Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Une relation interdite. Auteur: Thétys Vue: 3148
[Publiée le: 2012-05-09]    [Mise à Jour: 2015-04-20]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 8
Description:
Comme chaque mois, Lucy est confronté à un épineux problème: Comment va-t-elle payer son loyer?
C'est en cherchant une mission qu'elle en trouve une qui semble parfaite pour elle. Mais cette mission elle va devoir l'accomplir seule... Enfin presque.
Crédits:
Presques tous les personnages ne sont pas de moi (à part deux ou trois personnages plantes-verte ou des bandits) mais sont à Hiro Mashima!
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 4: La valse des secrets

[2033 mots]
Publié le: 2015-04-20Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Heu... Bonjour? :D Alors non, ce n'est pas vrai, je en suis pas affreusement en retard... Pas du tout >.>

Bon, d'accord j'avoue tout, je suis coupable! T__T J'ai eu une baisse de motivation et j'arrivais pas à continuer à écrire quelques choses qui me satisfasse donc je l'ai mis un peu en "pause" et j'ai avancé pleiiiiiins d'autres fics qui sont supers et que j'ai pas encore posté, parce qu'elles sont toutes commencées et aucune n'est finit :D (je me déteste...) Mais je suis en train de changer les choses, j'ai écris deux chapitres de cette histoire et j'espère que ça vous plaira toujours autant, et que après toute cette attente vous ne serez pas déçu(e)s.

Bonne lecture!

Chapitre 4 : La valse des secrets

 

La jeune fille regarda son reflet dans le miroir. Cette robe, ces parures, et ce maquillage. Tout ici, n’étant qu’apparence et tromperie. Tout n’était que perversion par l’argent et le pouvoir. Tout était ce qu’elle avait toujours fuit. Derrière elle, Loki son ami était allongé sur le lit, décontracté. Tout comme elle, il réfléchissait à un moyen de sortir le mari de leur hôte et ses maîtresses de cette situation. Devaient-ils le prévenir de la méfiance de son épouse ? Il était quasiment certain que si c’était le cas, il irait directement voir Jane pour lui demander des comptes. Et là, ce seraient eux qui payeraient le prix de leur trahison.

 

Quelqu’un frappa doucement à la porte, interrompant leur réflexion silencieuse et Alice, leur annonça qu’ils étaient invités à un bal pour fêter la nouvelle acquisition de son maître. Sa mission accomplie, elle prit congé.

 

« Lucy… Je ne sais pas très bien danser. Avoua Loki, gêné.

-          On a encore quelques heures devant nous, on va en profiter pour travailler ça.

-          Je ne connais pas non plus les danses de bals… A part la valse.

-          C’est déjà ça… »

 

Elle lui fit signe de se rapprocher d’elle, au centre de la pièce. Elle lui prit sa main droite dans la sienne et posa sa main gauche sur sa hanche.

 

Elle chercha une de ses clés et invoqua Lyra, qui commença une douce mélodie.

 

« Regarde toujours ta cavalière dans les yeux. »

 

Le jeune homme plongea ses prunelles noires dans celles chaudes de la constellationniste. Ils eurent alors une conscience de l’autre très élevée. Pour la deuxième fois ils étaient aussi proches physiquement et psychologiquement parlant… Exactement comme la fois où Lucy s’était élevée contre le Roi des Esprits lui-même pour le sauver. C’était dans des moments comme celui-là où ils se voyaient vraiment, où ils s’acceptaient totalement tels qu’ils étaient. C’était un moment magique. Tout était fluide entre eux, comme les pas peu complexes de la danse qu’elle lui enseignait. Tout n’était qu’attirance.

 

Ils finirent par reprendre conscience de leur état émotionnelle extrêmement troublé et finirent par se séparer légèrement rougissant.

 

Elle l’avait toujours trouvé beau.

 

Il l’a trouvait vraiment belle.

 

« Bon, il est temps pour nous de jouer la comédie, n’oublie pas que nous sommes mariés Loki, alors retiens-toi de séduire d’autres jeunes filles !

-          Je sais me tenir, surtout lorsque je suis en mission.

-          Je te fais confiance alors… »

 

Il lui tendit son bras, elle posa sa main dessus et ils sortirent pour se rendre au bal. Comme prévu, tout n’était qu’excès et étalage de luxe. Tout le monde voulait montrer qu’ils étaient supérieurs aux autres. Faisant fi de tout ça, Loki et Lucy se dirigèrent vers le buffet qui contenait des mets d’une rare finesse. Lucy sourit en pensant qu’heureusement pour elle, Natsu n’était pas là. Il aurait grillé leur couverture de « nobles » en avalant tout ce qui se trouvait ici en une seule bouchée.

 

L’orchestre jouait merveilleusement bien et elle se sentait légèrement nostalgique du temps où lorsque son père était trop absorbé par son travail pour s’occuper d’elle, elle se réfugiait dans la cuisine où les serviteurs mettaient de la musique et dansaient avec elle.

 

            Elle sortit de ses pensées lorsqu’un homme lui tendit la main pour l’emmener sur la piste de danse.

 

« Voudriez-vous m’accorder cette danse, jeune et magnifique jeune fille ? » Lui demanda poliment le mari de leur commanditaire.

 

Elle lança un léger regard interrogateur à Loki qui lui fit un signe de tête positif et elle prit la main qu’on lui tendait avec un sourire charmant :  « Avec plaisir ! »

 

Ils virevoltaient entre les danseurs avec grâce et élégance.

 

Loki les observait, silencieux.

 

« Vous êtes une excellente danseuse, la complimenta-t-il, pour une mage s’entend. »

 

La jeune fille se crispa et voulu s’éloigner de lui mais il la tenait bien serré dans ses bras et lui dit d’une voix douce, basse mais audible :

 

« Oh non, non, non, ne partez pas tout de suite, vous paraîtriez suspecte. Dîtes-moi plutôt pourquoi ma femme vous a-t-elle engagé ?

-          Ce serait inconvenant de parler de ça en public, quelqu’un pourrait nous entendre.

-          Et vous êtes intelligente en plus ! Quel talent n’avez-vous pas ?

-          Cessez vos flatteries s’il vous plaît.

-          Dans ce cas, rendez-vous dans mon bureau, ce soir aux alentours de deux heures, je vous enverrai une servante qui vous y conduira. Seule. Je ne voudrais pas que votre « époux » ne nous dérange.

-          Entendu. »

 

Et la musique s’arrêta, les danseurs cessèrent de tournoyer et ils se séparèrent. Elle retourna auprès de son ami qui sentit son trouble. Alors qu’elle fit semblant de se servir au buffet elle lui dit le plus doucement possible pour que personne n’entende. « Il est au courant pour nous. »

 

La mission se corsait. Elle espérait qu’il n’avertisse pas leur commanditaire, et que l’invitation de ce soir leur permettrait de trouver une solution et un terrain d’entente.

 

Elle voulait à tout prix réussir cette mission, mais pas à n’importe quel prix.

 

Loki s’approcha d’elle, et à son tour, lui tendit la main :

 

« Je ne suis peut-être pas aussi bon danseur mais j’aimerai danser avec toi. »

 

Elle plongea son regard dans le sien, tentant de savoir ces intentions puis comme presque toujours avec lui, elle céda et il l’emmena au milieu de la foule.

 

Avec Loki, la danse était très différente de son prédécesseur. Il n’avait pas autant d’aisance ou d’habiletés mais il avait une aura protectrice, qui les enfermait dans un monde bien à eux. Elle ne pensait plus à sa mission, ni aux conséquences de cette mission, ni même à Fairy Tail ou à leurs amis. Il n’y avait plus qu’eux.

 

A la fin de la danse, ils restèrent main dans la main, main sur épaule contre main sur la hanche. Et c’était comme si le temps s’était arrêté quelques secondes, une sorte de latence, de transe qui les emmenait dans un autre monde. Un monde interdit.

 

 

OOO

 

Il était deux heures du matin, Loki dormait profondément à côté d’elle. Elle se leva, et pied-nu sortis de leur chambre. Une servante l’attendait dehors et lui fit signe de la suivre. Regrettant déjà de ne pas avoir enfilé une robe de chambre, elle l’a suivi.

Elle fut conduite jusqu’au bureau de l’homme qu’elle était censée espionner qui lui ordonna d’entrer.

A cet instant, la ressemblance entre son père et cet homme était frappante.

 

Le visage fermé, ses cheveux brun plaqués en arrière, ses yeux qui dans l’après-midi était d’un brun chaud et accueillant, étaient maintenant noirs et froids.

 

« Rentrons tout de suite dans le vif du sujet si vous le voulez bien…

-          Oui, cela nous évitera de perdre notre temps.

-          Pourquoi avez-vous été engagé par ma femme ?

-          Elle pense que vous êtes infidèle. Notre mission était de découvrir si vous aviez des maîtresses et de lui dévoiler leur identité. Et vous ? comment avez-vous su pour nous ?

-          J’ai quelques espions dans les grandes villes. L’un d’eux m’a annoncé il y a quelques mois que ma femme avait demandé l’aide de mages pour une mission d’espionnage, et ce même espion m’a annoncé que cette mission avait été accepté il y a deux jours. Vous voir débarquer aujourd’hui était alors très suspect.

-          Vous m’avez donné rendez-vous, je suppose que ce n’est pas pour qu’on se regarde dans le blanc des yeux ?

-          En effet, je voulais vous proposer un marché : vous ne direz à ma femme que je ne la trompe pas.

-          C’est ce que j’avais prévu.

-          C’est-à-dire ?

-          Votre épouse m’a très clairement fait comprendre le sort qu’elle réserverait à ces pauvres femmes qui sont condamnées à cause de vous. Et pour votre marché j’accepte, à une condition.

-          Laquelle ? De l’argent ? Je peux vous donner ce que vous voulez. Du pouvoir ? Une ascension sociale ?

-          Non, je veux qu’à partir de maintenant vous restiez fidèle à votre femme.

-          Pardon ?

-          Quoiqu’elle dise, elle reste une femme, votre femme. Je pense que malgré tout, ça lui fait du mal de savoir que son époux va régulièrement voir ailleurs. En tant que votre épouse, vous lui devez le respect, et la faire passer pour une imbécile, une cocufiée au regard des autres gens, n’est définitivement pas une forme de respect. De plus, si je lui dis que vous êtes fidèle et qu’elle a encore des doutes sur vous –parce que vous continuez à batifoler dans son dos, elle demandera à d’autres mages qui seront peut-être moins cléments que moi. Qui n’auront aucuns scrupules à provoquer la chute de ces femmes que vous avez aimées au détriment de votre épouse.

-          Hum… marché conclus. Mais comment être sûr que vous respecterez votre part du marché ? Parce qu’à part votre parole je n’ai rien qui me prouve que vous êtes quelqu’un de confiance. Et après avoir vécu toute une vie dans un milieu comme le mien, on a tendance à ne plus trop croire les gens sur parole… »

 

Il s’avançait jusqu’à elle en parlant, elle sentit le danger arriver mais n’avait rien pour se protéger, ni ses clefs, ni son fouet et Loki dormait profondément dans leur lit.

 

Il était plus vif qu’il n’en avait l’air et l’attrapa avant qu’elle ne s’échappe, et de son autre main lui couvrit la bouche pour l’empêcher de faire du bruit. Il murmura à son oreille, les lèvres effleurant sa peau : « Je vais t’obliger à respecter notre engagement, sinon tu seras détruite toi aussi. »

 

Il se mit à l’embrasser dans le cou, puis à l’embrasser pleinement sur la bouche. Elle ne pouvait pas se défendre, il était bien plus fort qu’il n’en avait l’air et il l’avait totalement immobilisée. Puis elle entendit un « clac » sonore et il se détacha d’elle.

 

Confuse, elle ne comprit pas la situation.

 

L’homme la lui expliqua.

 

« Ma servante ici présente vient de prendre une photo de nous deux dans une pause compromettante, si vous ne tenez pas vos engagements, je ferai parvenir ces photos à ma femme et elle vous détruira comme les autres. Je suis désolé de devoir utiliser de telles méthodes, mais elles sont nécessaires pour protéger mes maîtresses. Vous pouvez penser ce que vous voulez de moi, que je suis un monstre, un mari indigne, mais j’ai aimé chacune de ces femmes infiniment plus que cette personne qui me sert d’épouse. Vous pouvez sortir maintenant. »

 

Elle suivit encore une fois la servante qui la guida jusqu’à sa chambre. Alors qu’elle allait rentrer, la servante lui attrapa le bras. Se mordillant les lèvres, elle semblait prise dans un dilemme.

 

« Vous savez, mon maître, a toujours été bon avec nous… Il a été à l’écoute et nous a donné beaucoup d’amour. Et je sais qu’il peut paraître dur, voir intraitable, mais il fait ça pour nous, pour nous protéger. 

-          Ne vous inquiétez pas, j’aurai tenu ma parole, même sans ce chantage.

-          Merci, vraiment. »

 

Et enfin elle rentra dans sa chambre et se glissa dans son lit, prête, enfin, à plonger dans le monde des rêves.

 

« Où tu étais ? Demanda Loki en chuchotant.

-          J’étais avec notre hôte.

-          Quoi ?

-          On a passé un marché. »

 

Elle se tourna vers lui, et plongea ses prunelles dans celles inquiètes de son ami, tentant de le rassurer. Il avança sa main jusqu’à la joue de la jeune fille et l’effleura, puis il écarta une des mèches blondes et la plaça derrière son oreille. Enfin, sa main retomba et cet instant étrange prit fin.

 

« Bonne nuit, Lucy.

-          Bonne nuit Loki »

 

Commentaire de l'auteur Voilà voilà... J'espère que vous avez apprécié!
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales