Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Pierres d'Encre 10
    Association Le Temps des Rêves
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 17/04/2020
  • Sorcières
    [erminbooks]
    Nb de signes : 40 000 - 90 000 sec
    Genre : contemporain - romance - fantastique
    Délai de soumission : 30/06/2020
  • Maisons hantées
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Exsangue
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Métamorphose
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Roméo et Juliette modernes
    Coeur de plumes
    Nb de signes : 2 500 - 8 000 sec
    Genre : romance contemporaine - fiction - poésie
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Apocalypse
    Editions des Tourments
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : space opera - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 30/04/2020
  • Le courage d’aimer autrement
    Revue La Culotte
    Nb de signes : < 1 800 sec
    Genre : poésie
    Délai de soumission : 13/03/2020
  • Abysses
    Éditions GandahaR
    Nb de signes : 5 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 15/05/2020
  • L'air
    Poétisthme
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 13/03/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 863 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Goldorak

Fièvre
[Histoire Terminée]
Auteur: venusia45 Vue: 2126
[Publiée le: 2015-12-29]    [Mise à Jour: 2016-01-25]
13+  Signaler Général/Romance/RéflexionsPas de commentaire
Description:
Une réécriture de l'épisode 30, "la Pierre de Foudre". Ma première fic à chapitres sur Goldorak, il y a presque deux ans. Je réclame toute votre indulgence !
Crédits:
Les personnages de Goldorak appartiennent à Go Nagaï et à la Toei animation.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Prologue

[667 mots]
Publié le: 2015-12-29Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Fièvre



Prologue



Cela faisait déjà plusieurs heures qu'Actarus avait été violemment percuté par une poutrelle d'acier, à la suite de l'essai infructueux d'Alcor. L'échafaudage qui soutenait l'oveterre flambant neuf du jeune pilote s'était écroulé, frappé par la foudre, et les poutrelles, dispersées, étaient venues frapper de plein fouet le bras de celui qui ne voulait rien d'autre que protéger son ami. Et maintenant il était là, gémissant, perdant connaissance puis revenant à lui, terrassé par une douleur ancienne qui s'était réveillée. Le Professeur avait tout tenté, étudiant d'abord sa blessure à l'aide d'un compteur Geger qui en avait mesuré la radioactivité :


« C'est bien ce que je craignais, avait lâché le professeur en reposant son appareil de mesure. Cette blessure a été causée par la radioactivité. »


Devant les protestations d'Alcor, il avait précisé sa pensée :


« Je n'ai pas dit que cette blessure datait d'aujourd'hui. Il est possible qu'un traumatisme ancien se soit réveillé et se soit mis brusquement à évoluer. »


Vénusia regardait Actarus, impuissante. Auprès de Procyon, qui se démenait pour le sortir de sa léthargie, et d'Alcor, rongé de remords et de culpabilité, elle pleurait, priait et souffrait pour l'élu de son cœur tout en essayant de se rendre le plus utile possible selon les instructions du professeur qui avait décidé de le soumettre au rayon anesthésiant de l'un de ses mystérieux appareils :


« Vous avez trouvé le moyen de le guérir ? s'enquit Vénusia.


– Pas instantanément et pas complètement mais j'espère que ça calmera la douleur. Vénusia, maintiens-le et empêche le de bouger1 », la pria Procyon en approchant une espèce de cône de la blessure.


Elle se pencha vers lui et le plaqua contre le lit en maintenant son bras droit et son épaule gauche l'épaule, pressant son corps inerte contre le sien. Son regard, noyé de chagrin, laissait paraître l'espoir et la peur en même temps. Combien de fois avait-elle rêvé de l'enlacer, de poser ses mains sur son torse glabre et musclé...Mais aujourd'hui, l'heure n'était plus à ce genre de préoccupation, c’était de la vie d'Actarus dont il s'agissait.


Après quelques minutes de traitement, le Professeur coupa l'alimentation de son appareil. Il ne s'agissait pas de brûler la peau par excès de zèle. La douleur avait paru s'estomper, là était l'important. Cependant Actarus restait en proie au délire, alternant les rares phases d'éveil et de perte de conscience. Pire, la fièvre s'était emparée de ce corps d'habitude si fort et résistant à la douleur. La température corporelle, montée en flèche, ne redescendait plus, témoignant des ravages de la radioactivité au sein de son organisme obligé de lutter avec force contre cet ennemi invisible. Au lycée, Vénusia avait travaillé avec sa classe sur les méfaits de la radioactivité et une angoisse sourde la tenaillait. Fièvre ou non, le corps d'Actarus risquait d'être durablement affaibli par les conséquences de cette blessure. Elle avait appris que la dose et la durée d'exposition importaient, mais aussi que les effets les plus pernicieux n'était pas ceux que l'on pouvait traiter immédiatement...Citoyenne japonaise, Vénusia ne connaissait que trop ces sujets, abordés de manière récurrente à l'école, et cela renforçait ses craintes. Cancers, modifications de l'ADN, stérilité, le spectre de la déchéance physique d'Actarus se présentait à elle...Non, non, pas lui, cette vision lui était insupportable. Ses larmes se remirent à couler témoignant de sa profonde détresse...

























1Une partie des dialogues de ce récit est extraite de l'épisode 30 : « La Pierre de Foudre »

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales