Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • La Paix
    Mouvement de la Paix du Rhône
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : fantastique - science-fiction - policier - humour - imaginaire
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Rindaya
    Boz'Dodor
    Nb de signes : < 12 600 sec
    Genre : fantastique
    Délai de soumission : 07/08/2018
  • #exclusif
    J'ai lu
    Nb de signes : 250 000 - 350 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Sur un malentendu…
    J'ai lu
    Nb de signes : 50 000 - 70 000 sec
    Genre : comédie romantique
    Délai de soumission : 30/06/2018
  • Dystopie
    H2 Fanzine
    Nb de signes : < 9 000 sec
    Genre : science-fiction - jeunesse
    Délai de soumission : 10/08/2018
  • Cthulhu
    Revue Horrifique
    Nb de signes : > 18 000 sec
    Genre : horreur
    Délai de soumission : 31/10/2018
  • Femmes de l'étrange
    Revue Horrifique
    Nb de signes : > 18 000 sec
    Genre : fantastique - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2018
  • Prix Saint-Nicolas du Conte de Noël
    Éditions Ex Æquo
    Nb de signes : 18 000 - 25 000 sec
    Genre : conte - noël - tout public
    Délai de soumission : 15/09/2018
  • Secret
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 3 000 - 6 000 sec
    Genre : nouvelle
    Délai de soumission : 11/06/2018
  • Détectives Improbables
    Reines-Beaux
    Nb de signes : > 30 000 sec
    Genre : mystère - enquête
    Délai de soumission : 31/03/2019

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Amateurs de KPOP, cette nouvelle devrait vous plaire !
 par   - 682 lectures  - 2 commentaires [16 juin 2018 à 18:29:29]

Sur mashable FR une nouvelle a retenu mon attention :
L’anglais ne sera bientôt plus la langue universelle de la pop music

Il semblerait que le coréen devienne l'une des langues les plus écoutées au États-Unis avec l'espagnol.

 

Google et les données...
 par   - 291 lectures  - Aucun commentaire

Depuis quelques mois j'ai supprimé Google Analytics du site. J'y perds en analyse, mais gangne en vitesse et c'est un suivi de moins par Google.
Dès que Google a fourni un outil pour se conformer au RGPD j'y ai désactivé le suivi pour la personnalisation des pubs.

Ça signifie, par exemple, que vous ne devriez plus voir de pub correspondant à ce que vous regarder sur d'autres sites.

Le plagiat des livres, parlons-en
 par   - 487 lectures  - Aucun commentaire

Le plagiat des livres, parlons-en. Suite aux nombreuses affaires de plagiat dans lesquelles nous sommes intervenus avec Manon, je me suis dit qu’il serait important de vous en informer. Ce sujet touche autant les écrivains en herbes que les auteurs confirmés. Hélas, de nombreuses personnes ignorent les enjeux du plagiat. Dorénavant, vous serez informés. J’espère que vous ferez le nécessaire afin d’éviter que le plagiat continue à se répandre dans le futur.

Qu’est-ce que le plagiat ?

Tout d’abord, le plagiat est une faute d'ordre moral, civil ou commercial. Elle consiste à recopier ou à s’accaparer une oeuvre sans le consentement sur papier de l’auteur, ou de l’éditeur s’il y a, avec sa signature à l’appui. Un simple mail ne suffit pas. De plus, prévenir que l’oeuvre n’est pas la nôtre, car nous avons copié-collé le livre d’untel, c’est tout bonnement avouer un délit.

En d’autres mots, plagier, c’est copier/coller une oeuvre en modifiant ou non l’oeuvre originale (nom, sexe, univers…). Plagier, c’est aussi reprendre entièrement un scénario. De même que plagier, c’est traduire une oeuvre sans l’autorisation signée de son auteur original. En agissant ainsi, le plagieur contribue, inconsciemment ou non, à une faute juridique grave : un non-respect des droits patrimoniaux et moraux de l'auteur original. De ce fait, au risque de le répéter, le plagiat est considéré comme un délit. En s’y adonnant, le plagieur risque :

Selon le Code pénal :

L'article L122-4 du Code de la propriété intellectuelle prévoit que « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »

Le plagieur risque :

○ 2 ans d'emprisonnement
○ 150 000 € d'amende pour dommage et intérêt
○ Peine civile voire même pénale si l'auteur qui en est victime a un bon avocat

De plus, les auteurs connus comme Gilles Legardinier ou Guillaume Musso, ont une certaine notoriété et emprise sur le marché du livre. Lorsqu’ils en publient un, les gens vont se ruer dessus. Ils connaissent leurs styles d’écriture et savent qu’ils ne seront pas déçus. Par conséquent, leurs oeuvres seront bien vendues. Si l’éditeur apprend que leurs écrits sont mis gratuitement à disposition sur un site, il ne va certainement pas apprécier. De ce fait, il peut attaquer le plagieur en justice. En raison d’un bon avocat, le verdict sera bien plus important que 150 000 € d’amende ou 2 ans d’emprisonnement.

Ce qu’il faut savoir sur les auteurs et le plagiat

L’auteur, connu ou non, choisi tout lorsqu’il écrit son histoire. Cela passe du nom des personnages, aux caractères et caratéristiques physiques en passant par les lieux, les nationalités, etc. Il passe du temps à mettre en place son scénario, à choisir ses mots, à écrire ses phrases. En somme, faire en sorte que ce soit cohérent. Cette phase d’invention et d'écriture peut aussi bien être courte que durer des années.

Imaginez seulement sa réaction lorsqu’il apprendra qu’un de ses lecteurs a tout bonnement repris l’histoire, pire, l’a déchiquetée en un temps record juste pour la reprendre, par exemple, avec son pairing favori. Ou juste simplement la faire partager à des lecteurs. Comparez trois ans de dur labeur et de stress à… cette misère.

De plus, si le livre a été traduit, copier/coller le travail du traducteur, c’est aussi le voler. Le plagier. Pour rappel, le travail d’un traducteur c’est de de comprendre le sens qu'a voulu donné l'écrivain à sa phrase et la retransmettre au mieux dans sa langue à lui, garder la cohérence. Ça prend du temps.

Par contre, nous ne pouvons rien faire lorsqu’une oeuvre, comme par exemple, Alice aux pays des merveilles, se trouve sur un site gratuit. Ou toute autre oeuvre ancienne. L’histoire devient un bien public 70 ans après la mort de l’auteur.

En résumé

Généralement, lorsque nous souhaitons partager une oeuvre que nous avons appréciée, le plus simple est d’en parler, par exemple, à la fin d’un chapitre. Vouloir la partager en la copiant-collant, non. Même si l’auteur ne répond pas au message. Je dis ça, parce qu’une personne m’a répondu ainsi. De plus, lorsque nous citons un auteur, nous devons le mettre avec les guillemets et la référence bibliographique. Cela se rapporte à des bouts de lignes, et non à un livre entier.

Pour rappel, Wattpad et Fanfic-fr avaient lancé leur site pour que les auteurs fassent connaître leur oeuvre. Et non celle d’un autre.

Maintenant que vous le savez, j’espère que vous ferez le nécessaire afin d’éviter cela. Prévenez-moi en cas de doute. J’interviendrai pour en informer le plagieur. S’il ne souhaite pas supprimer l’histoire plagiée (oui, il y a des gens têtus et immatures), j’inviterai les administrateurs à s’en occuper.

Au nom du respect, je vous en prie.

STOP AU PLAGIAT
(#contreleplagiat)

Petites informations supplémentaires :

○ Sachez que si le plagieur écrivait ses propres fictions, je ne l’empêche absolument pas de les continuer. Au contraire. Mais, il doit supprimer l’oeuvre plagiée.

○ De plus, je n’ai rien contre les personnes imaginant d’autres personnages lorsqu’elle lise un livre, avec par exemple, leur pairing favori. Néanmoins, elles n’ont pas le droit de reproduire leur envie, à moins de s’inspirer de l’oeuvre pour écrire leur fanfiction.

Le Discord de la Ligue des Chroniqueurs vous ouvre joyeusement ses portes !
 par   - 725 lectures  - 1 commentaire [21 mai 2018 à 22:43:44]

Bonjour à toutes et à tous !

Je suis Etsukazu, un humble auteur de fanfictions du fandom Naruto, et je viens vous annoncer que le groupe Discord de la Ligue des Chroniqueurs, formé il y a quelques mois, s’ouvre officiellement à la communauté de Fanfic-Fr.

Envie de discuter avec les auteurs de vos fandoms favoris ? Ce groupe est fait pour vous.

Naturellement, vous vous demandez aussitôt tous ce qu’est un groupe Discord (Non ? Mince alors !), mais surtout, qu’est-ce que la Ligue des Chroniqueurs ? Laissez-moi donc vous répondre dans l’ordre.

Discord est une plateforme de discussion instantanée dont l’interface permet des discussions écrites élaborées aussi bien que des discussions vocales. Cette application est très utilisée par les communautés de joueurs de jeux vidéo, quels que soient leurs genres, et elle a été conçue principalement pour eux – en premier lieu – toutefois, son utilité ne se cantonne pas à eux. Effectivement, elle est utilisée par beaucoup de monde, et il se trouve que la Ligue des Chroniqueurs l’utilise également.

La Ligue des Chroniqueurs, quant à elle, est une petite communauté – de 160 membres actuellement – qui regroupe de nombreux auteurs publiant sur Fanfic-Fr comme sur fanfiction.net, ainsi que les lecteurs qui souhaitent venir s’exprimer et échanger autour de notre passion commune qu’est la fanfiction.


Lire la suite...
Les Editions du Flamant Noir cherche de nouveaux Talents
 par   - 810 lectures  - Aucun commentaire

Plumavitae s'associe avec Flamant Noir Editions

Plumavitae.co, vous vous souvenez ? Si non, rendez-vous sur plumavitae.co !
Mais ce n'est pas le sujet ! Nous avons le plaisir de vous annoncer notre partenariat avec Flamant Noir Editions, une maison d'édition exigeante consacrée au polar, le thriller ou encore le roman noir.

A partir du 2 mai 2018, grâce à Plumavitae, Flamant Noir Editions rouvre la réception des manuscrits par internet ! Auteur(e) de Thriller, de Polar ou de Roman Noir ? Envoyez-nous votre manuscrit !

Conditions d’envoi :

- Envoyez votre projet à cette adresse : manuscrits.flamantnoir.ed@gmail.com
- Votre manuscrit doit être cohérent avec la ligne éditoriale des Éditions Flamant Noir (plus d'infos sur http://editions-flamant-noir.com/)
- Adressez-nous au maximum les 50 premières pages de ton écrit (soit 37000 mots), accompagnées d’une présentation générale de vous et de votre projet

Alors, à vos claviers et que la Plume du Flamant Noir soit avec vous !


Lire la suite...
Concours d'écriture by Shaku #1
 par   - 1082 lectures  - Aucun commentaire

Bonjour, je vous propose un concours d'écriture dont les règles sont plutôt simple. Je répondrais à toutes vos questions si vous en avez.

Par contre, sachez avant toute chose que je m'excuse envers les personnes n’habitant pas en France. Je ne peux accepter votre texte, car je ne pourrais pas financer les frais de port si jamais vous gagnez un lot... Cependant, vous pouvez participer si vous ne souhaitez rien gagner !

Le principe de ce premier concours

• Ce concours est anonyme.
○ Les participants m'enverront leur texte par mail en PDF à cette adresse (morganeperro@outlook.fr)
○ Titre du mail : Prompt#1 + Titre de leur fiction + n° du prompt
○ Le titre de leur fiction devra être au-dessus du corps du texte. Ce nombre de mot ne sera pas compris dans la limite autorisée.

• Écrire une fiction entre 3000 et 10 000 mots sur la base d’un prompt choisi au préalable à partir du 15 avril sur le document google indiqué en bas de la page.
○ Le prompt choisi doit être libre au moment de la réservation. Dans le cas contraire, choisissez un autre prompt où il n’y a pas marqué (réservé par « nom »)

Mais… qu'est-ce qu'un prompt ?
• Un prompt c’est un petit plan ou idée de quelques lignes pour écrire une fiction. On remplace aussi "A", "B", ect, par le nom du personnage.

○ Exemple :
• A et B se promènent dans la forêt et se font téléporter par des extra-terrestres. Comment vont-ils s'en sortir sans que ces monstres ne décident de copuler avec eux ?


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Le jour ou nos chemins se sont croisés Auteur: The-Nalu-chan Vue: 24153
[Publiée le: 2014-07-10]    [Mise à Jour: 2015-08-27]
13+  Signaler Romance/School-Fic/Amitié/Hétéro/Lime/Psychologique Commentaires : 43
Description:
Pour faire simple, je ne vais dire qu'un mot: Pluie. Une pluie chaude, le genre d'averse qui arrive à la fin de l'été et qui annonce l'automne. Le genre de pluie qui commence sans prévenir, spontanément, avant de se terminer presque aussitôt. Et tout comme cette pluie imprévisible, une rencontre s'est faite ce jour-là.

Trois personnes. Sous un arbre. Des promesses. Des mensonges. Des larmes et des rires. Un avenir qui s'annonçait beaucoup plus coloré que ce que l'on imaginait. Une rencontre qui s'avérait beaucoup plus bouleversante que ce que l'on pouvait imaginer.

''Le jour où nos chemins se sont croisés...
était un jour de pluie. Te souviens-tu encore du moment où nos regards se sont rencontrés? ''

-----------------------------------------------------------
Couples: nalu( en principal)/ Gale
Crédits:
Tous mes personnages proviennent de l'imagination de Hiro Mashima, sauf: La prof de fraçais et Valérie Heartiflia.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Le toit du lycée..

[1660 mots]
Publié le: 2014-07-10
Mis à Jour: 2014-08-07
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voila le deuxième chapitre!
Bonne lecture!

Chapitre 2
 




-Je veux que vous me prépariez un exposé pour...disons le 20 octobre, annonça le prof d'Histoire. Le sujet est ''La Renaissance''. Je vous laisse libre arbitre pour le reste.
 
Lucy sortit son agenda et nota soigneusement le devoir, ignorant les autres qui râlaient, protestaient violemment. Elle savait que cela ne servirait à rien. Ça ne ferait que mettre en colère leur prof et il rajoutera des consignes pour l'exposé.
 
Du coin de l'œil, la blonde regarda encore une fois la chaise vide de Natsu. Il n'était venu en cours que ce matin, pour EPS. Mais pour les autres matières, il n'avait donné aucun signe de vie. Comme s'il s'en fichait royalement des conséquences...Si on l'attrapait en train de sécher, il aurait une retenue...Mais en même temps, les gars comme lui n'en avaient rien à faire. Il doit être habitué à avoir des problèmes...
 
Soudain, la cloche sonna, annonçant la fin de l'heure. Après ce cours, ils avaient deux heures de dîner. La partie préférée de la plupart des élèves.
 
Tout le monde se leva, rangeant leur chaise bruyamment tandis que des éclats de rires fusaient dans la pièce.
 
-Lucy, je peux te voir une minute?, demanda leur prof à la blonde.
 
Cette dernière tressaillit, se demandant si elle avait fait quelque chose de mal. Elle n'avait pas envie de se faire réprimander par son professeur.
 
Rangeant ses affaires rapidement, elle se leva et s'approcha de son bureau.
 
-Monsieur?, demanda-t-elle en pinçant les lèvres.
 
-Lucy, tu veux bien donner ces polycopiés à Natsu?
 
-Euh...pourquoi moi?
 
-Tu n'es pas amie avec lui?
 
-Euh...je ne suis pas sûre s'il se souvient seulement de mon prénom. De là à dire que...
 
-Pourtant je vous ai aperçu hier soir, vous rentriez ensemble...
 
-C'est pas ça.
.., soupira la blonde. Très bien, je vais lui donner les polycopiés. Mais...de quoi s'agit-il? Je n'ai rien reçu...
 
-C'est pour l'inscription de délégué des élèves...
 
-Quoi??!!!!!
 


Sur le toit de l'Académie...


Natsu observait les nuages passer, avec leurs drôles de formes ovales, rondes, rectangulaires...
 
Il était seul, allongé sur le dos, en essayant de repousser l'ennui. En tenue de sport, il n'avait même pas daigné de se changer, étant trop pressé d'aller sur le toit. Trop pressé de disparaître. De sécher les cours.
 
Il savait que les ennuis s'en venaient, mais s'en fichait. Il ne voulait pas aller en cours entendre le prof débiter des choses qu'il savait déjà. Et si la direction appelait chez lui..eh bien, il n'en avait absolument rien a faire.
 
-NATSU!!!!!!!!
 
Étonné, il tourna la tête vers une fille aux longs cheveux blonds en bataille. Elle semblait essoufflée d'avoir couru. Essoufflée et en colère.
 
-Natsu!!!!!! Je peux savoir ce que signifie ceci?!, vociféra-t-elle en s'approchant à grands pas du garçon.
 
Agacé, il ferma les yeux et mit les mains derrière sa tête.
 
-Qu'est-ce qu'il y a, Luce?
 
-C'est Lucy!!!!,
corrigea-t-elle automatiquement. Et je peux savoir ce que signifie ça?, demanda-t-elle en mettant des papiers devant son visage.
 
Ouvrant un œil, il fixa l'objet de la colère de Lucy. Puis le refermant aussitôt, il soupira.
 
-Je veux être délégué. Où est le problème?
 
-Où est le problème?! Je veux être déléguée aussi!!!
 
-Et alors?
 
-Et alors?!!! Tu t'en fiches de l'école. Je ne comprends pas pourquoi tu veux aussi...

 
-Pour être plus populaire, la coupa le garçon. Et tu pourras faire moins de bruit? Assis-toi et regarde donc les nuages avec moi.
 
-Je...Je n'ai pas que ça à faire!!!
 
-Ah oui, c'est vrai...tu suis les cours, toi.
 
-Bien sûr que je suis les cours!!!!!
, s'exclama-t-elle.
 
Le rose eut un petit sourire. Il sentait qu'elle était juste devant lui.
 
-Lucy...tu sais que si j'ouvre les yeux, je peux voir ta culotte?
 
Il entendit la jeune fille hoqueter de surprise et d'indignation, et l'imagina rougir jusqu'à la racine de ses cheveux.
 
-Ga...Garde les yeux fermés, alors!!!! Pervers!!!!!
 

Natsu rigola face à la réaction de la blonde. Cette fille était décidemment quelque chose d'intéressant!
 
Il entendit ses pas s'éloigner. Ouvrant les yeux, il fixa les papiers qu'elle avait laissés tombé. Un sourire triste se dessina sur ses lèvres.
 
-Et me voilà encore une fois seul..., dit-il en fixant le ciel qui commençait à s'obscurcir.
 


Du côté des filles...


-Et il m'a dit «et alors?»!!!! Argh, ce gars est tellement frustrant!!!!!, s'exclamait Lucy, les joues encore rouges de colère, d'indignation et de gêne.
 
Elle se rappelait encore ce qu'il avait dit :
 
«Lucy...tu sais que si j'ouvre les yeux, je peux voir ta culotte?»
 
Mais il n'avait pas ouvert les yeux. Il les avait gardés fermés, feignant le désintérêt. Elle savait que c'était une marque de gentillesse, voir de respect envers la blonde. Mais ne pouvant s'empêcher de lui en vouloir au sujet  de son inscription pour être délégué, la jeune fille laissait de côté ce petit détail.
 
-Euh...Lucy, pourquoi es-tu aussi en colère?, demanda en hésitant Levy.
 
-C'est vrai, quoi, après tout, moi aussi je veux être présidente, mais tu ne m'as pas crié dessus, ajouta Erza.
 
-Et il a tout à fait le droit de s'inscrire, dit Mirajane. Je crois que tu es allée un peu fort avec lui...
 
-Mais...
 
-Vas t'excuser
, ordonna la blanche.
 
-Je n'en ai pas envie!!!, protesta la blonde.
 
-Lucy...il faut que tu y ailles. J'irais avec toi, si tu le désires.
 
-Je ne veux pas aller m'excuser envers ce pervers!!!
 
-Lucy!, intervint Erza en la fusillant du regard.
 
La rousse était visiblement à deux doigts de se mettre en colère pour de bon. Et il y a une rumeur qui dit que des choses arrivent quand elle est fâchée...Des choses bizarres...
 
En déglutissant, Lucy soupira :
 
-Très bien. J'y vais.
 
Elle se leva brusquement et se dirigea vers l'Académie. Mira la suivit. Elle abordait un sourire qui disait clair qu'elle manigançait quelque chose. Méfiante, Lucy demanda :
 
-Euh...Mira?
 
-Je viens avec toi!!
!, répondit la blanche avec un sourire radieux.
 


De nouveau sur le toit...


Natsu se tourna vers la porte qui s'ouvrait de nouveau. Lucy entra, gênée. Étonné, il la vit approcher et s'agenouiller auprès de lui.
 
-Euh...Natsu...
 
Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase car le bruit de la porte se refermant la coupa. Surprise, la blonde se releva aussitôt et couru vers la fameuse porte. Elle grimaça en essayant de l'ouvrir, en vain. Étouffant une exclamation, elle cria :
 
-J'y crois pas!!!!! Mira!!!!!
 
Le rire angélique de cette dernière se fit entendre.
 
-Je vous laisse vous réconcilier!!!! Je vais revenir dans deux heures!!!!!
 
-Mira!!!!!!!!
 
Aucune réponse. Lucy continua d'essayer d'ouvrir la lourde porte en métal plusieurs fois, puis vaincue, elle se laissa glisser le long de mur.
 
-Elle n'est pas croyable!, s'exclama-t-elle en fixant le rose. Je savais qu'elle était un peu folle, mais je n'aurais jamais cru qu'elle serait capable de telles choses!!!
 
-C'est mal la connaître, rétorqua Natsu.
 
-Oui, mais quand même. Elle n'aurait pas dû faire ça...sérieusement, m'enfermer seule avec toi sur ce toit...Elle est carrément sadique!!
 
-Ça te dégoûte à ce point d'être avec moi?,
demanda doucement le garçon, vexé.
 
-Non! Ce n'est pas ce que je voulais dire...
 
-La plupart des filles donneront cher pour être bloquées ici, sur ce toit.
 
-Je ne suis pas comme la plupart des filles.
 
-Ça c'est clair.
 

Silence...La jeune fille fixa le garçon, sentant une certaine curiosité nouvelle envers lui.
 

-Dis, Natsu, pourquoi n'étais-tu pas en cours?
 
-Tu as remarqué mon absence?
, rétorqua-t-il.
 
La blonde devina un sourire moqueur sur ses lèvres.
 
-Bien...c'est normal, non? Tu devais me donner mon parapluie.
 
En effet, la jeune blonde avait donné son précieux parapluie bleu au garçon Mais de toute évidence, il l'avait oublié chez lui.
 
-Oh, désolé, mais je ne vais pas te le donner. Le soir je dors avec lui. Je garde toujours les objets des filles car en fait, je suis un pervers obsédé...
 
-Qu...quoi?!!!, s'écria-t-elle en rougissant.
 
-Hahaha!!!!! Relaxe, c'est une blague. En fait, je l'ai oublié.
 
-Pff!,
rétorqua-t-elle.
 
Mais un léger sourire flottait sur les lèvres. Décidemment, ce gars n'était pas croyable!
 
-Et pour répondre à ta question, je ne vais pas en cour car je m'en fiche des profs. Ils me font tous c****.
 
-Ce n'est pas poli de dire ça!!
 
-Qu'est-ce que je m'en fiche d'être poli!
 
Il se leva et alla s'assoir à côté de la blonde.
 
-Au fait, Lucy, pourquoi tu es revenue ici?
 
-Parce que je voulais m'excuser pour toute à l'heure. Désolée, j'ai un peu exagéré.
 
-Un peu?
, releva-t-il avec un petit sourire.
 
-Tu as compris ce que je voulais dire, rétorqua-t-elle.
 
Il éclata de rire, un rire à la fois joyeux et triste...
 


Du côté de Mirajane...


-Alors je les ai enfermés!!, s'exclama la blanche avec un sourire mauvais.
 
-Tu as bien fait!! Comme ça, ils vont se réconcilier!!, approuva Erza.
 
-Mais...ce n'est pas un peu sadique?, demanda Levy, inquiète pour son amie.
 
-Ces deux-là sont faits pour être ensemble...ils ont juste besoin d'un petit coup de pouce pour que leur relation se développe, expliqua Mira.
 
-
Oui mais...
 
-Ça va bien se passer
, rassura la blanche. Tu vas voir...ça va bien se passer.

Commentaire de l'auteur Alors?
Vous en avez pensé quoi? Avez-vous aimé ou détesté? Dites-le moi en commentaire, s'il-vous plaît!
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2018 / Mentions légales