Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 59 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 886 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

FullMetal Alchemist

La légende de l'Alchimiste
[Histoire Terminée]
Auteur: Jill Kuchiwa Vue: 10047
[Publiée le: 2016-02-24]    [Mise à Jour: 2017-05-22]
G  Signaler Action-Aventure/Amitié/Tranche de vie Commentaires : 83
Description:
Il est l'heure de faire place à la génération suivante.
Lorsque Rina Elric, digne fille de son père, veut trouver par tous les moyens ce pour quoi elle est faite et quel est véritablement son destin, elle ne se doute pas une seule seconde des choses, bonnes et mauvaises, qui l'attendent... Et que va tout changer. Autant pour elle que pour son entourage.

L'histoire est divisée en 44 chapitres + prologue et épilogue.

ATTENTION : Si vous ne voulez pas être spoiler, tâchez d'avoir fini le manga ou l'anime "FMA Brotherhood"... Promis, un jour je ferais une fic dont même ceux qui n'ont pas finis le manga pourront lire !
Crédits:
Aloooooors, comment dire... Il y a beaucoup de personnages n'à moi, rien qu'à moi !
Les autres personnages et l'univers dans lequel ils évoluent, viennent de l'oeuvre originale de Hiromu Arakawa, que je ne remercierais jamais assez d'avoir créer "Fullmetal Alchemist".
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

L'affrontement Ultime 1/2

[5350 mots]
Publié le: 2017-03-31Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

-Si nous allions tester cette petite pierre plus loin ? proposa Rayg. Remontons ce trou, nous pourrons alors nous battre sans nous préoccuper des faibles !

Sur ce, Rayg s’avança vers la bordure du cratère et sans faire aucun geste, un escalier se forma devant lui. Avant de le suivre, Yura lança un regard aguicheur à Ed.

-J’espère que vous survivrez, lança-t-elle d’une voix suave. Je m’en suis toujours voulu de ne pas être allée au bout et de ne pas vous avoir embrasser… lors de votre dernière venue à Central.

Sur ce, elle monta les escaliers. Interdis, Edwin et Rina tournèrent immédiatement le regard vers leur mère, qui semblait faire tout son possible pour se maîtriser.

-Fullmetal, je ne t’imaginais pas comme ça, lâcha Roy.

Il reçut un coup de coude bien mérité, venant de Riza.

-Une chimère, hein ? fit Winry d’une voix pleine de sous-entendus.

-Ou-Ouais…, approuva Ed. En fait, elle était en train de gagner du temps avant que Rayg n’arrive et puis c’est là que la chimère est arrivée… Mais ne t’inquiète pas, je ne la laissais pas faire et..

-Mon chéri…

Ed se crispa. Lui et Winry ne se donnaient jamais de nom à l’eau de rose, préférant s’appeler par leur prénom… Le fait qu’elle l’appelle ainsi et d’un ton aussi cinglant n’annonçait clairement rien de bon. Et en effet, elle lâcha :

-… Si on arrive à rentrer vivant à la maison, tu passeras un si mauvais quart d’heure que tu vas regretter de ne pas être mort.

-Ouch…, souffla Edwin.

-Ça, ça fait mal…, commenta Rina.

Mais contre toute attente, Ed sourit.

-De toute façon, même si je meurs, j’imagine que tu trouveras le moyen de me faire passer un sale quart d’heure quand même ?

-Exact… Mais je t’avoue que je préférerais l’option vivant… Les clés anglaises résonnent mieux sur ta petite tête creuse.

-Président, l’équipe de secours vient d’arriver, apprit Breda en marchant vers Roy en boitant.

-Très bien. Qu’ils commencent à soigner les blessés pendant que nous essayons d’arrêter Rayg. Je veux que le maximum de militaires encore assez en forme aident l’équipe de secours, compris ? (Il regarda sa femme et sa fille) Vous aussi, vous restez ici.

-Mais…, commença à protester Ellie.

-Vous ne pourrez rien contre lui, les armes à feu ne serviront à rien. Je ne vais donc pas vous mettre en danger inutilement !

-C’est pareil pour toi, Tara, dit Al en regardant sa fille. Je préférerais que tu restes sagement ici…

-Je dois bien admettre qu’il est trop fort pour moi, je ne peux pas vous aider à le vaincre… Je me rendrais bien plus utile ici.

-N’en fais pas trop quand même… Tu as bien besoin de soins, toi aussi.

-Oui papa.

Winry eut un profond soupir.

-Ça a l’air tellement agréable d’avoir des enfants qui obéissent lorsque tu leur dis quelque chose, déclara-t-elle en fusillant ses enfants du regard.

Edwin et Rina échangèrent un regard complice et gêné à la fois, accusant le coup.

-Ne parle pas trop vite, elle peut être une vraie tête de mule quand elle s’y met, dit Al. Son oncle tout craché…

-Ses parents ne sont pas mal non plus dans le genre, glissa Ed.

Winry se tourna de nouveau vers ses enfants.

-Je suppose que je ne vais même pas avoir mon mot à dire, avec vous deux ? Vous allez suivre votre père, même si l’idée ne me plaît pas du tout, n’est-ce pas ?

Rina hocha vivement la tête, suivit de son frère. Winry soupira et avança d'un pas pour les serrer fort dans ses bras.

-Faîtes attention, je vous en supplie, dit-elle d'une voix tremblante.

-Nii-san, tu es sûr que c’est raisonnable d’aller te battre dans état ? Je veux dire, tu peux à peine tenir debout avec ta jambe…

-La raison, ce n'est pas le trait de caractère d'un Elric, lâcha Ed en enveloppant sa famille du regard (ils en étaient tous les parfaits exemples). Et raisonnable ou pas, il faut que j'y aille, de toute façon.

-Je viens aussi, décida Darrick en se rapprochant.

-Darrick..., commença Rina. Je ne sais pas si...

-J'ai un compte à régler avec eux deux et tu ne m'en empêcheras pas.

Rina se contenta de soupirer.

-Je me joins aussi à vous, ajouta Iyoko.

Avant que Rina ou Darrick ne puissent lui répondre, elle leur lança un regard noir, qui leur cloua le bec.

Pendant ce temps, Elizabeth s'était approchée d'Edwin pour lui donner un coup de poing affectif à l'épaule bras.

-Fais attention à toi. On dirait que j'ai encore beaucoup de choses à découvrir sur toi.

Elle n'en revenait toujours pas qu'il sache utiliser l'Alchimie.

Edwin lui fit un clin d’œil.


**

Une fois qu'ils furent à la surface, Ed lança un regard à l'équipe qu'ils formaient, tous... Lui-même devait se faire soutenir par Alphonse afin de tenir debout. Rina était soutenu par Darrick, ayant encore du mal à tenir sur sa prothèse de fortune. Quant à Roy, Iyoko et Edwin, ils semblaient épuisés.

Voilà l'équipe sur laquelle tout reposait pour sauver le monde.

« Ça n'annonce rien de très glorieux » songea Ed avec amertume.

-Yura, occupe-toi des gamins, ordonna Rayg.

Yura sourit et, d'un geste si rapide que personne ne le vit, elle fut soudainement juste devant Rina. Cette dernière ne tressaillit pas et empêcha Darrick et Edwin d'intervenir d'un geste. Elle soutint le regard de la femme pendant que celle-ci dégainait lentement son katana.

-Avant qu'on en finisse, déclara Rina, expliquez-nous précisément le rôle de Hiro dans cette histoire.

Yura sourit et tendit la lame de son katana verticalement, entre son visage et celui de Rina.

Al et Ed, dont l'attention était retenu sur Yura, sursautèrent lorsqu'une attaque de Rayg se dirigea droit vers eux. D'un accord commun avec leur regard, les deux frères ripostèrent avec l'Alchimie. Ed frissonna durant la transmutation, cette sensation l'ayant tant manquée. L'attaque fut si forte que Roy dut venir les aider. Mais à trois, ils ne firent pas le poids et l'attaque de Rayg prit le dessus, les propulsant plusieurs mètres plus loin.

-Pas mal, cette petite pierre, admit Rayg en souriant.

-Nii-san, reste en arrière et couvre nous, ordonna Al en se relevant. Le président et moi allons le combattre en rapprocher.

-Ouais en bref tu me laisses en arrière quoi, grommela Ed. Si tu trouves que je suis un poids mort avec ma jambe, dis-le tout de suite.

-Tu sais que je n'ai confiance en personne d'autre pour assurer mes arrières. Et tu sais aussi que c'est la meilleure solution...

-Je le sais. Vas-y, frangin, je t'assure qu'il ne t'atteindra pas... J'ai trop peur de me retrouver face à May s'il t'arrivait quelque chose.

Al lui sourit et fit ensuite signe à Roy qu'il était prêt.

-C'est quoi le plan ? demanda-t-il tandis qu'il se dirigeaient vers Roy.

-Tout son pouvoir vient de la pierre... On doit essayer de la lui faire lâcher si on veut avoir une chance.


-Hiro, hein ? fit Yura sans quitter Rina du regard. Je me rappellerais toujours de ses yeux de merlans frits lorsqu'il est mort...

Vexé, Darrick amorça d'un pas mais Edwin posa une main contre son épaule pour l'arrêter.

-Au départ, il était un très bon collaborateur... Il nous aidait beaucoup dans nos recherches et savait le rôle qu'Edward Elric avait à jouer... Il était prêt à tout pourvoir s'occuper de sa chère petite sœur... Et puis un jour, tu es arrivé, ajouta Yura en posant la pointe de sa lame contre la gorge de Rina, qui ne cilla pas.

Cette fois, Darrick et Edwin se préparèrent à intervenir tous les deux, mais Rina, qui avait prévu leur réaction, tendit son bras en arrière pour le stopper.

-Il a balancé Rina, n'est-ce pas ? demanda Iyoko.

-J'aurais aimée qu'il en soit ainsi... Mais à la place, il est venu pleurnicher en nous suppliant de laisser son père hors de tout ça et n'a cesser de nous demander s'il n'y avait pas une autre solution.

« Je le savais ! Il ne pouvait pas être un traître ! » songea Rina.

Une lueur pleine de culpabilité brilla dans les yeux de Darrick, qui s'en voulait d'avoir douter de celui qui avait été son ami et comme un frère. Du coin de l’œil, Rina vit le également le soulagement d'Iyoko. Cette dernière eut d'ailleurs les larmes aux yeux. Elle regarda Darrick avec reconnaissance quand il lui pressa doucement le bras.

-Lorsque tu as été attaquée, il est venu annoncer sa démission, continua Yura. Quand il est revenu, la fois suivante, il croyait naïvement qu'il allait avoir sa dernière paye... Mais nous ne pouvions pas le laisser en vie, il en savait beaucoup trop.

-Merci, lâcha Rina. C'est tout ce que je voulais savoir.

Puis, vivement, elle joignit ses mains contre la lame de Yura, qui se brisa. Ce fut comme un signal. Darrick et Edwin se jetèrent sur la femme pour l'attaquer tandis qu'Iyoko aida Rina à se reculer pour loin.


**

-Je donnerais n'importe quoi pour savoir comment ça se passe, là-haut, marmonna nerveusement Winry.

-N'oublie pas qu'il y a Ed, tenta de rassurer Elysia en pressant l'épaule de son amie, s'il y en a un capable de nous débarrasser de ce fou, c'est bien lui ! Il l'a déjà fait par le passé.

-Oui mais il n'était pas déjà épuisé et blessé...

-Certes mais il n'est pas tout seul. J'ai vu faire Rina et je peux t'assurer qu'elle en a dans le ventre... Et Edwin semble du même acabit.

-Je l'espère...

Le regard de la mère de famille glissa jusqu'à Tara, qui était en train de donner un coup de main aux secouristes. Ces derniers, complètement débordés, courraient de partout pour essayer de venir en aide à tout le monde... En vain.

-Viens, allons les aider, décida Winry. Je n'ai pas le niveau de mes parents mais j'ai quelques connaissances qui me permettront de me rendre utile.

-Vu comme ils sont surchargé, à mon avis, même la plus petite aide peut les soulager, affirma Elysia. Tu as raison, allons-y.


**

Le groupe de Rina avait beau avoir l'avantage du nombre, Yura restait difficile à battre. Darrick et Edwin étaient au corps-à-corps tandis qu'Iyoko et Rina attaquait à distance. Au départ, Rina aurait donner n'importe quoi pour pouvoir combattre à la place de son frère, qui lui, n'était pas parfaitement à son aise dans ce style de combat, mais avec sa jambe, elle ne pouvait pas. Mais finalement, elle s'était rendu compte, petit à petit, qu'être a distance permettre d'avoir une autre vue du combat et qu'elle pouvait bien mieux observer Yura. Ainsi, elle essayait de comprendre ses déplacements et sa manière de combattre afin de pouvoir anticiper ses mouvements. Elle y arrivait encore mieux que lorsqu'elle combattait le boss, tout à l'heure. Prendre du recul pour analyser... Voilà une chose qui jamais ne lui était venu à l'esprit, avant, et voilà qu'elle ne cessait de le faire ! Pour elle, le combat se résumait à : Donner des coups.

Elle eut désormais la certitude que c'était cela, ce que son père avait essayé de lui inculquer depuis tout ce temps.

Et pour le moment, elle avait remarqué une chose qui l'intriguait fortement. De temps en temps, l'un d'eux réussissait l'exploit de blesser Yura... Mais ces blessures avaient déjà disparu.

Rina sortit de ses pensées quand elle vit son frère en situation difficile.

-Iyoko ! appela-t-elle avec un coup d’œil à son amie.

Sans plus attendre, Rina transmuta alors un monticule de terre qu'elle envoya dans la direction de Yura. Iyoko, grâce à son alchimie du vent, augmenta la vitesse et donc la force de l'attaque en envoyant une bourrasque sur le rocher. Yura se prit celui en plein dans le mille, permettant à Darrick d’enchaîner par un coup de poing.

Comme les garçons avaient la situation en main, Rina retourna dans ses pensées, réalisant quelque chose.

« Même la blessure qu'elle avait eue à la main par Elizabeth Mustang lorsqu'on était venu à l’entrepôt la première fois à disparu... Une blessure par balle ne disparaît pas comme ça ! »

Et puis, elle dépensait une énergie énorme à éviter les attaques de quatre personnes à la fois... Et pourtant, elle ne semblait pas se fatiguer.

« Y a quelque chose qui cloche »

Yura ne pouvait pas être une simple humaine... Elle avait lu quelque chose de semblable dans les dossiers qu'elle avait trouvé sur son père au QG... C'était quoi déjà le mot...

-Homonculus..., murmura Rina. Darrick ! Edwin ! Cette femme, c'est un homonculus !

Plus loin, Edward sursauta quand il entendit sa fille. Il se déconcentra légèrement du combat pour lancer un regard à Yura, s'en voulant de ne pas avoir découvert ça dès sa première rencontre avec la femme aux yeux violets.

-Homon-quoi ?! ne comprit pas Darrick.

-Elle n'est pas humaine, expliqua Edwin, elle a été crée à partir d'une pierre philosophale.

-Et comment on bat ça ?

-Je ne sais pas... Les homonculus sont des êtres immortels, je ne sais plus comment mon père et mon oncle ont réussis à les battre... Mais je sais qu'ils en ont baver.

-Réfléchis, réfléchis..., s’énerva Rina en se frappant le crâne. Tu as lu ça dans les dossiers...

Mais avec toutes les nouvelles images qu'elle avait en tête, elle se perdait dans ses souvenirs.

-Sa pierre philosophale, leur cria Ed, vous devez trouver et détruire sa pierre philosophale !

-Oui ! C'est ça ! approuva Rina.

Edwin et Darrick se lancèrent un regard peiné. Voilà qui s'annonçait difficile...

Le cœur d'Ed se serra. Il n'aimait pas l'idée de laisser ses enfants se battre contre un homonculus...

-Ed ! Attention ! lui cria Al.

Le père de famille revint à lui et tressaillit quand il vit que Rayg fonçait sur lui pour l'attaquer. Il frappa alors ses mains et transmuta un projectile, mais sous la précipitation l'attaque fut moins précise que prévue et Rayg l'évita sans difficulté.

Cependant, il ne vit pas le muret se diriger sur lui à sa droite, qui le propulsa plus loin. Ed lança un regard étonné à sa fille, responsable de l'attaque.

-Arrête de t'inquiéter pour nous et occupe-toi plutôt de toi, papy ! sermonna-t-elle. On va y arriver.

Ed lui sourit. Encore une fois, l'un de ses enfants venait de lui sauver la vie... Encore une fois, il constatait que ses bébés avaient grandis.

-Je sais que vous allez y arriver... Sale gosse ! lâcha-t-il en se re-concentrant sur son propre combat.

« Mais soyez quand même prudent » ajouta-t-il en pensée.

Alors que Yura allait attaquer Edwin, profitant du fait que son attention soit sur son père et sa sœur, Darrick n'eut pas le temps de réagir. Heureusement, Iyoko intervint à temps et d'une puissante bourrasque, elle repoussa leur ennemie. Yura eut un rictus agacé. Des quatre, cette Alchimiste du vent était celle qui était la plus embêtante. Elle pouvait éviter les attaques et les encaisser, mais le vent, c'était autre chose. Grâce à cela, non en plus Iyoko aidait à la défense de ses compagnons, mais aussi pour sa propre défense puisqu'elle était inatteignable... Et pourtant, si Yura voulait être tranquille, il allait falloir qu'elle se débarrasse d'elle en première !

La jeune militaire garda son calme quand elle vit Yura se diriger vers elle.

« Elle a finalement comprit qu'avec moi dans les pattes, elle n'arrivera à rien »

-Rina, c'est le moment.

Elle avait déjà prévu ce qu'il se passerait et en avait parler à Rina.

-Tu me promets que tu ne feras pas un truc du genre « sacrifice héroïque » ? voulut s'assurer Rina.

-Non, mais si je veux utiliser toute ma puissance sans risque que vous soyez pris dans mes attaques, je n'ai pas le choix.

Rina hocha la tête et utilisa l'Alchimie afin que la terre recouvre ses pieds pour qu'elle soit solidement raccroché au sol et fit la même chose pour Edwin et Darrick.

-Qu'est-ce que tu fais ? gronda ce dernier.

Pour toute réponse, le vent se leva si fort que lui et Edwin furent embarqué vers l'arrière. Rina réagit à temps en recouvrant finalement également leur jambes, pour un meilleur maintien.

Yura avait dû stopper sa course. Cependant, même sans rien pour faire se tenir au sol, comme pour Rina et les autres, elle parvint à rester sur place et à ne pas se faire emporter par le vent. Alors, Iyoko frappa des mains et augmenta encore la puissance de la bourrasque. Yura mit son bras devant ses yeux pour se protéger des débris et tenta de tenir encore un peu... Mais lorsqu'elle sentit ses pieds glisser vers l'arrière, elle s'empressa de planter son katana le plus fort possible au sol et s'y agrippa. Le vent était si fort qu'il affligeait de petites coupures et part et d'autre sur le corps de Yura. Mais cette dernière tenait bon malgré tout, ses blessures se soignant aussi vite qu'elle arrivait.

« Elle va bien finir par se fatiguer, je n'ai qu'à attendre » se dit Yura.

« Très bien, tu veux jouer à ça... » songea Iyoko, de son côté.

Elle frappa à nouveau ses mains et tendit ensuite ses bras chacun d'un côté. Elle ferma ensuite les yeux pour se concentrer.

Rina vit avec stupéfaction la bourrasque de vent se mettre à tourner en rond autour d'elle, petit à petit... Puis, cela grossit et grossit encore...

Une tornade !

Iyoko était en train de créer une tornade !!

-Finalement, WindStorm ça lui va bien, murmura Rina, bouche-bée.

Le vent avait une telle force que Rina se sentit même aspirer par lui. Elle utilisa alors à nouveau l'Alchimie et recouvrit cette fois son corps et celui d'Edwin et Darrick jusqu'à la poitrine.

« Si ça continue comme ça, je vais bientôt devoir nous recourir entièrement... Je ne savais pas qu'elle était si forte ! »

Se faisant quasiment emportée par le vent, Yura peinait à garder les mains serrées contre le manche de son katana. Finalement, elle céda et fut violemment aspirée par la tornade. Celle-ci infligea de plus grave coupure à son corps. Par moment, elle recevait même des coups de pierre ou rocher, eux aussi emportés par la tornade. En jetant un coup d’œil à la jeune militaire, Yura se rendit compte qu'elle était essoufflée.

« Bien, elle commence à fatiguer ! Ce n'est qu'une question de temps »

Sentant que son attaque faiblissait légèrement, Iyoko redonna plus de force à la tornade, non sans mal.

« Il faut que je tiennes encore un peu... Je dois la blesser plus que ça... »

Malheureusement, il finit par arriver le moment où elle fut à sa limite. La tornade se calma de plus en plus... Jusqu'à ce que, à bout de force, Iyoko stoppa tout. Elle et Yura tombèrent toutes les deux lourdement au sol. Yura lâcha un juron quand elle constata qu'elle n'arrivait pas à se relever, ses blessures étant trop grande... Il allait falloir quelques minutes avant qu'elle ne se soigne complètement. Rina se dépêcha de se libérer, ainsi qu'Edwin et Darrick et tous trois, d'un même geste, accoururent pour donner le coup final à Yura. Mais Yura avait prévu l'attaque et, dès qu'Iyoko fut dans la ligne de mire, elle lança un kunai dans la direction de la jeune militaire. Cette dernière vit l'arme, et tenta d'utiliser une bourrasque de vent pour au moins la dévier... Mais elle était si faible qu'elle ne parvint même pas à créer ne serait-ce qu'une petite bise. Impuissante, elle regarda alors la mort se diriger à toute vitesse vers elle.

-Non ! s'écria Rina.

Elle frappa ses mains et les posa précipitamment par terre. Un mur se créa pile au moment où le kunai allait se planter dans le front d'Iyoko.

Tremblant de tout ses membres à cause de la peur de perdre son amie, Rina s'écroula au sol.

Darrick pointa la lame de sa lance sur la tête de Yura pendant qu'Edwin accourait jusqu'à Iyoko.

-Je crois que j'en dois une à ta frangine, murmura faiblement celle-ci.

-On verra plus tard pour les comptes, fit Edwin en la portant.


Ayant étés immobiliser par la puissance du vent, Roy profita de la fin de la tornade et claqua des doigts pour envoyer une puissante déflagration sur Rayg. Ce dernier tendit sa pierre de la Vérité... Qui sembla... absorber l'attaque !

-Comment ?! fit Roy, abasourdi.

Rayg se tourna vers Edward et la déflagration sorti de la pierre pour se diriger vers lui. L’aîné Elric créa alors un mur pour se protéger. Cependant, l'attaque fut si puissante que le mur de terre... fondit... Et ne put tenir jusqu'à la fin. Ed finit par avoir une brûlure au bras.

Malgré la réussite de son attaque, Rayg eut une moue sceptique. Les flammes avaient eues même la puissance avec laquelle Roy les avaient lancées... Or, elles auraient dû avoir une puissance décuplée en passant pas la pierre...

« J'ai dû faire une erreur de calcul... La pierre n'est pas assez puissante »

Elle l'avait été les premières minutes du combat... Mais Rayg ne cessait de se faire la remarque que plus le temps passait, moins la pierre était puissante.

Profitant de ce moment de réflexion, Alphonse bondit par derrière leur adversaire et lui donna un coup de pied renversé. Comme il l'avait pensé, Rayg réagit vite et contra le coup. Al lança alors le kunaï qu'il tenait dans sa main. L'arme se planta dans la main de Rayg, qui, dans un cri de douleur, ne put que lâcher la pierre.

-Non !

-Ed ! cria Al en donnant un coup de pied dans la pierre pour la projeter en direction de son frère.

La pierre dorée atterrit à quelques mètres d'Ed, qui se précipita aussi vite qu'il le put, avec sa jambe. Au fur et à mesure qu'il approchait, il fut surpris de constater que la pierre brillait de plus en plus. Il avait déjà remarquer que la pierre faisait cela lorsque Rayg était près de lui... Mais ça n'avait pas été le cas pour Roy ou Al. C'était comme si elle réagissait à la présence d'Ed.

« Est-ce dû au fait qu'elle a été faite à partir de ma Vérité ? Est-ce qu'elle réagirait pareil avec Rina ? »

Cela voulait-il aussi dire que la pierre serait plus puissante avec Ed ou Rina ? Pour Ed, il n'y avait aucun doute.

Malheureusement, a peine allait-il réussir à empoigner la pierre que Rayg débarqua, ayant réussi à se débarrasser d'Al, et s'empressa d'attraper la pierre avant de la serrer fort contre elle en regardant Ed d'un air mauvais. Son regard avait changé depuis qu'il était en possession de la pierre doré... Le pouvoir et la puissance l'avaient changé.

« Il ne vaut mieux pas que Rina y touche... Ce type ne possède la pierre que depuis quelque minutes qu'il en est déjà dépendant et devient fou s'il est séparé d'elle... Rina n'est pas habituée par autant de puissance et elle est encore jeune... Ça pourrait lui faire le même effet, voir même pire »

Rayg regarda sa main blessée. Une grimace de colère déforma son visage quand il vit qu'elle ne soignait pas. Le contact avec la pierre aurait déjà dû la soigner, pourtant !

-Plus de puissance... Il me faut plus de puissance...

Son regard tomba sur Yura, plus loin.

« Parfait » songea-t-il en voyant qu'elle était en situation de faiblesse.

Ed, Al et Roy n'eurent que le temps de le voir disparaître, sans pouvoir réagir.

Darrick sursauta lorsque Rayg se retrouva à côté de lui. Il ne l'avait même pas vu arriver ! Sans même avoir le temps de l'attaquer avec sa lance, il reçut un coup de poing d'une violence extrême dans le thorax. La respiration coupée, l'adolescent se plia en deux en crachant du sang.

-Dégage, tu me gênes, lâcha Rayg en lui assenant ensuite un coup de pied.

Darrick fut propulser au loin et atterrit contre un arbre. Sans même reprendre ses esprits, il ne put que voir un mur de terre foncer sur lui et l'écraser.

-Darrick ! hurla Rina.

Edwin tourna immédiatement la tête quand il entendit la voix de sa sœur. Il tressaillit en voyant l'amas de terre et comprit.

-Et merde ! s'exclama Edwin.

Il posa Iyoko près du précipice où se trouvaient tous les autres militaires et retourna sur le lieux du combat. En chemin, il s'arrêta pour prendre Rina dans ses bras, qui avait du mal à accourir vers son ami, et l'emmena directement à lui.

L'adolescente claqua ses mains et s'empressa de les poser sur le mur de pierre afin de l’exploser en morceaux. Les larmes lui montèrent aux yeux quand elle vit l'état de son ami. Son corps entier était ensanglanté.

-Da... Darrick..., balbutia-t-elle en le prenant dans ses bras.

-Calme-toi... Je ne suis pas encore mort...

Néanmoins il respirait avec difficulté. Rina refoula à grand peine un sanglot et se pencha pour poser son front contre celui de son ami.

-Je suis désolée... Tellement désolée...

-Ma faute... J'aurais... pas dû me... laisser surprendre...

Il grimaça de douleur. Parler faisait atrocement mal.

-Je vais t'emmener près des secours, déclara Edwin. Rina, aide moi à le poser sur mon dos... Darrick, je suis désolé, ça ne va pas être agréable pour toi.

-Faîtes ce que vous avez à faire.

Lorsque Darrick fut calé sur le dos d'Edwin, après une manœuvre difficile et douloureuse pour l'adolescent borgne, Rina prit doucement la main de son ami dans la sienne pour la presser. S'il fut incapable de lui rendre ce geste, Darrick croisa le regard de la jeune Elric de son œil restant.

-Gagne, murmura-t-il.

Elle comprit que ce mot signifiait bien plus de chose que ce dont il donnait l'impression. « Tue ce salopard... Venge moi... Venge mes parents... Ne meurs pas ». Voilà tout ce que ce simple mot voulait dire.

Alors, Rina hocha la tête et regarda son frère s'éloigner avec son ami.


Quand Edwin arriva au bord du précipice, Iyoko lança un regard inquiet à Darrick, dont l'état semblait empirer à chaque secondes.

-J'ai deux blessés ici ! s'écria Edwin en descendant dans le trou tout en tachant de ne pas trop secouer Darrick. Dont un grave !

En reconnaissant la voix de l'adolescent, Tara et Winry relevèrent immédiatement la tête. Ce fut sa cousine qui le rejoignit en première. Passant sa main sur tout le corps de Darrick, laissant son don d'elixirologiste opérer, elle examina l'adolescent borgne d'un air grave. Puis, elle se mordit la lèvre quand elle se rendit compte qu'elle ne savait pas par quoi commencer.

-Avant toute chose, je vais stopper l’hémorragie, déclara-t-elle, surtout pour elle-même.

Mais quelque chose dans sa voix prouvait qu'elle n'était pas sûr d'elle.

-Il va s'en remettre ? demanda Edwin.

-Je... Je ne sais pas, avoua-t-elle. Tout est touché ! Les muscles, les tendons, les ligaments, les os... Je... Je ne sais même pas ce que je dois soigner en premier, ni si j'y arriverais ! Bon sang ! Si seulement ma mère était là... Si je n'arrive pas à la soigner, Rina ne me le pardonnera jamais !

-Tara, calme-toi, intervint Winry en arrivant vers eux. Si ta mère était là, que te dirait-elle ? Prend une grande inspiration avant de répondre.

Tara obéit et inspira profondément, avant d'expulser lentement tous l'air de ses poumons avant de répondre :

-Elle me dirait de ne pas me laisser submerger par les événements... D'analyser calmement les blessures par ordre d'importance... Les organes vitaux d'abord.

-Alors, est-ce qu'un organe vital a été touché ?

-Je ne sais pas... Il y a tellement de dégâts...

-Ne te laisse pas submerger par les événements, tu viens de le dire toi-même... Refais une analyse en te concentrant uniquement sur les organes vitaux...

Tara hocha la tête et s’exécuta.

-Rien de grave à ce niveau... C'est vraiment du solide, ce mec, dit la jeune Xinoise, impressionnée.

-Maintenant, est-ce que sa colonne vertébrale a été touché ? Est-ce qu'il pourra remarcher ?

-Elle a été touchée mais pas si sévèrement... Je... Je pense que s'il est bien soigné, il ne devrait pas avoir de séquelles.

-Ensuite, sa boite crânienne ?

-Il a sûrement un traumatisme crânien... De ce côté-là, il devrait mettre un petit moment à s'en remettre.

Winry poursuivit son interrogatoire. Petit à petit, Tara reprenait confiance en elle et parvint à mettre un ordre dans ce qu'elle devait faire. Edwin lança un regard impressionné à sa mère.

-Merci, tante Winry, soupira Tara en se mettant au travail. Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans toi...

La mère de famille lui pressa doucement l'épaule avant de regarder son fils avec inquiétude.

-Comment tu vas ? Et Rina ? Et ton père ?

-Pour le moment, nous allons tous les trois bien. Papa et Rina gèrent comme ils le peuvent avec leur jambes respectives.

Darrick, qui sombrait à nouveau dans l'inconscience, ouvrit les yeux et tenta vainement de se lever.

-Rina... Je dois...

Ses blessures le rappelèrent vite à l'ordre et il grogna de douleur.

-Pour le moment, ton rôle est de rester sagement ici à te faire soigner, répliqua Tara., reprenant son autorité habituelle quand elle soignait ses patients. Rina est une grande fille, elle s'en sortira.

-D'ailleurs, j'y retourne, déclara Edwin en pivotant sur ses talons.

-Fais attention à toi, ordonna Winry.

Edwin hocha la tête et rejoignit Iyoko.

-Je vais t'aider à descendre et après je file.

-Non, vas-y, assura-t-elle. Je vais descendre doucement, à mon rythme.

-Tu es sûre ?

-Oui. Vas-y, file ! Ils ont besoin de toi là-bas.


-Tu vois, ce n'est pas compliqué de s'occuper de ses gamins ! gronda Rayg. Regarde dans quel état une seule d'entre eux à réussit à te mettre ! Tu me fais honte !

« Elle a dû complètement affaiblir sa pierre philosophal cette incapable ! »

Alors, il posa sa pierre de Vérité contre le front de Yura, là où se situait sa pierre philosophal. Grâce à celle-ci, la pierre dorée eut assez d’énergie et cela facilita la guérison de la femme aux yeux violets.

« Parfait, sa pierre à dû retrouver toute sa puissance » songea Rayg.

-Tu ne m'est plus d'aucune utilité !

Sans même laisser le temps à Yura de réagir, il planta sa main dans le front de celle-ci.

Ed, Al et Roy sursautèrent fortement tandis que Rina plaqua sa main contre sa bouche pour retenir un cris d'effroi.

-Père..., dit Yura d'une voix tremblante, comme si elle était au bord des larmes.,,


Commentaire de l'auteur
Hey ! Ça y est le combat final à débuté. Chaque combat est toujours plus difficile à écrire pour moi, surtout les combats aussi gros. Je ne sais vraiment plus quoi faire –'
Malgré tout, je suis assez contente de ce que j'ai réussis à écrire et j'espère que cette première partie du combat vous a plu !
En tout cas, vous avez enfin le dernier mot sur le mystère « Hiro » (avouez que vous l'aviez oublié:P)

Réponse aux commentaires du chapitre précédent.

Pika-78 : Pas de soucis je sais ce que c'est ! Moi-même c'est assez intensif en ce moment je ne sais pas comment je fais pour réussir à vous poster les chapitres à peu près dans les temps xD
Yep, I did it ! Haha
Ah ba là, même la Verité se retrouve sans voix ^^
Eh oui, déjà bientôt la fin...:(


Rendez-vous dans deux semaines pour le chapitre 41 : L'affrontement ultime 2/2, qui sera la suite et la fin du combat !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales