Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Qu’est ce qui est réellement important à tes yeux ?
[Histoire Terminée]
Auteur: Taranis38 Vue: 19061
[Publiée le: 2012-09-26]    [Mise à Jour: 2012-10-11]
G  Signaler Romance/Action-Aventure/Réflexions Commentaires : 28
Description:
Mon premier fanfic qui va tourner autour de Natsu et Lucy. Il s'agit d'une courte histoire qui va mêler intrigue, aventure et bien sûr de la romance ...
Crédits:
Les personnages et l'univers de mon texte ne m'appartiennent pas et s'inspirent de l’œuvre de monsieur Mashima "Fairy Tail".
<< ( Préc )
  Commenter ce chapitre 

Ensemble contre tous !

[7266 mots]
Publié le: 2012-10-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Et voila donc le dernier chapitre de ma fic. Comme d'habitude en espérant que cela vous plaise. :) Désolé pour le délais, mais il fut long à écrire.

Chapitre 9 : Ensemble contre tous !

 

Le soleil ressemblait à une gigantesque boule rouge orangée qui n’allait pas tarder à disparaître derrière l’horizon. Le petit garçon aux cheveux roses était allongé dans l’herbe en ayant les bras en croix. Malgré la fatigue, il avait l’air d’être heureux. Une petite brise faisait voleter ses cheveux pendant que les derniers rayons du soleil caressaient son visage. Juste à côté de lui se trouvait la silhouette massive d’un énorme dragon rouge. Posée sur son séant, la créature regardait tranquillement l’horizon. Quelques secondes plus tard, elle ouvrit la bouche afin de glisser quelques paroles d’une voix rauque et puissante au petit garçon.

 

« Tu t’es bien entraîné aujourd’hui. »

 

« Tu progresses c’est bien, mais il te reste encore tellement de choses à apprendre. »

 

Ces paroles firent sourire Natsu. Il était fier de recevoir des louanges de la part d’Igneel. Dans sa tête, tout était clair, il voulait que ces moments de bonheur puissent durer le plus longtemps possible et il n’hésita pas à lui exprimer.

 

« Igneel, tu resteras avec moi, tout le temps ? »

 

La tête du dragon rouge tourna dans la direction du petit garçon afin de l’avoir dans son champ de vision. Il lui esquissa un large sourire plein de douceur.

 

«Le temps viendra pour toi de voler de tes propres ailes. Les enfants ne restent jamais toute leur vie auprès de leurs parents ».

 

« Ils partent de chez eux, se marient et construisent une famille ».

 

« C’est ainsi que cela doit se passer, Natsu. »

 

Des paroles qui laissèrent, le petit garçon aux cheveux roses dubitatifs. Il ne comprenait pas pourquoi il devait partir alors qu’il était si bien en sa compagnie.

 

« Et si je ne veux pas me marier et avoir une famille ? »

 

Igneel éclata de rire. Un rire puissant qui raisonna dans toute la plaine.

 

« Tu es encore trop jeune pour comprendre … Mais un jour, tu comprendras … Le jour où tu commenceras à vouloir passer tout ton temps avec une jeune femme … Et puis …

 

« Hum … Comment dire … »

 

La conversation commençait à devenir gênante pour le dragon. Après tout, ce n’était pas un sujet qu’il maîtrisait et puis … Il était un dragon et pas un humain. Il se demandait vraiment si c’était le moment d’aborder ce sujet avec son jeune apprentie. Ses joues se teintèrent de rose ce qui était presque un comble pour un dragon rouge.

 

« Nous en reparlerons lorsque tu auras quelques années de plus … Pour le moment, concentrons-nous sur la magie des « chasseurs de dragons », le reste viendra plus tard … ».

 

Natsu l’écouta sans oser l’interrompre. Il ne comprenait pas pourquoi son maître semblait être si gêné d’aborder un sujet avec lui. Après ses dernières paroles, il tendit le bras droit vers le ciel en le pointant avec l’index. Puis, il déclara solennellement.

 

« Oui concentrons-nous sur la magie ! Parce que je veux devenir le plus grand et le plus puissant des « chasseurs de dragons » !

 

« Je veux devenir aussi puissant que toi Igneel !! ».

 

Son maître rigola à plein poumons en étant soulagé d’avoir réussi à esquiver le sujet des rapports entre un humain mâle et un humain femelle.

 

« Il est jeune … Il a le temps de le découvrir … »

 

Le moment présent était beaucoup moins rose que cette scène entre le « chasseur de Dragon » et la créature qui lui avait tout appris. Tout le monde retint son souffle en voyant le poing enflammé de Natsu se diriger vers la tête de Lucy. Malgré la fatigue, le jeune homme possédait encore assez de puissance pour fracasser le crâne de la magicienne stellaire. Surtout que cette dernière, qui pouvait être aussi têtu que son partenaire aux cheveux roses, persistait dans son idée. Même s’il était pris dans une illusion, Lucy était persuadée que le jeune homme ne lui ferait aucun mal. Elle lui faisait entièrement confiance et n’avait pas peur de mettre une nouvelle fois sa vie entre ses mains. Elle ferma les yeux et tendit les bras dans sa direction pour l’étreindre.

 

De son côté, Natsu était toujours plongé dans les ténèbres. Prisonnier de l’illusion provoquée par les spores toxiques des « crysenterras », il n’était pas conscient de ce qu’il s’apprêtait réellement à faire. Pour lui, dans cet espace où tout était nimbé d’un noir opaque et profond, il voyait un dragon noir foncer dans sa direction. Un adversaire qu’il devait neutraliser afin de pouvoir lui soutirer toutes les réponses à ses questions. Il arma son bras et frappa en visant la tête de la créature qui arrivait à sa portée.

 

En voyant que la scène allait dégénérer, Guildartz fonça dans la direction des deux jeunes magiciens de « Fairy Tail ». Il se maudissait d’avoir laissé la situation dégénérée jusq’à ce point de non retour. Et malgré sa puissance, il était bien trop loin de Natsu pour l’empêcher de tuer Lucy.

 

« Natsuuuu arrêteeeeee !!! »

 

Hurla-t-il dans une vaine tentative de l’empêcher de frapper la jeune femme.

 

Les deux corps étaient proches, très proches lorsque le « chasseur de dragon » déclencha son coup de poing enflammé. Tellement proche que quelque chose vint le perturber jusqu’au cœur de l’illusion. Ses narines qui possédaient un flair qui tenait plus de l’animal que de l’humain sentirent une odeur qui lui était particulièrement familière. Un parfum qu’il ne connaissait que trop bien et pour cause, depuis qu’il l’avait rencontré, il le sentait presque à longueur de journée.

 

Son geste vacilla le temps d’un battement cil. Le temps nécessaire pour que son cœur puisse tirer la sonnette d’alarme. Il se débrouilla pour faire en sorte que le cerveau du « chasseur de dragons » puisse lui envoyer là, maintenant l’image de sa toute première rencontre avec celle qui devint par la suite son inséparable partenaire. Le premier regard qu’ils s’échangèrent fut assez fort pour annihiler temporairement toutes les velléités combatives de Natsu. Les flammes qui entouraient son poing disparurent aussitôt et son bras dévia juste assez pour passer à un cheveu de la tête de Lucy. Par contre, il ne réussit pas à arrêter son élan et il se précipita dans les bras de la magicienne qui l’étreignit avec conviction.

 

Dans l’illusion, Natsu manqua le « dragon noir » et s’attendait à une violente riposte de ce dernier. Un coup final qui ne vint pas. En revanche, il continuait de recevoir de la part des « crysenterras » des coups de fouets qui correspondaient pour lui, dans l’illusion à des petits coups de griffes du dragon.  Ce travail de sape du pseudo « dragon noire » commençait à l’énerver. Le jeune homme se demandait bien à quoi il jouait et pourquoi, il ne se décidait pas à passer aux choses sérieuses. Il gigota en levant les poings au-dessus de la tête afin de provoquer son adversaire.

 

« Vient te battre comme un vrai dragon !!!! »

 

« Tu combats comme un lâche et ça m’énerve !!! »

 

« Allez montre toi qu’on en finisse une bonne fois pour toutes !! »

 

Lucy continua de s’accrocher à un Natsu qui s’agitait en déblatérant n’importe quoi. Elle se rendit néanmoins compte que le jeune homme n’avait pas réellement été au bout de sa précédente attaque sinon, elle ne serait plus pour le constater. Ses esprits et Guildartz furent soulagés de voir qu’elle n’avait rien. Le magicien de rang S arrêta sa course en balaya l’espace du regard afin d’analyser la situation. Les esprits continuaient de combattre les créatures qui étaient chaque fois plus nombreuses. La zone de sécurité qu’ils avaient tenté de mettre en place autour des deux jeunes mages se réduisait comme une peau de chagrin. Quelques « crysenterras » arrivaient néanmoins à déjouer l’attention des esprits pour venir frapper Natsu et Lucy. En plus de ça, les flammes continuaient de ravager la forêt. L’incendie ne cessait de croître, faisant de la zone une véritable mer de flammes.

 

La situation devenait critique et Guildartz commença à réfléchir à une solution rapide afin de tirer tout le monde de ce mauvais pas. En l’occurrence, c’était à cause de lui et de son plan qu’ils s’étaient tous retrouvés dans cette galère. Même si ce n’était peut-être pas la meilleure idée du siècle, il n’en avait pas eu de meilleur lorsque le « chasseur de dragon » menaçait de partir seul à la recherche du dragon. Pour lui éviter une mort certaine, il fallait qu’il gagne un peu de temps afin de lui ouvrir les yeux sur ce qu’il risquait de perdre en s’obstinant à vouloir mener sa quête personnelle en solitaire.

 

Natsu continuait de s’exciter après son ennemi imaginaire. La jeune femme ne pouvait pas se faire entendre à cause de l’écharpe qui était posée à la fois sur sa bouche et son nez. Pourtant, il fallait qu’elle arrive à le calmer et à le sortir de cette terrible illusion. Malgré les coups des « crysenterras », elle vint se coller à son partenaire comme jamais elle ne l’avait fait auparavant. Elle combla le moindre millimètre de vide qui séparait son corps du sien.  Elle pressa fermement sa poitrine contre le torse du « chasseur de dragon ». Sa main gauche vint flatter ensuite la joue du magicien avec des caresses d’une extrême douceur. Elle avait plongé son regard dans le sien dans l’espoir de capter son attention.

 

Dans l’illusion, cette proximité provoqua un étrange sentiment dans le cœur de Natsu. Après avoir provoqué sans adversaire, il s’attendait à ce que le combat prenne enfin une tournure plus violente. Au lieu de cela, il continuait de recevoir une pluie de coups à la puissance douteuse. Son corps en portait les stigmates et il avait dilapidé son énergie magique dans des coups qui n’arrivèrent pas à toucher une cible aussi insaisissable. Maintenant, il en avait assez d’endurer des petites blessures à répétitions et de combattre le vent. Il voulait réellement en découdre.

 

Quoi qu’il en soit, il se rendit compte que quelque chose était en train de l’étreindre. C’était étrange parce qu’il ne voyait rien, il ne faisait que ressentir. Quelque chose vint se poser contre son tronc pendant que dans son dos, il y avait deux points qui bougeaient lentement et avec une grande délicatesse. En plus de cela, son nez n’arrêtait pas s’enivrer avec l’odeur de Lucy. Bref, il comprenait de moins en moins ce qu’il se passait. Cela ne s’arrangea pas lorsque son torse fut pressé contre quelque chose de moelleux et chaud. Dans la foulée, il se mit à sentir contre sa cage thoracique un autre battement de cœur qui battait à l’unisson avec le sien. Les deux cœurs firent écho l’un à l’autre. Un appel des cœurs qui bouleversa le jeune homme. Il commençait à comprendre qu’il y avait quelqu’un juste à côté de lui. Ses joues sentirent ensuite la douceur des caresses de la jeune femme et son cœur s’emballa lorsqu’il sentit son souffle contre son visage. Des preuves de sa présence qui suffirent à le convaincre et cette conviction ébranla  la frontière entre la réalité et l’illusion. Natsu était toujours confiné dans cet espace fait de ténèbres, mais il eut la surprise de voir Lucy se matérialiser à seulement quelques millimètres de son visage. Il s’attendait à la voir mais pas si proche. Sous l’effet de la surprise, il tenta de faire un léger mouvement de recul, mais elle trouva la force nécessaire pour l’en empêcher afin de poursuivre son étreinte. Du coup, il avala sa salive en ne sachant pas quoi faire. Les lèvres de la jeune femme étaient si proches des siennes qu’il comprit maintenant pourquoi il avait senti son souffle. Ses joues devinrent rouges carmin. En tout cas, c’était la première fois qu’il se sentit aussi démuni face à quelqu’un. Son regard devint timide et il acheva de se noyer dans celui de la jeune femme.

 

Lucy se rendit compte qu’elle avait réussi à capter l’attention du « chasseur de dragons ». Mais, la partie ne semblait pas être gagnée pour autant. Leur situation devenait de plus en plus précaire et elle était consciente que ses esprits ne tiendraient plus très longtemps. Malgré tout, elle ne put empêcher son visage d’afficher un doux sourire à l’encontre de Natsu et de sa timidité. Les mots de Guildartz lui revinrent à l’esprit et maintenant, elle comprenait un peu mieux l’état de faiblesse dans lequel il se trouvait. La main qui caressait son visage vint se poser sur la nuque du magicien afin de ramener sa tête sur l’épaule de la magicienne stellaire. Le « chasseur de dragon » se laissa faire. Lui, il ignorait encore dans quelle situation ils s’étaient réellement fourrés.  Pour lui, dans cet espace, il n’y avait plus que lui et la jeune femme. Même le dragon noir avait été relégué au second plan par l’esprit du jeune magicien. Il se laissa faire et posa sa tête sur l’épaule de sa partenaire.

 

Maintenant que sa bouche était presque à côté de l’oreille de Natsu. Lucy allait enfin pouvoir lui susurrer quelques mots à l’oreille. Malgré l’écharpe, avec une telle proximité, elle allait réussir à se faire entendre.

 

La scène était surréaliste puisque les deux mages étaient dans les bras l’un de l’autre en plein milieu du champ de bataille. Cette scène émouvante fut rendue possible grâce à la détermination et à l’abnégation de tous les esprits de la magicienne. Une scène qui au final ne dura guère plus d’une ou deux minutes. Une scène dont l’apogée fut marquée par les mots que Lucy glissa à l’oreille du « chasseur de dragons ».

 

« Natsu … Si je suis venue … C’est pour te dire une chose … »

 

Les joues de la jeune femme prirent une teinte carmin. Au fond d’elle, elle savait exactement et clairement ce qu’elle voulait lui dire et surtout comment elle voulait le lui dire. Sauf que maintenant en face de lui, elle ne savait plus comment elle devait faire. Devait-elle lui avouer directement ? Ou bien devait-elle lui dire de manière détourner. Dans ces cas-là, généralement la nature humaine fait que l’on préfère presque toujours prendre le chemin le plus tortueux et le plus compliqué pour arriver à notre but. Peut-être est-ce dans l’espoir de moins souffrir, mais la jeune femme préféra faire de la périphrase plutôt que de lui avouer franchement ses sentiments.

 

« Sache que si tu le souhaites … Je … Heu … veux bien rester à tes côtés … Pour toujours … »

 

Des paroles qui mirent du temps à arriver au cerveau du « chasseur de dragons ». Des paroles lourdes de sens qu’il eut du mal à saisir. Il lui fallait encore du temps pour aborder, comprendre et se lancer dans un domaine où il ne maîtrisait absolument rien. Son éducation hors du commun ne l’avait pas préparé à ça. Malgré cela, les paroles de la magicienne furent gravées en lettres d’or sur son coeur. Elles eurent pour effet d’endiguer la solitude qui le rongeait de l’intérieur depuis la brutale disparition du dragon rouge.  Les grosses larmes qui se mirent à couler le long de ses joues furent sa toute première réaction. Surpris et énormément touché par les propos de Lucy, il ne savait pas ce qu’il devait dire ou faire. Pour lui, c’était bien plus facile de combattre et de tout exploser, que de parler de sentiments et de toutes ces choses-là. Pourtant, au fond de son cœur, il y avait quelque chose qui avait changé. Il battait bien plus fort, si fort qu’il donnait l’impression de vouloir se suicider en allant se fracasser contre sa cage thoracique. Puis, comme il n’était tout de même pas aussi lâche, sa deuxième réaction fut de passer délicatement ses bras autour du corps de la jeune femme. Un geste qui fut pour elle une sorte de réponse et qui la rassura un peu. Elle savait qu’il ne fallait pas s’attendre à une grande déclaration d’amour de la part du « chasseur de dragon ». En tout cas, pas tout de suite, il était bien trop tôt pour lui, mais aussi pour elle. De toute manière, ils avaient le temps, mais elle fut rassurer de voir que sa déclaration bien que maladroite ne le laissait pas indifférent.

 

 

Malheureusement, cette magnifique scène remplit de tendresse ne dura pas très longtemps. Il ne fallait pas oublier qu’ils étaient en plein milieux d’un champ de bataille et que le « chasseur de dragons » continuait d’être pris dans l’illusion. Bien que grâce à l’intervention de Lucy, elle était maintenant sur le point de céder. La jeune femme avait réussi à reléguer au second plan, dans son esprit, la recherche d’Igneel et le combat contre le dragon noir. De ce fait, l’illusion fut complètement déstabilisée puisqu’elle tirait partie d’une ficelle psychologique qui ne marchait plus aussi bien qu’avant. Les murs, le sol et le plafond de cet espace qui étaient complètement noir commencèrent à se fissurer. Natsu serait libre de voir la réalité en face lorsqu’ils voleraient tous en éclats. Un risque que les « crysenterras » ne voulaient pas prendre. Ils comprirent que d’une manière ou d’une autre leur illusion était en train de se désagréger à cause de l’intervention de cette jeune femme blonde. Il fallait donc l’arrêter immédiatement. Une créature profita de l’état de fatigue des esprits, mais aussi du fait qu’ils étaient complètement débordés par le nombre pour se rapprocher de la magicienne. Ses tentacules s’enroulèrent autour du cou de cette dernière. Sans perdre la moindre faction de seconde, elle se mit à l’étrangler en y mettant toutes ses forces. En la strangulant, elle tenta de la tirer en arrière afin de l’arracher de l’étreinte du jeune homme. Lucy fut obligée de lâcher Natsu pour attraper les tentacules qui serraient son cou afin de tenter de se libérer. Cependant, avec la fatigue et les coups qu’elle avait déjà encaissé, il lui était impossible de s’en défaire.

 

Comme l’illusion était sur le point de s’effondrer, le jeune homme put voir le tentacule qui s’enroula autour du cou de sa partenaire. Lorsqu’elle tenta de lui arracher la jeune femme des bras, il résista et l’empêcha d’arriver à ses fins. Il voyait le tentacule qui semblait provenir de nulle part comme si elle sortait de ces étranges murs d’ébènes qui étaient en train de rompre progressivement. De ce fait, il ne voyait pas à quoi ressemblaient véritablement ces créatures. En tout cas, comme d’habitude, il ne se posa aucune question. Il empoigna l’appendice et l’enflamma sans la moindre pitié. Des flammes qui remontèrent rapidement vers le corps de la créature et la carbonisa en un battement de cil. Elle explosa violemment au milieu des esprits qui se retournèrent pour voir que Natsu avait enfin retrouvé ses esprits. En effet, ce dernier balaya la scène avec ses yeux en affichant un visage surpris. Il ne s’attendait pas à se trouver au centre d’un tel capharnaüm. Ses yeux se posèrent ensuite sur la jeune femme qu’il tenait fermement dans ses bras. Elle tentait de reprendre son souffle. Par contre, ses vêtements étaient en lambeaux et son corps portaient comme le sien d’innombrables traces de coups. La pâleur du visage de sa partenaire, lui révéla son extrême état de fatigue. En effet, cette mission était tout sauf une promenade de santé. Il empêcha que d’autres coups puissent l’atteindre en carbonisant toutes les créatures qui osaient lever les tentacules sur elle. En voyant tous les esprits de Lucy combattre à ses côtés, il se demanda comment elle avait fait pour tous les invoquer. Leurs regards finirent par se croiser et bien qu’au bord du gouffre, elle lui adressa un léger sourire. Un regard que le jeune homme sut déchiffrer cette fois.

 

« Elle me fait toujours confiance … »

 

Il lui rendit son sourire en cherchant une solution pour remporter cette bataille, qui au vue de leur situation, était loin d’être gagnée d’avance. Son énergie magique frôlait le zéro absolu et maintenant il se maudissait de l’avoir gaspillé dans un combat inutile qui n’eut  d’ailleurs ni queue ni tête. À court de puissance, il se demandait comment, il allait faire pour se débarrasser de toutes ses créatures. Un dilemme qui lui rappela un lointain souvenir.

 

Après tout une matinée d’entraînement intensif, le petit garçon n’avait plus une once d’énergie magique dans son corps. Le nez dans la poussière, il adressa une question à Igneel sans même avoir la force de tourner la tête afin de l’avoir dans son champ de vision.

 

« Igneel … Comment on fait le jour où l’on a plus de flammes ? ».

 

La question fit sourire le dragon rouge. Il y répondit tranquillement.

 

« Tant que tu seras en vie, tes flammes ne s’éteindront jamais. »

 

« Si un jour, tu es à court d’énergie magique, il faudra dépasser tes limites et aller puiser dans les réserves qui sont enfouies dans les tréfonds de ton corps. Ces dans ses moments-là qu’on mesure toute la puissance d’un « chasseur de dragons ».

 

« Seule la mort peut éteindre tes flammes Natsu. »

 

« Il ne faut jamais rien lâcher, même s’il ne te reste qu’un souffle de vie. »

 

Son mentor avait raison, même s’il était épuisé, il ne fallait pas qu’il lâche l’affaire. Surtout après ce que ces créatures avaient fait à Lucy et aux esprits. La mâchoire du jeune homme se crispa avant qu’il ne se décide à prendre la parole.

 

« Loki ! Il te reste assez de force pour emmener Lucy, loin d’ici ? »

 

L’esprit du lion se débarrassa de la « crysenterras » qu’il était en train de combattre avant de lui répondre.

 

« Je pense que oui, mais et toi ? »

 

« T’inquiète, je me débrouillerais ! Par contre, je t’en prie met Lucy à l’abri. »

 

L’esprit acquiesça avant de se diriger dans leur direction pour s’occuper de l’exfiltration de la magicienne.

 

« Hors de question ! Je ne bougerais pas d’ici ! On sortira d’ici tous les deux ou pas du tout ! Tu as compris ce que je t’ai dit tout à l’heure ?! Je ne te quitterais plus ! »

 

Après tout ce qui s’était passé et tout ce qu’elle avait enduré pour arriver jusqu’ici, il était hors de question pour elle de quitter la bataille en le laissant seul contre toutes ces créatures. Jamais plus, elle ne le laisserait combattre seul et mettre sa vie en danger des combats idiots qui n’en valaient pas la peine. Excédée, la jeune femme se sentit obliger de réagir en libérant ses voies aériennes et tant pis pour les spores toxiques. Il fallait qu’elle se fasse entendre.

 

« Lucy … »

 

Ce fut tout ce que le « chasseur de dragons » trouva à lui dire tellement il fut surpris par son intervention. Les larmes firent à nouveau leur apparition, mais cette fois-ci, sur le visage de la magicienne stellaire. Elle était au bout du rouleau aussi bien physiquement que mentalement, néanmoins, elle ne voulait pas être considérée comme une faible ou une lâche. Et puis, plus que tout, elle voulait rester avec lui parce qu’elle ne voulait tout simplement pas le perdre. La situation dans laquelle ils se trouvaient et ce trop plein d’émotions avaient transformé sa tête en une cocotte-minute qui était sur le point d’exploser si elle ne lâchait pas un peu de pression. Elle décida de continuer sur sa lancée en prenant à nouveau la parole avec encore plus de conviction.

 

« Qu’est-ce qui t’arrive Natsu ! »

 

« Le Natsu que je connais est fort ! »

 

« Le Natsu que j’apprécie arrive toujours à protéger ses amis contre tous les dangers ! »

 

« Et pour finir … Le Natsu que j’aime ne lâche jamais l’affaire avant d’avoir remporter la victoire ! »

 

« Alors, enflamme-toi Natsu !! Et rentrons à la maison ensemble ! »

 

Ses paroles firent mouches et allèrent droit au cœur du « chasseur de dragons » qui petit à petit commençait à réaliser son erreur. Celle d’avoir voulue régler cette histoire tout seul. Tout au fond de son être des changements majeurs étaient en train de s’effectuer grâce aux paroles et aux gestes de Lucy. Elle étendit l’espace qu’elle occupait dans le cœur de Natsu au détriment d’Igneel. Non pas qu’il allât oublier le dragon rouge et sa recherche, mais les choses étaient différentes à cause de ce qui venait de se passer. En l’arrachant à l’illusion, elle l’avait éveillé à une nouvelle réalité.

 

Une réalité que Guildartz avait essayé de lui faire entrevoir pendant son bref entraînement. S’il l’entraînait, ce n’était pas dans l’objectif de le préparer au combat contre le dragon noir, mais bien évidemment de lui ouvrir les yeux sur ce qui se passait réellement autour de lui. De lui faire comprendre que beaucoup de personnes tenaient à lui dont une en particulier. Et qu’il serait bien plus fort à leurs côtés que tout seul.

 

L’espace d’un bref instant, il se revit en train de s’entraîner avec le magicien de rang S. Ce dernier avait accepté de le prendre en main, même s’il savait pertinemment qu’il ne pouvait rien lui apprendre sur sa magie parce qu’il n’était pas un « chasseur de dragons ». Par contre, il accepta de se battre avec lui et de lui proposer des exercices simples et exigeants afin d’augmenter sa résistance physique et de tenter d’accroître sa puissance magique. Les combats tournèrent toujours à l’avantage de Guildartz. Sans se donner la peine de trop bouger, il réussissait toujours à bloquer, esquiver ou disperser les attaques du jeune magicien. Il lui était supérieur dans tous les domaines. Il étala sa maîtrise du « close combat » à chaque fois que Natsu l’attaquait au corps à corps.

 

Un soir de la fameuse semaine où Lucy espionnait les faits et gestes de Natsu. Ce dernier terminait son entraînement à l’aube avec Guildartz. Il était complètement épuisé, mais il tenta malgré tout une dernière attaque contre celui qui lui avait fait mordre la poussière tout au long de la journée, de la soirée et de la nuit. Une attaque qui s’avéra aussi vaine que les autres. Son coup fut aisément dévié par l’avant-bras du vieux magicien. Puis, il reçut un violent coup de poing sous la mâchoire qui le propulsa dans les airs. Il retomba lourdement sur le sol quelques mètres plus loin. Haletant, recouvert de poussière et d’ecchymoses, il n’avait plus la force de se relever. Cette fois encore, il dut s’avouer vaincu. Il acheva par dire à Guildartz la phrase suivante.

 

« Je suis à bout de force … Je dois avouer que tu as une fois de plus vaincu mes flammes … » 

 

Dit-il en posant une main à plat sur son visage. Il était dépité d’être incapable de faire jeu égal avec le magicien de rang S le plus puissant de la guilde. Cette différence de puissance était dure à avaler pour lui et cela se voyait sur son visage comme le nez au milieu de la figure.

 

Guildartz l’écouta, l’observa et se rapprocha finalement de lui. Il le regarda dans les yeux. Le vieux magicien prit le temps de la réflexion avant d’ouvrir la bouche pour lui parler.

 

« Malgré ta jeunesse, tu as largement le potentiel pour me surclasser. Cependant, pour progresser, il te manque une chose essentielle. »

 

Il marqua une pause volontaire dans son discours afin de laisser à Natsu le temps d’assimiler ce qu’il venait de dire. Après plusieurs battements de cœur, il prit à nouveau la parole.

 

« Je ne sais pas comment te l’expliquer afin que tu puisses comprendre mes propos … Mais, si je devais te définir … Actuellement, tes flammes sont puissantes, mais elle ne peuvent pas encore brûler n’importe quoi et surtout n’importe qui. Il te manque de la puissance … Assez de puissance pour être capable de brûler entièrement toutes les menaces qui pourraient se mettre en travers de ton chemin. Le dragon noir y compris … D’accords ? Je pense que nos combats t’ont  au moins convaincu de cela, non ? » 

 

Difficile pour Natsu de dire le contraire, vues toutes les raclés qu’il avait pris tout au long de la semaine.

 

« Actuellement, au sujet de ta magie … Je dirais qu’elle ressemble à un « comburant » … Disons plus simplement qu’elle a besoin de quelque chose pour réellement entrer en combustion pour être capable de tout brûler. »

 

« Si tu arrives à découvrir ce qui te manque … Alors … Tu passerais un nouveau palier et tu deviendrais réellement plus fort … »

 

Au milieu des flammes et des créatures, les paroles de Guildartz refirent surface dans son esprit. Elles semblaient vouloir répondre aux paroles de Lucy pour lui faire comprendre que tout ce qui lui manquait pour devenir plus fort se trouvait actuellement dans ses bras. Il ne lui fallait rien d’autre que l’affection de cette personne, de celle qui avait réussi en quelques mots à chasser la solitude qui torturait son cœur de si longtemps. Un cœur qui commençait déjà à s’embraser en pensant à tout cela. Un cœur qui lui révéla la présence de ressources qu’il possédait dans le tréfonds de ses entrailles. Des réserves d’énergie et de puissance qui lui était maintenant accessible pour réduire en centre toutes ces viles créatures qui s’agglutinaient autour d’eux afin de les tuer. Conscient qu’une grande puissance commençait à parcourir son corps, il s’adressa avec douceur à sa partenaire.

 

« Tu es bien sûre de vouloir rester avec moi ? »

 

Elle lui répondit en le regardant bien droit dans les yeux. Elle ravala ses larmes pendant que son visage se para d’un petit sourire en coin parce qu’elle commençait déjà à sentir le feu ardent qui couvait à l’intérieur du corps de son « chasseur de dragons ».

 

« Sûre et certaine ! Allez donne tout ce que tu as ! Montrons leurs qu’il ne fallait pas nous chauffer ! »

 

C’étaient les paroles qu’il voulait entendre et pour une fois qu’il avait le feu vert pour tout exploser, il n’allait pas se faire prier.

 

« Très bien, alors c’est parti ! Accroche-toi bien ! »

 

La jeune femme accentua son étreinte pendant qu’il fléchissait les genoux et écartait les bras pour se mettre dans une position plus adéquate pour concentrer son pouvoir à l’intérieur de son corps. Il se mit à puiser dans ces nouvelles sources de puissance magique qui était dissimulée au plus profond de son être. Des sources qui semblaient être intarissables tellement il pompa d’énergie. Très rapidement, sous l’effet de cette puissance magique qui ne cessait de grandir, son corps commença à se métamorphoser afin d’arborer quelques traits draconiques. Tout d’abord, ses canines devinrent légèrement plus proéminentes. Puis, des écailles de dragons apparurent sur la peau de son visage autour des yeux dont les pupilles se rétrécirent et s’allongèrent. À présent, elles tenaient plus de l’animal que de l’humain. Ses muscles devinrent plus saillants et ses cheveux roses se dressèrent sur sa tête. L’impressionnante quantité de magie qu’il avait déjà accumulée créa une forte tension autour de lui et de la jeune femme. La terre trembla et le ciel gronda sous l’effet de cette énorme concentration magique. Des blocs de terre, gros comme un poing se détachèrent ça et là du sol et défièrent les lois de la gravité afin de s’élever dans le ciel. Un vent brûlant se mit à souffler avec violence autour des deux corps. Il soufflait suffisamment fort pour freiner l’approche des « crysenterras » autour d’eux.

 

En contemplant le spectacle, Léo ne tarda pas à comprendre ce qui allait arriver dans très peu de temps. Une goutte de sueur dégoulina le long de son visage avant de se perdre dans la poussière qui recouvrait le sol.

 

« Vite ! Partons d’ici ! »

 

« Retournons dans le monde des esprits ! »

 

« Tout va sauter ! »

 

Les esprits ne se firent pas prier et rentrèrent tous dans leur monde sans demander leur reste. Ils savaient tous de quoi le « chasseur de dragons » était capable.

 

Cette fois, il n’avait pas eu besoin de manger de « l’aéthérion » ou de la magie de quelqu’un d’autre pour se mettre dans cet état. Sa puissance magique continuait de grimper en flèche sous le regard de celle qui avait réussi à lui faire dépasser toutes ces limites.

 

Malgré cette démonstration de puissance, les « crysenterras » qui n’étaient plus retenus par les esprits de Lucy tentèrent en masse de les arrêter. Elles eurent juste le temps d’entendre avant de mourir un puissant et terrifiant hurlement de dragon qui raisonna dans toute l’île. Une sphère de flammes de six mètres de diamètre entoura le corps deux jeunes magiciens. Des flammes qui carbonisèrent toutes les créatures qui avaient tenté de les attaquer. Une mort qui fit réfléchir les autres. Elles commençaient à douter et à vouloir s’enfuir lorsqu’un deuxième hurlement se fit entendre. La quantité de magie avait atteint son apogée. La magie possédait l’incroyable particularité de pouvoir défier toutes les lois de l’univers. Puisqu’à l’intérieur de la sphère, la température était agréable. De ce fait, la magicienne stellaire y était à son aise. Par contre, dehors, la température ne cessait d’augmenter, rendant ainsi l’atmosphère à la limite du supportable. Quoi qu’il en soit, ce hurlement fut encore plus puissant que le premier. Les pieds du jeune homme s’enfoncèrent de dix centimètres dans le sol. Quant à son ombre, elle semblait s’être muée en un imposant dragon rouge. En le regardant, on avait presque l’impression de voir derrière lui, par transparence, un imposant dragon rouge qui se préparait à lancer une titanesque attaque.

 

L’heure de l’attaque finale avait sonné. Natsu était prêt à libérer d’un seul coup l’énorme quantité de magie qu’il avait rassemblée en lui. Il cria sa nouvelle technique avec une voix puissante et grave.

 

« Tech-ni-que se-crè-te du cha-sseurs de dra-gons »

 

« La di-vi-ne com-bu-sti-on du dra-gon rou-ge !! »

 

Il dispersa d’un seul coup, vers l’extérieur de son corps toute sa magie du feu. Ce largage en masse eut pour effet de créer une explosion colossale qui balaya et brûla absolument tout sur son passage. Cet ouragan de flammes détruisit tout ce qui se trouvait jusqu’à une distance de vingt mètre autour d’eux. Natsu et Lucy formaient l’œil de cette effrayante explosion. C’était le seul endroit calme des environs.

 

Happy en sentant le coup venir, décolla en attrapant Guildartz au passage. Ils s’élevèrent dans le ciel afin de se mettre hors de portée du souffle de l’explosion. Ils furent les témoins privilégier du carnage. Lorsque la poussière et la fumée se dissipèrent, ils furent à la fois heureux et effrayés de les voir au milieu d’un immense cratère de couleur noir. Cette teinte était due à la couche de cendres qui le recouvrait dans sa totalité.

 

En bas, Lucy et Natsu s’effondrèrent de fatigue l’un à côté de l’autre. Leur visage affichait un large sourire de soulagement. Ils furent rapidement rejoints par « l’exceed » et le magicien de rang S qui les félicita pour cette terrifiante et mémorable victoire. Ils avaient trouvé le moyen de réduire une petite partie de l’île en cendre. Ils éclatèrent tous de rire en entendant cette remarque, avant de passer le reste de la journée et la nuit à se reposer dans le cratère. Ils décidèrent d’y établir leur campement et de partir le lendemain à l’aube pour le continent.

 

Même s’il était convaincu que plus aucune créature de l’île n’oserait les attaquer, il monta quand même la garde pendant la nuit. Le trio infernal dormait paisiblement de l’autre côté du feu de camps. Happy rêvait de poisson pendant que Natsu et Lucy dormaient paisiblement l’un à côté de l’autre. Leurs visages étaient paisibles. Une sérénité qu’ils avaient acquis ensemble en combattant les « crysenterras ». Même s’il avait craint pour leurs vies, le puissant magicien était content de voir que son idée avait porté ses fruits. Il s’en était fallu de peu, mais il avait quand même réussi à les rapprocher un peu. Une amorce qui devrait leur permettre de se rapprocher davantage même s’ils étaient tous les deux maladroits en amour.

 

Guildartz rigola tout seul au milieu du campement.

 

« Je ne vais pas les blâmer ! Après tout … Je ne suis pas non plus une référence dans ce domaine. J’ai juste plus d’expérience qu’eux … »

 

En tout cas, il était soulagé parce maintenant, il savait que Lucy allait le garder à l’œil et qu’elle possédait l’incroyable capacité d’arriver à le raisonner et à le calmer. Même si au début, elle ne l’avait pas compris ou qu’elle se le cachait à elle-même. Pour Guildartz, il ne faisait aucun doute qu’elle était la femme qui lui fallait pour être réellement heureux et ne plus foncer tête baisser dans des missions impossibles. Il ne faisait aucun doute qu’il allait continuer à rechercher Igneel, mais cette fois, il ne serait plus tout seul et il surtout, il ne tenterait plus de faire n’importe quoi. Et c’était bien là le principal.

 

Le retour à Magnolia se déroula sans encombre sauf pour Natsu qui fut comme d’habitude victime du mal des transports. Il y a décidemment des choses qui ne changeraient jamais. Lorsqu’ils arrivèrent en ville, une cloche se mit à retentir et toute la ville se restructura afin de créer une belle et grande avenue en ligne droite qui allait leur permettre de rejoindre le quartier général de la guilde sans que Guildartz puisse faire le moindre dommage collatéral. Une entrée triomphale qui les fit sourire. Tout le monde les regardait passer avec curiosité. Ils purent voir en premier un trio infernal qui devançait de quelques pas le terrible magicien de rang S. Ce dernier préféra rester un peu en retrait.

 

Lucy sentait étrangement que tous les regards étaient focalisés sur elle. Ou plutôt sur l’écharpe qu’elle portait autour du cou. Les habitants de Magnolia connaissaient que trop bien les exploits de la fameuse « salamandre » de « Fairy Tail ». Avec le temps, il était devenu un enfant du pays et donc, tout le monde savait qu’il ne se séparait jamais de son écharpe fétiche. Ce petit détail commença donc à faire jaser dans les chaumières de la ville. Un petit détail qui n’échappa pas à une autre personne. En arrivant à cent mètres de la guilde, Natsu et Lucy qui marchait côte à côté en discutant tranquillement furent éblouis par un grand flash lumineux. Ils furent surpris de se faire prendre en photo par Jason le célèbre journaliste du non moins célèbre magasine de magie le « Weekly Sorcerer ».

 

« Trrrrrrrroooooop cooooooool !!! Cette écharpe !!!!!! C’est la salamandre qui te l’a offert ?!! »

 

« Heu … Lucy … C’est ça ??!!! »

 

Les yeux de la jeune femme devinrent énormes sous le coup de la surprise et ses joues commencèrent à se teinter en rouge. 

 

« Heyyyyy Natttssssuuuuuuu !!!! Tu ne portes plus ton écharpe !! »

 

« Heiiiiiiin !! C’est cooooool !! J’ai compris ton petit jeu !! »

 

« Petit cachottier de « chasseur de dragons. »

 

« Tu as déjà ta préférence ? Ou bien est-ce ton choix définitif ?! »

 

Ni Lucy, ni Natsu et encore moins Happy ne comprenaient ce qui se passait et surtout ce qu’il sous-entendait par là en parlant de préférence et de choix définitif. Leurs regards dubitatifs suffirent à le convaincre d’en dire un peu plus.

 

« Ben oui !!!! C’est aujourd’hui que commence officiellement … Le grand casting pour te trouver une femme, Natttsuuuuuuuuuuuuuu !!!! »

 

« C’est cooooooool non !!!!!! »

 

Jason pointa avec son index gauche la porte d’entrée de la guilde. Il y avait juste une immense file d’attente qui n’était composée que de jeunes femmes. Une vision qui empourpra violemment le visage du jeune magicien. Il n’avait plus qu’un seul souhait, celui de partir vite en mission afin d’être loin d’ici. Juste à côté de lui, il y en avait une qui commençait à fulminer de rage. Son regard devint inquiétant et comme Natsu lorsqu’il s’énervait, ses canines devinrent proéminentes. Elle commençait à prendre l’apparence inquiétante d’une démone. Le journaliste se tourna vers elle et lui posa une question.

 

« En tout cas, s’est mégaaaaaaa coooooooooool !! »

 

« Cela veut dire que tu vas participer à ce grand casting ?! »

 

Cette fois, ce fut la jeune femme qui explosa de rage. Elle cria d’une voix inquiétante.

 

« Tech-ni-que se-crè-te de la mai-son Heart-filia ! »

 

« Le mé-ga coup de poing de la fem-me en co-lè-re ! »

 

Cette fois, ce fut Lucy qui envoya en l’air le pauvre journaliste en lui administrant un coup de poing surpuissant.

 

Jason décolla dans les airs en criant.

 

« C’esttttttttttt trrrrrrrrrrrrooooooooop coooooooooooooooool !!!! »

 

Et c’est ainsi que s’acheva leur mission. Maintenant, vous pouvez vous poser la question de savoir si oui ou non, la belle magicienne blonde va participer à ce fameux casting … Mais ça c’est une autre histoire … Peut-être qu’un jour, je vous la raconterais … Si vous êtes sage bien sûr.

 

Fin de l’épisode.

 

 

Commentaire de l'auteur L'idée de casting était juste une sorte de fausse piste. :) Néanmoins, c'est une idée que je pourrais développer lorsque j'aurais réussi à trouver quelque chose d'intéressant à raconter autour de ça. :) En tout cas, je suis heureux d'avoir réussi à aller au bout de mon histoire. :)
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc )



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales