Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 801 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Get Backers

Projet RAIGAN
[Histoire Terminée]
Auteur: nami-chan Vue: 3141
[Publiée le: 2008-12-12]    [Mise à Jour: 2009-09-03]
13+  Signaler Général Commentaires : 10
Description:
Le temps passe, avec son lots de changements et de nouvelles épreuves. Pourtant quelque chose na pas bougé, l'amour que ce portent les GetBackers, sauf quant les démons du passé ressurgissent...suite de ce qui nous est precieux
Crédits:
pas à moi, rien du tout, tient ça faisait un moment que je n'avait rien publié sur ce site....
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

chapitre 20

[2820 mots]
Publié le: 2009-07-15Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)


Disclaimers : je ne possède que ce que mon imagination à bien voulue me faire passer

Auteur : Nami-chan


Projet RAIGAN



Chapitre 20


"Papa attention !"

Ginji se sentit partir sur le côté, violemment bousculé par son fils. La violence lui fit perdre l'équilibre et le projeta quelque mètres plus loin.

Ce n'est que quelques secondes plus tard qu'il releva la tête pour voir son adversaire qu'il croyait KO projeté la plus grosse boule de plasma qu'il n'est jamais vu et elle arrivait droit sur son enfant.

"Shinta non ne fait pas ça !"

Mais le jeune blond avait déjà prit une position de défense, les bras devant son visage, alors que la boule arrivait droit sur lui.

Le souffle de l'impact plaqua Ginji au sol, la chaleur se fis si intense qu'il ne put retenir un cri, la lumière l'empêchait de voir Shinta, il ne l'entendait pas non plus.

La lumière électrique fini par faiblir, c'est la que le blond constata les dégâts occasionné à l'arène virtuelle, tout avait été soufflé, la terre balayé autour d'eux laissant un trou assez profond . Cette boule atteignait au moins un dixièmes de la puissance d'une éruption solaire ! Comment ce faisait il qu'ils soient encore en vie ?

"Shinta ?"

Les derniers rayons se répercutèrent devant le jeune, crépitant et faisait des étincelle dans le vide devant lui...alors c'était ça...Shinta avait réussi à produire une barrière électrique assez puissante pour les protéger lui et son père.

Shinta regarda ses main, lui même n'en revenant pas de ce qu'il venait de faire.

"Waouh...je m'attendait pas à ça. Hng !"

A peine au il fini sa phrase que ses jambes cessèrent de le porter, il tomba à genou prit de tremblements douloureux, il se mit à haleter. Ginji se précipita sur lui, posant ses main sûr ses épaules, son regard était plus qu'inquiet.

"Ça va ? Tu n'a rien ?"

"Je crois...je crois que je suis juste un peut fatigué...et que je vient de me découvrir un nouveau pouvoir." fit il avec un sourire rassurant, des gouttes de sueur ruisselant sur son visage.

"Alors repose toi, je n'en ai pour longtemps."

Ginji posa son manteau sur le dos de son fils dans l'espoir de calmer ses frissons. Relevant ses yeux chocolats il scruta ceux vides de son opposant.

Celui ci était dans le même état que Shinta, à la différence qu'il tenait encore debout. Il ne pouvait voir le visage de Ginji mais sentait l'intensité de son regard, la colère qui en émanait, il le sentait se rapproché.

"N'approche pas !"

le peut de forces qui lui restait se matérialisa en une autre boule de plasma que Ginji évita avec un calme et une facilité incroyable, comme si il n'avait été qu'une brise légère.

"C'est terminé, tu n'est plus en état de te battre."

Ginji agrippa le bras de l'adolescent, le blanc fit surprit, il ne l'avait pas sentit si prêt, prit de panique il commença à frappé l'air se son bras libre, pourtant j'aimais il n'atteignait Ginji.

"Lâche moi !"

il ne parvenait pas à sa libéré se débattant de toute ses forces restantes. L'ex Raitei était sur le point de le faire taire d'un coup sur la nuque quant il fut prit d'une toux difficile.

Se cambrant sous la douleur, il ne parvenait déjà presque plus à respiré, Ginji le lâcha au moment où il s'agenouilla crachant énormément de sang. Épuisé il s'allongea. Ne disant plus rien, le souffle faible et irrégulier.

Ginji prit un mouchoir et essuya tant bien que mal le sang que le jeune avait autour de la bouche.

"Je...Je..." Ginji ne savait pas quoi dire, à aucun moment, il n'avait souhaiter le malheur de son adversaire et le voir souffrir à ce point était une torture.

Une fois de plus la main de l'adolescent trouva la joue de Ginji. "Shuuut. Tu n'a rien à dire...il ne me restait plus quelque mois à vivre, de toute façon..." il souri.

Sa ressemblance avec Ban n'arrangeait pas le trouble de Ginji, ce gamin était son ennemi, il avait fait du mal à son fils, il était en colère...et pourtant...portant il ne pouvait s'empêcher de se sentir honteusement coupable en le voyant mourant.

"Tu es la seule personne que je connaisse qui souffre autant pour les monstres que pour leur victimes..." lui dit l'autre avec un ricanement étouffé.

Ginji retira doucement sa main et la sera dans la sienne, sur l'autre aurait put voir, il aurait vue de la compassion dans ses yeux et non la pitié qu'il craignait y trouver.

"Comment ce fait il que tu me connaisse ?" demanda Ginji presque tendrement.

L'adolescent prit une grande bouffé d'air, sa respiration siffla, il toussa encore un peut.

"Je rêve de toi...depuis que j'en ai conscience...tu est la seule personne que je n'ai jamais vue...je n'ai pas à d'imaginé, ta gentillesse, ta douceur...c'était comme...comme si c'était mes propres souvenirs, je n'en ai jamais parler à personne. Je ne sait pas ce qu'ils auraient fait à mes petits frères sinon."

Ginji faisait un effort, mais il ne comprenait pas comment une telle chose était possible, Ban le saurait lui peut être...mais il n'était pas là et le blond avait comprit qu'il avait de l'importance pour ce garçon, il l'accompagnerait donc dans ses derniers instants de vie.

Le jeune sentit quelque chose de chaud et humide tomber sur sa main.

"Ne pleure pas, il n'y à pas de raison de pleurer, je vais être enfin libre..." il soupira la fin de sa phrase.

"L'un d'eux...mes petits frères...c'est trop tard pour lui...mais le plus jeune, c'est un enfant si adorable...ils veulent le détruire parce qu'il est instable...mais moi je sait...il est si doux. S'il te plait fait quelque chose pour lui, sort le d'ici. Il...est en bonne santé, je le sent..."

"Mugen est déjà sauvé." fit Shinta par dessus l'épaule de Ginji. "Il aura la vie dont tu rêvait."

"Je ne suis qu'un salaud, mais je veut au moins son bonheur à lui, il le mérite...merci. Allez vous en maintenant." une nouvelle toux poussa dans sa gorge.

"Partez !" s'exclama il.

Non sans un regard en arrière, Ginji passa un bras de son fils par dessus son épaule et l'aida à sortir de la pièce.

Le tout premier RAIGAN ferma les yeux et se sentit partir vers un nouveau rêve, un duquel il ne se réveillera jamais...

Oooooooooooooooooooooooooooooo

Plus que quelques marches et il y serait enfin. L'entrée de la ceinture centrale. Yuji sentait déjà l'euphorie monté en lui. Des années de recherches et de rêverie enfin aboutie, tant de sueur et de sang versé...

"Monsieur voilà la ligne de marquage !" cria l'un des hommes qui l'accompagnait.

Enfin ! Se dit il. La barrière était nettement visible maintenant, ressemblant à la surface d'une bulle de savon un trou béant en plein milieu, il se refermait petit à petit mais lui permettrait de passé avec un bon nombre de ses hommes.

"C'est ici que votre route s'arrête."

Sortie de nul part un grand homme au cheveux blond mi-longs se plaça entre eux et la barrière. Ses yeux bleus se firent menaçant alors que trois hommes pointaient déjà leurs armes sur lui.

"Besoin d'aide Toshiki ?"

Cette fois, la voix venaient de derrière eux, un autre homme, brun cette fois se tenait fièrement derrière eux, le chien qui l'accompagnait montrait d'inquiétant croc blancs.

"Je crois que j'aurai put m'en sortir tout seul, mais merci de ton aide Shido."

Un frisson collectif parcouru le groupe de mercenaire alors que le bond fit craquer les articulations de ses poings.

"Ils vont regretter de m'avoir fait manquer la naissance du bébé de ma meilleure amie."

Sans plus attendre, d'un mouvement souple, il désarma trois des sept hommes, Suka n'y tenant plus se jeta sur le premier en face d'elle et Shido suivit.

Yuji se recula discrètement dans un coin sombre serrant les dents, les failles imprévisible de son plan était entrain faire tout foirer ? Pas si sûr, de son point de vue il pouvait guetter la moindre opportunité de s'engouffrer dans l'ouverture. Personne, pas même Makubex ne l'arrêterait si prêt du but !

Plus loin, sur un toi deux silhouette observait la bataille.

Une petite fille au longs cheveux bouclé était assise sur le rebord d'une terrasse, ses cheveux flottant au vent, son expression ne révélait rien de ses pensées.

"Ce rat avait laissé de la pourriture derrière lui." affirma elle, placide.

L'autre silhouette s'approcha lentement d'elle, un petit ricanement retenti.

"Je ne pensait pas que vous utilisiez ce genre de vocabulaire."

La fillette sera son lapin en peluche contre elle et soupira, ses yeux rouge se posèrent sur son compagnon en noir.

"Va tu laisser tout le travail de tes amis être anéantis par cet idiot, Akabane ?" demanda elle, sur un ton feignant l'innocence.

Le transporteur lui souri simplement, tenant le bord de son chapeau, il se laissa tout simplement tomber de la terrasse, disparaissant de la vue de l'enfant.

"Essaye au moins de faire ça proprement cette fois." fit la petite retenant un bâillement.

Oooooooooooooooooooooooooooooo

La lumière de Ginji était très faible, son combat l'ayant épuisé mais Shinta récupérait vite et se souvenait parfaitement du chemin de la sortie. Un exploit pour lui.

Il eu une pensé pour sa sœur jumelle, peut être était elle déjà sortit. Le bras de Ginji bloqua soudainement sa progression.

"J'entends quelqu'un." lui chuchota son père.

Ginji se colla contre un mur baissant encore d'avantage l'intensité de sa lumière.

"Mais arrête ! On voit plus rien." lui répondit Shinta.

Avant que Ginji n'eut le temps d'enregistré le fait que son fils avait raison qu'une forme sauta de l'ombre et le plaqua contre le mur recouvrant ses lèvres avec d'autre qu'il reconnus instantanément.

Enroulant ses bras autour du coup de son agresseur, il répondit au baiser avec entrain.

Stimulé par son petit sursaut de peur, sa lumière éclaira le couloir sur cinq mètres. Shinta tira la langue et fit une légère grimace en voyant le spectacle qui s'offrait à lui. D'habitude Ban et Ginji ne faisait pas ça devant eux ! Et puis les baisers...Beurk !

Ban se sépara de Ginji avec réluctance, mais il fallait bien respirer.

"J'aurais reconnu cette lumière entre des millions." dit il.

"Ban-chan."

Ban déposa un autre baiser sur le front de Ginji et prit un air grave.

"Tu as pleuré ?"

C'était plus une affirmation qu'une question, Ginji fit une légère moue et remarqua que Shinta commençait à s'impatienter derrière eux.

"Ce n'est rien, je t'assure." puis il fit un grand sourire. "Mugen et avec Hotaru, ils sont sur le point de sortir."

Ban paru soudainement très étonné. "Elle est débrouillarde finalement cette petite." il était heureux d'apprendre que tout les petits étaient presque hors de danger.

"Ils ne nous restent plus qu'a sortir d'ici alors, faisons vite, cet endroit pue la mort."

le couple parti devant, laissant Shinta les bras ballant. C'était lui ou bien Ban avait fait exprès de l'ignoré pour le rendre fou ?

"Hey !" fit il en courant pour les rattraper.

Oooooooooooooooooooooooooooooo

Hotaru avait du mal à respiré a force de courir et elle savait que Mugen avait du mal lui aussi, pourtant il ne la lâchait pas gardant son rythme, ils ne pouvaient s'arrêter, ils voyaient déjà la lumière de la sortie.

"Hotaru on y est presque !" confirma sa tante.

Une autre personne ne partageait pas la joie des trois autres, les observant sur son moniteur, à demi consciente Naomi pressa un bouton.

"Vous ne sortirez pas d'ici, même si je doit mourir avec vous." elle retomba à terre avec un sourire, elle s'en moquait, son maitre créerait un monde parfait, c'est ce qui comptait.

Hotaru ne put retenir un crie de stupéfaction lorsque la porte commença à se refermé loin devant eux.

"Tante Ryoko ! On y arrivera jamais."

la brune huma l'air distraitement, du gaz comme elle le pensait...

"Hotaru ! Agrippe le gamin retenez votre respiration !"

Juste le temps de sortie une tablette à roulette de son sac à main, tirant dessus elle déplia une planche à roulette suffisamment grande pour elle.

Plaçant Hotaru dessus alors qu'elle serait Mugen contre elle couru de toute ses force pour donné l'impulsion suffisante et lâcha la planche qui comme elle l'avait calculer continua sa course dans le couloir et passa sous la porte presque fermé.

Hotaru jeta rapidement un regard en arrière juste avant que la porte ne se referme, elle fit sa tante étalé de tout son long, elle ne bougeait plus.

"Tante Ryokooo !"

Oooooooooooooooooooooooooooooo

"Vous avez entendu ?" fit Shinta s'arrêtant net.

"C'était la voix d'Hotaru." affirma Ginji.

"Shinta, on est encore loin de la sorti ?" continua Ban.

"Hein ? Euh non, c'est à la prochaine bifurcation. A gauche."

Ban n'attendit pas d'en savoir plus. Son bras maudit traversa le mur envoyant valsé béton et poussières.

"Ban tu va te blessé !" s'inquiéta Ginji.

"On, as pas le temps de joué ! L'air se remplit de gaz et la gamine et en danger !"

Ban attrapa Ginji et Shinta, ne leur laissa pas le temps de répondre quoi que ce soit. Il les entraina dans le trou qu'il venait de faire, bien décidé à tout défoncé jusqu'à ce qu'ils sortent à l'air libre.



TBC












  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales