Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Parlement des choses spatiales
    Observatoire de l'Espace du CNES
    Nb de signes : < 20 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 26/10/2020
  • Elle n'avait rien remarqué d'anormal
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/08/2020
  • Histoires de fleurs
    YBY Editions
    Nb de signes : 20 000 - 60 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/03/2021
  • Body Positiv
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 15/11/2020
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 973 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fruits Basket

La soeur d'Akito
[Histoire En réécriture]
Auteur: TWICK Vue: 3997
[Publiée le: 2006-06-24]    [Mise à Jour: 2010-11-16]
13+  Signaler Général/Drame/Mystère Commentaires : 21
Description:
la passé nous rattrape toujours, quoi que l'on fasse, dans nos songes et nos souvenirs.La malédiction peut être levé, si trois choses sont présentes. La première est une jeune fille nommé Akiho, la deuxième est l'ouverture de l'esprit sur le monde. Et le plus important est l'amour pour une personne.

LAISSER MOI DES COM
Crédits:
les personnages de cette histoire ne sont pas à moi, sauf ceux que j'invente.
EN CORRECTION AVEC MODIFICATIONS DANS CERTAIN CHAPITRE
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Déclaration.

[1406 mots]
Publié le: 2007-01-18
Mis à Jour: 2010-11-16
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Chapitre 11: Déclaration!!!

Momiji continua de tenir Akiho par la main pour l’emmener loin de la salle et du chef du clan. La rage et l’inquiétude pouvait se lire sur son visage.

- Lâche moi, c’est bon, je ne risque plus rien, hurla Akiho en tirant sur sa main.

- On ne se sait jamais.

Après être arrivé près du dojo, Momiji se décida à s’arrêter enfin. Il se rapprocha d’elle, sa main droit tenait toujours fermement la sienne. Et de l’autre main, il lui prit le visage. Leur regard se croisa et chacun rougit.

Momiji remarqua que du sang coulait le long de la tempe d’Akiho.

- Tu saignes, tu es blessée !

Il prit un mouchoir et le déposa sur la blessure tout doucement pour ne pas lui faire mal.

Akiho recula d’un coup, il est trop proche d’elle à son goût.

- Ne bouges pas, ordonna-t-il en lui posant de nouveau le mouchoir sur le front.

- Ce n’est rien, laisse tomber… tu me fais mal.

Momiji rangea son mouchoir et s’assit à coté d’Akiho qui s’était installée sur le sol, dos collé contre le mur, vu qu’elle ne voulait pas obéir.

- Tu l’as bien cherché, Akito ne va plus rien te pardonner.

- Je………….. elle m’a cherché et elle m’a trouvé. Ce n’est pas de ma faute.

- Tu vas devoir faire encore plus attention maintenant, rigola le jeune homme

- Je m’en fou, plus elle va me chercher, plus elle va me trouver.

- Tu abuses…………

- On se demande qui est le plus vieux des deux quand on vous voit ensemble, dit une voix dans l’ombre de la nuit.

- Maître Kazuma, de qui vous parler ?, demanda Akiho qui avait bien reconnu cette voix

- De Momiji et toi bien sûr. Vous êtes très mimi tous les deux.

- Akiho est la sœur d’Akito, lâcha aussitôt Momiji outré de cette phrase

- Et alors, Rin est la cousine d’Hatsu.

Le maître repartit comme il était arrivé, les laissant seul avec ces derniers mots, sous le ciel étoilé. A croire qu’il ne voulait seulement leur faire passer un message.

- Il voulait te dire quoi le maître ? Il a encore fumé la moquette, ajouta la jeune femme en voyant son voisin devenir de plus en plus rouge.

- Je ne sais pas du tout….

- Tu te fou de moi là ?

Pour simple réponse, Momiji se rapprocha encore plus d’Akiho. Leur visage était très proche l’un de l’autre. Chacun pouvait sentir la respiration chaude de l’autre sur sa peau.

- Il voulait seulement dire que malgré le fait que tu sois la sœur d’Akito j’ai le droit de t’aim…

-On vous trouve enfin, dit deux nouvelles voix en cœur, le coupant ainsi dans son explication.

D’un bon, il s’éloigna d’Akiho encore plus rouge qu’une pivoine. Il était au bord de la transformation.

- Rin, Hatsu.

- Eloigne toi un peu plus sal lapin !, hurla la jeune femme en le menaçant de son poing.

- Il regardait ma blessure à la tempe, mentit Akiho pour qu’elle ne lui fasse rien.

Tous les maudits se retrouvaient maintenant autour d’eux. Le médecin de la famille s’approcha d’elle pour regarder sa blessure.

- Ça ne saigne plus. On avait pourtant dit de faire attention. Tu es une tête de pioche.

- Pardon, je ne voulais pas, elle m’a un peu cherché !

- La fête est finit ?, lâcha Heero en rigolant. Toi qui ne voulais pas du tout venir, on sait pourquoi maintenant.

- C’est dommage à cause de nous, ta fête est gâchée.

- Ça  n’est pas de ta faute la puce, dit aussitôt Akiho en prenant Kira dans ses bras. Maintenant tout le mode sait la vérité, je n’ai plus à mentir.

- Pourquoi Kyo et moi, nous sommes les seuls à t’avoir oublié.

- C’est moi qui vous ai effacé de la mémoire sur la demande d’Akito après son départ.

- Akito avait peur que l’on parte avec elle, avoua Shigure. Mais ça n’a marché que sur vous. Elle était totalement paniquée.

- Akiho avait beaucoup d’influence sur nous, plus qu’Akito. Surtout sur vous, que son influence était la plus forte, ajouta Ayame. Dis-toi Yuki, que c’est grâce à elle que tu es sorti de cette salle pour aller voir l’éclipse.

- Pour toi Kyo, un jour de transformation, elle t’a pris dans ces bras tu es tout de suite devenue humain, continua Hatori Elle n’avait pas peur de toi car elle avait confiance en toi.

- J’aimerai beaucoup pouvoir me souvenir de toi.

- Ce n’est pas grave, on est en train de se faire tous de nouveaux souvenirs, dit-elle en le prenant dans ces bras avant de se tourner vers tout le monde. Juste une chose, vous ne devriez pas plutôt être avec Akito. Il va piquer une crise.

- Elle …, modifia le dragon sous les rires de la jeune femme.

 

Sur ces derniers mots, le groupe se sépara. Les maudits rentraient chacun chez eux. Sur le chemin du retour, Akiho s’arrêta en plain milieu du chemin.

- qu’est ce que tu as ?, demanda Shigure avec inquiétude. Ne me dit pas que tu veux aller revoir ta sœur pour continuer à vous battre.

- Non, je viens de me souvenir qu’au moment où vous étés arrivés, Momiji allait me dire quelque chose d’important. Mais à cause de Rin, je ne sais pas ce qu’il voulait me dire.

- Peut être, je t’aime …, dit le chien avec un grand sourire sadique accrocher au visage.

Shigure reçut un coup de pied dans le bas du ventre de la part de la jeune femme.

- Ce n’est pas drôle, il avait l’air très sérieux.

- Moi aussi, murmura-t-il doucement avant de se rétracter. Non ne refrappe pas!! Je rigole c’est bon. Pas frapper… faut pas frapper.

- Espèce d’idiot non terminé.

- Arrêtez tout de suite tous les deux. Vous allez réveiller tout le quartier.

- On se demande vraiment quel es ton âge, Shigure, ajouta Kyo en rigolant avec Yuki pour une fois.

Le groupe reprit alors son chemin vers la demeure. Arrivé devant la porte, il trouva Tohru qui les attendait de pied ferme.

- Momiji m’a appelé pour me prévenir de votre retour!! Mais il ne m’a pas donné d’explication.

- Et si on allait sur le toit, voir le lever du soleil tous ensemble, dit Akiho pour toute réponse.

- Super, ajouta le maître des lieux.

- Non toi tu restes en bas, loin de moi, conclus la cousine avec ordre.

Tout le monde explosa de rire sauf Tohru qui ne comprenait pas et Shigure qui rentrait pour faire la tête.

Sur le toit, tout le monde était bien installé.

- Ça me rappelle mon premier ganjitsu avec vous deux.

- Oui, on avait fait demi-tour à cause de Saki.

- c’est magnifique, j’adore la vue que l’on a du toit.

- Momiji n’a pas voulu me dire pourquoi vous reveniez plutôt. Est-ce que l’un de vous va me le dire à la fin?

- Ce n’est pas à nous de te le dire mais à Akiho, dit Yuki en fixant sa cousine retrouvée.

Tohru regarda son amie, attendant les explications.

- Je ne m’appelle pas vraiment Akiho Batton mais Akiho Soma.

- Quoi tu………….. Toi une Soma ?, s’étonna-t-elle.

- Oui mais ce n’est pas tout, je suis la petite sœur d’Akito.

- Tu veux dire qu’elle a une sœur ?

- Comment ça « elle » et « sœur »?, questionna Kyo en sautant sur ces hommes malgré qu’il soit sur le toit.

- J’ai gaffé!!

- Attends, tu savais déjà qu’Akito est une fille ?, demanda Yuki.

- C’est Kureno qui a dû te le dire, comprit Akiho car elle savait que seul le coq pouvait faire cet aveu.

- Oui la première foi que je l’ai vu loin d’Akito.

Shigure apparut au milieu du jardin et du haut du toit on dirait un nain.

- Tout le monde descend du toit, au lit maintenant.

- J’ai du mal à croire que tu es sa sœur, tu es tellement différente.

- Je ne suis pas si différente, j’ai seulement était élever différemment. Notre mère ne nous a jamais acceptés mais elle m’a permis de rester une fille.

- Pour moi, tu seras toujours différente d’elle.

- Quoi qu’il arrive, je m’appellerai toujours Batton, mais si je suis une Soma. Car pour se débarrasser de moi après la mort de notre père, elle m’a permis de changer de nom. À ces yeux comme ça je n’étais plus vraiment sa fille.

- Allez au lit. Demain vous allez avoir le temps d’en reparler calmement.

Tout le monde partit dormir tranquillement comme si les mauvais rêves étaient enfin partis. Mais le plus gros cauchemar arrivait à grand pas!!!

 

 

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales