Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Indispensable
    Revue Squeeze
    Nb de signes : < 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/07/2020
  • Le monde d'après
    Réticule
    Nb de signes : 6 000 - 30 000 sec
    Genre : fiction - anticipation - science-fiction
    Délai de soumission : 31/08/2020
  • Non
    POÉTISTHME
    Nb de signes : < 6 000 sec
    Genre : avant-garde - art visuel - poésie
    Délai de soumission : 26/08/2020
  • Thriller horrifique
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : thriller - horreur
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • Enigma
    Etherval
    Nb de signes : 10 000 - 34 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/08/2020
  • My boss and I (Mon patron et moi)
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : érotique - romance
    Délai de soumission : 30/09/2020
  • La journée avait bien commencé
    Journal Quinzaines
    Nb de signes : 2 000 - 4 700 sec
    Genre : policier
    Délai de soumission : 15/07/2020
  • Romance paranormale
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance - fantastique
    Délai de soumission : 24/12/2020
  • Repas de famille
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/07/2020
  • Des Astres humains
    Éditions Le Grimoire
    Nb de signes : 20 000 - 40 000 sec
    Genre : science-fiction - fantastique - fantasy
    Délai de soumission : 01/09/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

La ligue des mangoustes recherche de nouveaux héros
 par   - 639 lectures  - 1 commentaire [30 mai 2020 à 12:42:02]

Fan de manga et/ou de comics et écrivain dans l'âme, cette annonce s'adresse à vous !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Here and Now. Auteur: Nashio Vue: 6509
[Publiée le: 2013-04-01]    [Mise à Jour: 2013-09-04]
13+  Signaler Romance/Drame/Amitié Commentaires : 22
Description:
Univers alternatif.

Une jeune femme. Un jeune homme.
Elle est petite, mince, timide et calme.
Il est grand, tatoué, percé, et est considéré comme le pire voyou du lycée.
Tout les opposent. Absolument tout. A part une chose. Leur passion.
L'Art.

« Après tout, n'importe qui aurait pu être à sa place. A leur place. N'importe qui, que ce soit elle. Ou lui. Ou même elle, elle, ou encore lui. Personne n'aurait pu le prévoir, personne n'aurait pu l'empêcher, tout compte fait. La mort frappe partout, la mort frappe tout le monde. Certains le savent, l'attendent. D'autres n'y avaient même jamais pensé. Et aujourd'hui, c'est ce garçon. Ce jeune garçon. La mort l'a frappé aujourd'hui, surprenant chacun, lui en premier. Et pourtant, c'est cet incident qui marqua le début de la fin. Ils sombreront, uns à uns, les uns après les autres. Ils tomberont, sans pouvoir se relever. S'éloigneront, sans jamais se retrouver. S'aimeront, puis vont s'en aller. Sombrant dans la tristesse, la folie, la mélancolie. C'est ainsi, la mort vous guette, chacun d'entre vous. Elle vous frappera, que vous le veuillez ou non. »
Crédits:
Les personnages appartiennent à Hiro Mashima.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

"Va te faire foutre."

[1196 mots]
Publié le: 2013-04-16Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Voilà, je suis de retour ! (Pour vous jouer un mauvais tour ~)

Vraiment désolée d'être autant en retard, mon séjour à l'hôpital n'était vraiment pas prévu.. .__________."

Bonne lecture.
Quatrième Chapitre;

« Merde. »

« Mais quel con. »

Il avait oublié son argent.

Oui, le jeune homme était en colère. Très en colère contre lui-même. Et contre les jeunes qui passaient à côté de lui avec leur foutue nourriture.

Il soupira.

« Eh, Redfox ! »

« Hn ? »

Ah oui. Le vieux de la dernière fois. Wakaba.

« Le directeur veut te parler. Suis-moi. »

Gargouillement.

Ricanement.

« On a un peu faim à ce que je vois ? Tu peux aller te payer un truc avant d’aller voir l’ancêtre, on n’est pas pressé. »

« Pas de fric. »

« Hum. Je t’offre le repas, on va dire que c’est un cadeau de bienvenue. »

Le jeune était surprit. Disons qu’il n’avait pas vraiment l’habitude d’être invité à manger. Ou invité tout court, pour tout dire.

« Merci. »

Wakaba partit en direction de la sortie du bâtiment. Le lycéen lui fit remarquer :

« Euh… Dîtes… La cafet’ est par là… »

Il pointa du doigt la direction inverse à celle par laquelle l’adulte était partit pour accentuer ses dires.

« Hm ? Ouais, je sais. Mais j’ai pas l’habitude de manger en plein milieu des gosses tu vois. Le bruit, l’agitation… Pas mon truc. »

Là, il ne pouvait que comprendre.

« On va où alors ? »

« Chez moi. »

Pourquoi pas.

Il le suivit donc jusqu’à l’autre bout de l’établissement, derrière les terrains de sport. Il y avait une maison, plutôt petite.

Wakaba sortit un trousseau de clés de sa poche, il en attrapa une dorée et ouvrit la porte, invitant l’élève à entrer.

Putain ce que c’était le bordel.

« Assieds-toi. De la bière ? »

« Ouais. »




~




« Levy ! »

« Lu’ ! Mira ! »

Ses deux amies lui sourirent et vinrent s’asseoir près d’elle.

« Dis Levy… Tu sais, on a entendu des rumeurs… Il y aurait le délinquant, tu sais, celui dont personne ne connait le nom, qui serait arrivé à l’heure précédente. Il parait qu’à partir de maintenant, il viendrait tous les jours au lycée. C’est effrayant ! » Commença Mirajane.

La bleutée rougit quelques peu. Il devait s’agir de son nouveau voisin de classe.

« Eh bien… Il s’appelle Gajeel Redfox. »

Ses deux amies la regardèrent, interloquées.

« Mais… Comment tu sais ça ? »

« Il est dans ma classe. Sa table est à côté de la mienne. »


Elles ouvrirent les yeux comme des soucoupes.

« Eh bien ! Vous en faites une tête vous deux ! Il se passe quoi ? Lucy à trouvé un mec ? Levy à largué le sien ? »

Cana.

Elle vint s’asseoir –ou s’affaler- sur la chaise à côté de Lucy.

« Non Cana » rigola Levy « Je leur disais que le ‘délinquant’ du lycée était mon nouveau voisin de classe. »

« Hum ? Et il s’appelle comment ? »

« Gajeel Redfox. »

Là-dessus, la brune lâcha sa bouteille de bière, qui s’écrasa avec fracas sur le sol de la cafeteria.

« Mademoiselle Alberona ! L’alcool est interdit dans l’enceinte de l’établissement ! »

Ne prêtant aucune attention au surveillant, elle se leva d’un coup et hurla presque :

« Redfox ? Attends attends, tu parles d’un grand type à la peau matte avec trois tonnes de piercings ?! »

Levy déglutit.

« Oui… Tu… Tu le connais ? »

Elle jura. Oui, Cana Alberona était furieuse.

« Mon ex. »

Et elle partit, telle une furie.

Mirajane, sa meilleure amie se leva d’un bond et partit à sa poursuite. Les deux autres amies échangèrent un regard et se levèrent à leur tour pour les suivre.



~




Gajeel baillât.

Son repas avec Wakaba l’avait remplit. Après avoir mangé, ils étaient allés voir Makarov, qui annonça au jeune homme qu’à présent, il aurait option art tous les soirs après les cours. Rien de mieux pour le mettre de bonne humeur.

Jusqu’à ce qu’ne furie enragée ne l’attrape par le col de sa chemise.

« Bâtard ! Espèce d’enfoiré ! »

Bref, il était de bonne humeur. Jusqu'à maintenant.

Cette meuf, elle lui disait quelque chose… C’est qui déjà… Ah !

« Alberona ? »

« Tu t’souviens de mon nom ? Pas mal, je te croyais plus con que ça ! »

Irritante.

« Alors ? C’était cool de me baiser et de se tirer après ? »

Franchement ? Ouais.

« Réponds connard ! »

Chiant.

« Lâche-moi. »

« Tch. T’as pas changé. T’as fais le coup à combien d’autres meufs ? Combien de nanas t’as laissées dans leur lit, en leur laissant un pitoyable mot ‘Désolé je dois aller à une exposition d’Art’ ? Hein ? Combien ? Combien de meufs ont été assez connes pour t’aimer ?! Et combien ont cru que t’allais vraiment à une foutue expo’ ? Toi, aimer l’Art ? Bah bien sur ! »

Salope.

« Écoute-moi bien, Alberona. J’avais aucune raison de rester avec toi ce matin là. Je ne te devais rien. Et ne dis pas que j’t’ai fais croire ceci ou cela, je t’ai jamais dis que je t’aimais, ok ? Je l’ai même jamais dis à aucune meuf. Et oui. Oui, j’aime l’Art. Si t’as un problème avec ça, je te dirais qu’une chose : Va te faire foutre. Maintenant, lâche-moi et dégage. »

Elle tremble.

« Et pourquoi t’as pas rappelé, hein ? Pourquoi tu m’as même pas envoyé en foutu message ? »

« Tu m’as jamais donné mon numéro. »

Elle renifle bruyamment.

« Cana, laisse-le. Il est complètement bouché. »

Gajeel leva les yeux dans la direction de la fille qui avait parlé. Grande, cheveux argentés, yeux bleus, belles formes. Mais arrogante. Trop arrogante.

Parce qu’en effet, la jeune femme le regardait comme une sous-merde.

Il jeta un coup d’œil autour de lui. Bon. Y’avait juste un peu une quarantaine d’élèves agglutinés autour d’eux. Autant pas faire de scène...

« Cana ! »

Oh, la bonnasse blonde. Non, sérieusement, comment un mec pourrait-il être insensible à une fille pareille ? Remarquez, en regardant bien, que ça soit miss chialeuse, miss arrogante, Lockser ou Blondie… Ouais, bon. Toutes les meufs du bahut sont bonnes en fait. [Des pensées de lycéen quoi.]

« Sauf nain de jardin peut-être. Elle, elle est pas formée. » Pensa-t-il.

En parlant d’elle… Bah elle était derrière Blondie qui, avec Miss arrogante, tentaient de réconforter Miss chieuse. Enfin, McGarden –se souvenant miraculeusement de son nom- les aidait pas vraiment. Elle semblait ailleurs. Puis, elle se retourna et foudroya notre très cher ami à la chevelure de corbeau du regard.

Et Gajeel sourit.

Un sourire carnassier.

Il jura intérieurement : « Elle a cru quoi la gamine ? Que j’allais avoir peur d’elle ? Tch. Pête les couilles. »

Voyant ses lèvres s’étirer jusqu’à en voir ses canines, la jeune fille devînt cramoisie et baisa le regard.

Oui, Levy McGarden se sentait honteuse.

Sonnerie.

« C’est partit. » lâcha-t-il dans un souffle.

Alberona et Miss arrogante repartent ensemble, bras dessus bras dessous, la brune ayant retrouvé sa joie de vivre avec la bouteille magique qu’elle tenait entre ses doigts fins.

Blondie partit elle aussi avec des élèves de sa classe, semble-t-il. Petit à petit, le reste du lieu se vida.

Il ne restait plus personne.

Excepté Gajeel et Redfox.

Et Levy McGarden.






Commentaire de l'auteur C'est terminé pour ce chapitre ! (C'est plus un chapitre de transition, pour mettre en place le "décor" pour la suite.)

Au revoir ! ♥
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales