Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • La journée avait bien commencé
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/07/2020
  • Romance paranormale
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance - fantastique
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Repas de famille
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/07/2020
  • Des Astres humains
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/09/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 639 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Here and Now. Auteur: Nashio Vue: 6508
[Publiée le: 2013-04-01]    [Mise à Jour: 2013-09-04]
13+  Signaler Romance/Drame/Amitié Commentaires : 22
Description:
Univers alternatif.

Une jeune femme. Un jeune homme.
Elle est petite, mince, timide et calme.
Il est grand, tatoué, percé, et est considéré comme le pire voyou du lycée.
Tout les opposent. Absolument tout. A part une chose. Leur passion.
L'Art.

« Après tout, n'importe qui aurait pu être à sa place. A leur place. N'importe qui, que ce soit elle. Ou lui. Ou même elle, elle, ou encore lui. Personne n'aurait pu le prévoir, personne n'aurait pu l'empêcher, tout compte fait. La mort frappe partout, la mort frappe tout le monde. Certains le savent, l'attendent. D'autres n'y avaient même jamais pensé. Et aujourd'hui, c'est ce garçon. Ce jeune garçon. La mort l'a frappé aujourd'hui, surprenant chacun, lui en premier. Et pourtant, c'est cet incident qui marqua le début de la fin. Ils sombreront, uns à uns, les uns après les autres. Ils tomberont, sans pouvoir se relever. S'éloigneront, sans jamais se retrouver. S'aimeront, puis vont s'en aller. Sombrant dans la tristesse, la folie, la mélancolie. C'est ainsi, la mort vous guette, chacun d'entre vous. Elle vous frappera, que vous le veuillez ou non. »
Crédits:
Les personnages appartiennent à Hiro Mashima.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

"C'est... Ta meuf ?"

[1482 mots]
Publié le: 2013-05-11Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Hey hey heeey !
Désolée du retard, j'étais partie en vacances, je viens juste de revenir !
Bon, j'avoue, ce n'est pas un super chapitre, je l'ai écrit en 25 minutes...
Mais bon, au moins je suis arrivée à la fin que je voulais pour ce chapitre !

Sur ce, bonne lecture !
Sixième Chapitre;

Il ne s’attendait absolument pas à ça. A la retrouver ici, chez lui, à boire de la bière comme un bonhomme, affalée sur le canapé, en sous-vêtement. Non, il ne s’y attendait pas. Pourquoi est-elle là, d’ailleurs ? Entendant un bruit sourd dans la pièce adjacente, il détourna le regard de la jeune fille et vit son cousin, par terre, à poil, une bouteille à la main.

Son cousin et une fille de sa classe chez lui. Complètement bourrées. Et défoncés vu l’odeur.

Pourquoi ?


~



Gajeel était en cour d’Anglais, explosé de rire.

Oui, explosé de rire.

Tout simplement à cause du professeur ; Petit, vraiment petit, un chapeau pour le moins étrange fixé sur le crâne, des dents de travers, de petits yeux fermés et tout tremblotant. Le pire, c’est qu’il essayait de faire la morale à plusieurs élèves, qui ne le remarquaient même pas.

Bref, Gajeel était plié en deux sur sa table. L’adulte le remarqua et, laissant tomber les autres, s’approcha.

« Jeune homme. Venez au tableau. »

Sans un mot, il se leva et suivit le petit personnage.

« Bien. Vous allez détacher les mots de sorte à former une phrase. Je verrais si vous êtes plus intelligent que les autres. »

« Hum. »

Il fixa le tableau. Thepenisonthebook. Il se tourna vers le prof, se demandant s’il était bel et bien sérieux. C’est un exercice de sixième. L’homme lui sourit, et Gajeel soupira.

« C’est simple. The penis on the book. »

Il y eut un blanc. Plus personne ne parlait et fixait l’élève comme s’il était un extraterrestre. Le professeur était blanc comme un linge, s’efforçant de garder son calme. Plus loin, on pouvait d’ailleurs apercevoir Natsu, tentant désespérément de ne pas exploser de rire. Sa tentative avait échouée, il partit dans un fou-rire sonore, bientôt accompagné par le reste de la classe. Gajeel lui, ne comprenait absolument pas ce qu’il se passait. Le professeur planta son regard dans le sien et lâcha simplement :

« Venez me voir à la fin de l’heure. »

Le garçon à la longue chevelure pesta. Il l’avait fait son putain d’exercice, où est le problème ? Non, le jeune homme n’avait réellement pas compris.

L’heure passa lentement.

Très lentement.

Une fois terminée, il se dirigea vers le bureau du professeur qui, en le voyant, soupira.

« Ecoutez Redfox… Les plaisanteries lors de mon cour, je les accepte. Mais pas celles de ce genre. Je vous rappelle que vous êtes en classe, pas avec vos amis racailles dans la rue. Je vous prierais de garder vos idioties pour vous à présent. »

Là, il vit rouge.

« C’est quoi votre problème ? Votre exercice je l’ai fait. Il était parfaitement juste, sinon, dites-moi ma faute. Venez pas m’engueuler comme ça, j’ai rien fait. »

Yajima (Oui, c’est lui) le fixa, interloqué.

« Jeune homme. Pouvez-vous m’écrire votre réponse au tableau ? »

« Pourquoi ? »

« Je veux être sur d’une chose. »

Gajeel attrapa une craie et écrivit simplement « The penis on the book ». Yajima, une fois de plus, soupira.

« Vous ne voyez vraiment pas le problème ? »

« Non. »

Le professeur lui prit la craie des mains et écrivit simplement « The pen is on the book ».

« Ceci est la bonne réponse. Je comprends le malentendu, je vais laisser passer. Vous pouvez partir. »

Gajeel, comprenant soudainement son erreur prit quelques rougeurs et s’excusa brièvement. Il prit son sac pour quitter la salle et se dirigea vers la cour, sous le regard quelques peu amusé du vieil homme. Mais c’était sans compter sur la chaussure qu’il se prit violement dans l’arrière du crâne.

« Redfox ! »

Il se retourna lentement, exaspéré. Ne pouvait-il pas être tranquille un seul instant de la journée ? Bref, c’était la pote de Blue Baby, la blonde. Elle semblait pour le moins énervée.

« Toi ! Où est Levy, hein ? »

Pardon ?

« Qui ? »

« Te fous pas de ma gueule ! Elle est où ? »

Levy… Levy… McGarden !

« Oh, nain de jardin ? ‘Sais pas. »

« Tch ! Je sais qu’elle était restée seule avec toi à la pause de ce midi ! Je l’ai pas vue depuis, je suis sure que tu sais où elle est ! »

« Non. Je l’ai laissée en plan. Plus revue après. »

Le visage de la blonde se décomposa. Y’avait un problème avec la naine ? Peu importe, il voulait juste rentrer chez lui.

Il repartit tranquillement. Où du moins, c’est ce qu’il aurait voulu faire.

« Luce ! »

Merde. C’était Dragneer. Il allait encore être retardé.

« Oh, Redfox ? Il y a un problème ? »

Gajeel se retourna –une fois de plus- et eut un bug. Dragneer tenait la blonde par la taille, ils sont ensemble ?… Ah bah non, Blondie vient de lui foutre un coup de coude dans le nez.

« Ne t’avises plus jamais de me toucher, BAKA ! »

Non, ils ne sont pas ensemble.

« Ouch, tu fais mal Luce ! »

« Je m’appelle Lucy ! »

Et elle le frappa, encore et encore. Dieu qu’ils étaient fatiguant. Rien qu’à les regarder, Gajeel se sentait épuisé.

« Hey Gajeel ! Attends-nous ! Luce, on te raccompagne ? »

« Non, je dois retrouver Levy, vu que monsieur le voyou ne veut pas me dire où elle est. »

Chiante.

« Je ne sais pas où elle est je t’ai dis. Je rentre. »

Toutes les amies de la gamine sont des chieuses ou quoi ?

Natsu posa une main sur son épaule ;

« Au fait, passe-moi ton numéro. »

Il soupira de mécontentement, attrapa une feuille et un stylo dans son sac pour le noter avant de s’en aller d’un pas rapide vers son appartement.

« C’était vraiment une putain de journée de merde. »



~



Gajeel sortit ses clés de la poche de son pantalon et rentra dans son petit appartement. Là, il se déchaussa et balança son sac par terre, puis il prit une grande bouffée d’air frais. Frais ? Non, pas vraiment. Il y avait une mauvaise odeur de bière, et de la fumée dégageant une odeur de tabac mélangée à d’autres substances. Ah, surement son cousin, Rogue. Il venait ici de temps en temps. Gajeel s’avança jusqu’au salon et la vit.

Une fille qu’il ne connaissait absolument pas, affalée en sous-vêtements sur son canapé, une bouteille de bière dans la main droite, la gauche étant posée sur ses yeux. Pourquoi ? Pourquoi est-elle ici ? Un bruit sourd retentit, venant de sa chambre, il s’y dirigea à la hâte et vit son cousin complètement nu par terre, une cigarette roulée entre les doigts.

C’est quoi ce bordel ?

Il avança vers Rogue qui lui fit un énorme sourire en le voyant arriver.

« Gajeel… Bon retour à la maison ! Un problème ? »

Il avait prononcé cette dernière phrase en voyant l’aura meurtrière qui planait dans la pièce.

« Oui, y’a un problème. Je t’ai déjà dis que je voulais pas des meufs que tu sautes pour le plaisir chez moi. »

« Justement… Elle, c’est pas juste un coup d’un soir, c’est ma petite-amie. »

« Ouais, que t’as dégotée y’à deux heures c’est ça ? »

« Y’a deux ans. »

Peu-importe.

« Je m’en fous, vous dégagez. »

« Ah… Je voulais te dire, mes parents m’ont viré de la maison, je peux habiter ici ? »

C’est quoi ce délire ?

« On verra ça plus tard, Rogue. Là, je veux juste que vous sortiez, surtout elle. »

C’est à ce moment là que « elle » arriva, se frottant les yeux.

« Roooogue… C’est qui ? »

Gajeel se retourna et manqua de s’étouffer.

« C’est mon cousin mon amour, viens que je te le présente. »

« Rogue… C’est… ta meuf ? »

« Ouais. Vite Levy, viens là. »

Elle s’approcha en trainant les pieds, contournant Gajeel. Elle trébucha dans ce qui semblait être le caleçon de Rogue, tombant dans les bras de son copain. Résultat, elle était à quatre pattes sur lui, en sous-vêtements, complètement bourrée. Ce qui ne sembla pas déranger Rogue qui l’embrasse à pleine bouche, lui étant nu comme un vers.

Le propriétaire de l’appartement était devenu rouge comme un écrevisse, fixant son cousin passer la main dans le dos de sa petite-amie, qui elle, descendait petit à petit ses doigts fins vers le bas ventre du jeune homme.

Gajeel recula d’un bond, sortit de la pièce et claqua la porte de sa chambre, répétant inlassablement « Un mauvais rêve…. C’est qu’un mauvais rêve… ». Pourtant, les gémissements de sa voisine de classe semblaient vouloir dire le contraire. Allant au salon d’un pas las, il vit plusieurs préservatifs un peu partout. Près du canapé, sur la table de la cuisine, à coté d’une chaise et dans les toilettes.

« C’est définitivement vraiment une putain de journée de merde. »


Commentaire de l'auteur Voilà ~
Bon, le délire de "The penis on the book", j'étais obligée de le faire, je l'ai sortit dans ma copie pendant un contrôle d'Anglais sans me rendre compte de mon.... Erreur. C'était tellement ENORME que je devais le mettre, donc voilà.

Sinon... Bah voilà quoi.
Bye.
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales