Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Journalistes du futur et d'ailleurs
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction
    Délai de soumission : 04/11/2018
  • Revenir de l'avenir
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - horreur - dystopie - humour - steampunk - space opera - uchronie - dark fantasy - fiction
    Délai de soumission : 31/10/2018
  • La Paix
    Mouvement de la Paix du Rhône
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction - policier - humour - imaginaire
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Rindaya
    Boz'Dodor
    Nb de signes : < 12 600 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 07/08/2018
  • #exclusif
    J'ai lu
    Nb de signes : 250 000 - 350 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Sur un malentendu…
    J'ai lu
    Nb de signes : 50 000 - 70 000 sec
    Genre : comédie romantique
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Dystopie
    H2 Fanzine
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : science-fiction - jeunesse
    Délai de soumission : 10/08/2018
  • Cthulhu
    Revue Horrifique
    Nb de signes : > 18 000 sec
    Genre : horreur
    Délai de soumission : 31/10/2018
  • Femmes de l'étrange
    Revue Horrifique
    Nb de signes : > 18 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2018
  • Prix Saint-Nicolas du Conte de Noël
    Éditions Ex Æquo
    Nb de signes : 18 000 - 25 000 sec
    Genre : conte - noël - tout public
    Délai de soumission : 15/09/2018

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Amateurs de KPOP, cette nouvelle devrait vous plaire !
 par   - 784 lectures  - 2 commentaires [16 juin 2018 à 18:29:29]

Sur mashable FR une nouvelle a retenu mon attention :
L’anglais ne sera bientôt plus la langue universelle de la pop music

Il semblerait que le coréen devienne l'une des langues les plus écoutées au États-Unis avec l'espagnol.

 

Google et les données...
 par   - 417 lectures  - Aucun commentaire

Depuis quelques mois j'ai supprimé Google Analytics du site. J'y perds en analyse, mais gangne en vitesse et c'est un suivi de moins par Google.
Dès que Google a fourni un outil pour se conformer au RGPD j'y ai désactivé le suivi pour la personnalisation des pubs.

Ça signifie, par exemple, que vous ne devriez plus voir de pub correspondant à ce que vous regarder sur d'autres sites.

Le plagiat des livres, parlons-en
 par   - 610 lectures  - Aucun commentaire

Le plagiat des livres, parlons-en. Suite aux nombreuses affaires de plagiat dans lesquelles nous sommes intervenus avec Manon, je me suis dit qu’il serait important de vous en informer. Ce sujet touche autant les écrivains en herbes que les auteurs confirmés. Hélas, de nombreuses personnes ignorent les enjeux du plagiat. Dorénavant, vous serez informés. J’espère que vous ferez le nécessaire afin d’éviter que le plagiat continue à se répandre dans le futur.

Qu’est-ce que le plagiat ?

Tout d’abord, le plagiat est une faute d'ordre moral, civil ou commercial. Elle consiste à recopier ou à s’accaparer une oeuvre sans le consentement sur papier de l’auteur, ou de l’éditeur s’il y a, avec sa signature à l’appui. Un simple mail ne suffit pas. De plus, prévenir que l’oeuvre n’est pas la nôtre, car nous avons copié-collé le livre d’untel, c’est tout bonnement avouer un délit.

En d’autres mots, plagier, c’est copier/coller une oeuvre en modifiant ou non l’oeuvre originale (nom, sexe, univers…). Plagier, c’est aussi reprendre entièrement un scénario. De même que plagier, c’est traduire une oeuvre sans l’autorisation signée de son auteur original. En agissant ainsi, le plagieur contribue, inconsciemment ou non, à une faute juridique grave : un non-respect des droits patrimoniaux et moraux de l'auteur original. De ce fait, au risque de le répéter, le plagiat est considéré comme un délit. En s’y adonnant, le plagieur risque :

Selon le Code pénal :

L'article L122-4 du Code de la propriété intellectuelle prévoit que « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »

Le plagieur risque :

○ 2 ans d'emprisonnement
○ 150 000 € d'amende pour dommage et intérêt
○ Peine civile voire même pénale si l'auteur qui en est victime a un bon avocat

De plus, les auteurs connus comme Gilles Legardinier ou Guillaume Musso, ont une certaine notoriété et emprise sur le marché du livre. Lorsqu’ils en publient un, les gens vont se ruer dessus. Ils connaissent leurs styles d’écriture et savent qu’ils ne seront pas déçus. Par conséquent, leurs oeuvres seront bien vendues. Si l’éditeur apprend que leurs écrits sont mis gratuitement à disposition sur un site, il ne va certainement pas apprécier. De ce fait, il peut attaquer le plagieur en justice. En raison d’un bon avocat, le verdict sera bien plus important que 150 000 € d’amende ou 2 ans d’emprisonnement.

Ce qu’il faut savoir sur les auteurs et le plagiat

L’auteur, connu ou non, choisi tout lorsqu’il écrit son histoire. Cela passe du nom des personnages, aux caractères et caratéristiques physiques en passant par les lieux, les nationalités, etc. Il passe du temps à mettre en place son scénario, à choisir ses mots, à écrire ses phrases. En somme, faire en sorte que ce soit cohérent. Cette phase d’invention et d'écriture peut aussi bien être courte que durer des années.

Imaginez seulement sa réaction lorsqu’il apprendra qu’un de ses lecteurs a tout bonnement repris l’histoire, pire, l’a déchiquetée en un temps record juste pour la reprendre, par exemple, avec son pairing favori. Ou juste simplement la faire partager à des lecteurs. Comparez trois ans de dur labeur et de stress à… cette misère.

De plus, si le livre a été traduit, copier/coller le travail du traducteur, c’est aussi le voler. Le plagier. Pour rappel, le travail d’un traducteur c’est de de comprendre le sens qu'a voulu donné l'écrivain à sa phrase et la retransmettre au mieux dans sa langue à lui, garder la cohérence. Ça prend du temps.

Par contre, nous ne pouvons rien faire lorsqu’une oeuvre, comme par exemple, Alice aux pays des merveilles, se trouve sur un site gratuit. Ou toute autre oeuvre ancienne. L’histoire devient un bien public 70 ans après la mort de l’auteur.

En résumé

Généralement, lorsque nous souhaitons partager une oeuvre que nous avons appréciée, le plus simple est d’en parler, par exemple, à la fin d’un chapitre. Vouloir la partager en la copiant-collant, non. Même si l’auteur ne répond pas au message. Je dis ça, parce qu’une personne m’a répondu ainsi. De plus, lorsque nous citons un auteur, nous devons le mettre avec les guillemets et la référence bibliographique. Cela se rapporte à des bouts de lignes, et non à un livre entier.

Pour rappel, Wattpad et Fanfic-fr avaient lancé leur site pour que les auteurs fassent connaître leur oeuvre. Et non celle d’un autre.

Maintenant que vous le savez, j’espère que vous ferez le nécessaire afin d’éviter cela. Prévenez-moi en cas de doute. J’interviendrai pour en informer le plagieur. S’il ne souhaite pas supprimer l’histoire plagiée (oui, il y a des gens têtus et immatures), j’inviterai les administrateurs à s’en occuper.

Au nom du respect, je vous en prie.

STOP AU PLAGIAT
(#contreleplagiat)

Petites informations supplémentaires :

○ Sachez que si le plagieur écrivait ses propres fictions, je ne l’empêche absolument pas de les continuer. Au contraire. Mais, il doit supprimer l’oeuvre plagiée.

○ De plus, je n’ai rien contre les personnes imaginant d’autres personnages lorsqu’elle lise un livre, avec par exemple, leur pairing favori. Néanmoins, elles n’ont pas le droit de reproduire leur envie, à moins de s’inspirer de l’oeuvre pour écrire leur fanfiction.

Le Discord de la Ligue des Chroniqueurs vous ouvre joyeusement ses portes !
 par   - 843 lectures  - 1 commentaire [21 mai 2018 à 22:43:44]

Bonjour à toutes et à tous !

Je suis Etsukazu, un humble auteur de fanfictions du fandom Naruto, et je viens vous annoncer que le groupe Discord de la Ligue des Chroniqueurs, formé il y a quelques mois, s’ouvre officiellement à la communauté de Fanfic-Fr.

Envie de discuter avec les auteurs de vos fandoms favoris ? Ce groupe est fait pour vous.

Naturellement, vous vous demandez aussitôt tous ce qu’est un groupe Discord (Non ? Mince alors !), mais surtout, qu’est-ce que la Ligue des Chroniqueurs ? Laissez-moi donc vous répondre dans l’ordre.

Discord est une plateforme de discussion instantanée dont l’interface permet des discussions écrites élaborées aussi bien que des discussions vocales. Cette application est très utilisée par les communautés de joueurs de jeux vidéo, quels que soient leurs genres, et elle a été conçue principalement pour eux – en premier lieu – toutefois, son utilité ne se cantonne pas à eux. Effectivement, elle est utilisée par beaucoup de monde, et il se trouve que la Ligue des Chroniqueurs l’utilise également.

La Ligue des Chroniqueurs, quant à elle, est une petite communauté – de 160 membres actuellement – qui regroupe de nombreux auteurs publiant sur Fanfic-Fr comme sur fanfiction.net, ainsi que les lecteurs qui souhaitent venir s’exprimer et échanger autour de notre passion commune qu’est la fanfiction.


Lire la suite...
Les Editions du Flamant Noir cherche de nouveaux Talents
 par   - 848 lectures  - Aucun commentaire

Plumavitae s'associe avec Flamant Noir Editions

Plumavitae.co, vous vous souvenez ? Si non, rendez-vous sur plumavitae.co !
Mais ce n'est pas le sujet ! Nous avons le plaisir de vous annoncer notre partenariat avec Flamant Noir Editions, une maison d'édition exigeante consacrée au polar, le thriller ou encore le roman noir.

A partir du 2 mai 2018, grâce à Plumavitae, Flamant Noir Editions rouvre la réception des manuscrits par internet ! Auteur(e) de Thriller, de Polar ou de Roman Noir ? Envoyez-nous votre manuscrit !

Conditions d’envoi :

- Envoyez votre projet à cette adresse : manuscrits.flamantnoir.ed@gmail.com
- Votre manuscrit doit être cohérent avec la ligne éditoriale des Éditions Flamant Noir (plus d'infos sur http://editions-flamant-noir.com/)
- Adressez-nous au maximum les 50 premières pages de ton écrit (soit 37000 mots), accompagnées d’une présentation générale de vous et de votre projet

Alors, à vos claviers et que la Plume du Flamant Noir soit avec vous !


Lire la suite...
Concours d'écriture by Shaku #1
 par   - 1184 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour, je vous propose un concours d'écriture dont les règles sont plutôt simple. Je répondrais à toutes vos questions si vous en avez.

Par contre, sachez avant toute chose que je m'excuse envers les personnes n’habitant pas en France. Je ne peux accepter votre texte, car je ne pourrais pas financer les frais de port si jamais vous gagnez un lot... Cependant, vous pouvez participer si vous ne souhaitez rien gagner !

Le principe de ce premier concours

• Ce concours est anonyme.
○ Les participants m'enverront leur texte par mail en PDF à cette adresse (morganeperro@outlook.fr)
○ Titre du mail : Prompt#1 + Titre de leur fiction + n° du prompt
○ Le titre de leur fiction devra être au-dessus du corps du texte. Ce nombre de mot ne sera pas compris dans la limite autorisée.

• Écrire une fiction entre 3000 et 10 000 mots sur la base d’un prompt choisi au préalable à partir du 15 avril sur le document google indiqué en bas de la page.
○ Le prompt choisi doit être libre au moment de la réservation. Dans le cas contraire, choisissez un autre prompt où il n’y a pas marqué (réservé par « nom »)

Mais… qu'est-ce qu'un prompt ?
• Un prompt c’est un petit plan ou idée de quelques lignes pour écrire une fiction. On remplace aussi "A", "B", ect, par le nom du personnage.

○ Exemple :
• A et B se promènent dans la forêt et se font téléporter par des extra-terrestres. Comment vont-ils s'en sortir sans que ces monstres ne décident de copuler avec eux ?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Memento Vivere Auteur: Linksys Vue: 7066
[Publiée le: 2015-01-28]    [Mise à Jour: 2017-01-20]
R  Signaler Romance/Action-Aventure/Amitié Commentaires : 51
Description:
[Souviens-toi que tu dois vivre.]

Gray et Juvia s'aiment, et ont décidé de s'installer ensemble. Cependant, le doute s'installe avec eux et, pour se prouver leur amour, ils décident de s'embarquer pour un long voyage ... Un long voyage qui les mènera aux confins de royaumes étrangers, dans des régions arides et désertes. Ils y découvriront beaucoup de choses sur eux-même, et découvriront qu'ils s'aiment bien plus qu'ils ne le pensent. Juvia apprendra à accepter ses orgines et son ascendance, plutôt que de la craindre. Gray apprendra à ne plus avoir peur de ce que Juvia meure par sa faute. Ils feront aussi de nombreuses rencontres inattendues ... Mais ça, ils ne le savent pas encore.

NEWS 20/01 : après un an de branl ... occupation intellectuelle intense, j'ai terminé et publié la partie IV !

♦ AVANCEMENT :
Partie V : ░░░░░░░░░░ 0%
Crédits:
Tout l'univers appartient à Hiro Mashima ainsi que les personnages, à l'exceptions de lieux et personnages de ma propre création.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Desert song

[2696 mots]
Publié le: 2015-05-18Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur J'ai eu des problèmes de connexion, désolé pour le retard de ce vingt-quatrième chapitre ;-; Quoiqu'il en soit, bonne lecture !

Chapitre 24 : Desert song


- Plutôt bizarre, comme musique, commenta Gray.

- Elle paraît bizarre à toute personne étrangère à mon peuple. C'est un chant traditionnel.

- On devrait se battre, au lieu de discuter.

- C'est vrai, concéda Blueberry.

Il se pencha lentement, et prit une poignée de sable rouge dans sa main, qu'il laissa couler au vent.

- Je vous préviens, j'utilise mieux ma magie que Tengaro et Kisima.

- On va voir ça, rétorqua Gray, qui se prépara au combat.

- Je ne commettrai pas la même erreur que Tengaro, en tentant de vous battre en une seule attaque. Je ne commettrai pas non plus la même erreur que Kisima, en oubliant de chercher le point faible.

- C'est fini, les avertissements ?

- Je préfère vous mettre au courant, c'est tout, répliqua Blueberry.

Une goutte de transpiration roula du front de Gray jusqu'au-dessus de sa paupière droite. Il leva le bras droit pour l'essuyer. À peine avait-il bougé que Blueberry se jetait sur eux, à une vitesse défiant tout entendement. Chacun de ses pas provoquait à ses pieds une petite explosion de sable.

« Foutrement rapide ! » Fut tout ce que Gray eut le temps de penser.

Il se prépara à l'impact. Mais il n'y eu pas d'impact.

- Canon aquatique ! Cria Juvia, en bondissant en avant.

Il ne restait plus que quelques mètres entre Blueberry et l'équipe Pilgrim Snow. Juvia arrêta totalement sa progression, par la puissance du jet d'eau qui jaillissait de son bras gauche. Le chasseur de dragons désertiques lutta contre la force du courant, mais il pouvait à peine s'empêcher de reculer. Gray, y voyant alors l'ouverture, s'éloigna de Juvia pour contourner leur cible.

- Prison d'eau ! Clama sa bien-aimée.

Le jet se rassembla autour de Blueberry, l'enveloppant dans une vaste bulle d'eau. L'air étonné, il regarda autour de lui. Gray s'apprêtait à fondre sur lui pour le geler, lorsqu'un sifflement formidable se fit entendre.

- Comment … Ce n'est pas … Balbutia Juvia.

Une chaleur intense brûlait Gray, et il recula vivement. La peau sombre de Blueberry rougeoyait bizarrement.

- C'est une erreur de croire que la magie du chasseur de dragons désertiques se limite à la manipulation du sable, fit observer Blueberry.

Désappointée, Juvia tenta de lancer un autre sort aquatique au chasseur de dragons. L'eau s'évapora avant même de l'avoir atteint.

- Marteau de glace ! Clama Gray.

La grande massue de glace qui se matérialisa dans ses mains lui procura une sensation rassurante. Il l'abattit aussitôt sur Blueberry, qui esquiva partiellement en s'effaçant sur le côté. La glace ne fondait pas, bien que Blueberry aie encore l'air d'un charbon ardent. Il tentait tant bien que mal de repousser l'attaque, aidé en cela d'un tourbillon de sable issu du sol. Juvia reprit du poil de la bête, et attaqua à nouveau. Assailli sur deux fronts, le chasseur de dragons eut bien du mal à se défendre. Il réussit toutefois à se soustraire, d'un agile bond en arrière.

- Ce combat s'annonce intéressant, déclara-t-il.

- Je n'aurais pas mieux dit, renchérit Gray.

Les combattants s'écartèrent à distance respectable, préparant un nouvel assaut.

- Par les traces du dragon désertique ! S'exclama Blueberry.

Il s'agenouilla, appuyant ses deux paumes sur le sable rouge. Il disparut sans un bruit.

- Il est passé où ? S'affola Gray.

Juvia gardait son sang froid. Ce n'était visiblement pas une technique de téléportation, sinon Blueberry aurait déjà réapparu. Elle sentit alors une vague vibration dans le sol, et comprit aussitôt de quoi il en retournait.

- Gray ! Il se déplace dans le sable ! S'exclama-t-elle, à l'attention du jeune homme.

Gray se retourna vers Juvia, en tendant l'oreille comme pour entendre Blueberry se déplacer. L'idée de remettre en question la confiance qu'il accordait au jugement de Juvia ne l'effleura même pas, et il courut dans sa direction. Ils se mirent dos à dos, sur le qui-vive, prêts à contre-attaquer au premier assaut.

Blueberry jaillit du sable comme une balle, à quelques mètres devant eux. Il jaillit d'un bond, avant de retomber sur ses deux pieds, dans une position étrange. Il tendait le bras gauche, tandis que le droit était replié, la main au niveau du visage.

- Il se prépare à attaquer, eut le temps de chuchoter Gray.

- Orbe de sable du dragon désertique !

Quelque chose de rouge apparut près de la main de Blueberry qui se trouvait près de son visage, et forma une boule de la taille d'un melon. Avec une puissance et une vitesse formidable, le projectile fusa dans la direction des deux jeunes gens. Gray voulut l'intercepter, car il filait droit sur Juvia. Mais il leva le bras trop tard. Juvia fut touchée en plein ventre. Avec un « plouf ! » bruyant, le projectile la traversa, sans lui causer d'autres dommages que les désagréments de la chaleur. Gray, rassuré, soupira. Il ne vit Blueberry qu'au dernier moment, et eu le souffle coupé lorsque le poing de celui-ci rencontra son ventre. Par mégarde ou par calcul, cependant, le coup avait visé l'abdomen et non l'estomac, ce qui permit à Gray de s'en remettre rapidement.

- Déf … commença à s'exclamer Juvia.

Elle se trouvait dans un angle parfait pour attaquer Blueberry sur le flanc. En effet, en attaquant Gray, celui-ci avait commis l'erreur de négliger sa garde, ce qui ouvrait tout un boulevard à la jeune femme. Mais il s'était bien vite rendu compte de sa négligence, et avant même que Juvia ne puisse invoquer sa magie, il pivota sur ses pieds, et bloqua d'une main le bras qui allait s'abattre sur lui. Sa cible resta consistante, et ne devint pas eau. Juvia hurla de douleur, car la paume qui la saisissait par l'avant-bras était telle une feuille de métal chauffée par le soleil. Elle tomba à genoux, luttant pour se défaire de l'emprise du chasseur de dragons. Gray, remis du coup qu'il avait subi, profita de l'inattention de Blueberry pour voler au secours de Juvia. Restant silencieux, il s'approcha par-derrière de sa cible, et soudainement, lui saisit la tête, en générant le froid le plus froid dont il était capable. Un épais nuage de fumée s'échappa de la peau de Blueberry, et il lâcha prise sur Juvia. Il pivota, et tenta d'atteindre Gray avec un violent atemi du tranchant de la main, asséné au torse. Gray se pencha juste à temps pour esquiver.

- Lances de glace ! Tonitrua-t-il, en appliquant ses deux mains sur le ventre de Blueberry.

La peau du chasseur de dragons était brûlante, mais sa magie apaisa rapidement la douleur. L'adversaire fut éjecté au loin par la puissance du coup. Comme il était tranquille pour un instant, Gray accourut auprès de Juvia. Elle était à genoux, et se tenait le bras droit avec une expression douloureuse.

- Ça va aller ? S'inquiéta le jeune homme.

- Oui … marmonna Juvia, en tentant de se relever.

Elle voulait montrer à Gray qu'elle était forte. Mais elle n'y arriva pas, car Gray la maintint agenouillée par les épaules. Et puis, Gray n'avait pas besoin de preuves de sa force.

- Fais-voir, dit-il.

Juvia le laissa faire. Il saisit délicatement sa main, comme si elle avait été de porcelaine, et la fit pivoter, pour voir clairement la brûlure. La peau était rouge, là où Blueberry l'avait touchée, ce qui contrastait fortement avec la pâleur de sa peau.

- Je vais voir ce que je peux faire, confia-t-il à Juvia.

Il appuya sa propre main sur la brûlure. Le froid intense qui se dégagea du contact soulagea grandement Juvia, qui se sentit pleine de gratitude envers le jeune homme. Elle ne manquerait assurément pas de lui en témoigner en retour, dès que l'occasion se présenterait.

- Allez, on peut gagner, dit-il en l'aidant à se relever.

Juvia lui sourit, et hocha de la tête. Au même moment, Blueberry se redressait péniblement. L'attaque de Gray lui avait été visiblement plus préjudiciable qu'attendu.

- Quelque chose me dit que le combat ne va pas s'éterniser, dit-il d'une voix presque triste.

Gray et Juvia avancèrent vers lui, main dans la main.

- Sans doute pas, dit Juvia d'un ton confiant.

- C'est dommage, on s'amusait bien, fit remarquer Blueberry.

- Toutes les bonnes choses ont une fin, répliqua Gray.

Le chasseur de dragons désertiques prépara un nouvel assaut, en repliant les deux bras à hauteur de son visage. Aussitôt et sans mot dire, Gray et Juvia se mirent en position. Juvia répéta la technique précédente qui lui avait servi à le bloquer, un peu plus tôt, mais à deux mains.

- Inutile, dit Blueberry, auréolé de la vapeur que devenait l'eau qui s'approchait de lui.

Au même moment, Gray se glissa derrière Juvia, et passant ses bras le long des siens, lui saisit les poignets. Après un court instant de concentration, leurs magies se mélangèrent. Cela les fit frissonner, et leur rappela les fois où la fusion des magies les avaient aidés à atteindre des niveaux d'union d'un autre genre. Ainsi augmenté, le sort de Juvia n'avait plus aucun mal à toucher Blueberry sans s'évaporer. Le chasseur de dragons recula d'un pas, puis de deux. Il devenait de plus en plus rouge, tentant de forcer le phénomène d'évaporation. Cela produisit un résultat médiocre, mais l'encouragea à continuer. En réponse, Juvia et Gray développèrent une force magique encore plus importante.


- Ooh ooh ! Triompha Neit, les yeux plongés dans la lacrima. Prenez-en de la graine, vous deux !

Tengaro et Kisima, chacun d'un côté, observaient également l'affrontement.

- Un sort combiné … Je vois pas ce qu'il y a d'exceptionnel, répondit Tengaro avec aplomb. J'y arrive très bien avec Blueberry.

- Il s'agit là d'un Unison Raid de toute première qualité, pas d'une simple combinaison magique de bas étage ! Exulta Neit.

Visiblement, son intérêt professionnel était fortement excité par la symbiose de Gray et Juvia, et il ne demandait qu'à en voir plus.

- Il faut être habitué à l'autre presque autant qu'à soi-même, pour atteindre ce niveau, déclara le maître. C'est le résultat d'années de coopération et d'entraide.

- Est-ce que vous lui avez donné une fiole ? Demanda Tengaro.

- Oui, comme je t'ai donné une pierre de sel, et de la neige fondue à Kisima.

- Il va s'en servir, dit celle-ci, totalement absorbée par l'ardeur du combat.


Blueberry finit par reculer. Juvia et Gray laissèrent leurs bras retomber le long du corps, essoufflés.

- Encore une fois, dit Gray, qui soufflait comme un bœuf. Encore une fois, et on devrait l'avoir.

Juvia reprenait son souffle. Ce n'était pas tant à cause de toute la magie qu'elle avait dépensée, qu'à cause de la proximité avec Gray, qui l'avait presque fait défaillir. Chaque fois qu'ils mélangeaient leur magie au combat, cela rapprochait leurs esprits jusqu'aux limites du possible, comme s'il n'y avait que quelques centimètres entre leurs âmes. Il n'y avait que pendant l'amour charnel qu'ils se sentaient plus proches.

- Juvia a une idée, dit-elle en s'approchant de l'oreille de Gray.

Elle expliqua en détails ce à quoi elle avait pensé. Blueberry les regarda faire au début, avant de se remettre en mouvement. De son pagne, il tira une petite fiole de verre fumé, pas plus large que les deux pouces côte à côte, et chapeautée par un petit bouchon de liège. Il fit sauter le bouchon, et ingurgita le contenu. Il s'agissait de sable. Ce sable-là était jaune et venait probablement d'une plage, mais c'était tout de même du sable. Son corps devint tellement chaud qu'il commença à transpirer.

- Vous allez comprendre pourquoi on m'appelle Blueberry ! S'exclama-t-il, en direction du couple. (N.B. : blueberry veut dire myrtille en anglais)

Ils ne répondirent pas. Juvia, les jambes légèrement repliées, concentrait entre ses paumes toute la magie qui lui restait. Gray était planté devant elle, en position de garde, portant une épée et un bouclier de glace.

- Fais attention ! Cria-t-il à Juvia par-dessus l'épaule. Il utilise la force du dragon !

Blueberry fit quelques pas en avant, et lança une salve de jets de sable brûlant. Gray dût faire des pieds et des mains pour bloquer tout les projectiles. L'un d'eux le toucha à la jambe droite, et il grimaça fortement en sentant la brûlure. Immédiatement après avoir attaqué, Blueberry s'élança vers eux, à longues enjambées. Il couvrit en quelques secondes la vingtaine de mètres qui s'étendait entre lui et ses cibles.

- Sa peau … marmonna Juvia, étonnée.

La peau de Blueberry avait cessé de rougeoyer comme de la braise. Sur le front, les tempes, les épaules et le torse, courait un motif d'écailles. Lequel motif était entre le mauve et le violet, et créait une petite boursouflure de chair. Cela donnait vraiment la texture d'une grappe de myrtilles.

- Attend … ordonna Juvia à Gray.

Elle terminait de préparer son sortilège. Gray attendit, fermement campé sur ses positions. Cinq mètres le séparaient encore de Blueberry. Puis quatre. Et trois.

- Maintenant ! S'exclama Juvia.

Tel un ressort, Gray bondit sur le côté, dégageant la ligne de mire pour Juvia.

- Par le battement d'ailes du … commença Blueberry.

- Double vague ! Cria Juvia, dominant même la clameur de son adversaire.

Elle étendit les bras en croix, puis les ramena et claqua des mains à hauteur d'yeux, bras tendus. Deux masses d'eau étaient apparues alors qu'elle tendait les mains, et avaient impitoyablement englouti Blueberry. Gray, qui connaissait son rôle, jaillit vers le mur d'eau qui enserrait Blueberry. Juvia faisait de son mieux pour conserver la forme de l'eau en une colonne à peu près cylindrique, dont le sommet, à plus de six mètres du sol, écumait comme une mer déchaînée.

- Glaciation ! S'exclama Gray, en insistant bien sur les i.

Il plongea ses deux bras jusqu'au coude dans l'eau contrôlée par Juvia, et grimaça une nouvelle fois : l'eau était à la limite de l'ébullition. À travers le prisme aquatique, il voyait Blueberry, qui tentait de faire s'évaporer toute la masse d'eau en une seule fois. Des bulles d'air se formaient autour de lui. Gray serra les dents et les poings, et libéra toute la magie qui lui restait. La température de l'air chuta vertigineusement, et la colonne d'eau se transforma en colonne de glace, d'une transparence cristalline. Cette opération consomma la quasi-totalité de la magie qui lui restait. La base de la colonne était rougie par le sable, qui avait eu le temps d'entrer en suspension dans l'eau. Blueberry avait déjà réussi à faire fondre la glace autour de lui, et se débattait dans la capsule qu'il avait formée. Sa peau était redevenue normale, et il était couvert d'égratignures. Gray, lessivé, tomba sur le dos. Le sable rouge lui brûla le dos, mais il n'en avait que faire. Juvia aussi commençait à faiblir, mais elle parvint à rester debout. Dans un grand fracas, la tour de glace s'effondra, répandant des éclats sur dix mètres à la ronde. Blueberry tituba, avant de reprendre l'équilibre.

« Il est temps d'en finir. » pensa Juvia.

Il ne lui restait que quelques gouttes de magie, juste assez pour porter un dernier coup avant d'arriver à sec. Elle parcourut les derniers mètres qui la séparaient de Blueberry. Celui-ci ne bougeait pas, préférant rester en position de garde.

- Scheler ! Clama-t-elle.


Commentaire de l'auteur Alors, que pensez-vous du combat ? Je m'étonne moi-même d'avoir réussi à en tirer autant de matière littéraire ... C'est en tout cas le dernier des combats, et de fait, le prochain chapitre pourra se recentrer sur une des bases de l'histoire : l'amour ! Il y aura même un peu de lime / lemon (appelez ça comme vous voulez, j'arrive pas à trancher entre lemon et lime pour cette scène ...) ! J'ai également un peu d'avance et un chapitre XXL de prêt, et c'est ce qui m'amène à vous prévenir : il risque d'y avoir du retard dans la suite de la publication, à cause de la sortie imminente de The Witcher 3 (dans environ 4h, au moment où j'écris ces lignes) ... Autrement dit, le jeu va phagocyter toute ma vie sociale, ainsi qu'une bonne partie du temps que je consacre d'ordinaire à l'écriture ... (je déconne à moitié en disant ça, je n'abandonne personne, mais il risque réellement d'y avoir du retard x) Bref, merci d'avoir lu ce chapitre, et à la prochaine fois ! Banzai !
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2018 / Mentions légales