Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Le dragon imaginaire
[Histoire Terminée]
Auteur: Tatsushi-chan Vue: 2108
[Publiée le: 2015-02-01]    [Mise à Jour: 2015-05-05]
13+  Signaler Romance/Humour/Amitié/Surréaliste/Sans magie Commentaires : 8
Description:
Lucy n’est pas une lycéenne comme les autres. Elle le sait depuis des années maintenant, quand elle s’est rendue compte que le garçon qu’elle prenait pour son meilleur ami…n’existait tout simplement pas. Pourtant, elle lui parlait comme à n’importe quel être humain…seulement, elle était seule à le voir…
Maintenant, elle cachait ce secret et continuait de lui parler en espérant au fond d’elle qu’elle n’était pas folle et qu’il existait pour de bon, qu’il y avait une explication logique…
Que, quelque part sur cette Terre, il l’attendait…mais les choses allaient bientôt se compliquer…
________________
05/05/2015 : Dernière partie en ligne!

OS en 2 parties + épilogue, StingxLucyxNatsu
Crédits:
Tous les personnages appartiennent à Mashima-sensei.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Partie 1 : Chante pour le dragon, petit coeur...

[3197 mots]
Publié le: 2015-02-01
Mis à Jour: 2015-04-27
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hey les lecteurs! j'espère que ça va bien! x) Me revoilà avec une nouvelle fanfic assez courte puisqu'elle sera en trois parties. j'avoue que je ne sais pas du tout quand va arriver la suite même si je sais déjà quoi écrire et comment l'histoire va se terminer. C'est pour vous faire patienter en attendant la suite de Lucy, Exceed malgré elle et d'autres de mes fanfics. Pour ceux qui connaissent Dragon sense (car je sais que certains de mes lecteurs réguliers vont passer par ici ^^) j'ai bien avancé le premier bonus mais il est assez compliqué à écrire, il va falloir attendre encore :/
Bref, pour parler de cette fanfic je ne sais même plus comment l'idée m'est venue à vrai dire mais je voulais que ce soit assez court pour ne pas que ça devienne chiant à force. :) J'espère que vous allez aimer cette première partie qui introduit l'histoire, surtout la fin dont je suis plutôt contente!:D Bonne lecture!

Lucy était assise à gauche de la salle, près de la fenêtre, et recopiait avec attention ce que son professeur notait au tableau. Elle s’efforçait de ne penser à rien d’autre, et surtout pas à la personne qui se trouvait assise juste à côté. Oh non, pas sur la chaise en train d’écrire tout comme elle, loin de là : il se trouvait sur le bureau et balançaient dans le vide ses pieds qui frôlaient le sol, tout en chantonnant d’un air absent, ce qui énervait particulièrement la jolie blonde. Cela l’empêchait même de se concentrer sur le cours. Finalement, elle tourna la tête vers le jeune homme et lui jeta un regard noir en ignorant ses beaux yeux qui la fixaient en attendant sa réaction ainsi que son air moqueur, et chuchota furieusement, en espérant qu’aucun de ses camarades de classe ne remarque son petit manège :

 - Sting, arrête un peu non de Dieu, j’essaie d’écouter, je ne veux pas rater mon bac à la fin de l’année !

Le blond se contenta de lui tirer la langue ce qui eut pour réaction de l’énerver un peu plus. Elle se concentra sur lui, fixant sa tenue en se rendant compte que s’il avait été réel, il aurait complètement fait tâche dans le décor, avec sa veste d’un bleu éclatant bordée de jaune, son pantalon et ses bottes qui semblaient sortir tout droit d’un costume de cosplayer de manga et ses abdos parfaitement dessinés ; un peu trop à son goût d’ailleurs. Mais justement, réel, il ne l’était pas, elle avait bien finit par le comprendre quand, il y a longtemps, elle avait voulu le présenter à quelqu’un. Malgré tout, elle avait eu beau essayer de l’effacer de sa vie, rien n’y avait fait, il était resté. Alors maintenant, elle s’était habituée.

 - Arrête d’agir comme un gamin, soupira-t-elle d’une voix encore plus basse avant de se remettre à écrire.

Le blond assis à côté se leva, énervé qu’elle ne lui prête pas plus d’attention, et se planta juste devant elle. En levant la tête, la blonde remarqua qu’elle avait le nez juste sous le bas-ventre de son ami imaginaire et grogna entre ses dents. N’importe qui à sa place aurait pu voir le tableau, mais voilà…elle n’était pas comme les autres justement, la preuve en était de Sting.

 - Pousses-toi ! lui grogna-t-elle encore, agacée de ses gamineries. Je suis pas d’humeur, aujourd’hui !

Le jeune homme sembla d’un seul coup blessé de ces paroles, et la lycéenne s’en voulut immédiatement. Elle tenta de rattraper sa gaffe, mais c’était trop tard :

 - Très bien, j’ai compris ! dit-il en lui jetant un regard volontairement méchant avant de disparaître purement et simplement.

Lucy regarda le vide qu’il venait de créer en s’effaçant et se mordit la lèvre inférieure, sentant déjà son absence lui peser. C’est vrai qu’il était avec elle depuis des années, alors à chaque fois qu’ils s’éloignaient trop l’un de l’autre, ils détestaient ça. Malgré tout, il l’avait fait de son gré cette fois, il devait vraiment lui en vouloir. Elle soupira pour la énième fois et se remit à copier le cours. C’était la dernière heure, elle irait le chercher ensuite, elle était quasiment sûre de savoir où il devait se trouver en ce moment.

Quand la sonnerie retentit, elle rangea rapidement ses affaires pour sortir et se diriger vers le centre-ville sans dire au revoir à qui que ce soit. Après tout, plus d’une fois, elle avait été surprise en train de parler dans le vide, où plutôt à Sting qu’elle était la seule à voir. Alors forcément, le peu d’amis qu’elle avait avant l’avait vite mise à l’écart pour des personnes plus « normales » qu’elle.

Elle arriva enfin au parc de la ville de Magnolia dans lequel se trouvait son lycée. Elle se dirigea entre les arbres et les buissons d’un pas assuré. Elle connaissait les lieux par cœur, et elle sentait au fond d’elle que c’est là qu’elle allait le trouver, dans ce coin de forêt au cœur du parc, caché derrière d’épaisses touffes d’herbes, conne une cabane naturelle. Elle se baissa et se faufila dans le creux qu’elle venait de faire entre deux buissons pour passer, mais elle fut surprise de voir que Sting ne se trouvait pas là. Elle eut une grimace déçue et ressortit en replaçant les branches basses pour que personne ne découvre le lieu par mégarde.

 - Je suis si prévisible que ça ? fit soudain une voix qu’elle connaissait bien et qui provenait d’en haut.

Surprise, elle leva la tête et sourit en découvrant son ami assis à deux mètres de haut, sur une branche d’un chêne qui se trouvait tout près d’elle.

 - Je te connais par cœur, sourit-elle.

Elle sembla soudain se renfrogner un peu et ajouta :

 - Et sinon…je suis désolée pour tout à l’heure, je ne voulais pas vraiment dire ça, c’est juste que…

Le jeune homme acquiesça, semblant lui avoir pardonné. Malgré tout, il demanda :

 - Si tu veux qu’on continue à se parler, il faut que tu me chantes une chanson comme tu fais des fois quand tu crois que je ne t’entends pas.

La jeune femme devint instantanément écarlate et détourna les yeux. Elle ne pensait pas qu’il l’avait entendue lorsque parfois, quand il s’endormait dans la chambre d’ami qu’il s ‘était appropriée sans que les parents de la blonde ne puissent le voir, elle chantait à son chevet. Elle ne savait même pas pourquoi elle faisait ça : mais ça lui faisait du bien, tout comme lui parler, elle parvenait à s’échapper ailleurs.

 - Alors ? s’impatienta-t-il.

 - D’accord, d’accord, tu as gagné ! fit-elle en soupirant. Tu es dur en affaire !

Il se contenta de sourire à cette dernière remarque avant qu’elle ne s’assoie au pied du chêne. S’il l’avait déjà entendue par le passé, mieux valait-il qu’elle chante quelque chose de nouveau. Elle réfléchit un instant avant de se lancer, fermant les yeux pour mieux se concentrer. Elle aurait bien voulu voir la réaction de son énervant ami, mais si elle le faisait elle risquait d’être déconcentrée.

Elle chantait depuis quelques minutes maintenant quand une voix qu’elle ne connaissait pas l’interrompit brusquement en disant sur un ton plutôt doux :

 - Je ne pensais pas que tu chantais si bien.

La blonde sursauta d’un coup et rouvrit les yeux, surprise, arrêtant net sa chanson par la même occasion. Elle jeta un coup d’œil à Sting qui se trouvait au-dessus d’elle mais il ne la regardait pas elle mais quelqu’un juste à côté, qu’il fusillait d’ailleurs du regard en disant sans que le nouvel arrivant ne l’entende :

 - Il veut quoi, celui-là ?!

Lucy tourna donc la tête sur sa gauche et croisa le regard onyx d’un garçon aux étranges cheveux roses. Elle cligna des yeux et, le reconnaissant, elle s’exclama :

 - Tu es bien Natsu ?

Le concerné fit oui de la tête avec un sourire. Oui, elle s’en souvenait, c’était l’un de ces camarades de classe, mais elle ne lui avait jamais vraiment parlé. En plus, pas mal de monde avait tendance à l’éviter, ce qui avait influencé tous les autres.

 - Euh…merci alors, ajouta la jeune femme, peu sûre de la façon de se tenir en sa présence.

Elle leva légèrement la tête et croisa les prunelles bleues de son ami toujours perché dans son arbre qui lui dit :

 - Eloigne-toi de lui, qui sait ce que cet idiot veut !

L’ignorant, elle fixa de nouveau Natsu qui la regardait à présent avec un regard interrogateur.

 - Pourquoi tu regardes entre les branches de cet arbre ? Tu as vu quelque chose ?

Gênée, la blonde lui dit pour noyer le poisson :

 - Oui, je crois que c’était un écureuil.

Le silence s’installa pendant quelques temps. La jeune femme regarda Sting bondir avec agilité au sol et retomber sur ses jambes sans le moindre mal. Il se tourna ensuite vers elle et dit dans un sourire :

 - On rentre ? T’as des devoirs non ? Je croyais que tu voulais avoir ton bac.

La concernée sourit discrètement. Il lui rappelait ses devoirs bien quand ça l’arrangeait sinon, il passait son temps à l’embêter quand elle en parlait. Il voulait très certainement qu’elle ne parle plus à Natsu. Etait-il jaloux ? Cette possibilité faillit la faire rire mais elle se retint. Mais c’est vrai qu’elle se sentait plutôt mal à l’aise en présence du garçon, après tout elle avait plus l’habitude de parler à sa famille…et à Sting. Elle se leva donc et épousseta ses vêtements.

 - Bon, je dois y aller, j’ai pleins de choses à faire chez moi, à plus !

Elle tourna les talons pour partir rapidement mais il l’appela à nouveau, par son prénom. Il s’en souvenait ? Néanmoins, elle se retourna pour voir ce qu’il voulait, mais il dit juste avec un sourire :

 - A demain en cours !

Elle lui rendit son sourire et le salua elle aussi avant de prendre le chemin de chez elle, toute contente en fredonnant. Etait-il possible pour elle de réussir encore à avoir des amis malgré le fait qu’elle avait des tendances à…parler à un ami imaginaire ?

Elle n’avait pas remarqué que Sting semblait agacé de la voir ainsi réagir par rapport à Natsu. Il avançait juste devant elle et, remarquant qu’il était quand même bien silencieux par rapport à d’habitude, elle l’interpela :

 - Sting, ça va ?

 - Que feras-tu de nous deux quand tu trouveras des amis ? la questionna-t-il soudain, sans même se retourner.

Elle hésita, ne sachant que répondre. Au fond d’elle, même si c’était terrible, elle avait toujours pensé qu’il disparaitrait quand elle n’aurait…plus besoin de lui, si on pouvait voir les choses de cette façon. Mais si jamais elle disait ça, il allait devenir furieux alors, elle tint sa langue.

 - Tu penses que je disparaitrais pour toujours, c’est ça ? fit-il remarquer d’une voix neutre.

Elle ne répondit encore pas. Comme pouvait-il si bien savoir ce qu’elle pensait ? Il ne vivait pas à ses côtés depuis des années pour rien.

 - Ça te rendrait bien service.

A ces mots, Lucy vit rouge. Elle attrapa sa main—car oui, elle était en mesure de le toucher un minimum, mais pas longtemps, au-delà d’une longue minute, son corps s’évaporait un peu comme de la brune—et le tira à l’écart, dans une rue, pour pouvoir lui parler sans passer encore plus pour une folle devant les passants dans la rue.

 - Tu te rends compte de ce que tu dis ?! explosa-t-elle une fois hors de vue.

 - C’est pourtant vrai…continua-t-il, la tête baissée.

La jeune femme soupira à ces mots et ajouta :

 - Tu as toujours été avec moi depuis des années, tu crois vraiment que je pourrais te laisser partir comme ça ?!

 - Même si tu es la seule qui parvient à me voir ?demanda-t-il sur un ton un peu sec.

Lucy hésita un instant, se demandant ce qu’elle pouvait bien répondre à ça, mais décida finalement de lui dire ce qu’elle pensait réellement.

 - Il y a forcément une explication logique à ça, j’en suis persuadée.

Elle attrapa sa main et put la serrer quelques secondes. Vu que Sting ne disait plus rien, ils sortirent tous les deux de la ruelle dans laquelle elle les avait emmenés pour discuter à l’écart et partirent en direction de chez elle.

Une fois arrivée, elle déposa ses affaires dans sa chambre avant d’aller chercher de quoi grignoter dans un placard. Elle remonta ensuite et entreprit de faire ses devoirs, évitant le regard du blond qui était assis sur son lit et lui jetait des coups d’œil de temps à autre.

Une heure plus tard, après avoir terminé, elle se connecta sur Facebook dans le but d’envoyer un message à sa cousine qui se trouvait dans un autre établissement bien plus loin que la ville de Magnolia dans laquelle elle vivait pour savoir si elle pouvait venir passer quelques jours chez elle pendant les vacances.

Quand elle se connecta, elle eut la surprise de remarquer qu’elle avait reçu une invitation. Et pas de n’importe qui ! Natsu ! Elle laissa échapper un petit bruit de surprise, attirant sans le savoir l’attention de Sting qui se leva discrètement et jeta un coup d’œil sur l’écran, dans son dos. Il dit soudain en la voyant accepter la demande avec un sourire, la faisant sursauter :

 - Pourquoi tu n’as pas refusé ?

Elle sursauta et se retourna brusquement, étonnée du regard sombre de son ami imaginaire.

 - C’est un camarade de classe…je n’ai pas le droit de me faire d’autres amis que toi ?

Le blond ne répondit pas, ne souhaitant pas montrer qu’il était dévoré de jalousie à l’idée que d’autres s’intéressent à Lucy. Un bruit de notification fit tourner la tête de cette dernière vers son écran. Il s’agissait d’un message privé venant du garçon aux cheveux roses. En voyant le grand sourire de la jeune femme, Sting sortit finalement, il n’en pouvait plus de la voir si heureuse…et pas grâce à lui.

XoXoXoX

Quand le blond revint de sa balade au-dehors pour se changer les idées, Lucy avait déjà pris sa douche et était en train de manger en compagnie de ses parents. Il remarqua l’ordinateur toujours allumé sur le bureau, plus précisément sur le profil de la jeune femme, aussi cliqua-t-il sur les messages privés. Il ne put s’empêcher d’y regarder. Ils avaient discuté du lycée en général, d’eux, et surtout, il remarqua qu’ils avaient échangé leurs numéros de téléphone, ce qui le fit crisser des dents. Son visage s’assombrit davantage en voyant l’avant dernier message de Natsu : « J’ai hâte de te voir demain, on mangera ensemble ? » et la réponse de Lucy : « Moi aussi, oui bien sûr ça me ferait plaisir ! A demain ! ».

Le jeune homme passa une main dans ses cheveux et s’assit sur le bord de la fenêtre de lycée non sans avoir remis au préalable la page internet ouverte auparavant. Il attendit que la jeune femme revienne. Quand elle monta les marches menant à sa chambre, elle ouvrit grand les yeux, un peu surprise ne pensant pas le voir ici.

 - Tu es revenu, finalement…tant mieux…

Malgré le fait qu’il était toujours énervé après elle et ce qui se passait avec Natsu depuis seulement aujourd’hui, il ne put s’empêcher de sourire à ce qu’elle venait de dire. Cela lui montrait bien que malgré tout, elle tenait à lui, même s’il n’était pas réel semblait-il, et n’ayant aucun souvenir de la façon dont il était devenu ainsi. La chose la plus ancienne qui se trouvait dans sa mémoire, c’était sa rencontre avec Lucy, qui avait changé sa vie du tout au tout…

Le plus dur pour lui, c’était de ne pouvoir la serrer vraiment contre lui, la toucher, puisqu’au-delà d’une minute de contact avec une personne ou un objet, il s’évaporait complètement. Il se contentait de la regarder, d’être à ses côtés, alors que son cœur battait plus vite qu’en présence de n’importe qui d’autre. Un fantôme amoureux…c’était pathétique, il le savait bien, mais il ne pouvait pas ignorer ses sentiments, même s’il savait qu’ils ne pourraient jamais être partagés…

Malgré tout ça, il ne parvenait pas à être heureux du fait qu’elle ait enfin réussi à sympathiser avec quelqu’un de sa classe. Le simple fait de penser que Natsu était en mesure de faire tout ce dont lui était privé le rendait malade. Depuis ce matin, rien n’allait, et il ne savait pas que ça n’allait pas vraiment aller en s’arrangeant le lendemain au lycée…

Bref, il secoua la tête pour chasser ces sombres pensées et regarda Lucy se glisser dans son grand lit double. Il s’assit à la place vide juste à côté, la fixant alors qu’elle s’installait confortablement…avant d’attraper son portable dans le but de répondre à Natsu qui venait de lui envoyer un sms. Sting serra discrètement les poings. En temps normal, la jeune femme se serait tournée vers lui et ils auraient discuté tous les deux pendant au minimum une heure avant qu’elle ne se décide à dormir.

Il observa ce manège pendant près de deux heures, voyant la blonde sourire à tout bout de champ sans qu’il ne puisse rien faire. Il n’osait même pas essayer de lui parler, c’est pour dire. Quand elle déposa enfin son portable sur la commode en ayant pris soin de régler son réveil au passage, puis se glissa tout au fond de son lit, elle sembla alors soudain se rappeler de l’existence de son ami imaginaire et leva les yeux vers lui en le saluant simplement :

 - Bonne nuit, Sting.

Et elle ferma les yeux en attente du sommeil. Le jeune homme lui, était bouche bée. C’était tout ? Même pas un sourire ? Il se renfrogna encore plus. S’il ne s’était pas vexé ce matin alors qu’elle était en cours, elle ne serait pas venue le chercher dans le parc et elle ne serait pas tombée sur Natsu. Tout était de sa faute.

Il passa près d’une demi-heure où il la regarda, avec son visage à l’air angélique. Il demanda soudain à mi-voix, légèrement hésitant :

 - Lucy…tu dors ?

Pas de réponse. Elle dormait, alors. Il s’approcha un peu plus, à genoux sur le lit, juste au-dessus d’elle et la regarda avec encore plus d’attention, sentant son cœur s’accélérer.

 - Pourquoi… ? murmura-t-il alors.

Voyant qu’elle ne bougeait pas, il reprit encore plus doucement :

 - Qu’est-ce que ce Natsu a de plus que moi ?

Sting fit glisser sa main sur la joue de la jeune femme et continua :

 - Est-ce parce qu’il peut te toucher bien plus longtemps que moi ?

Du bout des doigts, il fit le contour des lèvres roses de son amie.

 - Où parce que s’il le voulait, il pourrait t’embrasser…?

Sting ne le savait pas, mais Lucy était loin de dormir. Le cœur battant, elle s’efforçait de faire semblant de dormir, écoutant avec attention ce qu’il disait, et restant le plus calme possible alors qu’il la touchait. Elle sentit alors comme une goutte froide sur sa joue, ce qui l’étonna. Une larme ? Il pouvait pleurer, non, elle pouvait le sentir ? Elle remarqua que la voix du jeune homme tremblait légèrement quand il ajouta finalement :

 - Mais tu sais, je le peux aussi…et moi, jamais je ne t’abandonnerai…

Ceci dit, il posa ses lèvres sur celle de Lucy qui retint son souffle et serra les yeux le plus fort possible pour les garder clos, surprise de la sensation qui se propageait dans tout son corps. La chaleur des lèvres du blond, mais aussi le froid…parce que ce n’était en même temps, qu’un souffle d’air d’un fantôme. Pourtant, ça n’empêchait rien au fait qu’elle avait l’impression que son cœur allait sortir de sa poitrine.

Il resta comme ça jusqu’à s’évaporer presque, et elle sentait, troublée, les larmes bien matérielles de Sting qui tombaient sur son visage.

Quand il se redressa à regret car il avait laissé ce contact durer aussi longtemps que possible, il avoua en effleurant une dernière fois la joue de la blonde devenue humide à cause de ses larmes à lui :

 - Je crois que je t’aime, Lucy…

Elle senti son cœur se contracter de douleur quand il rajouta aussitôt en serrant entre les doigts de sa main libre les draps qu’elle senti se froisser :

 - Désolé…

 

Commentaire de l'auteur Et voilà! N'hésitez pas à me donner vos impressions sur cette première partie, et surtout vos suppositions concernant Sting!^^ est-il vraiment réel, ou quoi?:D a vous de deviner!^^ Une surprise de taille vous attend dans la prochaine partie en tout cas! Sinon j'espère que vous avez aimé cette fin, j'ai eu dûmal à bien retranscrire les sentiments de Sting, enfin voilà ^^ A bientôt pour la suite!:D
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales