Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • New Game +
    Réticule
    Nb de signes : 4 800 - 24 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Relation humain / animal
    Bleu héron
    Nb de signes : 150 000 - 160 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • Beurk !
    Le Ventre et l'Oreille
    Nb de signes : 50 - 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 15/02/2021
  • Mobilités alternatives
    Encres
    Nb de signes : < 5 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/01/2021
  • Grand Prix Littéraire du Golf
    Fairways Magazine
    Nb de signes : 500 - 6 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 01/03/2021
  • Paradis artificiels
    [erminbooks]
    Nb de signes : 30 000 - 90 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 30/06/2021
  • La Commune de Paris
    La Clef d'argent
    Nb de signes : 10 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 28/05/2021
  • Avis de tempête(s)
    Éditions des embruns
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 28/02/2021
  • De Mythologia
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 31/01/2021
  • Horizon perpétuel 21
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 10 000 - 80 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/03/2021

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Changement d'adresse IP non prévue
 par   - 7 lectures  - Aucun commentaire

Fanfic Fr a été inaccessible suite à un changement d'adresse IP non prévu.
Le changement a été fait sans me prévenir, ce qui fait que les serveurs DNS n'étaient pas à jour et continuaient à rediriger vers l'ancienne adresse.

 

Concours Fan-Fiction Univers J.R.R. Tolkien
 par   - 851 lectures  - Aucun commentaire

Cet automne le service Médiathèques et Bibliothèque de Grasse organise un concours de fan-fiction sur le thème de l’univers de Tolkien.
Si vous souhaitez participer sachez que votre production ainsi que votre fiche d’inscription sont à remettre par voie postale ou électronique (communication.bibliotheque@ville-grasse.fr) à la médiathèque de Grasse avant le 31 décembre et qu’il faudra vous limiter à 8000 mots maximum. Vous retrouverez toutes les informations dont vous aurez besoin dans le règlement du concours disponible sur le site de la médiathèque https://www.mediatheques.grasse.fr


Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

FullMetal Alchemist

La légende de l'Alchimiste
[Histoire Terminée]
Auteur: Jill Kuchiwa Vue: 10026
[Publiée le: 2016-02-24]    [Mise à Jour: 2017-05-22]
G  Signaler Action-Aventure/Amitié/Tranche de vie Commentaires : 83
Description:
Il est l'heure de faire place à la génération suivante.
Lorsque Rina Elric, digne fille de son père, veut trouver par tous les moyens ce pour quoi elle est faite et quel est véritablement son destin, elle ne se doute pas une seule seconde des choses, bonnes et mauvaises, qui l'attendent... Et que va tout changer. Autant pour elle que pour son entourage.

L'histoire est divisée en 44 chapitres + prologue et épilogue.

ATTENTION : Si vous ne voulez pas être spoiler, tâchez d'avoir fini le manga ou l'anime "FMA Brotherhood"... Promis, un jour je ferais une fic dont même ceux qui n'ont pas finis le manga pourront lire !
Crédits:
Aloooooors, comment dire... Il y a beaucoup de personnages n'à moi, rien qu'à moi !
Les autres personnages et l'univers dans lequel ils évoluent, viennent de l'oeuvre originale de Hiromu Arakawa, que je ne remercierais jamais assez d'avoir créer "Fullmetal Alchemist".
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Vacances en famille

[3617 mots]
Publié le: 2016-03-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Salut à tous et à toutes, voici voilà le troisième chapitre ! Donc comme dis précédemment aujourd'hui je vous emmène avec moi et nos Elric préférés en vacaaaaaances !



~*Une semaine plus tard*~


-Tiens, dit Edwin en déposant une assiette à côté de son père.

C’était une part de tarte aux pommes, que Winry avait préparé le matin même. D’habitude, Ed sautait toujours précipitamment dessus, pour vite la manger au cas où sa femme débarquerait à l’improviste. Mais là, il ne sembla même pas avoir remarqué la présence de la pâtisserie qu’il aimait tant. Il gardait sa tête calée contre son poing, le regard fixant la fenêtre, par laquelle il pouvait observait Rina s’entraîner (Car l’adolescente devait s’exercer de là où son père pouvait tout de même garder un œil sur elle).

-A quoi tu penses ?

-A plein de trucs…

Edwin hocha la tête, devinant ce qui tracassait son père… Mais il le connaissait et savait ce qu’il fallait faire ou dire, dans ces cas-là !

-Quand on sera à Xing, tu pourras te changer les idées.

L’adolescent eut à peine terminé sa phrase qu’un sourire illumina le visage d’Ed. Il avait tellement hâte de revoir son frère, May et ses nièces !

Le cœur plus léger, Ed attrapa l’assiette pour enfin s’attaquer à la tarte.

-J’ai eu Al au téléphone, hier soir, dit-il, la bouche pleine. Tu sais quoi ? Tara veut faire un combat contre Rina, pour nous montrer ses progrès en elixirologie.

Tara était l’ainée des enfants d’Al et May.

-C’est pour ça que Rina est dans le jardin à s’entraîner comme une forcenée depuis deux heure ? demanda Edwin en regardant par la fenêtre.

-Tout à fait. Et ça fait une heure que j’attends qu’elle fasse une pause pour lui dire ses

erreurs et les défauts qu’elle doit corriger…

-Quoi, comme défauts ?

-Eh bien, pour commencer, elle ne se met pas assez en garde. C’est vrai que quand on s’entraîne tout seul, on ne voit pas forcément l’utilité de le faire mais c’est très important de toujours tenir sa garde, ça doit impérativement devenir un reflex. Et quand elle le fait… Ah, bah tiens, regarde ! Tu vois ? Elle ne se relâche pas assez et c’est le fait de relâcher ses muscles qui permet de donner un coup puissant.

Il énuméra encore les erreurs que faisait Rina, en prenant exemple les gestes de l’adolescente sur le moment. Edwin était impressionné par la capacité de son père, à réussir à voir autant de choses en un seul coup d’œil !

-Par contre, elle a un très bon équilibre et un super jeu de jambe… C’est dommage qu’elle perde de la vitesse, en se concentrant trop sur la puissance des coups… Ça va lui faire du bien de s’entraîner avec quelqu’un d’autre ! Elle va beaucoup apprendre de ce combat, tout en montrant ses progrès, elle aussi ! Espérons juste que ça ne va pas se finir en règlement de compte…

Les deux cousines étaient comme chien et chat ! Si Ed et Al étaient en compétition par rapport à leur fille, cela restait pour plaisanter… Tara et Rina, elles, étaient très sérieuses quant à cette compétition entre elles.

-T’inquiète pas, je ferais l’arbitre, comme d’hab, s’esclaffa Edwin. Et comment vont Su Yin et Rei ?

Ed éclata de rire. C’étaient les jumelles et filles cadettes d’Al et May. Et comparés à elles, Rina était le calme incarné.

-Fidèles à elles-mêmes ! Et comme elles ont hâte de nous voir, elles sont encore plus surexcitées que d’habitude !

Les deux fillettes de douze ans étaient de véritables piles électriques pleines de joies de vivre ! Elles étaient du genre à s’enthousiasmer pour un rien. Un peu comme leur mère, en fait… Tara, elle, avait héritée de la sagesse et du calme légendaire de son père… Sauf quand elle était en contact avec Rina !

Edwin s’adossa contre le bureau et attendit que son père engloutisse la dernière part.

-C’est toujours aussi bon ! Décidemment, je ne pourrai jamais m’en passer ! s’exclama-t-il en léchant ses doigts. Heureusement que tu es là, fiston !

-Le jour où maman s’en rendra compte, je ne donne pas cher de ta peau… et de la mienne, soupira l’adolescent en reprenant l’assiette.

-Oh, ne t’inquiète pas pour moi, j’ai une peau d’acier à force de me prendre des clés anglaises depuis toutes ces années !

-Ouais, mais pas moi !

-C’est les risques du métier, mon fils !

Edwin pouffa, reprit l’assiette et sortit de la pièce.

-Alors c’était donc toi, le coupable ? Je ne m’en serais jamais douter, déclara une voix féminine, alors qu’Edwin refermait la porte derrière lui.

L’adolescent se retourna en sursautant. Sa mère était juste en face de lui, adossée contre le mur, l’air d’être là depuis un petit moment.

-Dire que j’étais persuadée qu’il s’agissait de Rina...

Sur ce, elle commença à s’éloigner.

-Et euh… Tu ne dis rien ? s’étonna Edwin.

-Hum ? fit-elle en se retournant. Ah si, tu es privé de tarte aux pommes avec ton père ! Ça tombe bien, ça en fera plus pour nous tous, à Xing ! Je n’avais pas assez pour en faire plusieurs… Oh ! Et tu as tout l’atelier à ranger et nettoyer. N’oublie pas de trier les outils en fonction de leur taille et de leur utilité ! Je veux que tout soit propre et prêt pour qu’on soit dans de bonnes conditions de travail, à notre retour.

Edwin fit une moue boudeuse devant le sadisme de sa mère. D’ailleurs, cette dernière faillit éclater de rire en voyant à quel point on aurait dit Edward !


-Fais une pause, Rina ! dit Ed en ouvrant sa fenêtre, pour lui parler. Ça ne sers à rien de t’exercer jusqu’à l’épuisement si c’est pour que tu sois fatiguée et courbaturée contre ta cousine !

-D’accord, obéit Rina en prenant appui sur ses genoux.

Elle avait le visage rouge écarlate et sa frange blonde était collée contre son visage, à cause de la sueur. Pendant qu’elle reprenait son souffle tout en faisant des étirements, Ed lui expliqua les points positifs et négatifs qu’il avait relevé à Edwin, tout à l’heure. Sa fille l’écouta attentivement, prenant intérieurement des notes. Son père était de bon conseil et grâce à son expérience, elle savait qu’elle pouvait largement avoir confiance en son jugement.

-Tu crois que j’arriverai à la battre ? demanda-t-elle lorsqu’il eut terminé. Jusqu’à aujourd’hui je n’ai jamais réussi…

-Et alors ? Ce n’est pas une honte… Tu sais, je n’ai jamais réussi à battre mon frère ! Tout ce qui compte, c’est que tu retiennes quelque chose du combat, afin de te concentrer dessus et de progresser.

Rina médita intensément sur ses paroles. Ed la laissa réfléchir un moment, avant d’ajouter :

-Bon, repose-toi un moment, tu reprendras plus tard.

-On pourra faire un combat ? Il n’y a que comme ça que j’arriverai à appliquer tes conseils !

Ed eut un grand sourire. C’était toujours lui qui proposait les combats, Rina ne lui demandait que très rarement car elle n’avait pas envie de perdre. Elle s’entêtait à s’entraîner seule, dans l’espoir de s’améliorer ainsi, afin de pouvoir enfin battre son père. Elle ne comprenait pas que c’était en se battant le plus souvent possible contre des personnes plus fortes qu’elle, qu’elle progressera et apprendra davantage de ses erreurs. Or, là, elle voulait se battre avec lui pour mettre en pratique les conseils qu’il venait de lui dire, pas pour gagner.

« Bien, ça commence à rentrer » se dit-il, une bouffée de fierté au cœur.

-Bien sûr. Fais-moi signe quand tu es prête.

Rina hocha la tête et s’éloigna, prétextant vouloir marcher un peu pour détendre ses jambes. Après plusieurs mètres, l’adolescente eut le reflex paranoïaque de regarder derrière elle afin de vérifier qu’elle n’était pas suivit ou que personne ne la regardait et se mit à creuser. Elle sortit un gros sac de la terre, puis reboucha le trou et partit en courant, après avoir vérifié une dernière fois derrière elle. Elle ne s’arrêta qu’une fois devant une niche, qu’elle avait elle-même créé avec l’alchimie. Le chiot qu’elle avait ramené l’autre jour en sortit pour lui sauter dessus, l’air ravi de la voir. Pour éviter qu’il ne s’aventure jusqu’à la maison, là où son père pourrait le voir et comprendre que Rina s’en occupait en douce, elle avait dû faire un systeme pour l'attacher. Néanmoins, il avait largement assez de place pour pouvoir gambader.

Cette fois, Rina avait décidée de ne pas se laisser faire. Son père ne la trouvait pas assez responsable pour s’occuper d’un chien ? Eh bien, elle lui prouverait le contraire ! Elle avait hâte de voir sa tête lorsqu’il verrait qu’elle s’en était aussi bien occupée tout ce temps et surtout de le voir admettre qu’il avait eu tord !

-Il va falloir que je te trouve un nom, mine de rien…, Je ne vais pas t’appeler « le chien » éternellement, murmura-t-elle en caressant la tête du chiot.

Tout en réfléchissant, elle vérifia qu’il avait assez d’eau et versa le contenu du sac, des croquettes, dans la gamelle d’à côté. Comme elle allait partir pour Xing, il fallait qu’il en ait assez jusqu’à son retour… Pendant ce temps, elle chercha un nom en rapport avec ce quelle aimait… Le combat, l’Alchimie…

-Je sais ! Je vais t’appeler Nori !

Cela voulait dire règle, loi… Elle voulait lui donner ce nom par rapport aux règles de l’Alchimie, dont son père ne cessait de lui rabâcher les oreilles.

« Comme ça, il verra encore plus que je fais des efforts ! »


Quelques heures plus tard, alors que la lune brillait et les étoiles scintillaient depuis un moment déjà, Winry acheva la révision de l’auto-mail d’Ed… Et Edwin finissait tout juste de ranger l’atelier. Rina, elle, épuisée après son entraînement intensif, était partit se coucher juste après avoir mangé.

-Et voilà, déclara la mécanicienne en s’étirant les bras.

Ed remua la jambe en souriant. Grâce à la ligne de fer qui reliait Amestris à Xing, il pouvait se rendre là-bas sans craindre le désert. Seulement, il faisait toujours très chaud à Xing et au bout d’un moment, son auto-mail pouvait le bruler. Winry avait finit par inventer un dispositif : Elle remplaçait la base de métal, par laquelle elle connectait l’auto-mail, par une base en plastique spécial qui était épais et solide. De cette façon, le métal n’était pas en contact avec la chair. Seulement, il fallait quand même veiller à humidifier régulièrement l’auto-mail pour éviter que la chaleur fasse fondre le plastique.

Si ça semblait simple, c’était toujours assez long à mettre en place.

-Cette fois, je vais en profiter pour aller voir un mécanicien, afin qu’il m’explique comment faire des auto-mails de Xing, décida Winry. Comme ça, on n’aura plus à se casser la tête avec tout ça.

-Comme si tu n’aimais pas avoir des défis de ce genre à relever, taquina Ed.

-Au moins, comme ça, j’aurai des connaissances sur quasiment tous les auto-mails du monde ! (Elle se tourna vers son fils pour s’adresser à lui) Tu savais que j’avais déjà vu un Néo M-1910 Mad BearG ?

-L’uaot-mail léger de combat, de type nordique ? Oui, tu m’en avais parlé ! Je suis tellement jaloux, ça devait être génial ! s’exclama Edwin, des étoiles dans les yeux. Dis, les ongles sont vraiment en diamants ?

-Ouiiii ! Et j’ai aussi vu un modèle de combat M-1913-A !

-Le Crocodile ? C’est super rare !!

Pendant qu’ils s’enthousiasmaient, Ed fit quelque pas dans la pièce pour s’habituer à sa nouvelle jambe. Quelques minutes plus tard, Edwin tendit le bras pour prendre les outils dont venait de se servir sa mère, afin de les ranger, comme sa punition l’y obligeait.

-Laisse, je vais m’en occuper, tu as bien travaillé, intervint Winry. Va te coucher, on part tôt demain matin.

Edwin n’insista pas, sachant que quoiqu’il dise, sa mère ne changerait pas d’avis. Il leur souhaita bonne nuit et sortit de la pièce. Winry rangea son matériel, tout en gardant un œil sur son mari, qui avait entreprit de donner des coups de pieds dans le vide.

-Tout va bien ? lui demanda-t-elle quand il s’arrêta.

Question inutile, puisque son air satisfait valait toutes les réponses. Mais Winry, de son professionnalisme sans fin, préférait en être certaine.

-Il est parfait ! Comme d’habitude ! assura Ed, tout sourire. Et même si ça n’irai pas, je ne me fais aucun soucis puisque tu seras la pour régler le problème ! D’ailleurs, je parie que tu as préparé tout tes outils, pour les emmener ?

Winry sourit et désigna du regard sa grosse mallette, contenant tout le matériel nécessaire en cas de problème.

-Tu es sûre que tu n’as rien oublié ? demanda Ed, taquin.

-Non. J’ai même prévue des pièces de rechange ! Avec ta passion ardente pour la destruction des auto-mails que je te fais avec amour, il vaut mieux bien être préparé, répondit-elle, du même air.

-Tu exagère, ça fait des années que je ne l’ai pas abimé !

-C’est vrai, il a du progrès… Décidemment, tu m’impressionneras toujours.

Son sourire s’élargit lorsqu’Ed lui enlaça tendrement la taille.

-Je suis content que tu viennes avec nous à Xing, ça faisait longtemps que tu n’avais pas pût…

Depuis qu’ils avaient ré-emménager à Resembool, il avait toujours fallu que Winry reste pour faire tourner la boutique, hormis une ou deux fois où elle avait réussit à se libérer. Cette fois, faisait partit des rare moments où grâce à une période calme, Winry pouvait se permettre des vacances.

-Et je suis contente de venir, répondit-t-elle en entourant le cou d’Ed de ses bras.

Elle sentit peu après les lèvres d’Ed se posées délicatement sur les siennes. Elle ferma les yeux, savourant ce contact dont elle ne se lasserait jamais.


~*Le lendemain*~


-Al ! s’écria Ed dès qu’il aperçut la tignasse dorée de son petit frère.

Il agita la main lorsque celui-ci se tourna vers lui, reconnaissant la voix. Winry regarda en souriant les deux frères accourrir l’un vers l’autre, pour se serrer chaleureusement dans les bras.

-Content de te revoir, Nii-san ! s’exclama Al, un grand sourire aux lèvres.

Et, à voir les yeux pétillant de joie d’Ed, c’était réciproque !

-Tonton Al ! s’exclamèrent en chœur Rina et Edwin.

-Ah ! Voilà mon neveu préféré et ma nièce préférée ! répondit Al en levant ses mains pour ébouriffer les cheveux des enfants d’Ed.

-Heureusement qu’on en a pas un troisième, tu serais bien embêter au niveau des préférences, sinon, pouffa Winry en les rejoignant.

-Coucou, Winry ! fit Al en l’étreignant. Tu n’imagines pas à quel point ça me fais plaisir que tu aies pu venir ! May et les filles sont ravies, elles aussi !

-D’ailleurs, où sont-elles ?

-A la maison. May vous prépare un repas de roi, elle est dans la cuisine depuis qu’elle s’est levée ! Et Tara lui donne un coup de main en essayant de maîtriser ses sœurs… D’ailleurs, on ferait mieux de rentrer, avant qu’il n’y ait un meurtre !

La maison n’était qu’à seulement quelques minutes de marche de la gare. Sur le chemin, Al tourna la tête vers Rina.

-Tu es prête pour ton combat ? lui demanda-t-il.

-Plus que prête ! assura-t-elle en levant le poing en signe de détermination. On le fait quand ?

-Je suis désolé, tu vas devoir attendre jusqu’à demain. May tient vraiment à ce que vous vous reposiez du voyage, aujourd’hui.

-Ça ne me dérange pas.

Même si elle était impatiente, le fait que le combat soit le lendemain était parfait. Ca lui laissait largement de s’entrainer et de réviser ses techniques.

-Attention, pas de folies, prévint Ed en devinant les pensées de l’adolescente. Ne revois que ce que tu as vraiment besoin de travailler pour économiser des forces.

Rina hocha la tête. Quelques minutes plus tard, ils passèrent à peine le portail que deux fillettes aux cheveux dorés accoururent vers eux en riant. Chacune avait deux tresses de chaque côté de leur tête, qui dansait sur leur épaules pendant leur course. Les yeux ambrés pétillaient de malice et de joie.

-Tonton Ed, tata Winry ! Edwin, Rina ! s’exclamèrent les jumelles en chœur.

Tandis qu’elles lui sautaient dans les bras, Ed sourit en songeant que lorsqu’elles étaient ensemble, il arrivait encore à les différencier… Rei avait un visage plus ovale que Su Yin et était légèrement plus grande. Cependant, dés qu’il en voyait une toute seule, il était impossible pour lui de savoir laquelle était-ce ! Et c’était pareil pour Winry et ses enfants.

-C’est trop bien que tu sois venue, tata ! fit Su Yin en faisant ensuite un câlin à Winry.

Rei ne tarda pas à rejoindre sa sœur. Bientôt, Edwin et Rina eurent eux aussi leur étreinte. Puis, Su attrapa la main d’Ed et Rei, celle de Winry, pour les inciter à les suivre.

-Venez voir ! Maman à préparer pleins de trucs !

Mais, juste avant qu’ils puissent atteindre l’entrée de la maison, Tara apparut et leur boucha le passage. Ses longs cheveux noirs étaient rassemblés en un chignon et ses yeux, tout aussi noirs, lançaient des éclairs. Avec cet air sévère, elle semblait presque adulte.

-Du calme, les filles ! gronda-t-elle. Personne n’entrera ici tant que vous serez aussi survoltées !

-Mais on est très calme ! fit Su Yin.

Sa jumelle approuva d’un hochement de tête. Tara haussa un sourcil d’un air blasé. Les deux petites courraient sur place, trépignant d’impatience. Puis, elle regarda son oncle et sa tante et toute trace de sévérité disparut de son visage.

-Oncle Edward, tante Winry ! Vous avez fait bon voyage ?

-Disons qu’il était temps d’arriver, pouffa Winry. Tout le long du trajet, Ed était aussi excité que tes sœurs !

-Je comprends ce par quoi tu es passé, tatie, soupira Tara.

-Ça fait plaisir de te voir ! salua Edwin en souriant à sa cousine.

-Ouais, c’est super, grommela Rina, beaucoup moins enthousiaste que son frère.

De plus, elle était en train de voir que sa cousine avait encore grandit et faisait désormais la même taille qu’elle… Alors qu’elle avait deux ans de moins.

« Je suis sûre que c’est parce que le lait de Xing est encore plus efficace pour la croissance » pensa-t-elle.

-Vous avez fait bon voyage ? demanda ensuite Tara à son oncle et sa tante.

Ces derniers lui répondirent, entâmant ainsi une longue conversation. Les jumelles, à qui visiblement tout cela était fort ennuyant, cessèrent enfin de piétiner le sol. Tara pût donc enfin les faire rentrer.

-Il y a du progrès, l’attente pour entrer est de moins en moins longue, taquina Ed.

-Pas le choix, tu sais bien que si je les avais laissé rentrer comme ça, elles auraient démolies la maison avec leur énergie illimitée ! soupira Tara tandis que ses sœurs sautaient de joie autour d’elle.

Ed laissa échapper un petit rire, mais stoppa tout net lorsqu’il remarqua que plus d’une dizaine de boules de poils de toutes les couleurs possibles et imaginable se baladaient dans la maison. Son visage se décomposa... Et Al se crispa en apperçevant mettre de l'agacement, dans les yeux de son frère.

-J’y crois pas… Al, tu as encore tout ces chats ?!

-Et encore ! fit May en les rejoignant. Depuis ta dernière visite, j’ai réussis à lui en faire donner trois.

-Vraiment ? Alors pourquoi j’ai l’impression qu’il y en a encore plus que la dernière fois ?

Là, May fusilla son mari du regard. Tout le monde l’imita. Le frère d'Edward se racla la gorge, gêné.

-… Euh... Peut-être parce qu’après avoir donné les trois, j’en ai récupéré cinq autres, avoua piteusement Alphonse.

Ed poussa un profond soupir. Son frère ne changerait jamais ! Rina se faufila discrètement jusqu’à son père et lâcha, d’un ton accusateur :

-Lui, au moins, il n’est pas sans cœur et refuse de laisser des pauvres animaux à leur triste sort…

Edwin et sa mère échangèrent un regard complice. Comme tout Elric qui se respecte, Rina n’abandonnait jamais.

-Oh, tu veux un chat ? fit Al, avant que son frère ne puisse répondre.

-Ah ça non, je préfère largement les chiens.

Une ombre passa sur le visage de son oncle. Celui-ci posa ensuite lourdement sa main sur l’épaule de sa nièce…

-Alors, tu n’es pas digne d’être ma nièce.

Ed et Winry pouffèrent devant la tête de leur fille, qui ne comprenait pas ce qu’il se passait. Si le sujet tabou d’Ed était sa petite taille, Al, quant à lui, ne supportait pas et ne comprenait pas que l’on puisse préfèrer les chiens aux chats.

Quelques minutes plus tard, la grande famille se mit à table. Le repas dura deux heures, dû à la quantité incroyable de plats qu’avait préparés la Xinoise et aux longues discussions pour prendre les dernières nouvelles.

-C’était trop bon ! fit Rina en poussant un soupir de bien-être. Je ne me lasserais jamais de la cuisine de Xing ! C’est dans ces moments-là que je regrette presque le fait de détester cuisiner !

-Bon, il faut que je retourner surveiller Rei et Su Yin, déclara Tara en se levant.

Comme les conversations s’éternisaient, les jumelles avaient eu l’autorisation de sortir de table plus tôt.

-Je vais prendre le relais, annonça Alphonse en souriant à sa fille. Tu vas pouvoir souffler un peu.

-Non, il faut que tu profites d’oncle Ed, je peux me charger des piles électriques encore un peu.

-T’inquiète pas, je vais donner un coup de main à ton père, assura Ed.

-Ne le prends pas mal, Ed, commença May en souriant, mais te connaissant, tu vas surtout aider à les électriser encore plus !

Ed lui fit un sourire innocent. Pour lui, calmer ses nièces voulait dire jouer avec elles !

-Peut-être, mais grâce à moi, elles vont bien dormir cette nuit ! (Puis, il mit ses mains en porte-voix) Su ! Rei ! Ça vous dit une partie d’Elric Ball ?

La réponse de tarda pas et les fillettes répondirent avec tellement d’entrain que Winry aurait jurée voir les murs tremblés.

-OUIIIIIIIIII !




Commentaire de l'auteur Je vois vos grand yeux d'ici. Le Elric Ball ? Mais quoi dont-d'est-ce que c'est que cette chose ? Eh bien vous saurez tout ça dans le prochain chapitre ! En attendant, je vous laisse spéculer.
Déjà, pour l'anecdote... Sachez que ce n'était pas prévu du tout ! (mais vous connaissez mon sens de l'improvisation... Et pour ceux qui ne le connaissent pas, dans mes fics, je prévois seulement comment ça va se finir et les grand événements... Le reste, eh ben je le fait sur le moment, en total impro... Donc il y a très souvent des personnages qui n'étaient pas prévu, des évènements pas prévu aussi... mais le pire, c'est que très souvent, ça colle super bien avec le reste et m'aide carrément ! Voilà voilà xD) Et donc, là, j'écris « Elric Ball », sans même y penser... Et c'est seulement après que je réalise et me dis : Ouais... C'est cool mais... c'est quoi ça... Et c'est comme ça que, grâce à mon impro, je me suis mise à inventer un jeu avec ses règles, etc... J'aurais pû simplement effacer et trouver une autre occupation pour Su et Rei, mais en général, dans ces moments-là, je veux voir jusqu'où mon imagination peux aller. Et c'est pour cette raison précise que je ne prévois jamais tout dans mes fics et seulement les points principaux.

La semaine prochaine vous aurez un peu d'action avec le match et le combat Rina/Tara.
Ce qui est bien, c'est que j'ai pu faire ce que je voulais avec la famille d'Al ! (Comme dis précédemment, j'aime bien respecter l'oeuvre originale, malgré que ce soit une fanfic xD) Comme je voulais absolument qu'il y ait des jumelles : Hop ! Pour Tara, j'ai beaucoup hésiter entre fille ou garçon... Puis je me suis dis que ça allait être répétitif avec Ed qui avait déjà un garçon puis une fille... Et puis c'était plus fun par rapport à sa rivalité avec Rina. Et plus logique aussi, car cette dernière, avec son caractère un peu garçon manqué, s'entend plus facilement avec les garçons qu'avec les filles, donc ça aurait peut-être été plus difficile pour moi de faire cette rivalité, surtout qu'on voit à quel point elles sont différentes.
Et justement, on se retrouvera pour le chapitre 4 : Rivalité.

Réponsr aux commentaires du chapitre précédent :

pika-78 : Hey ! Salut ^^ Ah bah oui c'était trop tentant puis je trouve ça drôle que se soit à Edwin que ça a été transmis... Au grand malheur de de Winry !
Haha cachez-vous tous ! Rina a eu ses gants, tous aux abris !!! Ah ba oui attend, nous parlons d'Edward Elric tout de même ^^ Eh oui, ayé, mon petit Edwin veut faire sa petite vie *renifle*
Haha oui je voulais que Rina tienne quelque chose de son oncle x) Et j'ai direct penser à cette entrée fracassante... (Arf... Ca va j'ai pas trop eu à me plaindre avec ma chienne quand elle était petite ^^)
Oui pour qu'il arrive à lui tenir tête et surtout que le chantage de la punition ne fonctionne pas, c'est qu'il est vraiment décidé notre Edo ! Une vraie tête de mûle (comment ça, c'est de ma faute ? J'ai seulement ecrit l'histoire... ^^)

Caramel-mou : Yoo ! Héhé et moi j'adore écrire leur quotidien ^^ Y a tellement de possibilité !
Du coup je ne sais pas si tu as vu, mais je t'avais répondu directement dans les commentaires pour tes petites questions :)
Merci beaucoup pour le compliment, ça fait toujours plaisir !

A la semaine prochaine ~
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2021 / Mentions légales