Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Articles

(Consulter tous les articles)

Problème avec les liens contenant un espace (Résolu)
 par   - 472 lectures  - Aucun commentaire

Bonsoir.

Un nouveau problème est apparu dernièrement : il était devenu impossible d'accéder aux pages dont le lien contient un espace.
J'en ai trouvé la raison dans une obscure discussion sur un forum perdu dans le net.
Il se trouve que la dernière mise à jour dud serveur (le logiciel, pas la machine) a intégré un changement au niveau de la sécurité (???).
Il faut maintenant ajouter un drapeau supplémentaire pour que ces liens ne soient plus rejetés.

Ça m'a pris du temps et pas mal de redémarrages (désolé pour ça) avant de trouver et de modifier les fichiers de confoguration des sites.

En principe j'ai tout modifié, mais n'hésitez pas à m'envoyer un message privé si vous en trouvez d'autres.

Merci.

 


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Goldorak

La Revanche des Loups
[Histoire Terminée]
Auteur: SD Vue: 1773
[Publiée le: 2005-05-07]    [Mise à Jour: 2005-05-26]
13+  Signaler Général/Action-Aventure/Suspense Commentaires : 4
Description:
un ancien ennemi d'Actarus refait surface et Vénusia a fait un cauchemar annonçant un mauvais présage.
Crédits:
Goldorak (UFO Robot Grendizer) @1975, Go Nagai-Toei-Dynamic Studios
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

1ère partie

[3032 mots]
Publié le: 2005-05-07Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

LA REVANCHE DES LOUPS

Note de l'auteur: l'action se déroule entre les épisodes 42 (Péril en la demeure) et 45 (Des fourmis et des Hommes). Un gros merci à Bernard Cunningham pour son aide et pour l'inspiration qu'il nous donne à tous:-)
Au Camp de la Lune noire, Minos et Horos essaient tant bien que mal comme d'habitude, à faire travailler leur petites cellules grises pour trouver un plan pour détruire le centre et Goldorak et envahir la Terre, quand soudain, le radar détecta un vaisseau.
Soldat: Commandant, un vaisseau arrive vers nous.
Minos: Quoi? Est-ce que c'est un vaisseau ennemi?
Soldat: Non, commandant,&ldots;(interrompu par le vaisseau qui demande a établir le contact radio), Oh! Il demande à parler avez vous!
Horos: Établissez le contact radio, vite!
Le soldat établit le contact radio, le pilote commençait à peine à demander la permission d'atterir que le visage de Minos blanchit pendant une fraction de seconde.
Horos: Que se passe-il Minos? On aurait dit que tu as entendu un fantôme!
Minos: Pour un fantôme, c'est tout un fantôme! C'est le capitaine Janus!
Horos: (sursautant) Comment?! Je croyais qu'il avait été tué par Goldorak!
Minos: Moi aussi, je me demande comment il a survécu?
Horos: Nous allons pas tarder à le savoir! (parlant à la radio) Capitaine Janus!? Ici le Général Horos, vous avez la permission d'atterir!
Peu de temps après, Janus entre dans la salle des commandes, l'air très furieux.
Minos: Sois le bienvenu sur le Camp de la Lune noire, Janus!
Janus: (toujours dans un état colérique et regardant Minos et Horos d'un air hostile) Où est-il?
Horos: De qui parles-tu?
Janus: (répondant sur un ton très grave et sec) Le général Hydargos! Pour qu'il paye le prix de sa traîtrise!
Minos: Comment! Vous n'êtes pas au courant? Il a été abattu par Goldorak!
Janus: (surpris mais se ressaisissant rapidement) Abattu par Goldorak!! (prenant un air sarcastique) Ça valait bien la peine d'essayer de m'abattre! (s'assoyant sur la chaise où Minos s'assoit d'habitude)
Minos (se fâchant): Que faites-vous? Vous êtes assis sur MA CHAISE!
Janus: (parlant avec sarcasme) Je le sais mais après un si long voyage! J'ai bien droit à du repos non?
Minos: (grognant) GRRR!! (son visage s'ouvre pour laisser Minas parler)
Minas: Ça suffit Minos! Gardes ton sang froid, il y a d'autres chats plus importants à fouetter! (Minas disparaît pour laisser place à Minos)
Minos: Humph! (se parlant à lui-même) Elle a toujours le dernier mot cette vipère. C'est difficile d'avoir raison avec elle.
Horos: Comment avez-vous survécu?
Janus: Une assez longue histoire, au moment même où j'avais le dessus sur Goldorak, les deux navettes qui m'escortaient m'ont tiré dessus, sur les ordres d'Hydargos qui craignait qu'on le considérerait comme un incapable si je réussissait à abattre Actarus! Or, mon vaisseau fut affaibli par les avaries causées par ces navettes, j'ai pu les abattre mais il était déjà trop tard, je ne pouvais contrôler avec efficacité mon vaisseau et au moment où je tirai le coup fatal sur Goldorak, il s'esquiva et réussit à détruire mon vaisseau via les brèches causés par les navettes. Juste une fraction de secondes avant que mon vaisseau n'explose, j'ai pu réussir à dénicher une mini-navette de sauvetage et ensuite m'enfuir au moment où les débris de mon vaisseau s'éparpillaient de part et d'autre. J'ai pu revenir à la Base de la Division Ruine Et maintenant, je vais réussir cette fois, pas d'Hydargos qui me mettra les bâtons dans les roues!
Horos: Il y a un problème!
Janus: Ah! Et quel est ce problème?
Minos: Depuis votre affrontement, les Terriens ont aidé le Prince d'Euphor à perfectionner Goldorak! Et en plus, il a réussi à abattre tous les autres pilotes qui ont combattu Goldorak après vous, le superintendant Sogradyh, Eudix, Atlas, Astrida, Ergastul, Scarabe, Titios et Gaska!
Janus: (prenant un air moqueur) Et quels genres de perfectionnements?
Horos: (faisant fonctionner son œil électronique tout en prenant une voix mécanique montrant des films de presque tous les combats de Goldorak depuis la défaite de Janus, les batailles contre Eudix, Sogradyth, la bataille finale contre Hydargos, les combats contre Atlas, Astrida, Ergastul, Scarabe, Titios et Gaska) Voici les appareils qui escortent Goldorak , le premier appareil se nomme Alcorak, qui remplace l'ancien ovéterre et qui se jumelle avec Goldorak, ce qui avait coûté la vie au Commandant Titios! (interrompu par Janus)
Janus: (jettant un regard méprisant et prenant un ton sarcastique) Hmph! Et il ose s'appeler «L'invincible du Cosmos»! Il aurait dû se surnommer «Le non-invincible du Cosmos», hahahahaha!
Minos: Hmph! (le visage de Minos laisse sa place à celui de Minas)
Minas: Hahahahaha! Elle est bien bonne! Allons Minos, aie un peu le sens de l'humour, hahahahaha! (le visage de Minos reprend sa place)
Minos: Hmmm!
Horos: (continuant, toujours avec sa voix mécanique) Ensuite nous avons découvert une faiblesse importante de Goldorak lors d'un combat sous-marin avec un golgoth. Il perdait la moitié de sa puissance, nous avons dès ce moment construit un autre golgoth pour l'anéantir sous l'eau mais les terriens ont réussi à concevoir un autre appareil appelé le Vénusiak qui épaule Goldorak sous l'eau et qui a eu le dessus sur le golgoth 41 ainsi que sur Gaska. Mais le pire reste à venir&ldots;(Horos montre des images du Béliorak!), ceci est un drôle d'appareil à l'allure bizarre qui a donné des bâtons dans les roues à des soldats de Véga ainsi qu'à golgoth 16 et aidé Goldorak à détruire le golgoth 31, comme vous le voyez, il ne faut pas se fier aux apparences et ne jamais juger un livre à sa couverture. Nous avons aussi découvert que le centre de recherches spatiales du professeur Procyon était le repaire de Goldorak mais lors d'un raid effectué grâce à la diversion d'un golgoth bidon, le professeur Procyon a transformé le centre en une forteresse ce qui a fait échouer notre plan (Sur ces mots, le film s'arrête et l'œil électronique d'Horos s'éteint, tout en reprenant une voix normale). Voilà, ce qui s'était passé durant votre longue absence Capitaine Janus! Avez-vous des questions?
Janus: (prenant un ton sec) Non! J'ai aucune question à poser à des êtres qui sont plus incapables qu'Hydargos!
Minos: (criant de rage) Comment oses-tu nous parler sur ce ton? Sachez que vous êtes simplement Capitaine et&ldots; (Il est interrompu par Horos)
Horos: Du calme Minos, ne rentre pas dans son jeu. Tu ne vois pas qu'il te provoque juste pour s'amuser.
Minos: (se ressaisissant) Hmmm&ldots;tu as sans doute raison, Horos! (s'adressant à Janus) Capitaine Janus, quand partez-vous pour la Terre?
Janus: Maintenant! Et en plus je sais comment me débarrasser une fois pour toute du Prince d'Euhpor et de ses alliés!
Minos: (prenant un ton plus régulier) Comment?
Janus: (prenant un ton méprisable et sec) Ça c'est mon affaire personnelle! Sur ce laissez-moi vous dire: Au revoir messieurs!
Minos: (ton grave et choqué) Au revoir Capitaine Janus et Bonne chance malgré nos divergences!
Sur ces mots, le vaisseau de Janus décolle du Camp de la Lune noire en direction de la Terre.
On voit Actarus en habit de Prince et Vénusia se rejoindre l'un et l'autre pour s'embrasser mais arriva une explosion qui fit projeter Actarus dans un trou comme dans le rêve prémonitoire de l'épisode 7, mais ô surprise! Ce n'est pas Actarus qui s'éveille en sursaut mais bel et bien Vénusia!!

Vénusia: Ahh!! (se rend compte qu'elle est dans sa chambre et qu'elle a simplement rêvé) Ouf! Dieu merci ce n'était rien qu'un rêve!...(Vénusia prend un air songeur) Et si ce rêve était une prémonition? Avec sa blessure au bras, combien de temps Actarus pourra-t-il résister face aux attaques de Véga? Je suis toujours si inquiète même si je combat à ses côtés maintenant, je ne veux pas le perdre mais...

Soudain un grand boum se fait entendre, coupant net les pensées de Vénusia, celle-ci va voir à la fenêtre ce qui se passe en cette nouvelle journée qui commence, quelle ne fut pas sa surprise de voir le Béliorak qui a fait un atterrissage forcé dans un étang en endommageant partiellement une des granges de Rigel. Bélier et ses compagnons sortent du Béliorak passablement bien sonnés, Alcor et Actarus arrivent sur les lieux.

Alcor: (qui est vraiment surpris) Bélier!! Salut, mon vieux, quel bon vent t'amène?!
Bélier: (encore un peu secoué par l'atterrissage et répondant sur un ton légèrement humoristique) Salut Alcor, disons que c'est le vent du nord qui m'a transporté jusqu'ici mais un bon conseil quand tu pilotes le Béliorak, ne prête jamais la roue à Cocker et à Setter et...(interrompu par Setter)
Setter: C'est pas ma faute patron, c'est Cocker qui a voulait piloter encore plus longtemps alors que c'était à mon tour de piloter le Béliorak!
Cocker: (répondant avec colère) C'est pas vrai, c'est toi qui...(interrompu par l'arrivée d'un Rigel très en colère qui pointe sa carabine en sa direction, Cocker a vite une peur bleue) AHHHH!!
Rigel: (la moutarde lui monte au nez) Je me fous de savoir qui pilotait, (s'adressant à Cocker et Setter) vous allez tous les deux m'aider à réparer la grange sinon je vous fais passer au peloton d'exécution, c'est bien compris vos deux?
Cocker et Setter: (se sauvent et reviennent tout paniqués avec des outils) Compris, monsieur Rigel!

Cocker et Setter se sauvent en direction de la grange et commencent à réparer la grange tout en faisant mille et une bêtises, Bélier reprend sa conversation, là où il l'avait interrompue.

Bélier: Où en étais-je? Ah oui! J'ai entendu dire que toi et Vénusia vous avez de nouveaux appareils, c'est bien vrai?
Alcor: Oui en effet et laisse-moi te dire que mon Alcorak est cent fois mieux!
Actarus: (répliquant sur un ton légèrement moqueur) Même mieux que mon Goldorak?
Alcor: Non, je veux dire mieux que l'ancien ovéterre en forme de freesbee que j'avais!
Bélier: Ah bon! (Bélier vient juste de remarquer les nouveaux habits fluo d'Actarus) Hé, Actarus! Où as-tu déniché ses habits?
Actarus: (surpris)Oh ça? (essayant de trouver une excuse) Euh...c'est la toute dernière mode!
Bélier: (un peu sceptique) Tu me dis pas? J'ai déjà vu des vêtements plus chics que ça aux magasins Croteau et Zellers et...(il s'interrompt quand Vénusia arriva elle aussi avec le même genre de vêtements que Actarus porte, on voit les yeux de Bélier avec des coeurs) Wow! Dommage que je ne suis pas au bal, je vous aurais bien demandé de danser avec moi!
Vénusia: (rougissant, un peu gêné) Euh...merci beaucoup, Bélier! (elle se tourne vers Actarus pendant que Bélier reprends sa conversation avec Alcor) Actarus! Est-ce que tu as bien dormi cette nuit?
Actarus: (songeur) Pourquoi cette question?
Vénusia: Je me demandais, si parfois tu as fait des sortes de rêves prémonitoires, j'ai fait un cauchemar où tu tombais dans le vide! (Actarus est étonné par la réponse de Vénusia)
Actarus: (étonné) Ça alors...Mais comment...(Actarus a pas le temps de finir sa pensée qu'il est interrompu net par bip-bip de sa montre qui indique que Procyon veut entrer en contact).
Actarus: Ici Actarus, Père. Je t'écoute!
Procyon: Actarus, on a détecté un Ovni , Alcor, Vénusia et toi, venez nous rejoindre au Centre immédiatement.
Actarus: Nous arrivons Père! (s'adressant à Alcor) Alcor! Désolé d'interrompre tes retrouvailles mais le Centre nous appelle!
Alcor: Compris! Viens Bélier! (Alcor se dirige vers sa jeep)
Bélier: Ok Alcor! (s'adressant à Cocker et à Setter) Vous deux, tâchez de ne pas trop faire de gaffes, c'est compris?
Cocker: (cognant des clous sur une planche et tourne sa tête en direction de Bélier) Compris patron, vous pouvez compter sur nous! (Cocker ne regarde pas où il cogne à ce moment et il assomme Rigel par accident) Oups!! Désolé monsieur Rigel!
Rigel (voyant 36 chandelles): Euhhh......!!

Actarus enfourche sa moto trois-places et démarre, Vénusia s'assoit à côté de lui, et part en trombe suivi de la jeep dans lequel Alcor et Bélier sont montés. Peu de temps après au Centre, la Patrouille des aigles et Bélier arrivent à la salle de commandes.

Actarus: Père à quel endroit est cet Ovni?
Procyon: Près de la cordillère côtière mais c'est curieux!
Alcor: Qu'est qui est curieux Professeur?
Procyon: On dirait qu'il fait du sur-place!
Actarus: Peut-être sonde-il le terrain afin d'examiner la possibilité d'installer une base dans cette région?
Procyon: Oui, ça serait l'explication la plus logique! Mais d'un autre côté, ça pourrait être une ruse comme la dernière fois en nous envoyant un golgoth bidon pendant qu'ils nous attaquent avec une flotte complète. Je suggère qu'Alcor et Vénusia décollent d'abord et ensuite si la situation se complique, Actarus ira vous rejoindre. Bélier, vous pouvez rester ici et regarder les opérations sur le scope-radar si vous voulez. (À ce moment Alcor et Vénusia partent en direction des bulles qui les conduiront à leurs appareils)
Bélier: Merci professeur, dommage j'aurai voulu aussi voir les nouveaux appareils de plus près aussi.
Procyon: En attendant vous pouvez vous consoler en les regardant l'action sur le scope-radar!
Bélier: Merci.

Au même moment dans les hangars d'Alcorak et Venusiak, Alcor et Vénusia atterissent dans les cockpits de leurs appareils respectifs et font démarrer les moteurs de leurs appareils.

Alcor: Alcorak GO!
Vénusia: Vénusiak, GO!

Les deux appareils s'envolent en direction de l'Ovni en question, Alcor le repère sur son radar.

Alcor: Vénusia je l'ai repéré, je passe à l'attaque en premier.
Vénusia: D'accord Alcor mais sois prudent!
Alcor: Ne te fais pas de soucis, Victorang!

Alcorak lance ses lames d'acier et à la grande surprise d'Alcor, décapite l'Ovni, mais soudain, les débris de l'Ovni crachent de la fumée blanche, créant un nuage de brouillard artificiel au grand étonnement d'Alcor et Vénusia.

Alcor: Ça alors, je me demande quel est leur nouvelle trouvaille?
Vénusia: Aucune idée. Professeur, qu'en pensez-vous?
Procyon: (les contactant par radio) Faites attention les enfants, c'est peut-être un piège, vous devez rester groupés!
Alcor et Venusia: Compris Professeur!

À peine ont-ils fini de parler, qu'une petite escadrille de 6 navettes attaque, se séparant en deux groupes de trois navettes chacun.

Alcor: S'ils pensent qu'on va se laisser faire, ils se sont mis le doigt dans l'œil! Mortanium!!

Alcorak envoie des rayons sur les navettes qui explosent l'une après l'autre, Alcor se réjouit.

Alcor: C'est pas demain la veille qu'ils nous auront! Et toi Vénusia, comment te débrouilles-tu? (la radio a plein de parasites, Alcor commence à s'inquiéter) Vénusia? Est-ce que tu me reçois? Vénusia?? (Toujours aucun signal, Alcor vérifie où est le Vénusiak, et s'aperçoit qu'il ne voit plus le Vénusiak ) Mon Dieu!! (contactant le Professeur Procyon) Professeur! Professeur! Je n'ai plus le contact avec Vénusia!!
Procyon: Alcor, rentre à la base immédiatement et...(interrompu par l'arrivée de Cocker et Setter dans la salle de commandes qui transportent un Rigel assez mal en point)
Procyon: Mais qu'est-il arrivée?
Setter: Un accident, il est tombé en bas du deuxième étage de la grange!
Procyon: Transportez-le à l'infirmerie! (s'adressant à Argoli) Argoli! Essayez d'établir le contact avec Vénusia sur la fréquence d'urgence!
Argoli: Bien Professeur! Centre à Vénusia! Centre à Vénusia! Répondez!!
Vénusia: (interrompu par des nombreux parasites), Ici...sia, ..., je suis...qué... par...un anté...(le contact est coupé soudainement)
Rigel: (revenant à lui) Ahhh! Mais que s'est-il passé?! Ah!! Je me souviens, ces deux nigauds ont encore fait des bêtises!! GRRR!! Si jamais vous... (Rigel est interrompu par l'arrivée d'Alcor en courant)
Alcor: Professeur!! Toujours aucune nouvelle de Vénusia?
Procyon: Nous avons reçu un signal mais il fut coupé net et...(Procyon s'interrompt quand il voit le regard très inquiet de Rigel qui commence à l'interroger)
Rigel: Que se passe-il? Qu'est-il arrivé à Vénusia?
Procyon: Alcor et elle ont été attaqué par une escadrille de navettes dans un brouillard et...(encore coupé net par Rigel)
Rigel: (s'écriant) Comment? Vous l'avez laissée faire?
Procyon: (sursautant en réalisant ce qui vient se se passer) Bon Sang!! C'était bien évident, Alcor cette escadrille de navettes avait pour but de vous séparer toi et Vénusia grâce à l'aide de ce nuage de brouillard artificiel et tu étais tellement concentré à attaquer les navettes que tu as relâché ton attention sur Vénusia.
Alcor: (commencant à sangloter) Tout est de ma faute...j'aurai dû me douter que...(interrompu par Bélier)
Bélier: Alcor, ne pleures pas, tu n'y es pour rien, ça aurait pu arriver à tout le monde tu sais.
Actarus: Bélier a raison Alcor, je porte une partie du blâme, j'aurai dû vous accompagner.
Procyon: (la tête basse, l'air triste) C'est aussi en partie ma faute, j'aurai dû mieux me douter quelle serait leur nouvelle tactique.
Rigel: (très colérique répondant sur un ton très sec) Arrêtez de faire des jérémiades, vous feriez mieux de retrouver ma fille sinon... Je ne le vous pardonnerais jamais vous m'entendez! JAMAIS!!

Cette déclaration laissa Procyon, Actarus, Bélier, Alcor et tout le personnel du centre surpris et paralysé par cette déclaration inattendue de Rigel.




  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2023