Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 801 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Get Backers

Projet RAIGAN
[Histoire Terminée]
Auteur: nami-chan Vue: 3143
[Publiée le: 2008-12-12]    [Mise à Jour: 2009-09-03]
13+  Signaler Général Commentaires : 10
Description:
Le temps passe, avec son lots de changements et de nouvelles épreuves. Pourtant quelque chose na pas bougé, l'amour que ce portent les GetBackers, sauf quant les démons du passé ressurgissent...suite de ce qui nous est precieux
Crédits:
pas à moi, rien du tout, tient ça faisait un moment que je n'avait rien publié sur ce site....
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 21

[3357 mots]
Publié le: 2009-07-22Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)


Disclaimers : je ne possède que ce que mon imagination à bien voulue me faire passer

Auteur : Nami-chan

Note : Attention spoiler mineur sur le tome 39 mais spoiler quand même !


Projet RAIGAN



Chapitre 21


Mugen ne savait pas quoi faire. Sa grande sœur semblait si triste...elle serait sa main si fort. Elle pleurait mais il ne comprenait pas vraiment pourquoi, il n'avait pas vu...

"Mnh...ahh...ruu." ce força il à prononcer.

C'est quelques syllabes suffirent à ramener la jeune blonde pour revenir à la réalité. Ryoko...Ryoko savait ce qu'elle faisait. Elle devait ce concentré sur Mugen.

Hotaru se mit à la hauteur du petit et le fixa droit dans les yeux, d'abord inquiet, l'enfant ce rassura en voyant la blonde lui faire un sourire et passa une main dans ses cheveux.

Très vite il fut entouré de la chaleur de ses bras et blotti contre sa poitrine.

"Tu n'a plus rien à craindre maintenant, tu est en sécurité..." murmura elle, toujours les yeux embué de larmes.

Elle les sécha du revers de sa main et renifla. "Il faut qu'on aille chez grand père Gen, on serra en sécurité là bas."

Le petit bleu souri et son tour et la serra contre lui, il détestait vraiment quant elle était triste.

"Ils sont là ! C'est le gamin !" cria un homme plus loin.

Hotaru releva la tête en hâte juste à temps pour voir débarqué un groupe d'hommes armés à l'autre bout de la rue, ils ne portaient ni uniformes ni signes distinctifs, mais il ne fallait pas être devin pour comprendre qu'ils en avaient après eux.

"Cours Mugen !"

Sans un regard derrière elle, la blonde prit la main du garçonnet et couru dans la direction opposé.

Ses jambes tiraient, elle ne trouvait plus son souffle, elle était épuisé autant physiquement que mentalement, mais elle devait tenir bon...la vie d'un enfant innocent en dépendait.

"Ah !"

les premières balles passèrent à côté d'eux Hotaru se protégea la tête par réflexe.

"Visez la fille !" entendit elle.

Cela fit encore monter l'adrénaline en elle la poussant dans ses dernier retranchement. Malheureusement, trop préoccupé, elle ne remarqua pas que Mugen était pratiquement dans le même était qu'elle, si ce n'est pire. Ses pouvoirs avaient été utilisé à l'excès considérant le fait qu'il ne s'en était servi qu'une ou deux fois auparavant, il était peut être même toujours sous l'effet des drogues bizarre que les scientifique avait essayé sur lui, de plus Hotaru courrait beaucoup trop vite pour lui...il ne pouvait pas lui dire de ralentir alors qu'il sentait ses poumons sur le point d'exploser.



Hotaru retrouva enfin espoir lorsque son père, Ban et son frère apparurent à cinq cent mètres devant eux, sortant d'une ruelle adjacente.

Elle tenta de crié pour attiré leur attention, le seul son qui sorti de sa bouche fut un grognement étouffé par le manque d'air.

Ce fut une nouvelle salve de balles qui poussa les Get Backers à regarder dans sa direction. Une qui ne la manqua pas...

"Merde !"Ban plongea planquant immédiatement les deux blonds au sol évitant les tirs.

Touché à légèrement à la jambe, la blonde trébucha entrainant Mugen, mais ce qui laissa petit bleu sous le choc, c'est qu'une autre lui érafla profondément la joue éclaboussant le visage de l'enfant de son sang.

Prise par la douleur et la peur, Hotaru eu soudainement une idée...elle resta immobile plutôt que de se relever. Elle savait que son père comprendrait...

"Hotaru !!!"

Shinta hurlait entre les bras de Ban, il grattait la terre de ses ongles dans l'espoir d'échapper à la prise du brun et de rejoindre sa jumelle, les larmes coulant à flot sur ses joue il continuait de balbutier des paroles incohérente alors que le Ban tentait de l'éloigné du champ de bataille...non ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas...alors pourquoi ne bougeait elle plus ?

Les hommes qui avaient tiré venait de réalisé ce qu'ils venaient de faire en voyant Ginji, il reculaient en tremblant de peur. Ils venaient de tuer la fille de l'Empereur de la foudre...ils étaient condamné.

Ban réussi non sans mal à entrainé Shinta et Ginji à l'abri dans l'angle de la ruelles qu'ils venaient de quitter. Le brun s'inquiéta en fixant son amour.

Alors que le plus jeune des blonds étaient fou,secoué de sanglots incontrôlable, l'autre était immobile, serein, le regard perdu, presque trop malléable au bon goût de Ban.

"Ginji ?" il le secoua un peut

Ginji tourna ses yeux chocolats sur lui, loin d'être vides, ses yeux étaient pleins de fierté et d'amour.

"Elle fait semblant Ban...ils ont peur maintenant, ils n'oserons plus l'approché...je le sait..."

Shinta se calma regarda son père et sécha ses larmes du revers de sa main, son père avait raison, il reconnaissait là l'ingéniosité de sa sœur.

"Mais ils n'hésiterons spas à nous tiré dessus si on y retourne. Vous deux rester là, je vais me rapproché suffisamment pour utilisé le Jagan."

"Je te fait confiance Ban-chan." Ginji lui déposa un baissé inattendu sur la joue.

"Tu peut y arrivé Oyaji."

Shinta reçus un coup sur la tête mais Ban lui souri.

"Je les ramèneraient tout les deux, sinon je ne serait plus le grand Midô Ban-sama !" lança il alors qu'il s'élançait sur ses futures victimes.

Comme il s'y attendait, pris de panique, le groupe ne tarda pas à répliqué par le feu, il esquivait avec grasse et fluidité, Ginji adorait le voir de cette façon, c'était sa danse la plus belle...mais il devait encore s'avancer pour que son pouvoir puise prendre effet...

Mugen tremblait comme une feuille à côté d'elle, il regardait ses main tâchés et respirait lourdement. Le petit sentait le sang poisseux et collant sur son visage, il voyait sa grande sœur inerte sur le sol...il ne comprenait pas...ou plutôt il ne voulait pas comprendre...quelque chose montait en lui, plus violemment que jamais, il n'avait même pas envie de l'arrêter...

Hotaru voyait bien qu'il n'était pas dans son état normal, elle avait gardé les yeux ouvert et tentait de bougé ses lèvres pour qu'il comprennent qu'elle allait bien, mais c'était comme si il ne la voyait plus. La blonde serra les dents, elle aurait aimé pour ne serai ce que le toucher pour le rassuré, mais leur assaillants était trop près, ils l'aurait vue...et Ban avait encore besoin de profité de l'effet de stupeur qu'elle avait crée, la peur et l'angoisse les rendant imprécis et désordonné.

Ban fit un sourire en coin lorsqu'il arrivait enfin à bonne auteur pour que ses yeux croisent ceux de ses adversaires.

"Hein ?"

Pourtant il se stoppa net, quelque chose n'allait pas dans l'air...les hommes aussi se figèrent.

Une lumière bleu aveuglante apparu soudainement devant lui, poussant un juron il se mit en position défensive

Cette aura, il l'avait déjà ressenti auparavant...il se trompait en croyant que ce serait la dernière fois, qu'il pourrait protéger Mugen de ça. Le pic de puissance fut si soudain qu'il se sentit perdre conscience.

"Ginji !" cria il se tournant vers son amant.

Il voulait lui faisant comprendre de se mettre hors de danger. Ban comprit qu'il était trop tard quant il entendit le hurlement de Mugen.

Hotaru et lui ce retrouvèrent impuissant face à ce spectacle, Mugen était à genoux hurlant de douleur alors que son corps se retrouvait luminescent, la blonde était presque brulé par son aura et se cramponnait au sol pour ne pas être rejeter plus loin par la sorte de vent qui émanait du petit.

La lumière sembla vivante elle bougeait tout autour de l'enfant avant de terminé sa course dans son dos où elle se mua en une gigantesque paire d'ailes d'anges transparente comme du verre.

Elles flottaient sans réellement touché son dos, une douce lumière chaude et bleuté s'en échappait, le bleuté cessa subitement de crié et se leva lentement.

Quelques plumes tombèrent au sol devant Hotaru qui les regarda s'évanouir en millier d'éclats. Encore sous le choc elle réussi à murmurer.

"Mugen..."

Un frisson de terreur encore plus grand passa dans le groupe que formait les homes de Yuji.

L'enfant au ailes d'ange les fixait de ses prunelles vertes, peut aurait cru possible de voir une telle cruauté dans les yeux d'un enfant.

Un sourire presque sadique germa sur ses fines lèvres, il leva son bras droit dans leur direction. Ban reprit conscience à cet instant...juste pour voir la tête de l'homme le plus proche exploser.

Mugen ricana, alors que les autres tentèrent vainement de s'enfuir, leur membres tombaient, coupé net, à chaque fois il riait de plus en plus, il jouait avec eux.

La rue devenait une marre de sang, les gémissement les plaintes et les cris de douleurs étaient insupportables.

Ban, sans vraiment réfléchir se redressa et couru en direction de l'enfant. Il tenta de le plaquer au sol quant une force invisible l'en empêcha, il était donc trop tard...il savait ce que c'était, il avait déjà utilisé la puissance des dieux auparavant. A ce moment là...Ginji avait pu...Ginji l'avait sauvé, mais maintenant...

Il ne lui restait qu'un seul choix, ses yeux rencontrèrent ceux de Ginji qui se dirigé vers eux, ignorant la mise en garde de son amant. Il fit passé tout ses sentiments dans ce seul regard...

"Pardonne moi Ginji, je crois que je ne pourrai pas tenir ma promesse..." soupira il.

Il prit l'enfant dans ses bras et le sera tendrement.

"Mugen calme toi...c'est fini..." murmura il à son oreille.

Déjà l'aura trop puissante attaquait sa peau qu'il sentait pratiquement fondre, non seulement brulait elle son corps mais son âme avec...peut importe c'était le seul moyen, il devait sauver Ginji...il devait tous les sauver.

" Nhg..." Il sera les dents, il tiendrait le temps qu'il faudra.

L'enfant au cheveux bleu commença à sentir la douce chaleur de son étreinte au moment même ou elle débuta, puis la voix dans son oreille le réconforta, l'apaisa, il se laissa porté, revenant peut à peut à la raison.

Mugen gémi de douleur et prit sa tête entre ses deux mains, Ban savait que la bataille commençait en lui entre son propre esprit et celui de la divinité qui tentait d'habiter son corps...son fils, son Mugen...il était comme lui.

Ban souri sentant lâcher les derniers fils qui le raccrochaient à la vie, il l'avait fait, il avait réussi de toute façon, il regrettai juste que la dernière chose qu'il ait entendu soient les cris de son amour qui le suppliait.

"Comme je t'aime Ginji. Pardonne moi...je t'en prit" furent ses dernières pensées. Aucun mots ne réussi à franchir ses lèvres.

"Ban non ! Arrête Ban !"

Le blond tentait d'arrêter le geste désespérer de son amant, il lui avait promis...qu'ils serait toujours ensemble.

Un rayon de lumière traversa le ciel, un instant plus tard il ne restait plus rien la ou se trouvait Mugen...juste quelques plumes qui disparurent au moment ou Ginji tomba à genoux.

"Non...non, non, non....non, NON ! BAN ! BAN ! NON !...non...pourquoi ?..."

la voix de Ginji mourut dans ses larmes.

"Papa..."

Hotaru se releva doucement, se remettant peut à peut de la paralysie, elle commençait à retrouvé les sensations de son corps. Elle rampa jusqu'à lui, posa sa main sur sa joue, elle fut d'abord étonné de ne trouvé aucune blessure mais n'y prêta pas vraiment attention, il y avait plus urgent.

"Papa." fit elle lorsqu'elle l'enlaça.

Ginji ne se calma pas pour autant mais lui rendit son étreinte, pleurant sur l'épaule de sa fille. Une autre paire de bras l'étreignit, venant de derrière lui cette fois...il sentit la joue humide de Shinta sur son épaule.

"Mes bébés..." murmura il, oubliant sa douleur pendant une fraction de seconde.

Oooooooooooooooooooooooooooooo

Dans une autre partie du Mugenjô, inconscient de ce qui venait de se produire. Shido et Toshiki mettait toute leur ardeur à défendre l'entrée de la ceinture centrale.

Yuji c'était retiré dans un coin, un peut à l'écart du combats, il profitait du fait que ses hommes résistaient bien et détournait suffisamment l'attention des deux rois pour se rapprocher petit à petit de son but.

Il se savait pleutre et il n'aimait pas vraiment ça, mais y avait il vraiment une autre solution ? Tout ce qui comptait était le résultat final, peut importe les moyens d'y parvenir, c'était comme cela qu'il concevait tout ses projets.

Il se recroquevilla dans l'ombre en se mordant la lèvre quant un homme atterri tout prêt de lui après avoir été projeté en l'air. Il devait faire vite, le trou se refermait d'avantage de minutes en minutes

Le brun fit un signe discret à un autre resté debout. Celui ci n'avait attendu que le signal pour lancé une bombe fumigène.

Incapacité et aveuglé Shido et Toshiki entendirent le ricanement du scientifique qui s'éloignait.

"Suka !"

Shido voulu alors compté sur la chienne de son fils pour le retenir, sauf que celle si était déjà au-prise avec deux hommes.

Il tenta lui même de pénétrer l'épais nuage de fumé, deux hommes l'en empêchèrent, choisissant cette instant pour êtres particulièrement vindicatifs.

Ses yeux gris se tournèrent vers son partenaire...il n'était pas dans une meilleure posture.

Oooooooooooooooooooooooooooooo

Enfin, enfin, Yuji passa la barrière magique.

Il avait franchit une étape décisive, la plus difficile avant d'atteindre le sommet, il n'y avait plus de spectres pour l'arrêté, le sceau de la reine n'existait plus...oui, il avait franchit le plus difficile.

Savourant sa victoire, il prit un instant pour admiré l'architecture. Il ne mis pas en doute le bon goût de l'ancien maitre des lieux. Le hall était immense, le sol marbré, les balcons travaillé finement, les statues faisaient la tailles de dix hommes, des colonnes sculptées dans le marbres et cet escalier qui semblait interminable allait sans nul doute le conduire au paradis.

"Alors c'est ici..."

"Vous allez quelques pars ?" fit une voix suave derrière lui.

"Dr Jackal ? Comment êtes vous arrivé ici ?"

"Ça...c'est un secret." le brun au cheveux long afficha un petit sourire.

L'homme au lunettes ne bougea pas, il se contenta de le toiser de haut, il ne le craignait en rien. Devant son impassibilité le docteur soupira.

"Hum...j'ai bien peur de devoir stopper votre petit jeu, voyez vous, vous ne m'avez pas vraiment fourni le divertissement promis."

Akabane attendit, aimant se délecté de la réaction de ses proie quant elle savait leur mort venu, seulement, la réaction de Yuji fut contraire à tout les scenario qu'il aurait pu imaginé. Le scientifique se mit à rire.

D'abord faible, son rire se fit claironnant, trouvant écho dans l'immensité de ce tableau.

"Ne fait pas l'innocent ! Tu doit bien savoir que je suis né ici non ? Ce niveau est ma patrie et ma force !"

Il leva les bras augmentant la porté de se mots.

Akabane fit un pas de retrait, la Bloody Sword ne tarda pas à se former dans sa main, il ricana à son tour.

"Et bien et bien, voila qui promet d'être intéressant."

Yuji fit un immense sourire dévoilant des crocs acérer avide d'être planté dans de la chair. Un bruit atroce de craquement d'os et de déchirure raisonna remplaçant son rire. Ce sont deux ailes de chauve souri monstrueuse de la couleur du sang qui poussèrent ainsi dans le dos du scientifique.

Le transporteur ne s'en réjoui que d'avantage, mais s'en étonna tout de même quelque peut...ce garçon était pourtant un être humain...voila qui lui donnait envie de pratiqué une dissection affin de mieux connaitre la réponse à sa question. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait plus ressenti si fortement une telle envie...

"Je te présente m'a plus grande réussite !" cria le savant fou.

TBC

Note : Ouh, on commence à voir le bout du tunnel, cette fic touche à sa fin. Ce chapitre n'est peut être pas l'un des meilleur, mais c'est mon préféré. Bye !







  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales