Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Tu n'avais pas à changer pour moi. Auteur: Rainbow-Rakuen Vue: 67610
[Publiée le: 2012-03-07]    [Mise à Jour: 2015-11-30]
G  Signaler Romance/Drame/School-Fic Commentaires : 187
Description:
Lucy est une nouvelle élève au lycée Fairy High, elle s'intègre parfaitement au sein des élèves, seulement, un garçon aux cheveux rose ne semble pas beaucoup l’apprécier et lui fait bien comprendre mais elle ne savait pas que ce garçon cache un profond secret qui le fait souffrir.
Lucy saura-t-elle l'aider?
Crédits:
Personnages de Mashima.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 14. (Chapitre Bonus)

[4944 mots]
Publié le: 2013-03-07Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hé oui après 2 mois d'absence, je suis enfin de retour avec ce nouveau chapitre qui est en fait à moitié un bonus car il ne fait pas vraiment avancer l'histoire mais juste la relation NaLu. Honnêtement je n'en suis pas très fier, je l'imaginais autrement cependant j'espère que les passages NaLu vous plairons.
Je promets que le prochain chapitre sera meilleur. J'ai répondu aux commentaires auxquels je n'ai pas répondu la dernière fois, (faute de temps) et je m'en excuse.

 

            Toujours blotti dans ses épaisses couvertures, la jeune fille s'éveilla, une sensation  désagréable parcourait la totalité de son corps. Lentement elle se redressa en position assise sur le lit, ses yeux encore à moitié endormis l'empêchèrent de trouver son téléphone, elle tâta alors à l'aveuglette, sur la table de chevet près d'elle.

L'ayant enfin trouvé, Lucy entra le code de déverrouillage qu'elle connaissait par cœur, sa main vint ensuite trouver un chemin vers sa figure afin d'effacer toute trace de sommeil. Son regard descendit ensuite vers l'écran où elle put lire, mercredi 24 décembre. Soudain l'horrible sensation refit surface, quelque chose de lourd la consumait à l'intérieur, une sorte de boule au creux de l’estomac. Décidant qu'un bon bain brûlant la rabibocherait, elle se leva, prit de quoi se vêtir et s'enferma dans la salle d'eau.

 

 

OoOoOoOoOo

 

 

            La jeune fille était à présent assise devant son écran d'ordinateur, les jambes repliées sur elle-même, les manches de son pull blanc couvraient la naissance de ses mains ne laissant qu'apparaître ses doigts fins et parfaitement manucurés. Sa main droite utilisait la souris tandis-que l'autre tenait une tasse de chocolat chaud près de sa joue devenue rose par la chaleur.

Étant déjà bien avancée sur ses devoirs, elle voulut s'accorder un peu de détente pendant cette première semaine de vacances, Lucy fit un petit tour sur les pages web des boutiques en ligne qu'elle adorait tant, mettant de côté les articles qui l’intéressaient pour les soldes.

Elle soupira une nouvelle fois, une expression ennuyée bordait son visage, la boule dans son estomac ne disparaissait toujours pas, la sensation d'avoir commis quelque chose de mal la traversait, cependant rien de tel n'était arrivé. Regardant vers le bas de l'écran, là où était affichée la date, la douleur remonta, soudain un ancien souvenir lui revint en tête.

               

            Elle se revoyait enfant, autour de 7-8 ans, debout sur une chaise devant la table de marbre blanc, un tablier rose avec des étoiles jaunes, une femme plus mature, possédant les même cheveux blonds et yeux bruns, se tenait à ses côtés. Des ustensiles de cuisine ainsi que de la farine, étaient étendus un peu partout sur la planche de travail, la petite tenait un moule en forme d'étoile filante qu'elle appuya délicatement avec sa petite main sur la pâte à gâteau déjà prête, s'appliquant au mieux, elle sortit le bout de sa langue sur le côté, une mine sérieuse et concentrée s'affichait sur son adorable visage. La femme vint se placer derrière elle et retraça, le sourire aux lèvres, les contours de l'étoile filante à l'aide d'un couteau.

 

            A ce souvenir, un voile triste apparut dans les prunelles de Lucy, depuis la mort de sa mère, elle n'avait plus jamais refait de petits fours de noël, ce qui était pourtant un rituel entre-elles, elles les créaient et les dégustaient ensemble, parfois même, à de rare occasion, Judo, son père, en profitait lui aussi. Cependant à présent cela lui donnait un arrière-goût, les jours heureux sont terminés et la famille s'est séparée.

 

Lucy en voulu à son père, même pour aujourd'hui, il n'avait pas pris un jour de congé, elle soupira,  à croire qu'il ne voulait faire aucun effort pour renouer leurs liens. Elle prit une gorgé de son chocolat, c'était le milieu de l'après-midi et la blonde n'avait rien fait de sa journée, à quoi bon ? Les domestiques étaient repartis chez eux pour passer les fêtes en famille et il valait de même pour ses amies. Elle avait d'ailleurs reçu un message de Levy, qui justement passait ses vacances à la montagne en compagnie de ses petits cousins jumeaux, lui disant : « Si je ne reviens pas à la rentrée, surtout porte plainte contre ces affreux-démon!!!!!! »

La jeune fille avait bien ri en lisant le message, ensuite elle avait obtenu un e-mail d'Erza qui était au Sud du Japon en compagnie de ses grands-parents, et apparemment la rouquine se régalait de toutes sortes de pâtisseries à base de fraise que lui faisait sa grand-mère !

Mirajane recevait sa petite sœur et Cana...Eh bien Lucy ne se voyait pas passer un bon réveillon avec elle, surtout que la brune aurait été plus saoule que n'importe qui dans Magnolia.

Visiblement elle allait devoir rester seule cette année encore.

 

 

OoOoOoOoOoOo

 

 

            Il était aux alentours de 17 h et Lucy commençait vraiment à perdre patience, on pouvait même voir apparaître une veine de frustration sur son front. La cause ? Elle venait de regarder deux films de Noël où évidemment, tout se finissait bien.

 

-          Dans la vraie vie ça ne se passe pas comme ça bordel !!! Hurla-t-elle en lançant un coussin sur l'écran de télévision en voyant les deux personnages s'embrasser.

 

            Un petit gargouillement la fit sortir de sa fureur, soufflant d'exaspération, Lucy se leva du sofa pour se diriger vers la cuisine, s'abaissant au niveau des étagères du réfrigérateur, elle choisit un yaourt aux fruits mixés, ferma la porte du frigo, prit une cuillère au passage et se réinstalla devant la télévision.

Zappant les différentes émissions stupide telles ''Qui veut promener mon chien ?'' Ou encore ''Master chef Fast-Food'', elle pensa qu'elle préférerait milles fois être en cours de sport avec Aquarius, que seule le jour du réveillon, même les cours de français pervers de Gildartz étaient plus stimulants. Elle secoua énergétiquement la tête pour s'ôter les arguments érotiques qu'avait auparavant soulignés M. Clive dans un récit fantastique. Enfin, pour conclure elle ne pouvait pas attendre la rentrée pour retrouver Erza, Mira, Levy, Wendy, Natsu...  A l'interpellation du garçon, son cœur rata un battement, à vrai dire, depuis la danse elle se sentait étrangement mal à l'aise autour de lui, mais heureusement pour elle, il ne restait qu'une semaine avant les vacances, et c'est pour cette raison que pendant ces sept jours elle avait essayé de l'éviter le plus souvent possible à la stupéfaction du garçon.

 

            D'ailleurs, elle s'en voulait un peu d'avoir agi aussi puérilement face à lui alors qu'il faisait d'avantages d'efforts pour être plus agréable. Sachant Natsu très rancunier et têtu, il fallait qu'elle se fasse pardonner rapidement avant que cette tête de mule ne prenne trop la mouche.  « Oh et puis ça peut attendre la rentrée non ? » Cependant une petite voix agaçante venue de sa tête lui reprochait que ce n’était pas une très bonne idée en lui rappelant un ancien dicton très célèbre que sa mère lui disait souvent : ‘’ Ne jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même !’’

 

            Soudain Lucy devint pâle, qu’est-ce que tout ça signifiait. Comme si elle allait se lever de son superbe canapé, batifoler en ville pour trouver un cadeau de noël, prendre le métro et squatter chez Natsu pour passer les fêtes.

 

-          Pff, n’importe quoi, rit la blonde en jetant son yaourt à la poubelle.

 

 

OoOoOoOoOoOoO

 

Quelques minutes plus tard :

 

-          Sérieusement comment est-ce arrivé ? soupira la jeune fille en pliant quelques vêtements pour les mettre dans un sac soigneusement posé sur son lit.

 

            Ayant pris plus d’une vingtaine de minutes à peser le pour et le contre, Lucy était arrivée à ce qu’on appelait un tournant décisif.

Sortant du manoir, la blonde enfila ses gants avant que l’air frais ne vienne congeler ses doigts, ramassant son sac, elle se dirigea en direction du centre-ville là où les magasins étaient encore ouverts. Il fallait qu’elle achète de la nourriture car connaissant Natsu, il ne devait avoir que des plats prêts réchauffés ou des pizzas surgelées… N’ayant pas vraiment envie de manger des plats sûrement périmés depuis longtemps, Lucy entra dans une petite épicerie.

 

OoOoOoOoOo

 

 

La jeune fille, un sac de course à la main, partit à présent vers la station de métro, il fallait qu’elle se dépêche car le trafic s’arrêtait  exceptionnellement à 19 h 30 aujourd’hui à cause des fêtes et il était 19 h.

Repoussant de bout des pieds  la neige qui commençait à fondre, Lucy se demanda si elle devait prendre un cadeau à Natsu, après tout on ne s’invite pas chez les gens comme ça, cependant elle comptait cuisiner pour eux deux, cela pouvait compter comme un cadeau non ?

Soudain elle s’arrêta, et s’il n’était pas chez lui ? Non impossible, il n’avait pas… il n’avait pas de famille… C’est vrai, il n’avait sûrement jamais dû passer un Noël en famille enfin peut être avec Laxus et encore.

 

-          C’est décidé, je vais lui montrer ce que c’est qu’un vrai Noël ! Se détermina la jeune fille.

 

Elle allait continuer sa marche, lorsqu’elle entendit un couinement de chien, Lucy se tourna pour tomber face à face avec la vitrine de l’animalerie où plusieurs chiots la regardaient d’un air enjoué,  la jeune fille pensa immédiatement qu'ils étaient à croquer, soudain l'idée d'offrir un cadeau à Happy la poussa à entrer.

 

-          Qu'est-ce que je devrais lui prendre ? Se demanda Heartfilia en se baladant dans les rayons.

-          Croquettes, laisses, colliers....Aww rien de tout ça n'est utile !

 

            Gémissant de frustration, elle farfouilla dans sa tête un indice qui lui permettrait de trouver un beau cadeau. Soudain l'image d'un poisson apparut. Elle se souvint que toutes les affaire du chat possédaient un dessin de poisson dessus, que ce soit sa gamelle, son panier, ou encore son collier !

Claquant des doigts, signifiant qu'elle avait trouvé l'idée du siècle, elle se dirigea au coin réservé aux jouets. Prenant un poisson en caoutchouc de couleur bleu, un sourire satisfait s'orna sur son visage.

En s'approchant plus près de la caisse, la blonde crut reconnaître quelqu'un. Plissant les yeux pour obtenir un meilleur aperçu, ses yeux brillèrent d'excitation lorsqu’elle reconnut une amie à elle.

 

-          Lisa-chan ! S’écria Lucy, faisant retourner la personne en question.

-          Lucy ? Demanda la blanche.

 

            Les deux jeunes filles s'étaient rencontrées lors d'un week-end où Mira avait invité Lucy, très vite la sœur cadette et la blonde se sont trouvées de nombreux points communs se liant par conséquent d'une forte amitié.

 

-          Mais qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas être chez toi avec Mira et Elfman au lieu de travailler ? Demanda la blonde en posant ses achats sur le comptoir, ayant assez de les transporter.

-          Eh bien si, mais tu sais que ces petits garnements passent avant, Fit Lisanna en désignant les animaux de l'animalerie.

-           

Elle travaillait ici à temps partiel avant de partir à Edoras, mais dès qu'elle revenait à Magnolia, elle n'hésitait pas à revenir les voir.

 

-          Toi et les animaux, soupira la blonde, d'ailleurs comment se passe ton école de vétérinaire à Edoras ? Questionna-t-elle avide de connaître de nouveaux détails sur la vie de son amie.

-          Oh, c'est un peu dure mais ça me plaît vraiment, je suppose que je n'ai pas le choix !

-          Haï, c'est la bonne attitude, fais de ton mieux, encouragea Lucy en lui faisant un clin d'œil.

-          Alors Lu-chan pourquoi n'es-tu pas encore passée à la maison, tu sais pourtant que je ne suis là que pendant  les vacances, ou peut-être que tu ne voulais pas me voir c'est ça n'est-ce pas ! Fit la blanche faussement blessée.

-          Bien sûr que non, rassura la blonde les mains devant elle, mais Lisa-chan ça ne fait seulement que quelques jours que nous sommes en vacances, j'avais d'autres choses à faire avant !

-          Autre chose comme Natsu, s'amusa la petite sœur de Mira.

-          Qu-QUOI ?!

-          Oh pas besoin de nier quoi que ce soit Lucy, Mira-nee m'a déjà tout raconté

-          « Oh mon Dieu qu'est-ce que cette démone lui a dit ?» s'affola Lucy.

-          Aww, quel beau couple vous feriez, s'extasia la plus jeune des Strauss.

-          Ce n'est pas du tout comme ça ! S'empourpra violemment la blonde. Et puis je croyais que tu avais un faible pour lui, essaya-t-elle de changer de sujet ce qui fit redescendre la blanche de sa planète.

-          Eh bien, commença Lisanna, un doigt posé sur le menton donnant une mine réfléchie, c'était pendant les années collèges, il était nouveau et très mignon plusieurs filles, dont moi, avaient craqué pour lui mais son caractère nous a très vite braqué.

-          Oh..je vois.

-          Mais ne t'inquiète pas, intervint elle en la regardant, je ne compte pas te le piquer, il y a déjà assez de beau garçons à Edoras, lui avoua la jeune fille aux cheveux court avec un clin d'œil.

-          Arrête d'écouter ta sœur, il n'y a absolument rien entre lui et moi, rouspéta Lucy les joues encore un peu roses

-          Bon, bon si tu le dis, se résigna la blanche en encaissant l'article.

-          Eh bien je te verrais plus tard Lisa-chan, Joyeux Noël.

-          Joyeux Noël Lucy, n'oublie pas de passer à la maison.

-          Ne t'inquiète pas j'y compte bien ! Répondit elle en partant cependant Lisanna l'interpella une dernière fois pour lui dire :

-          Au fait, à qui comptes-tu offrir ce jouet, tu n'as pas d'animaux chez toi, demanda la fille aux cheveux argentés, puis un sourire diabolique apparut sur ces lèvres, à moins que ce ne soit pour le chat d’un certain garçon qui s'appelle Na-

-          Ja na, s'enfuit précipitamment la blonde ne laissant pas le temps à son amie de finir sa phrase, trop embarrassée pour entendre la suite.

-          Cette fille est pire que sa sœur ! Trembla la blonde tout en se dirigeant vers la station mais avant elle fit un léger détour.

 

 

OoOoOoOoOoOoO

 

 

            Se retrouvant devant la porte de l'appartement de Natsu, le doute l'envahit et les battements de son cœur s’amplifièrent. Et s'il la rejetait ? S'il ne voulait pas la voir ? Elle aurait alors fait tout ce trajet pour finalement repartir chez elle au beau milieu de la nuit. Après tout Natsu en était capable, la laisser repartir, seule, à l’affût de potentiel pervers ne le dérangerait sûrement pas, enfin, elle espérait vraiment se tromper.

 

-          Au pire je kidnapperais Happy ! Inspirant profondément et de sa main tremblante, la jeune fille frappa à la porte.

 

 

            De l’autre côté, le garçon était affalé sur le canapé, la tête tournée vers l’écran, le bras pendouillant sur le côté et Happy se reposait sur son torse, cela faisait à peine quelques minutes qu’il s’était réveillé de sa sieste. Il avait dormi tout l’après-midi mais à présent il devait évacuer toute l’énergie accumulée et rien de mieux pour un garçon que les jeux vidéo.

Déposant son chat sur le canapé, il sourit lorsque l’animal s’étira les pattes et se mit en boule, attrapant la manette sur la table basse en face de lui, il programma le mode jeu sur sa télévision puis le garçon se laissa retomber sur le sofa, laissant le jeu se charger.

 

Soudain le bruit qu’on toqua à la porte attira son attention, tournant la tête en direction du son, il grogna, qui osait interrompre sa partie ? Ébouriffant ses cheveux indisciplinés, il se leva pour ouvrir espérant ne pas trouver la tête de son rival.

 

-          Grey si c’est toi je te jure que- commença le garçon très énervé mais son rictus de colère se transforma en confusion lorsqu’il reconnut Lucy.

-          Salut, murmura-t-elle, la tête basse, extrêmement gênée d’être venue.

-           

 

OoOoOoOoOoO

 

 

            Elle était à présent assise sur le canapé blanc du délinquant aux cheveux roses. Essayant d'oublier le regard perçant qui la toisait, Lucy observa la boule de poil bleu dormir confortablement sur ses genoux.

 

-          Natsu je-

-          Pourquoi t’es là ?! Coupa sèchement le garçon debout en face d’elle, les bras croisés sur sa poitrine.

-          Je voulais m’excuser pour-

-          Pour m’avoir fui toute la semaine ? Termina Natsu ne la laissant pas finir ses phrases, Tch, comme si je m’en inquiétais !

-           Oh, tu t'en étais aperçu ? Se risqua-t-elle le regardant, cependant voyant son regard assassin, elle se ravisa tout de suite.

-          Sérieusement, quel genre d'idiot n'aurait rien remarqué ? D'un air ennuyé il poursuivit, Ne me dis pas que t'as fait tout ce chemin pour ça ?

-          Natsu ?

-          Ah ?

-          ...Passons les fêtes ensembles ! Cria-t-elle quelque peu embarrassée de la situation.

-          Nani ??! S’étouffa le garçon. Tu n’es pas censée passer ce genre de truc en famille ?

-          En théorie si, mais je ne voulais pas te laisser seul cette année !

 

            Avait-il bien entendu ? Bien sûr après tout il avait une ouï beaucoup plus développée que la moyenne. Il la toisa encore quelques secondes, qu'est-ce qu'il lui poussait à penser qu'il voulait passer les fêtes avec elle ? Il ne put s'empêcher de penser qu'elle était vraiment une fille bizarre.

Alors qu'il s'était rassit, il remarqua qu'elle le fixait, comme si elle attendait une réponse.

 

-          Tu… ? Hmph, fais c’que tu veux, soupira Natsu en reprenant sa partie.

 

            Il ne l’avouerait sûrement jamais, mais l’attention qu’elle lui portait le touchait beaucoup.

De nouveau concentré dans son jeu, Lucy en profita pour déposer ses courses sur la table-bar de la cuisine, située à quelques mètres derrière le canapé. [NDA : Le salon et la cuisine-bar, sont dans une même pièce, le canapé fait un peu office de séparation.]

 

-          Tu n'as pas encore mangé non ?  Il grogna pour toute réponse, Je vais prendre ça pour un oui, soupira-t-elle en fouillant dans les placards du garçon.

 

Natsu, bien que très concentré sur sa console, jetait de léger coups d'œil derrière lui pour observer la fille dans son appartement.

 

-          Tu as fait des courses ? Finit-il par se manifester.

-          Bien sûr, je ne veux pas mourir empoisonnée ou... Beurk, intoxiquée, frémit la blonde en refermant un placard qui contenait une chose non-identifiée.

 

 

            La jeune fille se mit au travail. Natsu ne possédait que des choses très basiques, une poêle et une casserole encore neuve qu'il n'avait susurrement dû jamais utiliser, ainsi que très peu de vaisselle, seulement pour deux ou trois personnes au maximum. « Voilà pourquoi c'est propre chez lui, il ne doit surement jamais cuisiner... »

 

 

 

            L'odeur alléchante du poulet et du curry attira immédiatement son estomac. Mettant pause sur la console, il se leva en direction de la nourriture, Lucy de dos, il en profita pour voler un morceau de volaille qui l'attirait tant.

 

-          Natsu !! Tu pourrais attendre que le riz finisse de cuire ! Gronda la blonde en éloignant le plat.

-          Hé c'est chez moi j'te rappelle !!

-          Je sais mais patiente encore un peu en attendant viens, j'ai quelque chose à te montrer.

 

            Il roula des yeux, bon sang mais quelle fille étrange ! Abandonnant l'idée de prendre une seconde bouché,  Natsu observa la jeune femme chercher quelque chose dans son sac. « Sérieux, elle compte vraiment dormir ici ? » songea le garçon en voyant des vêtements à Lucy.

Ayant trouvé ce qui l'intéressait, Heartfilia tendit une poche en plastique bleu, au garçon.

 

-          Gomene, je n’ai pas eu le temps de l'emballer.

-          Qu'est-ce c'est ? demanda le délinquant, assez sceptique.

-          Ouvre et tu verras, j'espère qu'il te plaît toujours.

 

Flash-Back :

 

            C'était un de ces rares soirs après les cours, où le délinquant aux cheveux rose avait décidé de ramener sa belle camarade blonde. N'accordant pas vraiment d'importance à ce qu'elle disait, il en profita pour s'éclipser quelques secondes.

 

-          Natsu tu m'écoutes ? Voyant que le garçon s'était arrêté devant une vitrine, elle le rejoignit, Qu'est-ce qu'il y a ?

-          Rien, allons-y ! dit-il en partant soudainement.

-          At- attends, elle observe à son tour, c'est ce que tu regardais, questionna la blonde en désignant un magnifique collier en argent où un dragon était gravé sur la plaquette.

-          Non !

-          Il est très beau, dit-elle en ne pouvant détacher ses yeux du bijou

-          Je sais, allez bouge maintenant ! Agressa le garçon en sentant sa patience s'envoler.

-          Pourquoi tu ne l'achètes pas ? La jeune fille se tourna vers lui, une main posée sur le carreau.

-          Parce que comparé aux autres j'ai un loyer à payer ! Il lui attrapa le poignet et l'emmena avec lui, traîne pas, j'ai envie de rentrer !

-          Hé, fallait pas se proposer pour me raccompagner alors !

 

Fin Flash Black.

 

-          Tu y es retournée ? Murmura le garçon.

-          Hum, elle hocha la tête, un sourire tendre et timide sur son visage malgré les quelques rougeurs.

-          Je ne peux pas, reprends-le ! Lui tendit-il

-          Non ! Ça me fait plaisir. Coupa Lucy en refermant la main du garçon, les joues quelque peu rougies. Garde-le.

 

Un miaulement les interpella, regardant vers là-bas, ils virent Happy qui s'étirait à leurs pieds.

 

-          Ne t'inquiète pas, je ne t'ai pas oublié Happy.

 

            Les yeux de l'animal brillèrent d'impatience. Lucy donna au chat son jouet qu'elle vu disparaître presque immédiatement de sa main pour trouver logement dans la gueule du félin.

Celui-ci s'éloigna des deux jeunes gens pour profiter pleinement de son cadeau, mais lorsqu'il voulut mordre dedans, un bruit de trompette s'en échappa. Recrachant son précieux trésor, il appuya dessus avec sa pâte et le même son se reproduit. Le jeune chat observa encore un peu le poisson à terre, puis d'un coup de griffe, il l'envoya voler ailleurs et reprit finalement sa place initiale sur le canapé en veillant à lancer un regard obscur à la blonde.

 

-          REJETÉ ??? S’indigna Lucy.

-          Je crois qu'il a compris que c'était pas un vrai poisson, pouffa Natsu.

-          Sale matou ! Pense à ces chats de gouttières qui font les poubelles à cette heure-ci !! menaça Lucy, un poing levé en direction de l’animal qui lui tourna le dos.

 

 

OoOoOoOoOoO

 

 

            Après avoir engloutit le repas, le délinquant aux cheveux roses se mit à la recherche d’anciens DVD dans son meuble télé. En attendant la blonde était partit se mettre en pyjama, en effet, en préparant ses affaires, elle avait prévu de dormir chez Natsu, après tout, elle n'allait pas rentrer chez elle en pleine nuit.

Voyant que le garçon ne s'était pas encore décidé, elle partit s'asseoir, attendant patiemment que Natsu se décide.

 

-          Yosh, je l'ai trouvé ! S'écria Natsu en mettant le disque dans sa PS3. [NDA : Oui la PS3 fait Blu-ray et DVD.]

-          On regarde quoi ?

-          Dragon Slayer 2, fit il en la rejoignant sur le canapé, juste le meilleur film de baston et d'action au monde !

 

Elle roula des yeux, évidemment, il fallait s'y attendre de la part de Natsu, un bon film de combats sanglants la veille de Noël, génial.

 

Une heure plus tard, Lucy n'en pouvait plus. Le film durait près de 2 h et ses paupières commençaient à devenir lourdes. N'ayant pas l'habitude de se coucher aussi tard, le sommeil prit le dessus et doucement elle se laissa emporter par la poudre des rêves.

 

Natsu était hypnotisé par le film, soudain, en sentant une pression s’ajoutait à sa gauche, il remarqua que Lucy s’était assoupie, laissant reposer sa tête sur son épaule. L'odeur de vanille et de miel qui émanait de ses cheveux chatouillait ses narines, créant une chaleur encore inconnue dans le cœur du délinquant.

 

-          Qu’est-ce que tu es en train de me faire Lucy, chuchota le garçon, abaissant les yeux vers le visage mignon et épuisé de la belle blonde.

 

 

OoOoOoOoOoO

Le lendemain :

 

Elle s’agita, essayant de trouver une meilleure posture dans le lit. Une minute, elle ne se souvenait pas de s’être endormie dans un lit. Se relevant brusquement, les cheveux décoiffés, Lucy analysa la chambre inconnue dans laquelle elle se trouvait. Frottant ses magnifiques yeux bruns, les événements de la veille refirent surface, c’est vrai, elle avait passé la soirée chez Natsu. S’étirant les bras au-dessus de la tête, la tête blonde se rallongea dans les couvertures encore chaudes, un soupir de contentement s’échappa de ses lèvres. Cela faisait des années qu’elle n’avait pas aussi bien dormi. Et comme un vrai gentleman, Natsu lui avait laissé son lit. A cette pensée, un sourire satisfait s’afficha sur son visage. Voulant profiter un peu plus de cet apaisement, elle enfouit sa tête dans le cousin qui possédait encore l’odeur du garçon. Peut-être qu'il était temps de se lever ?

 

-          Ohayo, Salua la blonde en voyant le garçon déjà devant sa console. « C'est pas vrai, parler à un gars quand il joue c'est comme parler à un mur. »

-          ah et merci de m'avoir laissé ton lit. Enchaîna-t-elle, espérant attirer son attention.

-          De quoi tu parles ?

-          Tu as dormi sur le canapé n'est-ce pas ?

-          Tu m'prends pour qui ? Cela rassura Lucy, Je suis chez moi je dors dans mon lit ! Répondit le garçon, un sourire en coin, trahissant sa fausse ''innocence''.

-          ESPECE DE PERVERS!!! On ne dort pas avec une fille comme ça!!! Hurla la blonde folle de rage, devenue écarlate.

-          Oy, oy, tu es bruyante le matin, soupira Natsu.

 

Elle aurait voulu l’assassiner. Comment pouvait-il agir aussi indifféremment ? Reprenant ses insultes, elle se stoppa net lorsqu'elle reçut son manteau en pleine face.

 

-          Qu'est-ce qui va pas chez toi bon sang ?

-          Habille-toi, on sort ! Sourit le jeune homme, montrant ses parfaites dents blanches.

-          Huh ? Où ? Demanda-t-elle soudainement intéressée.

-          Tu verras.

-          Mais je n'ai même pas déjeuné !

-          Si ce n'est que ça, je t’achèterai quelque chose dehors.

 

 

OoOoOoOoOo

 

 

            Ils étaient à présent entrain de marcher dans les rues presque désertiques de Magnolia. La neige avait considérablement fondue mais le vent soufflait fort. Lucy, seulement vêtue de sa jupe d’un t-shirt et de son manteau, mourrait de froid. Elle suivait de près le garçon aux cheveux saumon afin de se réchauffer comme elle le pouvait.

 

-          Natsu on est bientôt arrivé ? Grelotta la blonde.

-          Non, on est arrivé, s’arrêta-t-il devant une bâtisse.

-          La patinoire de Magnolia ? Qu’est-ce qu’on fait là ? Questionna-t-elle en se tournant vers lui.

-          Patiner bien sûr ! Il roula des yeux montrant la stupidité de sa question.

-          Mais elle est fermée aujourd’hui.

-          Ca dépend pour qui, il sortit de la poche de son pantalon noir un trousseau de clés, trouvant celle qui correspondait, il ouvrit la porte sous les yeux effarés de Lucy.

-          Arrête ! T’as pas le droit ! Essaya-t-elle de le retenir par le bras. Et comment t’as eu la clé ?

-          La patinoire appartient aux grands-parents de l’exhibitionniste, disons que j’ai fait un double. Allez entre maintenant, dit-il en la poussant à l’intérieur

 

 

Quelques minutes plus tard, Lucy se trouvait accrochée de toutes ses forces à la rambarde en bois qui entourait le sol gelé de la patinoire tandis que Natsu l’attendait un peu plus loin.

 

-          Oy Lucy, décolle-toi du bord ! dit-il complètement décontracté, les mains dans les poches.

-          NON!!! Ça glisse !

-          C'est un peu le principe d’une patinoire...

-          Je vais tooommmmbbbeerrrr !!! Pleurnicha Lucy.

-          Bon sang cette fille. Siffla-t-il agacé, et d’un mouvement de jambe, il patina vers la jeune fille, lui attrapa le bras, et l’emmena avec lui.

-          LACHE-MOI NATSU, s’affola-t-elle.

-          T’as confiance en moi non ? S’arrêta le garçon en plongeant son regard dans le sien, ne lâchant pas le poignet de la fille.

-          Hum…

 

            Se laissant doucement emporter par la prise de Natsu, elle le maudit pour être si bon dans tous les sports, mais aussi, elle  ne put s’empêcher de penser qu'ils devaient ressembler à un couple, rougissant à cette pensée, Lucy ne fit pas attention et trébucha, perdant très vite l'équilibre, ses jambes tremblèrent et son cerveau paniqua, la chute était imminente.

 

Cependant rien de tel n'arriva, sentant une grande chaleur l'entourée, elle releva doucement la tête et devint écarlate. Le visage de Natsu était tellement proche du sien qu'elle pouvait sentir son souffle. Au dernier moment, le garçon l'avait rattrapée et plaqué contre lui, et les doigts de Lucy s'étaient agrippés sur la veste rouge du jeune homme. Elle remarqua ô combien il était plus grand, elle devait à peine lui arriver au menton, fixant ses pupilles vertes, Lucy pu y voir de l'agacement et un léger soupçon...d'inquiétude ?

 

 

-          Tu es vraiment maladroite Blondie.

-          Hé qu'est-ce que vous foutez ici. Les deux jeunes se retournèrent.

-          Oh non la mamie Fullbuster, cette veille folle et pire qu'Erza et Mira réunie, déglutit Natsu.

 

 

            Après s'être excusés un million de fois, Lucy a finalement convaincu la grand-mère de Grey de ne pas appeler la police et même si Natsu s'était pris de nombreux coups de ballet car il l'avait qualifiée de ''veille folle'',  ils ont pu repartir tranquillement.

 

-          ¨Putain elle tape fort la veille, gémit de douleur Natsu en effleurant son bras, C'est tous des barjots dans cette famille !

-          Le grand Salamander martyrisé par le ballet d'un vieille dame, si les autres te voyaient, pouffa Lucy.

-          La ferme, grogna le garçon.

 

Elle éclata de rire à nouveau. Si seulement à cette époque elle avait su ce que le destin leur réserverait...

 

 

 

 

Commentaire de l'auteur Eh bien j'espère ne pas trop vous avoir déçu avec ce chapitre, surtout la première partie avec Lucy et sa mère ou encore Lucy/Lisanna, mais il fallait que je plante le décor. J'ai remarqué aussi que je m'attardais trop sur des détails inutiles et ça m'empêchais d'avancer rapidement car après je bloque, il faudrait que je m'améliore sur ce point.
Je reçois vraiment beaucoup d'avis très positifs et encourageants et ça me fait vraiment plaisir, mais honnêtement je pense que j'ai encore beaucoup à apprendre pour bien progresser afin de vous offrir de meilleurs chapitres !!!
Parlons du 14, il fait neuf pages et 4853 mots, sur ce point, je suis plutôt satisfaite car je trouve que c'est un chapitre assez long non? J'ai aussi intégré Lisanna en mode gentil car j'en avais assez de la voir jouer la s****e de service dans quasiment toutes les fics (mais ça ne veut pas dire que je l'aime bien...)
Dans ma fiction, c'est Lucy qui squatte chez Natsu, c’est un peu le monde à l’envers^^. Je vais essayer de poster le chapitre 15 au plus vite, tout dépend des cours. Celui-ci reprendra le cours de l’histoire, avec de nouveaux personnages, (qui appartiennent au manga) et on retrouvera notre Natsu Badass !!! Je m’excuse bien évidemment de mon retard, mais ce chapitre a été le plus difficile que j’ai eu à écrire jusqu’à présent. (Je n’ai même pas fini mes devoirs tellement j’étais dedans…) Si vous voyez des fautes, n’hésitez pas à me le faire savoir, je me suis à peine relue. Je vous remercie tous tellement pour tous vos commentaires qui me font énormément plaisir, honnêtement je ne pensais pas atteindre un aussi grand succès (presque 150 com’s) c’est juste WHOUAW FANTASTIC BABY !!! Merci beaucoup !!!
Ps : Je prépare bientôt une autre fic, je vous dévoilerais le prologue dans le prochain chapitre ;).
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales