation par hasard. Essaya d'esquiver Shinpachi, même s'il sentait sur lui les regards brûlants de colère de Kondo, Hijikata et Okita.
_"Par hasard"? Dites plutôt que vous avez écouté aux portes comme il vous arrive de le faire. Les accusa le vice-commandant.
_Oui, c'est vrai. Nous vous présentons nos excuses. Concéda le lancier en s'inclinant et en faisant s'incliner son ami.
_C'est pas amusant si vous vous excusez. Pour répondre à ta question, Shinpa-san, je suis trop fatigué pour continuer. Je vais pouvoir faire la grasse matinée comme ça. Essaya de plaisanter le nouveau papa pour détendre l'atmosphère.
_Je suppose que l'on n'y peut plus rien. Vous en avez parlé à quelqu'un? Leurs demanda Kondo avec le sérieux dont il savait si bien faire preuve malgré les apparences.
_Non. Répondit sincérement Harada.
_Alors, continuez à garder cela pour vous. Pas un mot, même pas à Chizuru. Leurs ordonna le démon du shinsengumi.
_Tu es sûr de cela Soji? Se risqua alors à demander le capitaine de la dixième division.
_Pourquoi tu me demandes ça? Lui demanda le malade, intrigué.
_Ben, même si vous êtes pas ensemble, Chizuru est quand même la mère de ton fils. Choisit de répondre Nagakura.
A peine avait-il dit cela, que son ami et lui sentirent l'ambiance de la pièce se refroidir de plusieurs degrés.
_Cette fois, on a vraiment surpris la conversation. On a pas écouté aux portes." Décida de préciser tout de suite Sanosuke avant que les choses ne chauffent pour son compagnon et lui.
FIN FLASH BACK

Pendant ce temps, dans un petit temple de montagne abandonné, situé à plusieurs heures de marche de Kyoto, un homme au crâne rasé discutait avec un jeune homme ressemblant énormément à Chizuru.
"Tu es sûr de toi Kaoru? Demanda le plus âgé au plus jeune.
_Oui. De plus, quand je l'ai appproché en ville, j'ai remarqué que son odeur avait légèrement changé: c'est un signe qui ne trompe pas.
_Je n'arrive pas à croire que ma chère fille s'est faite souiller par un vulgaire humain, un membre du shinsengumi en plus. Elle mérite bien mieux.
_Le plus important pour le moment mon oncle, c'est de savoir où est l'enfant. Déclara le dénommé Kaoru.
_Je suis d'accord avec toi mais je ne sais pas comment le découvrir.
_Moi, j'ai une idée mon oncle. Le père de l'enfant est très malade. Il pourrait nous servir." Sourit le plus jeune.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales