Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019
  • Les meutes
    animal DEBOUT
    Nb de signes : 6 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Demain
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 4 500 - 7 500 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 14/10/2019

Studio Infinite

  • ATELIER D’ÉCRITURE : écrire le côté obscur au Comics Corner (10 PLACES) [ Le 01/12/2019]
    Participez à un atelier d'écriture créative au Comics Corner dimanche 1er décembre 2019 pour créer votre personnage avec notre studio infinite !
  •  [ Le Atelier d’écriture : écrire de l’imaginaire à la librairie Le Nuage Vert (COMPLET)]
    Venez écrire sur l'univers de votre roman et échangez avec d'autres auteurs de littératures de l'imaginaire mardi 15 octobre à la librairie Le Nuage Vert avec Caroline Viphakone-Lamache du studio infinite !

Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Fairy Tail

Fairy High, nos années Lycées : Love, Election & Football Auteur: Tenny-kun Vue: 19321
[Publiée le: 2012-08-11]    [Mise à Jour: 2018-05-16]
13+  Signaler Romance/Humour/Drame/School-Fic/Tranche de vie/Univers alternatif/Sport Commentaires : 51
Description:
Il y a quelques années, une équipe, collégienne de football portant le nom des : Kamakura, fit apparaître dans son histoire quatre prodiges que l’ont peut voir et admirer qu’une seule fois chaque décennie, et cela lors de la même année. Suite à ça, on nomma cette génération provenant de ce collège, comme étant la « Génération des “Quatre Joueurs-Rois suprêmes’”. Toutefois, à la fin de leur scolarité au Collège Kamakura, ces fameux quatre prodiges décidèrent de se disperser dans des lycées ayant une très grande réputation, mais ils avaient tous la même ambition : Mener leur équipe aux firmaments ! C’est alors que Dragneel Natsu, un élève à la chevelure assez particulière et par-dessus le marché un excellent trouble-fête décida de rentrer à l’Académie Fairy High School, qui eux sont devenus les “Champions en déclin” au fur et à mesure où cette équipe qui était censée être légendaire perdit leur prestige. À sa seconde année dans ce lycée, le Capitaine du Collège Kamakura : Vermillion Tenma intègre ce fameux Lycée… Bien qu’il ait certaines rétissance concernant ce sport, celui-ci se fait tirer par une jeune Heartfilia Lucy de sorte qu’il puisse intégrer cette équipe.

Assez rapidement, le groupe d’amis composé de Lucy, Natsu, Erza et Grey arrive à faire rentrer sur le terrain le jeune Vermillion. Bien qu’ils remarquèrent que Tenma et Natsu firent une démonstration de leur talent qui était en pleine éclosion, ce fut à ce moment que les deux adolescents décidèrent de sympathiser. Malgré tout cela, Tenma hésite encore et ne sait pas s’il est toujours autorisé à jouer suite à ces actes. Alors que le jeune Dragneel lui, rêve de grandeur et surtout celui-ci aspire à devenir le meilleur buteur sur le circuit. Vont-ils réaliser leurs rêves ? Vont-ils faire de l’équipe de l’Académie Fairy High School la meilleure du Fiore

Edit du 14.05.2018 : Le nouveau chapitre soit, le « Chapitre 28 : The Boys Are Back ! Road to Sky, le rêve de Mavis. La détermination de Tenma. »
Crédits:
[Important :] Je tiens à préciser que les personnages de la guilde de Fairy Tail et d'autres ont été inventés par Hiro Mashima, auteur du manga portant le même nom que la guilde. Tout ce qu'il vient de cette fiction ou qui vient uniquement de cette fiction m'appartient (shoot, École et Personnages, Génération ou l'histoire en elle-même), je vous demande à ce que vous n'usiez pas de mes personnages ou des idées directrices ou autres sans mon autorisation. D'autant plus, il est important de retenir leurs noms, car ils auront un rôle plus ou moins majeur pour mes prochaines fictions.
L'intrigue débute juste après les événements de l'Arc d'Alvarez dans un univers complètement alternatif et similaire au nôtre. C'est pour cela que l'influence qu'à Fairy High risque de diverger de la trame principale, ne vous étonnez pas trop donc des différences avec le manga qui peuvent se montrer réelle.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 12 : Peine et Détresse, Âme amoureuse…

[5383 mots]
Publié le: 2012-09-23
Mis à Jour: 2017-01-31
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Coucou, voilà l'un des nouveaux chapitres de Fairy High... L'histoire se met doucement en place mais surement. J'espère que vous allez bien aimé !
Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture.

PS : Otonashi Haruna

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Chapitre 12 : Peine et Détresse, Âme amoureuse…

L'équipe de Football du Collège Kamakura, au cours de sa brillante histoire apparurent quatre prodiges que l'on ne voit qu'une seule tous les dix ans lors de la même année la génération « des Quatre Joueurs-Rois Suprêmes » :

- Yukinoshita Fuyuki, Groh Bacchus, Seijuro Akihiko et Vermillion Tenma.

Et la menace qui se dressait contre les trois était l'Académie Fairy avec son Empereur Tenma et son Roi Natsu. Le Plan de régularisation du Football, ce plan consistera à régulariser les victoires et les défaites de chaque équipes, et à sa tête un homme ténébreux désirant se venger de ce football et de celle qui lui a affligé une défaite sans précédent.

Et suite à ça, un souffle de rébellion souffle sur la ligue lycéenne de Fiore, serait-ce suffisant pour libérer le football, l’amour triomphera-t-elle de nouveau…

 

La suite dans Fairy Gakuen – AGE 1, Nos années lycées : Love, Election & Football

 

MAY THE ODDS BE EVER IN YOUR FAVOUR

Et puisse le sort vous être favorable

 

« Nous sommes toujours connectés entre nous. Alors je crois vraiment que nous nous reverrons ! J'attends ton amour»

- Trust You - Yuna Ito, Mobile Suit Gundam : 00 Second Season, Ending 2 ~

 

Une blonde regardait le ciel avec un regard assez triste et surtout nostalgique. Bien qu’elle portât l’uniforme scolaire provenant des Fairies, la blonde aux cheveux courts ne s’était pas attendu à voir un tel spectacle… Son ex petit copain ou si elle pouvait dire ça, s’était remis en couple avec la personne qu’elle détestait le plus dans cette ville, soit sa rivale quand elle avait son passé de délinquante juvénile : la Maou Serafall, Mirajane Strauss. Elle n’arrivait pas à se calmer, elle avait envie de tout détruire… Qu’elle écoutait une chanson qui l’apaisait.

 

Aimo aimo, nederu rushe, noina miria, enderu purodea

Fotomi, Koko wa attaka na umi dayo

 

Aimo aimo, nederu rushe, noina miria, enderu purodea

Fotomi, Nous sommes dans un océan chaud.

 

Rurei rureia, sora wo mau hibari wa namida

Rurei rureia, omae wa yasashi midori no ko

 

Rurei rureia, les alouettes qui dansent dans le ciel sont des vagues.

Rurei rureia, vous êtes un enfant jeune et doux.

 

Elle ne savait pas qui chantait cette douce et tendre chanson qui était tellement apaisante. Elle se nommait « Aimo » bien qu’il s’agît d’une chanson que chantait grandement la mère de Tenma pour apaiser le jeune homme. Mais, d’un coup, celle-ci se sentit observer qu’elle se tourna directement, qu’elle vit une autre blonde qui avait les yeux noisette, elle avait une tresse qui tombait sur son épaule. Bien qu’elle fût habillée d’une manière assez scolaire, celle-ci avait un sourire. Ou plutôt, elle semblait être sérieuse et le regard qu’abordait la nouvelle arrivée n’était pas forcément de bon augure.

 

« - Je savais bien que c’était toi, Dimaria… Tu aurais pu me le dire que tu étais de retour à Magnolia. Tu aurais pu me le dire, je ne préfère pas imaginer la réaction qu’aura Tencchan en te… » Répondit la nouvelle blonde qui venait d’arriver alors que les deux femmes semblaient être face à face. Il fallait sans dire que la nouvelle arrivante, était très curieuse.

 

« - Karin, laisse-moi. S’il te plaît, tout est de sa faute, si elle n’était pas présente… Je serais encore avec Tencchan, elle a tout détruit, ma vie, mon amour… » S’exclama la jeune Dimaria qui ne voulait pas se tourner, bien qu’on vît qu’elle l’avait laissé un décolleté montrant un peu ces atouts, on pouvait voir qu’ornait autour de son coup, un collier sur lequel trois-étoiles se succédait. « - Je n’ai pas à intervenir, tu le sais très bien… »

 

« - C’est de ta faute Dimaria, tu n’avais pas qu’à le laisser. Tu l’aimes et tu sais très bien que les sentiments qu’il a pour toi ne sont pas platonique, mais se sont des sentiments très forts allant même à de l’amour pur et sincère. Et tu as… » Commença la jeune Karin qui regardait la jeune Dimaria avec un regard assez blessé et surtout très remonté.

 

***

 

Elle se souvenait de ce jour d’hiver avant qu’il n’aille en Europe pour son stage d’un mois, mais pas que, vu qu’il y avait la coupe du monde Junior qui se passait. Mais le jeune fils d’Ayumi semblait réfléchir, il était dans le meilleur le lycée de Fiore qu’il se nommait : Ismail Marina Private Elite High School. Malgré ça, le jeune homme semblait souffrir, il réfléchissait, il avait cassé avec Jenny, car il se voyait comme des amis alors qu’avec la jeune Yesta, il y avait une sorte de connexion dont il ne pouvait pas expliquer… Il s’aimait, mais il ne pouvait pas rester avec elle surtout avec ces rêves.

 

« - La la… Là ! » Commença la jeune femme qui souriait et qui s’occupait correctement de sa maison et ça malgré l’absence de ces parents et qui chantonnait un air très connu qui était : Tsunematsu Ayumi, qui chantait : Tomorrow « - Ah oui, je t’attendais entre, entre ! Sois le bienvenu, Tencchi. »

 

« - Désolé d’être venu si soudainement. » Trancha le jeune homme à la chevelure blonde qui portait son uniforme de lycéen alors qu’il avait un sourire assez nostalgique.

 

« - Ne sois pas désolé ! Je suis ravie que tu viennes me voir en semaine ! Ne t’en fais pas, vu qu’il fait chaud, j’ai mis la clim. C’est agréable non ? » Arqua la Yesta avec un sourire assez heureuse et surtout en tant de proposer un thé ou du coca à son petit ami. « - Ca me fait réellement plaisir que tu me contactes pour me voir Tenma. »

 

« - Justement à ce propos… » Se leva Tenma qui lui voulait s’expliquer auprès de sa petite amie vu qu’il avait fui par rapport à quelque chose en question.

 

« - Depuis le jour du karaoké, j’ai évité de te contacter. Tu avais l’air fatigué. Je me suis dit qu’il allait mieux laisser passer u peu de temps pour qu’on se retrouve notre complicité. Mais j’étais triste. » Avoua la jeune femme qui tentait de profiter de son petit ami en lui donnant un verre de soda « - Tiens ! L’entraînement du club est toujours aussi intensif ? »

 

« - Oui, c’est le cas. N’oublie pas que je joue pour l’équipe nationale donc la charge de travail n’est pas si énorme. » Arqua le jeune homme avec un sourire.

 

« - Vous assurez ! J’ai été ravie d’apprendre que vous aviez remporté le tournoi présélection du tournoi national ! » Déclara la jeune femme avec un sourire avant qu’elle n’apprenne que son petit ami allait s’envoler assez loin, toutefois, il souriait. « - Qu’est-ce tu racontes ? Mon vœu le plus cher était déjà de remporter le 1er match ! En fait, j’aurais dû être plus sévère avec toi… Le prochain grand match se passe à domicile pour toi non, vu qu’il se passe le mois prochain. Ashibata-Sempaï doit vraiment tout miser dessus, les entraînements vont peut-être s’intensifier. »

 

« - Peut-être, mais je ne serais probablement plus là. » Termina-t-il avec un sourire qui voulait vraiment éluder la discussion toutefois, la jeune Yesta remit le couvercle dessus.

 

« - Mais je vous envie. Tu sais dès que je suis arrivé Ismail Marina Private Elite High School, je me suis tout de suite inscrite au club de tennis. Mais, Brandish avait raison. Il y a plus de soirées que d’entraînement. Au collège, on s’entraînait de manière intensive et j’avoue que c’était dur. Quand j’y pense, je me donnais plus à cette époque. Toutefois, même si je participe un peu aux soirées du club, je ne préfère pas faire comme eux. Ils y a même certains Sempaï du Club qui se permettent de boire donc ils viennent nous importuner. Alors j’ai décidé de ne participer qu’à l’entraînement. » Déclara la jeune femme avec un sourire digne d’elle, mais surtout qui regardait son copain avec amour de sorte à lui expliquer la situation.

 

« - Euh… Marycchan… » Bégaya le jeune fils d'Ayumi qui ne savait pas quoi faire.

 

Malgré ça, la jeune Yesta prit par le bras le jeune homme qui fut surpris. Bien qu’elle expliquât qu’elle s’était fait des amis en or et autre. Elle se mit à lui faire rappeler les bons moments qu’ils avaient passés ensemble tel que leur voyage au ski ou même à l’étranger quand ils sont partis pour le Japon, mais malgré tout cela, Tenma chercha à lui parler ou même essayer, qu’elle refusa vu qu’elle embrassa directement, mais celui-ci refusa.

 

« - Marycchan… Aujourd’hui… » Commença le jumeau de Karin qui voulait pas qu’il aille aussi loin, il voulait qu’elle arrête.

 

« - NON ! Non, Tenma… Tu n’as pas le droit de refuser, car tu es mon petit ami. » Trancha-t-elle, elle ne voulait pas entendre ces supplices à un point qu’elle l’avait allongé au sol et le maintenait au sol via sa force ?

 

« - Dimaria, je t’en supplie. » Fie le petit-fils de Mavis qui lui ne chercha pas à forcer, mais qui voulait la raisonner

 

« - Je ne veux pas t’écouter. Je ne veux pas entendre ce que tu as à dire Tenma. Je ne veux rien entendre ! » Expliqua la femme en le regardant avec un regard qui signifiait une seule et unique chose : il avait perdu son honneur auprès d’elle.

 

« - Dimaria… » Supplia le jeune homme qui savait que cela était un passage obligatoire, il n’aimait pas faire ça, il se souvenait que lorsqu’il avait rompu avec Jenny, cela ne l’avait pas atteint, mais là…

 

« - Je l’ai su dès que j’ai ouvert la porte… Tenma, tu veux me parler de séparation, n’est-ce pas ?! » Débuta la femme qui elle commençait à avoir des larmes à un point qu’elle se rua sur le torse de son copain en pleurant de toutes ces larmes malgré ça, elle se dégagea de Tenma avant de se calmer dans son lit.

 

« - J’aimerais qu’on discute. » Trancha le jeune homme qui tentait de se justifier à un point qu’il trouvait ça obligatoire de le faire.

 

« - Tout ce que tu diras maintenant ne servira qu’à te justifier. Je ne veux pas entendre ça. Je vais juste de poser des questions sur ce que je veux savoir. Réponds-moi ! Le fait que tu songes à me quitter a-t-il un rapport avec Jenny ? » Demanda la femme qui voyait l’homme qui répondit de la tête de sorte à ne pas graver son cas, vu qu’il répondait négativement, c’est alors qu’elle continua son interrogatoire « - Tu t’es lassé de moi ? C’est parce que tu es amoureux de Karin… »

 

« - Non, Karin est comme ma sœur… La question n’est pas là seulement. » Tenta de dire le jeune homme qui n’osait même pas la regarder sorte à lui faire de la peine.

 

« - Quoi que je fasse, tu n’auras plus de sentiments pour moi ? » Demanda la femme qui savait que cette question resta un suspens pendant un long moment que cela fut tellement pesant que le fils d’Ayumi prit la parole.

 

« - Dimaria, tu peux me frapper… Autant de fois que tu voudras si ça peut te soulager. » Déclara-t-il avec une voix calme et vraiment rempli de tristesse, il ne voulait pas faire ça.

 

« - Si je te frappe… Tout ce que tu m’as dit aujourd’hui va s’effacer ? Ce n’est pas le cas, hein ? Tu te sentiras juste moins coupable si je te fais des reproches ? C’est vraiment injuste ! » Débuta la femme qui décida de se lever et de faire face à ce qui allait arriver pour cause, cela allait s’annoncer très dur pour elle. « - Dis-moi… Si j’accepte notre séparation sans rien dire, je serais à tes yeux une chic fille ? J’aurais beau pleurer, crier, ça ne changera rien. Je ne peux rien y faire. Alors, je vais te rendre ta liberté comme tu le souhaites, mais… Je veux que tu souviennes de ceci. Je voulais qu’on passe des moments joyeux ensemble, je rêvais d’un avenir commun. Quand tu m’as demandé de sortir avec toi. J’étais aux anges. Être ta petite amie suffisait à me rendre heureuse. À partir de maintenant, je vais me souvenir des jours qu’on a passé ensemble… Et je vais sûrement pleurer des jours durant, ça veut dire que je t’aurais aimé ça ce point-là. » Termina-t-elle en souriant alors qu’elle pleurait, elle avait mal, mais elle tentait de faire une bonne figure devant le jeune homme qui prit ces affaires et s’en alla.

 

Le jeune homme s’en était allé, bien qu’il rentrait à son domicile, il devait rejoindre sa meilleure amie Karin qui l’attendait à la gare, celui-ci marchait mais quand les personnes le croisait car il le reconnaissait, ils purent tous voir qu’il pleurait de tristesse, cela lui avait fait mal. À un point que Karin qui voulait qu’il fasse un bowling, le prit dans ces bras avant qu’elle ne se mette à le consoler.

 

***

 

Karin se souvenait de ce moment, elle l’avait vu souffrir, mais maintenant qu’elle était présente… Cela allait être vraiment dévastateur pour lui. Il aimait réellement Mirajane et revoir Dimaria allait probablement le détruire mentalement. Et elle n’allait pas permettre qu’une personne de son genre n’aille le retrouver. Certes, il était en tort, mais pour le coup… Il réussissait à remonter la pente, il se concentrait enfin sur le sport et voulait enfin faire quelque chose de sa vie. Certes, elle ne voulait pas que ça soit forcément Mirajane, mais elle le voyait enfin heureux depuis la mort de Kakeru.

 

« - Je l’aime… Ce jour-là, je n’aurais pas dû le laisser partir. Maintenant, il est avec cette espèce d’argenter qui n’arrive même pas avoir lorsqu’il est triste. Désolé, Karin-chan, je ne vais pas pouvoir tenir notre promesse. Mais il est celui que- » Débuta la jeune blonde avec un sourire qui était nostalgique, elle n’était pas cette Jenny qui l’avait lâché, elle était résolu… Elle se souvenait de tous les moments où ils étaient ensemble : même le moment où ils ont chanté : « Gekkou Symphonia », mais elle se fit couper.

 

« - Oublie-le, et part Dimaria. Je sais que je te demande l’impossible, mais laisse Tenma en paix, loin de toi, mieux il se porte. Et puis, je sais que tu peux rebondir. Je ne dois pas trop traîner déjà que j’ai réussi à le trouver, je vais me dépêcher de le rejoindre. » Trancha-t-elle d’un ton sec et surtout d’un air très maîtrisé. Elle ne voulait pas qu’on l’emmerde, alors elle allait le défendre.

 

C’est alors qu’elle s’en alla, laissant la Yesta de côté. Elle savait très bien que de toutes les personnes qui ne fallait pas se mettre à dos dans l’entourage de Tenma s’était Asuka, mais surtout, il ne fallait pas se disputer ou être dans le viseur de Koizumi ou maintenant Vermillion Karin. Elle avait toujours défendu telle une lionne Tenma des personnes qui lui voulait du mal. Elle soupira avant qu’elle ne sorte de là ou elle était. Elle put apercevoir le jeune Vermillion qui semblait rouspéter comme à son habitude.

 

« - Putain, tu as mis de temps à retrouver ton portefeuille Karin, je te rappelle que rester debout est un calvaire pour mes jambes et tu m’as… » S’exclama le jeune homme qui visiblement n’était pas réellement content d’être présent sachant qu’il n’allait pas jouer au bowling avec ces amis, mais il souriait, car Natsu ne le pouvait pas, mais il s’était fait couper par une Karin qui souriait.

 

« - Désolé, Onii-san ! Rentrons et allons nous amuser ? » Rigola la femme qui le tirait via son pull, elle l’avait trouvé vu qu’elle l’avait cherché et qu’elle avait demandé au maître de Tenma de lui donner son heure de sortie.

 

« - Depuis quand tu m’appelles ‘Onii-San’, déjà comment tu savais que j’étais chez Kirishima-Senseï ? Maman m’a balancé, purée ! Ne balance pas à Mira ou aux autres où j’étais, je me ferais insulter à la mort par Natsu ! D’accord, ne déconne pas ! » S’exprima le jeune homme qui se faisait tirer et rentra dans le bowling avant de voir qu’il avait pu apercevoir Dimaria, il savait que tout était fini entre eux, mais il devait se concentrer sur l’avenir.

 

À l’intérieur, le groupe était déjà présent y compris Natsu qui lui voulut se lever, mais resta assis alors que Tenma se moqua de lui avant qu’il ne tombât au sol, car celui-ci voulut faire le malin en retirant sa béquille. Bien que Karin et Mirajane se dépêchent pour le relever, le fils d’Ayumi rigola de joie, il savait très bien que tout ce qu’il se passait était due à ce qu’il avait fait.

Malgré ça, les deux jeunes hommes qui ne pouvaient pas faire du bowling regardèrent le groupe en faire, bien que cela les déconcertât, il avait un sourire ou presque. Tenma était content de voir sa Mirajane aussi heureuse et aussi relaxé concernant Lucy, c’était le même résultat pour Natsu.

 

« - T’es sérieux !!! » S’écria le jeune fils d’Ayumi avec une voix qu’il tentait d’étouffer, il ne fallait pas que Mirajane, Lucy ou même Karin ne l’entende parler de ça, il ne fallait pas. « - Mec, t’as balancé à ta tante Grandiné que tu étais entré dans la Clear Mind, mais t’es fou. Je t’avais dit de ne pas en parler. »

 

« - Mais t’es con… Grandiné, c’est ma tante et mon médecin, elle m’a ausculté et elle a vu d’elle-même que j’étais entré dans le Clear Mind, même elle m’a dit de te dire « Si ce jeune insolent qu’est Vermillion Tenma ose sécher son rendez-vous dans trois jours, il me verra débarquer chez lui ! » , je ne fais que transmettre le message. » Dit le jeune fils d’Igneel qui avait parfaitement imité sa tante qui l’avait dit d’un ton assez énervé surtout rempli de colère, car elle connaissait très bien le jeune fils d’Ayumi.

 

Le jeune Tenma soupira de rire avant qu’il ne se concentre de nouveau sur ce qu’il avait vu dehors. Elle était de nouveau présente. Étais-ce Dimaria ? Il avait été vache avec, mais l’amour qu’il portait à Mirajane était-il le même qu’il portait à la blonde qui semblait lui faire chavirer le cœur à chaque fois qu’il la voyait. Non, il ne pouvait pas pour cause, il était bien trop amoureux de sa Mirajane. Il eut un sourire avant qu’il ne regarde au fond de la pièce qu’il y avait un piano qui semblait prendre un peu la poussière malgré le fait qu’il y avait des enfants qui y jouaient.

 

« - Tenma ? Ou tu vas… Je te rappelle que » Débuta le Dragneel qui vit le jeune homme qui semblait être de très bonne humeur et qui alla en direction des enfants qui semblait faire une mélodie qui semblait bien apprécier, c’est alors que Natsu trouva la force de se lever avant qu’il ne voie Tenma en train de sourire.

 

« - Salut les enfants ? Vous allez bien. Vous savez que vous rendez le piano très heureux, ça vous dit qu’on en fasse ensemble ou même chanter ensemble ? » Arqua le fils d’Ayumi avec un sourire digne de lui et surtout de sorte à rassurer les enfants malgré le fait que Natsu ne soit pas réellement content de s’être levé pour des mômes.

 

« - Je le connais ! Oui, je les connais, C’est Tenma et Natsu de l’Académie Fairy High. Oui, pourquoi pas, vous savez en faire du piano ?! » Demanda l’un des enfants qui savait très bien que tout cela pouvait s’arrêter s’il l’opportunité énormément.

 

« - Oui, mon ami ne sait pas chanter mais, il va juste nous écouter… Qu’est-ce que vous voulez chanter ? J’irais au piano et je chanterais avec vous, à part si mon ami veut nous rejoindre ?! » Répondit le jeune Vermillion avec un sourire digne de lui et surtout en faisant réaliser au groupe d’enfant qu’il allait peut-être chanter avec l’une des stars du football les plus vues.

 

Mais les enfants étaient tout de même assez indisciplinés à un point que cela faisait peur, Natsu qui tentait de les discipliner n’y arrivait pas pour cause, il fallait sans dire que le jeune Vermillion semblait rire devant les propositions qui allaient de : Distance des FictionJuction, Choir Jail de Suzuki Konomi, Lion de Sheryl Nome et de Ranka Lee, Giraffe Blues des Walküre passant par Soundscape de TRUE.

Mais une petite fille qui lui rappelait énormément sa petite sœur proposa la chanson, Natsu qui lui pensa à sa cousine fut d’accord avec le choix de la chanson à un point qu’il profita de cette occasion pour les mettre en rang afin qu’il ne chante. Concernant le jeune Tenma, celui-ci prit la jeune fille et la fit s’asseoir à côté de lui avant de lui gratifier un sourire de sorte à ce qu’elle chante avec lui et qu’elle ne soit pas intimidé.

 

« - Natsu, donne le départ ?! » Demanda le frère de Karin qui voyait que Natsu avait comprit la manœuvre de cette mise en scène, il fallait être proche du public et ne pas le rejetter, il commença à faire quelques notes avant de donner le signal visuel à Natsu.

 

« - D’accord, 1, 2 et commencez !! » Termina le fils d’Igneel avec un sourire qui lui avait décidé de participer de sorte de se lâcher, il comprenait pourquoi… Tenma voulait qu’il soit proche du public, mais aussi qu’il se détende, il allait jouer le chef d’orchestre

 

Pour les personnes qui semblaient jouer, ils n’avaient pas fait attention que Natsu et Tenma s’en était en aller à un point que quand Karin gagna la partie et qu’elle se tourna, celle-ci eut un choc avant qu’elle ne se mette à paniquer, elle commença à avoir peur… Elle allait se faire tuer par sa nouvelle mère si elle ne trouvait pas son frère, mais ce fut à ce moment qu’elle entendit une mélodie retentir dans tout le bowling. Une musique, un piano et surtout des personnes qui se regroupaient vers la mélodie.

 

« - C’est quoi ce troupeau de personne qui vont vers le piano ?! » Demanda Gérald qui ne savait pas ce qu’il se passait et qui ne comprenait pas pourquoi des personnes semblaient se réunir en un seul et unique point.

 

« - Qu’est-ce qu’il se passe la bas ?! Sérieux ! » Se plaignit la Loxar qui n’avait pas l’habitude à ce qu’un bowling entier se déplace de sorte à écouter un piano qui était censé ne plus fonctionner

 

« - Je ne sais pas autant aller voir ?! » Proposa la jeune Heartfilia qui prit le pas, avant qu’elle ne remarque que son petit ami et son meilleur ami n’était pas là qu’elle se mit à paniquer, elle n’avance le pas, un pas qui était rejoint par Karin et Mirajane. « - Natsu !! »

 

C’est alors que les filles accompagnées de Gérald, Gajeel et de Grey allèrent en direction du piano, elles étaient apeurées d’avoir perdu leur petit ami ou meilleur ami, mais quand elle s’approcha du piano. Mirajane avait reconnu la voix de son petit ami et surtout qu’il y avait beaucoup de personne qui semblait filmer ce qu’il faisait tellement le spectacle était vraiment beau à voir. Il fallait savoir que le jeune Vermillion faisait du piano avec une telle facilité, mais le pire était que les enfants chantaient de tous leurs cœurs. Et le pire était que Lucy vit un Natsu heureux qu’il les dirigeait d’une main d’homme !

 

On a sleepy morning when I just fall asleep and wake again over and over

I fasten my neck tie tightly

I walk through the door of the classroom able to stick out my chest ever so slightly

The wind blows right through such ordinary days

I felt like I heard it

Because I felt like I sensed it

Just now, in my heart that has begun to tremble

I felt it come again

Some hundred million stars vanishing

I saw them off

Waved goodbye

And said "Good for you"

 

En me réveillant encore l'un de ces matins où j'ai envie de dormir,

Je noue fermement ma cravate autour de mon cou

Je franchis la porte de la salle de classe et je gonfle légèrement ma poitrine avec fierté, marchant la tête haute.

Un vent souffle tout au long de cette vie quotidienne.

Il me semble l'avoir entendu

J'ai même l'impression de l'avoir ressenti

À l'instant, mon cœur a commencé à s'agiter dans ma poitrine

Je les ai encore sentis venir,

Ces centaines de millions d'étoiles qui ont disparu.

Je leur ai dit « au revoir »,

Les ais salués de la main

Je suis ravie

 

Bien que la chanson fût : My Soul, Your Beats de la chanteuse Lia. Une chose était sur, c’était que Tenma avait une voix très belle et qui semblait plaire à beaucoup de personnes et le fait que des enfants chantaient avec lui rajoutait à la scène, une chose assez émouvante. Il chantait et faisait passer le feeling de sorte à ce que tout le monde le ressente. Natsu avait un sourire de joie et semblait même rire. Il savait qu’il avait réussi une chose, mais quand Tenma s’arrêta, car la chanson s’était finie, les enfants s’étaient rué sur le jeune Dragneel et le jeune Vermillion.

 

« - Onii-san ! S’il te plaît une autre chanson, on fait Only my Railgun de fripSide ou même Lion de May’n !!! » S’exclama les enfants qui semblaient profiter du jeune fils d’Ayumi qui avait un sourire de joie à un tel point que cela rassurait la jeune Koizumi qui poussa Mirajane et Lucy à aller les aider.

 

« - On peut faire Dan Dan Kokoro Hikareteku de Field of View ! » S’exclama la jeune fille qui était sur le tabouret avant qu’elle ne fasse sourire Tenma et qu’il ne commence à composer la mélodie de Dan Dan Kokoro Hikareteku alors que Mirajane venait d’arriver avec Lucy alors que Natsu gérer les enfants.

 

Ils avaient tous des sourires, mais Karin avait un soupir assez nostalgique, elle se souvenait et repensait à sa vraie famille à un point que Juvia et Erza le remarquèrent, mais ce fut Tenma qui le vit en premier avant qu’il ne se lève et la prenne telle une princesse et ne la fasse s’asseoir à côté de lui et lui demande de chanter en compagnie de Mirajane et Lucy qui semblait prendre du plaisir à ce décor. La jeune femme sourit avant qu’elle ne se mette, elle aussi à chanter et profiter du moment où elle pouvait enfin connaître le bonheur absolu avec son frère jumeau.

A suivre…

 

Prochainement dans Fairy Gakuen AGE-1, Nos années Lycées : Love, Election & Football : Chapitre 13 : Hear the Universe, un concert d’exception des « DAWN OF ASH »

 

Trois destinées formeront l'histoire...

 

Fairypédia : Liste de chansons utilisées dans ce chapitre :

-          Aimo de Nakajima Megumi (https://www.youtube.com/watch?v=bL4KkYaLJA0)

-          Distance des FictionJuction (https://www.youtube.com/watch?v=LWA-9clJqbY)

-          Choir Jail de Konomi Suzuki (https://www.youtube.com/watch?v=7iTCAirmYro)

-          LION de May’n et de Nakajima Megumi (https://www.youtube.com/watch?v=9Ywi3LfJnSs)

-          GIRAFFE BLUES des Walküre (https://www.youtube.com/watch?v=J69ktUC7ZP0)

-          Soundscape de TRUE (https://www.youtube.com/watch?v=UbuaKoNuIhE)

-          My Soul, Your Beats ! de Lia (https://www.youtube.com/watch?v=_NZWYL3EFLk)

-          Only my Railgun de fripSide (https://www.youtube.com/watch?v=bYI3kONd-mE)

-          Dan Dan Kokoro Hikareteku de Field of View (https://www.youtube.com/watch?v=DWblDkzejo8)

 

Fairypédia : Les écoles dans l’univers de Fairy High

Ismail Marina Private Elite High School :

 

« Ismail Marina Private Elite High School a gagné tous ses matchs de la Winter Cup et ceux du Championnat National depuis la fondation du tournoi. Ses championnats sont inégalés. L'empereur et les Généraux les plus puissants sont à Ismail Marina Private Elite High School ! »

 

Le Lycée Privée d’Elite de Marina Ismail (イスマイルマリーナ民間精鋭高校 Isumairumarīna Minkan Seiei Kōkō) est une prestigieuse école située dans la ville d’Hanabira, dont l’ancien capitaine de l'équipe de Football est un membre de la Génération des Quatre Rois-Suprêmes, Vermillion Tenma. Il y a aussi dans ce lycée, les membres des Généraux des quatre-saisons et l’un des généraux du Système Solaire. Ils sont également mentionnés comme étant les champions en titre du Championnat National durant les cinq dernières années. Selon Karin, ils sont l'école qui a remporté le plus de tournois. Leur victoire, l’année dernière contre l'Académie Sabertooth aux finales lors du dernier match du Championnat leur donna la réputation d'être une équipe de "monstres". Mais on peut noter qu’Akihiko était, le seul absent durant ce match.

 

On sait que cette année, il ne participe pas au Championnat National suite au départ de Tenma, mais il faut savoir que cette école a été détruite lors du départ de Tenma lors d’une catastrophe naturelle.

Information :
Le Lycée Privée d’Elite de Marina Ismail « Absolute King »

Région : Shirotsuki

Capitaine : Vermillion Tenma

Vice-Capitaine : Yura Invel

Coach : Saigai August
Manager :
Belserion Eileen

Record :

Championnat National : Vainqueur (Cinq années d’affilée)
Championnat d’Hiver : Vainqueur (Cinq années d’affilée)

Matchs :

Championnat National

§  Demi-finales : Le Lycée Privée d’Elite de Marina Ismail vs Lycée Lamia Scale
Match allé : 6 - 2
Match retour : 9 - 3

§  Final : Le Lycée Privée d’Elite de Marina Ismail vs L’Académie Public de Sabertooth
Match : 8 - 2

Equipe :

Equipe de Fiore : « The Absolute King Eleven »

Manageuse du club : Belserion Eileen, Myuh Brandish, Sun Juliet et Lunasea Heine

 

Joueur titulaire :

§  Goal #1 : Dragneel Rakheid « Haru Shogun - Spring General »

§  Défenseur #4 : Elan Neinhart

§  Défenseur #5 : Man Brad « Natsu Shogun - Summer General »

§  Défenseur #3 : Hollow Marin

§  Défenseur #2 : Lessio Jacob

§  Milieu Latéral défensif #15 : God Serena « Aki Shogun - Autumn General »

§  Milieu Latéral défensif #8 : Ramal Ajeel

§  Milieu Relayeur #7 : Icht Wahl « Raikou - Jupiter General »

§  Milieu Offensif #10 : Vermillion Tenma « Kaiser » (Capitaine de l’équipe)

§  Second attaquant #9 : Blasterz Jérôme

§  Attaquant #11 : Yura Invel « Fuyu Shogun - Winter General »

 

Remplaçant : Rabenal Kareem, Rabenal Bakel

 

Coach : Saigai August

Statistiques :

Offensive : 10/10
Défense : 10/10
Force : 10/10
Taille : 8/10
Travail d’équipe : 10/10

Autre information :

§  Le Lycée Ismail Marina a participé à la Winter Cup depuis que cette dernière a été fondée. Résultant dans leur titre "Absolute King".

§  L'école est conservatrice de certaines façons et n'aime pas avoir dans son enceinte, des sportifs étrangers. Déjà connus comme une équipe surpuissante, ils sont également remarqués pour leur politique de recrutement agressive, qui consiste à recruter les meilleurs joueurs de toutes les équipes

§  Les taux d'admissions d’Ismail Marina à l'université sont très élevés.

§  Uniforme : couleur noire et, or, leur donnant une grande ressemblance aux New Orléans Saints.

§  Dû à leur réputation dans le monde du football lycéen et à leur politique de recrutement, les Ismail Marina regroupent plus de deux cents joueurs repartis en six équipes/rangs. Bien que chacune de ses équipes soit très puissante, seuls les meilleurs des As peuvent arriver jusqu'au premier rang. La position d'un joueur dans une équipe détermine aussi la place qu'il occupe dans la salle de conférences d’Ismail Marina, qui ressemble à un amphithéâtre gréco-romain : le premier rang est occupé par les membres de la première équipe, le dernier par les membres de la sixième équipe.

§  Les Ismail Marina n'ont jamais laissé une équipe adverse marquer les premiers lors d'un match.

§  Durant cette saison, les Ismail Marina n'ont laissé aucune équipe marquer.

Commentaire de l'auteur Voilà, voilà. Si vous avez des idées exposés les :) J'veux tellement savoir ce que pense les lecteurs de mes œuvres à vos commentaires les Fairy'
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales