Ne pas suivre ce lien !

Fanfic Fr

Publiez et gérez vos fanfics en ligne

 Créer un compte | S'identifier.

Sommaire

Version mobile



Accueil


FANFICTIONS


Lecture


Entre Vous


Édition


Internet & Liens



Derniers Blogs Modifiés


Derniers liens


Appels à Textes

Consulter tous les AT
  • Les Arts
    Arkuiris
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 22/03/2020
  • Coups de vent en mer
    Marathon Editions
    Nb de signes : 18 000 - 22 000 sec
    Genre : imaginaire
    Délai de soumission : 20/01/2020
  • Permanent et athématique
    Club Présences d'Esprits
    Nb de signes : < 50 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - imaginaire
    Délai de soumission : 06/11/2020
  • Summer Party
    Éditions Plumes de Marmotte
    Nb de signes : 240 000 - 360 000 sec
    Genre : romance contemporaine
    Délai de soumission : 31/01/2020
  • Crappy Princesses
    Nutty Sheep
    Nb de signes : < 15 000 sec
    Genre : fantasy - fantastique - science-fiction - humour
    Délai de soumission : 01/02/2020
  • L’horizon perpétuel
    Flatland éditeur
    Nb de signes : 15 000 - 150 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 31/03/2020
  • Les créatures de l'espace
    L'Imagin'arium et Livresque
    Nb de signes : < 10 000 sec
    Genre : science-fiction
    Délai de soumission : 21/12/2019
  • La revue Ornata n°7
    Eurydema Ornata Éditions
    Nb de signes : < 3 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 07/12/2019
  • Pôle emploi
    Réticule
    Nb de signes : < 21 000 sec
    Genre : libre
    Délai de soumission : 06/12/2019
  • Carnets de voyages
    l'Aquilon Editions
    Nb de signes : > 20 000 sec
    Genre : récit de vie - témoignage
    Délai de soumission : 15/11/2019

Studio Infinite


Publicité


Publicité

Votre campagne ici

Accueil des Fanfics Liste par Auteurs/Date Recherche Coup de cœur Hasard...

Animes-Mangas

 > 

Detective Conan

Ai VS Ayumi la guerre du coeur Auteur: naruXsaku200 Vue: 10736
[Publiée le: 2013-08-20]    [Mise à Jour: 2017-02-05]
13+  Signaler Romance/Drame/Mystère/Suspense/School-Fic/Policier/Amitié Commentaires : 112
Description:
Résumé : supposons que l’histoire se déroule plusieurs années après l’histoire originale. L’organisation a été dissoute et les criminels arrêtés et enfermés à vie. Seul un problème subsiste pour Conan et Ai : l’antidote de l’APTX. En effet ils n’ont pas pu récupérer le poison car la planque de l’organisation a été détruite avant qu’ils ne soient arrêtés. Ils ont maintenant 14 ans (du moins dans leurs corps d’enfant) et sont au collège. Mais en parallèle à ce problème d’antidote, une guerre va se déclencher entre Ayumi qui, amoureuse de Conan va tout faire pour sortir avec lui et Ai qui va essayer d’aider Conan à se débarrasser d’Ayumi. Mais au final qui gagnera cette guerre ? Laquelle sortira vainqueur ? Quels seront les couples finaux ?
Chapitre 19 posté

Je vous remercies tous et toutes pour ces nombreuses vues (plus de 7000) et du nombre de commentaires (85 commentaires) je ne pensais pas atteindre un tel succès avec cet fiction.
Je n'abandonnerai jamais cette fiction et d'ailleurs je reprends officiellement l'écriture de celle-ci.
Et maintenant j'ai un nouvel objectif, celui d'atteindre les 10000 vue et les 100 commentaires.

Arc 1 : la guerre commence : Ayumi VS Ai (chap 1 à 15)
Arc 2 : Blizzard : la nouvelle organisation (chap 16 à ?)

Crédits:
l'univers et les personnages appartiennent à Gosho Aoyama, l'intrigue en revanche vient de mon imagination.
Le début vient de la trame inventé par l'anglais Jack Adams dans la fic intitulée "Ai Edogawa" et traduite par la team Kudo, sur le blog Kudo Project.
Je me suis inspirée du début de cette fic que je recommande pour les amateurs de CoXAi.
Je voudrais remercier tout les auteurs qui me donnent de l'ispiration ainsi que toutes les personnes qui lisent, commentent et suivent cette histoire.
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>
  Commenter ce chapitre 

une nouvelle semaine commence : Mitsuhiko entre en guerre

[3361 mots]
Publié le: 2015-02-05Format imprimable  
Taille du Texte: (+) : (-)
Commentaire de l'auteur Me revoilà avec le chapitre 17 qui j'espère vous plaira.
Je tiens a remercier tous les lecteurs de crtte fic (on a depasser les 4000 vue).
Je veu remercier aussi tout ceux qui suivent et commentent, ca fait plaisir quand les lecteirs donnentleurs impressions.
Je vous embêté 0as plus et vous laisse lure
Bonne lecture

Chapitre 17 : Une nouvelle semaine commence : Mitsuhiko entre en guerre.

Le lundi 22 au soir, dans une plaine du Sud du Japon entre Osaka et Tokyo se trouve une petite ville. Dans cette ville un hôpital trône en plein centre et dans cet hôpital est interné un jeune garçon, jeune uniquement en apparence car dans sa tête il a plus de vingt-quatre ans. Ce jeune homme est aussi un détective réputé qui est censé avoir disparu depuis déjà huit ans. Dans l’une des chambres de l’hôpital, chambre d’un blanc immaculé (NDA : clin d’œil à Sylkabe même si c’est pas dans le même sens) se trouve un lit où le jeune homme est allongé et étonnamment (NDA : ou pas d’ailleurs) une jeune fille, jeune en apparence elle aussi, est à ses côtés ou plus exactement elle a sa tête appuyé sur le torse du jeune homme inconscient, l’une des mains de la jeune fille est posée sur la main de son compagnon dont elle attend le réveil.  Cela fait maintenant une journée que le jeune homme ne s’est pas réveillé bien qu’il soit déjà guéri de ses différentes blessures faites par les balles tirées par Tsuchi, évidemment les médecins n’avaient rien pu faire pour les cicatrices parsemant le corps du détective et ceux-ci se souviendront toute leurs vies de ce jeune homme dont le corps est recouvert de cicatrices grandes et profondes. Il est dans les environs de dix-huit heures quand le garçon ouvre doucement les yeux, ceux-ci clignent d’abord plusieurs fois et s’ouvrent en grand en voyant la chambre où il se trouve, des murs blancs, un plafond blanc et pour seul meuble le lit où il est allongé. Il replonge dans ses souvenirs pour tenter de comprendre pourquoi il se trouve dans un hôpital et commence à retrouver la mémoire en se calmant, il se souvint alors de la course poursuite avec Tsuchi, les balles reçues et l’arrivée de la police puis qu’était-il arrivé par la suite ? Il força sur sa mémoire et se souvint enfin les dernier évènements précédant son inconscience.

Flash-back : on

Conan était à terre trois balles sont logées dans son corps d’adolescent de quatorze ans, deux balles sont dans les épaules du jeune détective tandis que la dernière balle se trouve dans la cuisse de Conan. Il est à peine conscient mais arrive encore à parler légèrement au policier qui lui demande ce qu’il s’est passé. Il répond alors qu’un homme a tenté de l’enlever mais qu’en entendant la police arrivé l’homme avait fui en tentant de le tuer pour qu’il ne puisse rien dire sur son agresseur. Le policier qui avait déjà fait appeler l’ambulance, laissa entrer les brancardiers qui mirent Conan sur leur brancard, ils le levèrent et avant qu’ils ne partent Conan donne les indications sur Tsuchi dont la signalisation fut immédiatement annoncé à toutes les unités de police de la région. Puis les ambulanciers emmenèrent Conan à l’hôpital cependant celui-ci s’était déjà évanoui à la sortie de l’auberge, il n’avait donc pas vu la jeune fille qui était monté avec lui dans l’ambulance.

Flash-back : off

Le détective à qui les faits étaient bien revenus en tête, sortit de ses pensées et descendit son regard sur le poids qu’il ressentait sur son torse, il  vit alors une tête aux cheveux auburn et à l’allure angélique. Il pense alors à Ai, elle était restée à ses côtés pendant son sommeil mais au fait combien de temps cela faisait-il ? Il se dit qu’il pourrait demander cela à la personne qui viendrait dans la chambre ou à Ai si elle se réveillait mais pour l’heure il se contenta de regarder sa petite-amie. Le jeune détective passe sa main dans les cheveux doux et soyeux de la scientifique endormie et celle-ci se blottit un peu plus contre Conan. La main du détective joue avec les cheveux si beaux de sa compagne puis la secoue légèrement pour la réveiller doucement. La chimiste ne voulant pas bouger se serre contre son petit-ami en prononçant : « Conan-Kun laisse-moi dormir ». Le détective se redresse sur son lit pour pouvoir se pencher sur Ai afin de lui poser un doux baiser sur le front ce qui eut pour effet de faire réagir la chimiste et celle-ci se réveille lentement puis se redresse et quand elle prend conscience que Conan est réveillé alors que cela faisait un jour qu’il dormait, elle lui saute au cou et l’enserre si fort qu’il en perdit un peu sa respiration. Les deux restèrent dans les bras l’un de l’autre dans un câlin. L’adolescente plonge sa tête dans le cou de son petit-ami et lui dit :

-          Tu m’as fait tellement peur Conan-Kun, j’ai vraiment cru que tu allais y passer.

-          Je ne te laisserais jamais tomber Ai-Chan, je t’aime, prononça-t-il en levant la tête de la scientifique pour qu’ils se regardent dans les yeux.

-          Je t’aime aussi Conan-Kun, dit-elle en approchant son visage de celui qu’elle aime.

Leurs visages sont maintenant à seulement quelques centimètres l’un de l’autre, Ai et Conan ferment tous deux les yeux. Le détective pend les mains d’Ai dans les siennes et leurs visages se rapprochent encore jusqu’à  ce que leurs front se touchent. Leurs lèvres se frôlent mais au moment où les deux tourtereaux allaient faire le dernier pas pour sceller leur amour par un baiser, la poignée de la porte s’abaissa et le bruit de la porte s’ouvrant fit s’éloigner les adultes rajeunis assez rapidement. C’est un moment qui aurait pu être un moment de bonheur qui venait détruit par les arrivants, à savoir Ayumi et Mitsuhiko suivis de Genta.

-          Alors Conan-Kun ça va mieux ? Commence Ayumi en remarquant tout de même les mains enlacées des deux amoureux.

-          Ayumi, tu ferais mieux de partir avant que je ne décide de te tuer, menace Ai dont les sentiments du moment ne sont que colère, frustration et haine.

-          Ah pardon, on a interrompu quelque chose peut-être ? On voulait juste prendre des nouvelles de Conan, réplique l’adolescente.

-          Joue pas à l’innocente Ayumi, je sais que c’est toi qui a mis mes cheveux sur la scène à l’auberge et je peux te dire que tu es allée beaucoup trop loin et que ton acte va te coûter cher très cher, sourit la scientifique sadiquement.

-          Nous verrons bien Ai, en fait nous sommes venus aussi parce que Mitsuhiko avait quelque chose à vous dire.

-          Attends laisses-moi deviner tu l’as manipulé pour qu’il rejoigne ton camp.

-          N… Non Ai-San pas du tout, voilà c’est qu’en fait je… Je suis amoureux de toi depuis que je t’ai rencontré Ai-San et jusqu’à maintenant j’avais essayé de me défaire de cet amour mais récemment je me suis rendu compte que je ne peux pas cesser de t’aimer, j’ai donc décidé d’entrer dans votre guerre.

-          Mais enfin, Mitsuhiko tu avais pourtant compris que cette guère ne servait à rien alors pourquoi ?

-          Je ne peux pas supporter le fait de te voir avec quelqu’un d’autre Ai-San et c’est pareil pour Ayumi avec Conan, avoue le collégien.

-          Ce n’est pas une raison pour faire une guère, répond Conan, vous savez aussi bien que nous que cette guère est inutile et la seule chose que cela a entrainé c’est que nous ne soyons plus amis.

-          Si on doit en passer par-là pour que la situation s’arrange alors on le fera.

-          Vous êtes vraiment égoïstes vous savez, leur lance AI, je vous pensez au-dessus d’’un tel comportement surtout toi Mitsuhiko, tu es le plus cultivé de vous trois, je pensais que toi tu ne tomberais pas dans ce comportement stupide adopté par Ayumi mais visiblement je me trompais sur ton compte, tu veux que je te dise ça n’aurais et ça ne pourra jamais marcher entre toi et moi comme entre Conan et Ayumi, ce n’est pas possible.

-          Mais enfin, vous ne vous rendez pas compte, disent Ayumi et Mitsuhiko en cœur, vous n’êtes pas fait pour être ensemble.

-          De quel droit pouvez-vous juger d’une telle chose et puis de toute façon, commence Conan, même si le plan d’Ayumi marcherai et que vous arriveriez à nous séparer en dégoûtant Ai avec toutes les crasses qu’Ayumi a faites, notre amour l’un pour l’autre n’en serez que plus fort et nous finirions par nous remettre ensemble.

-          Conan-Kun laisse, je ne pense pas qu’ils puissent comprendre ce qu’on leur explique, explique Ai en voyant les visages des deux collégiens. Genta lui était reparti depuis un petit moment, il s’était installé dans la salle d’attente en compagnie du professeur, celui-ci voulant laisser les enfants régler leurs histoires.

-          Très bien Mitsuhiko, tu veux faire partie de cette guerre, soit, comme il te plaira mais on t’aura prévenu.

-          Nous allons vous montrer que vous n’êtes pas fait pour être ensemble, explique Ayumi, vous vous rendrez bientôt compte qui vous aimez vraiment.

-          Allons-y Ayumi, j’ai déjà une idée pour leur montrer leur erreur.

-          Je te suis Mitsuhiko, sourit Ayumi toute joyeuse d’avoir un nouvel allié pour son plan.

Les deux collégiens partirent et laissèrent la place au professeur qui s’enquit de la situation, les deux adultes rajeunis lui expliquèrent la discussion et tout ce qui allait changer désormais. Le professeur décide ensuite de laisser les deux tous seuls afin qu’ils puissent être tranquilles. Le détective et la chimiste avait mis le professeur au courant la veille de leur couple et celui-ci avait été réjoui que Shinichi ait trouvé enfin le bonheur. Pour l’heure, les deux adultes se retrouvent enfin seule, ils parlèrent quelques minutes des problèmes à venir avant que la scientifique fit le geste qu’elle voulait faire depuis un moment déjà, elle retira les lunettes de son petit-ami et approcha sa tête de celle du détective. Ils collèrent tous deux leurs fronts l’un contre l’autre puis les bras de la chimiste passèrent derrière le cou du détective et se laissant guidée par son instinct, elle approche doucement sa tête de celle de Conan et celui-ci fit le dernier pas pour enfin sceller leur amour. Leurs lèvres se collèrent et un long baiser commença. Le baiser dura bien cinq minutes avant qu’ils ne se séparent pour reprendre leurs souffles. Les deux sourient, ils ont tous deux trouvé le bonheur. Personne n’aurait pu se douter qu’ils finiraient ensemble mais après tout ne dit-on pas « le cœur a ses raisons, que la raison elle-même ignore » ? C’est peut-être pour ça que les enfants avaient réagi comme ça parce qu’ils ne pensaient pas les voir ensemble du jour au lendemain. Mais ça n’excuse pas le comportement de plus en plus chiant des collégiens qui devraient les laisser libres de faires leurs choix. Chacun des deux avait ses yeux plongés dans ceux de l’autre. Le détective et la scientifique sont face à face, leurs visages se rapprochèrent une nouvelle fois pour finalement ne former qu’un par l’union de leurs lèvres qui se scellèrent à nouveau en un baiser plus langoureux que le premier, le détective rapproche la scientifique de lui en la tenant par les hanches tandis que les mains de celle-ci repassent derrière le cou du détective pour l’enserrer. Le baiser dure presque dix minutes cette fois-ci. Ils se séparèrent à nouveau et la chimiste vint se blottir dans les bras de son détective. C’est ce moment que choisit le docteur pour rentrer dans la pièce, cependant les deux ne se séparèrent pas cette fois-ci. Le médecin se racle la gorge pour faire savoir sa présence, les deux se séparent rougissants et le médecin fut alors reconnut par Conan.

-          Docteur Araide, que faîtes-vous ici ?

-          Bonjour Conan-Kun, je suis en remplacement ici, j’ai été appelé il y a deux jours et comme c’est un ami qui tient l’hôpital je n’ai pas pu refuser.

-          Je vois, puis-je sortir ?

-          Oui tu vas pouvoir sortir bien que ça fasse un jour que tu dormes, je pense que tu es déjà suffisamment reposé et guéri pour partir.

-          Bien merci, répond le détective, vous rentrez quand à Tokyo.

-          Demain ou après-demain, au fait Ran-San va bien ?

-          Euh oui elle va bien, répondit Conan étonné de la question subite du médecin.

-          Très bien, passes-lui le bonjour de ma part d’accord ? demande le médecin.

-          Oui entendu ce sera fait.

Puis ils sortirent de la pièce en laissant le docteur remplir la fiche de sortie. Une fois les démarches effectuées, ils prirent tous la route pour Tokyo où ils arrivèrent vers vingt-deux heures. Les enfants avaient prévenus leurs parents durant le trajet qu’ils logeraient chez le professeur cette nuit car ils rentreraient tard. De ce fait, tous entrèrent dans la maison du professeur et allèrent directement dans leurs chambres pour se coucher afin de se reposer avant la journée du lendemain durant laquelle il y aurait classe. Ils passèrent tous par la salle de bain puis les trois collégiens invités par le professeur se dirigèrent vers leurs chambres alors que le professeur était déjà parti au lit. Les deux derniers sortirent de la salle de bain en dernier et se dirigèrent vers la chambre du détective où ils entrèrent sous le regard des trois autres qui les espionnait. Conan pensant à un mauvais coup de Mitsuhiko ou Ayumi durant la nuit ferme la porte à clé, ce qui intrigue encore plus les trois garnements qui s’imaginent déjà des scènes. Ne pouvant rien faire de plus, les détectives boys partirent au lit. Après plusieurs minutes, tous dorment sauf deux personnes, Ai et Conan, ceux-ci discutent tranquillement avant que la scientifique ne dise avoir envie de dormir, elle pose donc sa tête sur le torse de Conan l’enserre de ses bras et elle se laisse aller au rythme des battements du cœur de Conan, les bras de Morphée finissent par la prendre et celle-ci s’endort peu après. Le détective lui ayant dormi toute la journée resta un long moment à serrer la scientifique dans ses bras tout en jouant avec les cheveux de celle-ci, enfin le garçon finit aussi par s’endormir.

Le lendemain vers 6h du matin, une jeune fille se réveille, la fille dont la chevelure est entre le roux et le châtain clair est blotti contre un autre corps, le corps d’un garçon. La jeune fille ouvrit donc les yeux et s’enquit de se lever, elle pose un doux baiser sur les lèvres de Conan et sort de la chambre pour se diriger dans la cuisine où elle prend un rapide petit déjeuner avant de descendre à la cave où se trouve le laboratoire qu’elle avait mis en place depuis des années, elle y vit son ordinateur, ses produits chimiques et tous les ustensiles dont elle avait eu besoin pour tenter de trouver un antidote à l’APTX cependant aujourd’hui elle n’avait plus à chercher cet antidote puisque le destinataire n’en voulait plus. Elle s’approche alors de ses tubes et commence à travailler pour arriver à un résultat très rapidement, elle tendit un tube en l’air rempli d’un liquide multicolore. Elle bouche le tube et répète son travail 5 fois pour aboutir au résultat final. Puis elle remonte et profite que personne ne soit encore réveillé pour s’approcher des sacs d’écoles entreposés à l’entrée de la demeure. Elle ouvrit l’un des sacs et y mit quelque chose puis elle referme soigneusement le sac. Puis elle retourne dans la cuisine et prépare le petit déjeuner pour les autres et attend que tous se lèvent. Au bout d’une demi-heure tous sont levés sauf Conan. Mitsuhiko regarde intensément Ai, Ayumi la regarde avec un regard noir tandis que Genta mange tout ce qu’il peut. Ai se lève et part dans la chambre de Conan et referme la porte, elle s’assit sur le lit et réveille doucement Conan qui dit qu’il va se lever. La jeune fille revient dans la cuisine et bientôt Conan apparaît dans la pièce et vient embrasser Ai pour lui dire bonjour. Il s’assoit à table et commence à manger puis une fois tous rassasiés, ils se préparent et partent pour le collège Teitan. Ils arrivent devant les grilles et le groupe se sépare en trois groupes. Ayumi court dire tout à ses amies, Mitsuhiko et Genta se dirigent vers un groupe de garçons de leur classe et Conan et Ai partent s’asseoir sur un banc à côté de la salle de S.V.T. Peu après leur arrivée la sonnerie sonne et signifie le début des cours. La classe de nos héros rentre donc dans la salle de S.V.T et le cours commence, les élèves sortent donc leurs affaires de leurs cartables. Ayumi tente donc d’ouvrir son cartable et quand elle ouvre le clapet pour sortir ses affaires une petite explosion se produit, l’enseignante sursaute alors et fait volte-face et se reçoit quelque chose en plein visage comme la plupart des élèves autour d’Ayumi qui elle-même se retrouve couverte de peinture sans parler de son cartable complètement repeint de l’intérieur. La peinture est de toutes les couleurs imaginables et pratiquement tous les élèves se sont reçus ce liquide sur la figure mais la colère qui règne ne vient pas des élèves mais bien de l’enseignante qui commence à crier pour demander qui est l’auteur d’une tel farce, elle observe la classe et remarque qu’Ayumi est au milieu de toutes les personnes atteintes par la peinture. La professeur s’approche du bureau de la jeune fille et colle presque sa tête à celle d’Ayumi en hurlant :

-          Mademoiselle Yoshida cela vous fait-il rire de couvrir vos camarades et ma tête de peinture ?

-          N… Non m’dame, ma… mais ce n’est pa… pas moi qui… qui ait fait ça, bégaye la jeune collégienne, qu… quand j’ai ouvert mon cartable de la peinture en est sorti et à éclabousser tout le monde.

-          Et vous pensez qu’il s’agit de qui puisque la farce vient de votre cartable hein ? questionne l’enseignante de plus en plus en colère contre la jeune fille.

-          Je… Je ne sais pas m’dame, répond Ayumi les larmes lui montant aux yeux.

-          Vous irez vous expliquez avec le principal tout à l’heure mademoiselle Yoshida, maintenant nettoyez-moi tout ça et excusez-vous auprès de chacun de vos camarades.

-          Bien madame, acquiesce la fautive ne voulant pas s’attirer les foudres du professeur une  nouvelle fois.

Ayumi partit donc chercher de quoi nettoyer la classe et se mit au travail et en passant entre les rangs elle s’excusa comme le lui avait ordonné son professeur cependant quand elle arrive devant la table de sa rivale, elle vit sur le visage de celle-ci un sourire sadique et Ai dit bien haut :

-          Franchement Ayumi tu aurais pu faire ça ailleurs, tu as sali la tenue que Conan-Kun m’avait offerte.

-          Eh bien mademoiselle Yoshida vous attendez quoi pour vous excusez, j’attends, crie l’enseignante.

-          Pardon Ai, pardon Conan, dit celle-ci.

Elle passe à côté de la table du côté d’Ai et pendant qu’elle essuie le sol, la scientifique lui glisse dans l’oreille :

-          La prochaine fois que tu veux me faire un coup aussi malsain que ce week-end, je ne serais pas aussi gentille que cette fois, alors réfléchis bien et prend la bonne décision : abandonne cette guerre et laisse-nous tranquille ou je te jure que tu le regretteras.

-          Je me demandais quand tu allais riposter mais j’avoue que je ne m’attendais pas à ça cependant tu ne me feras jamais abandonner.

-          Ne m’oblige pas à faire ce que je n’ai pas envie de faire, réplique AI un sourire sadique sur la figure, ne m’oblige pas à te tuer.

-          Comme si tu en étais capable, vocifère Ayumi, tu ne me fais pas peur.

-          Nous verrons bien Ayumi, nous verrons bien.

La collégienne finit de nettoyer et le cours reprit pour le temps qu’il restait. Quand la sonnerie retentit tous les élèves sortirent de la classe pour aller en récréation  et discuter du cours précédent et de la farce d’Ayumi bien que pour la plupart des élèves, il est évident que c’était un nouveau coup dans cette guerre entre Ayumi et Ai.

Commentaire de l'auteur Voilà voilàcc'est déjà terminé pour aujourd'hui mais on se retrouve bientôt pour la suite des aventures du detective Conan.
N'hésitez pas à commenter et à suivresouhaitez tirere chers lecteurs. Vous pouvez également me donner des idées qie vous voudriez voir dass cette fic si vous le souhaitez.
sur cela je vous laisse
bonne continuation à tous
  Commenter ce chapitre 
<< ( Préc ) ( Suiv ) >>



© Fanfic Fr 2003 - 2019 / Mentions légales