Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Animaux fabuleux
    Fantasy Art and Studies
    Nb de signes : < 30 000 sec
    Genre : fantasy
    Délai de soumission : 01/06/2020
  • Terre du futur
    Cabinet d'édition Plumes Ascendantes
    Nb de signes : < 59 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 31/05/2020
  • La midinette et l'homme sandwich
    Revue de La Grenouille à Grande Bouche
    Nb de signes : 5 000 - 10 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 17/02/2020
  • Plaisir, tabou, vertu
    Encres
    Nb de signes : < 12 000 sec
    Genre : contemporain - absurde - blanche - érotique - noir
    Délai de soumission : 14/02/2020
  • Les héros en uniforme
    Evidence Editions
    Nb de signes : > 200 000 sec
    Genre : romance
    Délai de soumission : 06/06/2020
  • Romance de Noël
    Evidence Editions
    Nb de signes : 200 000 - 400 000 sec
    Genre : romance contemporaine - romance
    Délai de soumission : 18/03/2020
  • Chats et espoir
    Editions de la Caravelle
    Nb de signes : 15 000 - 25 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Passion
    Revue neuf trois
    Nb de signes : < 18 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 20/02/2020
  • La violence faite aux femmes
    Les éditions du Pangolin
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Collection Prodigo
    Sipayat
    Nb de signes : 50 000 - 300 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 24/12/2020

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Articles

(Consulter tous les articles)

Découvrez le manga indépendant francophone !
 par   - 473 lectures  - Aucun commentaire

Entrez dans un tout nouveau monde, celui des auteurs de BDs et de mangas indépendants sur internet !


Lire la suite...

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Dragon Ball (+ Z)


Défi : Evolution de la relation entre Bulma et Vegeta
Les choix du Prince Auteur: Hel Vue: 52889
[Publiée le: 2007-05-28]    [Mise à Jour: 2007-07-01]
13+  Signaler Romance Commentaires : 134
Description:
Ma version, peu originale, de la "relation" entre Bulma et Végéta : sa naissance, son évolution...
Crédits:
Non, les persos de Dragon Ball et Dragon Ball Z ne sont pas à moi, je ne fais que jouer avec.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

Chapitre 10

[1330 mots]
Publié le: 2007-06-06
Mis à Jour: 2007-06-07
Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)

Vos commentaires sont tous hyper gentils !!! Que du bonheur !!!! Merci à vous  tous de prendre la peine de me les envoyer, vous n’imaginez pas combien il me font plaisir !!! J’espère que vous ne vous lassez pas, car plus j’avance, moins j’en vois la fin….

 

 

 

 

Il contourna le bâtiment qu’il connaissait si bien. C’était étrange de revenir ici, surtout… pour ça. Il la vit immédiatement, à demi allongée sur une chaise longue sous un parasol.

 

Il se figea. C’était donc vrai.

 

Bulma sentit une présence, et tourna la tête vers lui. Elle sourit et releva ses lunettes de soleil sur le haut de sa tête :

 

-           Salut Yamsha.

 

Il avança lentement vers elle, incapable de détourner les yeux du ventre proéminent sous la robe de bain de soleil. Elle fit un geste pour se redresser mais il leva la main pour l’arrêter :

 

-           Ne bouge pas Bulma.

 

Il se pencha au-dessus d’elle et déposa une bise sur la joue de la jeune femme, puis s’assit sur une chaise à côté d’elle. Un silence pesant s’installa. Bulma souriait doucement, sachant qu’il fallait qu’il se remette du choc. Elle dit simplement :

 

-           Cela me fait plaisir de te voir.

-           Moi aussi.

-           Une raison particulière ?

-           Je voulais… savoir si ce que tout le monde racontait était vrai.

-           Ah. Tu as ta réponse, je crois.

-           En effet, acquiesça-t-il.

 

Il hésita un instant, mal à l’aise, puis se jeta à l’eau :

 

-           Et est-ce que… j’aurai le droit de savoir qui est l’heureux père ?

-           Je pense… Je pense que oui. D’ailleurs tu le connais.

 

Une lueur d’incertitude passa dans les yeux du jeune guerrier, et la jeune femme se dépêcha d’ajouter :

 

-           Non, ce n’est pas toi, Yamsha !!

-           Ah ! soupira-t-il. Un instant je me suis demandé si j’avais toujours la notion du temps…

 

Bulma eut un sourire légèrement nerveux, et baissa les yeux. Elle murmura d’une voix cependant calme :

 

-           C’est Végéta le père.

 

Yamsha accusa le choc, livide. Il regardait la jeune femme, pétrifié. Soudain il fronça les sourcils et ferma les poings, tremblant de rage :

 

-           Attends, ne me dis pas qu’il t’a… enfin…. Que tu n’étais pas…

-           J’étais parfaitement consentante, ne t’inquiète pas !

 

Bulma avait posé la main sur le bras de Yamsha pour tenter d’apaiser la colère qu’elle sentait en lui. Elle n’y parvint que partiellement. Consterné, il balbutia :

 

-           Mais… Mais comment… Mais pourquoi…

-           Il me plaisait. Vraiment. Nous avons eu une liaison, après que toi et moi ayons rompu.

-           Après que TU aies rompu, Bulma, rappela Yamsha d’une voix sèche.

 

Elle ne répondit pas. Un sourire amer se dessina sur les traits de son ancien petit ami :

 

-           Alors j’avais raison en fait, quand je te reprochais de trop t’intéresser à lui.

-           Je n’en avais pas conscience à ce moment-là, je te le promets. Il n’a rien à voir avec notre rupture.

-           Et tu es réalise qui il est ?

-           Ecoute…

 

Yamsha vibrait de colère, d’incompréhension :

 

-           Il m’a TUÉ Bulma ! Lui et son copain, ils m’ont TUÉ ! Et les autres aussi ! Ils…

-           Il a changé ! s’écria-t-elle.

 

Puis, après un silence, elle murmura :

 

-           Il n’est plus cet homme-là, les années qu’il a passées ici l’ont changé.

-           Tu n’y crois même pas toi-même, railla Yamsha. Je te connais. Qui pourrait croire une bêtise pareille ? Pas toi Bulma, certainement pas toi, tu es bien trop intelligente pour cela.

-           Piccolo a bien changé, lui, et…

-           … et cela ne reproduira pas, pas avec Végéta en tous cas. Ce type est un monstre froid, je te rappelle qu’il a le sang de milliers de personnes sur ses mains !

-           Il était au service de Freezer ! Il n’avait pas le choix ! répliqua-t-elle.

-           … et à présent, son seul but dans la vie est de tuer ton meilleur ami, d’assassiner Goku !!

-           Non, c’est faux, il s’entraîne pour vaincre les cyborgs dont le jeune homme a parlé, et…

-           Tu l’aimes vraiment.

 

Bulma se tut. Yamsha venait de réaliser cela à voix haute, et contemplait la jeune femme avec une douleur immense dans le regard. Il murmura :

 

-           Tu as rompu avec moi parce que je n’étais pas fidèle, et tu as eu raison. Mais lui… lui tu es prête à lui pardonner les pires crimes, les pensées les plus noires, les actes les plus innommables. Tu es… Tu es vraiment amoureuse de lui.

 

La jeune femme détourna le regard, ne sachant que dire, que penser. Yamsha avait raison, elle avait aimé Végéta, et, surtout, elle l’aimait toujours.

 

Elle l’aimerait toujours, en fait.

 

C’était bien au-delà de la logique la plus élémentaire, c’était à l’opposé de ce que tous ceux qu’elle aimait pourraient souhaiter pour elle. C’était en totale contradiction avec tout ce pour quoi ils s’étaient toujours battu. Mais elle ne pouvait rien faire contre cela. Elle était même persuadée que les Boules de Cristal n’auraient rien pu faire contre cela !

 

Yamsha hocha la tête devant le silence de Bulma :

 

-           Alors c’est cela. Tu es tombée amoureuse de… de Végéta.

 

Il semblait avoir du mal à prononcer le nom du Prince. Il plongea soudain à nouveau les yeux dans ceux de Bulma :

 

-           Et où est-il, d’ailleurs ?

 

Elle se mordit la lèvre, inspira profondément, et répondit :

 

-           Il est parti.

-           Parti ??

-           Oui. Il a quitté Capsule Corp il y a des mois, pour s’entraîner seul.

-           Mais… Mais il sait que tu es enceinte ? Il sait que tu portes son enfant ?

-           Oui. Il est repassé une fois, je le lui ai dit.

-           Et ??

-           Et rien. Il est au courant, c’est tout. Il ne veut de toutes façons pas s’en occuper.

 

Yamsha, bouche bée, les yeux écarquillés, n’en revenait pas. La colère finit par le gagner à nouveau et il grinça des dents :

 

-           L’immonde salaud…

-           Ne dis pas cela. Nous n’avions rien prémédité, il ne m’avait rien promis, et je ne lui ai rien demandé. Je n’ai pas besoin de lui pour élever mon fils, de toutes façons.

 

Le jeune homme sembla se calmer à nouveau légèrement, la tristesse l’emportant sur l’indignation. Il sourit avec amertume :

 

-           Tu n’as jamais vraiment besoin de personne, Bulma.

 

Elle répondit enfin à son sourire :

 

-           On peut dire ça, oui.

 

Le guerrier soupira, et se passa la main dans les cheveux :

 

-           Bon… Et donc c’est un garçon ?

-           Oui. Il devrait naître d’ici deux mois à présent. Le labo est sans dessus dessous, mon père passe son temps à lui construire les gadgets les plus farfelus, et…

 

Il ne l’écoutait plus. « Elle est heureuse » réalisa Yamsha en regardant celle qu’il avait si longtemps aimée. Pas aussi bien qu’elle le méritait, certes, mais il l’avait vraiment aimée.

Il l’observa un instant alors que, étendue à l’ombre, sa main caressant d’un geste protecteur son ventre rond, elle parlait en souriant de l’arrivée du bébé, de ce qu’elle ferait avec lui, de l’impatience de ses parents…

 

Il demanda d’une voix à présent calme :

 

-           Tu l’as dit aux autres ?

-           Non, je ne leur ai pas parlé de ma grossesse, ni de ma relation avec Végéta. De toutes façons, je ne les ai pas revus depuis que toi et moi avons rompu, quasiment.

-           Quand vas-tu leur annoncer ?

 

Elle haussa les épaules en souriant :

 

-           Je ne sais pas, quand je les verrai je pense.

 

Yamsha acquiesça en souriant à son tour :

 

-           Ça va leur faire un choc, crois-en mon expérience.

-           Pour une fois que c’est moi qui aurai quelque chose de surprenant à raconter, et pas Son Goku ou un dieu quelconque !

-           On peut voir ça comme ça, en effet, répondit-il avec une grimace. Bon, je vais te laisser, je vais aller… me défouler un peu, pour digérer la nouvelle !

 

Il se leva et déposa à nouveau un baiser sur la joue de Bulma :

 

-           Prends soin de toi et du bébé. Je repasserai te voir ; si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais que tu peux compter sur moi.

-           Je sais, Yamsha. Merci.

 

Ils se sourirent, et le jeune homme s’éloigna avec un petit signe de la main.

 

  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2020 / Mentions légales