Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 25 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 866 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Get Backers

Projet RAIGAN
[Histoire Terminée]
Auteur: nami-chan Vue: 3155
[Publiée le: 2008-12-12]    [Mise à Jour: 2009-09-03]
13+  Signaler Général Commentaires : 10
Description:
Le temps passe, avec son lots de changements et de nouvelles épreuves. Pourtant quelque chose na pas bougé, l'amour que ce portent les GetBackers, sauf quant les démons du passé ressurgissent...suite de ce qui nous est precieux
Crédits:
pas à moi, rien du tout, tient ça faisait un moment que je n'avait rien publié sur ce site....
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 15

[3307 mots]
Publié le: 2009-05-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)


Disclaimers : je ne possède que ce que mon imagination à bien voulue me faire passer

Auteur : Nami-chan

Note : oh allé ! Je suis sûre que vous l'aviez vue venir celle la.


Projet RAIGAN



Chapitre 15



La petite voiture se faisait "discrète" dans la rue assez fréquentée, bien que situé à quelques blocs du l'entrée ouest du Mugenjô, ses quatre occupants étaient quelques peut nerveux, en fait, ils n'avaient pas réellement songé à ce qu'ils feraient une fois le lieu rechercher trouvé.

"Tu es sûr que c'est bien ici Mugen ?" demanda une nouvelle fois Ginji.

Et l'enfant hocha la tête vigoureusement, secouant ses cheveux azur.

Ban posa ses yeux sur la façade de l'immeuble que leur désignait le petit bleu. Quatre étages, entouré par un magasin de chaussures et un autre logement. Le style n'était pas très japonnait à en jugé par les couleurs crèmes et les grandes vitres obstrué par d'épais rideaux de velours rouge, néanmoins la porte était immense et en bois massif. un bien jolie travail de menuiserie qui laissait deviné que l'intérieur intérieur devait être tout aussi luxueux.

"Bon qu'est ce qu'on fait maintenant..."

"Idiot de Ginji, on va frapper à la porte bien sûr."répondit le brun en écrasant sa cigarette.

"Hein ! quoi ? Mais Ban-chan !"

"T'as une meilleur solution ? On peut aussi perdre notre temps, attendre la nuit, entrée par effraction et trouver les lieux vides...comme tes potes..." Ban murmura la fin de sa phrase de sorte qu'il n'y ait que lui qui ait sut ce qu'il avait dit.

"La je doit bien t'accorder que tu as raison..."

"Paul, c'est ici que nos chemins se séparent, prend bien soin du gamin en notre absence." reprit Ban.

Le vieux barman posa une main compréhensive sur l'épaule de son ami. Tous sortirent de la voiture. Le rouquin prit la main du petit garçon qui ne cessait de fixé la maison. Ginji se mit à sa auteur et lui caressa les cheveux.

"Soit sage avec oncle Paul, on reviendra vite promis"

Mugen se contenta de reniflé et fit un petit sourire. Après un rapide au revoir, les Get Backers se retournèrent en direction de la maison prêt à allé en découdre quant il furent interrompus.

"Mhmm !"

Avant qu'il n'aient eu le temps de réalisé, Mugen c'était jeté dans les bras de Ban, refusant de le laissé partir, il serrait de toute ses forces, tremblant de nervosité.

"Alors Mugen ? Il ne va rien nous arrivé...on est toujours revenus, non ? On est invincible." rassura Ginji.

Fixant son regard tendre dans celui de l'enfant, un sourire lumineux, Ginji apaisa le petit qui lâcha prise petit à petit.

Paul lui reprit la main et fit mine de partir, après un autre regard insistant sur ses papas, le petit bleu s'en alla, mais le duo avait bien comprit la mise en garde implicite, ceux qu'ils allaient rencontrer n'étaient pas des rigolos...

Ban était sur le point de levé la main pour frappé à la lourde porte quant celle si s'ouvrit. Un homme d'environ 50 ans se tenait derrière la porte, il portait un uniforme soigné de maître d'hôtel.

"Bienvenu, nous vous attendions." fit il en se poussant pour laissé entré les Get Backers.

Ginji lança un regard incrédule à Ban, celui ci haussa simplement les épaules et suivi l'invitation du vieil homme.

C'est en silence qu'il furent guidé à travers les lieux, Ban ne perdait rien des yeux sachant trop bien que Ginji se perdrait a la minute ou il relâcherait sa garde, il admirait les tapisserie et les riches tableaux, leur pas étaient étouffé par un tapis persan ouvragé des plus belles façons.

L'escalier dans lequel il montèrent avait des marches en marbres polis et lustré, pas un grain de poussière sur la rambarde sculptée, pas de doute que le domestique était très consciencieux dans son travail.

"Le maître va vous recevoir, veuillez attendre ici quelques secondes."

L'homme entra d'abord, refermant la porte derrière lui, sans doute pour annoncé leur arrivé, toujours et il que le duo se maintint sur ses gardes, un piège était si vite arrivé...pourtant aucuns des instincts de Ban n'étaient en alerte et l'hypersensibilité de Ginji ne détectait rien d'anormal.

L'homme se montra à nouveau faisant de nouveau signe aux deux plus jeunes de le suivre. Il sorti et referma la porte derrière lui

Il entrèrent dans un sombre bureau, obscurci d'autant plus que les rideaux était à demis tiré malgré le fait qu'il soit tôt dans la journée.

Un homme se tenait debout dans la pénombre du fond de la pièce, leur tournant le dos.

Ban attendis encore quelques secondes avant de s'éclaircir la voix bruyamment, attirant l'attention de l'inconnu

"Ahhh, Ginji ! Comme ça fait plaisir de te revoir ! Tu n'as pas changé." fit il sur un ton mielleux, ignorant complètement le brun.

Le blond se reculas, frissonnant légèrement. "Que dites vous ? Je ne vous connais pas." répondit le blond.

Mais de toute façon, il lui aurait été difficile de voir quoi que ce soit, le visage de l'homme restant dans l'ombre, mais ça voix...mince il était sûr de l'avoir déjà entendu quelque par.

"Montre toi, au lieu de faire le mystérieux." Ban ne se laissait pas impressionné.

"Vous me gâchez mon plaisir Midô." l'homme fit d'abord un pas vers le rayon de soleil qui filtrait." Je suis dessus que tu ne me reconnaisse pas Ginji, moi je n'ai rien oublié de toi...ton joli visage...ton corps parfais..."

"C'est fini oui ?!" s'emporta Ban.

L'homme souri. Il fit un dernier pas, entrant complètement dans la lumière, il dévoila ainsi son visage, ses cheveux bruns désordonnés, grisonnants sur les tempes, les reflet de ses lunettes cachait ses yeux, mais ce qui percuta Ginji, c'était son sourire, ce petit sourire sournois qui avait quelque chose de malsain...il ne pouvait appartenir qu'a une seule personne.

"Mais je ne t'en veut pas, après tout 16 ans c'est très long..."

"Yu...Yuji ! Mais...impossible tu es mort !" Ginji recula au point de rencontré le mur.

Yuji haussa les épaules, remontant ses lunettes avec son index. "Tu serait surprit de savoir ce qu'on peut faire croire à la police avec des empreintes dentaire et un peut de chirurgie." il aurait put touché Ginji si il avait tendu le bras.

"Ginji ?"

"Ce...ce n'est rien Ban, je peut régler ça."

Mais le maitre du Jagan s'interposa contre l'avis de son amant.

"Nous ne sommes pas venus pour d'émouvantes retrouvailles, nous avons des questions à te poser !"

le brun hirsute fit un geste d'invitation de la main, "Mais je suit tout disposé à y répondre, permettez moi seulement de prendre un siège, l'âge voyez vous..." fit il en s'assoyant à son bureau.

"Pour commencé dit nous ce que tu veut à Mugen"

"Mugen ? Ah oui c'est comme ça que vous l'appelez, je vois que ne vous perdez pas de temps en bavardages inutiles..."

Ginji tira sur la manche de Ban, se rapprochant de plus en plus, cherchant sa protection, inconsciemment ou non.

"Dis nous." insista le blond.

"Je n'ai jamais eu l'intention de vous le caché, cet enfant représente une menace...vous devez impérativement me le ramené..."

"Tu délire le vieux, pourquoi devrait on faire une chose pareille ?"

"Ne vous en faites pas..., si c'est ce que vous craignez, il est le dernier spécimen du projet Raigan, et il n'y en aura pas d'autre...ce projet manque cruellement de rentabilité voyez vous...je ne suis pas comme mon père, je ne finance pas n'importe quoi n'importe comment." Yuji devait vraiment aimé s'entendre parler.

"Comment être sûr que ce n'est pas encore un de tes mensonges ! J'ai rencontré ma mère et tout ce qu'Obiya m'avait raconté n'était que pure invention !"

"Calme toi Ginji...il dit la vérité"

"Mais Ban..." le blond fixa ses yeux dans ceux de Ban comprenant la détermination de celui ci.

"Ça a dut être dur, d'être toi, non ? Un fils pas même reconnu par son père, mais tout de même obligé d'éponger ses immenses dettes et de faire repartir sa société."

Ban sut qu'il avait tiré la corde sensible lorsque que le sourire narquois de l'homme fut remplacé par un froncement de sourcils.

"Tu as tout deviné Ban je suis le fils illégitime de Takumi Obiya, Takamura était le nom de ma mère... et de toute façon cela ne vous regarde pas. Pour vous convaincre, je peut seulement vous dire que ce que nous avons prélevé sur Ginji n'est plus suffisant...si seulement nous avions put vous avoir aussi monsieur Midô...j'aurais sans doute crée un dieu...pas cette aberration que vous appelé Mugen"

"Mais tu est dingue !" Ban mourait d'envie d'étranglé cet homme, mais s'approcher trop restait imprudent, qui sait ce qui ce cachait sous ce bureau.

"Yuji comment peut tu dire des choses pareille ! Mugen et un enfant adorable, tu ne le connait même pas !" cria Ginji retenant ses larmes de colère.

"Oh si, je ne le connait que trop bien... c'est moi qui lait fait naitre, et si il avait été détruit comme c'était prévu, nous n'en serrions pas la aujourd'hui, et chacun aurait continué sa petite vie bien tranquillement sans embêter l'autre. C'est vous qui ignorez de quoi il est capable"

Ginji serra les dents, ce type était odieux, il s'en foutait de savoir que Mugen pouvais représenté un quelconque danger, pour lui Mugen était seulement un enfant apeuré qui ne cherchait qu'a être aimé

"Pas si tu avait continué à t'en prendre à Makubex...."

Yuji retrouva son sourire." Je vois, très perspicace, votre réputation n'est pas surfaite."

Cette fois c'est la colère que inonda le visage de Ginji.

"C'est toi qui..." siffla il.

"Chutututut, mon cher Ginji, tu t'emporte trop facilement. De toute façon je ne vois pas pourquoi on discute, il es trop tard maintenant." il appuya sur une sorte d'appareil niché dans le creux de son oreille. "Jefferson ? Faites les entrer."

Ban attrapa Ginji, le retenant de se jeté sur l'autre brun sans réfléchir.

Ils entendirent la porte du bureau s'ouvrir derrière eux. Le majordome de tout à l'heure entra, mais il n'était effectivement pas seul. Akabane entra à sa suite, souriant triomphalement, comme lorsqu'il avait obtenu satisfaction, par sa faute, Ginji mis quelques secondes de plus avant de réalisé que c'était Mugen qu'il tenait par la main.

A peine l'enfant posa il son regard inquiet sur Yuji qui immense sourire se peint sur ses petites lèvres. Le trouble que cela occasionna chez Ban altéra ses réflexe, jamais il n'avait vue son petit si heureux.

Il était sûr le point d'intercepter le garçonnet quant celui ci traversa la pièce en courant, atterrissant dans les bras de Yuji qui c'était préparé à l'accueillir. L'enfant serra le scientifique de ses petit bras et Ban tout comme Ginji ne sut pas vraiment si c'était de la jalousie qui explosa en eux. Que ce passait il ? Qu'était il arrivé à Paul ? Comment en croire leur yeux...

Yuji frotta sa joue dans la chevelure bleu, rendant l'étreinte de l'enfant. "Tu ma manqué mon petit..."

"Mugen ! ? Qu'est ce qui te prend ! Ne t'approche pas de lui, il va te faire du mal ! Il veut...."

"Silence !" l'interrompis Yuji.

Il tourna l'écran de l'ordinateur portable qui ce trouvait sur son bureau, montrant à l'assistance la vidéo qui tournait dessus.

"Je ne ferait rien inconsidéré si j'étais toi, je ne voudrais pas qu'il leur arrive malheur..." fit Le plus vieux, retrouvant son sourire sournois.

"Espèce de..."

Ginji fulminait, Ban devait faire un gros effort pour le retenir, prenant de plein fouet les décharge et les étincelles qui allaient grandissantes sur la peau du blond. Mais il montrait surtout des signes de retenu pour lui même. Il ne savait pas ce qui serrait advenu de ce lâche, si ce n'était pas les enfants de Ginji que l'on voyait sur la vidéo.

Elle montrait les jumeau d'un point de vue haut, dans une pièce sans fenêtre, sans doute une camera de surveillance, Shinta était assis dans un coin les genoux replié contre lui même, tandis que Hotaru arpentait la pièce, cherchant visiblement un moyen de s'échapper. Le blond se rassura en se disant qu'au moins, il semblait que personne n'avait touché à un seul de leur cheveux...qui sait, peut être que leur ravisseur craignait la colère de Raitei.

"Si vous tentez de me retenir, de me suivre ou de me retrouvé d'ici au couché du soleil, soyez assuré qu'ils mourrons...qu'elle dommage, mais je m'en fou, il ne sont pas ma création..."

"Arrête ! Tu n'est qu'un cinglé ! Un enfoiré ! Libère les tout de suite !"

Un éclair fusa, allant faire un trou dans le mur du fond, Ginji avait délibérément manqué sa cible, Mugen étant toujours dans les bras de l'homme. Le regard de Yuji ce fait plus dur...

"Il me suffit d'appuyé sur ce bouton..." fit il en montrant une petite télécommande.

Les dents de Ginji grincèrent. Ban le serra plus fort.

"Mugen, ne reste pas avec lui." le brun fit signe au petit de venir le rejoindre.

"Dis leur au revoir RAIGAN." fit Yuji, embrassant l'enfant dur la joue pour provoqué Ban.

Le garçonnet se mit à rire légèrement, comme si il avait entendu une blague amusante. Il fit au revoir de sa main libre et signa.

"A tout à l'heure mes papas !"

Ban se figea devant une telle réponse.

"Comme c'est mignon ! Vous lui avez appris la langue des signes. Mais savez vous a moins pourquoi il est incapable de dire un mots ?"

Personne ne réagit

"Parce qu'une fois, il lui as suffit d'une seule phrase, il a tué mon assistante...il l'aimait beaucoup vous savez....il fait un blocage depuis..."

Mugen enfoui son coup dans le visage de l'homme, ce souvenir douloureux lui revenant en pleine figure, il ne voulait pas pleuré devant Ban et Ginji

Yuji ouvrit une porte dérobé sur le mur de gauche, il allait ajouté quelque chose quant une femme brune entra en trombe dans le bureau.

"Yuji ! Tu avait promis que tu ne leur ferait aucun mal !" cria Kaede.

"Depuis le temps tu devrait savoir que je ne fait ce qui m'arrange." fit il avec un sourire.

Grognant de rage elle se précipita sur lui, prête à lui asséné un coup de poing, mais ce fut le poing hérissé de scalpels de Jackal qui la stoppa dans sa course.

"Je ne ferais pas ça si j'étais vous chère madame." le psychopathe ne souriait pas, pourtant il semblait se délecté de la scène.

La vérité était qu'il frissonnait de plaisir en sentant la tension qui emmenait des Get Backers, il avait hâte que son client en ait fini de son jeu et qu'il ne quitte la pièce.

"Salaud ! Tu perd rien pour attendre !" la brune lui cracha à ses pieds.

"Ma chère, la je crois que c'est toi qui va avoir des problèmes." fit il avec un sourire à Ginji. "Jackal...attendez une demi heure et conduisez les là où les enfants son retenu, ensuite votre contrat sera terminé. Ne faites pas de bêtises et ils vivrons"

A peine sa phrase terminé, Yuji s'enfonça dans la pénombre, la porte se refermant derrière lui.

"Mugen !" cira Ban

Tout ce qui lui répondit, c'est le son grinçant de la porte qui se fermait et la vision de l'enfant qui continuait à agité sa main avec un sourire.

Un silence bien trop lourd se fit, une tempête se préparait...



TBC





  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales